Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Des enfants victimes de la politique politicienne à Asnières

Des enfants victimes de la politique politicienne à Asnières

... ou comment une politique familiale peut se réveler un outil d’instrumentalisation politique dont les familles vont devoir payer les conséquences...

Beaucoup connaissent la Ville d’Asnières sur Seine pour sa médiatisation constante des frasques politiciennes qui y sévissent depuis plusieurs années, ville qui hélas reste le théâtre constant d’affrontements politico-médiatiques dignes de Clochemerle...

Ceux qui sont venus vivre à Asnières, fuyant les prix prohibitifs d’une capitale devenue inaccesible à la vie de famille, découvrent aujourd’hui qui doivent aujourd’hui payer la facture !

Après avoir évincé l’équipe municipale, controversée s’il en est, la nouvelle équipe en place n’a pas tardé à se faire voir sous son jour le plus actif : tout d’abord une augmentation des impôts locaux de 17%, ce malgré une promesse électorale de ne pas accabler davantage le contribuable.
 
Mais la nouvelle municipalité semble découvrir que la Ville a un budget et des finances au plus mal, semble en effet car la plupart des membres de l’équipe étaient précédemment membres du Conseil Municipal et donc informés lors des votes de budget de l’état des finances.... mais peut-être construit-on désormais son programme électoral dans l’ignorance de faits qui sont accessibles à tous !

Fait plus grave, la Municipalité a récemment décidé d’enfourcher son cheval de justicier et d’endosser le costume de redresseur social de torts ! Nous voici en pleine crise financière, récemment qualifiée de récession. La Mairie a décidé que la solidarité devait à présent faire son oeuvre, en augmentant les tarifs de crèche, crèche familiale, halte galderie....avec une augmentation des plafons de 79% ! Soit la plus forte hausse jamais enregistrée dans une ville de la région parisienne. 

Résultat : 270 familles reçoivent une lettre leur signifiant qu’au nom de la dite solidarité, ils vont devoir payer les erreurs et injustices sociales de l’équipe précédente... ladite équipe, à présent dans l’opposition, ne s’est d’ailleurs pas opposé au vote d’une telle mesure (abstention lors du vote en Conseil Municipal). 

C’était sans compter sur la réaction des familles, qui ne s’est pas faite attendre : tracts, affiches, présence sur les marchés et lors des manifestations publiques, la mobilisation a grandi et a fini par inquiéter l’équipe en place. L’opposition, toujours soucieuse de frapper là où cela peut faire mal, n’a alors pas hésité à s’approprier le mouvement, se disant outragée devant tant d’injustice...

Si au moins ces augmentations régaliennes, sans préavis et brutales, qui menacent l’équilibre financier de toutes les familles aux revenus mensuels de plus de 5000 euros (de vrais milliardaires n’est ce pas !) servait à aider les plus démunis. Que nenni. Cela doit, nous dit on, servir à financer de nouvelles crèches. Peut-être pour attirer dans le piège d’autres familles de "nantis" qui étudient la possibilité d’emménager dans le nouveau quartier des quais, grosse promotion immobilière en cours de construction ? 

Or si l’on en croit les règles d’attributions des aides de la CAF, plus les familles paient, moins la CAFcontribue aux structures d’accueil de la petite enfance. Donc qui va payer la facture si ces familles quittent les dites structures ?

Face à cette éventualité de briser la mixité sociale, et de ne voir désormais que des familles démunies bénéficier de la garde en structure municipale ; l’Adjointe aux Affaires Familiales déclare "peu importe, les familles sont prêtes à payer n’importe quoi pour une place en crèche !". De cette présomption, l’équipe municipale en a conclu, sans concertation ni étude préalable des situations des familles concernées, qu’elle pouvait frapper un grand coup. Dont acte. Certaines familles se voient donc contraintes, une semaine après avoir reçu un simple courrier du maire, de devoir payer, séance tenante, jusqu’à 500 euros de plus par mois pour la garde de leur enfant !

Voilà donc 270 familles, et surtout leurs enfants, victimes d’une politique politicienne, tendant à faire croire que le socialisme consiste à stigmatiser une partie de la population, et à lui faire payer les injustices du passé.

Le collectif, apolitique, qui s’organise pour obtenir une progressivité de la mesure, et ne pas voir son budget familial davantage mis en péril, veut croire que le socialisme n’essaie pas de les enterrer définitivement, eux les "riches", les "nantis". Ils se réunissent, discutent, élaborent des propositions, bref se battent, pour que soit reconnu leur droit de recourir à un mode de garde collectif abordable. Pour que soit reconnu leur droit d’accès aux services publics, même s’ils ne contestent pas la nécessaire solidarité. Ils veulent être entendus, tout simplement. Car après tout, n’est ce pas là la plus simple expression de la démocratie ? De ne pas voir un petit groupe de la population stigmatisé, condamné sans appel, sans dialogue ? De ne pas appliquer de manière régalienne, sans concertation, des mesures extrêmement injustes ? De concerter, dialoguer, discuter, évaluer, mesurer avant de mettre en danger ce segment de la population ?

Espérons que la démocratie existe encore à Asnières, et que le Maire revienne à la raison. Car le bon sens voudrait qu’il écoute, et réalise que gagner 5000 euros à deux, avec des enfants, en vivant dans le 92, n’est pas un crime... et ne fais pas de nous des riches nantis aristocratiques et élitistes auxquels il faut vite faire payer la facture... Espérons que le clivage gauche -droite, la stigmatisation et les guerres de clocher ne nous vise pas une fois de plus !
Et que justice sociale ne rime pas cette fois encore avec clichés, méconnaissance de la réalité quotidienne des Français, et sectarisme.
Gardons espoir. Encore cette semaine. Serons-nous entendus ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • c.d.g. 24 février 2009 22:22

    Si j ai bien compris, des gens qui gagnent plus de 5000 € par mois risquent de ne pas arriver a payer 500 € de plus pour garder leur gosse ...
    C est vrai que c est un vrai drame ... du meme niveau que la mort du chien de Mickey Rourke

    Va falloir renoncer a changer l ecran plan géant du salon smiley

    Comme je suppose que ses gens savent compter, ils laisseront leur enfant que si ca reste rentable (autrement dit que les autre mode de garde sont plus cher). Donc il est possible que l addition soit au final inferieure a 500 €/mois en cas de changement de mode de garde

    meme si je pense qu il aurait peut etre ete plus judicieux de faire des economies ailleurs (club foot, subvention a diverses associations "amies", voire club du 3eme age (pour faire pendant aux bébés)), il faut quand meme etre un bobo de la pire espece pour avoir l audace de poser comme une victime dans ce cas



    • lpa75 25 février 2009 07:27

      bobo vous même ! nous dépensons 35% de notre budget pour notre logement (ah oui excusez moi de me loger) et 25% pour la garde de notre fils et la pension alimentaire de notre belle fille. Ajoutez à cela 15% pour les impôts, et 15% de charges et dites moi comment je fais pour m’acheter un écran plat ? parce que je suis en découvert tous les mois donc si vous avez la recette elle m’intéresse !!
      je me fais prêter les vêtements pour les enfants, ne vais jamais au ciné ou au restau, emprunte des livres à la bibliothèque pour éviter de les acheter, et nous ne partons pas en vacances cet été faute de budget. Alors la bobo, vous savez ce qu’elle vous dit ? Nous venons tous deux de milieux simples et n’avons reçu aucune aide pour démarrer dans la vie. Nous nous sommes débrouillés pour tout. alors vos leçons simplistes sur les classes sociales, gardez les pour vous !

       


    • Trashon Trashon 25 février 2009 12:09

      Merci de garder pour vous vos lamentations consécutives à votre choix de vivre dans un environnement qui vous coute 50% de vos revenus.


    • cpt.kirk cpt.kirk 25 février 2009 12:35

      Vous êtes impressionnant de tolérance et de respect du débat démocratique
      La moindre critique a votre encontre entraîne immédiatement indignations et insultes.
      En même temps il me semble bien que cela ressemble à la notion de démocratie appliquée durant de nombreuses années à Asnières.


    • Trashon Trashon 25 février 2009 12:58

      Bien alors le débile comme vous dites, vit avec des revenus inférieurs aux votre, mais il a choisi de vivre dans un environnement plus abordable ce qui lui permet de partir plusieurs fois par an en vacances avec sa petite famille, de se payer un grand écran plat demain sI jamais il lui en prenait l’envie et de changer sa garde robe quand il prend quelques kilos.

      Alors je suis peut-être débile, mais au moins je ne pète pas plus haut que j’ai le derrière.


    • lpa75 27 février 2009 15:40

      Traitement Herpes Genital

      N’ayez plus peur de vos verrues ! Solution & infos disponibles ici.

    • lpa75 27 février 2009 15:52

      un ingénieur informaticien qui m’explique la vie...mais je perds mon temps là !
      essayez d’apprendre à lire et à écrire et on se reparle dans 30 ans !! en effet vous n’avez que les initiales en commun avec de Gaulle...lui avait un cerveau, grosse différence. Et comme il disait "vaste programme", en ce qui concerne la mort aux cons !!


    • chris11 25 février 2009 01:03

      Soit , on est peut etre pas riche à 5000 € , mais on est pas dans le besoin non plus ...
      Et 500 € sur 5000 , c’est moins douloureux que que 150 sur 1500 ..
      pour celui qui gagne 5000 ,ça réoriente juste ses priorités .... alors que pour l’autre les fins de mois sont dures mais seulement les 30 derniers jours !!!!


      • pleutre pleutre 25 février 2009 02:32

        Bonjour M Lpa75,

        je vous conseille vivement de prendre une nourrice/garde d’enfant.Cela vous reviendrait moins cher et permettrait de ne pas encombrer les crèches municipales.

        Aeschlimann gérait bien la ville. La coalition des redresseurs de torts , vont augmenter tous les services sur Asnières, ne vous inquietez pas.


        • beubeuh 25 février 2009 16:23

          La bonne gestion basée sur l’endettement massif, on sait ce que ça donne, merci...


        • ipv99 25 février 2009 09:22

          Quelques imprécisions dans cet article, tout à fait normales vu de la désinformation intensive pratiquée à Asnières.


          - Après plusieurs semaines de mobilisation, une négociation a fini par se mettre en place avec la municipalité. Elle a abouti au compromis suivant :

          au lieu des 79% d’augmentation du plafond à effet immédiat, l’augmentation se fera en 3 fois, comme suit :

          * une hausse de 15% en août 2009
          * une hausse de 14% en août 2010
          * une hausse de 6% en 2011

          Le plafond passera ainsi progressivement de 5030€ à 7000€, au lieu des 9000€ prévus initialement.


          - La position de l’opposition a été cohérente tout au long de cette affaire :

          Elle s’est abstenue lors du vote car elle n’était pas opposée au principe de la mesure (un relèvement du plafond) mais à son niveau (un doublement du plafond). La vidéo suivante, extraite du conseil municipal au cours duquel cette mesure a été décidée, soit bien avant la mobilisation des parents, le prouve :

          http://www.youtube.com/watch?v=S6UNooYkpsY

          Il se trouve que cette position était aussi celle des parents : il n’étaient pas opposés au principe de la mesure, mais à sa brutalité (outre le doublement, information très tardive par la municipalité d’une décision à effet immédiat !).

          Ces deux réserves faites, en effet les parents et les enfants ont bien été victimes de la politique politicienne à Asnières.


          • Viv 25 février 2009 11:37

            Pas de quoi casser 3 pattes à un canard... même s’il est vrai qu’un 10% d’augmentation du prix des crêches, ça peut faire mal à la tête à n’importe qui, et ça se comprend.

            Si la nouvelle équipe récupère un budget au plus mal, vous admetterez qu’il est normal qu’elle essaie d’en combler le déficit, ou tout du moins à ne pas le creuser.
            Et quitte à le combler, autant que les gens les plus fortunés (35% de 5000€=1750€ pour un loyer, soit près de 1.5 smic... un chomeur ou un travailleur pauvre survit comment à Asnières ?) payent plus que les autres.

            ++


            • lpa75 25 février 2009 11:41

              sauf que la dite augmentation ne sert pas à aider les familles les plus pauvres, ni à renflouer les caisses (la municipalité n’a pas le droit de le faire) mais à financer d’autres crèches. donc ça ne résoud rien. si ça ne casse pas trois pattes à un canard, je vous envoie mes factures, donnez moi votre adresse, je serai ravie de vous faire passer ! je paie actuellement 850 euros par mois pour 4 jours par semaine, + la nounou du soir, faites le calcul. Mais continuez à taper sur nous, les "riches", c’est intelligent...
              tous ces commentaires sont affligeants, vive la France


            • lpa75 25 février 2009 11:42

              me voilà "fortunée" maintenant... j’aurai tout entendu je crois !

               


            • Viv 25 février 2009 12:08

              Oui, c’est cher. Comment fait quelqu’un au Smic dans cette situation ?

              Et sachant qu’il y a un manque flagrant de crèches en France, il peut être intéressant d’en faire construire de nouvelles sans pour autant creuser un trou dans les finances déjà en difficulté, si je comprends bien, de votre ville.

              Souhaiteriez-vous que pour compenser ce trou, on augmente vos impôts locaux plutôt ?
              Ou peut-être les taxes sur les entreprises ?

              ++


            • lpa75 25 février 2009 12:23

              hé bien vous ne croyez pas si bien dire ! les impôts locaux augmentent de 17% ! satisfaite ? 

               


            • Viv 25 février 2009 12:42

              Si la politique avant l’arrivée de la nouvelle administration avait été plus raisonnable, peut-être ne serait-il pas nécessaire de faire un rattrapage en catastrophe comme il se produit actuellement ?

              Car si les impôts explosent de cette manière, c’est bien parce qu’il y a un trou quelque part : on ne peut pas indéfiniment se financer par l’endettement.

              ++


            • apami 25 février 2009 12:59

              @lpa_75

              Excusez moi mais je ne vais pas pleurer sur votre sort :

              1750€/mois à asnieres c’est le prix de location d’une maison de 110m². Snif ! je vous dit pas ce que je devrais me plaindre...

              Quel malheur !


            • cpt.kirk cpt.kirk 25 février 2009 13:14

              Vous serait ’il possible de réagir à une critique sans automatiquement insulter l’intervenant.


            • lpa75 27 février 2009 15:38

              "passionné de musique rock punk metal hip hop techno depuis toujours.

              autre centre d’intérêt la politique anarchiste par conviction socialo par nécessité "
              AH OUI EN EFFET
              Et vous pensez que vous avez quelque chose à voir avec moi ??
              GO BACK WHERE YOU BELONG


            • cpt.kirk cpt.kirk 25 février 2009 12:28

              @ l’auteur
              je ne comprend pas bien votre agressivité vis à vis des réactions, vous décidez de publier un article sur votre problème lié à la hausse des tarifs de garderie à Asnières soit, c’est votre droit. Mais acceptez tout de même que certaines personnes réagissent vivement lorsque vous vous prétendez être pris à la gorge avec des revenus de 5000E par mois soit à peu près l’équivalent de 4 SMIC.
              Ne comprenez vous vous pas que cela puisse paraître choquant de venir vous plaindre quand on sait que le salaire moyen en France est de 1500E ?
              D’autres part si vous payer effectivement 1750E de loyer + 750E de charge, peut être n’avez vous pas les moyen de vivre à Asnières.
              De plus le post de ipv99 semble indiquer que la hausse à été très largement revu à la baisse.


              • lpa75 26 février 2009 22:35

                si vous faites partie des amis potentiels, je n’ai pas perdu ma journée !!!


              • non 25 février 2009 14:31

                Alors là franchement je suis sidérée à la lecture de cet article ! Pour ma part, avec mon temps-partiel j’arrive presque à 6600€ .... PAR AN ! (un peu plus de 6580) et pas de découvert à la banque.
                Alors c’est vrai que je n’ai pas d’enfants, et que je reçois parfois une aide de la mairie pour mes factures EDF. Mais en tout cas, je ne me plains pas car je sais que je reste une privilégiée à l’échelle de l’humanité, et même par rapport à beaucoup de gens en France.
                Que des gens pleurnichent avec 5000€ tous les mois, les bras m’en tombent !


                • lpa75 26 février 2009 22:31

                  une aide de la mairie pour vos factures edf ??? lamentable, et dire que c’est moi qui paie...honteux !


                • val 27 février 2009 12:07

                  Un enfant gardé en crèche coûte environ 9000 euros par an à la collectivité, il y en d’autres qui paient donc pour vous également.


                • foufouille foufouille 25 février 2009 14:38

                  @ auteur

                  tu as herite de ton boulot ?
                  ne pas savoir gere 5000€ de budget est vraiment etre tres stupide
                  soit tu suit des cours de gestion, soit tu va sur des sites de radin

                  avec ton budget, la plupart aurait une maison plus deux ou trois investissement rentable


                  • foufouille foufouille 25 février 2009 14:54

                    ouais, il est malheureux, il a pas de rolex ni la rolls


                  • lpa75 26 février 2009 22:35

                    tu l’as dit bouffi !!

                     


                  • lpa75 26 février 2009 22:29

                    "reprendre ses arrete" ?? vous venez de quel pays exactement ? parce que dans le mien, on s’exprime en français... alors pour la clarté du débat, merci d’utiliser notre dialecte local, pas le votre !!


                  • val 25 février 2009 15:07

                    Avec un salaire de 2040 euros par mois, je dépense 692 euros en moyenne pour faire garder et manger mes deux enfants scolarisés.
                    En effet, à la campagne, pas de crèches, uniquement des nounous agréées à qui nous sommes bien contents de pouvoir confier nos enfants sinon pas de boulot..
                    Vos états d’âme me paraissent donc surréalistes.


                    • lpa75 26 février 2009 22:27

                      ce qui est surréaliste c’est de lire des choses aussi affligeantes


                    • val 27 février 2009 12:02

                      Pourtant un petit calcul simple remet vite les choses à leur juste place : que représentent 850 euros en pourcentage sur 5000 comparés à 692 sur 2040 ?
                      Pas besoin de dico là, juste d’une calculette...


                    • lpa75 27 février 2009 14:51

                      décidément il n’y a que des génies qui écrivent sur ce site... désolant
                      si vous gagnez 2040 euros, vous payez 300 euros de crèche, parce que c’est proportionnel aux revenus. mais ça vous arrive de réfléchir ?


                    • val 27 février 2009 15:50

                      Savez-vous lire ?
                      Chez nous, les crèches, ça n’existe même pas !


                    • val 27 février 2009 15:53

                      Et, mes enfants ayant plus de 6 ans, je n’ai plus droit à aucune aide de la CAF.


                    • lpa75 27 février 2009 21:00

                      je sens que je vais pleurer... non attendez... je n’ai pas le temps en fait !


                    • Redj Redj 25 février 2009 16:09

                      Voilà donc 270 familles, et surtout leurs enfants, victimes d’une politique politicienne, tendant à faire croire que le socialisme consiste à stigmatiser une partie de la population, et à lui faire payer les injustices du passé.

                      Marrant comme remarque, j’aurais plutôt dit que c’est du sarkozysme ça.



                      • clostra 25 février 2009 17:29

                        La plupart de ces réactions amènent un certain nombre de réflexions...dont la plupart sont douloureuses quel que soit le côté où on se situe :

                        5000 euros /mois à deux, je suppose, représentent très certainement une somme de travail et de responsabilités

                        l’aide aux familles modestes se fait en prélèvements sur les impôts collectés (un des avantages est justement de ne pas payer d’impôts)

                        quand on parle d’équilibre des populations dans une commune, on parle implicitement d’un équilibre entre ceux qui peuvent payer des impôts et ceux qui ne le peuvent pas

                        Les uns sont "énervés" de payer beaucoup d’impôts alors qu’ils travaillent dur et qu’ils se trouvent peut-être à peine au-dessus (pour ce qu’il leur reste) de ceux qui n’en paient pas.

                        Les autres sont énervés parce qu’ils n’ont pas de boulot ou que les aides sont insuffisantes

                        C’est peut-être sur ce terrain de la souffrance que tout le monde se retrouve et que l’effort à faire est destiné à éviter d’être vraiment (trop) agressif vis-à-vis de ceux qui ont encore un boulot et gagnent leur vie avec des difficultés comparables. C’est bien là le rôle de la politique au sens noble.

                        Alors, osons la solidarité car elle est bien réelle.


                        • lpa75 26 février 2009 22:23

                          merci. Premier commentaire intelligent que je lis sur cet article depuis quelques jours. Les autres sont tellement affligeants qu’ils ne méritent que mon mépris et mon indifférence (hé oui ils vont tous courir à leur dico pour savoir ce que cette phrase veut dire !)


                        • jakback jakback 25 février 2009 17:40

                          Hollande avait prévenu, au-dessus de 5000 € , on était riches et ajoutait-il, je n’aime pas !!, vu ses revenus, dire une connerie de cet acabit relève du trouble mentale. Quand a IPA75 , soyons juste, revenus mensuel du ménage 2500 € X 2 avec deux enfants, si effectivement il n’est pas dans la catégorie des gens dans le besoin, les jalousies qu’il soulève me navre, gagner le smic ne justifie en rien de faire des leçons de morale, vous vous trompez de personne, avez vous au moins une idée de ce qu’est la richesse, a vous lire je pense que non.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lpa75


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès