Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Du bruits dans les casernes, sur les bateaux, autour des avions...

Du bruits dans les casernes, sur les bateaux, autour des avions...

Les médias et les différentes récupérations politiques ont eu tendance à faire croire que le malaise dans les armées était dû simplement au comportement du président Sarkozy. Certes, il a contribué à exacerber les rancœurs et les aversions que les militaires pouvaient avoir envers la réforme en cours, qui suscite d’ailleurs de vives inquiétudes dans la communauté militaire. Mais le malaise a une partie de ses origines ailleurs et des causes bien plus anciennes que les diatribes carcassonnaises du président.

Les militaires, professionnels depuis 2001, ont en effet un problème récurrent en ce qui concerne leurs instances représentatives. De par la loi 2005-270 et son article 6 interdisant les associations professionnelles et les syndicats, l’armée s’est dotée d’un système original, nommé comité de la fonction militaire (CFM) totalement inefficace en termes de représentativité.

Les représentants sont tirés au sort !

Sans remettre en cause l’implication de certains membres des CFM, force est de constater qu’ils n’ont pas de rôle décisif dans les décisions prises, étant donné qu’ils n’ont qu’un usage consultatif et qu’ils ne choisissent même pas l’ordre du jour lors de leur réunion !

C’est un peu comme si le Medef déterminait les thèmes de travail et de réflexion des syndicats.

Le fonctionnement des instances de concertation dans ces conditions, ressemble plus à une mascarade qu’à un réel comité d’évolution et d’évaluation de la condition militaire. Les militaires en activité ne s’y trompent d’ailleurs pas, ils ne s’y reconnaissaient pas, prouvant s’il le fallait que les hypocrisies politiciennes n’ont dupé personne au sein des forces armées.

Le malaise actuel chez les militaires est une résultante d’une multitude de problèmes, mais ignorer cet aspect, relève encore de la pire fourberie, voire de la couardise de nos représentants (haute hiérarchie et hommes politiques). Ce problème de liberté d’association est indéniablement un problème récurrent depuis la professionnalisation des armées. Il l’est d’autant plus que le conseil de l’Europe n’a de cesse de rappeler la France par l’intermédiaire de la recommandation de laisser la liberté d’association aux forces armées françaises (recommandation 903,1572, 1742).

La sous-représentation des militaires lors de la commission du Livre blanc est un exemple parmi tant d’autres du manque de considération et du manque de dialogue qui peut persister entre les militaires et la nation qu’ils servent pourtant avec courage et dévouement.

Ce lien armée-nation est une composante essentielle pour notre République, mais pour que ce lien existe il est nécessaire que les militaires soient reconnus et donc représentés de façon publique et indépendante et non au travers d’autorités désignées par le gouvernement en place.

L’armée, après la professionnalisation, est une armée en pleine émancipation citoyenne, elle se veut composée de citoyens en uniforme, et non d’une masse silencieuse posée sur des dogmes d’un autre temps.

La société a évolué, y compris ses militaires : les hiérarchies militaires et civiles se doivent d’être en phase avec cette progression citoyenne en acceptant le droit d’association aux militaires en activité.

Dans ce marasme, il faut tout de même distinguer plusieurs « courants » parmi les militaires, certains, une petite minorité, sont pour un syndicat, d’autres plus pragmatiques penchent pour une association professionnelle et le reste demeure dans l’immobilisme dicté par le statut.

Syndicat ou association professionnelle : les différences


Ce qui distingue véritablement les associations des syndicats tient à la différence du régime juridique qui leur est propre. Plus les moyens accordés seront importants, plus les possibilités de pression sur l’employeur seront développées.
A partir du moment où certaines de ces structures auront la faculté de s’opposer à la mise en œuvre de décisions voulues par le gouvernement, elles seront considérées comme inamicales.

A contrario, les associations peuvent être perçues comme des partenaires pouvant apporter une vision différente des problèmes liés à la condition militaire sans pour autant faire pression par des contestations nuisibles et affirmées, mais par des conclusions pragmatiques et séantes.

De plus les syndicats sont directement ancrés dans le fonctionnement de l’administration, là où les associations demeurent à sa marge, une différence notable. Leur influence peut paraître modeste dans ces conditions, mais elles permettent des recours devant les tribunaux pour la défense des intérêts de la profession.

Une autre différence importante, les associations ne demandent aucun local au ministère et aucun espace de diffusion ou d’affichage, donc aucun aménagement particulier à charge de l’employeur, ce qui n’est pas le cas d’un syndicat car le décret du 28 mai 1982 relatif à l’exercice du droit syndical dans la fonction publique, accorde une mise à disposition de locaux (article 4 et 5) et des espaces d’affichage et de diffusion (article 8 et 9).

L’article 11, qui fait bénéficier d’autorisation spéciale d’absence ne s’applique pas non plus aux associations.

Dans le contexte actuel, il serait irresponsable pour nos politiques d’ignorer l’origine même du problème : la démocratie sociale dans les forces armées au travers d’instances capables de défendre les intérêts moraux et professionnels des militaires.
Les transformations du contenu (Livre blanc) ne peuvent pas passer sans celles du contenant (loi 2005-270).

Il y a, certes, des réformes à faire au ministère de la Défense, mais elles ne doivent pas être purement budgétaires.

Ignorer l’émancipation citoyenne des forces armées, c’est, ignorer une reconnaissance pleine et entière de leur place au sein de la nation.
Il serait nuisible que les murmures d’aujourd’hui, soient, dans l’avenir, des râles récupérés politiquement et donc plus radicalisés.

Interdire le dialogue, c’est ne pas considérer son interlocuteur assez responsable pour faire preuve d’initiative constructive, mais c’est aussi oublier que les 355 000 militaires sont des électeurs.

A trop se dissimuler derrière des dogmes et à trop cultiver des craintes d’un autre temps, les « politiques » oublient que les militaires ne veulent plus être « Persona non grata » des réformes et des débats...

Ils sanctionneront avec le minima citoyen : le droit de vote...

Ils sont à prendre, Mme et M. les politiques soyez convaincants !


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • morice morice 11 juillet 2008 12:16

     "L’armée après la professionnalisation, est une armée en pleine émancipation citoyenne, elle se veut composée de citoyens en uniforme, et non d’une masse silencieuse posée sur des dogmes d’un autre temps."

    euh c’est raté... 


    • morice morice 11 juillet 2008 12:18

       A trop se dissimuler derrière des dogmes et à trop cultiver des craintes d’un autre temps, les «  politiques  » oublient que les militaires ne veulent plus être «  Persona non grata  » des réformes et des débats ...

      euh c’est raté avec Sarko..


    • charlie 11 juillet 2008 12:27

      La réorganisation de notre défense dans le cadre de l’Europe et de l’OTAN est nécessaire.
      Le président de la république est le chef des armées.
      La confiance entre lui, les militaires et l’ensemble de la nation est essentielle.
      Si la représentativité doit évoluer au sein d’instances faites pour le dialogue, un soldat reste un soldat...et citoyen dans l’isoloir !
      Avec la professionnalisation un soldat signe un contrat...il peut le cas échéant en fin de contrat retourner à la vie civile ...


      • faxtronic faxtronic 11 juillet 2008 13:07

        "La confiance entre lui, les militaires et l’ensemble de la nation est essentielle"

        Euh, c’est completement raté la. Srako, il ira se battre tout eul en Iran


      • morice morice 11 juillet 2008 12:31

         Pas encore en Vacances au pays des ancêtres, Jacob ???

        .... et citoyen dans l’isoloir !  ah ah ah !!


        • charlie 11 juillet 2008 12:47

          Sous peu l’islamo-fasciste, sous peu...en Pays de Canaan , la ou les Israélites et les mythes fondateurs sont nés.
          Et toi morice...tu vas préparer tes cours d’histoire révisée en bon révisionniste que tu es... pour "enseigner" l’islam ?


          • charlie 11 juillet 2008 13:10

            tiens morice...3 images de ton armée citoyenne préférée...ah ah ah !

            ICI

            ET LA

            ENCORE ???


            • tvargentine.com lerma 11 juillet 2008 13:50

              L’armée française est actuellement sur tous les fronts de guerre

              Le problème est celui de son armement d’aujourd’hui qui ont été developpé dans les années 70 & 80 au temps de la guerre froide (guerre frontale en Europe)

              Aujourd’hui avec l’évolution de la technologie (GPS,DROME...) l’Armée Française doit disposer d’un armement moderne,leger ,rapide,transportable et tout cela passe comme dans l’industrie par une phase de restructuration

              Avec un peu moins de généraux grassement payé et une meilleure utilisation des fonds publics pour moderniser notre armée

              Faisons confiance au Président SARKOZY pour le faire


              • morice morice 11 juillet 2008 16:22

                 par CAMBRONNE (IP:xxx.x99.87.92) le 11 juillet 2008 à  14H24 

                 
                SALUT 

                Je voudrais demander à Morice comment s’appelle ce"militaire de carrière" impliqué dans l’affaire RUDY . 

                Militaire c’est un métier et dans toute profession on trouve des gens peu recommandables . 

                Si ce militaire ne s’appelle pas Mohamed ou quelquechose dans le même genre je veux bien bouffer mon Képi . 

                 à savoir, Cambronne ?? on raille les tirailleurs sénégalais ? Bons à se faire tuer, mais pas à être français ??? imaginez, Cambronne, dans votre petite tête, que ce soit.. un fils de harki... vous auriez l’air malin, hein. J’en connais un, de fils de harki, mais mince ce n’est pas Mohammed. C’est Zinédine. Un prénom fort courant de nos jours.... 
                PS : je ne suis pas Mme Irma, Cambronne, et j’attends la presse pour savoir le nom... je vous en ferais part, rassurez-vous, je ne voudrais pas que votre racisme en souffre...


                • morice morice 11 juillet 2008 16:22

                   Oh que c’est bien dit le Furtif ! félicitation !!


                • morice morice 11 juillet 2008 16:33

                   Sous peu l’islamo-fasciste, sous peu...en Pays de Canaan , la ou les Israélites et les mythes fondateurs sont nés. 
                  Et toi morice...tu vas préparer tes cours d’histoire révisée en bon révisionniste que tu es... pour "enseigner" l’islam ?
                   
                   leçon de lecture pour analphabète :
                  1) les mythes fondateurs sont des mythes. Sous vos mythes y’a de l’archéologie... et ç’est pas ce que vous croyez , je vous le redis donc : en dessous, il y a des dinosaures d’enfouis. Les dinosaures étaient-ils juifs ? Sinon on peut dire selon vous que c’est celui arrivé AVANT qui a le droit au pays : mon pauvre ami, je crois bien que vous allez devoir rendre tout ça aux dinosaures... Tant que vous y êtes, rendez ce que vous avez volé aux palestiniens, tiens, ça sera le moment..
                  2) alors on vous rappelle que le seul révisionniste à cette heure s’appelle Cascabel, et qu’il me loue une haine féroce depuis que je l’ai empêché de venir faire sa propagande pour Faurisson. Je ne vous ai pas vu venir me soutenir ce soir là, vous qui êtes si susceptible avec votre nom biblique, Thierry Jacob. Vous avez le révisionnisme qui vous arrange ????
                  3) ne vous déplaise, les profs d’histoire DOIVENT enseigner l’islam. et le judaisme.Vous préférez faire l"impasse ? Ça tombe bien, moi aussi. Pas de Mahomet, pas de Yaveh, pas de bras...  pas de chocolat.


                • morice morice 11 juillet 2008 16:34

                   Aujourd’hui avec l’évolution de la technologie (GPS,DROME...) l’Armée Française doit disposer d’un armement moderne,leger ,rapide,transportable et tout cela passe comme dans l’industrie par une phase de restructuration 

                   je propose d’inventer un lance-lerma...


                • morice morice 11 juillet 2008 16:37

                   par lerma (IP:xxx.x57.112.24) le 11 juillet 2008 à  13H50 

                   
                  L’armée française est actuellement sur tous les fronts de guerre 

                   vous avez raison, au Timor elle fait une belle démonstration : j’ai vu passer deux Mirages tout à l’heure (si je vous jure c’est vrai).... 


                • JL JL 12 juillet 2008 11:57

                  @ Morice : Pourquoi ne mettez-vous pas des guillemets quand vous rééccrivez les phrases que vous contestez ?

                  Votre façon de faire est incompréhensible : vous écrivez comme vous pensez, et vous avez un esprit d’escalier, d’où vos nombreux posts consécutifs.

                  Pourtant il y a des gens qui essaient sincèrement d’y voir clair dans ce que vous dites. Si si.




                • Forest Ent Forest Ent 11 juillet 2008 17:23

                  les associations peuvent être perçues comme des partenaires pouvant apporter une vision différente des problèmes liés à la condition militaire sans pour autant faire pression par des contestations nuisibles et affirmées, mais par des conclusions pragmatiques et séantes.

                  Si votre hiérarchie souhaitait recevoir des conseils, elle vous les aurait déjà demandés. Ce n’est pas courant dans les hiérarchies, y compris civiles.

                  A partir du moment où certaines de ces structures auront la faculté de s’opposer à la mise en œuvre de décisions voulues par le gouvernement...

                  Je ne vois pas comment une structure représentative quelle qu’elle soit pourrait "s’opposer à la mise en oeuvre d’une décision". Elle pourrait s’opposer "moralement" à la décision elle-même, c’est tout.

                  Après, pour s’y opposer en pratique, il faut des moyens. Le seul légal est la grève, et il me semble tout à fait exclu que les forces de défense et sécurité disposent du droit de grève. Ce sera donc "cause toujours".

                  Mais, je vous rassure, les conditions des civils se rapprochent des vôtres, puisque "les grèves ne se voient plus".


                  • frédéric lyon 11 juillet 2008 17:25

                    Le militaire qui a participé au lynchage de Rudy s’appelle Fouad.

                    Il a été inculpé de tentative de meurtre avec circonstance agravante d’antisémitisme.


                    • frédéric lyon 11 juillet 2008 17:35

                      Pour retrouver dans notre histoire des meurtres antisémites commis en réunion par des militaires français il faudra sans doute remonter à la période de l’occupation.

                      Et encore.........les soldats de Vichy tuaient-ils les juifs ? La Milice sans aucun doute.


                      • CAMBRONNE CAMBRONNE 11 juillet 2008 19:17

                        RE BONJOUR

                        Une fois de plus l’inénarable MORICE nous a fait son spectacle et une fois de plus il ne comprend pas ce qu"on lui dit .

                        Je fais remarquer que la personne qui a agressé le jeune RUDY est un être humain de sexe masculin qui peut être défini comme militaire par MORICE et les siens mais qu’on peut qualifier aussi de Black ou de Musulman antisémite . L’antisémitisme a changé de visage chez nous . C’est un fait et il est inutile de se cacher derrière son petit doigt .

                        MORICE en résumant l’agresseur au fait qu’il appartienne à la défense fait du racisme antimilitariste .

                        De plus Morice nous a fait un numero compassionnel vis a vis de l’armée . Chiqué .

                        Vive la république quand même .


                        • martin martin 11 juillet 2008 21:47

                          Le jeune Rudy est connu comme faisant partie d’un groupe en conflit avec des clans opposés. Parti à la chasse il s’est retrouvé en minorité, isolé et molesté ; de chasseur il s’est retrouvé chassé. Maintenant, si on saupoudre ça de "black-beur-juif" on n’a pas fini d’être e....dé.


                        • camerone 11 juillet 2008 22:34

                          ben ...pour une fois ont pourra pas traiter les gaulois de raciste....ouf !


                          • Thoth 11 juillet 2008 22:36

                            L’armée française est faite pour perdre ses guerres ou aller se faire décimer loin de chez nous ! A quoi bon gaspiller des milliards pour moderniser son armement qui ne servira qu’à lui faire perdre de nouvelles guerres. Grâce à nos magnifiques politiciens, prêts à toutes les compromissions, elle a toujours pris des coups de pied au cul. La France veut jouer au gendarme du monde alors qu’elle est absolument incapable, par trouille, de faire régner l’ordre sur son propre territoire. Je ne dénigre pas la valeur de nos soldats, loin s’en faut, étant ancien combattant. Je parle juste en connaissance de cause, au nom de mes copains tombés pour rien, si ce n’est pour remplir les poches des pourris qui décident des guerres tant que cela leur rapporte. Ensuite, ils s’arrangent pour établir une paix honteuse pour notre pays. Et il en a toujours été ainsi !!


                            • camerone 11 juillet 2008 22:53

                              ces mêmes politichiens ( excusez ;; ;c’est plus fort que moi ! ) qui pour complaire à un certains électorat ont tout fait pour tuer tout esprit de défense , ont dénié l’armée ....surtout ses troupes d’élite .... ont trainé dans la boue le moindre de ses faits d’armes, un exemple.... la bataille d’Austerlitz carrement passé aux oubliettes c’est vrai que c’était une victoire bien française .

                              Comme à dit quelqu’un ( allez sortez votre science ! ) , quand on ignore l’Histoire , on est appelé à la revivre.

                              nous sommes une version modernisé et en plus rapide de l’empire romain .....


                            • Thoth 13 juillet 2008 22:56

                              Vous n’avez pas à vous excuser ; ce ne sont ni plus ni moins que des clébards ! Bon, je vais être gentil, ce sont des guignols, heu, pardon : des marionnettes dont les pays arabes tirent les ficelles. 


                            • morice morice 11 juillet 2008 23:21

                               par CAMBRONNE (IP:xxx.x99.87.92) le 11 juillet 2008 à  19H17 

                               
                              RE BONJOUR 

                              Une fois de plus l’inénarable MORICE nous a fait son spectacle et une fois de plus il ne comprend pas ce qu"on lui dit . ....

                              bon on va quand même renseigner Cambronne comme promis. Il s’appelle FOUED (pas cocher !). il est donc maghrébin, a 26 ans et militaire technicien de l’air (MTA) engagé depuis 3 ans sur la BA 921 de Taverny (Val d’Oise). Voilà son horoscope de PRENOM :

                              • Vous êtes avant tout un individu profondément sensible et émotif, en qui tout retentit et se marque en profondeur. Cette grande sensibilité explique vos réticences et votre susceptibilité. 
                                 
                              • Vous sentant vulnérable, vous mobilisez constamment vos énergies à prendre des précautions. Car si vous vous laissiez aller à la sensibilité, on pourrait ne faire de vous qu’une bouchée ! Si vous éprouvez le besoin de vous protéger en ne vous embarquant pas dans n’importe quelle aventure, vous estimez ne faire preuve que d’une prudence parfaitement légitime. 
                                 
                              • Vous ne pouvez vous empêcher de réagir d’une façon très émotionnelle à votre environnement. Vos sentiments, vos sensations joueront toujours un rôle important dans votre vie. Mais c’est à vous de les canaliser, comme par exemple de ne les laisser s’exprimer qu’au bon moment. Dans ces conditions, la permanence de vos émotions peut faire votre force ; mais elle peut aussi, bien évidemment, être pour vous un handicap. 
                              • Vous êtes incapable de méchanceté. Loué ou calomnié, caressé ou battu, votre réaction est presque toujours ce sourire que d’aucuns pourraient parfois qualifier de stupide. Ne faisant jamais de mal même à une mouche, il vous est impossible de croire qu’il existe des gens sans scrupules qui peuvent vous nuire en trouvant en vous une victime presque consentante. 
                                • Vous détestez le mensonge, la duplicité, et tenez à votre réputation d’intégrité et de sincérité comme à la prunelle de vos yeux. Votre tolérance est légendaire. Mais vous devriez vous méfier de votre naïveté et de votre crédulité excessives. En effet, vous êtes très enclin à prendre pour argent comptant tout ce qu’on vous raconte, vous exposant ainsi à bien des déboires et déceptions. 
                                • Toute votre vie, vous cherchez à éviter ou à désamorcer les situations de tension ou de conflit. Vous fuyez querelles et disputes comme la peste. Vous accepteriez volontiers de perdre la face ou de l’argent plutôt que de déplaire aux autres.
                                • .. j’espère que vous ne croyez pas aux horoscopes, Cambronne... 
                              •  
                              •  


                              • morice morice 11 juillet 2008 23:36

                                 par frédéric lyon (IP:xxx.x7.61.78) le 11 juillet 2008 à 17H35 

                                 
                                Pour retrouver dans notre histoire des meurtres antisémites commis en réunion par des militaires français il faudra sans doute remonter à la période de l’occupation.  Chez nous peut être, mais ailleurs ça existe aussi, Lyon..
                                 
                                à lire attentivement ;

                              • JL JL 12 juillet 2008 12:20

                                Bonjour, j’ai lu l’article. Sur le fond, d’autres ont commenté mieux que je ne saurais le faire. Je voudrais seulement apporter un point de vue.

                                L’auteur démarre en disant : ""Les médias et les différentes récupérations politiques ont eu tendance à faire croire que le malaise dans les armées était dû simplement au comportement du président Sarkozy.""

                                Je ne partage pas ce point de vue, voilà pourquoi : après ce que j’appelle la bavure de Carcassonne (dont on ne parle plus ?), j’ai remarqué qu’à la radio et à la télé il se passait une chose étrange : à chaque fois que l’on évoque un cinquième suspect dans l’affaire Rudy, ce jeune juif impliqué dans une bagarre de bandes, on précise que cet agresseur-là était un militaire.

                                Hier soir je suivais une émission sur I-télé je crois, et un bandeau défilait des informations ; sur l’un d’entre eux on lisait : "un militaire impliqué dans l’agression du jeune juif Rudy."

                                Je ne sache pas que pour d’autres cas d’agression pas plus que dans celle-là les médias aient la bonté de nous préciser la profession, ni l’appartenance à un quelconque corps de métier des agresseurs. Alors, pourquoi une telle insistance à dire que celui-là est un militaire ?

                                Personnellement, je me pose des questions : est-ce parce que la ’victime’ est juive, ou est-ce parce qu’on veut jeter le discrédit sur l’armée ? Peut-être les deux ?


                                Ps. Pour en revenir à l’affaire dite de Carcassonne : il semble que les médias aient dit un peu rapidement qu’il s’agissait de balles réelles. Personne ne peut croire qu’une balle de guerre puisse toucher au coeur un enfant de trois ans sans le tuer. Personne ne peut comprendre qu’une rafale de Famas n’aurait fait que des blessés légers avec des munitions de guerre. C’est pourquoi j’évoque une bavure.


                                • fredleborgne fredleborgne 12 juillet 2008 18:38

                                  Si mes souvenirs sont bons, il existe des munitions d’exercice avec des balles en plastique, extrèmement dangereuses à bout portant, et encore dangereuses à une vingtaine de mètres. Leur dangerosité à courte distance est amplifiée par le fait que les "petits bouts" ne se voient pas à la radio. Leur efficacité perforante est par contre bien moindre.
                                  La faute est la même (conserver des munitions avec soi malgré les consignes, méprise de chargeur...). Maintenant, le risque zéro, surtout en matière d’erreur humaine, n’existe pas. Il y a faute, mais a priori pas de volonté de nuire. Il faut se réjouir qu’il n’y ait pas eu de morts et sanctionner "sereinement". "Sereinement", qui expliquera ce mot au président ?


                                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 juillet 2008 14:59

                                    UN PETIT MOT A MES AMIS ZEN, RENEVE, et MORICE

                                    Décidemment vous sentez la naphtaline

                                    Raciste , moi ! Pas plus que vous ! Pourquoi dire que Foued est militaire et non qu’il est noir et musulman ?

                                    Si vous ne voyez pas votre grande bétise c’est bien dommage .


                                    Que le cul vous pèle .


                                    • chmoll chmoll 13 juillet 2008 19:34

                                      j’aurais bien voulu poser une quouestion à un casque bleu,à propos des 58 casques bleus français assasinés dans l’attentat du drakkar au liban
                                      demain ils vont défiler,ça vas te fait koi de donner le salut militaire au syrien qui vas ètre dans la tribune du sarko ?

                                      bref comme m’a dit (sur l’net) des personnes de pays francofone,chmoll ça te donne pas l’impression que ces dernières heures ton pays fait dans l’immonde ? ça à koi j’lui repond ,je sais pas si c’est le qualificatif exact,mais c’est vrai que c’est dans l’ton

                                      pour la chine pareil, fin pas ce qualificatif,mais pour eux c indiscutable ton pays vient d’ètre mis plus bas que terre,et j’peux vous dire que ça n’arrète pas,je sais pas si c l’cas aussi pour vous,ce genre de quouestion ou d’affirmation sur l’net ou autre


                                      • Francis Francis 14 juillet 2008 08:26

                                        Faudra m’expliquer au nom de quoi nous devrions financer une force qui a été infoutue, en 1914 comme en 1939 de défendre le territoire national, et qui n’a servit qu’à aller emmerder d’autres pays depuis la libération. L’armée française, c’est le bras armé qui sert notamment à la Françafrique, on est trés loin de la DDHC ! Et puis, on a l’arme nucléaire, alors si cette fois un autre pays essaie de nous envahir...

                                        Les militaires ne se plaisent plus ? Qu’ils essaient l’ANPE pour voir si c’est mieux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès