Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Eric Breteau : jusqu’où ira l’arrogance ?

Eric Breteau : jusqu’où ira l’arrogance ?

Le président de L’Arche de Zoé, Eric Breteau, est libre depuis le 31 mars et le moins que l’on puisse dire c’est que l’expression « faire profil bas » ne fait pas partie de son vocabulaire.

Eric Breteau fait le tour des médias qui reçoivent ce "pied-nickelé" pour le laisser s’exprimer à tout-va sur l’affaire de L’Arche de Zoé. Loin de faire profil bas, Breteau n’exprime ni regrets ni remords ni excuses précisant même que si c’était à refaire il le referait et soutenant obstinément que les enfants étaient bien des orphelins soudanais malgré les preuves du contraire. Il ne ressent visiblement pas le besoin non plus de remercier l’Etat français qui s’est démené pour l’extrader de sa cellule tchadienne, et qui a obtenu la grâce du président Déby. Au lieu de ça, il est « résolu » à attaquer en diffamation ainsi que pour atteinte à la présomption d’innocence la secrétaire d’Etat aux droits de l’homme, Rama Yade, pour ses critiques sur son opération d’exfiltration d’enfants africains vers la France.
Présent hier soir sur le plateau du Grand Journal de Canal+, il n’a pas lâché le livre à paraître bientôt faisant le récit de son histoire saisissant la manne financière que pourrait lui procurer toute cette affaire. Business is business...

Le plus insupportable dans cette histoire est que la parole soit donnée à Eric Breteau sans le mettre en face de ses contradictions. Dominique Aubry, le pompier volontaire de l’association exprime de son côté qu’il a été manipulé par Breteau. Le médecin de Castellane, Philippe Van Winkelberg reste lui persuadé des bonnes intentions de Breteau au moins au début de l’opération. Et les familles dans tout ça ? Pour l’instant, silence radio.

De deux choses l’une, soit ce monsieur est un illuminé mégalomane qui doit recevoir les soins médicaux dont il a besoin, soit c’est un manipulateur qui doit être mis face à ses contradictions.

Dans le procès-verbal du 10 août dernier fait à la brigade des mineurs de Paris (diffusé sur le site du Nouvel Obs), Breteau affirme que le but de l’opération était d’effectuer une opération d’urgence visant à sauver des orphelins du Darfour et en aucun cas de permettre des adoptions. Or, sur le site de l’association et notamment sur la fiche d’inscription, il est demandé aux familles de préciser si elles sont en possession de l’agrément de la Ddass prouvant ainsi que la finalité était bien l’adoption de ces enfants (entre 70 et 80 % de ces familles en étaient titulaires). D’ailleurs, les discussions des familles sur le forum du site (fermé depuis plusieurs mois) tournaient toutes autour de l’adoption.

Dans cette déposition, Breteau parle de s’appuyer sur des ONG présentes sur place pour procéder à la sélection des enfants exfiltrables, évoquant le concours de l’Unicef ou de Save Children... on ne peut s’empêcher alors de penser à la sœur jumelle de L’Arche de Zoé, Children Rescue, dont il dissimule l’existence aux policiers ce jour-là.

Il admet également qu’aucun membre de l’association n’a de compétences leur permettant de faire une sélection ou de recevoir des familles. Lors de l’audition, il évoque la création d’un collectif des familles pour les orphelins du Darfour (le COFOD) dont le président n’est autre que le médecin de Castellane, Philippe Van Winkelberg et dont la mission est d’apporter des conseils aux familles d’ordre juridique et médical. Mais un peu plus loin dans le procès-verbal, il se contredit lui-même en stipulant qu’une fois sur le sol français les enfants seront pris en charge par le COFOD et les demandes éventuelles d’adoption seront gérées par ce comité. Pourtant, il déclare qu’aucun membre de l’association L’Arche de Zoé n’est partie prenante du COFOD car celle-ci "n’a pas vocation à accueillir des enfants, mais fait de l’humanitaire".

Dans tous les cas, il serait raisonnable de créer une commission parlementaire afin d’établir les responsabilités de chacun des membres de l’association.

Il serait bon aussi de savoir si oui ou non les 6 millions d’euros ont été payés et par qui.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (115 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • valere valere 9 avril 2008 12:27

    Fallait pas relâcher Breteau qui clame haut et fort que "si c’était à refaire il referait pareil" !!!

    Bref encore un illuminé dans la nature.

    Entre 2 coupes de champagne, Dati aura peut être le temps faire son boulot et de prendre ce dossier en main ??!


    • MagicBuster 9 avril 2008 13:29

      Si Eric Breteau est aujourd’hui est en liberté, c’est qu’il a des éléments qui prouvent qu’il est effectivement dans son droit.

      Il reste encore 2 hypothèses, il est soit super fort , soit super innocent.

      (NB : Il est possible de remplacer "Eric Breteau" par "Jerome Kierviel" )

      Maintenant il ne reste plus qu’à appréhender les VRAIS coupables.


      • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 9 avril 2008 20:14

        D’après vous, un mec qui s’en sort aussi bien d’une aussi "sale affaire" aurait intérêt à ramener sa grande gueule ? (vite jugé, vite condamné, vite rapatrié, vite amnistié, vite relâché)

        - A qui voudrait-on faire croire ça ?

        - J’ai comme l’impression que la Réunion est un peu loin de cette affaire !

        - Il me semble même que cet article est un peu partisan...............................


      • Serpico Serpico 9 avril 2008 21:06

        MagicBuster : "Si Eric Breteau est aujourd’hui est en liberté, c’est qu’il a des éléments qui prouvent qu’il est effectivement dans son droit."

         

        *************

         

        Tu n’as rien compris :

         

        1. D’abord, être libre ne signifie pas être innocent sinon tous ceux qui ont purgé leur peine pourraient le dire.

         

        2. Il est libre parce qu’il a été gracié par le président tchadien

         

        3. Son casier judiciaire comporte et comportera toujours cette condamnation à 8 ans de prison.

         

        Breteau a eu le culot de dire : "J’ai fait tout ça pour créer un incident international"

         

        Le cynisme à l’état pur. L’aveu de la saloperie la plus immonde : utiliser des enfants pour parvenir à ses fins.

         

        Maintenant, s’il dit avoir eu des contacts avec sarko ou même le pape celà ne signifie strictement rien.

         

        Avoir des contacts ne veut pas dire "avoir l’autorisation". Qui plus est, ils ont été mis en garde avant d’y aller.

         

        Ce sombre individu utilise un langage hermétique et volontairement imprècis : pourquoi ne dit-il pas carrément "Cecilia a exprimé son accord" ou "Dati a dit je suis d’accord" ou Kouchner a dit ceci et cela ?

         

        Non : ce feinteur préfère insinuer, suggérer et préserver l’avenir. Il pourra toujours dire qu’il n’a pas dit CLAIREMENT telle ou telle chose. Il emploie un langage de menteur.

         

        Oser soutenir encore que les enfants étaient orphelins avec toutes les preuves du contraire, c’est de la démence. Cet abruti devrait aller se faire soigner lui et l’autre vendeuse d’enfants Emilie Lelouch qui les choisit en examinant leurs dentitions.

         

        C’est à vomir. Ce type n’aurait jamais dû sortir de prison.


      • bernard29 candidat 007 9 avril 2008 13:55

        Moi aussi je suis pour une enquête parlementaire, en particulier pour savoir si le gouvernement ou des membres du gouvernement étaient au courant de cette opération. Connaisant l’esprit "faux cul" qui est la principale caractéristique de notre république, je ne serais étonné par rien.


        • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 9 avril 2008 20:19

          Lire plus bas Candidat OO7 !

          - Il est vrai qu’un président qui fait des faux en écritures publiques pour se faire inscrire sur les listes électorales est incapable de magouiller dans l’affaire de l’AZ !

          - François et Nicolas de Nàgy Bocsà y Sàrközy......................la belle équipe !


        • Argo Argo 9 avril 2008 14:20

          Espérons que les droits d’auteur du bouquin que ce type vend copieusement sur tous les medias serviront à payer les 6 millions, mais j’en doute car Breteau a indiqué qu’il ne les paierait pas au motif que ce ne seraient pas les "familles" qui en profiteraient mais Deby et ses fonctionnaires (sur ce point on ne peut pas lui donner 100% tort).

          Cela dit, Breteau a été libéré légalement et en France, la mise en examen n’impose pas le devoir de réserve. Donc il parle (beaucoup) dans les émissions (nombreuses) où les journalistes (avides d’audimat) l’invitent.

          Vous écrivez à juste titre "Le plus insupportable dans cette histoire est que la parole soit donnée à Eric Breteau sans le mettre en face de ses contradictions.". Le mettre en face de ses contradictions, 100% d’accord, mais pas seulement devant Aubry ou ses compères, devant le gouvernement, Dati, Yade, Kouchner. Qu’attend t-on pour lancer une commission parlementaire ? Aurait-on peur de ce qu’elle découvrirait ?

          Parce qu’avec ce qu’il balance à plein tubes, le nombre de détails très précis, notamment que tout le monde était parfaitement au courant, ça devrait extrêmement simple de confondre cet abominable mytho. Non ?

          A moins bien sûr, que dans le discours de ce type (que je n’apprécie pas particulièrement) il y ait un fond de vérité. Alors, une commission, oui et vite. Aujourd’hui on ne connaît toujours pas la vérité et moi comme d’autres, on aimerait bien la connaître. Alors seulement, on pourra juger ce type, à charge ou à décharge. C’est si dur ?


          • tchoo 9 avril 2008 14:20

            Mais non Magic Buster si breteau est dehors c’est parce qu’il a été gracié et en aucun cas innocenté, reste plus qu’a la justice française de passer.

            Cette arrogance det ous ces illuminés est insuportables, ils ont monté un bisness point, à but lucratif ou moral mais un bisness quand même trompant un nombre incalculable de personne et se drapant de vertue morale.


            • kalimnos 59 28 avril 2008 13:50

              Tchoo,

              je trouve que tu traites très sommairement ces personnes d’arrogants et d’illuminés...les as-tu rencontrés, les connais-tu ou t’es-tu forgé une opinion suite aux dires des médias ? il me semble qu’il faut être prudent lorsqu’on catalogue des gens, surtout sur des ’"on dit..." médiatiques. si le gpuvernement n’a rien a cacher, si Breteau n’est qu’un menteur, alors pourquoi :

              - les tests ADN proposés pour vérifier le lien de parenté entre les 103 enfants et ceux qui ont été présentés comme leurs familles ont-ils été refusés ? info que les médias se sont bine gardés de répendre...

              - la demande d’une commission d’enquête parlementaire initiée par les familles mêlées à cette affaire n’arrive-t-elle pas à aboutir ?

               

              comme tu peux le comprendre, tout n’est pas si simple, loin de là.

              bonne journée


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 9 avril 2008 14:49

              Bonjour à l’auteur

               

              Bon article qui est en contrepoint de celui de Paul Villach .

               

              Je crois qu’il aurait fallu que ce Breteau là et sa compagne restent au Tchad dans une cellule bien locale avec tout le confort que cela implique . Les autres qui se sont laissé manipuler , sont plus dicrets et méritent leut grace .

               Je sens la main de maitre Collard la dessous et je revois encore Virenque qui avait été dopé à l’insu de son plein gré .

              Oigner vilain , il vous poindra , poignez vilain il vous oindra .


              • Yohan Yohan 9 avril 2008 15:29

                Dans cette expédition de Pieds nickelés, il y avait des commandaires qui ont payé pour pouvoir accueillir des enfants en France et probablement des intermédiaires "zélés" en AfrIque. Les principaux protagonistes de l’affaire, qui ont probablement entraîné quelques naïfs dans leur bateau ivre, se sont présentés comme des pros de l’humanitaire.

                Dans ce cas, cela pose quand même la question de savoir ce que l’humanitaire peut parfois devenir en se professionnalisant.

                 


                • dalat-1945 9 avril 2008 15:38

                  @ l’auteur,

                  Ce personnage et sa compagne, a l’air d’être un drôle d’ energumène. C’est une brebis galleuse des ONG, qui dans leur très grande majorité représentent des gens dévoués, désintereeseés financièrement et profobdément honnêtes (uniquement soucieux d’apporter de l’aide à son prochain).

                  Pourquoi les ONG ne se portent pas partie civile pour attaquer ces Zozos et se désolidariser de ces personnes sans intérêt, qui leur portent un tord moral certain ?Est-ce possible sur le plan judiciaire ?


                  • aigle80 aigle80 9 avril 2008 15:58

                    Ce n’est pas parcequ’il est innocent que E Breteau est remis en liberté c’est parce que le President Deby a gracié les membres de l’Arche de Zoe ,façon de remercier pour le "petit coup de main " donné par l’armée française histoire d’eloigner les vilains rebelles qui s’appretaient à lui piquer le pouvoir.Reconnaissance du ventre en quelque sorte, ce qui n’arrete pas les procedures en France contre l’Arche de Zoe il faudrait faire la lumiere sur cette sulfureuse affaire ! Encore faut-il en avoir l’envie car elle risque de laisser entrevoir des manips aussi scabreuses que reprehensibles et d’eclabousser quelques barons de la cour mais en ce qui concerne les "affaires " africaine on y est habitué, il y aura des responsables qui auront commis quelques "erreures" on les taxera de légereté voir d’incompetance mais pas de vrais coupables.Tout cela risque de rester dans un flou politique de bon aloi.


                    • ASINUS 9 avril 2008 18:31

                      bonjour

                      pour qui connait le Tchad comment croire que nos pieds nickelés aient pu rassembler

                      les enfants sans que les chefs de village les gendarmes le prefet le commissaire l honorable

                      correspondant du president debis les militaires français le quai d orsay ne soit au courant de rien

                      c est prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, les gendarmes tchadiens sont

                      tous sauf indolent pour savoir qui fait quoi sur leur territoire leur revenus en depend trop, nos

                      petits blancs ont pris les autorités locales pour des crétins et ils n ont pas arrosés la bonne personne

                      ou oublié une "autorité" j imagine bien le chef blanc grande gueule méprisait l inteligence d un chef

                      de village sans imaginer un instant que dans ces pays la moindre parcelle d autorité ne s obtient

                      pas par concour

                       

                      par concour mais par une aptitude a la survie inconnue chez nous , yep s imaginer duper ou manipuler

                      une autorité tchadienne qui depuis tombalbaye a haussé la prévarication en oeuvre d art .... yek yek*

                       

                       

                      pas de malentendu j aime les tchadiens et j ai un respect infini pour ce peuple que j ai vus

                      rester digne fier dans un enfer ou vous et moi ne survivrions pas 48h

                       

                       

                      tchad 74/75/76 pour ceux a qui cela parle cetait l epoque claustre cdt galopin


                      • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 9 avril 2008 20:08

                         

                         

                        - Texte diffusé le dimanche 25 novembre 2007 de 12 heures à 13 heures, dans l’excellente émission « La Planète Bleue » sur la chaîne de radio suisse romande « Couleur 3 », qui est une chaîne de radio très fiable à tous niveaux.

                         

                        -Quand la fameuse affaire de l’Arche de Zoé a éclaté, curieusement, le Président Sarkozy n’est pas venu au secours des enfants victimes, ni des familles abusées, mais des voleurs d’enfants.

                        - Pourquoi ? Pour protéger qui ? Pourquoi Nicolas Sarkozy est-il allé au Tchad chercher les journalistes français et les hôtesses espagnoles ? Pourquoi le président français a-t-il annoncé, haut et fort, qu’il irait chercher lui-même les membres de l’association « Arche de Zoé », quoi qu’ils aient fait, mettant ainsi le feu à un baril qui n’avait pas besoin d’arrogance pour s’enflammer.

                        - S’agit-il d’une maladresse due à la précipitation, ou l’affaire des illuminés de l’Arche de Zoé cacherait t-elle une autre affaire autrement grave, bien plus glauque, qui aurait conduit le président français à la gaffe internationale ?

                        - Y aurait-il des imbrications entre l’exfiltration d’enfants tchadiens vers l’Europe, l’industrie pharmaceutique, et les milieux d’affaire ?

                        - Chaque jour qui passe voit apparaître de nouvelles questions. Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle bénéficié de passe-droits au ministère des affaires étrangères, au ministère de la défense, voire au ministère de l’intérieur ? Pourquoi et comment l’association l’Arche de Zoé, a-t-elle pu utiliser les avions Transal de l’armée française, pour transporter son matériel de N’Djaména à Abéché ? Pourquoi les services du ministère français de la défense, connaissaient-ils le plan de vol du Boeing affrété par Eric Breteau, le président de l’Arche de Zoé ?

                        - Le Boeing atterrit à Abéché, un aérodrome sous contrôle militaire tchadien … et français, certains gradés français étant présents dans la tour de contrôle. C’est depuis Abéché, que, grimés en blessés, les gamins devaient embarquer dans l’avion garé en bout de piste.

                        - Est-ce que les moyens tout à fait étonnants dont a profité l’Arche de Zoé, est-ce que la précipitation maladroite du président Sarkozy, à s’impliquer personnellement dans l’affaire, aurait un rapport avec le financement trouble de l’association l’Arche de Zoé ? Cette affaire, qui est tout le contraire d’une histoire de pieds nickelés, soulève tellement de questions, que certains se demandent aujourd’hui, si derrière cette bavure humanitaire, ne se cache pas une affaire d’une toute autre ampleur, une affaire d’expérimentations thérapeutiques sur des patients pas du tout volontaires.

                        - L’association l’Arche de Zoé est une initiative d’un organisme français Paris Biotech Santé. Elle est financée par une société de développement de produits pharmaceutiques BioAlliance Pharma, dont le propre frère du président, François Sarkozy, est vice-président du conseil de surveillance. Certains observateurs se demandent si BioAlliance Pharma, qui mène des recherches sur le sida et pratique des essais thérapeutiques, n’aurait pas un lien avec l’affaire des infirmières bulgares, dont la libération avait déjà été négociée par la famille Sarkozy. Quelles sont les réelles activités de BioAlliance Pharma, dont fait partie le frère du président Sarkozy ?

                        - La compagnie développe des médicaments pour traiter des maladies décrites comme mille fois plus virulentes en Asie du Sud-Est et dans l’Afrique subsaharienne que chez nous. Pour développer ces traitements la société pratique des expérimentations sur des patients, comme par exemple pour le Loramic, cinq cent quarante patients répartis sur quarante sites différents à travers le monde. Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, est directrice adjointe de Paris Biotech Santé. Et François Sarkozy, le frère du président, figure avec elle parmi les membres du comité d’évaluation de cet organisme spécialisé dans la recherche bio-médicale. D’où les questions qui enflent sur le web. Y aurait-il un rapport entre ces sociétés pharmacologiques, et l’intervention du président Sarkozy au Tchad. C’est comme la maladie d’Alzheimer, devenue grande cause nationale française, aussitôt après l’élection de Nicolas Sarkozy. Cette déclaration surprise aurait-elle un rapport avec le fait que son frère, François Sarkozy, siège à AEC Partners, dont le principal client est l’américain Pfeizer, leader mondial de l’industrie pharmaceutique, et spécialiste du traitement de la maladie … d’Alzheimer.

                        - Au printemps dernier, le Nigéria a attaqué devant la justice internationale le géant Pfeizer, qui aurait je cite : « effectué en 1996, de façon illégale, l’essai clinique d’un médicament, le Trovan, sur deux cents enfants » fin de citation. L’inventeur du Viagra aurait secrètement utilisé des enfants comme cobayes, pour tester de nouvelles molécules, sous couvert d’aides humanitaires. Onze enfants sont morts lors de ces tests. D’autres ont subi de graves séquelles : surdités, paralysies, lésions cérébrales, cécités. Le Nigéria réclame dix milliards de dollars à Pfeizer. C’est le Washington Post qui a révélé le scandale.

                        - Le journal belge sept sur sept s’interroge lui aussi sur le rôle de Paris Biotech Santé, où travaille Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, et François Sarkozy le frère du président. Je cite « L’Arche de Zoé n’est pas une histoire d’amateurs. Ils sont très professionnellement organisés, et ne manquent pas de fonds et de soutiens, en tout genre. La soit disant « petite » association semble avoir préparé cette opération au Tchad, avec beaucoup de relations d’influence, et de moyens techniques et financiers. » Fin de citation.

                        - Pourquoi le président Sarkozy veut-il aller récupérer les militants de l’Arche de Zoé au Tchad ? Pourquoi a-t-il voulu aller récupérer les infirmières bulgares en Lybie ? Est-ce que c’est juste pour faire le beau, pour parader devant les caméras du monde entier, ou est-ce que tout en haut de l’état français, on redouterait que des choses finissent par se dire dans les geôles africaines. On évoque notamment des expérimentations humaines financées par de puissants labos de biotechnologie, sous couvert d’aide humanitaire.

                        - Non, non, bien sûr, çà se serait de la science fiction ! 

                        -Fin de citation

                         

                         

                         


                        • cybitnap cybitnap 9 avril 2008 21:52

                          Je l’ai vu hier soir chez Ruquier et j’étais hors de moi. Ce salopard (et je pèse mes mots) auraient mérité de faire ses 8 ans de travaux forcés au Tchad.

                          Avec son petit sourire de pervers, il a reconnu être en négociation pour sortir un film. Ah il faisait moins le malin quand il était face a la Justice tchadienne. Maintenant qu’il est face à la justice francaise, il peut se permettre d’être serein.

                          Et je ne parle même pas de sa défense et de son avocat qui nous manipule comme c’est pas permis. Lui conseiller de faire une grève de la faim pour paraitre affaibli devant les caméras de télévision pendant son procès. Les membres de sa secte qui venait pleurnicher en disant qu’il était sur le point de mourir. Accuser le gouvernement pour noyer le poisson et obtenir le soutien de ceux qui s’opposent au gouvernement,...

                           

                           


                          • Georges Yang 9 avril 2008 22:22

                            Breteau  est un cuistre et un exalté, pas un salaud. Il a cru bien faire et a tout raté. Il est coupable avec son égérie Lellouche qui est encore plus excitée que lui. Les 4 autres sont des sous-fifres dépassés par les événements, surtout l’infirmière.

                            Mais derrière cette pitoyable affaire, il y a le discours ridicule de Kouchner, BHL et Urgence DARFOUR de J. Mamou tous ces beaux parleurs qui ont permis par leurs discours stéréotypés  de faire croire que les enfants mourraient par milliers. Alors que la situation se stabilisait depuis 2005.

                             

                            Si je dis qu’il y a plus de 500 000 morts par an en France et qu’on nous cache un génocide, certains simples d’esprit vont y croire. En fait, je ne ferai que citer la mortalité globale du pays. C’est un peu le type de présentation de ceux qui ont montré du doigt Khartoum et les chinois avec une analyse simpliste ne tenant pas compte du caractère complexe de la crise.

                            Quant à savoir si les enfants sont Tchadiens ou Soudanais peu importe, les tribus locales sont transfrontalières et n’ont pas véritablement le sens de la nationalité.

                            L’Arche de Zoé a été un fiasco, il faut y réfléchir, mais je ne pense pas qu’une commission parlementaire soit utile pour faire le ménage dans des associassions 1901 !


                            • Yohan Yohan 9 avril 2008 22:37

                              @ Georges Yang

                              Je n’aurai pas dit mieux


                              • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 9 avril 2008 23:39

                                Ca c’est quoi ? du mensonge, de la désinformation ?

                                - Quoi il fout le frère de ton président guignol à la même table que la secrétaire générale de l"ASZ dans les produits pharmaceutiques ?

                                -"Stéphanie Lefèvre, la secrétaire générale de l’Arche de Zoé, est directrice adjointe de Paris Biotech Santé. Et François Sarkozy, le frère du président, figure avec elle parmi les membres du comité d’évaluation de cet organisme spécialisé dans la recherche bio-médicale".

                                - Je ne parle même pas de la filière américaine avec le 1/2 frangin du guignol !

                                - En prison la pieuvre Sarközy !


                              • idyllique 9 avril 2008 23:00

                                Scandaleux hier sur canal+ d’entendre ce bonimenteur ! Encore un futur multirécidiviste ! La France n’aurait jamais dû lever le petit doigt pour les sortir du Tchad !!!


                                • Jocrisse Max 10 avril 2008 10:32

                                  Bravo,

                                  Article objectif et mesuré, en opposition de celui de P.Villach qui voit dans cette affaire minable la "sous-main" des autorités française !!!! Mais j’ai déjà remarqué ce que les raisonnements de ce monsieur sont très tortueux.

                                  Comme vous, je suis indigné par l’arrogance de Breteau qui, je le reconnais, s’exprime avec un aplomb remarquable.

                                  Merci pour votre article.

                                   


                                  • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 10 avril 2008 12:21

                                    Tiens l’auteur, commente ce qui suit avec mon cousin à Saint Denis qui est un personnage important, mais selon moi un peu trop encarté à droite !

                                    - Vu la longueur, je serais obligé de poster plusieurs fois.

                                    - Si après ça tu veux pas comprendre, immole toi par le feu en fait et cause de Nicolas !

                                     

                                    - L’information est d’importance : elle date du 3 mars 2008. Elle est donnée sur le site américain de la tentaculaire autant que tumultueuse société d’investissements « the Carlyle Group », rendue célèbre par Michaël Moore dans Farenheit 9/11.


                                    Le demi-frère du Président de la République prendra ses fonctions en avril à New-York. David Rubinstein, co-fondateur et directeur général ne tarit pas d’éloges sur sa nouvelle recrue : « …Olivier est un ajout remarquable à notre équipe des services financiers. Il possède une incroyable expérience et de réseau qui contribuera à Carlyle à capitaliser sur les bouleversements dans le secteur des services financiers et d’étendre notre record de victoires sur cette partie importante et croissante de l’économie mondiale… »


                                    Olivier Sarkozy est en effet un spécialiste des transactions bancaires. Il exerçait des responsabilités à l’Union des Banques Suisses (UBS), la plus grande banque de gestion de fortune au monde avec un patrimoine de 2 652 milliards de francs suisses ! En décembre 2007 l’UBS essuie la première perte de son histoire en raison de la crise des subprimes.


                                    Mais depuis elle s’est refinancée à l’image de la société générale qui n’est pas morte d’avoir perdu 5 milliards d’euros. L’UBS, c’est à une autre échelle qu’on a peine à imaginer ! Sa promotion n’empêchera pas Olivier de continuer à collaborer avec UBS.

                                    - Le groupe Carlyle


                                    Il s’agit d’une société d’investissements américaine créée en 1987, avec un capital de 5 millions de dollars. Vingt ans après, ses capitaux propres s’élèvent à 7,56 milliards de dollars, 1 500 fois plus ! Les Emirats arabes unis participent au capital qui n’est pas communiqué, cette société pas cotée en bourse peut ainsi mieux dissimuler ses opérations et l’origine de ses capitaux.


                                    Elle est dirigée par David Rubinstein qui fut conseiller du président Carter et plus récemment par Frank Carlucci, ancien directeur-adjoint de la CIA qui fut secrétaire à la défense sous Reegan.


                                    Ce groupe intervient dans de nombreux domaines : aéronautique, défense, automobile, transports, énergie, télécommunications, médias…. Dans son film, Michaël Moore a révélé les liens qui unissaient, au sein de Carlyle, Bush père et la famille Ben Laden, le père de l’actuel président siégeant au conseil d’administration, comme John Major ancien premier ministre de Grande Bretagne, James Baker ancien secrétaire d’Etat américain, Georges Soros ou l’ex-président de la Bundesbank, Frank Otto Pöhl et bien d’autres… le gratin.


                                    Après les révélations du cinéaste Moore, la famille Ben Laden a soldé sa participation (2,02 millions de dollars) dans le mois qui a suivi le 11 septembre 2001, simple coïncidence.


                                    En France, Carlyle Group s’est manifesté en investissant dans Vivendi Universal et en prenant 40% du capital du Figaro, soit 1 milliard d’euros en juin 1999, plus que Dassault qui a repris l’intégralité du capital en 2006.


                                    En 2003 Carlyle achète à l’Etat l’Imprimerie nationale pour 85 millions d’euros… que l’Etat lui rachète pour 376 millions d’euros, 4 fois et demi plus cher, au lendemain de l’élection de Nicolas Sarkozy, en juin 2007 !


                                    Les sénateurs communistes ont demandé une commission d’enquête après avoir saisi le premier ministre et la Cour des Comptes. Le ministre du budget, Eric Woerth, n’a pas nié les chiffres mais il trouve que c’est une opération bénéfique pour l’Etat !

                                    - Combien de temps ce scandale va-t-il être étouffé ?


                                    (voir l’Humanité du 17/7/07, Le Canard Enchaîné du 3/10/07)


                                    On savait que le Président de la République entretenait des relations privilégiées avec le monde des affaires et de la finance dont il sait si bien porter les intérêts. Avec un frère qui navigue dans les hautes sphères du capitalisme mondialisé, de la spéculation financière de haute volée, cela ne peut qu’élargir le carnet d’adresses et faciliter les retours d’ascenseur.


                                  • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 10 avril 2008 12:23

                                    - Source : www.transnationale.org Portail d’information sur les entreprises et les marques

                                    - Alors que les premiers contingents de Marines débarquent en Afghanistan dans le cadre de l’opération Liberté Immuable ", avec la bénédiction du monde " libre ", Georges W Bush s’est bien gardé de détailler les liens qui unissent sa famille à celle d’Oussama Bin Laden depuis trente ans. Loin du manichéisme de Georges W Bush, et de la croisade du bien contre le mal, les montages financiers du président américain ressemblent plus à un mauvais scénario à la Dallas... Où il est question de pétrole, de dollars, d’émirs du Golfe, de services secrets et de sécurité nationale.

                                    - Je suis impressionné qu’il y ait une telle incompréhension de ce qu’est notre pays et que des gens puissent nous détester. Je suis... je suis comme la plupart des Américains, je ne peux pas le croire, car je sais combien nous sommes bons. " Georges W Bush, conférence de presse du 11 octobre 2001 à la Maison Blanche.

                                    - La nouvelle est tombée le 26 octobre 2001, dans l’indifférence quasi générale, par une dépêche laconique de l’agence Associated Press : la famille Bin Laden retirait ses 2,02 millions de dollars d’investissements de la société Carlyle Group. L’annonce faisait suite à un article d’une page, paru le 27 septembre 2001 dans le Wall Street Journal, concernant une participation financière de la famille Bin Laden dans ce groupe. Mais aucun autre média ne s’est intéressé vraiment à cette information.

                                    - Qu’est-ce que Carlyle Group ?

                                    - The Carlyle Group est une compagnie d’investisseurs privés, peu connue du grand public, qui gère près de 13 milliards de dollars d’investissements dans différentes sociétés d’armement, de télécommunication et de laboratoires pharmaceutiques. Un complexe financier tentaculaire. Parmi les quatre sociétés les plus importantes détenues par ce groupe nébuleux, citons : Empi, Inc (activité principale : les médicaments et produits médicaux. (....................................... ........................................ .....)

                                    - Aujourd’hui, le conglomérat Carlyle contrôle plus de 160 sociétés, dans 55 pays, et possède même un bureau en France, sis 112 Avenue Kléber, à Paris. Sa branche française s’est notamment faite remarquer en juin 2000, en prenant des parts dans la holding financière du Figaro, au nez et à la barbe de Serge Dassault, qui convoitait lui-même le titre.

                                     

                                    - J’ai abregé. Mais on peut déjà comprendre pas mal de chose................................et bien sûr, continuer à chercher !


                                  • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 10 avril 2008 12:26

                                    - Un avion atterit à Roissy Charles de Gaulle (ou ailleurs) avec à son bord 100 enfants kidnappés, séquestrés, enlevés sournoisement à leurs parents, à la barbe des autorités tchadiennes, et dans la plus grande discrétion. Ce jour là, il n’y avait à N’djamena ni barbouze ni militaire français pour s’inquiéter du manège. Il n’y avait d’ailleurs même pas de tchadiens !

                                    - Les enfants et les membres de l’ADZ sont sortis discrètement de l’aéroport par le terminal bagages.

                                    - Ils ont pris chacun un taxi pour rejoindre les familles d’accueil.

                                    - Ces familles ont caché dans des placards, ces enfants kidnappés pour qu’ils ne soient pas découverts par les autorités françaises.

                                    - 1 mois après, 3 mois après, 6 mois après, ces 100 enfants sont toujours incognito sur le territoire français, et les parents auxquels ils ont été enlevés sont très contents et ne se sont pas manifestés.

                                    - Enfin, la supercherie a été mise à jour grâce à la perspicacité et à la clairvoyance de MAM !

                                    - Breteau et tous les membres de l’ADZ ayant encaissé les participations des familles d’accueil, se sont enfuis à Punta Del Este en Uruguay rejoindre Jean Médecin, où ils coulent des jours heureux avec les 200.000 € qu’à rapporté la vente des enfants.

                                    - Il n’y a pas eu d’effusion de sang lors du partage du butin.

                                    - Stéphanie Lefévre, secrétaire générale de l’ADZ et directrice adjointe de Paris Biotech Santé financier de l’ADZ, et dans lequel François Sarközy est membre du comité d’évaluation, a fait savoir à la presse française qu’il s’agit d’une homonymie et que le Sàrközy en question n’est pas le parent de qui nous savons.

                                    - Breteau, dans le journal local de Punta Del Este, a déclaré qu’ils ont eu beaucoup de chance pour réussir le coup, le jour de l’arrivée des enfants à Paris, toute la police était mobilisée sur le parcours de la flamme olympique, et n’a donc rien remarqué.

                                    - Il espère, assez rapidement, à l’occasion par exemple d’une visite de Sarkö chez les pêcheurs recommencer le coup, mais avec un Airbus 380.

                                    - Comme quoi, on peut être le pire kidnappeur d’enfant mais garder des sentiments patriotiques !

                                    - Sàrközy, lors de sa visite à Gandrange, a promis que les coupables seront tous appréhendés et sévèrement punis. Il a promis aux ouvriers de Mittal, une récompense pour toute inbformation ou dénonciation.

                                    -


                                  • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 10 avril 2008 12:29

                                    - En complément de mes posts sur les implications de Nicolas, François et Olivier dans cette affaire, dans le milieu de la très haute finance, et dans le milieu des ONG et des lobbies pharmaceutiques, voici encore une information significative :

                                     

                                    - La secrétaire générale de l’Arche de Zoé est co-directrice de Paris Biotech Santé

                                    - Des relations surprenantes et facilement vérifiables sur internet sont révélées par le portail d’information Tchadien Alwihda : 04 Novembre 07- Révélations : Arche de Zoé et Cofod sont liées à des laboratoires et fondations de recherches médicales fondamentales !

                                    - En effet, en faisant une recherche sur le Journal Officiel on voit que le contact email pour l’association l’Arche de Zoé est : lefebvre.s@parisbiotech.org. Sur le site du journal le Parisien on peut lire "Stéphanie Lefebvre, secrétaire générale et trésorière de l’Arche de Zoé" dans Cinq questions sur l’Arche de Zoé

                                    - Ajout 08/11 : D’apres Breteau, Stephanie Lefebvre tient la comptabilité de l’Arche de Zoé, les commissaires aux comptes de l’association sont les même que ceux de Paris Biotech, le compte en banque de l’Arche de Zoé se trouve dans la commune de Stéphanie Lefebvre. C’est également elle qui gère le listing des familles d’accueil. Enfin l’hôpital Cochin lié à Paris Biotech a accueilli une réunion de l’Arche de Zoé avec les familles (voir en bas de ce billet, audition de Eric Breteau par la police)(EDIT : d’apres Paris Biotech les commisaires aux comptes ne sont pas les mêmes).

                                    - Sur le site de Paris Biotech Santé on apprend que Stéphanie Lefebvre en est la directrice adjointe. Paris Biotech Santé a pour mission de soutenir des projets de création d’entreprises dans le domaine du médicament, des dispositifs médicaux et des services aux malades.

                                    - Sur ce meme site on peut aussi vérifier que le frère de Nicolas Sarkozy, François Sarkozy fait parti du comité d’évaluation de Paris Biotech.

                                    - François Sarkozy, pédiatre, est aussi un professionnel de l’industrie pharmaceutique et a été nommé vice-président du conseil de surveillance de l’entreprise BioAlliance Pharma, "BioAlliance Pharma est une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le domaine de la résistance aux médicaments. Elle développe et commercialise des thérapies innovantes qui ciblent le cancer, le VIH, les maladies infectieuses et les soins de support"

                                    - Sources : Merci au blog Torapamavoa de reprendre l’article du Journal Chrétien qui n’est maintenant plus en ligne... heureusement Google fait une copie de toutes les pages du web et on peut encore le retrouver en cached. La source du Journal chrétien était le portail Alwihda qui n’a pas retiré l’article. Voir également les enquêtes de Indymédia Nantes, le Réseau Voltaire et la République des Lettres.

                                    - Sur les sites ci-dessus on peut lire également que Stéphanie Lefebvre est l’épouse du docteur Jean-François Dhainaut, président de l’université Paris-V Descartes, chef du pôle "Paris Biotech Santé" et membre du conseil scientifique de la commission Recherche de l’UMP.

                                    - Le film The Constant Gardener peut venir à l’esprit, son scénario aurait pour origine des faits réels : des essais pharmaceutiques illégaux de l’entreprise Pfizer au Nigeria ayant entrainés le décès de plusieurs personnes, voir l’article Trovafloxacine de wikipédia.

                                    - edit : Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy du deputé Tchadien de l’opposition Ngarlejy YORONGAR, il accuse Nicolas Sarkozy de paniquer en raison de l’implication de son frère François Sarkozy dans des trafics d’enfants, pour des laboratoires d’expérimentation médicale.

                                    - t on peut lire notamment : "Quant à AEC Partners où siège votre frère cadet, Dr François Sarkozy, son plus riche client est le géant américain Pfizer, leader mondial de l’industrie pharmaceutique, spécialiste entre autre du traitement de la maladie d’Alzheimer, « Grande Cause nationale » de la République française en 2007."

                                    - Mais bien sûr, tous ces hommes, tous ces médias qui dénoncent ce scandale sont des fous, des affabulateurs, des négationnistes, des déstabilisateurs de notre démocratie !

                                    - Seuls les Sàrkö sont propres !


                                  • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 10 avril 2008 12:31

                                    -Ce que je disais plus haut, sur le fait que Breteau ait été pris pour un con par François Sàrkö et Stéphanie Lefebvre :

                                     

                                    - 08/11/07 AJOUT : document exclusif du Nouvelobs L’AUDITION D’ERIC BRETEAU PAR LA POLICE FRANCAISE EN AOUT 2007

                                    - Eric Breteau est le président de l’Arche de Zoé. extrait :

                                    - Question : Le siège de l’association se trouve où aujourd’hui ? Réponse : .(…) à .Paris...., c’est le domicile du père de notre secrétaire général. Je ne sais pas où est cet appartement, je ne m’y suis jamais rendu..

                                    - Question : Où se trouve les divers documents liés à l’activité de votre association Arche de Zoé ? Réponse : Chez notre secrétaire générale, Stéphanie Dhaulagiri [NdB : Lefebvre], elle demeure à La Haye les Rose, elle a déménagé il y a quatre mois dans un pavillon, je n’ai pas l’adresse sur moi. Elle dirige une institution qui est je crois sur fonds publics, qui s’appelle Paris Biotech, sis à l’hôpital Cochin à Paris.

                                    - Question : A ce jour, combien de familles ont reçu votre validation pour accueillir ces enfants ? Réponse : Je dirais dans les trois cents.

                                    - Question : Où se trouvent le listing de ces familles ? Réponse : Il se trouve dans l’ordinateur de Stéphanie

                                     

                                    - Question : Est-ce que c’est elle qui tient la comptabilité ? Réponse : Oui c’est elle.

                                    - Question : Quels sont les commissaires aux comptes de l’association ? Réponse : Je ne connais pas leur nom, ils ont été choisis par Stéphanie, et je sais que ce sont les mêmes que pour Paris Biothec.

                                    - Question : Dans quelle banque est ouvert le compte de l’Arche de Zoé ? Réponse : le Crédit Agricole de l’Haye les Roses. Il n’y a qu’un compte.

                                    - [...]

                                    - Question : Depuis quand avez vous contacté ces familles et comment cela se passe ? Réponse : Depuis le 10 juin, date de la première réunion. Le minimum de famille a été d’une quinzaine et le maximum plus d’une centaine. La dernière fois dans un amphi à la faculté de l’hôpital Cochin, le 17 et 18 juillet. Toute l’équipe de l’Arche de Zoé était présente, nous avons présente l’association, la situation au Darfour, les détails de l’opération et la procédure administrative mise en place. A l’issue de la réunion, les familles intéressées s’inscrivent et s’engagent dans le cadre d’une charte d’engagement à participer au réseau des familles d’accueil.

                                     


                                  • Nobody knows me Nobody knows me 10 avril 2008 10:45

                                    Moi je pense de plus en plus que c’est un beau hold up non prémédité de Deby ce coup-là.

                                    Une fuite dans le cycle de pots de vin a foutu le bordel, mais l’anthylope est bien retombée sur ses pattes.

                                    Bon, bien sûr en chemin, on a fait sauté 8 ans de travaux forcé comme ça "clap", on va filer 8M d’euros à ce gentil gouvernement tchadien pour qu’ils puissent nous acheter des chars et de quoi "calmer" la rébellion (comprendre "anéantir").


                                    • ASINUS 10 avril 2008 13:34

                                      une fuite dans le cycle pot de vin

                                       

                                       

                                      absolument , plus a mon avis cet incommensurable mépris dissimulé voir inconscient

                                      qu on certain ong venant

                                      agir au nom de l humanitaire et de la démocratie, mon propos n englobe pas de

                                      veritable donneurs de temps ,de vie ,de soins, qui aussi existent aussi


                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 10 avril 2008 11:28

                                      J’ aime pas les ongs et les congs non plus .

                                       

                                      Sinon j’ connais des bons restaus ,


                                      • Sébastien Sébastien 10 avril 2008 11:43

                                        Je renverrai Breteau au Tchad par le premier avion. Au lieu de nous casser les couilles il cassera des cailloux...

                                         

                                         


                                        • xray 11 avril 2008 12:32

                                          L’ARCHE DE ZOE 
                                          Il n’est pas nécessaire de se poser la question à savoir si L’ARCHE DE ZOE est au service d’une certaine « Finance » (Le capital de la Dette publique).
                                          Cette finance qui vie de la misère qu’elle produit et qui gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. 

                                          L’hypocrisie religieuse 
                                          http://blog.ifrance.com/echo-athees 

                                          Depuis 5 000 ans ! Quoi de neuf ? 
                                          http://blog.ifrance.com/echo-agnostiques 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès