Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Espérance lucide ou soumission programmée ?

Espérance lucide ou soumission programmée ?

Après le “Ensemble tout est possible” en 2007 du président de la République d’Opérette française, nous voici confrontés à une locution qui vaut son pesant : “Espérance lucide” !

Alors allons chercher dans les dictionnaires ce que signifie un tel mot d’ordre.

Définition du nom espérance (Lexis Larousse) :

1/-Attente confiante, sentiment de la personne qui espère ;

2/-Etat de la personne objet de ce sentiment ;

3/-Une des 3 vertus théologales ;

4/-jeu de hasard utilisant des dés ;

5/-Contre toute espérance, alors que personne ne s’y attendait ;

 

Définition de l’adjectif lucide (Lexis Larousse) :

Provient du latin lucidus, lumineux

1/-Qui est en pleine possession de ses facultés de compréhension ;

2/-Intervalle lucide, moment de raison chez une personne dont l’esprit est dérangé ;

 

Si nous faisons une approche sémantique de cette locution nous pouvons, pour bien en comprendre le sens, donner quelques exemples qui seront à mettre en application pour chacun d’entre nous après la victoire éventuelle du candidat qui aura été élu avec cette espérance lucide :

 

-j’espère que mon salaire ne sera pas trop diminué, mais étant lucide je dois m’y attendre ;

 

-j’espère que j’aurai droit à une retraite décente, mais étant lucide je dois m’attendre à une retraite de merde ;

 

-j’espère que mon pays va redevenir un grand pays, mais étant lucide je dois m’habituer à ce qu’il reste un satellite des USA ;

 

-j’espère que le futur président sera correct, mais étant lucide je ne dois pas trop rêver ;

 

-j’espère que nous arrêterons de bombarder des civils partout où nous pouvons, mais étant lucide je dois m’attendre à ce que mon pays continue sa politique coloniale ;

 

-j’espère que nos usines vont revenir produire en France, mais étant lucide je dois m’attendre à ce que les PDG et les actionnaires de ces usines ne le veuillent pas ;

 

-j’espère avoir le droit d’utiliser les autoroutes, qui sont partie du territoire national, sans payer, mais étant lucide je dois m’attendre à ce que de plus en plus de morceaux de notre territoire soient privatisés ;

 

Et ainsi de suite …..

 

Alors, en guise de conclusion, disons que l’espérance lucide est synonyme de soumission programmée.


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 17 janvier 2012 10:14

    Bonjour ; Gérard.

    Désolé, mais votre démonstration n’est pas convaincante. Car vous n’interprétez ce slogan (car c’en est un) qu’à l’aune de votre opposition viscérale à Hollande. Je peux le comprendre, mais l’objectivité oblige à faire une lecture différente, et que vous avez soigneusement occultée, de cette « espérance lucide », celle-ci :
    « Attente confiante, mais dans les limites du raisonnable ».

    Autrement dit, et pour reprendre l’un de vos exemples :
    « J’espère que notre industrie va revenir produire en France, mais étant lucide je sais que cela sera difficile et prendra du temps » !

    Bien essayé, mais... raté !

    Cordialement.


    • Fergus Fergus 17 janvier 2012 12:00

      Bonjour, Ekaterina.

      Je ne dis pas cela, je souligne simplement que seules les interprétations négatives ont été faites.

      Cordialement.


    • Fergus Fergus 17 janvier 2012 16:26

      @ Ekaterina.

      Je ne me suis pas placé dans mon commentaire sur le plan des programmes, mais sur celui de la sémantique.

      Et en ce qui me concerne, ma priorité est « virer Sarkozy ». Ce qui ne m’empêchera pas, eu égard au peu d’estime que je porte au PS socio-libéral que l’on connait depuis des décennies, de voter Mélenchon au 1er tour avant de revenir sur le vote Hollande au 2e.


    • Gérard Luçon Gerard Lucon 17 janvier 2012 11:37

      Bonjour Fergus,

      j’aurai bien aime pouvoir attendre quelque chose d’autre du PS, malheureusement ils ne reviendront pas sur l’age de la retraite, ni sur la privatisation des cotisations retraites, pas sur celle des autoroutes, ils ont vote les interventions en Lybie et soutenu le renversement de Gbagbo en Cote-d’Ivoire, ils ne modifieront pas les CA et les structures des grandes entreprises et ne seront donc pas en mesure de pousser celles-ci a revenir produire et payer leurs impots en France, 

      et puis rappelons-nous bien qu’ils etaient plus atlantistes que la droite avant la venue de sarkozi ... quand au nucleaire ...

      bref ...et pour rester optimiste, ne rien attendre du candidat socialiste, c’est cela l’esperance lucide ...


      • Fergus Fergus 17 janvier 2012 12:03

        @ Gérard Lucon.

        Globalement d’accord avec ce constat.

        Il n’en reste pas moins vrai que la priorité en 2012 est d’éliminer Sarkozy. Après quoi pourra venir le travail d’alternative à un pouvoir de gauche à la sauce socio-libérale.

        Bonne journée.


      • Gérard Luçon Gerard Lucon 17 janvier 2012 12:10

        Fergus, virer sarkozi est un autre debat : c’est faire oeuvre de salubrité publique,

        mais sincèrement je me demande si Bayrou ne serait pas plus libre que Hollande, lequel me parait totalement cerné par l’aile droite du PS.


      • Fergus Fergus 17 janvier 2012 13:44

        @ Gérard Lucon.

        Elire Bayrou reviendrait à donner le véritable pouvoir au vainqueur des législatives qui serait soit UMP, soit plus probablement PS. A moins que Bayrou élu ne fasse appel comme Premier ministre à une personnalité consensuelle capable de mettre sur pied un gouvernement d’union compsé de ministres modérés. Quel que soit le scénario, on est là dans un schéma quelque peu fantasmé. Mais de toute manière fort peu envisageable...


      • Fergus Fergus 17 janvier 2012 16:32

        @ Ekaterina.

        Voter nul peut être intéressant, mais cela se prépare des années à l’avance. Et faute d’un fort mouvement dans ce sens initié depuis de longs mois, cela sera totalement inutile en avril et mai car une écrasante majorité des votants prendront parti et relègueront le vote nul à un pourcentage peu significatif.

        En l’état actuel des choses, le seul moyen d’agir un peu efficacement en 2012 est donc de voter alternatif lors des législatives.

        Bonne fin d’après-midi.


      • Fergus Fergus 17 janvier 2012 22:57

        @ Ekaterina.

        « Du recul, on en a eu ». Oui, mais précisément il ne s’est passé qui aille dans ce sens. C’est pourquoi, il n’est plus temps de rêver pour ce scrutin, mais d’envisager le prochain dès l’automne 2012.

        Bonne nuit.


      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 17 janvier 2012 13:35


        Soyez raisonnables : demander ce qui parait impossible. Il ne faut pas se fier aux apparences.

        Nous voulons une démocratie réelle. maintenant.


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 17 janvier 2012 14:35

          @Ekaterina et Alexis ... nous sommes tellement loin des slogans de 68 !

          Maintenant il faut se contenter d’esperer dans les limites de la page dans laquelle on ecrit sur le cahier, et dont les dimensions n’ont pas ete fixees par nous, mais par le candidat.

          il y a quelques annees un sociologue que je faisais intervenir sur le theme « La Loi » avait aborde ce sujet de la page, avec le coeur du texte, la marge, et l’exterieur du cahier. Cela avait permis a « mes educateurs » de comprendre le role de la marge. J’ai alors compris qu’en 68 nous avions ecrit dans la marge. Il est temps venu de recommencer !

          Concretement il faut demander ce qui parait impossible pour pouvoir negocier le possible. Demander le possible, s’est s’empecher de rever et se mettre en situation de negocier a l’interieur du possible, et donc de choisir implicitement de repartir avec la desagreable impression de s’etre fait sod...ser en beaute !


          • paul 17 janvier 2012 15:13

            « Espérance lucide », c’est la suite de « Je veux donner du sens à la rigueur ». Voila le programme.
            On connait les Indignés . Il y a aussi les Résignés, hélas . Tu parles d’une alternance !


            • paul 17 janvier 2012 15:32

              Euh...non, pas l’alternance, on connait déjà . Je voulais dire : l’alternative bien sûr .


              • Bernie78 18 janvier 2012 09:14

                Quelle est la signification profonde de la photo d’illustration de l’article ?


                • Gérard Luçon Gerard Lucon 18 janvier 2012 15:54

                  @Bernie, sincerement je ne sais pas, mais il m’a semble qu’elle represente bien la taille de notre pays et qui le dirige, et egalement qui veut prendre sa place ... bref UMPS = NIET !


                • Ruut Ruut 18 janvier 2012 09:56

                  Ni droite (UMP) ni gauche (PS) ce coup-ci.
                  Marre de cette politique inacceptable.
                  Le problème c’est que voter vert revient a voter gauche.
                  Les choix ne sont plus très grand.


                  • benedicte_gab 18 janvier 2012 11:40

                    je ne sais pas si je voterais au premier tour, mais ce qui est sûr c’est que je ne voterais pas au second tour, il est hors de question que je donne par mon vote un quelconque semblant de légitimité à cette caste de parasites politiciens de l’umpsmodem qui se foutent de notre gueule, et ce même si MLP se retrouvait au second tour. Tant que nous accepterons de choisir la sauce à laquelle nous allons être mangé au lieu de regarder en face que nous vivons en servage (et non en démocratie) et nous bouger le cul pour reprendre nos droits à l’existence, demain sera pire qu’aujourd’hui, et geindre ne servira à rien !
                    A un moment donné on va finir par atteindre un point de rupture et ça va exploser violemment mais sans aucun projet alternatif de société à construire, ce qui risque d’avoir des conséquences désastreuses.
                    Ce n’est pas qu’il est impossible de changer de société, ce qui rend impossible un changement radical d’orientation c’est le refus du plus grand nombre à être capable de l’envisager ... et donc on va devoir attendre que tout s’effondre et qu’une majorité de personnes n’aient plus rien à quoi s’accrocher ? C’est malheureusement dans cette situation que nous sommes, et ça n’a rien d’enthousiasmant, notre aveuglement nous envoie directement dans le pire cas de figure, pas de quoi pavoiser.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès