Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Enfants adultes

Enfants adultes

Pousser les enfants dans un domaine n'a rien d'innocent.
La première influence, évidemment les parents, sont la première source d'inspiration. C'est eux qui sont les premiers imités par leur descendance, et c'est eux qui ont la plus forte influence.

Seulement quand il s'agit d'un domaine artistique, on associe tout de suite le moindre talent à une capacité innée. Ce qui n'est évidemment pas possible sans un minimum d'heures d'entrainement, et de pratique acharnée.
Un enfant n'a pas cette discipline, elle vient forcément d'un adulte.
Ce qui d'entrée de jeu va bien sûr faire travailler l'enfant, et lui voler une partie de son enfance.
Il suffit de voir les gymnastes, qui dans de nombreux pays ont la croissance freinée par la torture précoce de leur métabolisme.

Et tout ça dans quel but ? Compenser la frustration d'échec de leur parents ?
Au début ce qui pour eux sera un loisir ou les amusera, va devenir une aliénation pour les enfants. Une aliénation que l'on découvre une fois adulte et entré dans la vie active.

Inculquer dès le plus jeune âge des notions de compétition, d'égocentrisme, de narcissime, aura des conséquences à vie.

On observe des phénomènes similaires en Corée, où les jeunes stars de K-pop sont recrutées dès la plus jeune enfance, et qui une fois adulte, ne font que constater qu'ils n'ont pas eu d'enfance, qu'ils n'ont pas eu le droit de grandir comme les autres.
Avec un énorme fardeaux qui va les suivre et les écraser jusqu'à ce que la célébrité disparaisse.

Veut-on vraiment ça de la société ? Inculquer des notions qui fleurtent avec le libéralisme sous toutes ses formes. Produire à tout âge, consommer à tout âge.
Et bientôt la sexualité à tout âge. Mouvement initié par la Belgique qui a lancé le débat de la majorité sexuelle à 14 ans.

Des exemples concrets :
Un danseur adulte confronté à un enfant (phénomène en vogue dans le milieu de la breakdance) :
https://www.youtube.com/watch?v=CdMDpOj6qks
 

Maddie Ziegler alias "Mack Z" (12 ans), 2 clips dont "Chandelier" de SIA et 2 singles.
https://www.youtube.com/watch?v=2vjPBrBU-TM
Cette chanson est sur le thème de l'ivresse :
"Les filles qui aiment faire la fête ne souffrent pas"

 

Sophia Grace (aujourdhui 11 ans), inspirée par les "douces" chansons de Nicki Minaj : 
http://youtu.be/f9573kGBtuE (8 ans)
Fini par chanter ses propres chansons "Girls Just Gotta Have Fun" 57M de vues :
http://youtu.be/SMpL6JKF5Ww

 

Une danseuse de 3 ans : 
http://youtu.be/RlpPsQaH2GQ

Une chanteuse de métal de 6 ans :
https://www.youtube.com/watch?v=twAbQYUiyqM

Body builder à 5 ans :
http://youtu.be/YAUQmWtxMKA

Et pour aller plus loin les enfants transgenres sous hormones (un nouveau marché pour l'industrie pharmaceutique) :
https://www.youtube.com/watch?v=6t0faCvIPZE

Dans celui-là c'est la fête des paradoxes :
http://youtu.be/ijSEGQknGxc

Il reste l'enfant star le plus célèbre, Michael Jackson alias "Wacko Jacko" (Jacko le barjo) et son syndrome de Peter Pan qui en a souffert toute sa vie et en est mort.


Moyenne des avis sur cet article :  1.53/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Jean 24 décembre 2014 13:10

    cela sent bon notre homme libre, naphtalique ?


    • Verus Verus 24 décembre 2014 13:29

      C’est à dire ?


    • Jean 24 décembre 2014 22:00

      Vous publiez ici sur un sujet typiquement de « homme-libre » sans le connaitre ? ni avoir jamais rien lû ici et vous passez du premier coup ? sans avoir jamais rien commenté ? pipo, c’est un faux nez


    • Verus Verus 25 décembre 2014 01:41

      Chacun de vos commentaires, ne m’apprends rien, ne m’explique rien.
      Allez jusqu’au bout de vos idées plutôt que jouer à l’homme cultivé.

      Ensuite ça fait un moment que je fréquente ce site, je n’ai pas besoin de venir troller ou critiquer gratuitement des articles pour me sentir légitime de m’exprimer.

      Tout le monde à le droit de s’exprimer, et c’est un peu le concept de ce site.

    • dithercarmar dithercarmar 24 décembre 2014 14:12

      Vous n’abordez pas la pire des manipulations : celles des croyances. Elles sont nuisibles et font partie intégrante des comportements formatés par des dogmes et institutions. Les croyances (religieuses, politiques, sociales etc...) faussent l’intelligence, le raisonnement, la recherche, la création, la vie.
      Sur AGORA, il nous est difficile de parler de ce phénomène d’endoctrinement.
      Perdre du temps, notre temps. Rechercher « la vérité », se battre pour..., adhérer à..., être reconnu par..., avoir le droit de...,etc etc etc. Et surtout tous ces référents intermédiaires au « savoir ».

      Mimétisme et psychologie sociale :

      "Le mimétisme comportemental peut aussi être examiné au niveau de ses conséquences sur la société, par le biais de la psychologie sociale. Il est en effet à la source de phénomènes de groupe ou de foule pouvant conduire à des travers comportementaux excessifs, voire des aveuglements dangereux , allant du simple conformisme jusqu’à l’hystérie collective. Par ailleurs le mimétisme peut résulter de manipulation mentale (propagande, gouroutisme)."


      • Verus Verus 24 décembre 2014 14:23

        Les croyances existent et existerons toujours. Le seul soucis, c’est « quelles croyances » et surtout dans quel but.
        Aujourd’hui la religion dominante en occident, c’est l’argent. Elle permet de se détacher de toute morale.
        Les personnes se croyant neutres spirituellement ne se rendent pas compte des courants dominants, où se laissent entraîner sans avoir le moindre sens critique :


        - Sexualisation de toute la société, masqué par une sorte d’émancipation moderne, inspirée par des déviants et les lobbys. On a pas tous envie ni besoin d’être bisexuels ou autre.

        - Vénération du luxe et de l’argent présenté comme l’idéal de la réussite

        - Création d’idoles à travers, le sport, le divertissement...

        Et tout ça au détriment de la moindre morale, et donc au détriment du bien commun

        Comme vous dites, le mimétisme pars d’une propagande, et c’est cette propagande que je tente de dénoncer. Parce qu’aujourd’hui on en est là, on en est plus à théoriser, il faut lutter directement contre des propagandes dominantes.

      • Enabomber Enabomber 24 décembre 2014 19:19

        L’éducation, c’est du funambulisme. Ceux qui s’occupent trop de leurs enfants, ceux qui ne s’en occupent pas assez. Les transformer en vitrines de ce qu’on aurait voulu être, ou au contraire oublier presque qu’ils existent, ça donne rarement quelque chose de bon. Dans le meilleur des cas on essaie d’avoir une attitude réflexive sur ce qu’on pense devoir leur apporter, mais il n’y a pas de norme en la matière, il n’y a que trop souvent des excès dans un sens ou dans l’autre. Mais on peut avoir le soupçon d’avoir plutôt bien réussi quand on constate que celui qui évolue vers l’adulte est équilibré et a développé ses propres valeurs, dont certaines correspondent aux nôtres, les autres pas.


        • Verus Verus 25 décembre 2014 01:54

          Tout à fait d’accord, sauf que les enfants passent plus de temps devant la télévision où un écran qu’avec leurs parents.


          C’est ça le sujet de ce que j’ai écrit, on montre des enfants poussés par leurs parents à devenir des bêtes de foire. Un enfant n’aura pas l’instinct, ni la volonté d’aller aussi loin.
          Ensuite on nous présente ça comme un don. Ils ont tous eu des entraînements intensifs.
          Oui les enfants on des capacités qui nous dépassent, mais le mieux c’est de les laisser évoluer normalement et de ne pas les plonger dans l’aliénation.
          A force de matraquer ça, on obtient des génération de frustrés.

        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 24 décembre 2014 22:54

          Vous vous repaissez de drôles de trucs, cher auteur.
          C’est pervers : Il y a quand-même des sites plus intéressants à fréquenter que ces liens à la con. Allez faire un tour sur un site qui vous plaît et revenez nous en parler. Les idioties que vous publiez existent, c’est suffisament triste pour ne pas en rajouter, et de grâce, n’essayez pas de nous affoler avec ça ou une quelconque perversion de la société. On n’est pas cons. On sait où elle est la perversion. Là où on va la chercher. Et on la trouve toujours.

          Joyeux Noël quand-même, oiseau de malheur.


          • Verus Verus 25 décembre 2014 01:31

            Dénoncer ce phénomène est pervers ? C’est quoi votre argument ?

            Si vous avez des liens « intelligents » à vos yeux, pourquoi ne les partagez-vous pas ?

            Quel est l’intérêt de votre critique ?

            Je ne vois pas ce que je rajoute, je ne fais que donner mon avis sur un phénomène grandissant, non seulement ce que vous dites n’apporte rien au sujet, mais en plus vous prétendez tout savoir.

            Si tout le monde savais tout, et savais où se trouve la perversion et comment la combattre, on en serai pas là.

            Une insulte, ne m’inspire pas de vous retourner vos voeux. On se demande d’ailleurs sur quoi elle s’appuie cette vu son absurdité.


            Si ne pas prétendre tout savoir c’est être con, alors laisser moi donc se privilège et continuer à rester dans votre bulle.
            Pour faire avancer les choses il faut être capable d’écouter, mais aussi de partager.
            Essayez un jour.

          • hans-de-lunéville 26 décembre 2014 16:15

            Bien agressif pour un petit nouveau, faudra se calmer un peu sous vos prochains « articles ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Verus

Verus
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès