Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Émotion ... réflexions

Émotion ... réflexions

J'ai suivi je suis et je suivrai Charlie

Oui il y a eu un avant mercredi 7 janvier 2015 et son après sera pourtant peu différent hormis la surveillance armée renforcée plutôt ciblée donc avec une insolente ségrégation.
Avant c'était l'hiver du calendrier qui ne se limite pas à la "décision" officielle parce qu’astronomique, c'était c'est encore et toujours l'hiver dans les esprits, dans les cœurs, déprime saisonnière qui accentue cette morosité causée par cette manque de perspectives d'avenir, cette permanente incertitude quant à l'emploi.
Ces conditions ont provoqué des morts, anonymes eux, qu'aucun politique ne vient honorer et pour cause : ils se sentent responsables pour ceux qui ont encore le sens de l'autre, de l'humain... par conséquent ces victimes n'ont "droit" qu'à des obsèques discrètes voire furtives, minimales.
Donc pas de marche républicaine pour eux ! D'ailleurs qui y pense ???
L'avenir reste noir pour toutes ces personnes victimes de la finance avec la complicité des gouvernants.
Par contre cette manifestation, dite de soutien à la liberté de la presse, à la liberté d'expression, lancée par ces mêmes dirigeants gouvernants plus ou moins directement responsables de ces événements par leurs doubles jeux ont mobilisé au delà des espérances à la plus grande satisfaction des organisateurs récupérateurs et du "peuple" pourtant digne, plus digne que les politiques malgré leurs gueules d'enterrement.
Instinct grégaire très inconscient pour les participants déjà démoralisés : se regrouper pour être dans le cocon protecteur de la foule, rassurés par l'impressionnant dispositif des forces de l'ordre, se sentant intouchables vu le nombre, la ferveur, slogans et chants incantatoires de cette catharsis collective !
Les écrits et les cris "même pas peur" plus proches de la méthode Coué que de la réalité de leur ressenti.
Cependant je reconnais la sincérité de la très grande majorité des présents.
Symptomatique que cet « amour » soudain pour les flics !!!
Que de promesses d'aides financières, matérielles... pour sauver et relancer Charlie- Hebdo, avec de l'argent public entre autre.
Mesure exceptionnelle puisque situation exceptionnelle. Certes.
Mais où est l'égalité par rapport aux autres publications satiriques ou non qui ne bénéficient pas de la manne publique via la commission paritaire à laquelle ils n'ont pas "droit" et qui de plus"vivent" voire survivent sans publicité ???
Pour ce qui est des différences de traitement par le président de la République, le premier Ministre... lors des différentes cérémonies religieuses, leur présence est une violation préméditée de la laïcité qu'ils sont pourtant censés défendre, représenter.
Ils ne font que conforter les communautarismes soit en soutenant sciemment et ostensiblement une religion, spécifiquement la religion juive, tout en faisant allégeance à Netanyhu passible de la Cour Pénale internationale.
Pourquoi ne pas supprimer toutes les écoles confessionnelles au nom de la laïcité mais surtout de l'intégration, pour celles et ceux qui font cette démarche, du mélange des cultures et tout simplement de l'École républicaine.
Ségrégation encore dans l'évocation des différents assassinés, y compris dans les réseaux "sociaux" où parmi les dessinateurs Honoré était systématiquement oublié,.
Plus souvent encore ignorés : la psychiatre Elsa Cayat, Moustapha Ourrad correcteur, Michel Renaud fondateur du festival "Rendez-vous du carnet de voyage, Frédéric Boisseau employé de la Sodexo.
Ségrégation dans les obsèques où les dessinateurs vont être glorifiés par ceux là même qu'ils caricaturaient et dénonçaient !
Y aurait-il des morts plus honorables que d'autres ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 17 janvier 2015 13:00

    « ...hormis la surveillance armée renforcée plutôt ciblée donc avec une insolente ségrégation. »


    Hormis aussi le fait qu’il ne sera plus possible de ridiculiser l’Islam, son Prophète et son Allah...

    • Raptor Raptor 17 janvier 2015 17:42

      Je ne parierais pas que l’avenir vous donnera raison quoique.
       Marrant que vous mettiez tant de majuscules :  seconde degré au moins.

      Il y a des gens qui ont de l’esprit, de l’humour et les autres hermétiques .


    • César Castique César Castique 17 janvier 2015 18:58

      « Je ne parierais pas que l’avenir vous donnera raison... »


      Malheureusement, des signes qui ne trompent pas montrent que l’avenir a déjà commencé, dans différents pays. 

      « Marrant que vous mettiez tant de majuscules : seconde degré au moins. »

      Au moins, et je m’en veux d’avoir oublié les invocations rituelles après Prophète 
      (que la paix et le salut de Dieu soient sur lu). et Allah (que son nom soit glorifié)

      « Il y a des gens qui ont de l’esprit, de l’humour et les autres hermétiques. »


      Les hermétiques, ce sont ceux qui à défaut d’esprit et d’humour, ont des couteaux de boucher, des pistolets, des kalachnikovs, des lance-rockets et des explosifs... Dès 10-11 ans, semble-t-il...

    • Le421 Le421 17 janvier 2015 20:45

      Je vous inviterais à regarder ou re-regarder « le vieux fusil ».
      Ou, comment un type hyper pacifique devient une bête à tuer quand on le pousse à bout.
      Ne sous-estimez pas la puissance désastreuse de nos armes.
      Espérons ne jamais avoir à vraiment nous en servir.


    • César Castique César Castique 18 janvier 2015 00:39

      « Je vous inviterais à regarder ou re-regarder « le vieux fusil ». »


      Paul Kersey aussi, était certainement un pacifique architecte, avant qu’on assassine sa femme et viole sa fille... Seulement, j’hésite à aller chercher mes références au cinéma.

    • Job Morro Job Morro 17 janvier 2015 16:44



      Cher Charlie, cher Charia hebdo


      je te livre quelques réflexions personnelles sur les fantasmes, superstitions, croyances et autres balivernes, particulièrement incendiaires.


      Mon jeune cerveau de sapiens fut formaté, autrefois, par des rabâchages lintaniques et répétitifs des mystères de la secte dominante implantée dans mon petit village breton.


      Depuis j’ai appris que le cerveau dont je suis équipé fonctionne obligatoirement sur un matelas de croyances plus ou moins mystérieuses. Plus elles le sont et plus que c’est solide !!!

      Je sais aussi que cet outil biologique fabrique des pensées et des sentiments qui ont pour objet prioritaire de nier l’inéluctable certitude de sa propre mort.

      Le cerveau fonctionne donc à peu près correctement dès qu’il peut se rassurer par une fumée de religiosité, de croyances, de fantasmes, de superstitions. Il s’invente des balivernes pour survivre. Il invente même l’éternité. C’est dire s’il a vraiment la trouille !!


      Ceux qui ont compris ce fonctionnement se sont octroyé un pouvoir plus ou moins absolu sur leurs semblables qui leur permet d’en tirer, cyniquement, tous les bénéfices possibles, toutes les jouissances imaginables.


      Et nous entendons alors l’ironie de Caton, cet auteur latin qui prétendait que les augures ne pouvaient se regarder sans rire !


      Les prêtres en question se plaisent à inventer mille et une consignes pour tous les instants de la vie de leurs ouailles, toujours « pour prêcher la soumission » comme chantait un barde de chez nous.


      De tout ceci j’abuse sciemment en jouxtant les feux qui cramèrent en votre logis et les feux de la finance qui crament le peu que nous amassons pour survivre en taxes multiples et imprescriptibles.

      Nous sommes toujours dans le domaine des balivernes et croyances : rigueur ou enfer de la dette des danaïdes...

      Les prêtres de la finance, relayés par les marionnettes du pouvoir, sont dans le même monde que les ayatollahs de tous bords : accrochés à leur pouvoir jusqu’à celui de tuer leurs semblables.


      Cher Charia Hebdo, tu défends aussi les animaux. Ils sont moins cons que nous : il n’y a que quelques rares exemples d’autodestruction au sein de la même espèce.


      Heureux les animaux. Ils n’ont pas encore de religion.

      job morrp


      Écrit le 10/11/11


      • Le421 Le421 17 janvier 2015 20:47

        Ah ouais !! Evidemment.
        On vous colle moins un parce que « on » ne sait pas trop bien lire...


      • Raptor Raptor 17 janvier 2015 17:50

        BRAVO !
        J’aurais écrit dieux de la finance tant ils sont omnipotents.
        De Denis Robert dans les années 90 « Pendant les affaires les affaires continuent... »
        un patron a répondu à l’auteur qui lui a demandé pourquoi il ne faisait pas de politique :
        « - Je n’ai pas besoin de faire de la politique je l’achète... »

        Si Luce Lapin a lu votre billet elle n’a pu qu’applaudir frénétiquement à votre conclusion !
        « Ils n’ont pas encore de religion. » ... ni « d’économie ».


        • Samchant Samchant 17 janvier 2015 19:03

          Cela fait plaisir de voir un peu de recul face à cette pensée unique ... voir toute cette masse se découvrir brusquement « Charlie » me donne un peu la nausée ... Je m’explique, évidemment que je suis révoltée par cette tuerie sanguinaire au siège de la rédaction de Charlie hebo, idem pour ce carnage dans cette épicerie juive ... personne ne saurait tolérer de telles atteintes à la vie humaine ! Par contre voir défiler Netayhu comme défenseur de la démocratie ... là, je balance entre la révolte ou le dégoût !

          Pour notre gouvernement la récupération politique est tellement énorme que c’est presque insultant pour la mémoires de toutes les victimes ... Si tout avait été fait pour que le respect soit observé envers TOUTES les religions on ne serait surement pas arrivé à ces dérives fanatiques . Force est de constater que toutes les religions ne sont pas traiter sur un pied d’égalité ... 

           Bien sur la liberté d’expression est une donnée importante de la démocratie mais le respect des individus en est une autre ... La laïcité, rengaine à la mode, est devenue « anti-religion » , personne n’oblige quiconque à croire en quoi que ce soit mais encore faudrait-il ne pas insulter et outrager ceux pour qui Dieu est important ! Je crains fort que tout ce battage, loin du recueillement que méritaient ces massacres, n’engendre qu’une montée du racisme et de l’islamophobie savamment entretenu depuis des années ...


          • Le421 Le421 17 janvier 2015 20:49

            Pourquoi ces votes « - » ??
            Là, je ne comprends pas...
            Pas grave.


            • septikettak septikettak 17 janvier 2015 22:24

              cette manifestation, dite de soutien à la liberté de la presse, à la liberté d’expression, lancée par ces mêmes dirigeants gouvernants
              C’était une bonne raison pour ne pas y aller. Les merdias se chargent de faire la récupération pour nos politicards. 30000 Charlie vendus et 1 million de personnes dans la rue(Je dis 1 million mais ca pourrait être 2 ou 3, je m’en fous). Mais d’où venaient les 970000 de trop. Ben ils faisaient comme tout le monde, comme des veaux. Certains, j’en suis sûr, ne sachant même pas pourquoi ils étaient là. Et puis, le slogan, c’est le verbe Suivre ou l’auxiliaire Etre. Pour tous les moutons ou les veaux, il faut surtout choisir le verbe SUIVRE.Mais dans quelques temps, tous ces veaux vont vite déchanter. Face-de-Cul et Face-de-Singe vont vite utiliser cette manifestation pour voter des lois VOULUES par les Français, diront-ils.


              • fred.foyn Le p’tit Charles 18 janvier 2015 09:53

                49% des Français pour limiter la liberté d’expression....Le retour du régime de Pétain avec le PS....Elle est pas belle la France... ?


                • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 2015 10:27

                  C’était déjà pas bon être otage Français des Islamiste ..... ce coup la la tête va sauter direct....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès