Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Des légumes et des Grecs

Des légumes et des Grecs

Tout déprimé, froissé, tourneboulé autant par les bourdes du gouvernement que par les ridicules de l’opposition, le dernier crime de récidiviste, les statistiques du viol, le malheur d’Israël, le malheur de Gaza, tous les malheurs de la France et du monde qu’on nous déverse à longueur d’ondes entre la poire et le fromage, j’allais hier matin au marché, voûté, morose, songeant que passé un certain âge et un certain degré de désabusement, manger, il n’y a que ça de vrai. Mais je n’étais pas d’humeur à la viande rouge, je me sentais plutôt légume. Tiens, oui, de la purée de citrouille, de l’endive braisée ou du rutabaga, ce navet de sombre mémoire qui revient à la mode en même temps que la vache maigre.

Au moins, ce n’était pas à l’étal du maraîcher que je risquerais de rencontrer mes deux vieilles, ces pipelettes croqueuses de porc. Tant mieux. Pas envie de leurs fadaises aujourd’hui… Raté, elles y étaient.

-Comment ça va, m’ame Daube ? Quoi de neuf dans votre constitution ?

-Oh ! je vous en prie, m’ame Michu, ne persifflez pas pour trois ans que vous avez de moins que moi. Il suffit de vous regarder dans le blanc de l’œil pour savoir que votre constitution de mal en pis comme la mienne.

- Et comme celle du pays, m’ame Daube, nous voilà physiquement raccord avec le background socio-politique, comme dirait ma petite nièce qui pense qu’un bac+3 donne le droit de jargonner… Pour moi, deux bettes et une frisée.

- Le fait est que l’Hexagone tourne pas rond, m’ame Michu. Hollande nous avait dit : Sarkozy va dans le mur et divise les Français, moi président vous verrez comme je redresse et je rassemble ! Et toc, il marie les homos.

- Bien fait, m’ame Daube. Y aura bientôt plus qu’eux et les curés pour rêver de mariage.

- Ajoutez-y mon neveu, m’ame Michu ! Voilà trois fois qu’il convole en six ans, un bébé à chaque coup, de la dragée à gogo, j’en peux plus de tricoter de la layette pour ses familles recomposées… Trois belles poires et deux pommes.

- Y a plus de mœurs, m’ame Daube. Tout fout le camp. Jusqu’à notre triple A, hein ? si cher payé du sang des travailleurs. Pfutt ! Nous voilà AA1, autant dire au début de la honte, et après demain peut-être pas tous homos mais tous Grecs. J’en suis colère au lit, je me retourne cent fois avant de fermer l’œil. Et quand je m’endors enfin, vous savez de quoi je rêve ? Cette nuit par exemple ?

-Dites toujours, j’ai besoin de galéjade.

-Un Grec lambda sonnait à ma porte, il vendait de la dette. Bonne fille j’ouvre, il me fait trois pas de sirtaki et me demande un A pour la peine.

-Un A ?

-Oui, un des deux A qui me restaient. Je lançais bravement : ‘Vous passerez plutôt sur mon corps.’ Ca se trouvait qu’il était bel homme. Il hésitait, préférait finalement pointer son canon sur ma tempe : ‘File ton A, vieille peau ou je te la troue.’

-Oh ! arrêtez, m’ame Michu, j’en peux plus. Vous avez la vis comica… Un kilo de carottes.

-Je louvoie, je fais : ‘Bon, bon, bougez pas, je vais chercher mon A dans l’armoire.’ Lui s’affale sur le canapé et se sert tranquillement un porto blanc pour patienter, dites donc ! Je me dis : Toi mon bonhomme, tu vas trinquer. Et là je crois saisir mon crucifix, mais c’est la tête de Angela Merkel en couverture de magazine que je lui brandis sous le nez comme l’exorciste au possédé… Un demi-choux rouge.

-Alors ?

-Il devient comme fou, crispé, exorbité, genre Copé forcé de boire à la santé de Fillon sous le regard de Juppé, vous voyez ?… Un kilo de pommes de terre à soupe… Et soudain, aïe ! un coup dans le ventre. Je me réveille en sursaut, c’était ma chatte sautant de la commode sur le lit pour me rappeler l’heure des croquettes… Riez, riez. Moi, ça m’use, je suis à cran.

-Vous suivez trop le vingt-heures, m’ame Michu. Décrochez donc. Faites comme moi, redécouvrez Mozart.

-J’aimerais mieux ne pas rater Sarko. Je guette le jour, la minute où il va nous lancer en direct au micro de Pujadas : ‘Vous trouvez qu’y a de la racaille à l’UMP ? Moi aussi. Vous trouvez que la France va droit dans le mur ? Moi aussi. Vous vous demandez ce qu’on peut faire pour les redresser ? Ben je vais vous le dire. »

Les cabas, comme la France, se remplissaient de légumes. Le mien, déjà lourd au bras droit, menaçait de réveiller mon épicondylite. Même le règne végétal n’est pas sans risque. En payant, je croise le regard de mes vieilles, je leur esquisse un sourire. Elles me sourient en retour… Depuis le temps qu’on s’entrevoit, il faudrait peut-être un jour qu’on se cause ? De tout, de rien, de la vie, de la mort, des trois A, du grand Z, des ressources du cochon, des légumes et des Grecs.

ARION

Le BLOG


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • ecolittoral ecolittoral 26 novembre 2012 11:52

    C’est quoi le sujet de l’article ?


    • volt volt 26 novembre 2012 12:19

      le grand Z ! smiley


    • Constant danslayreur 26 novembre 2012 12:27

      ça semble pourtant évident, ça parle des croqueuses d’hommes légumes d’un certain age (les pécheresses pas les légumes), mais toujours très en forme la preuve :
      « c’était ma chatte sautant de la commode sur le lit pour me rappeler l’heure des croqueuses »

      Plus sérieusement, c’est fait pour détendre mais je vous accorde volontiers que beaucoup d’entre nous ne sont plus que des câbles de ponts suspendus alors pour arriver à ce qu’ils se détendent ...


    • Aldous Aldous 26 novembre 2012 11:59

      une illustration très en phase avec la forme de l’article smiley


      • Constant danslayreur 26 novembre 2012 12:34

        « Les cabas, comme la France, se remplissaient de légumes »
        Ben oui, les gaulois font moins d’enfants et vivent plus longtemps, ce qu’ils ne veulent pas admettre par contre, c’est que la première raison légumise plus que la seconde, enfin je dis ça, c’est eux qui voient hein smiley


        • almodis 26 novembre 2012 16:37

          « des légumes , pas du bitume ! » disons nous , nous = les opposants à l’Ayraultport .

          connaissez vous les « incroyables comestibles » ( incredible edible ) , cette initiative pas bobo du tout , venue d’un bled du nord de l’Angleterre ?
          il s’agit de partager la nourriture en mettant GRATUITEMENT à disposition des habitants des légumes cultivés sur l’ESPACE PUBLIC ;
          J’en connais des Avoxiens à qui ça ferait du bien de mettre leurs menottes dans la terre , au lieu de troller à tout bout de champ - de patates - !www.scoop.it/.../plomelin-le-conseil-municipal-des-enfants-adopte-le...

          ...


          • Loatse Loatse 26 novembre 2012 18:50

            Excellent !  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès