Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Disparition d’Anne Cécile Pinel : Le gouvernement et les médias (...)

Disparition d’Anne Cécile Pinel : Le gouvernement et les médias Français aux abonnés absents !

Faut-il être (seulement) otage, pour que le gouvernement français se mobilise pour retrouver un Français disparu ?

Anne Cécile Pinel {JPEG} Serge Lazarevic est rentré sain et sauf chez lui, a retrouvé tous ceux qui lui sont chers, c’est une excellente nouvelle, qui nous ravit tous. Mais quand une jeune Française de 23 ans, disparait en Croatie, tout le monde s’en fout. Pas un mot, pas de une dans les journaux, pas d’images en boucle sur BFMTV.

Elle s’appelle Anne Cécile Pinel, elle a disparu depuis le 21 Juillet 2014, aux environs de Slunj, en Croatie, lors du festival Momento Demonto. Elle n’a donc pas eu « la chance » d’être enlevée au Mali, ou dans une région du globe qui concentre tous les téléobjectifs et caméras du monde entier

Pourtant la Croatie n’est qu’à quelques heures de voiture de Paris, ce pays faisant partie de l’Europe depuis le 1er Juillet 2013. Nous avons avec lui, des accords d’entraide judiciaire en matière pénale, depuis 1959… Alors qu’attendons-nous pour lui venir en aide ?

Certes, selon le cabinet de Christiane TAUBIRA, garde des sceaux, une enquête judiciaire est en cours en France. Mais chacun sait les lenteurs des procédures jugées, non prioritaires…Pourtant il est urgent d’agir, la vie d’une jeune fille est en jeu, et au lieu d’imaginer le pire et de se résigner, il faut, tout de suite, utiliser les grands moyens pour la retrouver.

Monsieur Laurent Fabius, le travail n’est pas terminé, Anne Cécile a autant besoin de vous, qu’en son temps, Serge Lazarevic, sinon plus…. Quelque part, peut-être au fond d’une cave sordide, affamée, terrorisée, maltraitée, cette gamine sans défense, attend un geste de votre part, une main tendue de la France...  Toute sa famille, ses amis, ses soutiens, sont dans l’angoisse et espèrent, eux aussi, une intervention significative de votre ministère.

 Il n’y a plus d’otage Français dans le monde, dites-vous ? C’est faux ! Anne Cécile Pinel, est l’otage de celui ou de ceux qui l’ont enlevé, ce n’est pas le genre de personne à disparaitre sans donner de nouvelles aux siens. Elle n’est, hélas, pas surement la seule dans ce cas. Les raisons de son rapt sont sans doute, crapuleuses, il n’y a pas de demande de rançon, d’échange de prisonniers. C’est peut-être pour cela que les médias ne s’intéressent pas à son sort, elle n’est pas, « politiquement » et médiatiquement, exploitable…

Monsieur François Hollande, prenez votre téléphone, appelez le président, Ivo Josipovic et demandez-lui de considérer le cas, d’Anne Cécile, comme une priorité absolue. Exigez de lui, si vous avez, comme il se dit, une quelconque influence en Europe, de lancer ses meilleurs « limiers » sur les traces du ou des voyous qui l’ont enlevé, d’accepter l’aide de nos propres services. L’heure n’est pas à la compassion, aux suppositions, mais à l’action. Vous seul pouvez faire accélérer l’enquête en dehors de nos frontières. Entendez les cris de détresse de sa famille qui, à l’approche de Noël, ressent d’autant plus douloureusement, ce silence effroyable.

Mesdames et Messieurs les journalistes, Anne Cécile n’est pas journaliste, mais une gentille fille qui aime voyager, rencontrer les gens, aller au devant des autres. C’est une fille méritante, toujours prête à rendre services, une enfant joyeuse. Offrez-lui un cadeau de Noël exceptionnel, une gigantesque exposition médiatique. Activez vos réseaux partout en Croatie, dans tous les pays environnants, faites que son sourire lumineux, éclaire les écrans de toute l’Europe. Vous le savez bien, vous, professionnels de l’image, combien il est primordial de faire du « bruit »dans ce genre d’affaire. Soyez le « tamtam » qui réveillera l’indifférence générale.

Comme toutes personnes injustement privées de liberté, Anne Cécile Pinel, du fond de son cachot, espère, s’accroche à la vie. Bien que malentendante, car dépossédée de sa prothèse auditive, elle doit être à l’écoute du moindre « signal » qui pourrait lui parvenir d’une manière ou d’une autre. Peut-être l’écho de ta voix, Claire Chazal, ou bien de la tienne, Thierry Ardisson, Laurent Delahousse, Elise Lucet, Jean-Pierre Pernaut, etc.

Alors, comme dirait Jamel Debbouzze, faites du bruit !

Merci à tous.

Patrice DEUMIE

Son avis de recherche

La page facebook pour apporter votre soutien

Ne baissons pas les bras


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Jelena 21 décembre 2014 12:50

    Chaque année, il y a une cinquantaine de jeunes filles (15-20 ans) qui se font enlever au Kosovo, tout le monde s’en fout royalement... Il y a quelques semaines de ça, une journaliste italienne a écrit un article dénonçant que les dirigeants de EULEX (les fachos de l’otan qui sont sur place) sont corrompus par la mafia locale... Résultat ? Elle s’est fait retirer sa licence de journaliste... Welcome to UE.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 décembre 2014 16:42

      Bonjour,

      Jelena, votre réaction est à la fois excessive, hors sujet et décalée mais je vous devine des sympathies nationalistes serbes et une amertume persistante. C’est votre droit, j’ai d’excellents amis serbes. Mais aussi malheureuse que puisse être cette triste affaire, la façon tordue dont vous en profitez pour torpiller l’UE a travers une responsabilité attribuée à la mafia locale, par le biais des « fachos » de l’Otan (vous vouliez dire ONU, n’est-ce pas ?) ne vous grandit pas. C’est à côté de la plaque, mais une obsession est une obsession, démerdez-vous avec. D’autant plus qu’emportée par votre aveuglement revanchard, vous en profitez aussi pour taper sur le Kosovo quand on vous parle d’un problème en Croatie.

      Évidemment, lire une histoire pareille attriste et révolte. Mais en profiter pour se plaindre de l’UE alors qu’on voit bien, justement à de telles affaires, qu’on a besoin d’encore plus de coopération entre les services des différents états membres, ajoute la bêtise à la tristesse et à la révolte. Profitez-en donc pour la soutenir ! Mais est vrai, comme disent les Belges, que les 2 pieds dans la merde, le coq chante toujours...

      Mon soutien, donc, et ma solidarité à la famille (pas de pétition ?).

      Malheureusement sans trop d’illusions, car le cas n’est pas isolé ni propre à la Croatie et rares sont ceux qui permettent d’espérer pour les autres. C’est un fait que l’aspect « droit commun » n’aide pas, surtout si on se réfère aux cas « politiques » qui ne sont pourtant en général que des extorsions « habillées » parfaitement comparables à un hold-up, mais c’est un fait : les retentissements géo-politiques sont tels qu’ils déclenchent des réactions qui dépassent le fait lui-même, et c’est plus pour réaffirmer l’autorité d’un état ou d’une politique (pour ne pas dire des politiques eux-mêmes) que pour venir au secours d’un quidam dans la merde.

      L’enlèvement d’une personne au titre de sa nationalité en fait un sujet et devient affaire d’état et l’enjeu n’est plus uniquement « humain » (famille, proches, etc...) mais question de souveraineté.
      L’enlèvement crapuleux, est affaire de droit commun et de police ;

      On ne peut en effet que regretter la lenteur de la coopération administrative en l’occurrence nécessaire, et donc souhaitable, au sein de l’UE, profitons-en pour la réclamer : la démarche que la famille porte au gouvernement serait mieux ciblée vers Bruxelles. Évolution nécessaires des réflexes à tous les niveaux, mais le mauvais ciblage par les auteurs comme la réaction décalée ci-dessus montrent bien qu’on est encore loin d’avoir assimilé ce que sera demain, puisque quand ça se passe sous nos yeux, le plus grand nombre n’est pas à même d’évaluer ce qui se passe aujourd’hui.

      L’espoir est essentiel à la dignité.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 décembre 2014 19:21

      L’Estonie est membre de l’ UE, de la zone euro, et de l’ OTAN.


      En Estonie, le journaliste Italien Giulietto Chiesa a été arrêté par la police, puis expulsé.
      Chiesa venait pour participer à une conférence sur la Russie et l’ UE.

      Voilà la conception de la liberté d’expression de notre belle UE, la police arrête et expulse un journaliste.

    • Jelena 21 décembre 2014 20:29

      @Manu >> vous vouliez dire ONU, n’est-ce pas ?
       
      Non j’ai écris OTAN... l’ONU n’a pas reconnu pas cette « indépendance ».
       
      >> vous en profitez aussi pour taper sur le Kosovo
       
      Vous êtes un comique dans le genre... L’hiver dernier il y avait un camp de 300 albanais du coté de Lyon, car eux non plus, n’aiment pas ce qu’est devenu le Kosovo.
       
      Pour le reste de votre « psychanalyse à deux balles », je ne préfère pas répondre.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 décembre 2014 21:37

      Ok, chère Elena, va pour Otan, Quelqu’un a dû la missionner pendant que j’avais le dos tourné.
      Mais en me relisant, vous l’avez en fait provoqué, et qui parle de reconnaître quelle indépendance ? Pardonnez-moi, mais j’en était resté -et je reviens- au sujet de l’article, donc à la Croatie, et ai donc quelque part dans la tête, Tito >guerre>Milo>ONU>indépendance>Europe. vous avez raison, l’histoire diffère côté Kosovar. Mais merde, pourquoi persistez-vous à nous parler du Kosovo ? Voilà que je m’y mets aussi.

      Après, si vous voyez de la psychanalyse à deux balles dans mes propos, tant mieux, vous allez bien : vous ne vous êtes jamais fait psychanalyser si vous croyez réellement ça mais vous me devez par conséquent deux balles. Même pas, remarquez, la première séance était gratuite, veinarde.


    • Jelena 21 décembre 2014 23:53

      Si je parle du Kosovo, c’est parce que c’est la spécialité de la mafia albanaise d’enlever des filles/femmes. Après il peut y avoir une exception à la règle, mais bon...
       
      >> Tito >guerre>Milo>ONU>indépendance>Europe
       
      C’est à peu prés ça... Sauf que quand la guerre démarra, c’était Milosevic qui été au pouvoir et qu’il s’agit d’un complot de l’Otan, pas de l’ONU (vous êtes têtu !).
       
      >> la première séance était gratuite, veinarde.
       
      Encore heureux... « des sympathies nationalistes serbes », ça ne veut rien dire. En Serbie, il n’y a qu’un seul parti véritablement pro-otan, il fait 0,1% à chaque élection.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 22 décembre 2014 23:26

      « c’est la spécialité de la mafia albanaise d’enlever des filles/femmes. »
      Ben le voilà le fond de votre réflexion, c’était bien la peine, tout ce cinéma.

      Quant à la leçon d’histoire, merci. Vous avez l’air aimer l’histoire. Mais vous voyez des gros mots partout. Pour moi, voyez-vous, l’ONU et l’OTAN sont 2 branches, l’une militaire, l’autre diplomatique, de la (des) même(s) puissance(s) en place. Le distinguo m’importe peu. Les casques bleus, c’est quand y’a pas de pétrole ni d’armée rouge (qui n’existe plus mais certains ne l’ont pas compris) à l’horizon. Sinon, effectivement, c’est les porte-avions. Mais l’Otan n’en a pas l’exclusivité, reconnaissons-le, les USA se démerdant très bien tout seuls pour se foutre et foutre un pays dans la merde.

      Quant à la chronologie, effectivement, vous avez raison, Tito n’a pas combattu dans la guerre qui a suivi sa mort. La guerre, donc c’est milo... mais j’ai voulu faire court, n’imaginant pas que vous chercheriez des poux sur une tête chauve, mais bon.

      Bon, on a épuisé :
      - les méchants Kosovars, euh pardon : Albanais,
      - les recadrages institutionnels internationaux,
      - les leçon d’histoires à la mord-moi-le-nœud.

      Et à propos du sujet, quelque chose ?
      Ou une autre réflexion aussi profonde au sujet, par exemple, des Albanais ?
      Excusez-moi d’insister. Y’a un sujet. Un enlèvement en Croatie.


    • Jelena 23 décembre 2014 13:52

      Je crois avoir compris que pour vous OTAN et ONU c’est la même chose... Remarquez, mon voisin de palier affirme que la terre est plate et non ronde, chacun son obsession.


    • ahtupic ahtupic 21 décembre 2014 13:32

      Que vont faire ces jeunes dans ces pays de merde où la maffia associée aux dirigeants font la loi. Elle est belle l’ancienne Yougoslavie grâce à l’UE.


      • zygzornifle zygzornifle 21 décembre 2014 15:09

        Quand on pense que le voleur du scooter du fils à Sarkozy s’est fait chopper de suite grâce à une analyse d’ADN ....


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 décembre 2014 16:54

          Ce qui me fait penser à ce chauffeur de taxi d’origine algérienne débouté de la plainte qu’il avait osé porter contre le même Prince Jean, quand ce dernier, après avoir accroché le taxi sur la place de l’Etoile, s’est barré avec un doigt d’honneur... plainte, numéro, témoins et tout et tout... débouté ! Cherchez pas, histoire disparue du web... y’en a qui y arrivent....


        • dithercarmar dithercarmar 21 décembre 2014 19:21

          zygzornifle@
          Nous aimerions beaucoup avoir des infos sur ce que vous avancez. Un lien, merci.


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 décembre 2014 21:38

          Vous savez lire ?


        • dithercarmar dithercarmar 22 décembre 2014 02:51

          Tout doux !

          Toi yen a pas savoir t’exprimer autrement ?


        • Fergus Fergus 22 décembre 2014 10:00

          Bonjour, Manu.

          L’histoire du fils Fillon n’est pas mal non plus : il n’a eu droit qu’à un simple rappel à la loi par le procureur de Rennes lorsqu’au volant de son gros 4x4, il avait serré une femme en scooter sur la rocade de Rennes (des traces de peinture en témoignaient sur le coffre du 2 roues) en manquant de peu de la jeter dans le fossé ; furieuse, la femme s’était portée à la hauteur du 4x4 et avait eu droit à une réaction rigolarde de Fillon Jr, accompagnée d’un doigt d’honneur ! Edifiant, non ?


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 22 décembre 2014 23:32

          J’avais lu ça aussi... smiley

          à l’oiseau du dessus : Vous, vous êtes un artiste :

          « Toi yen a pas savoir t’exprimer... »
          (no comment)


        • lsga lsga 21 décembre 2014 20:14

          Le fait qu’il n’y ai pas de demande de rançon, ou de quoi que ce soit, ni aucune de trace, fait que la police bureaucratrique n’a rien pour avancer. Comme dit zyg, quand on sait que la police française a été jusqu’à faire des prélèvements ADN pour l’affaire du voleur de scooter du fils de Sarko... C’est clair que la France aurait pu assez rapidement envoyer la police scientifique sur place, ne serait-ce que pour diminuer un peu l’angoisse absolument terrible qui doit peser sur les proches de cette jeune femme. Ne pas savoir quoi faire, tourner en rond sans savoir quoi faire, imaginer le pire, ne pas savoir... rager, ne rien pouvoir faire, rager encore... : ça doit être l’horreur.... et ses parents, et ses proches, doivent continuer à aller au boulot tous les jours comme si de rien n’était...
           
          Si comme certains le laissent entendre, il y a des réseaux de prostitutions derrière tout cela, je ne vois pas en quoi est-ce qu’il est difficile de mettre les moyens nécessaires pour tous les choper.
           


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 décembre 2014 21:49

            « Si comme certains le laissent entendre, il y a des réseaux de prostitutions derrière tout cela... »

            J’espère que la famille ne lit pas.

            Les charognards sont de sortie... C’est vrai que dans ces pays là..., mon bon monsieur... C’est pas comme chez nous où les jeunes filles ne disparaissent jamais-jamais. ah béh c’est ben vlai...
            Quant au reste, moins d’états et plus d’Europe serait la solution au problèmes de coopérations policières et judiciaires, je suis bien d’accord. Mais vous le savez, avec toute ces négations de quelconque utilité ni même de légitimité à cette Institution, nous y voilà : en panne, oh merde.
            C’est con pour cette petite et ses proches. Dans 20 ans, je pense que les flics seront coordonnés. Enfin, ça, c’est si les eurosceptiques fatiguent. Je garde espoir.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 décembre 2014 07:51

            Emmanuel Aguéra,
            Pas besoin d’attendre l’ Europe fédérale, pour coopérer efficacement contre les peuples...
            « Allemagne, une conférence sur les émeutes urbaines »


            Pour s’entrainer avec les Américains en prévision d’émeutes, nos pandores savent très bien y faire... et la coopération sans frontières, ça marche très bien :
            " Marines et gendarmes s’entraînent ensemble contre les émeutes.

            En Espagne, une loi va passer au Sénat pour criminaliser et pénaliser la contestation sociale.

            Et en Grèce, ce sont des milices privées qui protègent le Parlement.

            Sans oublier qu’en France Fillon a autorisé le tire à balles réelles sur les manifestants en 2011.

          • Fergus Fergus 22 décembre 2014 10:02

            Bonjour, Isga.

            « la France aurait pu assez rapidement envoyer la police scientifique sur place »

            Cela n’est possible que si les autorités croates le demandent. Si tel n’est pas le cas, la France est impuissante et doit s’en remettre à l’enquête locale.


          • Thucydide Thucydide 22 décembre 2014 17:58

            Il faut bien reconnaître que les américains sont très forts quand il s’agit de prévoir des émeutes...

            Normal, pour l’essentiel ce sont eux quoi les organisent plusieurs années à l’avance, y compris chez eux.
            Le coup du choc racial de Ferguson et suite, on connaît et il faut bien savoir que le Patriot Act n’est qu’un amuse-gueule : la main-mise sur le peuple ne fait que commencer


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 22 décembre 2014 23:02

            Repos, soldat Fifi.


          • coinfinger 22 décembre 2014 04:21

            Faut surtout dire aux petites et aux petits aussi , çà va facile jusqu’à 30 ans , tellement c’est naif en France , que le Sud Est de l’Europe , c’est des sauvages , pire que l’Afrique .
            çà surprend comme çà , parce que c’est blanc et chrétien , mais l’état c’est pas comme chez nous . Le derniére des institutions à prevenir c’est la police . Si ils veulent la retrouver la petite .
            En bref y a beaucoup de choses qui vous échappent , que vous ne soupçonnait pas . Faut faire trés attention à ce qu’on y fait , se renseigner avant . Tout à l’air comme ici , c’est pas comme ici , ni comme sur une carte postale .


            • ARMELLE 22 décembre 2014 13:52

              AVAAZ n’offre pas toujours l’écho qu’on pourrait en attendre mais tenter qqe chose de ce côté là ne mange pas de pain...

              ...Tout fout le camp...
              Et ces constats sont d’autant plus regrettables quand on prend conscience de ce qu’est devenu notre « sac à merde » qu’est l’état, qui s’est transformé en unique pompe à fric et dont les acteurs ont totalement oublié le 1er devoir qui est de protéger ses citoyens.
              Et si ces « vendus » de journalistes sont aussi pourris qu’eux, le peuple dispose d’un outil formidable pour véhiculer l’information et fédérer.




              • lloreen 22 décembre 2014 21:38

                AVAAZ est une agence de fausse résistance chargée de collecter les noms et adresses d’ éventuels activistes.
                Elle n’ est pas la seule...


              • ARMELLE 22 décembre 2014 14:23

                Cette gamine serait la fille d’une « huile » politique, il y a belle lurette que nos psychopathes de gouvernants se seraient retiré le doigt du cul.

                Je suis scandalisée par tant de mépris, Nous finançons des grandes écoles de stratégie et d’investigation policières pour soi disant former des 007, on en voit jamais l’ombre d’un !!! Nos agents de la DCRI sont des mirages. Ils sont tellement secrets qu’ils sont invisibles...
                Quant à prétendre que le France ne peut diligenter une délégation d’enquête sur place, c’est totalement faux. C’est bel et bien possible, il suffit juste de le vouloir et s’en donner les moyens. Ceux qui prétendent le contraire ont qqes lacunes...
                l’énergie nécessaire à la fabrique de nouveaux impôts est bien plus amusante et bien plus lucratives...



                • Fergus Fergus 22 décembre 2014 16:09

                  Bonjour, Armelle.

                  « Quant à prétendre que le France ne peut diligenter une délégation d’enquête sur place, c’est totalement faux. C’est bel et bien possible, il suffit juste de le vouloir et s’en donner les moyens. Ceux qui prétendent le contraire ont qqes lacunes... »

                  Non, c’est vrai. Mais rien n’empêche la France d’exercer une forte pression sur les autorités croates pour qu’elles acceptent une collaboration.


                • jeanpiètre jeanpiètre 22 décembre 2014 17:47

                  Vu l’attitude de la france sur ce genre de sa population , elle fera plutôt pression pour faire interdire l’événement au cours duquel a eu lieu sa disparition. 



                • Richard Schneider Richard Schneider 22 décembre 2014 18:48

                  Comme l’écrit Armelle, si cette jeune fille faisait partie d’une gros ponte de l’establishment, il y a belle lurette que les médias auraient mis le paquet. Mais, ce n’est qu’une « petite fille de français moyen »...

                  Alors, elle peut bien croupir entre les mains de criminels croates (ou autres), cela ne fait ni froid ni chaud à notre establishment.

                  à Fergus,

                  Si la France ne peut pas intervenir dans une affaire comme celle-ci, alors qu’on nous vante sans cesse les bienfaits de l’Europe, on est en droit de se demander à quoi elle sert cette Union Européenne. Enfin, chacun d’un peu sensé sait parfaitement à quoi et à qui servent tous ces eurocrates ...

                  Bonne soirée.
                  RS

                  • Patrice DEUMIE Patrice DEUMIE 23 décembre 2014 10:20

                    Merci à Agoravox pour la mise en une de cet article. La famille et les soutiens lui en sont très reconnaissant.


                    • Jelena 23 décembre 2014 13:55

                      Pour complément d’info, le festival « Momento Demonto » (musique psychédélique & drogues qui vont avec...) est une animation qui attire majoritairement que des touristes, si bien que le jour de la disparation, la police a procédé à l’arrestation de 26 dealers dont 24 « étrangers ».


                      • Agafia Agafia 25 décembre 2014 19:33

                        Merci pour elle...


                        Dans un communiqué, les parents d’Anne-Cécile Pinel disent avoir reçu par courrier de Manuel Valls l’assurance que « de nombreuses actions ont été menées ou sont en cours en France et en Croatie, par les services d’enquête respectifs, en relation avec l’Ambassade de France en Croatie »
                        mais...
                        (...) les expertises et conclusions détaillées des analyses ne sont toujours pas disponibles en France. Et aucune piste probante n’est privilégiée« , déplorent les parents...

                        Début décembre ses parents ont été reçus au quai d’Orsay par Didier Lebret directeur du cabinet de crise du quai d’Orsay (Ministère des Affaires Etrangères)

                        Ils devaient évoquer notamment »les difficultés de communication entre les deux pays et les moyens à mettre en oeuvre pour ne pas ralentir davantage les échanges relatifs aux enquêtes« ainsi que »les moyens légaux« pour »accéder et suivre le dossier en Croatie« .

                        Pour rappel de cette triste histoire : Voyageant dans une camionnette aménagée avec une amie, Anne-Cécile Pinel s’était rendue au festival »Momento Demento« aux environs de Slunj (Croatie). Elle aurait »quitté le fourgon, sans argent, ni papier« dans la matinée du 21 juillet, selon un message de ses proches posté sur les réseaux sociaux. »Depuis, elle n’a donné aucune nouvelle", ajoutent-ils.

                        Le silence médiatique autour de cette affaire ne signifie pas pour autant que les enquêteurs ne bossent pas, et au contraire, il est parfois souhaité par ceux ci afin que l’enquête se déroule le plus sereinement possible, sans parasitages parfois nocifs au bon déroulement des opérations.
                        Souhaitons que la coopération judiciaire et policière Franco-Croate arrive à un résultat et que la vérité puisse enfin soulager famille et proches.

                        De tout coeur avec eux...

                        • Agafia Agafia 25 décembre 2014 20:18

                          Et pour complément d’info, comme dirait Jelena que je salue smiley, le site du festival en question est situé à quelques bornes d’un champ de mines datant de la dernière guerre (celle des 90’s of course), ce qui n’a pas permis la mise en oeuvre de recherches terrestres vue la dangerosité du site, plus ou moins signalisé par des panneaux plus ou moins en bon état, et en seule langue croate... Seules des recherches aériennes par hélico ont été menées, en vain..



                          • Flore 18 novembre 2015 17:16

                            Cela fait 16 mois que la Savoyarde Anne-Cécile Pinel a disparu en Croatie. Si on les tenait au courant de l’enquête dans les premiers mois, les membres de sa famille n’ont aujourd’hui plus aucune nouvelle. Ils ont lancé cette pétition http://www.mesopinions.com/petition/social/retrouver-anne-cecile-savoir-verite-quelqu/16374 pour faire avancer les recherches. Soutenons-les, signons la pétition !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès