Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Dr Sécurité et Mr Radar

Dr Sécurité et Mr Radar

Je conduis depuis 1969 et j'ai douze points sur mon permis. Je possède aujourd'hui un véhicule conçu pour rouler en toute sécurité à des vitesses élevées que je fais réviser avant chaque départ en vacances. Quand, finances obligent, j'ai dû me contenter d'une petite cylindrée, je me suis résigné à circuler sur la file de droite de l'autoroute en deçà des limitations. Je n'ai jamais fait l'objet d'un retrait de permis pour un feu rouge ou un stop non respecté, un franchissement de ligne blanche ou autre excentricité. Je n'ai aucun accident responsable à mon actif et mon bonus est de 50%. Quand je dois prendre la route, je ne bois pas depuis la veille au soir. Sur un long parcours, je m'arrête toutes les deux heures ainsi qu'au premier signe de baisse de vigilance ; il m'est ainsi arrivé de m'arrêter pour dormir sur un parking à moins de 70 km de chez moi après huit heures de route. J'adapte systématiquement ma conduite aux conditions atmosphériques. Malgré tout cela, j'ai été verbalisé au terme de huit cent kilomètres d'autoroute pour un dépassement de 3 km/h (93 au lieu de 90) aux abords de Marseille. Une descente un peu prononcée, un moment où l'on quitte le compteur des yeux pendant un dépassement et quel que soit votre prudence habituelle, vous êtes verbalisé comme n'importe quel chauffard. Avec la présence tout au long de la route des nouveaux radars embarqués il sera quasi impossible d'échapper au PV qu'il serait plus honnête d'appeler aujourd'hui : taxe autoroutière. De quoi vous dégoûter de vous conduire en automobiliste responsable !

Des béni-oui-oui me rétorqueront qu'il suffit de caler sa vitesse dix km/h en dessous de la limite pour prévenir tout risque de PV. La conséquence, prévisible, serait inévitable : " Les responsables de la sécurité routière, constatant que la grande majorité des automobilistes a choisi de rouler à 120 km/h, ont décidé, pour se conformer à ce choix que ce serait désormais la nouvelle vitesse maximale." Ainsi, de limitation en limitation, le but sera atteint : faire de tout automobiliste un contrevenant potentiel. Une manne inépuisable ! 

Quand les conditions de circulation et le code le permettaient encore, j'ai souvent roulé très vite. Descendant chaque été de Paris à Marseille, je faisais alors la route en à peine sept heures et arrivais à destination frais et dispos. Aujourd'hui, les limitations à 110, 90, 70, 50 s'y sont à ce point multipliées qu'il faut près de dix heures, pauses de sécurité comprises, pour effectuer le même trajet. Quel non professionnel de la route est encore en pleine possession de ses moyens au bout de dix heures, voire beaucoup plus pour ceux qui partent de plus loin ?... Exaspéré et fatigué par une circulation devenue soporifique et donc dangereuse, je fais désormais le trajet en deux étapes. Cela m'est possible parce que j'ai la chance de pouvoir me payer une chambre d'hôtel et un dîner en cours de route. Mais quid de tous ceux, les plus nombreux, qui, contraints de surveiller de très près leur budget-vacances, n'ont d'autres choix que de conduire jusqu'à un état de fatigue avancée, mettant ainsi leur vie et celles des autres en danger ? Les responsables allemands de la sécurité routière qu'on ne peut supposer moins sensés que leurs homologues français, ont dû, eux, se poser la question. Si, sur leurs autoroutes, la vitesse est limitée sur certains tronçons, elle est libre partout ailleurs ; néanmoins, ramené au même nombre de kilomètres/véhicules, le nombre de décès par accident de la route est moins élevé qu'en France. Pourtant, sous prétexte de sécurité, la France a toujours choisi le "tout répressif" essentiellement sur autoroute alors que la grande majorité des accidents mortels se produit sur le reste du circuit routier ou en ville. Circuit routier, soit dit en passant, sur lequel se rabattront de plus en plus d'automobilistes lassés de payer toujours plus cher pour emprunter des autoroutes où ils n'auront plus que le droit de se traîner au cul des camions.

Les pouvoirs publics se targuent d'avoir fait baisser le nombre d'accidents mortels grâce aux limitations de vitesse et à la répression qui les accompagnent. C'est compter sans la ceinture de sécurité, les airbags, et toutes les améliorations apportées aux véhicules depuis quelques années tels l'ABS, l'EPS et les modifications de la déformation des carrosseries en cas de choc, pour ne citer que celles-là. Pourtant, beaucoup reste à faire. A commencer par un encouragement au ferroutage ou au transport fluvial qui supprimerait un bon nombre d'accidents meurtriers dans lesquels des poids lourds sont impliqués. On contrôle l'état des véhicules, éliminant ainsi les épaves dangereuses mais pas celui des conducteurs or, nous connaissons tous des papis et des mamies dont la vue est déficiente, l'équilibre instable et les réflexes diminués qui n'en continuent pas moins à prendre la route au volant de véhicules sans âge qui, s'ils sont certes entretenus, ne bénéficient pas pour autant des techniques actuelles. Les Français sont grands consommateurs de psychotropes, certains au point de vivre dans un perpétuel état second mais aucune prescription médicale ne leur restreint l'usage d'un véhicule. Contre l'alcool au volant, on rend l'alcotest obligatoire dans chaque véhicule, mesure illusoire qui n'empêchera jamais un alcoolique de conduire mais on autorise la vente de vin dans les boutiques d'autoroute. On continue à distribuer des permis à la veille des vacances, envoyant du même coup dans la cohue des grands départs des novices qui n'ont parfois appris à conduire qu'à 40 km/h dans les encombrements. Pire, on autorise la conduite de voitures sans permis ni formation…et j'en passe. Prendre les mesures indispensables qui s'y rapportent ferait à coup sûr diminuer notablement la mortalité routière. Mais il y a peu de chances qu'elles voient le jour : elles ne rapportent rien et de surcroît risquent de fâcher les électeurs concernés.


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • non667 20 juillet 2012 09:47

    si les infraction n’étaient pas un impôt !
    -la marge de tolérance serait de 10 km comme avant
    -la contravention serait proportionnelle (l’informatique le permet facilement ) aux nombre de km dépassés pour atteindre le maxi actuel au bout de 20km
    - les points ne seraient retiré qu’au bout de la limite !
    -etc..... smileysmileysmiley


    • Lapinator Lapinator 20 juillet 2012 10:36

      Plusieurs points, en vrac :

      1 - Les radars sont un business, sur fond de justification sur la sécurité routière ( mais c’est devenue un prétexte ).

      2 - La politique radar est dangereuse à long terme, Elle crée un système de punition de plus en plus illégitime et non justifier au près de la population ( voir l’histoire des panneaux radar, et avertisseur radar ). Pire elle se substitue à une vrais politique de sécurité routière, réprimant les comportements vraiment dangereux, et faisant de la prévention ( aujourd’hui complétement inaudible car rejeté et pour le moins abandonner ).

      3 - Les éthylotests sont une large escroquerie, non seulement il ne peuvent pas être stoqué dans de bonne conditions ( qui peut qu’a l’intérieur d’une voiture la température ne dépassera jamais les 40°c ?). En fait cette mesure est le fruit d’un gros lobbying des fabricant d’éthylotest. A savoir aussi que les éthylotest on une date d’expiration.

      4 - Pour la question des transports alternatif, le ferroutage n’est pas la meilleur des solutions, c’est compliqué et couteux pour les société de transports.

      5 - Il manque une vrais politique de circulation en France actuellement, une autorité qui harmonise les conditions de circulation. On assiste ces dernier temps a une surrenchére de ce que j’appelle les « facéties des maires », multiplication des stops anti-circulations ( mis sur l’axe principal ), multiplication des limitations de vitesses comme ça, dos d’âne en veut tu en voila, réduction de voies, chicane a l’entrée des villes. c’est clair qu’on ne roule pas vite, d’ailleurs on ne peut plus roulé. Le meilleur exemple est Paris, ou 1/3 des places de parking on disparue sous l’aire Delanoé, le tout pour mettre des voie de bus (qui ne réponde pas nécessairement au besoins des utilisateurs) , mais le meilleurs, c’est qu’il ne propose pas d’alternatives. Parisien automobiliste démerdez-vous, mais c’est pareil ailleurs.

      Bref, j’attends une vrais alternative.


      • slipenfer 20 juillet 2012 11:10

        A bon entendeur

        Radars mobiles embarqués : ce que vous devez savoir


        Il est impossible de respecter le code de la route en permanence,Nous ne sommes pas
        des robots,en tout cas pas moi

        • Fergus Fergus 20 juillet 2012 11:49

          Bonjour à tous.

          Mon profil est, en terme de profil de conduite, à peu près le même que l’auteur. Et, en près de 500 000 km sur tous les types de routes, je n’ai jamais été verbalisé pour stationnement interdit et je n’ai pris qu’un seul PV pour excès de vitesse pour n’avoir pas vu le panneau de limitation à 110 à l’entrée en région parisienne.

          Il est donc possible de ne pas se faire piéger par l’un de ces radars, fixes ou mobiles, que l’on voit fleurir un peu partout, et cela malgré des petits dépassements comme il m’arrive d’en commettre de temps à autre de manièere involontaire.

          A cet égard, il faut tordre le cou à cette légende du PV pour 2 ou 3 kmh au dessus de la limite : après quelques polémiques au début de l’installation des radars, tous les flics et pandores de France ont adopté une marge de sécurité d’au moins 5 kmh. Un automobiliste qui se verbaliser pour 92 kmh au lieu de 90 roulait donc au moins à 97 kmh, seul le chiffre corrigé de la marge étant porté sur le PV !


          • bigglop bigglop 20 juillet 2012 18:14

            Bonsoir à tous,

            Merci @Niellu Leca pour ce bon article sur la « répression-sécurité routière ».

            Agé de 62 ans, motard depuis 1969 (accessoirement automobiliste), j’ai vécu et vis la dérive sécuritaire comme vous tous.

            A travers la FFMC, j’ai animé des formations sur la sécurité routière auprès de jeunes du primaire et du secondaire et surtout des jeunes conducteurs de deux roues.
            Ils étaient tous très heureux de cet apprentissage dont la pédagogie différait sensiblement de celles mises en place par les intervenants de la Sécurité Routière, CRS (racolage) et autres associations « subventionnées ».

            Le problème essentiel, en France, est l’absence de formation réelle à la sécurité, par manque de volonté politique, dès le primaire et tout au long des études, puis au cours de vie sociale (contrôle des connaissances). Et la classe d’âge 15-25 ans est la plus touchée.

            Ceci nécessite un budget très important qui serait « rentabilisé » en moins d’une génération par une baisse significative, durable des accidents, des blessés et des morts.
            De nombreux rapports ont évalué les coûts économiques des blessés et des tués.


          • chapoutier 20 juillet 2012 12:00

            pensez-vous vraiment ’’’qu’ils ’’’ sont intéressés par la sécurité des usagers ?

            si cela était le cas, les radars seraient placés sur les zones « accidentogènes  » de la voirie urbaine ou départementale, par exemple là où se sont produits des mortels . combien de fois on croise ce genre de panneaux ’’’ ici X morts en 5 ans ’’’, et pas un seul radar malgré que l’endroit soit réputé dangereux, par contre sur autoroute avec ZÉRO accidents on a le droit à un radar judicieusement placé pour être certain de passer par la case ’’ il faut raquer’’.

            ce n’est que du business, pas de la sécurité routière.


            • Txotxock Txotxock 20 juillet 2012 12:04

              Je suis totalement opposé à toutes ces lois répressives et intéressées. Mais le discours du gars qui résiste en frôlant la limitation me fait bien rire.

              Prenons les au jeu, roulons lentement au point de foutre le bordel et de leur retirer tout prétexte à impôt déguisé. Pensez vous qu’ils soient plus touchés par l’infraction généralisée ou par la rentabilité disparue ?


              • jymb 20 juillet 2012 14:02

                Hélas, les pervers qui règnent sur le système ont bien compris, lorsqu’un radar n’est pas assez rentable, la limitation qui va avec est arbitrairement de nouveau diminuée pour faire rentrer de nouveau du cash.


              • mikaelrandy 20 juillet 2012 12:40

                Autant je suis d’accord pour dire que le principe des radars est insuffisant pour prévenir les pires incivilités routières (lyonnais, je suis bien placé pour parler des infractions de tout les jours : feux, absence de clignotants, priorités à droite non respectées, ...)


                Toutefois, je me sens encore une fois obligé de m’élever contre cette fausse idée comme quoi une amende de 91km était minime.
                Plusieurs points :
                - la tolérance actuelle pour les vitesses inférieures à 90km/h est de 5km. Donc 93km/h retenu est déjà 98km/h réel (http://www.radars-auto.com/info-radars/tolerance-radars.php)
                - Les compteurs de voitures sont généralement entre 5km/h et 10km/h en dessous de la réalité (toute personne disposant d’un GPS pourra le confirmer)

                Du coup, un 93km/h retenu indique plus de 100km/h réel.
                Et là, je trouve qu’on dépasse la distraction temporaire, et toute personnes qui a de la bouteille sur sa voiture n’aura même pas besoin de regarder le compteur pour savoir qu’il roule trop vite (ou alors, c’est qu’il a l’habitude de rouler à cette vitesse ...)

                Donc, oui, les radars sont surement des pompes à fric, mais non, les automobilistes ne sont pas tout blancs


                • niellu leca niellu leca 20 juillet 2012 13:09

                  Ouf, enfin un avis d’expert ! Plus fort que les radars ! « Toute personne qui a de la bouteille n’aura même pas besoin de regarder le compteur »...pour évaluer un écart de plus ou moins 10 km/h pendant quelques secondes...
                  Donc, vous tous qui vous êtes fait piéger sans avoir eu l’intention d’ignorer la limitation, vous savez maintenant pourquoi : vous êtes des néophytes, voire des rigolos du volant. Et paf !


                • jymb 20 juillet 2012 14:07

                  En d’autres termes, lorsque l’ex RN7 au sud d’Avignon, en 2 x 2 voies extra-urbaine d’allure autoroutière passe sauvagement à une limitation de 70 km/h cela signifie que l’on oblige à rouler à 60 km/h « réels » pour qui scrute son compteur sans plus regarder la route

                  Donc en pratique une voie pseudo « rapide » ou l’on circule en fait ... à l’ancienne vitesse autorisée en ville.

                  On se fout de nous, clairement


                • vijvij 20 juillet 2012 13:41

                  Il ne s’agit effectivement plus d’amende mais de surtaxe sur la liberté de déplacement des citoyens !
                  Dans la cuvette grenobloise, lorsque les premières caisses-enregistreuses-à-flash sont apparues, ils en ont mis une sur une 2x2 voies qui était depuis longtemps certainement la meilleurs question rapport quantité de véhicule / sécurité. Et pour l’amortir rapidement ils ont abaissé la limite de 20 km/h.
                  Il est quand même marrant de constater indubitablement que quel que soit le régime, même s’il se prétend champion des libertés, la libre circulation des personnes fait toujours peur au pouvoir.
                  La liberté s’accompagne de risques. Il y a des endroits ou il n’y a pas d’accident de circulation. Il n’y a pas de circulation d’ailleurs. Ça s’appelle une dictature.
                  C’est malheureux à dire mais ces régimes totalitaires au moins ne cherchent pas de raisons fallacieuses « bonne-conscience » pour enfermer les gens dans des clapiers et les autoriser à transhumer uniquement dans des bétaillères contraintes sur les horaires et les destinations ...


                  • jymb 20 juillet 2012 14:20

                    Dans ma région, outre la litanie des pluies de sur-limitations absurdes, la floraison de boîtes à sous, la téléverbalisation par caméras, les radars de feux rouges avec ligne d’effet et boucle de déclenchements trés en avant du feu, les entrées/sorties d’agglomération repoussées en rase campagne, dans les champs, il fut rajouter effectivement le dernier délire, c’est à dire l’installation par dizaines ( je n’exagère pas, c’est le cas dans certains villages) de ralentisseurs casses voitures, aux antipodes des normes que l’on peut trouver sur le net, soit de véritables marches d’escaliers transversales qu’il faut aborder à 0., et souvent sans éviter de sinistres raclements. Pour ma part, j’ai écrit au maire de ma commune, qui m’a ri au nez, arguant d’application de « recommandations » ( ?) Il va sans dire qu’aborder à 30 à l’heure comme le panneau l’indique ce type d’obstacle est parfaitement impossible, sauf à amener le véhicule directement à la casse.

                    Et comme en ce chapitre les surprises ahurissantes s’enchaînent j’ai découvert il y a peu le plateau ralentisseur de plusieurs centaines de mètres, avec terminaison ( donc marche descendante majeure) invisible, pseudo marqué par de minuscules triangles, là encore le but étant apparemment de faire le maximum de dégâts

                    Qui remettra à plat ce « sytème » devenu parfaitement fou ?

                    Comment peuvent -ils penser que nous achèterons de nouveau des voitures ?


                    • vijvij 20 juillet 2012 16:53

                      « ralentisseurs casses voitures », exact, avant on appelait ça des « gendarme couché », en fait ce serait plutôt des « délinquant couché » !
                      Avec toutes ces dégradations volontaires du système routier (couplées avec une démission des collectivité pour l’entretien) je comprend de plus en plus les 4*4 en ville finalement...


                    • jymb 20 juillet 2012 18:27

                      Parfaitement exact, le 4 x4 haut sur pattes finit par devenir impératif dans nos rues défoncées par ces trottoirs transversaux . c’est le comble de la bêtise alors que l’on devrait voir fleurir les véhicules électriques profilés : je n’oserais pas, par exemple, sacrifier une Opel Ampera sur ces pièges.


                    • chantecler chantecler 20 juillet 2012 16:39

                      Bienvenue au club !
                      Nos voisins allemands avec leur industrie automobile florissante se marrent , sauf quand ils traversent notre pays .
                      Non qu’il n’y ait pas de zones de limitation de vitesse en Allemagne mais seulement aux endroits véritablement dangereux , aux abords des grandes villes et de leurs échangeurs .
                      Il n’ont pas une madame sécurité routière à la TV pour leur rappeler que la vitesse est responsable de tous les accidents , ni un ancien réanimateur qui tient le même discours .
                      Mais roule avec de fausses plaques , sans permis ,ni assurance et bourrée , tu as peu de chance de te faire serrer .
                      Mais fais gaffe tout de même aux camions .


                      • niellu leca niellu leca 20 juillet 2012 20:07

                        Au vu de votre agressivité sur ce qui n’est qu’un espace de libre expression entre ( sauf exception...) gens de bonne compagnie, je n’aimerais pas vous croiser sur la route. Quant à ce que vous qualifiez d’inepties, cela provient des statistiques européennes. Puisqu’apparemment vous disposez d’Internet, essayez de vous en servir intelligemment.


                      • jymb 20 juillet 2012 18:36

                        Le plus marrant ( ou le plus navrant) sont les journalistes/commentateurs qui cherchent gravement pourquoi donc les francais n’achétent plus de voitures.

                         Pourquoi dépenser des sommes magistrales, voire s’endetter pour engraisser des sangsues ?

                        Gardons nos vieilles voitures. Et si les syndicats veulent sauver leurs emplois, qu’ils aillent secouer les grilles du centre big brother de Rennes, leur ruine vient en grande partie de cette folie cyber-dictatoriale


                        • Zangao Zangao 20 juillet 2012 19:34

                          Je roulais en moto, par loisir, ce qui fait que je consommais (carburant, consommables, restos, péages, equipement, etc...) Ces cons la m’ont serrés pour un excès de vitesse sur une route de montagne dégagée qui fait office de ballade dominicale pour tous les motards de la région.
                          J’ai remisé la moto, pris un abonnement TER, ressorti ma vieille Volvo et le WE je reste a la maison.
                          C’est possible, ça ne fait pas mal et quand ça se généralisera, les plus cons ne seront pas ceux qu’on croit.


                          • gaston gaston 20 juillet 2012 20:02

                            s’arrêter pour dormir après avoir roulé .........huit heures ..... c’est criminel !!!


                            • gaston gaston 20 juillet 2012 20:05

                              toutes les amélioration apportées aux véhicules airbas etc etc , ne sont efficasse que si vous avez un choc à 50 ou 60 KM:H , si vous prenez un obstacle de plein fouet à 130 , vous êtes mort ! 


                              • files_walker 20 juillet 2012 22:15

                                @Gaston

                                « vous êtes mort ! »

                                Tant mieux ! Nous n’auront plus à supporter cette société Orwellienne !


                                La « sécurité routière » n’est plus crédible depuis longtemps.





                              • gaston gaston 20 juillet 2012 20:06

                                Vu le nombre de taré qui circule sur les routes , la repression est indispensable ! 


                                • gaston gaston 20 juillet 2012 20:07

                                  la prévention , ça ne marche pas !


                                  • gaston gaston 20 juillet 2012 20:08

                                    De plus ,quand on roule moins vite on consomme moins et on pollue moins ,vrai ou pas vrai ?????


                                    • files_walker 20 juillet 2012 22:18

                                      @gaston,


                                      La somnolence est une des plus importante cause d’accidents.

                                    • gaston gaston 20 juillet 2012 20:09

                                      j’en ai plein le cul de voir des enc..... mettre la vie de ma famille en danger !


                                      • niellu leca niellu leca 20 juillet 2012 20:16

                                        Etre c.. ne vous dispense pas de rester poli.


                                      • gaston gaston 20 juillet 2012 21:27

                                        Jamis je ne serais poli avec des gens qui ne le mérite pas , si ça te plait pas le prix est exactement le même !


                                      • files_walker 20 juillet 2012 22:25

                                        @gaston


                                        Les gens qui ne respectent pas ces vitesses légales bien trop basses, ne sont pas pour autant les assassins que vous décrivez.

                                        Les vitesses légales, je m’en bat les c..., MAIS je fait attention aux autres !

                                        En tous les cas plus que ceux qui passent des coups de fils ou envoient des SMS.

                                        Au diable la « sécurité routière » actuelle !

                                        Au diable Perrichon et consorts !

                                        Vive le bon sens et l’attention aux autres.

                                      • Zangao Zangao 20 juillet 2012 20:13

                                        Gaston c’est un con !


                                        • gaston gaston 20 juillet 2012 21:30

                                          toi tu est à en lire tes posts tu est un connard de motard qui se la pête et qui va régulièrement se fracasser la gueule contre les arbres parce qu’il ce prend pour un cador avec sa grosse moto en se permettant de na pas respecter le code de la route ..... et après ca vient chialer quand c’est en vrac !


                                        • gaston gaston 20 juillet 2012 20:14

                                          il en reste que je suis d’accord avec vous sur bon nombres de points que vous exposer !!


                                          • Zangao Zangao 20 juillet 2012 20:27

                                            Tu te rachetes !!! lol


                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 juillet 2012 20:34

                                              Gaston c’est un sein,euh, non, deux !


                                              • gaston gaston 20 juillet 2012 21:31

                                                face à la racaille de la route la repression doit être totale !


                                                • gaston gaston 20 juillet 2012 21:32

                                                  si c’est limité à 30 , tu roule à 30 et tu ferme ta gueule !


                                                  • gaston gaston 20 juillet 2012 21:32

                                                    et si tu te fait baiser à 60 tu vient pas pleurer !


                                                    • niellu leca niellu leca 20 juillet 2012 21:49

                                                      ça y est, le niveau s"élève, c’est l’heure des courageux anonymes ! des frustrés, des battus, des complexés, des moutons que le Général appelait des veaux,des cerfs qui sont toujours du côté du plus fort. Bonne nuit. 


                                                    • bernard bernard 20 juillet 2012 21:59

                                                      « et si tu te fait baiser à 60 tu vient pas pleurer ! » (sic)

                                                      Se faire baiser à 60...
                                                      Ça fait mal...à partir de combien ?
                                                      10...20...22...plus ?
                                                      je comprends les pleurs...

                                                      ======================> Ok, je m’en vais !  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

niellu leca

niellu leca
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès