Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Drogue : à Marseille, la guerre des territoires fait rage. Comment protéger (...)

Drogue : à Marseille, la guerre des territoires fait rage. Comment protéger nos enfants ?

Marseille St Mauront : samedi 11 juillet à 16h, les bénévoles de l’association Non à la drogue, oui à la vie plantent une fois de plus leur tente de prévention près du « stade gris » dans ce quartier où la guerre des territoires fait rage.

 

Un fusil d’assaut Kalachnikov et des pistolets automatiques ont fait trois morts et deux blessés graves en début d’année. Il y a dix jours à peine c’est une nouvelle victime qui s’est écroulée criblée de trois balles dans la tête…

Cette guerre qui sévit depuis près d’un an entre plusieurs cités de la ville a pour objet le contrôle des territoires pour le trafic de drogues… et cela se passe sous les yeux de nos enfants.

Comment les protéger ? Comment éviter qu’ils ne tombent dans ce piège si courant dans certaines cités ?

« La drogue est une chaîne avec de nombreux maillons mais le seul qui soit indispensable, c’est le consommateur » a déclaré Robert Galibert, président de l’association. Et d’ajouter « Si on arrive à informer les jeunes suffisamment tôt, le trafic s’arrêtera tout seul…faute de consommateurs »

C’est pourquoi les bénévoles de l’association Non à la drogue, oui à la vie distribuent gratuitement des brochures explicites intitulées « La vérité sur la drogue » à propos des drogues les plus courantes telles que joint, ecstasy, héroïne, cocaïne, crack, LSD, antidouleurs, cristal meth ou Ritaline, mais aussi donnent des conférences pour tout public, des plus jeunes aux adultes.

www.nonaladrogue.org

Documents joints à cet article

Drogue : à Marseille, la guerre des territoires fait rage. Comment protéger nos enfants ?

Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • duke 11 juillet 2009 12:03

    Bravo à Mr Galibert et son équipe ! A une époque où on nous assomme à coup de crises, de pandémies et de catastrophes aériennes, voilà quelque chose de concret que tous le monde peut faire pour améliorer notre société.
    Etaignons la télé et allons là où ça se passe, dans la rue.
    Encore bravo puissiez-vous faire naitre des vocations.


    • San Kukai San Kukai 12 juillet 2009 13:30

      Ami scientologue, bonjour,


      Quand on écrit un article, on a au moins l’intelligence de ne pas se faire passer pour un lecteur d’AV. Première intervention du quidam sur AV, premier commentaire sous l’article dès sa publication, validation à 100% de la thèse de l’article, même IP que l’auteur…

      Manipulation minable qui révèle la supercherie mieux que n’importe quel discours.

    • Reinette Reinette 12 juillet 2009 13:46

      San Kukai, bonjour

      c’est évidemment la secte Ron Hubbard derrière cet article ! il suffit d’ouvrir le site indiqué à la fin et l’on découvre le petit destiné aux enfants : non à la drogue.... http://www.nonaladrogue.org/downloads/sntdcolbook.pdf




      j’aimerai également porter à votre attention un commentaire qui en dit long

      Par katalizeur (xxx.xxx.xxx.80) 12 juillet 12:53


    • Reinette Reinette 12 juillet 2009 14:05

      rantanplan

      ici Un nouvel ordre mondial


      Kata a encore « pondu » un commentaire ultra réac !


    • Reinette Reinette 12 juillet 2009 14:08

      rantanplan


      ici Un nouvel ordre mondial

      commentaire de Katalizeur à 12.53 12 juillet


    • Mmarvinbear mmarvin 11 juillet 2009 13:31

      Trois pistes :

      La prévention : avertir tôt le gamin de ce qu’il risque pour sa santé actuelle et future. Mais surtout, ne pas lui mentir. Mettre le cannab’ sur le même plan que l’héro ou le crack, c’est l’assurance de le voir se faire tenter quand il se rendra compte qu’on lui a balancé des cracks...

      L’exemple : les parents doivent donner l’exemple aussi. S’enfiler du pastis et de la clope comme des M&M’s, c’est pas top pour dire ensuite que la drogue, c’est mal...

      La répression : il faut casser l’image du prisonnier. organiser des visites dans les prisons pour les gamins serait une bonne chose : qu’ils voient que c’est pas génial d’être enfermé et ils auront une autre image que celle du caid, du dur parce qu’ils auront été en cabane. Voir le grand frère en train de devoir chier devant 3 codétenus par manque de place, ça les fera hésiter ensuite...


      • infodrogue 11 juillet 2009 23:34

        Vous avez complètement raison de souligner ce point qui à mon avis est très important : la valeur de l’exemple, car tous les discours, si limpides soient-ils ne convaincront pas si vous ne mettez pas en pratique ce que vous préconisez !

        De même pour ce qui est de la prévention, c’est très tôt qu’il faut la faire et c’est notre but.

        Merci pour votre contribution


      • San Kukai San Kukai 12 juillet 2009 13:34

        Infodrogue,


        Quand on fait de l’entrisme sur un site, on essaie au moins de comprendre la pratique du lieu. Se faire passer pour un commentateur et plusser ses propres commentaires n’agit pas vraiment en faveur de votre crédibilité.

      • ASINUS 11 juillet 2009 16:45

        yep cette assoc plein de bonnes intentions que peut elle contre le cash qui alimente
        les quartiers ?que peut elles contre les 4x4 rutilants aux pieds des immeubles ? dont le moindre controle prouverait l impossibilités pour des rmistes déclarés de l ’avoir payés cash avec autre chose que l econnomie souterraine , meme les barbus ont baissés les bras passées leur tentatives de remise dans le droits chemins les pervertis ils preferent prelever leur dime.De toute façon ici dans la Zus la moindre intervention policiere entrainerait des emeutes que les consuls d algeries et du maroc ne parviendraient pas a eteindre.Et puis cela remettrais en cause le savant saupoudrage de subventions que la mairie verse genereusement a des assoc de grand freres et cousins assoc de 3/4 membres d un clans la paix sociale marseillaise n a pas de prix pour monsieur Gaudin.
        Pour nous les « cochons de roumis sous chiens et autres culs blancs » c est autre chose déja qu on nous tolere faudrais pas en plus qu on oublie de raquer .Bref cette jolie image de braves gens sinceres voulant lutter contre ce fléau n est qu un coup d épée dans l eau pire elle conforte l idée que le possible existe lors meme la guerre morale est perdue et que rien sauf une reconquista d une ferocité exemplaire ne pourra retransformer en terre républicaine ces veritables enclaves et zone de non droits que sont devenus un bon tiers des quartiers phocéens.


        • infodrogue 11 juillet 2009 23:27

          Vous avez complètement raison : le problème est de taille, il a de nombreuses ramifications et il aurait dû être traité beaucoup plus tôt. Et c’est pourquoi notre seul but est d’informer du danger que représentent les drogues et ce, dès le plus jeune âge.

          Peut-être avez-vous des enfants, et dans ce cas vous savez sûrement ce qui se passe quand on interdit quelque chose à quelqu’un...

          Notre objectif est de donner des faits, d’informer et d’apporter suffisamment de compréhension à l’individu, quel que soit son âge, afin qu’il choisisse de façon autodéterminée de vivre une vie sans drogue.

          Je vais vous donner un exemple : si je vous dis de sauter de la fenêtre du dixième étage, vous me répondre sûrement « fais le toi si tu veux mais moi je ne saute pas ». Pourquoi ? Parce que vous avez acquis la certitude (par votre éducation et non pas par votre expérimentation) que si vous sautez, vous allez vous détruire.

          Si nous arrivons à donner cette certitude aux jeunes sur les dangers des drogues avant qu’ils y touchent, non pas en leur imposant une opinion mais en leur apportant de la compréhension, la partie est gagnée.

          Vous savez que si on enlève un dealer, demain il y en aura trois mais si les jeunes répondent « non ta merde tu te la gardes, moi je sais ce que c’est », là on a une chance de résoudre réellement ce problème.

          Je ne prétends pas avoir la vérité ou la meilleure méthode mais si, avec tout le travail que je fais dans ce sens depuis plus de 15 ans, j’arrive à sauver un seul jeune, je serai fier de moi.


        • saint_sebastien saint_sebastien 11 juillet 2009 16:49

          On rapellera que cette asso dont parle l’article est narconon , association liée et financée par la scientologie.

          Je ne comprend pas qu’agoravox permette à cette secte de venir s’exprimer sur un forum citoyen , c’est gens ne sont pas interessés par la santé public mais bien par le fric qu’ils peuvent soutirer de personnes en difficulté...


          • infodrogue 11 juillet 2009 23:13

            Police de la pensée ? Totalitarisme ? Votre volonté est-elle de faire taire tous ceux qui ne pensent pas comme vous ? Vous avez donc le privilège de la Vérité ?

            Veuillez éviter les confusions : l’association « Non à la drogue, oui à la vie » a pour unique but la prévention contre le danger des drogues, cette association est indépendante et est financée par de nombreuses personnes et entreprises parmi les quelles des scientologues.

            L’association Narconon a pour but de réhabiliter les toxicomanes sans drogues de substitution et a un taux de réussite inégalé dans le monde d’environ 75 %. Cette association est totalement laïque, n’est pas financée par des scientologues et utilise une technologie mise au point par Ron Hubbard, validée scientifiquement.

            Et si vous me permettez une question : vous, que faites vous contre ce fléau qu’est la drogue ? Et si vous faites quelque chose, quels sont vos résultats ?

            Ce qui est indiqué dans cet article, ce sont des faits, pas des opinions et comme disait un penseur célèbre « quand les théories et les faits se contredisent, ce sont les faits qui ont raison »


          • San Kukai San Kukai 12 juillet 2009 13:58

            Infodrogue,


            Vous insistez sur les faits, parfait. Merci par conséquent de nous renvoyer sur les études ou la méta-étude publiées dans des revues scientifiques à comité de lecture qui valideraient les résultats que vous annoncez. Il en va ainsi de toute démarche scientifique.

            Après une recherche sur le site de l’OMS, rien n’apparaît qui irait dans le sens de vos affirmations. Au contraire, il est mentionné dans une publication intitulée Managing Non-Opioid Drug Dependence - Treatment and Care for HIV-Positive Injecting Drug Users, publiée par l’ASEAN, l’USAID, l’OMS et le FHI (2007) en pp. 10 et 17 que les résultats de Narconon concernant le sevrage de personnes toxico-dépendantes sont équivalents à ceux d’un placebo et que la thérapie de Narconon est par conséquent inefficace.

          • eniger 12 juillet 2009 19:27

            Saint Sebastien fait des confusions dans les associations. Manque d’infos surement.

            Petite definition pour le « forum citoyen » : les citoyens sont des habitants d’une ville. Des personnes qui, dans un etat, jouissent des droits civils et politiques.
            Cela semble bien être le cas de ces personnes qui luttent contre la drogue.


          • San Kukai San Kukai 13 juillet 2009 09:35

            Notre auteur prend à nouveau les Agoravoxiens pour des tanches


            Cher ami scientologue,

            Il est inutile de t’inscrire sous trente-six pseudos pour faire croire que d’autres personnes prennent au sérieux ta propagande simpliste. Comme je te l’ai déjà écrit sous le premier commentaire que tu as posté sous une fausse barbe, une inscription spontanée, une argumentation reconnaissable entre mille, une IP identique… il n’en faut pas plus pour déceler la supercherie. Tu nous prends vraiment pour des crétins ; c’est insultant pour nous et affligeant pour toi. C’est en tout cas tout à fait représentatif des méthodes de la scientologie.

          • sylver 13 juillet 2009 18:56

            Intéressant. Vous semblez penser que les scientologues sont dépouvus de droits civiques. A quel titre ?


            Quelle est la prochaine étape ? Nous demander de porter une jolie croix jaune ? Pas de bol, ça ne va pas avec mon look.

            Pour ce qui est de la santé publique, c’est bien gentil de critiquer, mais je ne vois pas quelle est votre contribution. Vous faites quoi exactement, contre la drogue ?

            Dans le cas précis, je suis en relativement bonne position pour juger des aspects financiers, ayant participé à ces mêmes stands d’information, il y a quelques années de cela. Les participants sont des bénévolves qui donnent de leur temps et de leur argent pour faire passer le message dans des quartiers défavorisés et venir en aide à des personnes qui justement n’ont pas de « fric ». Comme source de revenus, il vaudrait rester chez soi à regarder la téloche, et je parle même pas du confort. 

            Enfin, franchement, vous croyez vraiment que c’est pour faire de la thune que l’on organise des stands toutes les semaines dans les quartiers les plus chauds de la ville ? Un peu de sérieux, voyons !





          • San Kukai San Kukai 13 juillet 2009 19:43

            Et c’est reparti !


            Ami scientologue qui vient faire de l’entrisme sur AV, pour un premier message, on appelle ça une entrée ratée. Essaie de revenir en disant bonjour, en adoptant une attitude un tantinet plus affable et éduquée et cesse de prendre les habitués des lieux pour des bœufs sans cervelle et sans culture. Nous savons ce que valent tes compères et toi, nous savons parfaitement ce que vous faites et décortiquons depuis de longues années vos arguments minables et vos méthodes honteuses afin de les dénoncer pour prévenir de futurs drames humains.

            Vous affirmez distribuer le bien, mais vous incarnez le mal dans toutes vos actions. Chacune de vos interventions dans la sphère publique est systématiquement dénoncée comme inefficace techniquement et manipulatrice moralement par toutes les autorités. Vous dites venir en aide aux gens et ne laissez derrière vous que des personnes détruites, des familles désemparées, des pauvres gens désocialisés et lobotomisés qui mettent des années à se reconstruire une fois qu’elles sont parvenues à échapper à leurs bourreaux.

            Ce qui absolument stupéfiant avec vous scientologues, c’est la constance avec laquelle vous servez et resservez les mêmes arguments, usant des mêmes méthodes avec un sens du clonage dialectique confondant, ignorant tout de vos interlocuteurs et des lieux où vous mettez les pieds.

            On expose vos manipulations grotesques, vos doubles et triples comptes sur les forums et, bien entendu, cela vous assimile aux Juifs persécutés sous l’Occupation (avec un point Godwin au passage). Ben voyons. L’analogie est minable et particulièrement insultante pour les Juifs. Si ces derniers n’ont pas fait le choix de naître parmi leur peuple, il n’en va pas de même des cadres de la secte scientologue, qui connaissent parfaitement les tenants et aboutissants de leur mouvement détestable et l’articulation des escroqueries organisées auxquelles ils contribuent aux dépens des plus influençables.

            Mes activités sociales me regardent et point n’ai-je besoin d’en chercher gloriole en les criant sur les toits. Sur un autre fil, votre compère Clojea, fort présent sur les forums où il est question de scientologie, m’a cependant reconnu certaines qualités altruistes en dépit de ma détermination à saper un à un ses arguments ; prenez langue avec lui pour en savoir un peu plus et revenez plutôt nous parler de Xenu.


            Aux lecteurs de passage et autres contributeurs, pour vous faire une idée des agissements condamnables et condamnés de la secte scientologue, vous êtes invités à lire sur la plage cet été la thèse de droit pénal d’Arnaud Palisson. Bonne et édifiante lecture.

          • agathe zeblouze 11 juillet 2009 17:47

            que fait la scientologie sur ce site ? nonaladrogue est sponsorisé, subventionné par cette secte ! agoravox ne fait pas de controle ?


            • San Kukai San Kukai 12 juillet 2009 13:23

              Comme de nombreux lecteurs, je suis abasourdi que les colonnes d’AV soient ouvertes aux sectes. Que les scientologues s’invitent sur les commentaires (souvent par entrisme et prosélytisme), passe encore ; nos échanges avec Clojea sont dans ce sens édifiantes. Mais que des articles promotionnels sur la secte scientologue soient publiés sur AV doit nous alerter de façon très vive.


            • saint_sebastien saint_sebastien 11 juillet 2009 22:02

              ce n’est pas la premiere fois qu’on a la scientologie qui fait sa propaguande librement sur ce site , je vais devoir blacklister agoravox des proxy et des miroirs que j’administre , puisque je constate que la scientologie a régulierement la parole sur ce site , en plus vous n’avez même pas le courage d’avancer à visage découvert.


              • infodrogue 11 juillet 2009 23:30

                Si vous avez la nostalgie de la Gestapo ou du régime soviétique d’il y a quelques années, effectivement, vous pouvez vous retirer car Agoravox est un forum citoyen...


              • Arcane 11 juillet 2009 23:43


                Merci pour l’info Saint-Sebastien.

                Il est en effet très curieux que le comité de rédaction publie des articles parlant d’une association affiliée à une secte ... Association travaillant sur la souffrance humaine de personnes vulnérables de surcroit.

                Moi qui allait faire un don pour la fondation agoravox, je me méfie maintenant ...


              • Arcane 11 juillet 2009 23:47

                "

                Narconon revendique des taux réussite tels que 70 à 86%. Mais des voix s’élèvent régulièrement qui dénoncent une manipulation des chiffres. Il semble qu’au long terme, entre autres à cause des rechutes, les taux réels soient de l’ordre de 6,6%[1], inférieurs aux taux d’autres méthodes. La cure semble donc peu efficace, mais son prix est élevé."

                Les liens avec la Scientologie [modifier]

                L’organisation Narconon est critiquée en tant que filiale de l’Église de Scientologie, considérée comme une secte dans plusieurs pays.

                La méthode de sevrage [modifier]

                Au delà de la polémique que suscite sa maison mère, Narconon est parfois critiqué pour les méthodes employées.

                • Le sevrage sec, lui est par exemple reproché. Il présente en effet des risques de crise cardiaque, d’hallucinations ou de délires[réf. nécessaire]. Narconon se défend de cette accusation, affirmant que le traitement vitaminique et spirituel scientologue, apportent la santé.
                • L’usage de l’acide nicotinique ou « niacine », puissant vasodilatateur peut également s’avérer dangereux.
                • Les vitamines à doses importantes ont précisément l’effet de drogues. Il n’y aurait donc pas sevrage, mais substitution des dopants.[réf. nécessaire]
                • Du point médical, de nombreux médecins regrettent que les personnels non formés de la Scientologie prennent des responsabilités psychologique et physiologiques. L’amateurisme présente un risque grave pour des personnes en détresse, sans pouvoir traiter sérieusement le problème compliqué qu’est la toxicomanie. Il y a un risque d’exercice illégal de médecine.[réf. nécessaire]
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Narconon



              • San Kukai San Kukai 12 juillet 2009 13:44

                Argument classique du scientologue de base : se faire passer pour un martyr et qualifier ses opposants de boureaux… dialectique minable à deux balles et un point Godwin au passage. Attitude typique du prosélyte aveuglé par sa propagande qui ne maîtrise pas les codes des forums citoyens et matraque tout contradicteur par une violence argumentaire digne des meilleurs fils sur le conflit israélo-palestinien.


                Clojea nous avait fait la même chose sur Libération il y a quelques semaines, avec les martyrs chrétiens de la Rome antique… Depuis, il a mis un peu d’eau dans son vin et commence enfin à nous dévoiler les fondements spirituels de sa secte, ce qui n’est point de hannetons piqué et change radicalement du clonage dialectique que nous servent les scientologues à longueur de forums.

              • infodrogue 12 juillet 2009 00:23

                Vos seules sources sont wikipédia ? Alors je comprends votre réaction et je vous invite à consulter la thèse de médecine consacrée à ce programme.
                Par ailleurs, le taux de réussite est bien réel et les dangers se situent plutôt du côté de la mortalité par overdose... de méthadone : les statistiques officielles sont sans appel mais si elles ne vous suffisent pas, je vous invite à observer les faits divers.

                Et, bien entendu quand on parle d’hallucinations, de délires et de crises cardiaques, je vous fiche mon billet que vous en trouverez plus sur les bancs des utilisateurs d’opiacées qu’ailleurs : pour info la méthadone est un opiacée dont il est plus difficile de se défaire que l’héroïne et ce à un tel point que des médecins ont proposé de les sevrer ... avec de l’héroïne !!!

                Quant à la niacine, il s’agit d’une vitamine (B3) et donc à ce titre indispensable à la vie...Là encore, veuillez consulter la littérature scientifique pour vous faire une opinion plutôt que les ragots de ceux qui n’ont pas d’intérêt à ce que les toxicomanes s’en sortent, la vente de méthadone et de subutex n’y étant sans doute pas étrangère...

                Enfin je vous prie de prendre la peine de vous renseigner sur le prix que coûtent deux semaines d’hospitalisation : à lui seul plus que le programme Narconon...
                Mais c’est pas nous, c’est la sécu qui paie !

                Allons, un peu de bon sens et rappelons que le sujet de l’article concerne la prévention.


                • Amnon Amnon 12 juillet 2009 12:02

                  Mais de quelle science parlez-vous infodrogue ?

                  Narconon n’a rien à voir avec la science. Vous utilisez des principes approximatifs datant des années 50, portés au pinacle par un auteur de SF et suivis par des gens totalement INCOMPETENTS.

                  Quelle est votre formation MEDICALE à « infodrogue » ?

                  Et je parle de véritable MEDECINE, pas de cette pure escroquerie qu’est la dianétique.


                • rantanplan 12 juillet 2009 13:57

                   la bonne nouvelle c’est que la scientologie va être expulsée de france.


                  • Reinette Reinette 12 juillet 2009 14:20

                    rantanplan,

                    oui elle sort par la porte, mais de nombreuses fenêtres restent ouvertes... malheureusement pour les victimes de cette plaie !

                    http://www.info-sectes.org/pages/sectes.htm


                  • Reinette Reinette 12 juillet 2009 14:28

                    La Scientologie vit grâce aux contributions financières des membres, mais aussi grâce au prix élevé des consultations.

                    Les locaux sont ouverts en permanence et leurs activités consistent essentiellement à purger les « audités » de leur mental réactif, au cours des séances d’audition.

                    Plus d’une vingtaine d’oeuvres dépendent directement ou indirectement de la Scientologie :

                    • Narconon, pour la lutte contre la drogue,
                    • le Centre Culturel Celebrity Center, Centre Dianétique, 69, rue Legendre, Paris 17e,
                    • le Centre Français des scientologues contre la discrimination, 4, rue Burcq, Paris 18e,
                    • l’École de l’Éveil,
                    • Espoir d’un futur,
                    • la Commission des citoyens pour les droits de l’homme,
                    • l’Association de l’étude de la nouvelle foi,
                    • le GAME (Groupement pour l’Amélioration des Méthodes Éducatives),
                    • Criminon, pour la réforme du criminel, etc. ..



                  • Lucien Denfer Lucien Denfer 12 juillet 2009 14:58

                    Nul besoin de l’église des psychlos pour se défaire de la drogue, la meilleur méthode reste tout de même d’organiser la pénurie puis de soigner et accompagner les personnes dépendantes.

                    La responsabilité des pouvoirs publics est d’assurer la sécurité des populations, y compris pour les fléaux de ce genre.

                    A signaler toutefois de ne pas se laisser abuser par les drogues diffusées par ordonnance et dont les Français sont régulièrement parmi les plus grands consommateurs.


                    • CaptGlumi 12 juillet 2009 23:26
                      ... euhh on parle de spiritueux pas de spirituel dans l’article ^^
                      Arretez moi si je me trompe mais il n’y a rien qui parle de Narconon ... pour mettre informé HONNETEMENT sur la croyance de la Scientologie ... 
                      c’est une philosophie qui attrait à l’esprit et à la vie ... et pour ce qui est des prix ... ben allez voir les cotisations des chrétiens =D
                      ... on s’éloigne du sujet de la drogue là (dsl d’avoir contredit tous ceux qui écoute trop les médias)

                      Bon pour en revenir à ce fameux stand, je trouve l’initiative est EXCELLENTE ! J’ai lu les livrets et je n’y est vu qu’une chose : la vérité sur la drogue sur ce qu’elle est (ses composants et leurs effets) et sur ce qu’elle fait concrètement (avec des témoignages)
                      Puis le fait que ce soit gratuit rend accessible l’information pour tous ! (Si c’est l’Eglise de Scientologie qui subventionne les livrets ... ben MERCI POUR VOTRE ENGAGEMENT !)
                      De plus je suis d’accord avec Lucien Denfer ATTENTION AUX DROGUES SUR ORDONNANCES ... là aussi j’ai passé du temps à me renseigner et il se trouve que la France détient le record mondial de consommation de psychotropes... 

                      En tout cas merci à des asso comme celle là car c’est en les multipliants que la consommation chutera !

                      • San Kukai San Kukai 13 juillet 2009 09:48

                        Et allons donc, encore le témoignage spontané d’un nouveau venu sur AV qui, comme par hasard, déboule sur cet article qui n’est lu que par deux poignées de pékins pour en faire l’apologie. Méthodes d’entrisme minable, propagande crétine, mensonges éhontés, rédaction pitoyable…


                        Amis scientologues, vos arguments de propagande sont tellement grotesques qu’ils en sont risibles. Cédez le pas à Clojea et à ceux de vos comparses qui ont deux sous de jugeote ; avec eux, on peut au moins prendre le soin de démonter les mensonges de la secte point par point. Ici, rien ne vaut que l’on s’attarde tellement la ficelle est grosse.

                      • eniger 14 juillet 2009 18:54

                        il semble, San Kukai, que tu soies un « pékin » assidu.
                        Je suis d’accord, ton témoignage à toi n’a rien de spontané mais pourquoi la prévention contre la drogue te met-elle dans cet état ?
                        Faut pas se mettre en petard comme ça !!! sois zen mon pote.
                        et : Non, ce n’est pas moi qui ai écrit l’article ;)) . Moi, c’est les réactions qui m’amusent.


                        • San Kukai San Kukai 15 juillet 2009 09:35

                          Cher eniger, infodrogue, duke, ami scientologue,


                          Quand on déboule sur un site, on essaie d’en comprendre les règles. Quand vous réagissez à un message, il vous suffit de cliquer sur le lien « Réagir à ce message » et hop ! votre réponse apparaît juste en-dessous, ce qui permet aux lecteurs de suivre l’échange.

                          Quand on déboule sur un site, on évite de se faire passer pour des lecteurs lambda en encensant son propre article sous de multiples pseudos. Cette règle basique vous expose à nombre de réactions négatives dès lors que vous la transgressez. En dépit de vos dénégations, le fait est avéré ; ne nous prenez pas pour des crétins, merci.

                          Quand on déboule sur un site, on évite d’écrire un billet publicitaire pour un site ou un mouvement. On essaie de faire comme les bons journalistes : on donne une lecture large d’une situation, un éventail de références contradictoires, on expose différentes thèses sur un sujet, etc.

                          Passons désormais au fond après la forme. Votre interpellation est typique de la dialectique scientologue : « Comment, vous êtes contre les droits de l’homme ? » ; « Quoi, vous êtes contre la liberté de religion ? » ; etc. Il est bien entendu que les investissements de la scientologie dans l’espace public sont des paravents qui n’ont pour but que de fabriquer des adeptes par des voies détournées. Ces procédés honteux sont dénoncés depuis longtemps.

                          Si vous aviez pris la peine de lire quelques unes de mes réactions récentes sur un autre fil, vous auriez compris à quel point mon ire vis-à-vis de votre mouvement criminel est fondé et légitime.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

infodrogue


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès