Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Écolo… ma non troppo

Écolo… ma non troppo

Dans les années 70, l’écologie faisait sourire, et ses tenants passaient pour de doux illuminés.

Aujourd’hui, avec le changement climatique, les catastrophes nucléaires, les pesticides, les marées noires, la disparition des abeilles, etc…on commence à les prendre un peu plus au sérieux…l’occasion pour quelques uns de se parer de vert, juste pour l’apparence.

De Ségolène Royal, à Nicolas Hulot, en passant par Claude Allègre, ou récemment par Maud Fontenoy, la navigatrice, l’écologie d’opérette fait son plein, et nombreux sont ceux qui se laissent prendre au piège.

La ministre de l’écologie a en effet, une étrange manière de mettre en pratique l’écologie : alors qu’une des promesses présidentielles consistait à réduire la part nucléaire dans la production d’énergie, elle a récemment affirmé que Fessenheim ne serait fermé que lorsque la vieille centrale nucléaire serait remplacée par une neuve, l’EPR de Flamanville en l’occurrence…lançant en même temps la voiture électronucléaire, laquelle en relançant la consommation d’électricité, va doper le nucléaire…on essaye de comprendre ?

Nicolas Hulot n’est pas en reste, cet homme très médiatisé, a une fondation qui est financée entre autres par EDF, et l’Oréal…(lien) entreprises bien éloignées des préoccupations écologistes, et lorsqu’on le retrouve aux manettes d’un avion a réaction, comment pourrait-on encore lui attribuer les qualités d’un authentique défenseur de l’environnement ? lien

Et puis, personne n’a oublié qu’il avait lancé son fameux « Pacte pour l’écologie », lequel a été soutenu par 732 805 citoyens…puis il s’est dit candidat aux présidentielles, pour changer finalement d’avis, se rangeant à coté de Sarközi, et il est probable que les 732 805 citoyens qui soutenaient le « pacte » ont donnés leur voix au candidat de l’UMP, peut-être suite à ce déjeuner mystérieux qui s’est tenu entre les deux protagonistes. lien

Pour ceux qui auraient encore quelques doutes sur l’aide discrète apportée par le pseudo écolo au candidat de droite, il faut se rappeler comment après l’élection de Sarközi, il est allé applaudir cette victoire. lien

On peut aussi se souvenir de la déclaration taquine du député Modem Jean Lassalle : «  je propose d’élever Nicolas Hulot au rang de père de la nation, et même profitant des bonnes relations qu’entretient le président de la République avec le Pape, de le canoniser. Il serait en effet prudent de le mettre à l’abri de la justice qui risque un jour de lui demander des comptes ; car c’est bien l’argent des grands spéculateurs les plus pollueurs qu’il blanchit, ou verdit, dans sa fondation !  »

Au-delà de ses impostures, ou de ces postures troublantes, on peut aussi s’intéresser à Maud Fontenoy qui s’est exprimée dans l’hebdo « Le Point  », récemment, et sa vision de l’écologie, écologie qu’elle affirme défendre, est assez surprenante.

En effet, elle dénonce la « sortie du nucléaire » faisant valoir que ça couterait 400 milliards d’euros, ajoutant que le démantèlement des centrales serait dangereux…elle ajoute que le nucléaire est l’énergie « la moins mortelle pour l’homme  » et qu’elle est moins dangereuse que le solaire, l’éolien, entre autres…et conclut : «  le risque zéro n’existe que dans la tombe (…) qu’il faut un peu d’audace et accepter un inévitable danger résiduel". lien

Transmis aux familles des milliers de morts dus à la catastrophe de Tchernobyl, à ceux qui ont perdu leur maison, du territoire interdit pour au moins un siècle, au familles japonaises exposées jour après jour aux radiations mortelles, et qui ont, elles aussi, perdu la jouissance de leur habitation.

Pour critiquer les énergies propres et renouvelables, elle ignore sciemment celles qui produisent de l’énergie en continu, (méthane fabriqué, hydraulique, géothermie de moyenne profondeur) et critique le solaire et l’éolien pour le seul fait que ce sont des énergies intermittentes… et cerise sur le gâteau, elle ne comprend pas le tabou mis sur le gaz de schiste, ce qui n’empêche pas la navigatrice de se sentir écologiste jusqu’au bout des doigts. lien

Ceci posé, il faut savoir que l’un de ses partenaires est la banque HSBC, et qu’il n’est pas surprenant de découvrir que son bateau s’appelait l’Oréal… on a connu plus écolo…lien

D’ailleurs, en février 2014, sur l’antenne de FR3, elle exprimait son « ras le bol de la dictature des écolos  ». lien

N’oublions pas Claude Allègre qui a prouvé une fois de plus que le ridicule ne tuait pas, lorsqu’il a publié son ouvrage : « l’imposture climatique »…et qui a pourtant été ministre de l’environnement. lien

Ses chevaux de bataille n’ont pas changé, il dénonce l’alarmisme, la peur et le totalitarisme vert. lien

Pour lui, inutile donc de s’inquiéter…transmis aux premiers réfugiés climatiques des iles océaniques, comme les Kiribati, qui vont voir leur maisons recouvertes par les eaux et qui ont abandonné tout espoir. lien

Mais il y a mieux, une association s’est créée il y a quelques années, pour défendre le concept que le nucléaire, c’est écologique.

Sous le nom de AEPN (association des écologistes pour le nucléaire), cette association se présente comme une structure « d'information objective sur l’énergie et l’environnement »., afin de faire connaitre les avantages écologiques de l’énergie nucléaire, qu’elle qualifie de « plus propre des énergies massivement disponible aujourd’hui », qualifiant l’opposition de certains écologistes à l’énergie nucléaire : « une erreur d’ampleur historique et résulte d’un manque d’information et d’une méconnaissance du sujet  ».

Se targuant de « vouloir laisser une planète plus propre à nos descendants », l’association affirme « qu’elle contribue à mieux informer le public, et à préserver la nature ». lien

Le problème, c’est que l’association n’explique pas en quoi ce nucléaire est propre, et n’évoque aucune des catastrophes nucléaires que nous avons connu ces dernières années…Three Miles Island, Tchernobyl, Fukushima…catastrophes pour lesquelles on constate l’augmentation de la gravité à chaque nouveau accident majeur.

Elle passe aussi sous silence aussi la délicate question de la gestion des déchets radioactifs pour lesquels aucune solution raisonnable n'a été trouvée à ce jour, ni la question complexe du démantèlement des vieilles centrales.

Leur argument massue, c’est que le nucléaire ne provoquerait pas de gaz à effet de serre…ce serait oublier qu’il faut prendre la filière nucléaire dans son ensemble : de l’extraction, à la transformation, en passant par le transport, et comme la France dépend pour ce minerais du Niger et d’autres pays, il est impossible d’affirmer que le nucléaire ne provoque pas de CO2.

En effet, d’énormes engins sont utilisés dans les carrières d’uranium, qui produisent bien évidemment du CO2, puis les roches sont concassées, finement broyées, ensuite le minerais est dissous pour en extraire l’uranium, l’oxyde d’uranium passe par différentes étapes, tétra fluorure, puis hexafluorure d’uranium gazeux.

Cet hexafluorure converti en poudre sera compressé, puis passage dans un four, ensuite viennent les étapes pour confectionner les assemblages avant de charger le cœur du réacteur….donc production tout au long de la chaîne de fabrication de CO2.

N’oublions pas que construire les centrales nucléaires, c’est aussi produire du CO2, transporter le minerais jusqu’en France, aussi, démanteler une centrale, c'est production de CO2, et lorsqu’une solution raisonnable aura été trouvée pour stocker les dangereux déchets nucléaires, il y aura fatalement aussi production de CO2. lien

Pas étonnant dès lors que les internautes aient décidé en 2008 d’élire les pires des faux écolos.

Il s’agit du prix Pinocchio, qui se décline en « plus vert que vert », « mains sales, poches pleines », et « une pour tous, tout pour moi ».

En 2012, les huiles Lesieur l’avaient emporté pour leur campagne « aidons l’Afrique » alors que le groupe français appartient à Sofiprotéol, l’un des plus importants producteurs de l’industrie des agro carburants, qualifiés par Jean Ziegler de « crime contre l’humanité ».lien

En 2013, les gagnants étaient Véolia, Areva et Auchanlien

En 2014, Shell l’a emporté dans la série « une pour tous, tout pour moi  », pour ses projets de gaz de schiste dans le monde marqués par l’absence de consultation des populations, le forage de puits dans des aires naturelles protégées, réservoirs d’eau de forage toxique à l’air libre, et opacité financière.

Dans la catégorie « plus vert que vert », c’est GDF Suez qui l’a emporté pour avoir récolté 2,5 milliards d’euros pour des projets énergétiques prétendus propres, mais quand on y regarde de plus près, aucun critère social et environnemental clair n’est associé à ces obligations « vertes », et l’entreprise n’a pas publié la liste des projets financés.

Et enfin, dans la dernière catégorie, Samsung a décroché le pompon pour ses usines chinoises, impliquant le travail d’enfants, des salaires de misère, et des horaires de travail excessifs. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « quand les éléphants se battent, c’est toujours l’herbe qui est écrasée  ». 

L’image illustrant l’article vient de mapausecafe.net

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Article ancien

Hulot, la culotte à l’an vert


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • oncle archibald 3 avril 2015 10:05

    Mon cher Olivier, lorsque vous parlez de manipulation de chiffres vous me faites penser immédiatement à une parole d’évangile.


    Évangile de Luc, 6, 41 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

    Monsieur Alegre n’est pas le seul à penser à une « imposture climatique ». Imposture qui commence dans la façon de mesurer le réchauffement, et surtout dans l’analyse des causes conduite en ayant décidé d’avance les conclusions à en tirer. 

    • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 10:22

      @oncle archibald
      cher oncle, vous devez faire une jarnimanie, qui consiste a mettre sous ma plume des mots non écrits...où ais-je évoqué une « manipulation de chiffres »... ?

      j’ai seulement évoqué, dans le cas du CO² et du nucléaire de fâcheux oublis, destinés à faire croire qu’il n’en produit pas.
      ensuite au sujet d’allègre, contrairement à ce que vous écrivez, il n’a pas de doute sur le changement climatique, il regrette seulement sa dramatisation.
      si vous aviez ouvert le lien proposé, vous l’auriez constaté.
      vous finissez bien mal cette semaine.
       smiley

    • gaijin gaijin 3 avril 2015 10:13

      de toute façon l’écologie n’est compatible ni avec la politique ni avec le capitalisme ......


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 10:28

        @gaijin
        pas tout à fait ça... l’écologie souffre du capitalisme quand il n’a d’autres préoccupations d’engranger des bénéfices, sans respecter l’environnement,... et souffre de la politique quand elle ne fait qu’endormir le citoyen a coup de grenelles de l’environnement, ou de pactes bidons.


      • gaijin gaijin 3 avril 2015 12:00

        @olivier cabanel
        oui c’est ce que je disais smiley
        tu donne d’ailleurs de très bonne définitions du capitalisme et de la politique


      • fred.foyn Le p’tit Charles 3 avril 2015 10:20

        L’écologie n’est pas une politique...mais un état d’esprit.. !

        Les vrais écolos ne font pas de politique...


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 10:25

          @Le p’tit Charles
          oui, vous avez raison, les écolos se couchent sur l’herbe, et regarde passer les nuages, en écoutant le chant des oiseaux, le bourdonnement des abeilles... en déplorant qu’elles meurent par millions.... mais naturellement, ils laissent au politique le soin de s’occuper de tout ça.

          et on voit à quel point ces derniers s’en occupent.
           smiley
          bref pour vous, l’écolo constate, et déplore ?
          trop !!!
           smiley

        • fred.foyn Le p’tit Charles 3 avril 2015 10:49

          @olivier cabanel...Pas vraiment...je parle « d’état d’esprit » en phase avec la nature et le respect de cette dernière.....là on est écolo ou comme la majorité.. rats des villes...au choix


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 11:50

          @Le p’tit Charles
          oui, mais vous déniez le droit au citoyen écolo a intervenir dans le jeu politique, et pourtant vous savez que la plupart des élus actuels ne font de l’écologie pour la façade...

          ne croyez vous pas que des écolos élus comme Rivasi, pour ne citer qu’elle, permet des avancées importantes dans ce domaine ?

        • fred.foyn Le p’tit Charles 3 avril 2015 12:20

          @olivier cabanel...Non...la caste politique actuelle fait tout pour ne pas faire d’écologie...vous en avez la démonstration devant les yeux depuis des dizaines d’années...juste des mots..pas d’acte..

          Les politiciens sont dans une bulle économique..une bulle de l’argent..du virtuel pas de la réalité...cela se saurait depuis le temps.. ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 12:55

          @Le p’tit Charles
          pas d’accord, et Michele Rivasi ou José Bové, et quelques autres le prouvent régulièrement.

          ce ne sont pas des politiciens, mais des élus qui devraient servir de modèles aux corrompus que vous dénoncez fort judicieusement.

        • fred.foyn Le p’tit Charles 3 avril 2015 13:08

          @olivier cabanel...Couper des plans OGM ce n’est en rien de l’écologie mais un acte politique... !


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 14:45

          @Le p’tit Charles

          pas coupés... arrachés...qu’importe...
          acte éminément écologique, même si la portée est politique...
          tout comme occuper NDDL... se poser sur le dome d’un réacteur nucléaire... empecher les baleiniers de faire leur sale boulot...inciter au sabotage (dans le sens large du mot) pour le lyon turin...etc

        • fred.foyn Le p’tit Charles 3 avril 2015 14:49

          @olivier cabanel...Le problème....c’est que rien ne change..les politiciens s’en foutent comme de l’an 40...

          Je ne critique pas les actes bien au contraire seulement ils n’ont aucune portée..Notre société est basé sur l’argent pas sur l’écologie hélas...


        • Garance 3 avril 2015 15:35

          Cabanel bonjour


          Mentionner encore une fois les « promesses » de Hollande pourrait laisser à penser que vous y avez cru

          Ne me dites pas que vous y avez cru ?

          Ainsi vous y avez cru .... smiley

          Je ne peux rien faire pour vous , sinon compatir smiley





        • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 19:46

          @Le p’tit Charles
          c’est exactement ce que je vous ai écris...sauf quelques exceptions notables, j’évoquais Michelle Rivasi, José Bové...et il y en a quelques autres...pas beaucoup malheureusement...


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2015 07:44

          @Le p’tit Charles
          il n’y a pourtant guère d’autres solutions...laisser le champ libre aux politiques c’est les encourager à continuer.

          ou alors changer les règles, et imposer une vrai démocratie, horizontale, le pouvoir à la base.
          un rêve pieux...
           smiley

        • Yohan Yohan 4 avril 2015 14:17

          @Le p’tit Charles


          c’est vrai, les vrais écolos consomment bio smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2015 16:54

          @Garance
          je confirme ... j’y ai cru... tout le monde peut se tromper.

          vous croyez bien de votre coté aux promesses de Marine Le Pen
           smiley

        • raymond 2 3 avril 2015 10:29

          D’accord avec vous pour dénoncer tous ces tartuffes, mais il y a un effet tout de même positif c’est que cela permet une prise de conscience écologique pour tous ceux qui n’en avais aucune. Cela permet malgré de faire évoluer globalement les choses dans le bon sens. Libre à chacun d’analyser et boycotter les tartuffes.


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 10:42

            @raymond 2
            ok...c’est aussi vrai.



          • Gollum Gollum 3 avril 2015 10:42

            Toutes ces pseudo-écologies et ces pseudo-écologistes qui essayent de ménager la chèvre et le chou en faisant croire que l’on peut marier ensemble la défense de la nature et le capitalisme et sa philosophie de base qui est le jouir et le consommer à tout prix ne sont que des arnaques empêchant la prise de conscience, absolument vitale et nécessaire, d’un changement radical d’orientation et de paradigme…


            Tout cela est un écran de fumée destiné à ceux, et ils sont nombreux, qui veulent se donner bonne conscience en croyant faire un geste pour la planète, comme ils disent, sans remettre en cause son confort…

            Car le but, non avoué, est bien là. Lâcher un peu de lest, ou plutôt faire semblant, afin que le cirque puisse continuer, jusqu’à plus soif…

            Mais nul doute que la nature elle-même se chargera, tôt ou tard, de ramener l’homo sapiens, pas si sapiens que ça, à la raison...

            • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 10:47

              @Gollum
              c’est dit un peu crument, mais c’est exact que nombreux se donnent bonne conscience en faisant « un geste pour la planète »....sauf que la planète s’en fout !

              lorsque le dernier humain aura disparu de sa surface...et ça risque d’arriver un jour, n’en déplaise a allègre, et a d’autres, la terre mettra des milliers d’années à se refaire une santé, mais la nature est bien faite, et elle s’en sortira...
              quand à l’humain ? c’est moins sur.
               smiley

            • Agafia Agafia 3 avril 2015 21:45

              @olivier cabanel
              Après m’être torturée l’âme face à la connerie humaine détruisant la planète, et à mon impuissance pour enrayer cette tragédie, j’ai retrouvé un peu de sérénité à force de réflexion et d’observations et en adoptant le même constat que vous : La Nature est la plus forte. L’espèce humaine n’est que de passage, comme d’autres espèces nous ayant précédés. L’humain finira par disparaître, éradiqué d’une façon ou d’une autre, et surtout par sa propre connerie, mais la Terre, elle, quoique bien amoché guérira, et la Nature pleine d’astuces se battra pour reprendre ses droits. Des espèces disparaissent et disparaîtront encore, mais d’autres apparaîtront, totalement adaptées à leur environnement. La Vie sera la plus forte.


              La Nature nous survivra, et ça me fait un bien fou de le penser et d’y croire. smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 4 avril 2015 07:45

              @Agafia
              je partage avec bonheur ce joli commentaire.

              merci
               smiley

            • Robert GIL Robert GIL 3 avril 2015 11:02

              Être écologiste ce n’est pas seulement trier ses déchets et manger bio. C’est aussi refuser l’hyperconsommation, car une consommation toujours plus importante, dévoreuse d’énergie détruit les ressources de la planète, et favorise les délocalisations pour gagner en productivité.
              .
              Être écologiste, c’est aussi se méfier des solutions, présentées par des bonimenteurs sur un plateau télé. Les minéraux destinés à l’électricité propre et aux nouvelles batteries sont souvent situés dans des régions jusque là préservées. Être écologiste c’est savoir que ces mines situées dans des pays pauvres sont exploitées par des multinationales qui n’ont aucun respect pour l’environnement.
              .
              Lire :
              ECOLO ? ECOLO ?


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 11:47

                @Robert GIL
                c’est effectivement tout ça, et tant d’autres choses...

                la solidarité, le partage, etc

              • Garance 3 avril 2015 20:48

                @Robert GIL


                Etre écologiste c’est aussi la possibilité de se faire décorer de la Légion d’Honneur quand le responsable du Parti est au gouvernement


                Les écolos à la françaises ? : des Bouffes-gamelles pires que les autres

              • Philippe Stephan Slipenfer 3 avril 2015 13:05

                j’aurai aimé une critique plus approfondit et impartial des actions et prise de positions
                de Nicolas Hulot ;
                .
                il ce fait tailler un costard à la tronçonneuse ici.
                .
                Ce qui n est pas très écologique .... smiley
                .
                On oublie vite fait toutes les magnifiques et populaire émissions qu’il a réalisé
                parfois en bravant de réel danger et tout cela pour le plus grand
                bénéfice de la conscience écologique.

                Mais certain dirons que c’était pour le fric et la notoriété bien évidement.
                .
                Il faut le soumettre au détecteur de sincérité et au calculateur
                de rentabilité d’éveil de conscience pour juger si sont travail
                est de mauvaise qualité.
                .
                Les hyper-green on la dent dur,trop de calcium sans doute... smiley


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 14:47

                  @Slipenfer
                  où est la sincérité lorsqu’on accepte de faire financer sa fondation par des entreprises qui sont aux antipodes de la défense de l’environnement ?

                  la question est posée...chacun aura sa réponse.


                • Philippe Stephan Slipenfer 3 avril 2015 18:09

                  @olivier cabanel

                  L’ argent des entreprises qui polluent est maudit comme l’or des pirates
                  dans le film de jonny deep .
                  Il ne faut surtout pas y toucher sous peine de se retrouver
                  contaminé par la peste ultra libéral et devenir un traitre à la cause
                  qu’il faut trainer dans la boue comme une vielle serviette qui n ’est plus
                  hygiénique.
                  .
                  Hulot. ! kolabo... ! . Hulot ... ! au poteau ..vert bien sur et pas rose ..  smiley


                • Céline Ertalif Céline Ertalif 5 avril 2015 16:21

                  @olivier cabanel - Bonjour, je suis aussi irritée par les méthodes de sponsoring de Nicolas Hulot. Néanmoins, je pense qu’il faut être nuancée dans les critiques, on ne peut pas comparer les messages de N Hulot et ceux, incroyables, de M de Fontenoy.
                  Cela dit, le fond du problème c’est qu’il y a maintenant une propagande anti-écolo systématique à chaque fois qu’une solution ou qu’une alternative écolo émerge (les éoliennes contre le paysage par exemple) et en plus on essaie de nous faire avaler le pire des dérivés techno pour des solutions super-écolo (la voiture électrique grâce au nucléaire est le top, mais il y a aussi les super-élevages pour produire du méthane, etc...).

                  L’ennui dans tout cela c’est qu’en réalité les industriels décident tout à fait hors du champ démocratique. Produire toujours plus, c’est toujours moins de matières premières, toujours plus de déchets et toujours de profit. Plus les biens naturels disparaissent, plus l’implication de l’oligarchie pose problème d’un point de vue démocratique. Certains discours pseudo-écolos à la mode, tels ceux de Maud de Fontenoy, deviennent tout de même transparents. Je ne vois pas bien qui peut être trompé par un tel niveau stratosphérique de sottise.

                • olivier cabanel olivier cabanel 6 avril 2015 18:20

                  @Céline Ertalif
                  merci de votre commentaire que je partage globalement



                • Alex Alex 3 avril 2015 13:05

                  Vertueux professeur au vertigineux savoir,

                  Je suis alcoolo ma non troppo : est-ce écolo-compatible ?
                  Vous n’ignorez pas que la fermentation alcoolique produit du méchant CO2 et de la chaleur, d’où réchauffement climatique accentué par mon échauffement personnel quand je picole.
                  Puis-je continuer le rouge ou passer à la vert veine ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 14:50

                    @Alex
                    aucune drogue n’est dangereuse...

                    la morphine est utilisée en médecine, l’alcool aussi, le cannabis idem...etc
                    c’est l’excès qui l’est
                    j’aime aussi accompagner un repas d’un bon vin...et alors ?
                    de là a se mettre minable, il y a un pas.
                     smiley

                  • Alex Alex 3 avril 2015 17:13

                    @olivier cabanel

                    C’était donc vous l’auteur-compositeur du tube : « L’abus d’alcool est dangereux » !?
                    Merci de ne pas m’avoir vertement rabroué et de ne pas m’avoir conseillé de me reconvertir. Je m’évertuerai à suivre votre conseil de modération, et poserai mon vert dès les premiers vertiges qui pourraient menacer ma verticalité.
                    Pour vous remercier, prenez 10 secondes pour regarder ces quelques photos non radioactives mais qui devraient vous plaire.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 19:48

                    @Alex
                    je connaissais ces photos qui valent mieux que tous les discours.

                    merci de les avoir proposé.

                  • bakerstreet bakerstreet 3 avril 2015 13:53

                    La petite Fontenoy, eh té, celle ci sait bien mener sa barque....

                    « Mieux, lors d’une rencontre sur l’économie circulaire, en 2014, l’ex-rameuse, au savoir apparemment encyclopédique, prenait position en faveur des OGM :  »Il faut être réaliste. Cela apporte des solutions au niveau médical et avec l’explosion démographique des prochaines années, il faudra bien nourrir tout le monde.«  Quant au dossier sensible du nucléaire, son opinion est aussi cavalière avec les faits :  »Cela reste encore l’énergie la moins polluante et la moins chère. Et puis cela représente 400 000 emplois.« 

                    En fait, ces assertions, servies par un joli sourire qui passe bien à la télé, sont les mêmes qui sont portées par les différents lobbies du gaz de schiste, des OGM ou du nucléaire. Rien d’étonnant, en fait. Mme Fontenoy est à tu et à toi avec les maitres de l’économie : un des trois directeurs de sa Fondation n’est autre que… le milliardaire François Henri Joseph Pinault. »

                    Extrait de reporterre....Bravo donc à votre article, on en rirait bien, en voyant ces margoulins, si ce n’était pas si grave....Sans compter que démanteler tout ça.....


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 avril 2015 14:51

                      @bakerstreet
                      merci, c’est sympa.

                       smiley

                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 avril 2015 15:50

                      Bonjour olivier cabanel

                      Vous avez vu juste, Nicolas Hulot est juste un valet qu’utilisent les politiciens en perte de notoriété !

                      Il est vrai aussi, comme je l’ai écris plusieurs fois, que la pollution n’est pas seulement la « production du C02 », c’est toute la transformation des matières et des matériaux qui nuit aux écosystèmes. Il n y a pas de « production d »énergie non polluante« à part l’hydroélectrique et les éoliennes mais ces procédés restent insuffisants et incapables de satisfaire les besoins humains, il est bien vrai !

                       Ceci dit personne ne demande à personne de faire marche arrière et de retrouver le moyen age mais l’intelligence responsable devrait inciter d’abord et contraindre ensuite à la retenue et au changement des comportements afin de produire moins et donc de polluer moins : Il n y a pas d’autres solutions ! http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-science-et-la-pratique-164339

                      Mais comme tout le monde le constate, les responsables français confondent  »politique« et  »écologie"  !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès