Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Espérance de vie (encore plus)

Espérance de vie (encore plus)

Un problème ou un espoir ?

En tout cas, de gros bouleversements en perspective.

Un de mes amis, toujours à l'écoute des évolutions, m'a transféré la conférence d'un chercheur portant sur notre espérance de vie dans un futur proche.

Je vous fais partager ma réflexion.

L’argumentation et la démonstration repose sur des éléments factuels démontrés.

Les progrès de la bio et nanotechnologie sont manifestes mais :

Si je suis d'accord avec nombre de références citées (notamment la loi de Moore), je pense que la dernière phrase de sa conférence est utopiste.

1. utopisme sur les 1000 ans annoncés,

2. utopisme sur la possibilité de faire partager toutes ces avancées à une masse significative de la population,

3.  et, il semble oublier que d’autres facteurs se développent et vont dans le sens inverse et plaident pour une décroissance de la durée de vie dans les pays au niveau technologique élevé (croissance des obèses, des diabétiques, manque d’activité, barrières immunitaires qui tombent, résistance aux antibiotiques, …).

Mais les bouleversements induits risquent quand même d’être nombreux !

À supposer que la durée moyenne de l'espérance de vie passe à 120 ans, quid de la répartition des ressources de la terre, de l’équilibre des caisses de retraite,… et surtout, ce n’est pas la durée de vie qui importe, mais le temps pendant lequel on peut vivre en utilisant un corps “opérationnel“ et en étant toujours heureux de vivre.

Quels coûts cela va-t-il engendrer, qui va pouvoir en bénéficier, et, pourquoi  ?

J’ai des problèmes de santé assez lourds, mais je ne souhaite pas que ma fin de vie dépasse le raisonnable et que je me retrouve dans un fauteuil ou pire grabataire, bien vivant, à la charge de ma famille sans plus rien apporter qu’une charge qui devient insupportable au fil du temps (y compris pour ceux qui vous aiment).

J’ai eu la chance d’avoir une belle vie et je pense qu’à tous les âges on a des “plaisirs“ différents, que l’on apprend à apprécier de nouvelles choses et qu’il est inutile d’être aigri contre la vie ou jaloux de ceux qui ont plus de chance.

En fait, je pense qu’il est bien plus important de bien vivre que de vivre plus longtemps.

Et là, le problème n’est pas physique, mais cérébral, voire philosophique.

Mais je vous invite à regarder cette vidéo, elle pose quand même question et donne de nombreuses informations. Frank & Stein ne sont pas loin !


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • mimi45140 9 août 2014 13:29

    Intéressant , j’ aimerais juste savoir si je vais faire partie des quelques millions que l’on vas laisser vivre, et du milliard que l’on vas laisser survivre au service de ces quelques millions qui auront droit à l’immortalité , des congés spécifiques devrons voir le jour , combien de jours pour l’enterrement de sa fille , de son petit fils , arrière petit fils. A cinquante ans je résonne déjà comme un vieux con , je n’ose imaginer à 500 ans. L ’avantage je ne ferais pas ch..r mes descendants ils seront déjà mort et en plus pas besoin de descendant puisque je jouerai moi même leur röle. Depechez vous ,il n’y auras pas de place pour tout le monde , ne m attendez pas, j’ai déjà perdu le ticket d’embarquement , je serais surement au jardin public ( si cela existe encore), avec mon petit fils à faire du toboggan.


    • gogoRat gogoRat 12 août 2014 15:13

      Très juste Mimi !

       La question serait plutôt de savoir si une espérance de vie de 1000 ans permettra davantage de se rapprocher d’une immortalité fantasmée.
       ... ou encore si cela pourra seulement améliorer les chances de survie de l’espèce humaine
      m
       ( Exemple de dilemme : si la faible proportion des futurs Mathusalem est de fait sélectionnée parmi les plus arrivistes, égocentriques, vaniteux ... cette sélection darwinienne faussée a-t-elle beaucoup de chances de s"avérer pérenne ? ...)

       Autre angle de vue :
       ne peut-on vouloir voir une éternité concentrée dans la richesse d’un seul instant, même très fugace ?
       Attention alors à la pas trop alourdir, avec une durée de vie trop banalisante, la probabilité qu’un autre instant, négatif celui-là, ne vienne anéantir et même inverser en enfer éternel le trop exceptionnel instant paradisiaque qui aurait justifié tout l’Univers ...


    • caillou40 caillou40 9 août 2014 13:37

      Vivre...ou survivre...là est la question ?

      Mémé...t’as pas vu mon dentier.. ? 

      • ahtupic ahtupic 9 août 2014 13:43

        L’espérance de vie EN BONNE SANTE est déjà en regression.Ceux qui meurent agés en ce moment ont bénéficié d’une vie saine, active avec de la nourriture non trafiquée. Grave à Monsanto, Bayer, grace au manque d’activité physique(télé-internet), aux Mac-Do, Kebabs, etc... grâce à nos agriculteurs, le nombre de cancers augmentent et également les autres pollutions(air-eau-radio activité- ondes électromagnétiques), soyons certains que beaucoup ne verront jamais la retraite qui aura quasiment disparue. On pourra vous faire vivre 100 ans sous coeur artificiel, rein artificiel, poumons artificiels. Que du bonheur.


        • foufouille foufouille 9 août 2014 14:38

          « En fait, je pense qu’il est bien plus important de bien vivre que de vivre plus longtemps. »

          tout dépend du temps..un an est court mais 20 sera long


          • marauder 9 août 2014 14:43

            Pas d’accord sur d’autres chose, mais sur ce plan, je vous rejoins. La vidéo en dit long, pour ceux qui n’avaient pas déja fait le tour de la question.

            A priori il n’est question que d’un futur relativement lointain, et hypothétique.
            Pourtant, l’augmentation énorme de l’espérance de vie moyenne était déja optimal depuis un moment. Il commence a baisser en ce qui concerne l’espérance de vie en bonne santé dans les pays soit-disant développés.
             Avec la pollution, le stress et la malbouffe, les efforts de la médecine ne seront pas suffisant pour contrecarrer cela. La nature a horreur du vide.

            On avait atteint un « juste millieu technologique » dans les années 50, qui ne manquait qu’une vraie répartition des richesses et une conscientisation réelle (c’est déja énorme ...). Et meme sans la révolution industrielle, en acceptant de rogner un peu sur son espérance de vie, on avait une possibilité réelle pour une société égalitaire. Il faut aller voir le livre de richard wilkinson a ce sujet, il démontre bien la chose, a savoir qu’une société égalitaire rend moins malade et rend plus heureux.
             Voila, ca n’est qu’utopie, pour l’instant, enfin j’espère ...

            Pour faire une parralèlle, lorsque l’on s’est mis a nourrir nos chats il a fallut les stériliser (ou tuer les portés), pour contre-carrer le trop de confort apporté et permettant une durée de vie jusqu’a 5 fois plus longue et des possibilités de reproductions plus adéquat... Nous, humains, sommes nos propres maitres, c’est a nous d’y aller mollo, par nous meme.

            Entre les dieux des monothéistes (oxymore) qui poussent a croitre et multiplier, a vivre après la mort, et les dieux des technoscientistes qui ne pensent qu’a ... croitre et se multiplier, et a vivre au dela de la mort, on est mal barrés !!!
            Essayons d’etre nous meme les sages que l’on aimerait voir en l’autre.

            A sinon, encore un parralèle entre espérance de vie, bétise et technologie :
            http://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY


            • Xenozoid Xenozoid 9 août 2014 14:50

              c’est vrais qu’une espérence de vie, dédié au sitcom, est surtout une illusion relative


            • Loryeber Loryeber 9 août 2014 16:41

              Mais heureusement que l’on n’est pas d’accord sur tout !

              Ce serait invivable, on aurait tous envie de faire la même chose au même moment au même endroit,…
              Il est d’ailleurs souvent plus intéressant de discuter avec des gens qui ne sont pas d’accord dans la mesure ou la discussion est argumentée et apaisée et n’est pas simplement un fatras de croyances que l’on veut imposer à l’autre.

            • Pepe de Bienvenida (alternatif) 9 août 2014 15:08

              Merci pour ce document et cette réflexion. Celui qui vend sa salade sur la vidéo se garde bien d’aller aux questions essentielles. Plus longtemps, pour quoi faire ? Vivre plus longtemps, est-ce vivre mieux ? Pour qui ? Quelles en seraient les conséquences et qui va les payer etc.
              On ne peut pas en même temps regarder son nombril et l’avenir.


              • Gnostic GNOSTIC 9 août 2014 15:44

                Espérance de vie : Un problème ou un espoir ?

                 

                Je pencherai plutôt pour … un problème

                 

                Quantité (longueur) de vie ou Qualité de vie ?

                 

                Sans hésiter la qualité

                 

                A ceux qui ne sont pas d’accord, je les invite à visiter une maison de retraite, nos mouroirs modernes et admirer comment la plupart des pensionnaires … s’emmerdent !

                 smiley


                • Pepe de Bienvenida (alternatif) 9 août 2014 16:12

                  Mon voisin de 85 ans a eu de sérieux problèmes cardiaques, c’était une force de la nature. Il sait le peu de temps qui lui reste mais il le prend avec une philosophie qu’on peut lui envier.
                  Qu’il y ait ou non un après qu’importe, c’est la dignité qui l’emporte.


                • foufouille foufouille 9 août 2014 20:58

                  c’est quoi digne ?


                • Loryeber Loryeber 10 août 2014 12:23

                  Garder une conscience et la main sur son futur.


                •  C BARRATIER C BARRATIER 9 août 2014 16:36

                  Cela change de certains discours politiques, les personnes âgées sont souvent dans le collimateur

                  Retraités dans le collimateur : Haro sur les vieux

                  http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=191


                  • zygzornifle zygzornifle 9 août 2014 16:43

                    Pour ceux qui ont du pognon bien sur....Espérance de vie de combien pour les 8,4 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté ? pour les 9 000 000 millions de sans emplois ? RSA , ASS , pour les retraités qui font les poubelles, tous ces gens n’ont pas droit à la CMU malgré leurs faibles ressources et n’ont pas de mutuelle ou une mutuelle indigente couvrant tout juste leurs médicaments .....Toutes ces belle avancées technologique ne seront pas pour eux......ni pour moi d’ailleurs ....


                    • zygzornifle zygzornifle 9 août 2014 16:46

                      Espérance de vie de 120 ans..... Sarkozy a du temps devant lui pour peaufiner son grand retour 

                      p .....

                      • Claudec Claudec 9 août 2014 17:34

                        Au moment où le choix que nous impose notre prolifération incontrôlée est de naître moins nombreux ou vivre moins vieux, beau cadeau en vérité !


                        Pour approfondir cette réaction :

                        http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com


                        • marauder 9 août 2014 22:48

                          Parlons en des « vieux » ... Leurs enfants bossent et les autres n’ont pas les moyens de les aider.

                          Super, fallait savoir se vendre, pour gagner sa vie, devoir vivre n’importe ou le patron t’envois, comme un chienchien ...

                           Bha voila, personne pour nos vieux, pu un rond, tout a cramé, la finance, les terres arables, l’eau ... Et rien pour nos vieux qui ont gracement contribué a cette destruction.
                          Tragique, surtout pour NOS ENFANTS qui eux n’avaient rien demandé ... Enfin je dis « nos », mais moi, j’en ai pas fais, y’a déja les enfants des autres, qui sont pris dans la nasse de leurs parents inconscients dans un systeme dominateur et monopolistique.


                          • devphil30 devphil30 10 août 2014 06:26

                            L’espérance de vie actuelle est basée sur des personnes du baby boom qui ont bénéficié de toutes les améliorations médicales et ont pu bénéficié d’un environnement et d’un alimentation saine.

                            Les générations actuelles bombarder d’ondes , de pesticides et de nourriture industrielle n’auront pas la même espérance de vie par contre la retraite se base sur la génération précédente pour calculer les retraites ,une belle arnaque de plus.

                            Philippe  


                            • alinea alinea 10 août 2014 10:11

                              devphil,
                              Pas du tout ! ceux qui vivent les plus vieux sont les parents des babyboomers ! Les babymoomers, eux, tombent comme des mouches à partir de cinquante ans, plus tôt parfois !


                            • marauder 10 août 2014 11:45

                              alinea

                              "Pas du tout ! ceux qui vivent les plus vieux sont les parents des babyboomers ! Les babymoomers, eux, tombent comme des mouches à partir de cinquante ans, plus tôt parfois !« 

                              Ca serait un peu complexe a mettre en lumière mais je dois reconnaitre que sur ce point précis, je suis d’accord avec toi.

                              En gros, j’ai deja du le dire, les parents de babyboomer ont bénéficié de la meilleure partie du »progres« sans en avoir eu les conséquences. Concernant les deux guerres, elles ont meme pu avoir un effet bizzarement »boostant". Une foule totalement unie (et très bete) peut soulever des montagnes. Des gens qui réfléchissent beaucoup sont souvent impuissants. Ce n’est pas forcément un probleme en sois car a quoi sert le pouvoir, quand c’est pour se battre et détruire l’eco systeme naturel et social ? (parralèle entre le jeune con en pleine forme et sans compréhension, et un vieux fatigué qui aurait tout compris comment faire mais incapable d’agir).

                              C’est dire a quelle point les illusions construisent et font tenir l’etre humain. Encore faudrat-il s’accorder dans ces illusions. Et la surement qu’on vivrait 120 ans sans trop de soucis.
                              Sachant que chez le mammifere que nous sommes, l’empathie, la reconnaissance mutuelle, l’autonomie, la sérénité et la confiance entre les individus sont les clés de la réussite en tout points.
                              (je re-cite richard wilkinson au sujet des inégalités ... )


                              • robert 10 août 2014 19:11

                                beaucoup souhaite de la vie mieux que la vie plus.


                                • zygzornifle zygzornifle 11 août 2014 10:07

                                  N’oubliez jamais que la vie est un CDD dont personne ne connait la date finale.......


                                  • marauder 11 août 2014 16:14

                                    Ca s’appelle un CDI !

                                    (Indéterminé ...)


                                  • zygzornifle zygzornifle 12 août 2014 15:02

                                    non il est déterminé


                                  • marauder 12 août 2014 16:35

                                    Excuses moi je suis taquin ;)
                                    C’est pas un contrat, dans la mesure ou je ne me souviens pas avoir signé.
                                    Bon ce sont des détails, pour dire que les images c’est aps forcément évident pour une analogie rapide ...


                                  • gogoRat gogoRat 12 août 2014 15:32

                                     « Vivre ou mourir ? : un choix de vocabulaire qui ne témoigne que de votre humeur du moment. » 
                                    - Zombie


                                    • gogoRat gogoRat 12 août 2014 20:26


                                       Mieux (ou pire ?!) que dans ’le Meilleur des mondes’ ou ’1984’, nos super-méritants ou humains supérieurs, entrés dans une compétition mondiale sans merci pour faire partie d’une classe de demi-Dieux dignes du sacrifice de tous les autres « pauvres bougres » ... ne seraient-ils pas en train de tabler sur une « spéciation sympatrique »  ? ( Rien à voir avec St Patrick, et encore moins avec sympathique ! ) pour croire assurer une « avance » civilisationnelle à eux-mêmes et à leur progéniture ?

                                      cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_synth%C3%A9tique_de_l%27%C3%A9volution :

                                      • Il suffit pour cela que quelques individus changent de période de reproduction ou de signaux pour la parade nuptiale pour que les autres représentants de l’espèce cessent rapidement de s’accoupler avec eux ; il y a alors formation de deux communautés se partageant le même espace, mais s’isolant sur le plan de la reproduction. Les deux populations, en évoluant chacune de leur côté, pourront finir par se transformer en deux espèces complètement différentes.
                                        Comme les spéciations sont des phénomènes relativement courts, qui se produisent dans de petites populations isolées, on observe souvent une certaine discontinuité entre les différentes espèces dans les archives fossiles. Une espèce peut ne pas changer pendant très longtemps, puis être rapidement (à l’échelle géologique) remplacée par une autre.
                                      Mais alors ATTENTION !
                                       un éminent psy , Boris Cyrulink, a déjà pu relater la disparition complète et rapide de toute une population animale, dans un environnement tout à fait favorable, (qui l’avait d’abord amenée à une rapide multiplication) ... à cause justement de sournoises perturbations dans les signaux et codes pour la parade nuptiale ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Loryeber

Loryeber

Retraité.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès