Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Des familles fragilisées victimes de requins !

Des familles fragilisées victimes de requins !

Je veux faire partager mon indignation et ma colère contre ces affameurs et requins qui ne respectent même pas les lois.

Les requins se moquent des textes notamment quand ils tombent sur des personnes fragilisées.

Lorsque nous assurons des permanences « surendettement » où des bénévoles aident des personnes à remplir un dossier à déposer auprès de la Banque de France, il nous arrive fréquemment de piquer des colères ( rentrées non perceptibles ) contre des maisons de crédit révolving qui n'hésitent pas à proposer des prêts à des familles déjà en difficulté.

Parfois nous rencontrons des situations « originales ».

Ce matin j'ai reçu un couple quelque peu désemparé...Un huissier commandité par une agence immobilière lui a annoncé la date d'une saisie de meubles.

Il s'agit là de « professionnels » bien particuliers. Je connais des agences immobilières qui, ayant une pratique correcte auraient honte d'avoir de tels « collègues » !

Dans le cours de l'entretien et en étudiant le dossier, je me suis aperçu que l'agence était dans la plus grande illégalité.

En effet, ce couple propriétaire d'un appartement qu'il met en vente a déposé un dossier de surendettement fin 2009 et, suite à une décision du Jex ( juge d'exécution), il a obtenu un moratoire des dettes jusqu'en juin 2011.

Rappelons que si la commission de surendettement constate, sans retenir un caractère irreversible et irrémédiable, l’insolvabilité du surendetté et débiteur, la commission de surendettement de la banque de France peut proposer, sous le contrôle du juge de l’exécution, un moratoire ou « gel » des dettes et crédits autres qu’alimentaires pendant une durée située entre 12 et 24 mois.

Il s'agit là d'un répit précédant une période où les personnes surendettées vont rembourser chaque mois des dettes contractées dans le cadre d'un plan de financement.

Il s'agit là d'une première « infraction » de la part de l'agence

L'agence a traîné au tribunal le couple pour qu'il soit sommé de régler les arriérés des charges de co-propriété .

Sur les quelques 4000 euros demandés , plus des ¾ proviennent de dettes comprises dans le moratoire, pour le reste le couple avait demandé un échelonnement

Comme l'avocat ( aide juridictionnelle) ne connaissait pas les procédures de surendettement et n'est pas venu à l'audience, le procureur a pu profiter de l'avantage pour enfoncer le couple

Le jugement est mis en délibéré pour le 22 février.

Sans attendre cette date, une saisie est diligentée par l'agence.

Voici là une deuxième infraction.

Bien évidemment, notre association familiale laïque ne va pas rester l'arme au pied, la commission de surendettement va être interpellée pour qu'elle intervienne en vue de faire suspendre les mesures exécutoires qui affectent la famille endettée.

Cette anecdote malheureusement véridique et non fictive nous interroge sur des dysfonctionnements graves :

  • les autorités judiciaires ne maîtrisent pas toujours leur dossier car la juge aurait du tenir compte de l'existence d'un moratoire ;

  • l'aide juridictionnelle se transforme trop facilement en faux semblant ;

  • les huissiers de « justice » acceptent « parfois » des missions à la limite de l'illégalité, pour ne pas dire plus.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 28 janvier 2011 11:20

    balaye devant ta porte
    quand la CAF sera humaine et juste
    cessera de demander des documents inexistant genre avis de paiement mensuels pour un versement trimestriel de reversion
    ou fera les abattements inscrits dans les textes
    ou plus de controleurs sociaux inhumain


    • CHALOT CHALOT 28 janvier 2011 12:44

      Foufouille ! je te rappelle que je ne travaille pas à la CAF ;
      Je suis administrateur suppléant et je ne t’ai pas attendu pour condamner ces attitudes, si tu lis notre blog tu constateras que nous mettons aussi les communiqués des syndicats.
      Balaye ton logiciel d’information !


      • foufouille foufouille 28 janvier 2011 13:03

        « membre du bureau de l’UDAF et au CA de la CAF 77 »

        donc, tu es seul a raler ?
        ils disent quoi les autres ?


        • docdory docdory 28 janvier 2011 13:06

          @ Chalot

          Qualifier ces sociétés de crédits de « requins » est presque une injure faite à la famille des élasmobranches ( ci-devant sélaciens ) !
          A quand l’interdiction pure et simple des crédits revolvings, qui sont plutôt des « crédits-revolvers » que des gens se mettent à la tempe ?
          Peut-être faudrait-il une sorte de banque nationalisée qui consentirait des prêts à prix coûtant pour les gens désargentés ? Ou alors un fichier national des crédits empêchant toute personne ayant un taux d’endettement supérieur à un tiers de contracter le moindre crédit ? On sait très bien qu’au delà d’un taux d’endettement supérieur à un tiers, c’est la faillite personnelle garantie...


          • Clojea Clojea 28 janvier 2011 13:19

            Bonjour. C’est vrai que des situations originales il y en a, et plus que l’on pourrait s’imaginer. Le grand problème en effet, est que cela tombe souvent sur des personnes fragilisées, et il s’ensuit un engrenage infernal ensuite. C’est le reflet d’un fonctionnariat à outrance, d’un excès de législations et des banksters trop avides.


            • CHALOT CHALOT 28 janvier 2011 13:35

              Foufouille m’interpelle donc par politesse je lui réponds : les administrateurs CAF qu’ils représentent les salariés ou les familles ne laissent pas passer des dysfonctionnements bureaucratiques donc ils font modifier les procédures lourdes...Mais chaque CAF a sa propre pratique

              Doctory ! Vous avez raison mais dans le cas que j’ai indiqué il s’agit d’une famille qui a vu sa situation évoluer : elle a acheté un appartement et un an après c’était le chômage


              • foufouille foufouille 28 janvier 2011 13:41

                ok chalot
                donc tu es la « pour faire beau »

                pour ce qui du credit, le probleme est que c’est le seul auquel on a acces docdory
                sinon faut faire de fausse fiche de paye
                certains VRP sont aussi associe a des organismes pour forcer la vente
                « ca ne fait que 50€ par mois »


                • CHALOT CHALOT 28 janvier 2011 13:48

                  Foufouille ! ni pour faire beau, ni pour passer le temps mais pour défendre les familles.
                  La défense la plus efficace c’est sur le terrain c’est ce que nous faisons : exemple avec cette famille et d’autres.
                  Je ne dévoile pas ce qu’on va faire mais on ira jusqu’au bout avec la seule satisfaction : faire reculer les requins...Il faudrait aller plus loin....Ah si on pouvait aller plus loin encore !


                  • foufouille foufouille 28 janvier 2011 17:24

                    ouais ben, vu que les bureaucrates inhumain sont tres nombreux, les agents de la caf formes sur le tas, et que la reglementation consiste a voir les pauvres comme fraudeurs ou pigeon, ca risque pas de changer


                    • denis cotte denis cotte 28 janvier 2011 18:02

                      Pour que les abus des requins cessent (ou soient beaucoup moins nombreux), la loi Lagarde doit être encore un peu améliorée.

                      En effet, elle va dans le bon sens, mais elle a été quelque peu torpillée par les lobbyistes (qui tentent de préserver par tous les moyens possibles leurs avantages bien mal acquis).

                      Pour en savoir plus, RdV sur mon site d’informations gratuites : www.moncreditpropre.com

                      A Bientôt


                      • camélia camélia 28 janvier 2011 18:44

                        Merci pour votre article très utile...le crédit revolving mériterait un article à lui seul idem pour le rachat de crédit...ces formes de crédit coûtent très cher aux consommateurs en fin de compte...taux d’intérêts très élevés...on a l’impresion de n’avoir jamais fini de payer d’autant plus que des frais divers s’ajoutent aux remboursements...du coup chaque mois seulement une petite partie de la somme est remboursée...d’ailleurs très opaques ces frais même si le détail est indiqué sur les relevés...alors bonne continuation à vous, pour l’avoir constaté la procédure de surendettement apporte une aide non négligeable...


                        • camélia camélia 28 janvier 2011 19:04

                          Et puis c’est tellement absurde et contradictoire l’attitude de ce procureur qui ne tient pas compte du moratoire signé par le juge de l’exécution, je ne comprends pas comment on peut en arriver là...


                          • lloreen 28 janvier 2011 19:22

                            Le scandale c’est que les gens soient obligés de contracter un crédit pour pouvoir vivre et que notre système institutionnalisé basé sur l’argent-dette fonctionne grâce à cette pratique qui consiste à pousser les gens à la pauvreté.Des salaires moindres, la précarité, le chômage...Le système est malade, il marche sur la tête.C’est un devoir de citoyen de vouloir arrêter ce MASSACRE INSTITIONNALISE.
                            Si les conditions de vote et de choix sociétal fondé sur l’intérêt général et le bien commun ne sont pas changées pour 2012 il faut faire le boycott des élections.Sinon rien ne changera, les conditions de vie seront pires chaque mois pour la majorité des gens.


                            • CHALOT CHALOT 28 janvier 2011 22:09

                              Je trouve les réactions intéressantes et je vous invite à poster un message sur notre blog associatif où nous traitons de cette question

                              http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/

                              Nous allons ne pas laisser faire, y compris peut être faire appel


                              • zany 28 janvier 2011 22:41

                                Bon jusqu’à présent j’ai mis des liens douteux, je vous demande de me faire confiance la dessus.

                                voici un lien d’une vidéo en 6 parties qui b[détaille le fonctionnement de l’Europe]b et autres
                                elle a été mise en b[ 2010]b
                                http://www.youtube.com/watch?v=coEXBWoxjtQ&feature=related
                                an

                                là vous avez le témoignage d’un b[ancien résistant et ancien chef du contre espionnage français]b
                                http://www.dailymotion.com/video/xgbk17_300-multinationnales-pour-nous-rendre-esclave-moderne_news

                                j’ai trouvé ce commentaire sous une vidéo

                                b[Regardez les conférence de]b :

                                Pierre Hillard ( docteur en science politique , professeur dans une université de Paris etc ... )

                                François Asselineau ( Haut Fonctionnaire , Ancien Directeur des Finances , il a créé un parti en 2007 l’UPR etc ... )

                                Annie Lacroix Riz ( Historienne etc ... )

                                Jacques Pauwels ( docteur en science politique , Historien , professeur dans une université de Toronto etc ... )

                                Pierre Faillant de Villemarest ( ancien grand Resistant , agent du contre espionnage Français etc ... )

                                Pierre-Henri Brunel ( ancien des services secret Français etc )

                                b[Je vous laisse juge]b informer vous !


                                • CHALOT CHALOT 29 janvier 2011 00:29

                                  Quel est le rapport avec le sujet de l’article ?


                                  • zany 29 janvier 2011 00:30

                                    Aucun désolé c’est trop important.


                                    • Gnagnagna 29 janvier 2011 15:46

                                      Il pend au nez de ces officines d’esprit mafieux caché sous des méthodes légales de se voir refuser le remboursement de leurs créances par un tribunal (comme pour les saisies frauduleuses par les banques américaines des maisons de leurs clients).

                                      C’est aussi ce qui pend au nez des spéculateurs internationaux : les dettes des États qui sont pris à la gorge par des taux scandaleux ne méritent pas d’être remboursées tout comme celles des crédits aux particuliers à 20% d’intérêt.
                                      Et cela va arriver car comment rembourser une dette impossible à rembourser ? Les « procédures de sur-endettement » d’État vont se multiplier et comme les Etats sont souverains, les créanciers iront se faire voir (chez les Grecs ?).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès