Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Et au milieu coule la misère..

Et au milieu coule la misère..

Téléthon, Banque alimentaire, Restos du coeur, Emmaüs etc... le mois phare des appels aux dons commence. Et comme d’habitude ils n’ont jamais eu autant besoin de nous, qu’on se le dise.

Car chaque année c’est pire, preuve qu’ils bossent bien : les gouvernements peuvent continuer à cisailler les filets sociaux, ces braves associations nettoient et cachent vaille que vaille la misère croissante. Et gratuitement en plus : que demande le peuple (de la nourriture ? un logement ? des vêtements ? Je n’y peux rien moi, aller voir les associations et ne restez pas devant ma permanence de campagne ça fait tâche) !
 
Jadis on payait des gens pour emballer les cadeaux, aujourd’hui on fait bosser des bénévoles pour les bonnes causes et parfois même des mineurs avec leur prof pour leur payer des voyages scolaires (certains remplissent les sacs au caisse le samedi pour ça...en attendant l’ouverture du dimanche). C’est beau la générosité. Preuve par le Téléthon qui en appel à celle des français mais refuse catégoriquement de partager ni même d’envisager de partager avec d’autres associations son pactole. Sauf avec France télévision ou plus d’1 million d’euros sont engagés par l’association pour la foire télévisuelle annuelle aux corps brisés et tordus.
 
Rappelez-vous aussi le scandale d’il y a 2 ou 3 ans ou on apprenait que certaines grandes enseignes de la distribution louaient le matériel prêté voire les emplacements aux associations qui emballaient les cadeaux ! Qu’en est-il aujourd’hui ?
 
Et maintenant on parle d’organiser la collecte des dons par "le haut" (Martin Hirsch, ce matin - 27/11/2009 - à la radio) pour permettre une meilleure redistribution entre associations. Quoi de plus étonnant avec un Hirsch (ex-Emmaus) et une Amara (ex-Ni putes, ni soumises - ni efficace) au gouvernement ? Et puisque l’impôt, autrement dit, la solidarité nationale désintéressé et aveugle (au sens ou l’affectation directe des fonds est inconnu par le contribuable) ne font plus recette, les politiques n’ont qu’a se rabattre sur les dons, bien plus populaire.
 
Et hop hop hop, finis les boulets de fonctionnaires et vive les bénévoles étudiants ou retraités du papy boom qui charbonnent en fond de cale pour, au choix, une place au paradis, une bonne conscience et surtout un autocollant et/ou une casquette. Mieux que les chinois. Just do it, comme dirait l’autre, mais sans salaire. Sûr, qu’ils font de bons et beaux enfoirés. Au moins ils connaitront le chemin quand ils commenceront leur vie active de travailleurs ou retraités pauvres qui constitue l’essentiel des nouvelles recrues de ces associations.
 
Et plus les années passent, et plus je me dis que ces dernières, loin de lutter contre la misère, l’entretienne, la cache et donc finalement, la renforce puisque nos politiques et leurs électeurs ne voient jamais les dégâts sociaux de leur politique. Beaucoup de ces bénévoles se disent de gauche. Mais au final qui aident-ils le plus ? Les miséreux qui reviennent de plus en plus nombreux chaque année ? Ou les politiques libéraux qui peuvent démagogiquement fustiger l’impôt et axer leur communication sur le sécuritaire tout en favorisant les plus riches ? Poser la question, n’est-ce pas déjà y répondre ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • geo63 28 novembre 2009 11:06

    Bon article et bon titre !

    Mais à propos d’enfoirés que dire de tous ces chanteurs qui assurent leur « promotion d’image » en surfant sur la misère. J’ai envie de rugir !


    • Fergus Fergus 28 novembre 2009 12:57

      Vous avez entièrement raison, la multiplication des intitiatives telles que le Téléthon est un piège à cons pour la cause des malheureux et des handicapés.

      Car plus les Français donnent, et plus l’Etat se désengage de ses responsabilités, préférant faire des cadeaux à ses amis et aux lobbies vecteurs d’opinion, tel celui des restaurateurs : 2,5 millions de cadeaux inutiles à ces derniers, c’est l’équivalent de 5 Téléthos pas an !!!

      Voilà qui laisse rêveur, non ? Ou plus exactement dégoûté !

      Et la multiplication des actions bénévoles est gênante en cela : 1° qu’elle contribue à accentuer le désengagement des pouvoirs publics ; 2° qu’elle assied la position de quelques salariés d’association très grassement rémunérés et dont certains, satisfait de bénéficier de facto d’une sinécure, se soucient au fond très peu des objectifs de l’association.

      On marche sur la tête, et Sarkozy nous y encourage en se marrant !


      • Croa Croa 29 novembre 2009 22:31

        Il ne faut pas mettre le téléthon et la charité dans le même sac !


      • geo63 28 novembre 2009 12:58

        Et que dire du Rotary Club omniprésent dans le supermarché que je fréquente pour distribuer des sacs afin que vous puissiez les remplir de denrées alimentaires qui seront généreusement remis à des associations caritatives au nom de ce Club, je suppose !


        • anny paule 28 novembre 2009 18:05

          Très juste et correspondant à ce que certains d’entre-nous ont toujours dit : « Si les Pouvoirs publics ne sont pas capables d’assumer le Bien public, ce n’est pas aux citoyens de faire l’aumône ».
          On fait appel aux bons sentiments, à la charité (« chétienne » ? dans un Etat laïque !) , à la générosité du peuple... quand nos gouvernants et leurs affidés se gobergnent sur notre dos ! Mais, en faisant ces dons, on permet à un système inique de vivre de bons et beaux jours... et il n’y a donc pas de raison que certains se privent ! Il n’est aucune raison de changer la donne !
          Sans Restos du Coeur, Téléthon, Sidaction et consorts, sans associations cartatives... il y aurait certains remous... certaines prises de conscience et de position.
          En continuant ces comportements lénifiants, on ne fait que mettre de l’huile dans les rouages d’un « Système » qui nous broie tous et se moque de nous !
          Dans le même temps, on sert de masque à des incuries immenses, qui, si elles éclataient au grand jour, permettraient peut-être de revenir à des visions plus saines et équitables de notre société...
          Nul ne s’occupe de tous ceux qui « triment » et souffrent dans l’ombre, de ceux qui sont sur les marges malgré eux... mais que les pouvoirs stigmatisent pour ne pas avoir à les prendre en compte.
          En ce moment, nous devrions avoir honte de ce qui se passe autour de nous, honte d’être Français, tant notre France idéelle est aux antipodes de cette France réelle ! Et tous ces grands moments médiatisés (Téléthon & co.) ne sont pas faits pour redorer notre blason, si nous réfléchissons un tant soit peu ! 


          • PhilVite PhilVite 28 novembre 2009 19:44

            Prions donc pour qu’elles soient vite débordées !!


          • Bridgetten 29 novembre 2009 12:53

            "Sans Restos du Coeur, Téléthon, Sidaction et consorts, sans associations cartatives... il y aurait certains remous... certaines prises de conscience et de position"
            je n’ai personnellement aucune espèce de croyance en la conscience de ceux qui n’ont vraiment pas besoin qu’on fasse taire les associations (les seules qui réagissent) pour ne rien entendre ni voir !


          • ddacoudre ddacoudre 28 novembre 2009 19:51

            bonjour réal word

            rien à rajouter le « caritarisme » a remplacé la solidarité, et ce n’est pas fini.

            cordialement.


            • jymb 28 novembre 2009 20:39

              Impôts délirants qui s’évaporent dans la nature d’un coté

              Appel à la générosité de l’autre

              Où est l’erreur ?


              • kalon kalon 28 novembre 2009 23:08

                Je ne sais pas ce qu’il en est en France mais en Belgique, il est, légalement, admit d’employer 60 % des dons en frais administratif !
                Ce qui veut dire que pour 1,00 euro donné, il n’y aura que 0.40 centimes versé vers une ouvre charitative qui bénéficiera du méme statut comptable.
                De ce fait, il est rare que pour un euro versé, il n’y ait pas plus, dans le meilleur des cas, qu’un centime arrivant là ou il est censé arrivé.
                Le systéme comptable des aides Européennes fonctionne, sur cette méme base.
                Il m’est arrivé, que du fait de mon incommensurable intélligence, l’on me demande de fabriquer des ONG qui remplissent les critéres d’admission aux subsides européens.
                J’ai, méme, eu le plaisir de recevoir un subside afin de subsidier la recherche scientifique de la raison pour laquelle la queue d’un cochon se vrillait en grandissant !
                La chose dépassant mon entendement, j’ai du abandonner cette affaire car elle commençait à me transformer en imbécile ( seulement à mes yeux )
                A l’époque, je me suis recyclé dans la « planification fiscale », bel euphémisme qui me fit découvrir les charmes discréts du « club des cyclistes » mais cela est une autre histoire !


                • kalon kalon 28 novembre 2009 23:17

                  Arrétons de polémiquer, l’avenir n’appartient qu’a ceux qui ont envie de le façonner, écrire nos rancunes est agréable, mais laisser tombé la plume et pelleter le mortier est plus enviable !
                  Pour autant qu’il nous agrée d’y penser !


                  • kalon kalon 28 novembre 2009 23:20

                    en fait, aprés toutes ces années d’avoir vécu la vie, la seule chose qui me géne vraiment est de regarder le regard d’un enfant et de lui sourire en sachant que mon sourire lui ment !


                    • Bridgetten 29 novembre 2009 12:49

                      Que "les politiques libéraux démagogiquement fustigent l’impôt et axent leur communication sur le sécuritaire tout en favorisant les plus riches« , ça d’accord, mais ils n’ont pas besoin des associations pour faire ça. C’est justement la précarité qui incite les personnes à des velléités conservatrices et anti-immigrationnistes... histoire de se »protéger"... Un appel à la générosité publique ne peut que déranger en rappelant la misère à ceux qui voudraient bien l’oublier.


                      • Croa Croa 29 novembre 2009 22:25

                        « grandes enseignes de la distribution louaient le matériel prêté voire les emplacements aux associations »

                        Tout à fait ! Le tarif tourne autour de 100 € pour un emplacement de stand dans une galerie marchande pour 1 seul jour !


                        • Croa Croa 29 novembre 2009 22:50

                          à Bridgetten :

                          Il y a les associations caritatives qui relèvent de l’aide au plus pauvres et gèrent des situations d’urgences. Les aider c’est faire oeuvre de charité et aussi combler une défection publique. C’est tout de même utile à quelque chose.

                          Le téléthon relève de croyances scientistes. Ce n’est que ex-voto car la science ne nous sauvera ni du handicap ni de la mort. C’est peut-être aussi combler une carence publique, à supposer qu’aucun budjet ne soit alloué à la recherche, mais c’est moins sûr !

                          On ne peut pas mettre ces quêtes dans le même sac ! D’autant que les secondes sont sans fonds !


                          • Bridgetten 30 novembre 2009 11:06

                            Croa tout à fait d’accord, dans mon commentaire je ne parlais en effet que de la précarité... et pensais bien en effet faire la différence entre les deux.


                          • iris 30 novembre 2009 10:08

                            toute cette misère à mettre en parralèle avec la caution de Polanski de 3 millions d’euros, qui vivait en suisse -pour les impots surement-et qui s’il n’a pas l’argent trouvera des amis forunés-à moins que le cinéma rapporte autant de blés-faut pas se plaindre si les gens ne peuvent aller au cinéma vu le prix des places-

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

realworld


Voir ses articles







Palmarès