Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Du 11 septembre à Mohamed Merah, la propagande a fait son oeuvre

Du 11 septembre à Mohamed Merah, la propagande a fait son oeuvre

L’autre jour, monsieur Sarkozy a rapproché ce qu’on appelle désormais « l’affaire Merah » des évènements du 11 septembre 2001. Certains se sont bien sûr insurgés contre cet amalgame récupérateur, mais c’est négliger la finesse de celui qui le prononce : car si les deux évènements n’ont en apparence aucun lien direct, leur utilisation électoraliste et leurs conséquences ne sont pas si éloignées.

En effet, c’est depuis le 11 septembre qu’a été révélée au monde la nouvelle croisade des occidentaux qui, comme il y a plusieurs centaines d’années déjà, a permis d’exploiter les ressources et les hommes pour entretenir la « croissance » des monarchies d’alors, ou pour « lutter contre la crise » de l’époque. Car le 11 septembre est arrivé à un moment « propice » de l’Histoire, c’est-à-dire au moment même où la puissance des pays occidentaux était remise en cause par l’émergence de ceux qu’on appelait encore « pays en voie de développement ». Ce retournement du capitalisme, conséquence logique d’une course à la rentabilité à travers une mondialisation incontrôlable, a atteint les limites de l’idéologie de ce système et a contraint les dirigeants occidentaux à rechercher d’autres justifications de leur domination : les différences de valeur des « civilisations ». Et le 11 septembre est le point d’appui qui a servi au basculement de l’idéologie capitaliste à celle du « post-capitalisme », c’est-à-dire le retour à l’obscurantisme.

Puisque les règles du capitalisme ne suffisaient plus à asseoir l’hégémonie occidentale ni à justifier les injustices propre à ce système, il leur fallait trouver un autre moyen que celui économique pour continuer à dominer le monde. Et face à une contestation populaire qui s’exprime désormais internationalement pour lutter contre des injustices devenues flagrantes, les dirigeants lui opposent une vision autoritaire qui ne peut être acceptable que si un « ennemi » assez fort et assez diffus lui permet de le justifier. Cet ennemi, c’est la religion, l’Islam. Devenu par amalgames successifs islamisme puis terrorisme, cette religion est le truchement qui permet de rassembler dans un même terme tous les contestataires que l’on désire y mettre. Il permet d’introduire la civilisation dans les causes de l’état de délabrement du monde actuel, de diviser et d’opposer les peuples, de stigmatiser des boucs-émissaires, de faire accepter des mesures liberticides, d’installer la peur et la haine entre les hommes. En distinguant l’Islam des autres religions, les gouvernants occidentaux sont parvenus ainsi à établir les bases d’un nouveau régime sécuritaire fondé sur le repli sur soi, la fermeture des frontières, la peur de l’étranger, la suspicion et la haine.

La propagande qui s’est installée depuis le 11 septembre avec la prétendue volonté des musulmans (à travers ces amalgames) de détruire la « civilisation occidentale » a réussi à scinder le monde en deux entités ennemies, le « bien » contre le « mal », en confondant tour à tour la civilisation et la race, la culture et l’origine ethnique ou géographique, la religion et la politique. Elle a établi que même athée en France nous provenions tout de même d’une civilisation « judéo-chrétienne » (bien que nos ancêtres aient été pour la plupart païens), et qu’il fallait lutter contre celles des musulmans qui y serait opposée (ce qui est historiquement faux). Et elle a surtout permis le Patriot Act, Guantanamo, les invasions afghane et irakienne, prépare celles de l’Iran et la Syrie. Et ce que le 11 septembre a autorisé aux Etats-Unis, on veut nous le faire subir en France à l’occasion de drames comme celui de Toulouse. Car au-delà des élections présidentielles il y a le choc des civilisations. Pour quoi ?

Pour terroriser non pas les terroristes mais les peuples, pour bloquer et empêcher toute révolte, tout changement de système qui proviendrait de ceux qui commencent à comprendre qu’ils ont été bernés depuis trop longtemps, que le système est truqué et que le capitalisme ne favorise pas les meilleurs mais les plus forts… Cette terreur qui se propage provient en réalité des dirigeants occidentaux, qui ont profité des terroristes pour créer une tension, des conflits, de la peur et de la haine entre les peuples. Elle crée les conditions favorables à la mise en place effective d’une structure internationale et organisée du terrorisme, seul ennemi capable de justifier des attaques « préventives » et les sacrifices exigés en retour de ces mêmes peuples à qui on a fait peur, tout en leur permettant de créer une sorte de « nouvelle définition » du terrorisme susceptible d’englober n’importe quel opposant au système qui se met en place, qu’il soit musulman ou pas.

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • tinga 3 avril 2012 01:18

    Le rapprochement à faire est que ces deux opérations sont des coups grossièrement montés à destination de populations lobotomisées par le salariat et la télé.

    Les buts sont les mêmes, extension de la guerre, entretenir un climat de haine et de peur, la totalité des partis politiques sont d’accord sur cette stratégie, du npa au fn.
    Si il y avait une vrai opposition en france, ça ne serait pas très difficile de faire tomber l’actuel gouvernement et présidence pour haute trahison, mais tout cela n’est pas d’actualité, circulez petits cons de français ya rien à voir, hollande et mélanchon soutiennent la version officielle des attentats du 11 septembre, et sont de ce fait complice de non dénonciation de crime contre l’humanité.
    Mélanchon à soutenu la destruction de la Libye, nombreux au ps sont ceux qui veulent une attaque de l’Iran, et si cela doit se faire avec une opération « false flag » pas de problème.

    • pens4sy pensesy 3 avril 2012 02:26

      et Sarko s’essaie au « flase flag » qui a si bien fonctionné pour Bush.
      Plus le mensonge est gros plus ça passe.
      Plus ça passait ? La sauce semble tourner aigre a Toulouse.
      Sarko va-t-il oser aller plus loin ? Je me pose la question.


      • excalibure1963 excalibure1963 3 avril 2012 10:39

        ce sont tous des enfants de p...., ils veulent faire peur aux français(et ils y arrivent) pour faire passer la loi martiale


        • Justice larévolté Justice larévolté 3 avril 2012 11:37

          C’est vrai qu’il est très dur de n’avoir pas de mots grossiers concernant les élites qui nous gouvernent... A lire les commentaires des internautes sur yahoo... il semble malheureusement que ce n’est pas pour demain que le peuple français va se réveiller...


          • pens4sy pensesy 4 avril 2012 05:04

            Yahoo est phagocytée par les trolls........ UMPFistes.

            Mieux vaut ne pas y aller, ça pue trop.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 avril 2012 14:32

            Ce serait bien, caleb irri, de laisser Orwell en dehors de ces sottises. 

            Elles apportent de l’eau au moulin du tricheur Sarkozy.

            Orwell n’a jamais prêché le négationnisme.

            Bien au contraire, il regardait le monde réel avec une particulière lucidité.


            Du 11 septembre à Mohamed Merah c’est l’islamisation du monde qui »fait son oeuvre« 

            Avec, hélas, une complicité grandissante de la pseudo-Gauche.

            • anticomplot 3 avril 2012 15:54

              l’affaire merah et le 11 septembre, sont des inside jobs (boulot fait de l’intérieur)
              afin de
              1- victimiser les sionistes, et légitimer encore un temps leur main mise sans partage sur le pouvoir et toutes les richesses
              2- décridibilser et diaboliser l’islam qui peut paraitre être la seule force assez forte en conviction et démographie pouvant déloger les sionistes, puisque les chrétiens n’ont plus d’unité et sont en très grande partie devenus athés
              3- diaboliser les musulmans afin que la populace cible les musulmans comme un danger pour la société occidentale, alors que les musulmans n’ont aucun pouvoir en occident si ce n’est que celui de prier dans la rue et porter la foulard (et cela ne me parait pas un danger pour la société occidentale)
              4- en revanche avec toutes ces diversions et en montrant les musulmans comme danger, la populace ne se rend pas compte que le vrai danger pour l’équité dans la société est le sionisme (ils ont tout pris pouvoir richesse et postes valorisants que des miettes pour les autres) et ceci n’est pas un éventuel problème qui pourrait survenir mais bel et bien déjà là
              5- faire croire à une menace de la liberté dans la société de la part des musulmans, afin d’aveugler la populace sur l’oppression sioniste sur la société occidentale
              6- manipulation à outrance, afin que la malédiction continue son règne et que les richesses, les arbres verts et les mont élevés soient propriétés d’un pourcent de malfrats comploteurs.
              7- le jour est proche où un décret descendu du ciel abolira votre règne abjecte


              • ykpaiha ykpaiha 3 avril 2012 16:06

                A rapprocher le discours sur l’ineluctabilité d’un NWO made in Sarko ; qui de violences, massacres en mesonges, a fini par se faire croire a ce leurre,
                (CAD on s’invente une perspective imaginaire et on fait coller la réalité a ce reve, libye, syrie, iran..jusqu’a la rendre tangible quitte a tout détruire pour y arriver.)

                Avec le discours lucide de Putin a ce sujet (traduit en francais) on comprend que le Lider-Maximo Russe n’est pas près de passer en prime sur TF1, enfin pas tant que la France restera ce qu’elle est devenue cad plus grand chose qui compte.


                • Jean-Louis CHARPAL 3 avril 2012 17:06

                  Membre de base de l’humanité, français par les hasards de la naissance, je ne me considère aucunement comme un « occidental », mais comme un citoyen du monde.

                  Démocrate, progressiste et laïque, je considère le « choc des civilisations » comme le choc des imbéciles, opposant les plus crétins et les plus obtus de tous bords.

                  Bien d’accord que Sarkozy, espèce de bushiste ahuri, essaie d’instrumentaliser l’affaire de Toulouse.

                  La peur est le seul argument de ceux qui veulent imposer l’ultra libéralisme.Dans le domaine économique la « dette bidon » joue le même rôle : affoler les foules pour qu’elles avalent les couleuvres d’un système à bout de souffle !


                  • Nenuphar Nenuphar 3 avril 2012 17:16

                    Ce n’est parce que Sarkozy de Nagy Bosca, d’origine hongroise, a décrété ce rapprochement entre attentats du WTC et affaire Marah qu’il faut tomber dans le crétinisme et gober ses paroles de fouteur de zizanie (merde). Oui un fouteur de merde (passez moi l’expression !) car non content d’avoir mis sens dessus-dessous la France, à tous les points de vue, chose inadmissible de la part de quelqu’un qui prétend être un président mais, qui plus est, face à lui n’ayant personne pour lui dire basta, entendons par là une opposition digne de ce nom, il compte sur pas mal de veaux, gobeurs de balivernes, pour lui renouveler son mandat.


                    Le terrorisme ne provient pas de là où on veut nous orienter mais il est pratiqué par ceux qui terrorisent le monde entier, en lui faisant la guerre, en pillant ses ressources et en créant des épidémies et autres catastrophes afin d’enrichir une oligarchie qui règne d’une main de fer, et qui est prête, non pas à orienter les peuples vers plus de solidarité mais à les désorienter par la terreur afin d’asseoir, son pouvoir despotique qu’on dénonce par ailleurs, lorsqu’il s’agit de pays type Libye, Syrie ou encore Iran.

                    La plateaux de la balance sont déséquilibrés en faveur de l’oligarchie qu’on nommait, il n’y a pas si longtemps, impérialisme qui a toujours porté en lui tous les germes de la discorde qui créent les malheurs de ce monde.      

                    • La Plume La Plume 3 avril 2012 21:43

                      L’islamisation du monde... encore une belle invention de l’esprit. Autant péter dans un ballon et le faire éclater avec une aiguille.


                      L’Islam est la dernière religion monoteiste révélée. Et il est normal qu’elle soit la plus développée de nos jours. Bien évidement cela contrecarre les pouvoirs économiques aux racines judéo chrétiennes qui n’ont qu’une emprise secondaire et manipulatrice envers celle ci.

                      Le monde musulman est encore incontrôlable et n’est pas maîtrisé. Donc il fait peur aux pouvoirs occidentaux en place. C’est un changement de pôle. L’ URSS ayant disparue, laisse apparaître un bloc musulman loin d’être unitaire mais qui peut servir d’ennemi.

                      C’est là qu’intervient l’idéologie de Samuel Hungtiton pour légitimer un changement de stratégie de l’empire US. Qui prend dans son giron les états européano atlantiste. Transformer le monde arabo musulman en menace potentielle est le meilleur moyen pour y intervenir et ainsi récupérer les ressources des régions qui le compose.

                      L’Islam remplace le communisme. C’est en fait une belle chimère sur laquelle il est possible de plaquer n’importe quel masque terrifiant pour jouer avec l’émotion et le sentiment des masses. L’Islam religion de paix devient l’islamisme mouvement guerrier de conquête et de terreur dans la bouche des chantres de l’impérialisme yankee.

                      On aurait du mal à croire tout cela, mais le meilleure moyen pour ces fous de vous faire croire cet énorme de mensonge c’est d’en montrer l’exemple eux même. Mobiliser leurs armées dans des guerres contre des fantômes qui forcément ce défendront et donc qu’on pourra taxer de terroristes islamistes.

                      Voilà la fabrique de l’illusion, par la désinformation. Les mots servant à maquiller une réalité. Cette réalité médiatisé et servie dans les JT avec la vision impériale aura du mal à être remise en question tant elle est diffusée en masse. Voilà comment le véritable terroriste trouve sa légitimité. En faisant passer son crime pour une action de justice. Ce qui permet d’assassiner, de mener des guerres, d’emprisonner, au nom d’une justice factice et inventée. 

                      Nous sommes dans un théâtre géant de marionnettes. Où les puissants provoquent les réactions des agressés, et manipules, maquillent avec l’avantage des moyens pour toujours, se faire passer pour les justiciers.

                      Retroussez cette réalité et découvrez le visage horrible de nos gouvernants. Utilisant les moyens d’état pour servir une idéologie de guerre, de pillage et d’emprisonnement. L’affaire Mérah est en période d’élection encore une pièce de plus sacrifiée sur l’échiquier. Une carte abattu pour gagner. Le jeune homme étant coupable avant même d’avoir été jugé. 

                      On peut sous prétexte de soupçon tuer maintenant n’importe qui dans notre pays. Par la seule justification des mots. Nous ne verrons pas les 20 000€ d’armes. Nous ne verrons rien. Nous devons juste croire l’autorité. Sans mot dire sous peine d’être à notre tour soupçonné. Un fascisme glamour s’est immiscé dans nos vies. Le mensonge le plus odieux peut être prononcé sans aucune gêne, ni aucune honte. 

                      Finalement, la démocratie, n’est qu’un mot, une idée, un voile qui s’envole et qui nous laisse admirer notre dénuement. Nous vivons dans un système fasciste qui est habillé en smoking. Et nous sommes encore dupé par le smoking. Ce smoking que le peuple à peur de froisser...



                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 avril 2012 09:54

                        @ La Plume

                        Le  »choc des civilisations" n’est pas une invention moderne. Le prophète Mohamed et les rédacteurs du Coran ont clairement déclaré la guerre aux civilisations qui voudraient se développer dans l’autonomie spirituelle.

                        Le but affiché de l’islam est d’arriver à la soumission de toute la planète au Dieu Allah. Par des procédés pacifiques de préférence. Par le mensonge, la violence et la guerre (« sainte ») quand ça ne marche pas.

                        Depuis treize siècles c’est à cela que se consacrent les islamistes, qu’ils soient individuellement pacifiques ou violents.

                        Le développement, dans la pseudo-Gauche, de la « complotite », de la judéophobie et sa négation du danger islamique est une dérive lamentable qui va finir, si le redressement n’est pas rapidement effectué, par conduire à la réélection de Sarkozy, lequel est pourtant le principal responsable de la très concrète avancée de l’islamisation de la France (mais il sait mentir et récupérer la réalité visible beaucoup mieux que ses adversaires).

                        L’islamisme n’est nullement opposé au capitalisme mondialisé sous la direction des USA, à la soumission aux marchés (choisie pour la construction de l’Europe) au pouvoir décisionnel des banques dans le mépris des peuples. 

                        C’est un autre mépris de la liberté des peuples et de la justice sociale.

                        La vraie Gauche, authentiquement socialiste ou communiste (clairement contraire au fascisme stalinien qu’il faut appeler par son nom) doit combattre conjointement le scandaleux pouvoir des plus riches qu’a voulu Sarkozy ET le grignotage des lois de la République par les islamistes violents ou pas (et qu’a très clairement favorisé aussi Sarkozy).


                      • Acnologia Acnologia 7 avril 2012 11:59

                        Très bon article.


                        Comment dévier les mouvements de protestations à l’encontre des dirigeants occidentaux ? 
                        En inventant un ennemi commun, l’islam. On nous a endoctriné, conditionné à penser que les musulmans sont les seuls et uniques responsables des malheurs qui nous frappent, alors que ceux-ci n’ont aucun rapport avec aux.

                        Le vrai problème, c’est cette oligarchie qui nous dirige, nous impose sa vision des choses. On laisse un système totalitaire nous dire ce qui est juste, et personne ne se rend compte qu’aujourd’hui, nous ne sommes plus dans un monde où le peuple peut décider de ce qui est bon pour lui, en élisant un président au suffrage universel, qui appliquerait avec son gouvernement, un système où les seules valeurs qui seraient mis en valeur sont le respect et la justice. 

                        Non, aujourd’hui, c’est le système bancaire qui commande, sans avoir besoin de l’approbation des peuples. On a bien vu la situation en Grèce, pays qui n’a plus aucune souveraineté nationale, et où la Troïka règne en maître. 

                        Et au lieu de nous révolter, nous sommes toujours là à nous faire berner par un même principe, qui consiste à diriger notre attention sur une communauté, en la stigmatisant, et la rendant coupable de la situation actuelle. Comme si elle état responsable de la crise, de la baisse des salaires, du fort taux de chômage, d’une baisse de la qualité des soins de santé, d’une hausse de la pauvreté.

                        Les VRAIS responsables, ce sont les banques, les marchés, qui jouent avec nos vies et nos familles. 

                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 avril 2012 17:37

                          @ Acnologia

                          Qui rend « une communauté » "responsable de la crise, de la baisse des salaires, du fort taux de chômage, d’une baisse de la qualité des soins de santé, d’une hausse de la pauvreté ?"

                          Pour ma part je rends l’islam responsable seulement mais bien réellement de ce que le prophète créateur de l’islam et les rédacteurs du Coran ont donné explicitement comme devoir aux croyants de cette religion pour qu’ils lui soient fidèles :

                          soumettre le monde entier à la volonté supposée de son Dieu Allah.


                        • caleb irri 10 avril 2012 13:05

                          @ Pierre Régnier

                          Je ne suis ni musulman ni très enthousiaste pour lire le Coran (pas plus que la Bible d’ailleurs...), mais cela fait plusieurs fois que j’entends parler de ce « devoir » de soumettre le monde entier à Allah : est-ce écrit textuellement quelque part, est-ce écrit (ou traduit) de cette façon, est-ce une interprétation ?

                          Car s’il s’agit de convaincre le monde entier c’est une chose, s’il s’agit de soumettre c’en est une autre. Mais vous dites « soumettre à la volonté d’Allah » : si on prend la phrase telle que vous l’écrivez, on peut comprendre qu’il faudrait soumettre le monde à la volonté de Dieu, volonté sur laquelle les hommes n’auraient pas de prise. Cela ne signifie pas soumettre le monde à la volonté des « religieux qui interprètent la volonté de Dieu » mais à Dieu (ou Allah) lui même, dont on imagine bien que les volontés sont « impénétrables » comme on dit....

                          Pouvez-vous éclaircir ce point ?


                        • Psychophile Psychophile 23 avril 2012 19:55

                          Le Coran sourate IX, 29  : Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux dentre les hommes des Écritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusquà ce quils payent le tribut de leurs propres mains et quils soient soumis.

                           

                          Une parmi d’autres...

                          Dans le Coran pas une seule fois le mot « amour » (sic) et soi-disant un livre de paix ! (re sic)


                          • felix158 17 septembre 2012 16:00

                            Ca commence à me gonfler en ce moment de voir des (sic) partout.... 


                            Pour rappel :

                            Ici : pas de citation => pas de (sic).

                            Si l’auteur pense vraiment que le lecteur est trop stupide pour détecter une bonne grosse ironie, il n’a qu’à mettre un « LOL ». Mais pas un (sic), par pitié !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès