Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Du PACS au mariage gay : le zèle tardif des néo-convertis

Du PACS au mariage gay : le zèle tardif des néo-convertis

Un peu d’histoire et des éléments de typologie pour mettre en perspective le débat français sur le statut des couples de même sexe, relancé par le Parti socialiste.

Sept ans après la loi "relative au Pacte civil de solidarité" de 1999, mais aussi dix-sept ans après la révolutionnaire loi danoise qui a instauré, en 1989, un "partenariat" pour les couples de même sexe, le PS s’est prononcé en faveur de l’extension du mariage, aujourd’hui destiné aux couples formés d’un homme et d’une femme, aux couples de deux hommes ou de deux femmes. Et, sans même attendre les élections qui, espère-t-il, lui donneront l’an prochain le pouvoir, il dépose deux propositions de loi à l’Assemblée nationale ouvrant à la fois le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, afin de témoigner de son ardeur.

Si l’homosexualité (quels que soit son nom et les caractéristiques qu’on lui a données ou qu’elle a prises à différentes époques et sous différentes cultures) est aussi ancienne que l’hétérosexualité, la notion de "couple" de même sexe est très récente : elle est apparue, à la fois à la société et aux intéressés eux-mêmes, avec le Sida. Face aux ravages de la maladie, aux drames auxquels étaient confrontés les proches, l’ignorance ou le non-dit tacite n’étaient plus possibles. Et l’on s’est aperçu qu’à la faveur de la tolérance plus grande dont ils bénéficiaient, dans les sociétés occidentales au moins, dans le sillage de 1968, les gays n’étaient guère moins sensibles que les hétéros à la sagesse biblique : "Il n’est pas bon que l’homme (ou la femme) soit seul". La mort d’un des partenaires à la fleur de l’âge rendait cela incontournable.

En Europe, c’est en Scandinavie que les moeurs sont les plus libres et que le mouvement gay est à la fois le plus organisé et le plus pragmatique. Il n’est donc pas étonnant que ce soit au Danemak qu’un gouvernement social-démocrate se laisse convaincre de cette idée nouvelle : il n’est pas normal que les hétéros puissent obtenir par le mariage, pour leur couple, un statut qui témoigne de la considération de la société et de la protection de l’Etat, par exemple en matière d’assurances sociales et de succession, et pas les homos. Et les Danois ont inventé de toute pièce le "partenariat", un état civil analogue au mariage, déployant les mêmes effets que celui-ci, mais pour les couples de même sexe.

L’idée était tellement bonne, simple et évidente qu’elle s’est répandue sans problème dans pratiquement toute l’Europe, et au-delà, depuis le début des années 1990. Au Royaume-Uni, le Civil Partneship est entré en vigueur le 21 décembre 2005. Même la Suisse, si conservatrice et si lente, a adopté le 5 juin 2005 par référendum, avec 58% des suffrages, une loi sur le partenariat enregistré pour les couples de même sexe, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2007.

Et le village gaulois ? Dès mai 1990 le socialiste Jean-Luc Mélenchon dépose une proposition de loi incluant, pêle-mêle, sous le nom de partenariat civil, les couples de même sexe, les hétéros en concubinage et même les fratries. Elle n’est même pas discutée. Toute une série de projets et de rapports sont présentés durant la décennie pour aboutir à cette "exception française" : le PACS, adopté non sans réticence sous le gouvernement du socialiste Lionel Jospin. Un simple contrat de droit civil (pas un statut d’état civil). Qui évite de mentionner les couples de même sexe, puisqu’il est ouvert à toute paire de personnes (y compris, voire surtout, les couples hétéros réticents au mariage mais qui souhaitent un peu plus de sécurité juridique que dans le concubinage) ; pour cette raison justement, le PACS confère des droits très inférieurs au mariage (par exemple, en cas de couple binational), ce qui ne répond pas aux besoins de ceux qui n’ont aucun autre choix que l’union de fait : les couples homos. En bref, une solution croupion : mieux que rien, mais qui ignore et perpétue la discrimination dont sont victimes les gays et les lesbiennes.

Depuis lors, le débat continue et se diversifie dans ses formes comme dans son contenu :

  • Dans l’Etat américain du Vermont (car le droit civil n’est pas de la compétence fédérale aux Etats-Unis), c’est un tribunal constitutionnel, saisi par un couple que l’on refuse de marier, qui enjoint le Parlement de l’Etat de mettre fin à la discrimination qu’il constate. Le Vermont est alors le premier Etat américain à adopter le partenariat, en avril 2000.
  • Les Pays-Bas sont les premiers, en 2001, à proposer un pas symbolique supplémentaire : c’est désormais le mariage lui-même qui est ouvert aux couples de même sexe par la voie parlementaire.
  • Dans deux Etats canadiens et au Massachusetts, en 2003, les juges vont plus loin que leurs homologues du Vermont : ils ne laissent pas de choix au Parlement, c’est par ukase jurisprudentiel que la définition immémoriale du mariage est dématrimonialisée.

En résumé, dans toutes les démocraties, que ce soit par la voie parlementaire ou par la voie judiciaire, la discrimination à l’égard des couples de même sexe est en train de disparaître. La manière dont le débat est conduit et la solution adoptée ne sont toutefois pas indifférentes et reflètent le climat socio-politique. Le partenariat ne cherche pas à tout prix l’affrontement avec les autorités ecclésiastiques, qui le combattent néanmoins le plus souvent. L’ouverture du mariage aux gays et aux lesbiennes a facilement quelque chose de revanchard, face au poids religieux passé dans la morale ou la société : c’est en tout cas mon hypothèse pour expliquer son adoption aux Pays-Bas, en Belgique et en Espagne. En Amérique, la revendication politique a choisi comme terrain de prédilection le prétoire, plus propice aux constructions abstraites et à l’égalité géométrique : c’est une loterie où l’on peut gagner gros, mais le danger est alors de susciter l’incompréhension et la révolte. On le voit aux Etats-Unis, où les homophobes se donnent l’allure d’une défense du mariage hétéro dans les Etats, voire cherchent à couper court par un amendement à la Constitution de l’Union. En Suisse, au contraire, la certitude qu’il y aurait à en découdre devant le peuple lui-même, par référendum, a conduit à une revendication pragmatique et consensuelle dont l’accueil confirme, s’il en était besoin, l’ampleur de la transformation socio-culturelle intervenue au cours des trente dernières années en Occident.

Et l’adoption ? En réalité, la question est distincte : le Danemark l’avait exclue en 1989, pour l’accorder par la suite. Le Royaume-Uni connaissait l’adoption par des couples de même sexe avant même l’introduction du partenariat civil. Quand la Belgique adopte le mariage pour tous, en 2003, elle exclut néanmoins l’adoption pour les couples de même sexe. A plus long terme, on peut parier que là aussi elle finira par s’imposer partout. Pas comme un droit (l’adoption n’est pas un "droit", ni pour une personne seule ni pour un couple), mais simplement si et parce que c’est l’intérêt de l’enfant.

Avec ses propositions de loi, le PS cherche à se faire pardonner son PACS timoré. Le génie du "mariage gay" étant sorti de la lampe, qui voudrait avoir l’air de s’en tenir à un vrai partenariat civil spécifique aux couples de même sexe, qui aurait pourtant le même effet ? Ségolène Royal combine rigueur et réalisme en rappelant qu’il s’agit surtout de mettre fin à une discrimination, et en se ralliant à la dématrimonialisation du mariage qui est un moyen d’y répondre... Tant qu’à agacer les milieux religieux, elle pourrait simultanément faire plaisir aux fondamentalistes de la laïcité : laisser le mot mariage aux Eglises et adopter union civile pour l’institution juridique. La France a bien déjà remplacé l’inculpation par la mise en examen...


Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Razer (---.---.103.74) 26 juin 2006 14:11

    Changer le mot mariage par union civile pour les homosexuels, voilà une excellente idée qui pourrait apaiser bien des tensions.


    • Têtuniçois (---.---.102.41) 12 juillet 2006 13:01

      L’union civile à l’anglaise c’est une dérive communautariste contraire à la tradition française d’Egalité des citoyens .


    • (---.---.0.148) 26 juin 2006 15:01

      A une époque où les couples ne se marient plus que « pour ne pas faire de vagues dans la famille » si c’est indispensable, c’est très bizarre de voir les homosexuels sortir de l’ombre seulement pour prendre le chemin inverse.

      Je suis mariée depuis plus de 20 ans (pour les raisons précitées) et j’espère surtout que le mariage, cette fusion réductrice et archaïque, disparaîtra purement et simplement dans les années qui viennent.


      • Têtuniçois (---.---.102.41) 12 juillet 2006 13:02

        Laissez à chacun la possiblité de choisir entre union libre , pacs ou mariage


      • Têtuniçois (---.---.102.41) 6 août 2006 17:43

        Et bien si vous êtes contre le mariage , mettez vous en conformité avec vos idées et divorcez . Ce n’est pas parce que vous êtes contre le mariage que les couples homosexuels devraient eux s’en voir interdire l’accès . Laissons aux couples la possiblité de choisir , c’est cela la démocratie et la Liberté .


      • bulu (---.---.1.39) 26 juin 2006 17:07

        Revoir le droit de la famille et le status du pere et de la paternite serait une reforme plus urgente (beaucoup de souffrance a soulager) que le mariage homo. Je me demande ce que le mariage homo a a apporter a la societe et aux homos eux-memes, sachant que la PACS existe deja. Surement l’image d’une societe (et d’un PS) qui se voudrait progressiste.


        • Têtuniçois (---.---.102.41) 12 juillet 2006 13:05

          On peut très bien faire plusieurs réformes en même temps , l’un n’empêche pas l’autre . Et puis si le pacs est IDENTIQUE pourquoi avez vous préféré le mariage au pacs ?


        • anticons (---.---.110.3) 26 juin 2006 17:37

          Quatre commentaires me précèdent, et ils sont tous au mieux hétérocentrés, au pire carrément homophobes.

          1- le mariage est déjà en France une « union civile ». C’est une institution laïque, détâchée des religions. Il n’y a donc aucun problème à l’ouvrir à toutes et tous, sans disctinction de sexe. Même si ça fait pleurer le petit Jésus, la République, laïque, a même le devoir de s’en contreficher.

          2- le PaCS est un sous-mariage, tout le monde le sait, même vous.

          3- les gay, mais aussi les lesbiennes que vous oubliez toujours à dessein (on sait que les homophobes ne supportent pas l’idée de deux hommes couchant entre eux, et sont plutôt excités par la vue de deux femmes entre elles...), demandent les mêmes droits, dont celui de refuser de se marier, d’avoir le choix. C’est tellement plus facile de conchier le mariage quand on est un-e hétéro marié-e ...

          4- les homosexuel-le-s ne demandent pas le mariage à corps et à cris, ils et elles demandent l’égalité républicaine. Point.

          5- les propos sur la sexualité « réactionnaire », l’immonde amalgame avec l’inceste, et les insultes généralisantes (« les plus cons » sous entendu « ils sont tous cons ») sont, en plus d’être gerbants et sûrement issus d’un cerveau malade, des propos qui tombent sous le coup de la loi. L’homophobie n’est pas une opinion, c’est un délit. Nous allons donc les signaler comme un contenu abusif.

          Merci pour votre attention.


          • plo (---.---.66.77) 27 juin 2006 10:53

            1 :effectivement je suis hétérocentré et j’en suis fiers (vous, vous etes bien fiers de vous promener à moitier à poils, sur des chars multicolors avec une musique assourdissante tandis que cela emmerde la plupart des gens qui empreinte tranquilement l’espace public), car l’homosexualité, si elle doit etre toléré par la société pour des raison de stabilité des société démocratiques tel que la notre, n’est et ne doit jamais devenir la norme car c’est la pérénité de l’espèce humaine qui est en jeu. 2 cela serais bien que tu apprennes à lire ou a comprendre le francais ce qui serait encore mieux , ou d’arreter d’etre malhonete intelectuelement. 3 les censeurs qui veulent faire taire systèmatiquement les discours qui les dérange n’ont pas de leçon a donner à qui que ce soit dans un pays comme la France.


          • (---.---.110.3) 27 juin 2006 12:23

            Votre hétérocentrisme est du au conditionnement puritain du modèle judéochrétien. Vous confirmez donc n’être qu’un rat en cage et en plus heureux de l’être. Soit. Je ne défile pas personnellement à moitié à poil. Mais en plus du conformisme le plus réactionnaire, vous avez l’esprit à généraliser, ce qui est bien un des symptômes les plus criants du racisme et de l’intolérance. Soit. Vos histoires de normes sont des sornettes auxquelles vous voulez bien croire. Merci donc de ne pas nous les imposer. La pérennité de l’humanité n’a rien à faire ici, sauf dans les phantasmes que votre esprit étroit et stupide entretient. Vous aimez vous masturber sur l’ordre et la norme, c’est votre droit. Je sais très bien lire, et puis donc vous dite que vous n’êtes qu’un sombre idiot. Et pour finir, vos discours sont, en plus d’être lamentables, pénalement punissables, mais il est vrai que vous êtes assez « malhonete intelectuelement » pour choisir les lois qui vous arrangent.


          • plo (---.---.66.77) 27 juin 2006 13:47

            ma chere ou mon cher, on n’est pas obligé de se faire enculer pour prouver que l’on est progressiste. Au fait, c’est où la commandatur ?! Au final avec se genre de comportement, les gays revendicatifs, qui prétendent représenter tous les homos, fond un tord inimaginable aux homos qui, de part leur position sociale ou qui souffre du manque de dialogue dans leur famille, ont les plus grandes difficultés à gérer la situation, tandis que celle ci necessite une grande compréhension et beaucoup d’amour de leurs proches. Alors moi je dis merde aux petits censeurs de votre genre, parce que je n’ai pas de leçon à recevoir de gens comme vous.


          • Fred (---.---.155.75) 27 juin 2006 16:55

            « 1:effectivement je suis hétérocentré et j’en suis fiers (vous, vous etes bien fiers de vous promener à moitier à poils, sur des chars multicolors avec une musique assourdissante tandis que cela emmerde la plupart des gens qui empreinte tranquilement l’espace public), car l’homosexualité, si elle doit etre toléré par la société pour des raison de stabilité des société démocratiques tel que la notre, n’est et ne doit jamais devenir la norme car c’est la pérénité de l’espèce humaine qui est en jeu. 2 cela serais bien que tu apprennes à lire ou a comprendre le francais ce qui serait encore mieux , ou d’arreter d’etre malhonete intelectuelement. 3 les censeurs qui veulent faire taire systèmatiquement les discours qui les dérange n’ont pas de leçon a donner à qui que ce soit dans un pays comme la France. »

            1. Je comprend effectivement que la gay pride puisse etre ennuyante pour les gens qui vivent autour, au meme titre que les greves a repetition, le carnaval, la France qui gagne une coupe du monde ou toute autre manifestation. Heureusement pour vous la gay pride, c’est une fois par an.

            L’homosexualite devenir une norme ??? Vous croyez vraiment que les gens vont devenir homosexuels parce que les gays sont mediatises ? La perenite de l’espece humaine...je crois que l’humain aura mis cette planete a sac avant que l’on voit des problemes de perenite de l’espece a cause de l’homosexualite. Il faut arreter de dire n’importe quoi.

            3. On ne vous censure pas, vous avez la liberte d’expression mais ca ne veut pas dire que nous n’avons pas la liberte de vous repondre surtout quand on voit certaines choses... perenite de l’espece humaine a cause de l’homosexualite, attention vous allez devenir homo smiley


          • Anticons (---.---.110.3) 27 juin 2006 17:10

            Hou qu’il est mignon le petit plo, qu’il remue bien de la queue ! Ca c’est un vrai mâle ça madame oh oui ! Regardez-le faire le beau, il attend son susucre !

            Plo s’inquiète pour les pauvres homos qui vivent mal leur homosexualité parce qu’il y a des gens comme Plo. C’est comme le Bon Dieu qui pleure parce qu’il y a trop de pêcher, alors que c’est lui qui a inventé le pêcheur. Pauvre Bon Dieu, et pauvre Plo...

            Trois remarques qui montrent bien que les intégristes ont toujours le même discours bien huilé :

            1- le « il ou elle », qui signifie qu’un homo (mâle, évidemment, puisque les lesbiennes n’existent pas qu’on vous dit !) n’est pas vraiment un homme, ni tout à fait une femme. Car dans la tête d’un intégriste, homosexualité, féminisation, transvestisme, transgenre, tout ça c’est pareil, c’est mal (à défaut d’être mâle !). Si on la pousse encore un peu, elle va nous traiter de pédophile la vilaine Plo !!

            2- la komandantur : comme tout bon nazillon qui s’ignore à peine, l’intégriste adore refourbir sur les autres, et en particulier ses adversaires, toute sa panoplie de reliques sacrées et de formules consacrées : il va nous dire qu’on est des capo, qu’on est d’hooooooorrible totalitaires etc... Dans son costume de SS, Plo se masturbe en rêvant de camps de concentration pour les homos, mais si on lui déchire son rêve, il hurle à l’antiliberté ! Pauvre, pauvre petit Plo.

            3- On remarquera que les intégristes ont recyclé tout un pan du vocabulaire qu’on réservait dans les années 30 aux juifs et autres maçons : le lobby, les activistes, qui provoquent la décadence, qui ne sont pas des patriotes, qui s’entraident, bla bla bla... A quand un Dreyfus gay ?

            On vous connaît Plo, vous et vos semblables, on vous a déjà entendu pendant le débat sur le PaCS. On a bien analysé vos ficelles, et nous sommes prêt-e-s à réagir cette fois-ci. On vous attend !

            Couché Plo ! A la niche ! Ou plutôt devrais-je dire « couchez Plo » tant vous avez l’air en mal d’amour...


          • Anticons (---.---.110.3) 27 juin 2006 17:18

            Des réductions d’impôts ? Ca c’est vraiment regardé avec le tout petit bout de la lorgnette, mais alors piti piti piti bout. Les homo (gays ou lesbiennes) ont déjà le droit de vote et sont déjà des citoyen-ne-s, qu’est ce que vous croyez ? Et justement, ils n’ont pas les avantages fiscaux des autres citoyen-ne-s. C’est plutôt aux autres de lutter pour elles et eux. Et personnellement je préfère encore plus d’état que plus de féodalisme capitaliste. Comme disent les belges : « moins d’état, plus de mafia ! ».


          • Têtuniçois (---.---.102.41) 12 juillet 2006 13:09

            Puisque vous reprochez le manque de discrétion des homos lors de la gay pride que pensez vous de l’attitude des supporters de foot ? Pétards , hurlements , rodéos en voitures , bagarres , déguisements y compris avec des perruques sans oublier les morts ( pensons au stade du Heysel ) AH mais là c’est différent ....


          • Têtuniçois (---.---.102.41) 12 juillet 2006 13:12

            Quelle vulgarité ! Vous vous êtes du genre à vouloir que les homos soient enfermés à double tour dans un placard , et bien c’est fini cette période , il faudra vous y habituer .


          • steph (---.---.36.240) 26 juillet 2006 21:05

            hou lalala ,c’est qu’il est moderne notre ami.trop cool,trop in..hou lalal moi je cuche avec un mec,comme je suis trop cool


          • Têtuniçois (---.---.102.41) 6 août 2006 17:49

            Êtes vous déjà allé sur une plage en France ou ne fréquentez vous que les plages iraniennes ? Et la coupe du monde foot ? J’ai même vu des poupées gonflables pornos dans les tribunes alors qu’il y avait des enfants à côté ...faut-il interdire les fans club de foot ? La gay pride est pacifique , la coupe du monde de foot en France a fait 8 morts et tout ça pour un ballon ...


          • Têtuniçois (---.---.102.41) 6 août 2006 17:52

            Oui on sait bien qu’avec des gens comme vous un homosexuel s’il veut être accepté doit vivre au fond de son placard ou de sa niche et ne doit sortir qu’en laisse . Vous n’acceptez les homosexuels que s’ils jouent la comédie de l’hétérosexuel .


          • Stéf (---.---.58.129) 26 juin 2006 19:02

            « 5- les propos sur la sexualité »réactionnaire« , l’immonde amalgame avec l’inceste, et les insultes généralisantes ( »les plus cons« sous entendu »ils sont tous cons« ) sont, en plus d’être gerbants et sûrement issus d’un cerveau malade, des propos qui tombent sous le coup de la loi. L’homophobie n’est pas une opinion, c’est un délit. Nous allons donc les signaler comme un contenu abusif. »

            En voila , un propos qui atteint la liberté d’expression !!!!

            Espèce de délateur........... !


            • (---.---.186.145) 26 juin 2006 19:48

              Quand on écrit en substance que « les gays sont des cons réactionnaires qui pratiquent l’inceste », on est en effet dans l’illégalité. Et on prouve sa propre stupidité par la même occasion, mais ça, c’est moins dangereux pour les autres.


            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 juillet 2006 21:14

              « L’homophobie n’est pas une opinion, c’est un délit. »

              Formule calquée sur celle de Jean-Paul Sartre « le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit »

              Le même Sartre qui écrivait :

              « Jamais nous n’avons été plus libres que sous l’occupation allemande. » Jean-Paul Sartre, « La République du silence », Les Lettres Françaises, 9 septembre 1944 [repris dans Situations, III].

              « Le citoyen soviétique possède, à mon avis, une entière liberté de critique. » Jean-Paul Sartre, Libération, 15 juillet 1954.

              Le même Sartre qui accepta de remplacer un prof juif révoqué, et proclama ensuite que le prof allemand qui aurait fait cela aurait été un salaud ...


            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 juin 2006 19:12

              L’attention accordée au sens des mots est un louable souci.

              Pour le « mariage homo », on pourrait proposer « androgamie » dans le cas des hommes, « amiage » dans le cas général.

              Il sera intéressant de voir ce qu’en dit Luc Ferry.


              • (---.---.186.145) 26 juin 2006 19:45

                Encore une fois, vous vous fixez sur les homosexueLs. Brrr, des hommes entre eux, baaaah.

                Grandissez un peu, il y a autant de lesbiennes que de gays, mais on les voit moins. Du coup vous les ignorez. C’est la preuve que ce qui n’est pas visible n’existe pas. Et une (la ?) justification de cette marche.


              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 juin 2006 19:54

                « Brrr, des hommes entre eux, baaaah »

                Des femmes entre elles, pouahh !!


              • (---.---.186.145) 26 juin 2006 20:55

                Réaction intéressante.

                Vous devriez essayer aussi : des hommes qui deviennent des femmes, berk ! Et son indéboulonable corrolaire : des femmes qui deviennent des hommes, ah non !

                Comme vous êtes drôle...


              • Projets de mariage homo (---.---.59.14) 26 juin 2006 23:35

                Arthur emmène son petit ami, Samuel, pour la première fois à la maison le jour du réveillon de Noël. Après le dîner, Arthur prend son père à part :
                - Papa, il faut que l’on parle : Samuel et moi, on veut se marier... J’aimerai que tu nous donnes ta bénédiction."

                Le papa explose littéralement : son visage devient cramoisi et pendant plusieurs minutes, il ne peut plus parler. Lorsqu’il retrouve enfin son calme, il dit à son fils :
                - Mais enfin Arthur, pour l’amour de Dieu, tu ne peux pas te marier avec Samuel : tu sais bien qu’il est juif


                • 3p (---.---.102.41) 27 juin 2006 08:35

                  Je ne vois pas en quoi le carnaval des folles, où l’on voit des travestis emplumés et peints en rose se rouler des pelles et se tripoter devant les caméras de télévision (et donc devant mon fils de 9 ans) fait avancer la cause homosexuelle.

                  Pourquoi ne pas défiler normalement, main dans la main, calmement, avec des vêtements normaux, puisque les homosexuels revendiquent le droit à la normalité, celà aurait beaucoup plus de portée à mon avis.


                  • (---.---.110.3) 27 juin 2006 12:31

                    Voici une idée plutôt intéressante. C’est en effet ce qui devrait être. Mais trops de gens demandent une manifestation festive.

                    Mais si vous voulez voir des LGBT « dignes » et « presentables », je vous donne rendez-vous le 1er décembre, pour la marche contre le SIDA...


                  • Fred (---.---.155.75) 27 juin 2006 12:38

                    Quelle difference entre 2 hommes qui se roule une pele et une homme et une femme qui se roule une pelle devant votre fils ?

                    Si ca vous choque pour votre fils, eteignez la tele.

                    J’avoue que je m’en fiche de la gay pride, ca ne me choque pas plus que carnaval ou les gens se deguisent.


                  • Têtuniçois (---.---.102.41) 12 juillet 2006 13:20

                    Et votre fils , vous ne lui avez pas montré le comportement des supporters de foot ? Pas joli joli . J’espère qu’il n’a pas vu les images du stade du Heysel ) je ne pense pas que tous les supporters soient des hooligans alors ne généralisez pas sur la gay pride . Vous ne jugez la gay pride que par les images de drag queens de la télévion .L’immense majorité de ceux qui participent à la gay pride ne portent pas de perruques . En revanche j’en ai vu beaucoup lors des matchs de la coupe du monde de foot ....


                  • nono (---.---.94.25) 27 juin 2006 10:25

                    La totalité des instituts de sondage confirment qu’il n’existent pas de vote gay... les gays vote légérement un peu plus a a gauche mais en aucun receptif a l’instrumentalisation de la gauche sur cette question.

                    Si la france a pris du retard sur des questions de sociéte en europe... j’ai envie de dire il faut convaincre ce qui ont un train de retard pas ce qui sont déja convaincu.

                    En clair y’a que Sarkosy pour faire changer les députés et les sénateurs sur cette question. Sachant que les militants de l’ump sont plus pour les revendications des homosexuels que les elus ump.

                    Pour résumé pourquoi Sarkosy devrait continuer a maintenir l’ump sur cette ligne ? Aucune

                    Sachant que l’homosexualité n’est ni de gauche ni de droite.

                    Qu’il s’agit de la derniere bataille de la revendication des gays et que si Sarkosy arrivé a convaincre son partie de changer d’avis c’est tout bénef pour lui :

                    - il prouve qu’il capable de faire une rupture et de faire evoluer ump sur des questions de société

                    - il prouve qu’il est capable de traiter une question politique qui est ni de gauche ni de droite

                    - il clos la derniere bataille de revendication des gays en france en fesant changer de position les recalcitrants de son propre camps...c’est un vrai challenge alors que au ps et a gauche y’a personne a convaincre...

                    Même l’extreme gauche qui mettait en camps de concentration et torturés les homos ont tourné leur veste... amnésie de l’histoire quand tu nous tiens...

                    Les homos doivent convaincre la minorité de députés et sénateurs ump qui sont un peu vielle france... y’a personne a convaincre a gauche...ca fait des années que le ps instrumentalise les revendications homos... ils ont meme pas le courage de zapatero... direct du mariage et de l’adoption... faut arreter angelisme face au ps... le PACS est plus l’exemple de l’illustration de comment contourner un probleme.... même si c’est reussite numeriquement parlant... c’est quand meme Sarkosy qui ministre des finances a ameliorer la fiscalité au couples pacsés..... ne l’oublions pas.

                    Pourquoi l’ump se priverais
                    - d’etre capable de rupture avec des erreurs de son passé, etre capable de reconnaitre ses erreurs, par un reflexion comme le fait ferry ce serait une preuve d’intelligence
                    - d’evoluer sur des questions de modernite sur des questions de société
                    - de s’enfermer dans un débat gauche droite sur une question qui n’est ni de gauche ni de droite
                    - de clore en beauté 30 de revendication pour combattre les prejuges
                    - de faire coller des doits aux réalités a savoir des milliers de gens des personnes de meme sex, s’aiment, vivent en couple, assure la garde de leur enfants qui sont eux dans des mariages precedent...

                    Les gays auraient tout a gagner si la reflexion de Luc ferry incite Sarkosy a faire changer la ligne de l’ump sur cette question... car y’a que sarkosy pour faire changer les choses... et faire tomber le dernier mur du mariage et de l’adoption....

                    Je pense que Sarkosy a l’intelligence de faire changer la ligne de son partie... qu’ils ne se privent pas. Les grands hommes politiques savent que des fois il faut sortir des clivages gauche droite...


                    • (---.---.110.3) 27 juin 2006 12:43

                      Oui, voici un vrai pari !

                      Mais jamais Sarkozy ne fera ça avant l’élection présidentielle, et il suffit de lire les délires des intégristes coincés un peu plus haut pour se rendre compte qu’il ne se risquerait pas à perdre leurs voix. Mais peut-être qu’après les élections, s’il arrive au pouvoir, il se permettra d’être grand seigneur. En revanche, si c’est la gauche qui gagne, il laissera se déchaîner les Boutinovanneste, comme au temps du PaCS, ou de la loi Veil. Aaaaaaaaaaah, voir ces députés de droite avec un filet de bave au lèvre, ça me rend tellement joyeux que j’ai grand hâte d’y être ! De toute façon, comme cela a déjà été dit, il ne s’agit plus de savoir si on est pour ou contre, car cela se fera, mais de savoir quand et comment. Pour conclure, affirmer que cette histoire de mariage et de parentalité est le dernier combat, c’est oublier les revendications trans et lesbienne un peu vite. Est-ce voulu ? Mais suis-je bête, bien-sûr que c’est volontaire !


                    • Adolphos (---.---.59.170) 27 juin 2006 13:55

                      Enfin bref, les homo veulent des réductions d’impôts. Ils ont bien raison, mais il ne doivent pas l’obtenir en tant qu’homo, mais en tant que Citoyen, et pour les autres citoyens. Bref, luttons contre l’Etat obése !


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 27 juin 2006 17:15

                        La justice fiscale doit être établie, non entre couples homo et couples hétéro, mais entre couples et célibataires.

                        Ainsi le pb des couples homo ne se posera plus.


                      • Anticons (---.---.110.3) 27 juin 2006 17:19

                        Des réductions d’impôts ? Ca c’est vraiment regardé avec le tout petit bout de la lorgnette, mais alors piti piti piti bout. Les homo (gays ou lesbiennes) ont déjà le droit de vote et sont déjà des citoyen-ne-s, qu’est ce que vous croyez ? Et justement, ils n’ont pas les avantages fiscaux des autres citoyen-ne-s. C’est plutôt aux autres de lutter pour elles et eux. Et personnellement je préfère encore plus d’état que plus de féodalisme capitaliste. Comme disent les belges : « moins d’état, plus de mafia ! ».


                      • Anticons (---.---.110.3) 27 juin 2006 17:19

                        Patience Courouve, l’abolition du mariage, c’est une prochaine étape.


                      • anticons (---.---.110.3) 28 juin 2006 18:18

                        Tu devrais essayer, ça ouvre l’esprit. Demande donc à ta femme de te mettre un doigt dans le cul et de caresser ta prostate, ça te rendra plus inteligent.

                        Oh, pardon, un crétin dans ton genre ne peut qu’être célibataire et frustré.


                      • Fred (---.---.155.75) 29 juin 2006 12:13

                        Donc les lesbiennes s’enculent ? Saviez-vous aussi que de nombreux couples homosexuels hommes ne pratiquent pas la sodomie.

                        Est ce que je dois resumer votre participation a la societe a vos actes sexuels uniquement ? Pourquoi est ce que les gens comme vous ont une vision aussi limitee des choses. « Homosexuel=passe leur temps a s’enculer », ouah quel progres. J’espere que vous n’avez pas un poste a responsabilite sinon bonjour l’angoisse pour tous les gens sous votre gouverne.

                        Salut l’idiot.


                      • Têtuniçois (---.---.102.41) 12 juillet 2006 13:29

                        Un petit commentaire à notre ami breton : Voici ce que disait DIODORE DE SICILE sur les Celtes :« les hommes ont un penchant plus marqué pour leur propre sexe ; ils s’étendent sur des peaux de bêtes et se divertissent , un amant à chaque côté . ce qui est étonnant est qu’ils n’ont pas la moindre pensée pour leur dignité ou leur amour-propre ; ils s’offrent sans le moindre scrupule . Ces comportements ne sont pas méprisés ni mal perçus : au contraire , si l’un d’eux est rejeté par un autre auquel il s’est offert , il se vexe » KENAVO .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès