• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > En marche vers l’éducation inaccessible !

En marche vers l’éducation inaccessible !

Ces derniers temps, il suffit de s’informer auprès des médias industriels détenus presque exclusivement à présent par le top 10 des plus grosses fortunes de France pour savoir quelle régression sociale a été demandée au roitelet.

Voici donc une banque (et pas n’importe quelle banque  !) qui explique doctement que les parents français sont des radins, qu’ils refusent, en gros, de dépenser ce qu’il faut pour la réussite de leurs enfants. Les salopiots  !

Les parents français seraient-ils radins  ? En ce qui concerne l’éducation de leurs enfants, ils ne mettent pas facilement la main à la poche, selon la dernière édition du rapport Value of Education* de la banque HSBC. Plus de 8400 parents de 15 pays différents ont été interrogés sur les moyens qu’ils mettent à disposition des dépenses liées à l’éducation. La dépense moyenne des parents français en matière d’éducation est de 16 708 dollars, soit environ 15 000 euros par enfant. C’est le montant le plus bas des parents des 15 pays interrogés : en moyenne, les parents dépensent 44 221 dollars (près de 40 000 euros).
Source : Les parents français dépensent très peu pour l’éducation de leurs enfants – Le Figaro Etudiant

Vous vous sentez petits, rapiats et sans envergure, n’est-ce pas  ?

C’est bien pour cela que je vous propose vite fait le décryptage éclair d’un papier qui annonce en fait la volonté d’écarter la majorité de la population de l’éducation.

Parce que des chiffres en l’air, ça ne veut pas dire grand-chose, j’ai trouvé des chiffres concrets auprès de nos amis de l’Observatoire des inégalités.

La somme de 15 000 € seulement par enfant, représente 35 % du revenu annuel médian d’un couple avec 1 enfant, c’est-à-dire que pour 50 % des couples avec un enfant, le taux d’effort est supérieur. Pour un couple de classe populaire, c’est au moins 43 % de taux d’effort. Avec le prix du logement, il ne reste pas grand-chose pour bouffer dans cette famille…

Quant à la dépense de 40 000 € euro, estimée comme normale, elle représente 94 % du revenu d’un ménage médian… et encore un taux d’effort de 67 % pour un ménage aisé du 8e décile, soit des 20 % les plus riches…

D’ailleurs, le pied de l’article est des plus éloquents.

Ne vous laissez pas abuser par les mots : sortez vos calculettes et affutez votre esprit critique  !


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 8 juillet 10:02

     smiley Hahaha smiley les mougeons barragistes super fiers de ne pas avoir voter Le Pen et qui se plaignent maintenant de notre nouveau président. C’est à mourir de rire ! vous êtes trop con, les gars ! Vous méritez ce qui vous arrive smiley


    • alanhorus alanhorus 14 juillet 21:54

      @La mouche du coche
      Non je ne crois pas, les élections 2017 furent un complot.
      1) ils ont payé des gens pour avoir fillon gagnant de la primaire de droite car ils connaissaient ses casseroles.
      2)ils ont payé des gens pour avoir hamon gagnant de la primaire de gauche, Montebourg plus populaire les dérangeaient car il pouvait gagner contre macron.
      3) Marine le pen qui est un pion du système socialiste, a fait exprès d’être nulle au débat contre Macron.
      La preuve :
      http://turquetto.blogspot.com/2013/06/jean-andre-faucher-charles-hernu-et.html
      De plus jean marie le pen a avouer que gagner des élections présidentielles n’était pas dans sac stratégie.


    • zygzornifle zygzornifle 8 juillet 10:38

      Les parents français seraient-ils radins  ? En ce qui concerne l’éducation de leurs enfants, ils ne mettent pas facilement la main à la poche.... 

      Quand on voit le budget de l’éducation nationale ça fait peur surtout pour les résultats obtenus ,il faudrait continuer a les payer et mettre nos gosses dans un autre circuit ? Si il y a une école Rothschild les électeurs de Macron iront inscrire leurs enfants la bas .....

      • lloreen 8 juillet 22:06

        @zygzornifle
        « Si il y a une école Rothschild les électeurs de Macron iront inscrire leurs enfants la bas ..... »

        Une des filières débouche sur le type de formation suivie par ce personnage, ex banquier...A chacun de voir le « prix » qu’il veut mettre pour « réussir » et ne pas terminer comme un « rien » ...(dixit un lauréat qui occupe un fauteuil présidentiel).
        https://www.youtube.com/watch?v=aYwYih4P1P0


      • Pere Plexe Pere Plexe 8 juillet 10:52

        Derrière cette campagne ce cache un important marché 

        Il est insupportable à cette clique que l enseignement supérieur ne soit pas totalement privé 
        Qu’il le soit à 80 % ne leur suffit pas.
        Non seulement les 20% manquant représente un paquet de fric mais aussi une relative poche de résistance à leur toute puissance.
        Leur rêve est que les futurs toubibs soient formés par les labos pharmaceutiques , que les agronomes le soit par Monsanto, les informaticiens par Microsft etc..

        • Aristide Aristide 8 juillet 11:18

          Voilà donc la suite de l’article qui explique la particularité du système français, inexplicable « coupure » pour essayer de justifier un jugement qui n’est pas celui de l’article.


          La forte différence entre la France et les autres pays a une explication plus rationnelle que l’avarice des parents français. C’est bien parce que 81% de ces derniers choisissent l’enseignement public pour leur progéniture, jusqu’au niveau licence, que les moyens nécessaires sont trois fois inférieurs. Globalement, seuls 46% des parents interrogés par HSBC préfèrent le public au privé. Les parents français sont également moins enclins à choisir les études à l’étranger (22 % contre 41 % au global), qui coûtent généralement plus cher qu’en France.

          Nul besoin d’esprit critique mais de simplement lire l’analyse assez juste du rédacteur de l’article. Mais bon, il est de bon ton de traficoter les propos tenus pour essayer de se faire passer pour une auteure ... qui débusque le fake.

          • foufouille foufouille 8 juillet 12:47

            @Aristide
            je vois mal comment un smicard pourrait dépenser 40 000€ pour l’éducation ...............
            et encore moins pour certains pays cités ............


          • Aristide Aristide 8 juillet 13:02

            @foufouille


            Vous avez tellement à apprendre que j’abandonne l’idée de vous faire comprendre que le principe même de l’impôt et de son usage.

          • foufouille foufouille 8 juillet 18:15

            @Aristide
            tu es tellement nul que tu fais pitié. même sans aucune cotisation il a pas les moyens.


          • rogal 8 juillet 11:41

            Ce que les parents dépensent directement est une chose, ce qu’ils dépensent en tout en est une autre. Parents et autres citoyens paient l’enseignement public par leurs impôts (au moins par la TVA). Comparons donc ce qui est comparable, autant que faire se peut.


            • Aristide Aristide 8 juillet 13:30

              Rectification sur l’article, il ne s’agit pas de la dépense annuelle, il s’agit de la dépense TOTALE assumée par les parents de l’école primaire à la licence. La dépense moyenne TOTALE.



              En moyenne, les parents disent dépenser 16 708 USD (14 967 €)* pour l’éducation de leur enfant du primaire au niveau Bac+2 et 24 596 USD (22 033 €)* si on intègre les années d’étude au
              - delà de Bac+2
              - 40 403 USD (36 192 €)* dans le privé et 20 929 USD (18 748 €)* dans le public
              -  

              PS : On peut tout de même douter de cette étude quand il est expliqué que ces dépenses prennent en compte le coût des uniformes.

              • sleeping-zombie 8 juillet 16:31

                @Aristide
                Tu m’épargnes l’effort d’aller chercher.

                Du coup, l’ensemble de l’article n’a plus de sens, comme tu le fais remarquer dans ton précédent commentaire. On ne compare que ce qui est comparable...


              • Coriosolite 8 juillet 14:50

                @ l’auteur :

                Quand on se lance dans une lecture critique d’un document (ici l’étude de HSBC), il est préférable de le lire en entier.

                Ca vous aurait évité d’écrire des âneries.

                La moindre des choses, par simple respect pour les lecteurs, serait d’admettre ici vos erreurs d’interprétation et de faire retirer cet article.

                 


                • Aristide Aristide 8 juillet 19:00

                  @Coriosolite


                   Encore plus fainéante l’auteure a repris intégralement l’article du Figaro sans aller vérifier quoique ce soit des chiffres annoncés. Le document HSBC n’est pas évident à trouver, mais Google aide bien ...



                • Aristide Aristide 8 juillet 19:03

                  En place de décryptage, on a droit ici à un pédalage dans la choucroute de première. 


                  • Lengage Lengage 8 juillet 21:43

                    Et oui on va payer toujours plus c’est ça Macron ! Vous l’avez voulu ? Vous l’avez...


                    • Spartacus Spartacus 10 juillet 09:26

                      Bien triste manipulation pour éviter de dire une vérité évidente....


                      Le Français a une des dernières mentalité Marxiste du monde occidental...
                      Il veut que tout lui soit du et ne veut rien payer, mais laisser les autres payer à sa place.....

                      Les Francais se sentent attirés par le socialisme qu’une éducation nationale inculque en lavage de cerveaux à haute dose cette idéologie socialiste ou toutes les choses sont gratuites à charge des autres.
                      Bénéfices de l’État gratuits, écoles gratuites, hôpitaux et services publics gratuits, frais de scolarité gratuits, et chauffage gratuit en hiver et subvention pour éviter de réfléchir d’ou vient l’argent.

                      Avec cette mentalité là que chacun peut observer autour de lui.
                      Qui parcourt le monde voit cette évidence....

                      Evidement le Français est celui qui paye le moins de sa poche pour ses gamins ou pour n’importe quoi....
                      1-Parce qu’il n’a pas la liberté de dépenser son argent comme il le veut (50% de son salaire lui est prélevé par des fonctionnaires qui savent mieux que lui ou il serait me mieux utilisé).

                      2-Parce que pour une majorité la mentalité marxisée leur a inculqué que tout est gratuit à charge des autres. C’est l’une des pire mentalité égoïste de la terre.....
                      Généreux qu’avec l’argent des autres, mais jamais le sien.


                      • samuel 10 juillet 10:02

                        @Spartacus


                        « Payer selon ses moyens, recevoir selon ses besoins ! »

                        Voilà la seule idéologie qui se cache derrière le système de soins et l’éducation à la française. Je ne vois pas ce qu’il y a d’égoïste là dedans. 

                        Je préfère largement ça, au « Charity » à l’ango-saxone où l’on fait des soirées de levées de fonds pour montrer combien on est généreux avec « son » argent (argent qui provient in fine de la plus-value du travail des autres).

                      • Spartacus Spartacus 10 juillet 12:18

                        @samuel

                        Tellement disrupté part la mentalité de jamais aider par soi même son prochain, que le shéma de pensée en est a critiquer la charité.

                        Le collectivisme à la Française c’est le concept de ce que représente le viol à l’amour, avec tout un langage Marxiste qui dématérialise la responsabilité sur « les autres ».....

                        On force la main des autres, tout en ne mettant pas la main au portefeuille et pour faire passer la pilule, on détache le payeur du receveur pour dématérialiser le sens de la valeur, tout en peignant la spoliation forcée en y ajoutant « social », « solidarité » mots débiles de gauche qui dématérialisent la pensée.
                        Les taxes sont devenues sociales, de la vulgaire assurance santé est devenue de l’assurance sociale, et moult niaiseries « sôôôociales » et « sôôôôlidaires » qui évitent de se poser des questions et juste profiter de son petit confort aux dépens des autres.



                      • samuel 10 juillet 13:40

                        @Spartacus

                        « On force la main des autres, tout en ne mettant pas la main au portefeuille »

                        C’est bizarre, je n’ai employé ni les mots « solidarité », ni « social ». pour autant vous me prêtez ces concepts en les déformant.

                        Vous êtes dans le discours automatique. Vous êtes dans la propagande et la haine de ce que vous ne voulez pas admettre comme étant une façon de vivre à laquelle les français sont attachés.

                        Je comprends que vous détestiez cette façon de vivre qui vous empêche d’avoir 4 Porsches et un chateau au lieu de 2 Porsches et d’une simple résidence secondaire...

                        Les gens qui travaillent cotisent... point ! Ces cotisations ne sont volées à personnes et ouvrent des droits... point ! Droit au soin pour les cotisants, droit à l’éducation pour les cotisants ! 

                        C’est simple, c’est beau, c’est humain et ça n’empêche pas Charles-Henri d’avoir une plus grosse voiture que Jean Jacques si c’est la seule chose qui vous intéresse dans la vie.

                        Mais pour ce qui est de l’accès au soin et à l’éducation c’est l’égalité de droit qui doit primer !!!



                      • samuel 10 juillet 14:50

                        @Spartacus

                        « 50% de son salaire lui est prélevé par des fonctionnaires qui savent mieux que lui ou il serait me mieux utilisé »

                        Ah... depuis quand les cotisations patronales sont le « salaire » du salarié ? vous vous engageriez à reverser cette somme au salarié au lieu de la verser à la collectivité comme c’est le cas actuellement ?

                        A mon avis cet argent deviendrai votre argent...


                        « Parce que pour une majorité la mentalité marxisée leur a inculqué que tout est gratuit à charge des autres »

                        La population sait très bien ce que le service public n’est pas gratuit... D’ailleurs lorsque les gens savent très bien dire que ce sont leurs impôts qui finance tel ou tel service public !!!

                      • Spartacus Spartacus 10 juillet 15:06

                        @samuel

                        .. depuis quand les cotisations patronales sont le « salaire » du salarié  ? 

                        Depuis toujours. C’est exactement un exemple de transformation par des mots marxistes absurde...
                        Une cotisation « patronale » est dans le monde réel une cotisation salariale cachée et n’a rien de rien de patronale.
                        Si vous aviez un doute, c’est payé dans le même virement que celles dites salariées.

                        Vous vous engageriez à reverser cette somme au salarié au lieu de la verser à la collectivité comme c’est le cas actuellement ?
                        Oui bien entendu, puisque c’est son salaire. Ça ne change rien, sauf pour lui. 
                        Il sera moins pris pour un con et s’apercevrait qu’avec il peut avoir dans le secteur privé pour 3 fois moins cher un remboursement bien plus élevé.
                        Je l’ai même écrit noir sur blanc il y a 4 ans...

                      • Jean Pierre 10 juillet 22:42

                        @Spartacus
                        Non seulement la France est Marxiste (vous dites parfois soviétique) mais c’est un « égalitotalitarisme » (selon votre propre verbiage).

                        Quand est-il réellement de ce marxisme et de ce supposé « totalitarisme de l’égalité » ?
                        En matière de patrimoine le dernier classement place Arnault en tête pour la France avec 44 Milliards d’€. A l’autre bout de l’échelle, d’autres, et ils sont nombreux, n’ont rien.
                        En matière de rémunération Carlos Ghosn se défend pas mal avec 7 millions pour un mi-temps (pour Renault) et 8 millions pour l’autre mi-temps pour (Nissan). On négligera sa rémunération pour Mitsubischi parce que plus que 2 mi-temps c’est difficile. A l’autre bout de l’échelle on considérera que le minimum c’est le RSA soit environ 500€. L’éventail des rémunérations s’établit donc au minimum à 1 pour 30000.
                        Cette inégalité va certainement croître en raison de l’élection de Macron.
                        On se pose donc 2 questions. Ou est le marxisme de la France ? Ou est le totalitarisme égalitaire en France ( à part dans votre esprit bien sur). On peux chercher longtemps .
                        Il peux arriver à n’importe qui de mal appréhender la réalité. Mais à ce niveau de trouble de la perception, il ne s’ agit plus d’un manque d’information, d’une simple erreur d’appréciation ou de quelque chose d’approchant. Voir du marxisme et un « totalitarisme de l’égalité » dans un pays ou les écarts de patrimoine et de rémunération sont aussi gigantesques, ce n’est plus une erreur, c’est une hallucination.
                        Que faut il faire en cas d’hallucination ? Je pourrais vous conseiller de consulter. Mais je ne suis pas à votre place et en plus vous êtes susceptible. Pour rester courtois, puis-je au moins vous conseiller d’arrêter les champignons ?


                      • samuel 11 juillet 07:47

                        @Spartacus Si vous aviez un doute, c’est payé dans le même virement que celles dites salariées

                        C’est un detail technique qui ne prouve absolument rien...

                        Nous pourrions étendre votre logique aux cotisations salariales. C est malgré tout toujours le patron qui paye ce salaire indirecte. Et peut etre que pour 1 patron comme vous qui s engagerait a verser le brut de brut a son salarié il y en aurait 10 qui le verserait à leur actionnaires ! La cotisation est la garantie de bouger ce rapport de force asymétrique.


                      • Spartacus Spartacus 11 juillet 09:19

                        @Jean Pierre mon diabolisateur personnel obsédé. 


                        782 commentaires...782 en mépris et diabolisation d’une seule personne....
                        L’obcession se soigne....Un bon psy est une évidence.

                        Encore et comme toujours des comparaisons inadaptées.
                        C’est comme comparer les rémunérations d’un balayeur sénégalais de Paris avec son homologue de Dakar.
                        Ou la votre avec votre équivalent de Bamako...Vous n’avez pas honte de gagner 1000 fois plus que lui ? 

                        Arnault, Goshn travaillent pour des entreprises internationales, avec un CA principalement réalisé hors de France. 
                        Faire une comparaison franco-française est absurde. 

                        Ces personnes assurent l’emploi de milliers de personnes, et les remplacer par d’autre personnes égalotalitaristes moins payées aurait pour conséquence licenciements par absence de talent de gestion.
                        L’équivalent de Goshn moins payé chez Peugeot a licencié et été obligé de licencier et se vendre à Dongfeng pendant que Goshn lui vient d’acquérir Mitrsubichi....

                        Il y en a des milliers partis d’une PME familiale moins payés et plus égaux que Arnault, qui n’ont pas réalisé la création de millier d’emploi et le bien social que cela a procuré à la société.
                        Si Arnault n’était pas là, la société aurait moins d’emplois, moins de gens en bénéficieraient, tout ça pour satisfaire des égalototalitaristes qui in finé ne sont que des jaloux.


                      • Spartacus Spartacus 11 juillet 09:24

                        @samuel

                        Oui il faut étendre cette logique aux cotisations salariales.

                        La sécu n’est qu’une vulgaire assurance......
                        Vous ne cotisez pas vous n’avez droit à rien. Il n’y a aucune raison que de l’assurance soit gérée par l’état.
                        La CMU c’est l’impôt pas la sécu.
                        Que la cotisation soit faite à une sécu d’état ou une mutuelle ne change rien. Les salaires sont réglementes par les conventions collectives.


                      • Jean Pierre 11 juillet 23:08

                        @Spartacus
                        Vous prétendez écrire avant d’avoir appris à lire. 

                        Je ne porte aucun jugement sur les salaires et fortunes de Ghosn et Arnault. Je remarque qu’ils existent et que la France contrairement à ce que vous affirmez n’a donc rien d’un totalitarisme égalitaire. Après avoir nié cette profonde inégalité de la société Française, vous la justifiez dans votre commentaire. 
                        L’incohérence en plus du déni. 


                      • Spartacus Spartacus 12 juillet 12:27

                        @Jean Pierre mon obsédé personnel.

                        783 commentaires...783 en mépris et diabolisation d’une seule personne....

                        Il est évident qu’en parlant de « cohérence », ’il a un problème psychiatrique le malade.
                         Refuser que d’autres expriment des objections, en faisant automatiquement un harcelement de mauvais sentiments personnel, les idées n’étant que le prétexte.

                        Quelle sorte d’état d’esprit peut diaboliser de haine une personne ouvertement, en public, sans même se remettre en question en raison de son propre comportement totalement obnubilé et d’une telle incapacité a accepter la contradiction.

                        La réaction d’un frustré qui n’a jamais rien crée, (même pas capable d’écrire un article sur Agoravox) qui se prend pour un génie alors que c’est une bille, et cherche dans ce comportement à se donner de l’importance.

                        Un terrible besoin de reconnaissance sociale handicape ce personnage..

                        Il se dit qu’en agressant une personne qui dépose des idées différentes et n’a pas sur ce forum les idées gauchistes des autres il aura des gens qui compatirons sur son cas en emballant de procès d’intention et d’arguments écrits par d’autres en copié collé sortis de la prose gauchiste.


                      • Jean Pierre 12 juillet 14:26

                        Je ne refuse pas des idées différentes des miennes. Je vous demande si vous pouvez avoir des idées claires et si vous avez la capacité de les argumenter. 

                        Question simple à laquelle vous ne répondez pas : ou avez vous vu un « totalitarisme égalitaire » en France c’est à dire dans un pays ou les écarts de fortunes et de rémunérations sont énormes (j’en donne un aperçu plus haut) ? 



                        • Spartacus Spartacus 13 juillet 09:12

                          @Jean Pierre mon troll personnel que j’obsède.....


                          J’ai pas dit que tu refusais les idées.... J’ai affirmé que tu refusais que d’autres expriment des objections, en faisant automatiquement un harcèlement de mauvais sentiments personnel, les idées n’étant que le prétexte.

                          Tu répond pas a une confrontation d’idées, tu réponds a tes propres inventions d’interprétation en répondant toujours hors sujet dans le seul objectif est de m’insulter parce que t’a un problème psychatrique lourd. 

                          Tu t’interposes même dans mes dialogues avec d’autres personnes que tu dois certainement prendre pour des cons puisque tu te substitue leur liberté d’expression de me répondre dans ta noyade de l’agression personnelle.

                          La question est hors de mes propos, la comparaison hors sujet puisque j’ai déjà sans équivoque possible nommé précisément un lieu d’origine de cette pathologie.
                          Il faut vivre dans un igloo pour ne pas le voir et le savoir...

                          L’éducation nationale.... C’est pourtant bien écrit dans le fil.

                          Comme par exemple le rapport aux changements de niveaux. Caricature egalitotalitariste. 
                          Cela va de la zone géographique à la situation familiale, ou le tirage au sort et moult trucs égalitotalitaristes qui n’ont rien à voir avec la compétence.

                          Dans cet exemple, pour l’Éducation nationale tout est acceptable sauf la compétence qui est injuste par définition égalitariste.

                          Sans parler des programmes, et des shémas de pensée insufflé en lavage de cerveaux à toute une jeunesse.


                        • Jean Pierre 13 juillet 22:29

                          @Spartacus


                          Question simple à laquelle vous ne répondez toujours pas : ou avez vous vu un « totalitarisme égalitaire » en France c’est à dire dans un pays ou les écarts de fortunes et de rémunérations sont énormes et vont en s’accroissant ? 

                          Ce que vous faites en permanence, sans doute parce que vous pensez que vos idées sont la vérité absolue et que les autres ne méritent que mépris, c’est insulter et diffamer les courants d’idées différents du votre. Ce que je démontre :

                          - Les écologistes qui émettent des doutes sur l’utilisation de la nature (bien commun) comme terrain d’expérimentation (au service d’intérêts privés) seraient des « criminels contre l’humanité » (voir votre article).
                          - Seralini ayant fait des études montrant une possible toxicité de l’alimentation OGM, vous affirmez qu’il a fait boire du roundup pur à ses rats de laboratoires.
                          - Les personnes qui émettent l’idée que l’inégalité va aujourd’hui trop loin se voient gratifiées du qualificatif de « totalitaires ».

                          Je peux donc affirmer, exemples à l’appui, que vos articles et commentaires sont intolérants, menteurs et diffamateurs. Ils diabolisent les courants de pensées différents du votre. 

                          Curieusement alors que ces attaques, insultes et diffamations sont un procédé habituel d’expression chez vous, c’est vous qui pleurnichez et vous présentez en pauvre innocente victime qui ne peux pas s’exprimer. 
                          Et quand je vous met le nez dans votre intolérance, vos mensonges et vos diffamations, vous fuyez.



                        • Spartacus Spartacus 17 juillet 15:09

                          @Jean Pierre mon renifleur de cul personnel que j’obsède.....

                          783 commentaires...783 en mépris et diabolisation d’une seule personne....


                          Pour info au débiles.....

                          Ici c’est un lieu de confrontation des iodées, pas un lieu pour soulager ses souffrances de frustré par l’agression personnelle.


                          Le totalitarisme égalitariste s’exprime autrement que dans l’interprétation des écarts de revenus d’un trou du cul prêt a prendre n’importe quel prétexte pour m’agresser...
                          Quel trou du cul a se répondre a ses propres interprétations...
                          Mais quel con ! Le sommet du connard ! 

                          Exemple à l’appui....
                          Avec 100% des commentaires dirigés contre une seule personne, la preuve d’un obsédé maladif est une preuve concrète....
                          Et d’une forme de totalitarisme caractéristique d’un frustré du ciboulot.

                          Vous n’avez aucun argumentaire a par des interprétations et procès d’intentions tous aussi connes
                          les unes que les autres.....

                          100% se résume à « c’est a dire, donc je prend le droit d’interpréter comme ça et vous devez penser ça et donc vous êtes un con »..
                          Arrête de déduire quoi que ce soit a mon sujet....T’es réellement une bille.....


                          Es tu un « impuissant »pour être aussi frustré et jaloux ?
                          Tu t’es fait reconduire par une fille qui avait mes idées ? 

                        • Spartacus Spartacus 13 juillet 09:15

                          Oups 

                          Modifier
                          par définition « inégalitariste »....


                          • Jean Pierre 17 juillet 22:40

                            @Spartacus
                            La phrase : «  Pour l’éducation Pour l’Education nationale tout est acceptable sauf la compétence qui est injuste par définition égalitariste » est tirée de « Synthèse » du 15 juin (Henri Dumas).

                            Il semble bien, à voir votre modification, que vous faites des copier-coller de phrases que vous ne comprenez pas vous même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès