Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Elle est poubelle la vie ?!

Elle est poubelle la vie ?!

L’organisation de notre société et la crise actuelle pousse à tous les extrêmes, y compris d’aller chercher dans les poubelles des grandes surfaces des produits encore consommables, et gratuits…mais la police veille.

 Le gaspillage organisé…pourrait être le symbole, voire le fer de lance, de notre société de consommation.

On sait aujourd’hui que pour tout ce qui concerne la production industrielle, l’obsolescence programmée est l’arme fatale utilisée par les entreprises pour obliger le consommateur à mettre au rebut une machine, alors qu’elle pourrait encore fonctionner de nombreuses années, grâce parfois à une puce implantée dans celle-ci, et qui la met en panne. vidéo

C’est entre autres le cas des imprimantes qui nous laissent tomber lorsque le nombre de copies atteint un certain seuil. lien

Quelques consommateurs astucieux parviennent à enlever la puce fautive, et l’imprimante repart « comme en 40 »… mais pour tous les autres appareils, machines à laver, frigos, ordinateurs, etc., la parade est plus complexe à trouver.

Heureusement, il arrive que nos élus prennent des décisions courageuses, et citoyennes, puisque l’obsolescence programmée est désormais un délit qui pourra être sanctionnée par une peine de 2 ans de prison, assortie de 300 000 euros d’amende. lien

Mais le gaspillage ne touche pas que l’industrie, il concerne aussi d’autres secteurs de la consommation, et notamment les fruits et les légumes, pour lesquels on peut être logiquement scandalisé par le gaspillage dont ils sont l’objet.

D’abord à la production : les cultivateurs sélectionnent une partie de leurs fruits et légumes, sachant que ceux dont l’aspect ne convient pas à leurs acheteurs, ils évitent de proposer à la vente des fruits et des légumes mal calibrés…résultat : le tiers de la production part directement à la poubelle.

Ça représente par an jusqu’à 6 millions de tonnes de nourriture, et jusqu’à 100 kilos d’aliments par personne. lien

De plus, cette tendance au gaspillage est à la hausse, et d’après un rapport publié le 26 février 2015 par le WRAP pour la commission Calderon, il pourrait s’accroitre de 50% d’ici 2030 en raison de la consommation croissante des classes moyennes dans les pays en développement.

De plus, ce gaspillage à des conséquences sur le changement climatique, puisque, selon un rapport de la FAO de 2013, ce tiers de la production mondiale qui part directement à la poubelle correspond à 7% des émissions annuelles de gaz à effet de serre.

Au-delà de ces conséquences, il y en a aussi pour notre porte-monnaie : le rapport du WRAP estime ce gaspillage à plus de 350 milliards. lien

Heureusement, la situation est en train d’évoluer en France, et quelques grandes surfaces ont décidé de lancer une opération « fruits et légumes moches  », vendus moins chers que les autres, (entre 20 et 30% moins cher) et tout aussi consommables. lien

L’opération a démarré au printemps 2014, elle a du succès, ce qui a poussé les producteurs à lancer une autre initiative : voici venir les fruits et légumes « gueules cassées », qui consiste à proposer aux consommateurs des fruits et des légumes ayant des formes bizarres. lien

Pourtant un autre gaspillage perdure pour les grandes surfaces : pour être attractif, les rayons doivent être bien remplis, et fatalement, il y a des pertes, puisqu’une partie non négligeable se retrouve dans les poubelles de ces supermarchés.

Comme chacun sait, les produits ont une DLUO (date limite d’utilisation optimale), et passée la date, les produits doivent être jetés, ce qui représente tout de même  200 tonnes de déchets alimentaires.

Dans cette courte vidéo, on découvre un homme payé pour détruire 100 kg de fruits et légume par jour.

Ajoutons pour la bonne bouche tous ces arbres fruitiers qui couvrent nos campagnes, et dont une bonne partie des fruits de ceux-ci sont délaissés.

Il y en a beaucoup plus que l’on ne puisse imaginer, à tel point que des internautes astucieux ont décidé de les signaler sur cette carte

Pourtant la loi ne prévoit pas qu’ils puissent être ramassés, car si un verger, même ouvert, est manifestement abandonné, il n’est pas légal de ramasser des fruits, même ceux qui sont tombés au pied de l’arbre. lien

Mais revenons aux grandes surfaces…

La situation semble émouvoir nos députés, puisque 63 d’entre eux ont déposé une proposition de loi pour obliger les supermarchés à donner leurs invendus.

Déjà, le 17 février, les sénateurs avaient adopté un amendement visant à supprimer cette DLUO, celle-ci étant souvent source de confusion pour le consommateur qui la confond avec la DLC (date limite de consommation).

Dernier gaspillage et non des moindres, celui du consommateur, qui a souvent les yeux plus gros que le ventre, et dont une partie de ce qu’il a acheté est finalement jeté : ça représente près de 30 kg par an, soit l’équivalent de 400 euros pour une famille de 4 personnes. lien

Si on fait le bilan entre les fruits et légumes que les producteurs rejettent, ceux qui sont détruits pour cause de DLUO, et ceux que les consommateurs jettent eux même, on découvre l’effarante quantité de ce gaspillage qui se chiffre en centaines de tonnes.

Et puis, il y a la restauration rapide, ou l’on sait que le 1/3 est gaspillé, et on peut découvrir quelques témoignages sur ce lien.

On trouve aussi les mêmes pratiques dans les cantines, et autres restaurants scolaires.

Une autre initiative a été prise suite à un accord entre le gouvernement et les restaurateurs, consistant à proposer des sacs aux clients afin qu’ils puissent emmener leurs restes…initiative restée un peu inaperçue.

Pas étonnant des lors que des citoyens dont les bourses sont de plus en plus vides, tentent de remplir leurs estomacs, s’organisent afin de récupérer dans les poubelles des grandes surfaces les produits qui y sont jetés.

Un élu, J.P. Martin, maire de Nogent-sur-Marne avait même pris un arrêté, dénommé « anti-glanage », interdisant de fouiller dans les poubelles, ce qui a ému la LDH (Ligue des Droits de l’Homme).

L’action menée en justice par la LDH permis heureusement l’annulation de cet arrêté municipal. lien

Concernant les grandes surfaces, certains patrons de supermarchés, sans état d’âme, les aspergent de détergents afin d’empêcher la récupération…et lorsque l’on leur demande si ça ne représente pas un danger, le président de la FECD (fédération des entreprises du commerce et de la distribution) répond « les denrées sorties du circuit n’entraînent pas la responsabilité du magasin »…lien

Ça n’empêche pas pour autant quelques citoyens peu argentés d’aller tenter de récupérer ce qui a été jeté par les supermarchés.

C’est ce que font par exemples les membres du collectif « freegans » de Montpellier qui sont aujourd’hui poursuivis pour être allé faire les poubelles d’une grande surface.

Le freedganisme est un mode de vie alternatif qui consiste à se nourrir gratuitement en récupérant les produits jetés, le mot freegan étant une contraction de « free » (gratuit) et vegan (végétalien)…et faire les poubelles devient un acte militant. lien

Leur site est sur ce lien.

Ils risquent en théorie jusqu’à 7 ans d’emprisonnement, assortis d’une amende de 150 000 euros, leur action étant considérée par la justice comme un vol. lien

Étonnant quand l’on sait que contrairement à une rumeur répandue sur les réseaux sociaux, il n’existe pas de lois qui empêchent de fouiller les poubelles. lien

En effet, les déchets sont considérés dans le droit civil français comme « des choses abandonnées par leur propriétaire » et donc libres d’accès, comme on peut le découvrir sur ce lien, suite à une question posée à l’assemblée nationale.

La décision de la justice se base sur le fait que les freegans en question fouillaient des poubelles qui se trouvaient encore dans la cour intérieure du supermarché…

Du coup une pétition lancée par un élu de Courbevoie, Arash Derambars, soutenu par le réalisateur Mathieu Kassovitz, vise à récolter 200 000 signatures, ce qu’elle est sur le point d’atteindre, pétition intitulée « dites stop au gâchis alimentaire  » qui veut obliger les supermarchés à donner chaque soir leurs invendus à des associations d’aide aux démunis, pétition qui sera présentée à l’assemblée nationale. lien

Elle concerne toute les grandes surfaces de plus de 1000 m² et on peut la signer sur ce lien

Alors bien sur, le gouvernement à lancé plusieurs campagnes : l’anti gaspi en 2014, et quelques autres auparavant, mais les effets semblent se faire attendre. lien

Pourtant les communicants élyséens ne manquent pas d’imagination, comme on peut le découvrir sur les slogans proposés : « my poubelle is rich  »…ou « ce soir je serais la poubelle pour aller danser »…faut-il en rire ? En pleurer ?...

Comme dit mon vieil ami africain : « avec une seule fève, on ne peut pas préparer la soupe ».

L’image illustrant l’article vient de nabolo.com

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

l’argent par les fenêtres

Finissez vos assiettes

La faim du monde

Au doux pays de l’autarcie

Qu’est-ce qu’on déguste !?

Mangez-moi !

A table avec les sauvages

Je vais vomir un peu et je reviens

La faim du Monde

Ruée vers les ordures


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 3 mars 2015 09:35

    Les gauchistes se mordent la queue !


    Les gauchistes se plaignent des conséquences alors que ce sont eux qui ont créé les causes...

    Le principe de précaution, le principe gauchiste qui donne des lois perverses absurdes. Mais rassure les bobos qui se donnent bonne conscience.

    Exemple 1 : L’obsolescence programmée.
    Qui est le plus utile ? 
    Une loi liberticide ou la concurrence ?

    Au nom de quel jugement de valeur le gauchiste impose d’avoir quelque chose qui dure, alors qu’il y a une clientèle pour l’éphémère renouvelable régulièrement ?
    Que le gauchiste aille se faire foutre. Ces lois sont liberticides. Ce qui manque c’est le comportement consumériste de comparaison et d’information avant l’achat, pas une loi d’entrave aux libertés.

    Une loi qui satisfera les bobos franco-français d’un marché franco-francais dérisoire.
    Une approche sur l’information, la comparaison et une formation au consumérisme serait bien plus utile.
    L’éducation nationale prend trop de temps à former au gauchisme que de former à l’économie de marché.
    Le Français sort de la scolarité comme un ignare de l’économie de marché. Ce serait bien plus efficace d’apprendre à comparer, a refuser l’article qui ne convient pas. Mais avec 80% des Français ont encore une banque en dur et préfèrent payer des charges bancaires tous les mois au lieu de comparer....Les gauchistes font les lois liberticides en leur abandonnant le leur libre arbitre..


    Exemple 2 : Toujours le principe de précaution.
    Pourquoi un supermarché ne donne pas aux pauvres ? Tout simplement parce que les gauchistes ont fait des directives sur les produits à jeter. 
    Les recommandations de la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) concernant les produits qui ont une date limite de consommation (DLC).

    Les produits soumis à une date limite de consommation (produits frais, charcuterie, viande) doivent être détruits dès lors que leur DLC est dépassée. La DGCCRF demande d’asperger d’eau de javel ces produits jugés périmés. Il en va de la responsabilité pénale du distributeur.

    Pour donner de la nourriture sous forme de personne morale (entreprise, restaurant, collectivité), il convient d’absorber une bible de 131 pages de réglementation et de recommandations publiques......




    • Alex Alex 3 mars 2015 09:56

      @Spartacus

      « il y a une clientèle pour l’éphémère »

      C’est la clientèle du gaspillage. Autrefois, dans les temps archaïques, ce mot avait une connotation péjorative. On n’arrête pas le progrès !
      Il y a aussi une clientèle pour le durable, qui mérite au moins – et à mon avis plus – de respect.


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 09:57

      @Spartacus
      mon pauvre spartacus...ç’est facile de tout mettre sur le dos de ce que vous appelez « les gauchistes »...les bobos franco-français« ...dénonçant une école qui formerait des gauchistes au lieu de les former à l’économie de marché...

      c’est facile, et c’est surtout un mensonge.
      tout a votre haine sociale, vous vous aveuglez tout seul, incapable de voir la réalité telle qu’elle est.
      mais surtout, votre commentaire est un triste tissus de mensonges éhontés.
      d’ou tenez vous que ce sont »les gauchistes« qui ont fait des directives sur les produits à jeter ».
      désinformation, haine, mensonge...
      vous devriez essayer l’eau froide, afin de reprendre un peu de sang froid et d’être éventuellement capable de voir la réalité telle qu’elle est.
      mais je sens bien que c’est pas gagné d’avance.
       smiley

    • Spartacus Spartacus 3 mars 2015 10:34

      @olivier cabanel
      Un mensonge ?

      La belle rhétorique de gauche quand on n’a pas le même avis que eux.

      Un tabou ? Ce serait un mensonge ? Une désinformation ? 

      Le principe de précaution est totalement une idée de gauchiste, prôner le directivisme et l’arbitraire pour dire ce qui est bien de penser ou de faire.

      N’est ce pas les idéos des écolos rouges ? Dufflot, Placcé et autres gauchistes ? 
      Ce serait un mensonge ?

      Au BAC même en économie pas une question sur le consumérisme. 
      Les livres d’économie, une présentation à charge systémique de l’économie de marché. 
      Pas de formation scolaire sur les bienfaits de la concurrence et à se servir de la concurrence, juste une mise à charge.... parce que la concurrence c’est pas gauchiste.

      90% des profs sont de gôôôoôche. Toute l’éducation nationale est une réserve de gauchistes.

      90% des sortants des écoles d’administration sont de gôôôche.....
      En sortent des Enarques étatistes, de science Po des antifa à la pelle, de l’école de la magistrature une justice rouge et des 2 écoles de journalisme en France 90% des élèves votent à gauche suite à une sélection à l’entrée par la culture politique......

      La solidité ou la longévité figure parmi les arguments de vente consumériste, entretenir un état d’esprit consumériste au lieu de directiviste est autrement plus intelligent. 
      La solution à la qualité des produit commence par dé-gauchiser l’éducation nationale qui ne forme pas au libre arbitre et au droit à choisir en fonction de critères consuméristes.

      N’en déplaise à ceux qui croient avoir la vérité divine marxiste et l’imposer aux autres cher ami gauchiste.

    • soi même 3 mars 2015 11:12

      @Spartacus, ( Le principe de précaution est totalement une idée de gauchiste, prôner le directivisme et l’arbitraire pour dire ce qui est bien de penser ou de faire. ) un peut facile comme rhétorique argumentaire, la droite n’est pas manchote aussi avec le label production française .....


    • slave1802 slave1802 3 mars 2015 11:31

      @Spartacus

      Rappelez-nous donc à quel période récente les gauchistes ont été au pouvoir ? Sarko milite au front de gauche ??? Mais c’est finalement vrai que les médias nous cachent tout...


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 13:01

      @Spartacus
      vous êtes apparemment très fatigué.

      le printemps arrive... profitez en pour admirer les richesses de la nature qui ne s’interroge pas sur les méfaits des uns et des autres...et qui survit tant bien que vaille.
      je vous en souhaite de même.
      c’est mon coté « abbé pierre »
       smiley

    • Garance 3 mars 2015 13:05

      @slave1802


      Attendez.....il me semble que vous n’avez pas l’air d’être au courant qu’en ce moment le Parti Socialiste est au pouvoir ?

      Ben oui ; le Parti Socialiste est au pouvoir : 

      Hollande président « Moi Président Je..... » ( 40 fois dans le même sketch télévisé )

      Gouvernent issu des gauches

      Majorité des députés des gauches à l’Assemblée

      Les socialistes gouvernent la France point barre

      Que vous nous dites maintenant , comme pour vous excuser , qu’Hollande n’est pas socialiste ; ce n’est pas du fait de ceux qui n’ont pas voté pour lui que je sache ?

      Si le « Changement ; c’est maintenant » promis aurait pu se faire ne serait-ce qu’avec l’autorisation à nouveaux de pouvoir faire les poubelles cela aurait été au moins une grande « Avancée Sociale »

      Même pas.....rien.....nada.....que de nouvelles taxes et l’augmentations de celles existantes

      Que de nouvelles loi liberticides découlant du Charlie-Show

      Comme dans les 15 ans de Mitteux, le quinquennat de Hollande se déroulera sans que RIEN ne soit fait pour la classe ouvrière qui a pourtant voté pour eux abusée qu’elle a été par ces 2 pourris

       Les gauches sont 100 fois plus pourries que les droites : ce par leurs hypocrisies , leurs incompétences et leurs mensonges permanents

    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 13:21

      @Garance
      100 fois plus pourries que les droites ?

      et si on mettait dans le meme sac tous ces politiciens, du ps, a l’ump, en passant par le fn, qui ne songent qu’à une chose « se servir » plutot que « de servir »
      et si on cessait d’opposer des camps qui oeuvrent dans la même direction ?
       smiley


    • Pyrathome Pyrathome 3 mars 2015 14:10


      Spartacul est un névrosé obsessionnel parano, il ne fait plus aucun doute que sa santé mentale dégringole de jour en jour, il devrait consulter au plus vite avant qu’il ne soit trop tard....


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 16:20

      @Pyrathome
      j’ai bien peur que ce soit trop tard !

       smiley

    • bourrico6 3 mars 2015 16:23

      Quand il était petit, il a du se faire voler son pain au chocolat par un gauchiste, il ne s’en est jamais remis.


    • @Spartacus

      TOUT LE MONDE N ’ a
      PAS FAIT ST CYR............COMME SPARTACUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Alex Alex 3 mars 2015 09:58

      @Olivier

      Pourquoi gâchez-vous vos bons articles en les terminant par les pseudo-citations de cet improbable ami africain ?


      • soi même 3 mars 2015 11:17

        @Alex, cela doit être : un y voir rien , cette blague ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 11:36

        @Alex
        mais pas du tout !

        pseudo ?
        la preuve que non sur ce lien
        maintenant si vous voulez, je peux vous en proposer un autre : « le pauvre, c’est l’avenir des riches »...
         smiley

      • Garance 3 mars 2015 13:17

        @Alex


        C’est pour remercier le marabout africain qu’il consulte pour rédiger ses articles sur Agoravox smiley

        « Si tu vois un éléphant avaler une noix de coco c’est qu’il a confiance en son derrière » ( Proverbe camerounais )

        Faites en votre profit tout de suite : dans 20 ans les éléphants auront disparus (surement même avant)

      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 3 mars 2015 10:15

        Bonjour olivier cabanel

        Vous pensez encore que je répète trop en proposant mon article :
        http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=164339

        Je reconnais que depuis au moins quinze ans que je répète la même chose : je n’y peux rien !


        • Alex Alex 3 mars 2015 10:30

          @Mohammed MADJOUR

          Tout le monde connaît votre théorie : « la France » (i.e. les Français en général) est l’unique responsable de tous les crimes et de tout ce qui ne va pas dans le monde, et ce, depuis des siècles, voire des millénaires.
          Vous oubliez une preuve définitive de ce délabrement moral : le montant des allocations chômage versé aux « savants » méconnus y est plus élevé qu’en Algérie.


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 11:37

          @Mohammed MADJOUR
          j’avais vu votre article, et je l’ai vivement encouragé, le trouvant parfait pour lancer un joli débat.

           smiley

        • philippe913 3 mars 2015 11:03

          sur l’obsolescence programmée, même si il y a certains comportement industriels qu’on peut qualifier pour le moins de bizarres (des vis particulières par exemple), il n’en reste pas moins qu’on est tout de même plus dans le mythe que dans un complot organisé par les industriels.


          • soi même 3 mars 2015 11:09

            @ Tous bonjours, tiens parlons justement de cela ( Heureusement, il arrive que nos élus prennent des décisions courageuses, et citoyennes, puisque l’obsolescence programmée est désormais un délit qui pourra être sanctionnée par une peine de 2 ans de prison, assortie de 300 000 euros d’amende . lien ) , on peut vraiment se poser la question à qui elle s’adresse cette mesure, à moulinex bien sur, où à nos grands groupes PSA où à Airbus , car ce qui concerne télé, ordi, smartphone etc nous sommes plus vraiment dans la course, donc à ce posé la question est cela s’adresse au club Med , Pierre et Vacance, où au jeux le maillon faible, cette belle loi ?


            • slave1802 slave1802 3 mars 2015 11:39

              @soi même

              La loi est voté, fort bien ! Maintenant il va falloir apporter la preuve de cette obsolescence programmée et ça c’est pas gagné !

              On arrivera peut-être à faire condamné les vendeurs de cartouches d’encre qui se base sur une usure théorique plutôt que sur une jauge physique mais il vont vous rétorquer que compter les pages imprimées et beaucoup moins couteux que de vérifier en permanence le taux de remplissage d’une cartouche et que du coup il ne faudra pas vous étonner si une fois le dispositif mis en place, le prix de leur cartouche subisse une augmentation massive. Compter les pages c’est quelques lignes de code à rajouter dans le pilote logiciel de l’imprimante et une puce à coller sur la cartouche. Modifier ces mêmes cartouche pour y insérer une jauge et modifier les imprimantes pour traiter les informations de la dite jauge sera beaucoup plus cher à mettre au point...


            • slave1802 slave1802 3 mars 2015 11:44

              @ Cabanel

              Pour une fois, je suis globalement d’accord avec votre article !

              Un petit bémol pourtant :

              La criminalisation de obsolescence programmée part d’un bon sentiment mais je malheureusement l’impression que cette loi ne servira jamais à condamner le moindre industriel. Comment prouver par exemple qu’un fabricant à choisis sciemment de mettre des vis de 6 plutôt que de 8 pour raccourcir la vie d’un produit alors que la plupart du temps il s’agit juste de faire baisser le prix de fabrication ?


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 12:58

                @slave1802
                bah... une fois n’est pas coutume.

                je vous attend avec impatience sur un article à venir : « quoi, ma gueule.... »
                 smiley

              • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 11:47

                @ tous

                un peu d’humour dans ce monde de brute, et un scoop, françois est le neveu d’angela

                • Alex Alex 3 mars 2015 12:58

                  @olivier cabanel

                  Je doute de cette parenté à cause d’un événement récent – que vous avez curieusement oublié de signaler – qui montre la méconnaissance basique de la langue de Goethe : l’annonce par François III de la fermeture de Fessenheim après qu’un Allemand de l’UE lui a déclaré : « la fessée, nein ! interdit ! »

                  Pour d’autres intervenants, nier l’arnaque des imprimantes et l’obsolescence programmée de certains produits relève soit d’une ignorance crasse, soit de la mauvaise foi la plus totale.


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 13:23

                  @Alex
                  la mauvaise foi est hélas une coutume régulière.

                  il s’agit de commentateurs qui, fiers de leur égo, et sans avoir ouvert les liens proposés, affirment n’importe quoi... oublions les.
                  quand a fessenheim, j’ai la bizarre impression qu’elle va se fermer toute seule, plus vite que prévu, en espérant qu’il n’y aura pas trop de conséquences environnementales.
                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 16:27

                  @Alex
                  oui, vu comme ça... ça parait évident.

                   smiley

                • @olivier cabanel

                   1980 UN PAYSAN LOCAL AVAIT ECRIT EN GRAND SUR UNE POUBELLE « ASSEMBLEE NATIONALE »

                   2010 CE MEME PAYSAN EN MINI RETRAITE FOUILLE LA MEME POULELLE EN FIN DE MOIS COMME 10 MILLIONS DE FRANCAIS ET DE FAMILLES MONOPARENTALES

                  EXEMPLE A PARIS  IL Y FAUT CHOISIR ENTRE SE LOGER ET SE NOURRIR OU ENTRE DORMIR DANS SA VOITURE OU MANGER !!!!!!!!!!!!

                  ON NOUS PARLE DE PROGRES ????? FRANCE LE PAYS OU SEVIT LE DEMI SALAIRE ET LE DOUBLE LOYER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2015 10:20

                  @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
                  bravo pour la métaphore parfaitement éclairante de la situation.

                  et merci pour ce commentaire.

                • Cassiopée R 3 mars 2015 14:47

                  C’est scandaleux que l’on gaspille des fruits et des légumes alors que beaucoup crève de faim. Certains sont même payés à ne pas donner aux associations. C’est à dire, qu’ils font le tri des produits non consommés pour ensuite en donner le minimum aux associations qui viennent prendre ses produits pour les plus démunis.

                  Au-delà du scandale alimentaire, qui se chiffre à 51% des produits consommés, c’est tout le système capitaliste de gaspillage qui est en cause, par exemple 53% de gaspillage pour l’énergie.

                  De plus, en mer, il y a des poubelles géantes. Et c’est aussi un problème de notre temps.


                  • oncle archibald 3 mars 2015 15:15

                    Ils sont devenus fous ces romains ! C’est ce que penseraient nos grands parents s’ils sortaient de leur tombe pour voir ce grand gaspillage.


                    J’ai connu ma mère partir au marché tous les matins, le plus souvent sans savoir ce qu’elle allait ramener. Et oui … Elle faisait le menu de la journée en fonction de l’offre et du budget qu’elle avait décidé de consacrer à la nourriture de notre famille. Et elle avait l’oeil pour repérer les belles blettes très bon marché quand il y en avait pléthore dans les jardins des petits maraichers, ou pour acheter à prix très abordable les soi-disant « bas morceaux » de boeuf ou d’agneau pour concocter une daube ou une blanquette. Elle achetait la quantité nécessaire et suffisante pour la journée et rentrait cuisiner les repas « du jour ».

                    Actuellement les femmes en général travaillent autant que leurs maris et il n’est plus possible de passer autant de temps à faire le marché et à cuisiner. Ma femme fait le marché en général une fois par semaine. D’abord sur le marché en plein air pour les fruits et légumes, bien meilleurs et bien moins chers qu’en grande surface, puis au supermarché pour tout le reste. Elle part avec une liste de courses et ne se laisse pas comme ma mère inspirer par les produits présentés. Parfois par mauvaise estimation et « peur de manquer » elle ramène les denrées en trop grande quantité. Mais elle sait aussi ne rien jeter. Grâce à la magie du congélateur il est facile de stocker le superflu ou de le cuisiner et de stocker « les restes » sans avoir à les jeter.

                    Je ne peux pas dire que l’on ne jette jamais rien, mais c’est certainement très très peu. C’est un état d’esprit. Cela nécessite juste un peu de réflexion et d’attention, de respect et de fraternité aussi. Je crois que ceux qui sont nés comme ma femme et moi juste à la fin de la guerre ont appris de leurs parents qui avaient vécu les tickets de rationnement que manger à sa faim est un privilège et gaspiller la nourriture un crime contre l’humanité. Qui ont entendu enfants « pense aux petits chinois qui n’ont rien à manger » et autres mots de prise de conscience du privilège qu’ont encore au XXI eme siècle ceux qui tous les jours peuvent manger à leur faim.

                    Le pain, symbole s’il en est un, n’est jamais jeté. S’il y a du superflu il est découpé en tartines et stocké dans le congélateur, c’est extrêmement pratique pour les petits déjeuners, il suffit de le passer au grille pain. Si par extraordinaire un morceau de pain a échappé à ce processus et a durci il est moulu en chapelure et mis dans une boite en fer pour paner, ou en dernier ressort pour être jeté sur la terrasse en hiver et nourrir les oiseaux du jardin. Ne pas gaspiller la nourriture, je le répète, c’est avant tout un état d’esprit . 

                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 16:24

                      @oncle archibald
                      cher oncle

                      merci de tous ces conseils pleins de sagesse.
                      au sujet du pain, je le fais moi même en hiver...profitant du four à bois qui tourne toute la journée, et vu qu’il est bio, il est très nourrissant, et je n’en perd pas une miette, même s’il me fait généralement la semaine.
                       smiley

                    • Alex Alex 3 mars 2015 17:02

                      @olivier cabanel

                      Depuis que je suis tombé en extase devant mon nouveau Dieu-Artiste, j’ai demandé à mon épouse de ne plus acheter que de l’A.O.C. (Appellation Olivier Cabanel), et j’approfondis la trop souvent mal orthographiée Langue d’O.C. où il est question d’élohims, de pyramides avec rayon laser incorporé, etc.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 18:09

                      @jarnicoton
                      tout cela est bien pensé, rassurez vous...

                      d’abord, c’est bio, donc bon pour ma santé...donc moins de docteurs, moins de médicaments, et une humeur égale.
                      ensuite, pas besoin de dépenser de l’essence pour me rendre chez le boulanger, donc économie énergétique.
                      et enfin, le four fonctionne pour chauffer la maison, et en profiter pour faire du pain représente donc une meilleure optimisation de l’utilisation de l’énergie.
                      l’ais-je bien descendu ?
                       smiley

                    • jean-marc D jean-marc 3 mars 2015 18:33

                      @jarnicoton


                      Bonsoir,

                      Sans compter que si tout le monde se mettait à faire son pain, il n’y aurait plus de boulangers......

                      Bien à vous,

                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 mars 2015 19:47

                      @jarnicoton
                      en été, la plupart du temps je l’achète ...mais parfois, je rallume le four, juste pour le plaisir de l’odeur du pain qui cuit.

                       smiley

                    • @jean-marc

                      le pain en ville est mieux cuit qu’en province : ECONOMIES DE COMBUSTIBLES ?

                       §§§§§§§§§§§§§§ OU PAIN GRIS POUR LES PLOUCS ET PAIN BLANC POUR LES VILLES

                      ON A DEJA EU UNE REVOLUTION POUR MOINS QUE CELA LES CITADINS MANGEAIENT DE LA BRIOCHE ET LES RURAUX DU GRUAU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès