Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Desproges, l’anti-quenelle

Desproges, l’anti-quenelle

On se l’est presque tous posée, la question : pourquoi refuser à Dieudonné de faire de l’humour sur les Juifs alors qu’on l’a accepté de la part de Pierre Desproges ? Il suffit de comparer l’état d’esprit et les relations de Dieudonné et de l’ami Pierre pour saisir qu’ils sont aux antipodes l’un de l’autre.

JPEG

Il est clair que le très mal nommé Dieudonné (appellation qui frise le blasphème chez celui qui récite par cœur le Notre Père pour tenir ensuite des propos équivoques sur Jésus-Christ) ne tient pas sur les Juifs des propos qu’on puisse qualifier d’humour. En fait, ce sont des attaques ad hominem, plus exactement ad judaeum, des propos qui grincent, et qui sont faits pour cela.

 Je me suis alors demandé pourquoi le fameux sketch de Pierre Desproges, « On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle ? » me faisait plier de rire, tant à l’écrit qu’à la video,[1] et pourquoi il continue à ne pas me causer de gêne.

Une colère déguisée

 D’une part, l’ami Desproges avait un talent exceptionnel, ce qui n’est pas (dieu)donné à tout le monde.

 Ensuite, on s’aperçoit qu’il recycle, pour s’en gausser, tous les préjugés éculés de la France blanc-cassis : « [Le Juif] renâcle à l’idée de se mélanger aux gens du peuple non élu. En dehors des heures d’ouverture de son magasin. »

 Cette citation, et presque toutes les autres, valent autant pour les Juifs que pour les goyim, y compris les Limousins. Ayant évoqué une belle journaliste de télé qui eût rechigné à épouser un non-Juif (anecdote vraie, dont elle avait été prévenue, et à la diffusion de laquelle elle n’était nullement hostile), Desproges se fait plus Juif que les Juifs : « Moi-même, qui suis Limousin, j’ai complètement raté mon couple parce que j’ai épousé une non-Limousine. Une Vendéenne. Les Vendéens ne sont pas des gens comme nous. »

 En fait, ce sketch apparaît beaucoup plus comme une remise en cause du Français moyen, voire du Français au-dessus de la moyenne, que du Juif, comme en témoigne cet aphorisme : « Depuis que le port de l’étoile jaune est tombé en désuétude, il n’est pas évident de distinguer un enfant juif d’un enfant antisémite. » Le seul malaise réel que cause Desproges, c’est qu’on se reconnaît dans les préjugés évoqués par le rire. C’est donc de l’humour de première classe, admirablement ciblé.

L’impensable

 Dans une très longue interview sur lui-même, où Desproges, pour une fois, parvient à être directement sérieux (mais heureusement très marrant par bouffées), il est interrogé sur ce fameux sketch.[2] Il reconnaît qu’il est « ambigu » : « d’ailleurs, les antisémites n’osent pas rire dans ce sketch… Et les Juifs se croient obligés de rire. »

 Ensuite, Desproges se livre sur le traumatisme qu’a représenté pour lui l’Holocauste, bien qu’il ne l’ait pas vécu directement ; et j’avoue ne pas avoir été surpris de son atterrement devant un fait historique qui dépasse l’imagination : « …que des gens, des administrateurs justement, aient envoyé des gens par paquets de mille se faire occire au nom du racisme, c’est un truc, je ne comprends pas… Que mes parents, par exemple, aient vu ça, à une époque qui est la mienne. Ce n’est pas les Huns, ce n’est pas Attila, c’est la semaine dernière. […] Par rapport à mes quarante-sept ans, presque mon demi-siècle sur terre, c’est la chose sur laquelle je reviens souvent parce que je ne comprends pas. Je trouve ça fabuleusement inimaginable que des êtres humains puissent commettre ça… »

 Et Desproges de bien préciser sa pensée (car lui, il en a une) : « Dire que les Juifs sont plus doués pour la banque que les Bourguignons, c’est complètement con, c’est parce qu’on les a mis dans des situations où on les a empêchés de faire autre chose. Ils étaient bien obligés d’être usuriers, on ne voulait pas les laisser planter un chou. Mais ce n’est pas dans les gènes, ça. »

Problème de fréquentations

 Enfin, pour chacun d’entre nous, le contexte de nos relations éclaire toujours ce que nous disons. Dans son célèbre Réquisitoire contre Jean-Marie Le Pen, prononcé sur France Inter le 28 septembre 1982 au Tribunal des Flagrants Délires, Desproges fit cette remarque demeurée fameuse : « Premièrement, peut-on rire de tout ? Deuxièmement, peut-on rire avec tout le monde ? À la première question, je répondrai oui sans hésiter. [À la deuxième question] peut-on rire avec tout le monde ? C’est dur… »

 Et, en postface de ce réquisitoire, Desproges commente, à l’endroit du futur parrain de la fille de Dieudonné : « Jean-Marie Le Pen : Ce vieil homme politique d’extrême-droite a le don singulier de rendre sérieux les rigolos les plus chevronnés. La preuve. »

 Je reconnais que Dieudonné a quelque talent, au point de me faire rire même quand je n’en ai pas envie. Mais c’est jaune que je ris. Car je n’aime ni ses attaques, ni ses fréquentations, ni ses allégeances, ni M. Le Pen, ni M. Faurisson.

L’humour de Desproges est clairement « la politesse du désespoir » (il reprend l’expression dans le réquisitoire).

L’humour de Dieudonné est la vomissure de quelqu’un qui se sent mal dans sa peau (peau que, personnellement, je trouve très bien en soi). Une psychanalyse, un solide contrôle fiscal (sur les amendes pour lesquelles il fait appel aux dons alors qu’il ne les paye pas) et, mieux encore, une conversion réelle au Juif Jésus-Christ, tout cela devrait lui faire le plus grand bien.

Tout ce qu’on peut regretter, c’est qu’au lieu de mobiliser en sourdine l’Administration judiciaire et fiscale contre M. M’bala M’bala, Manuel Valls lui ait fait une pub d’enfer et ait appris à plein de gens qui l’ignoraient l’existence de la quenelle.



[1] Tout Desproges p.590 ss (si j’ose dire). Seuil, 2008.

[2] « La seule certitude que j’ai, c’est le doute », op.cit., notamment les pp. 893 ss (si j’ose dire).

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (87 votes)




Réagissez à l'article

184 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 4 janvier 2014 13:13

    Deproges était très drôle mais c’était un bobo partageant les mêmes idées que la sur-classe dominante. Dieudonné est lui plus proche du peuple et cherche moins à faire plaisir à cette même classe. Pourtant les deux partagent des points communs : ils sont drôles et antisémites, d’où le désir de censure de la LiCRA, organisme qui est payée pour censurer (sinon à quoi sert-elle ?)


    • berry 4 janvier 2014 13:42

      La licra qui est vraiment très mal placée pour donner des leçons d’antiracisme alors que son bureau exécutif (30 personnes !) ne comporte aucun arabe et aucun noir.
      http://www.licra.org/fr/bureau-executif2

      Quel culot....
       


    • doctorix doctorix 4 janvier 2014 19:44

      Encore et toujours cet amalgame hypocrite entre antisionisme et antisémitisme.

      N’avez-vous pas compris que cette mayonnaise ne prend plus, et que de nombreux citoyens, français ou israéliens, catholiques ou juifs, sont complètement révoltés par la politique israélienne, et que la dénoncer de toutes ses forces n’implique aucun racisme, aucune ségrégation, mais au contraire montre le chemin de la conciliation entre tous les hommes de bonne volonté ?
      Dieudonné dénonce tous les extrémismes, qu’ils viennent des sionistes ou des musulmans.
      Si vous vous sentez visé par ses propos, c’est parce que vous êtes probablement un extrémiste qui s’ignore.
      Ou pas.

    • antyreac 4 janvier 2014 21:05

      Normal


      Les universités regorge des diplômés mais pas d’ éboueurs.
      étonnant non ?

    • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 janvier 2014 13:17

       Pourtant les deux partagent des points communs : ils sont drôles et antisémites, d’où le désir de censure de la LiCRA, organisme qui est payée pour censurer (sinon à quoi sert-elle ?)


      Dire de Desproges qu’il est antisémite, c’est comme dire de Martin Luther King qu’il est du KuKluxKlan.

      Cela se voit que la mouche a quatre neurones.

    • Pale Rider Pale Rider 5 janvier 2014 19:25

      @Doctorix

      D’accord avec vous. On peut très bien être philosémite et antisioniste. Savez-vous qu’il y a des rabbins orthodoxes qui sont antisionistes ?
      D’accord également pour dire que les Juifs sont trop susceptibles et devraient admettre la critique.
      ça n’excuse pas les propos nauséabonds et complotistes de Dieudonné.

    • bernard29 bernard29 4 janvier 2014 13:33

      comparaison n’est pas raison.

      les années 2000 et plus, sont tellement différentes des années 80, et la causticité de Dieudonné est adaptée au contexte politico-médiatique, plus que nullissime et dévoyé, de notre époque. 

      Les provocations de Dieudonné sont raccord avec les provocations insultantes pour la démocratie de notre personnel politique. Pas une semaine ne se passe sans qu’une indignation populaire ne soit justifiée. 

      Aujourd’hui, Valls, ministre de l’intérieur, appelle a troubler l’ordre public pour pouvoir interdire préventivement un spectacle. Que l’on se s’offusque pas de cette atteinte à l’état de droit, me paraît quasiment intolérable. 


      • mario mario 4 janvier 2014 13:40

        @@....article tres bien ..contouné..

        Dieudonné ne ma jamais fait rire , mais de faire monter sur «  »scène médiatique" Hollande,Valls,le Crif,la Licra, Taubira, Barbier...et toute la classe politique de France et de Navare...les artistes, les cinéast................................................................... ...........................

        la c’est une performence !


        • Croa Croa 4 janvier 2014 16:03

           smiley « Pareil ! » smiley


        • claude-michel claude-michel 4 janvier 2014 14:38

          Prenez donc l’assiette au beurre au début du siècle...en vente libre bien sur...Les vannes sur les juifs (avec dessins de grand nom de la peinture) dépassaient (et de loin) Dieudonné.. ?

          A consommer sans modération..un pur exemple (a l’époque) de la liberté d’expression.. !

          • norbert gabriel norbert gabriel 4 janvier 2014 16:06

            d’où l’antisémitisme ordinaire qui a conduit pas mal de français à regarder ailleurs quand on déportait des gens y compris des enfants de 10 ans raflés dans des écoles par la zélée milice française ... il y a même eu des bons français qui envoyaiebt des lettres signées pour signaler quelque famille juive pas encore déportée.. C’’est beau la liberté d’expression vue sous cet angle.


          • La mouche du coche La mouche du coche 4 janvier 2014 21:29

            Qu’en savez vous ?


          • farfounet 4 janvier 2014 21:40

            Shoananas !
            Ou bon pour un point Godwin si tu préfère !

            (Toi tu as regardé trop de téléfilms supposés représenter ce qui s’est passé en France pendant la seconde guerre mondiale)


          • Fred973 5 janvier 2014 04:41

            A Norbert : et à pas mal de Francais à prendre le maquis et aller défendre leur pays contre l’occupant et par la même occasion permettre aux déportés encore vivant de rester en vie ! Ne l’oublions pas ! Les sionistes voudraient nous culpabiliser de cette soit disant France antisémite, mais c’est encore cette même France qui a eu moins de déportés que d’autres pays européens ! Personnellement je suis fier de mes grand-parents résistants !

            C’est comme partout, il y a des bons et des cons. Et certains sionistes (une minorité puissante) sont en train de tout faire pour nous faire devenir antisémite.... et à force de s’attaquer à nos valeurs telle que la liberté d’expression, ils finiront par y arriver !

          • claude-michel claude-michel 5 janvier 2014 08:24

            Par norbert gabriel ...C’est pas nouveau votre truc.. ?


          • claude-michel claude-michel 5 janvier 2014 12:47

            Par norbert gabriel....95% des français étaient pour Pétain...comme Mitterand.. !


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 janvier 2014 13:19

            A consommer sans modération..un pur exemple (a l’époque) de la liberté d’expression.. !


            « L’assiette au beurre » aurait elle connu le même succès avec ces dessins APRES que 6 millions de juifs se soient fait exterminés ?

          • berry 5 janvier 2014 18:17

            marvinbear, le désinformateur et le censeur d’agoravox : 12 039 articles modérés négativement.


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 janvier 2014 18:20

            Ah, c’est la nouvelle mode ? Basher celui qui dit « non » aux textes bourrés de fautes d’orthographes, de syntaxes, qui avancent des thèses connes comme la lune ou diffamant publiquement des personnes ? Sans compter les textes pas fini, les simples liens vers d’autres sites sans explication, j’en passe et des meilleurs.


            Va falloir vous renouveler les gars. Le copié-collé, c’est trop visible ici !

          • epicure 6 janvier 2014 22:26

            @Par berry (---.---.65.107) 5 janvier 18:17
            a défaut d’argument tu fais une attaque ad hominem
            bon c’est dur d’essayer de remplir un crâne bas mais on va essayer : après la guerre les gens intelligents se sont rendus compte qu’on ne pouvait pas laisser passer certains propos qui ne seraient qu’à générer la haine stupide contre certaines personnes.
            Essayer de détourner par une attaque ad hominem ne changera rien à la pertinence du message au quel tu réponds.


          • sylvie 10 janvier 2014 17:20

            45.000 seulement. Le reste collaborait activement ou passivement.


          • sylvie 10 janvier 2014 17:22

            désolée , réponse à la mouche, soit 1/100 de la population.


          • La mouche du coche La mouche du coche 11 janvier 2014 14:26

            Qu’en savez vous, vous aussi ?


          • berry 4 janvier 2014 15:33

            « Une psychanalyse et un solide contrôle fiscal » pour Dieudonné.
            Votre attitude n’est pas très chrétienne et prête à sourire.

            Vous reprochez à Dieudonné ses fréquentations et ses idées sur certains sujets dont vous ne connaissez rien.
            Avant de faire des articles et des commentaires, il faudrait d’abord vous informer par vous-même sur ces sujets, sérieusement.

            Je ne peux pas le faire à votre place.
            Vous avez internet ? Alors lancez-vous, lisez les auteurs et les chercheurs « maudits » et faites-vous votre propre opinion à partir des faits et des avis contradictoires. Courage !

            Dieudonné a une culture politique que vous n’avez pas, c’est pour ça que vous ne le comprenez pas.


            • norbert gabriel norbert gabriel 4 janvier 2014 15:55

              «  »Dieudonné a une culture politique que vous n’avez pas,"

              d’où cette idée d’aller chercher dans les années 30, le geste de la quenelle qui est le salut au garde à vous des jeunesses hitlériennes..

              http://www.anonmgur.com/up/3e90d083e1db342fb2f9a9e3eab2961d.jpg


            • Croa Croa 4 janvier 2014 16:07

              à Norber : Cette image est celle d’un « Présentez-Armes », ce qui n’a rien à voir !


            • norbert gabriel norbert gabriel 4 janvier 2014 16:08

              Un argument pour étayer le vote négatif ? ou c’est simplement une sorte de lettre anonyme ?


            • norbert gabriel norbert gabriel 4 janvier 2014 16:11

              Voici un « présentez arme » à la française ... ça ressemble, mais il y a un détail qui change ...

              http://heraime49.blog50.com/images/medium_armee_008.jpg


            • Pinkette234 Pinkette234 4 janvier 2014 18:47

              C’est présentez arme...ou c’est le salut nazi ? faudrait savoir !!!


            • epicure 6 janvier 2014 22:39

              Dieudonné ne fait pas de l’humour il éructe régulièrement certaines obsessions, toutes ses dérives ces 10 dernières années relèvent bien de la psychanalyse et non d’une quelconque culture politique, en fait justement il prouve son manque de culture politique en évoluant comme il l’a fait.

              D’un injustice sur un sketch sur FR3, il est devenu obsédé par les jufs, la Shoah etc... et cache tout ça derrière l’argument fallacieux de l’antisémitisme.
              Mais il prend les gens pour des cons quand il se dit seulement antisioniste.
              S’il était seulement antisioniste pourquoi renvoyer élie sémoune à ses origines juives parce qu’un présentateur lui avait rappelé certains faits en rapports avec dieudonné et l’argent, et surtout terminer le sketch par un lamentable shoananas.
              C’est des amalgames antisémites qu’il fait, pas de l’humour ou de l’antisionisme. IL ne fait qu’accumuler tous les amalgames antisémites sans prendre vraiment de distance avec.
              Les humoristes doués quand il font un sketch « raciste » détournent toujours les propos pour arriver à l’absurdité.
              Et donc c’est bien ce qui différencie un génial desproges qui fait uniquement de l’humour et un lamentable dieudonné qui joue avec ses obsessions politiques sous le masque de l’humour.

              Et puis on peut être antisioniste et ne pas fréquenter tout le bas fond de l’extrême droite antisémite comme le fait dieudonné. Et ce dernier détail rend moins crédible son seul positionement uniquement antisioniste. Il y a des antisionistes qui combattent les mêmes personnes que dieudonné combattait à une époque avant qu’il déraille. (preuve de son manque de culture politique).


            • Rincevent Rincevent 4 janvier 2014 15:44

              pourquoi refuser à Dieudonné de faire de l’humour sur les Juifs alors qu’on l’a accepté de la part de Pierre Desproges ? Parce que le temps a passé et que nous baignons aujourd’hui dans un politiquement correct terroriste et étouffant. Desproges l’avait bien vu venir « …et qu’on croit avoir résolu les problèmes en appelant un chat un chien… »


              Aujourd’hui il aurait lui aussi des procès à la chaine, malgré une démarche complètement différente de celle de Dieudonné.


              • epicure 7 janvier 2014 01:36

                Faux

                Desproges a fait UN sketch sur les juifs, ce n’est pas une obsession.
                L’antisémitisme énoncé dans le sketch de Desproges vire à l’absurde et au final ridiculise toute pensée de type raciste, ce qu’est loin de faire Dieudonné.
                Desproges à ce que je sache ne faisait pas des attaques spécifiques et récurrentes contre les personnalités médiatiques juives.
                Desproges ne s’est jamais mêlé avec l’extrême droite antisémite et encore moins jean-marie lepen ( qui était le représentant le plus médiatique de cette extrême droite ).
                Desproges n’a jamais fait de liste électorale avec cette même droite antisémite.

                Conclusion, on ne peut pas comparer les deux humoriste, l’un s’est tenu éloigné de la politique, l’autre y nage depuis un certain nombre d’année, et quand on regarde son histoire politique avec ce qui lui est reproché dans ses spectacles, tout se tient..


              • pppy51 12 janvier 2014 20:38

                pitié relisez Desproges.... !
                son humour n’avait pas une seule seconde l’arrière goût amer de celui de Dieudonné.
                il était clairement la critique acerbe d’une partie gentiment raciste et antisémite de la population. Ne pas le comprendre reviendrait à enlever tout second degré à ses textes. Et si vous pensez que Dieudonné aussi parle au second degré, il a alors dû oublier qu’il n’était plus sur scène lorsqu’il a demandé à Jean Marie Le PEN d’être le parrain de sa fille et à Alain Soral d’être un de ses plus fervents soutiens...


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 janvier 2014 09:38

                pppy51

                Il a dû oublier aussi son entretien avec un journaliste iranien, dans lequel il expose clairement son combat de militants islamiste anti-juif.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 janvier 2014 09:41

                de militant sans s mais très clairement au premier degré


              • Gollum Gollum 4 janvier 2014 16:07

                « Dire que les Juifs sont plus doués pour la banque que les Bourguignons, c’est complètement con, c’est parce qu’on les a mis dans des situations où on les a empêchés de faire autre chose.


                C’est effectivement tout ce qu’il y a de plus vrai. C’est le christianisme triomphant qui a provoqué cette situation, reléguant les juifs dans ce qui était méprisé alors, les métiers d’argent, bref la finance.

                Or il est assez amusant maintenant de voir nombre de cathos tradis, assez judéophobes pour tout dire, reprocher aux juifs d’avoir envahi la sphère financière, alors que cela a été possible précisément par l’attitude déplorable d’alors..

                Bref, ces gens sont en pleine schizophrénie, car ils ont eux-même créé l’ennemi de toute pièce..

                Mais chut faut pas le dire, il y a pas plus vertueux qu’un catho tradi, c’est bien connu..

                • Anaxandre Anaxandre 5 janvier 2014 01:16

                    Et l’explication concernant par exemple une certaine surreprésentation dans les « grands » médias ? Les cathos tradis ? smiley


                • jmdest62 jmdest62 5 janvier 2014 08:23

                  @ gollum

                  "...C’est effectivement tout ce qu’il y a de plus vrai. C’est le christianisme triomphant qui a provoqué cette situation, reléguant les juifs dans ce qui était méprisé alors, les métiers d’argent, bref la finance.....« 

                  argument à deux balles :
                  et les »fingues« dans le »sentier« ils étaient vendus par qui ? !!!
                  et les »marchands d’art« c’étaient des »quoi" ? etc...

                  @+


                • Julien30 Julien30 5 janvier 2014 09:37

                  Ce sont les catholiques qui ont poussé les juifs à faire de la finance ce qu’ils en ont fait ? Réfléchissez avant d’insulter les catholiques pour venir prendre la défense de la finance juive mon pauvre garçon...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès