Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Effets pervers de la justice politisée. Exemple de la Bretagne

Effets pervers de la justice politisée. Exemple de la Bretagne

La Bretagne, ancrée à gauche aux dernières élections présidentilles et législatives en France (avril à juin 2007), souffre de la réforme pour cette « justice de proximité ».

Non, la justice est indépendante de la politique. Prenons pour exemple la Bretagne.

La Bretagne, région française peuplée de 4 041 671 habitants, va subir la réforme de la carte judiciaire, par ce gouvernement qui agit en s’agitant.

Alors certes, la dernière reforme de la carte judiciaire date de 1958, et depuis la situation démographique a évolué. D’ailleurs, question rapide, quand la population d’un pays augmente, ne devrait-on pas plutôt augmenter le nombre d’appareils de justice ?

Le cas de la Bretagne est révélateur de cette réforme judiciaire, mal faite, bricolée, et sans aucun sens logique. Pour comprendre certaines choses, il faut remonter le temps. Revenons pendant les deux tours de l’élection présidentielle où Ségolène Royal est arrivée en tête (28,13% des suffrages exprimés au premier tour et 52,39% au second). Score qui sera confirmé aux législatives où le Parti socialiste a repris les circonscriptions de Quimper, Douarnenez, ou encore Redon, pourtant reconnues en terres acquises à la droite.

Et notre omni-président le sait, comme son véritable caca nerveux retranscrit dans le best-seller L’Aube le soir la nuit paru cet été le montre, considérant des ingénieurs sortis des mines ou de polytechnique comme des "Bretons", des "connards", se sentant comme un réel abruti à regarder une carte au Cross Corsen, à Plouarzel (Finistère). Il ne faut pas oublier que ce plan Cross Corsen a pour but la surveillance des côtes du rail de la Manche, passage fréquenté par de nombreux gros batiments maritimes, donc quelque chose de nécessaire, pour éviter des marées noires par exemple, qui ont déjà plus d’une fois souillées la Bretagne. Ou encore venir devant ces pauvres "connards de Bretons", début septembre, bronzé et souriant aux caméras, se faisant une place à Plouescat à l’enterrement du marin pêcheur, mort en mer. Et dernièrement au Guilvinec, tel l’envoyé, pour sauver ces pauvres marins pêcheurs, qui avec la hausse du pétrole ne peuvent plus excercer leur métier convenablement.

Mais revenons à cette carte judiciaire, présentée à Rennes par Rachida Dati, autre pion de l’omni-président, qui a détruit l’organisation de ce troisième pouvoir de la République en Bretagne c’est le cas de le dire.

Le verdict est sans attente, douze tribunaux d’instance supprimés, plusieurs greffes délocalisées, fusion de certains. Ou encore la fin des TGI de Dinan (rattaché à St-Malo), Guingamp rattaché à St-Brieuc, et Morlaix qui vaque sur Brest. Ces tribunaux, sans structures pénitentiaires surpeuplées à portée, sont donc voués à disparaître mais garderont leurs tribunaux d’instance. Mais est-il normal de voir un tel carnage ? Concentration sur Morlaix.

Morlaix, ville en perte d’économie, va donc encore plus devenir ville fantôme. Morlaix, ville qui a un poids historique dans la région, qui est stratégique, Morlaix agonise, elle va donc fièrement devenir un vide absolu, et on trouvera bientôt l’innovation technologique la plus compétente du moment : "le procureur éléctronique". C’est encore du monde qui va partir, laissant Morlaix s’échouer, lentement mais sûrement, dans la raréfaction de tout nouveau souffle.

Morlaix et ses habitants, ainsi que les Bretons ne vivant pas dans les grandes villes, vont être maintenant obligés de polluer plus, pour aller devant un appareil de justice, comme c’est magnifique. Les 500 manifestants en robe à Rennes avant-hier n’y ont rien fait, c’est la fin de la "justice de proximité". C’est la fin d’une justice vouée à être efficace, à être plus proche des citoyens, vouée à être présente et vivace, et non comme un spectre méconnu de tous.

Bref, la Bretagne ça vous gagne !


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • claude claude 14 novembre 2007 17:46

    merci pour cet article qui éclaire un peu le flou artistique dans lequel le ministère de la justice et les medias nous maintiennent.

    il aurait d’ailleurs été intéressant qu’un expert en la matière, mr bilger, nous expliquât de manière didactique et simple la réforme.

    je pense que les préfectures et sous préfectures de chaque département devrait être doté de tribunaux de tous niveaux.

    cette réforme n’est une fois de plus qu’un effet du parisianisme des dirigeants de ce pays, et comment demander à quelqu’un qui habite paris, bordeaux ou lille de se rendre compte des dizaines km qu’il faut parfois faire en province, pour accéder aux services publics ???

    la france ne se limite pas à paris ! smiley


    • Thegrannysmith Thegrannysmith 14 novembre 2007 18:19

      Oui mais économies d’échelle, réduire, réduire et encore réduire . Ce qui est désastrueux c’est que des villes où les palais de justice fonctionnent bien, ont des délais courts, soient supprimés. Brest est déjà bien booké, et avoir tout le pays de Léon ? C’est juste illogique. Au niveau démographique, morlaix a perdu des habitants, mais pas sa « banlieue », par les joies de périurbanisation, l’agglo de Morlaix est plus peuplée que Morlaix la ville .


    • caraïbe 14 novembre 2007 18:42

      Démanteler une unité judiciaire qui date de près d’un millénaire, une culture.


    • snoopy86 14 novembre 2007 18:57

      @ l’auteur

      Comment avez vous pu oser piquer un sujet d’article à La Taverne ?

      Je vais de ce pas signaler cet abus à West et Piffard..


      • La Taverne des Poètes 14 novembre 2007 18:59

        scan-da-leux !


      • Thegrannysmith Thegrannysmith 15 novembre 2007 18:08

        Ah bon ? Je tiens à signaler que cet article je l’ai fais moi même, en me servant de certains organes de presse comme support. Je revendique la notoriété de cet article, ce n’est en aucun cas du plagiat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès