Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Des milliardaires qui partagent !

Des milliardaires qui partagent !

« Trente-quatre milliardaires américains ont promis de céder au moins la moitié de leur fortune à des oeuvres en réponse à un appel de l’investisseur Warren Buffett et de Bill Gates, cofondateur de Microsoft. »

Actualité Yahoo du 4 aout 2010
La liste complète est sur le site : www.thegivingpledge.org
 
Je sais pas vous, mais moi je suis soufflé. Est-il possible qu’au milieu de l’arrogance de la finance mondiale, il y ai des gens riches qui puissent faire un tel engagement ?
D’accord, la moitie qui reste est loin de les obliger a vivre en HLM, mais quand même, qui aujourd’hui peut faire un don de cette ampleur, s’impliquer personnellement dans de telles proportions.
 
D’abord je suis un peu septique. Qu’est ce ça cache ? Qu’elle est le but derrière cet effet d’annonce ? 
Fortune personnelle, d’accord, mais si toute leur fortune est derrière des société écran, l’effet d’annonce peut faire une belle publicité, mais le résultat ne sera pas forcement a la hauteur de l’émotion générée. Ces gens ne sont pas devenu riches par philanthropie.
 
Et puis je me dis mais qu’elle pub ? Je ne pense pas que ces 34 personnes soit prêt a payer la moitie de leur fortune pour avoir un bon article dans la presse. Et puis même si les 50% ne porte pas sur la totalité de ce qu’ils possèdent j’imagine qu’il s’agit de quelques milliards de dollars qui sont bon a prendre.
 
Et puis qu’elles œuvres ? Dans quel méandre bureaucratique tombera ce cadeau ? Voilà que le scepticisme me reprend.
 
Bon calmons nous. J’ai un petit bout d’idéalisme dans le coin du cœur qui a envie de sauter de joie. C’est beau non ?
Et puis l’expérience qui me dit de rester assis parce que je risque d’être déçu.
 
Ok, je me calme, je reste assis, mais je ne perds pas l’espoir que quelque chose de bien soit en train de se produire.
Je vais suivre ça de près.

Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • liberta 5 août 2010 12:02

    Je ne voudrais pas gâcher l’euphorie ambiante après « ce » beau geste« , mais c’est pour moi une

     manière détournée de mettre la main et de gérer à travers le caritatifs les populations maintenues

     en détresse par ceux là-mêmes qui ont fait la fortune de ces milliardaires

    Je suis donc sceptique sur »le beau geste" - c’est pour moi une autre main-mise


    • zvalief 5 août 2010 17:00

      tout à fait d’accord et c’est aussi une manière de s’acheter une respectabilité et de se faire de la pub, comme tous ces sportifs et artistes qui viennent à télé faire une petite chanson et demander aux autres d’être généreux mais qui se barre de France dès qu’ils le peuvent pour échapper à l’impôt.


    • zvalief 5 août 2010 17:10

      un peu comme dans « le Parrain n°3 »


    • kisssky kisssky 6 août 2010 07:17

      c’est surtout sur le plan de la défiscalisation que ca doit être intéressant , au usa , on peut déduire deux fois les sommes versées au titre du caritatif, de ses revenus.....il serait intéressant de savoir si ces gracieux et si bon donateurs perçoivent comme chez nous des chèques du trésor public....et qu’ils pensent aussi à laisser leur usine dans leur pays d’origine , là ca serait un geste encore plus apreciable....


    • Henri François 5 août 2010 12:03

      Bien sûr que la première réaction à cette annonce est réconfortante. Oui mais voilà, comme toujours lorsqu’il s’agit de richissimes individus, force est de remarquer qu’il ne s’agit justement que d’une annonce. Il vous faut savoir également qu’aux Etats Unis, le crois savoir que les dons de charité et l’acquisition d’oeuvres artistiques majeures, permettent à ceux qui les exécutent une importante remise d’impôts.
      En outre, qui va vérifier que ces messieurs-dames (la Bettencourt n’y figure pas) donnent exactement la moitié de leurs fortunes personnelles.
      Enfin Bille Gates est connu pour fortement financer une importante association caritative oeuvrant en Afrique.
      Wait and See....
      Amicalement de la part ds’un autre expatrié.


      • liberta 5 août 2010 12:05

        Je rajoute qu’il faut s’interesser en profondeur aux intérêts idéologiques de Bill Gates et il y a de sa
         
        part des propositions très surprenantes qui rappellent quelquefois « le meilleur des mondes » de

         Aldous Huxley


        • Hasta la vista 5 août 2010 12:06

          A mon avis, ce geste est spontané et sans calcul égoïste


          Car ce sont des hommes qui ont tout simplement déjà atteint leurs objectifs : ils sont richissimes

          Dès lors, rajouter des milliards à leur compteur ne les passionne plus guère ( en fait, ça tourne tout seul ), et il cherche alors d’autres sens à donner à leur existence, d’autres objectifs

          C’est très humain, faut pas toujours chercher midi à 14h

          Ya même parfois des narco-traficants et autres mafieux qui font dans le caritatif, en créant des hôpitaux et des écoles dans une région qu’ils aiment bien

          • Pyrathome pyralien 5 août 2010 15:10

            Tall la vista est un grand humaniste refoulé, c’est bien connu.......


          • Pyrathome pyralene 5 août 2010 12:13

            Faut croire que le dollar ne vaut plus rien du tout.......


            • foufouille foufouille 5 août 2010 12:15

              bidon autant que pour bilou
              ca echappe a l’impot
              puis la famille dirige la fondation pour faire fonctionner big pharma
              dont ils possedent des actions


              • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 août 2010 12:16

                Il est réconfortant que des milliardaires fassent don de tout ou partie de leur fortune en faveur d’actions humanitaires.
                La question est : Quel type d’actions humanitaires ?
                La fondation de Bill Gates, indépendamment de certaines controverses, (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Bill-et-Melinda-Gates#Controverses)
                a pour « but d’apporter à la population mondiale des innovations en matière de santé et d’acquisition de connaissances » (Wikipedia).
                C’est bien.
                Mais, ne serait-il pas mieux si l’argent donné par Gates, et d’autres milliardaires, aidait la population mondiale à investir pour améliorer sa productivité, donc son niveau de vie et son pouvoir d’achat ce qui lui permettrait d’acheter les « innovations en matière de santé » ?
                Faute de procéder ainsi, les plus pauvres de la population mondiale ne pourront augmenter leur niveau de vie et demeureront contraints de « mendier » une assistance en matière de santé, entre autres...
                En résumé, ne vaut-il pas bien mieux lutter pour éradiquer les causes de la pauvreté plutôt que de se limiter à en atténuer les effets ?


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 août 2010 12:26

                  Un milliardaire pourrait donner sa fortune entière à des oeuvres ou à des démunis , aux yeux de certains ayant la pathologie de la rigidité mentale avec les oeillères fixées au bout de la rigidité , ça restera toujours un salaud .

                  La même démarche que le syndrome du voisin qui a une tuture plus jolie que la sienne ...


                  • Pyrathome pyralene 5 août 2010 13:28

                    Mais non Duschmoll, les voleurs rendent une partie du butin....ou plutôt font semblant de le rendre...


                  • rastapopulo rastapopulo 5 août 2010 13:45

                    Il ne le donne que techniquement... les fondations ne vont pas dépenser l’argent mais le placer. Comme les fondations ne paie ni impôts ni droit de succession, c’est de la féodalité à l’état pure.

                    Il n’y a que des avantages pour eux qui garantisse à leur progéniture d’avoir des places importante dans ces fondations et au final de garder le contrôle sur les dépenses.

                    C’est simplement du courcicuitage de l’état-nation.

                    Pour rappel les USA = Rockfeller’s fondations (Unifs, CFR&co,...) dont la fortune n’est même pas calculable. 


                  • Plus robert que Redford 5 août 2010 16:21

                    Féodalité !!
                    Bien vu !
                    Ca rappelle furieusement le temps ou chaque riche avait « ses pauvres » !


                  • herbe herbe 5 août 2010 12:48

                    Un article consacré à cet évènement, bien !

                    Pour en avoir parlé sur autre fil, je me permets de citer un autre commentateur sur le sujet suite à un échange :

                    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sarkozy-du-pouvoir-totalisant-a-la-79381#forum2638999

                    Sinon je serais prêt à penser comme rocla, ne devrait -on pas après tant de critiques saluer un évènement fusse t’il encore incomplêt, entaché etc puisque la transition vertueuse si nécessaire n’est toujours pas consommée (je suis bien d’accord avec Paul...)


                    • LE CHAT LE CHAT 5 août 2010 13:01

                      Warren Buffet , c’est celui qui a dit , la lutte des classes existe , nous sommes en train de la gagner ...


                      • robin 5 août 2010 13:33

                        Quand on sait la rapacité habituelle des ces « braves » milliardaires, on ne peut qu’être très surpris et même vaguement inquiets. Auraient-ils connaissance d’une fin tragique prochaine de l’humanité pour se sentir ainsi obligés d’acheter l’indulgence du destin (humour) ?

                        C’est terrible à dire, mais dans ce monde, une pareille nouvelle incite toujours à se demander : « Où est l’arnaque ? »


                        • liberta 5 août 2010 14:09

                          Pour ceux qui continuent de croire « au bon geste du club des milliardaires, je les invite à découvrir un article du Sunday Times du 24 mai relatant une réunion de nos »’40 bienfaiteurs caritatifs« 

                          Cette réunion était à l’initiative de Bill Gates dans les locaux de l’Université Rockfeller 
                          sous le titre »LE CLUB DES MILLIARDAIRES TENTE DE JUGULER LA CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE« 

                          Et alors, là vous allez découvrir les véritables buts de ces faux donateurs
                           
                          Ils ont un autre outil, le CGIAR,réseau mondial crée par la Fondation Rockfeller 
                          A travers
                          le »GOOD CLUB« Bill gates discute de la DEPOPULATION MONDIALE »

                          ne vous laissez pas tromper par des effets de bienfaisance qui cachent l’intolérable

                          www.mondialisation.ca/index.php ?context=va&aid=14750









                          • kODAMA kODAMA 5 août 2010 14:53

                            Pardon mais ça relève de la paranoïa là.

                            Le problème de surpopulation et le souci de limiter la démographie sont des objectifs on ne peut plus louables... qui n’ont rien, mais alors rien a voir avec l’eugénisme où la guerre bactériologique. 
                            Apprenez que notre monde est tout en nuance. Affranchissez vous de vos points de vue manichéens. Ce ne sont pas parce qu’ils leurs a fallu être des requins pour écraser la concurrence que ces gens n’en sont pas moins capables de porter des rêves.

                            Ce que révèle cet article, enfin les commentaires qu’il a suscité, c’est qu’une majorité de gens persistent a vouloir regarder les autres du haut de leur perchoir de condescendance et à les juger ignorants. C’est toujours une posture si facile de railler la naïveté des optimistes pour se complaire dans le rôle du pessimiste qui aura toujours beau jeu de dire après coup : « tu vois je te l’avais bien dit. »
                            Ce qui rend cette posture agréable c’est qu’elle affranchie sont tenant de toute forme de luttes, ou pire de toute forme d’activité, puisque de toute façon :
                            « Tu crois qu’ils se privent eux.. »
                            « C’est foutu d’avance, ça marchera jamais.. »
                            « Tous pourris.. »
                            j’en passe et des meilleurs smiley
                            (J’ai un peu débordé là mais j’avais ça sur le coeur, désolé smiley).

                          • rastapopulo rastapopulo 5 août 2010 16:48

                            Parce que ton émotivité est meilleur que la notre plus circonstanciée ?

                            1° Le malthusianisme date de quand ? Combien de fois ceux qui le récupère, se sont ils trompé en niant la richesse créative des hommes ?

                            2° Une centaine de personne en Afrique pollue moins que 1 chez nous ! De quel droit tu applique nos excès aux autres ?

                            3° La population se stabilise naturellement par élévation du niveau de vie. Pourquoi ne pas privilégié la croissance ? Parce que les anglosaxons pense que l’homme= nuisible et que croissance= pollution pour ne pas devoir partager c’est bien pratique.

                            4° Rockfeller ? Tu ne le verra jamais dans le rang des fortunes mondiales....Sa richesse est incalculable en partie à cause de sociétés écrans mais surtout parce que ses fondations ne lui appartienne sois-disant pas. Resultats ? Le CFR de son inspiration dirige la politique étrangère des USA démocrate comme républicain, ses universités formatent l’élite,... tout ça sans payer un seul impôt ou droit de succession !!!!!! Bref c’est une monarchie. Et l’éugénisme est intimement lié à Rockfeller (dont ses proches comme Ford inspirons Hitler).

                            Tu ne manque peut être pas de jugeote mais tu ne pense pas une seule seconde que l’écologie anglosaxonne = une pensée aristocratique fataliste et égoiste pour le contrôle mondiale (anti-nation) 


                          • kODAMA kODAMA 5 août 2010 18:04

                            C’est un vaste sujet qui mériterait un autre article.

                            Je ne tranche pas pour ou contre le malthusianisme.

                            Et je n’émet pas de jugement de valeur sur ma réflexion qui n’est pas emprunte d’émotivité mais de bon sens. Ce qui m’émeut c’est l’assurance de Liberta qui nous assène :
                            « Et alors, là vous allez découvrir les véritables buts de ces faux donateurs »

                            En revanche, dans ma réflexion, j’observe que « l’objectif »est louable et j’insiste sur le fait que Liberta prête des intentions aux instigateurs de cette initiatives qui ne sont que le fruit de son imagination (ou de celle de François Marginean auteur de l’article linké). 

                            L’idée général de son message reste donc de prêter aveuglément de mauvaises intentions aux méchants riches qui conspire pour tous nous tuer... c’est pour ça que je commence mon message en parlant de paranoïa.

                            Mais je te sais gré de m’accorder de la « jugeotte ». 
                            Permet moi donc de t’accorder des bons point pour ta démonstration (qu’encore une fois je ne réfute pas).

                          • ZenZoe ZenZoe 5 août 2010 14:16

                            Voyons voir.
                            Vous avez des milliardaires comme, tiens, je prends Bills Gates comme exemple, des milliardaires donc qui, une fois fortune faite, ont continué sur leur lancée en écrasant les autres, des « killers » comme on dit aux States, qui passent une bonne partie de leur temps à chercher des moyens d’anéantir la concurrence pour qu’à la fin, il n’y ait plus qu’eux, eux et leur entrepise de démolition, eux et leur monopole capable de faire la pluie et le beau temps tellement ils sont devenus puissants.
                            Et on voudrait nous faire croire que ces milliardaires-là souhaitent maintenant que tout le monde mange à sa faim et puisse être guéri de leurs maladies, que ces milliardaires-là ne souhaitent rien d’autre au monde que réparer tout le mal qu’ils ont causé à la tête de leurs multinationales ?
                            Permettez-moi d’être sceptique !

                            De toute façon, c’est le système qu’ils ont mis en place qui ne colle pas. Si le monde était juste et équitable, personne n’aurait besoin de la charité. Il faudrait bien que les milliardaires comprennent que s’ils n’avaient pas siphonné toutes les ressources de la planète, s’ils n’avaient pas réduit les populations à l’état de quasi esclavage dans certains pays à force d’exploiter leurs salariés, ils n’auraient pas besoin maintenant de distribuer leurs surplus.

                            En fait, je les soupçonne, après s’être hissés au sommet du monde industriel et financier, de vouloir se hisser au sommet du monde associatif et caritatif, histoire de montrer qu’ils sont vraiment très très puissants.
                            Mais peut-être que je suis cynique et qu’ils sont sincères ?


                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 août 2010 14:32

                              T’ as surtout jamais essayé comme la plupart ici de faire de la thune ...


                              • Pyrathome pyralien 5 août 2010 15:14

                                Certains ici auraient fait du pain toute leur vie pour le gagner, pendant que d’autres les escroquaient, mais ceux qui font du pain sont tellement roulés dans la farine qu’ils leur dise merci en plus.... smiley..


                              • foufouille foufouille 5 août 2010 16:50

                                un boulanger ca cotise a la cgpme
                                qui finit dans la poche a sauvignac


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 août 2010 08:37

                                faire du pain , la glaude , c ’est plus rendant service à la population que de raconter tes idioties sur un site glaudiquant avalisant la présence de traumatisés craniens comme toi ...


                              • Clojea CLOJEA 5 août 2010 15:17

                                Bill Gates ? Suspect car associé à Monsanto pour des projets et Monsanto = main basse sur les semences nutritives des différents variétés de riz aux Indes, pour les avoir remplacés par des semences non nutritives. Sans parler des OGM que Monsanto impose au monde entier. Bill Gates ? Suspect. Rockfeller ? Suspect également ?
                                Je préfère des milliardaires style Madonna qui parraine des associations en Afrique


                                • wesson wesson 5 août 2010 15:51

                                  Bonjour l’auteur,
                                  bon comme vous on va ranger les langues de belle mère et cacher un peu sa joie face à cette annonce.

                                  D’une part, les milliardaires ont tous un cruel dilemme lorsqu’ils sont prêt à casser leur pipe : Leurs enfants qui veulent vendre ! La plupart des milliardaires l’étant par le truchement d’action, une mise sur le marché d’une part importante pourrait jouer très défavorablement à la baisse sur le court de l’action, sans parler des risques de démantèlement du groupe. Un coup à se retrouver acheté par le suisses ça ...

                                  D’autre part il y a les impôts. Les successions de cette ampleurs peuvent générer des impôts tellement considérables que on se retrouve là encore dans l’obligation de mettre sur le marché un bon paquet d’action, ou de - horreur - accepter de les céder à l’état ce qui revient au gros mot absolu pour les milliardaires : une nationalisation.

                                  Ce n’est pas par bonté d’âme mais par nécessité que les milliardaires doivent se débarrasser de l’essentiel de leur propriété avant leur mort, tout simplement pour la faire échapper à l’imposition. Et dans ce domaine aux USA, ça se passe avec les fondations qui sont en fait des lavoirs fiscaux en plus de l’action globalement assez néfaste que ce genre de structure a sur une politique publique.

                                  Et effectivement, tout ces gentils milliardaires se gardent bien de donner leur pognon à l’état qui est en dernière analyse la forme la plus redistributive socialement parlant, mais plutôt de le mettre dans des pseudos-œuvres caritatives qu’ils peuvent contrôler à loisir.

                                  Bref, comment faire de la fraude fiscale tout en passant pour un saint !


                                  • Plus robert que Redford 5 août 2010 16:18

                                    De même qu’avec ZenZoe, je suis tout à fait dans votre analyse...
                                    1° : on ne peut « faire fortune » qu’en marchant sur la gueule des autres, ce qui en dit long sur l’état mental des « winners »... Qu’ils aient été sur le tard foudroyés par une sorte d’illumination altruistissime relève de l’enfumage ou du conte de fées.. On n’est pas forcément pauvres et cons à la fois, nous autres...
                                    2°Le fait de choisir à qui ils « donnent » leur pognon, outre la possibilité d’échappatoire fiscale telle que vous l’expliquez, leur permet d’orienter les actions selon leur système de pensée et de valeurs, qui à mon avis, n’est nécessairement pas celui que la majorité des « pauvres » souhaite se voir imposer.
                                    3°Vous avez encore raison, et j’ai la faiblesse de le croire : en régime démocratique, c’est l’impôt qui est la seule méthode redistributive qui respecte (ou du moins qui devrait) la volonté populaire (= des pauvres !)


                                  • Hasta la vista 5 août 2010 16:24

                                    procès d’intentions basé sur la bonne vieille dogmatique qui veut que celui qui est + riche que moi est un salaud


                                    la vraie réponse se trouvera en fait dans la réalité du fonctionnement des organismes qui reçoivent le fric

                                    et plusieurs d’entre eux sont loin d’avoir cassé leur pipe

                                  • rastapopulo rastapopulo 5 août 2010 16:55

                                    Tu va nous réinventer le droit fiscale US ?

                                    Vas- y te gène pas, ca va être rigolo ta vision des choses.

                                    Quand à la vision fataliste et égoïste anglosaxonne elle se base sur la loi de la jungle qui nie la fonction intellectuelle et créative de l’homme ou la considère comme nuisible puisque capable de changer la donne. 


                                  • Causette Causette 5 août 2010 18:44


                                    TANT de science certaine et d’érudition précieuse illuminant les articles d’ Agoravox - c’est beau smiley


                                  • wesson wesson 6 août 2010 01:29

                                    Bonsoir Hasta la vista,

                                    Très touchant votre réponse .. mais ne vous faites pas plus naïf que vous ne l’êtes ...

                                    La fondation Bill & Melinda Gates, en plus d’investir massivement sur le second marché, sert de hochet. Ils ont utilisé cela pour imposer notamment Office et Windows à des gouvernement récalcitrant en Afrique : « Si vous choisissez Linux, alors pas d’hôpital Bill Gates chez vous. » Idem pour quelques trucs encore plus graves concernant la politique de santé....

                                    Et niveau de casser la pipe, si tout n’y sont pas encore, certains en sont pas trop loin non plus : Steve Jobs doit plus en avoir pour très longtemps avec le cancer qui le bouffe. Rupert Murdock va bientôt faire ses 80 ans, avec en prime la certitude d’une bataille rangée pour sa succession. Et ne pas régler ces questions là quand on peut le faire, s’est s’exposer à devoir le faire en urgence et dans de plus mauvaises conditions. Il suffit de regarder l’affaire Bettencourt pour voir ce que ça peut donner.

                                    Et d’une manière globale c’est une conception de la société qui fait furieusement penser au siècle précédent. A la solidarité on troques la charité. Et dans le domaine, on sait que ça ne fonctionne pas : la charité n’as jamais permis à une société de se développer, et de toute manière ça conduit toujours tôt ou tard à des épisodes révolutionnaires.


                                  • Ronald Thatcher vraimentrienafoutiste 5 août 2010 17:28

                                    L’opération Giving Pledge me paraît hyper louche...
                                    pourquoi maintenant, quelle en est l’urgence ?
                                    donner 50% de sa fortune est-ce naturel pour un voleur ?
                                    quid de la défiscalisation des dons aux assos ?
                                    quelle est le but de cette opération « grand coeur de riche », si ce n’est de mettre un peu de ripolin sur une corporation décrédibilisée au plus bas ?
                                    comment réagirons les gouvernements des pays pauvres « aidés » par ces escrocs ?
                                    Ca paraît tellement contre-nature...


                                    • herbe herbe 5 août 2010 18:56

                                      Calmos,

                                      sur ce coup là je vous trouve très pertinent.

                                      Effectivement il y a contradiction...

                                      Pour moi il est très clair que les inégalités sont indécentes.

                                      La résolution des inégalités peut générer un vrai problème, si certains pauvres croient qu’il faille se comporter justement comme beaucoup de riches, c’est à dire en utilisant uniquement la loi de la force pour arriver à cette fin, ils se plantent (ce ne serait que celle du dernier recours et encore), on retrouve là encore le vieil antagonisme entre Martin Luther King et Malcom X, ou entre Gandhi et ses détracteurs le traitant de naïf pacifique.

                                      La révolution doit se faire pour commencer dans les têtes, et si jamais certains riches cyniques commencent, je ne vais pas avoir le culot de m’en plaindre (de toutes façons si il s’agit d’une manœuvre, ils finiront par le payer parce que ce ne sera que du cynisme de plus qui se paiera).

                                      Il faudra aussi apprendre d’ore et déjà à ne pas jeter tous les riches dans le même panier.
                                      Savez vous par exemple que dans le groupe Auchan il y a eu une caissière millionnaire chez Auchan :
                                      http://forum.actufinance.fr/placement-chez-auchan-P73693/
                                      http://www.ciao.fr/Auchan__Avis_181092
                                      http://plus.lefigaro.fr/article/gerard-mulliez-detrone-bernard-arnault-20080709-27450/commentaires

                                      Donc il y a des patrons qui partagent depuis belle lurette et sans trop se faire de pub et même leur structure est un peu différente :

                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_familiale_Mulliez

                                      Elle résiste mieux la crise...


                                    • herbe herbe 6 août 2010 08:10

                                      Pour info il existe en la matière une antithèse :

                                      http://www.larichessedesmulliez.com/crbst_3.html


                                    • Causette Causette 5 août 2010 18:05


                                      les salariés des entreprises de ces milliardaires américains devraient rapidement demander des augmentations de salaire
                                      d’ailleurs combien de salariés seraient concernés ?
                                      http://www.leparisien.fr/faits-divers/des-millions-d-euros-detournes-des-caisses-d-associations-14-10-2009-673580.php


                                      • friedrich 5 août 2010 20:59

                                        J’ ai été tellement touché par l’ annonce de Bill Gates que j’ en suis passé à windows 7


                                        • joelim joelim 6 août 2010 01:37

                                          Ils veulent se racheter une virginité à leurs yeux et à ceux de leur famille.

                                          Mais ce sont des panthères, des tigres, souvent des hyènes. 

                                          Bref, des félins. 

                                          Ils ne peuvent pas se refaire. Ils se sont vendus à l’argent il y a longtemps, et ont beau limer leurs crocs, ils restent des individus pitoyables et irresponsables.

                                          Et oui, en partie aussi c’est pour défiscaliser.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès