Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Et comme par hasard, le chômage baissa…

Et comme par hasard, le chômage baissa…

Après septembre et novembre, pour la troisième fois en cinq mois, le nombre de chômeurs de catégorie A a reculé, de 27 900 en janvier. Des résultats bien commodes pour un président qui a lié son sort et sa nouvelle candidature à une baisse du chômage. Trop heureux pour être honnête ?

 
Des statistiques complexes, opaques et trafiquées ?
 
Les statistiques d’hier sont troublantes à plusieurs égards. D’abord, il n’est pas inintéressant de voir que si le nombre de chômeurs de catégorie A, celui dont on parle le plus, diminue de 0,8%, soit 3 552 600 chômeurs en métropole, et 3 813 500 en incluant les DOM. Mais déjà, la baisse n’est plus que de 0,3% pour le nombre de chômeurs des catégories A, B et C (incluant ceux qui ont exercé une activité, même limitée), soit 5 459 700 personnes pour la métropole et 5 764 300 au total ! Ce début d’inversion de la courbe du chômage est d’autant plus troublant que l’INSEE avait annoncé l’été dernier une modification de la façon de compter les chômeurs. Difficile de faire moins suspect comme séquence puisque les chiffres commencent à baisser juste après la modification des règles de comptage des chômeurs…
 
Pire encore, les effets du plan de formation des chômeurs (qui fera baisser les statistiques) ne sont pas là puisque le nombre de chômeurs en formation a baissé de 0,3%... Malgré tout, on peut aussi noter la hausse des reprises d’emploi déclarées ou la croissance de l’interim, signal de reprise typique de l’activité. Et il faut bien reconnaître que le PIB a progressé moins lentement en 2015 que les années précédentes, même si les dernières statistiques font apparaître quelques signes inquiétants. Cependant, entre un euro moins cher, des taux d’intérêt au plus bas (une manne pour le budget de l’Etat) et des matières premières au plus bas, il faut reconnaître que le contexte global est davantage favorable, ce qui pourrait permettre un léger redressement du marché de l’emploi et donc une légère décrue du chômage.
 
Bien sûr, cette baisse sera limitée et complètement insuffisante, même si le gouvernement la met sous des stéroïdes statistiques par des artifices divers et variés. Décidément, Hollande n’est pas aussi benêt qu’il peut parfois en avoir l’air. Tout est mis en œuvre pour se présenter à nouveau, et gagner.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 25 février 10:08

    Les chiffres du « faux-mage » sur le chômage apporte un éclairage supplémentaire sur la nocivité du PS....DANGER.. !


    • zygzornifle zygzornifle 26 février 08:50

      @Le p’tit Charles

       les chiffes du chômage sont aussi manipulés que la déclaration de patrimoine des politiques .....


    • Alpo47 Alpo47 25 février 10:09

      Et attendez un peu que les 500.000 formations promises commencent à s’installer pour voir combien ce gouvernement est capable de faire baisser les chiffres du chomage. Car ce sont bien les chiffres qui vont baisser, pas le nombre de chomeurs réels. Nous sommes dans le domaine de l’illusionniste.

      On voit là, les résultats de la « politique de l’offre » mise en place par le medef et ce gouvernement. Faire baisser les couts amène à robotiser ou délocaliser. Qui a bien pu imaginer que le chomage allait baisser avec cette politique ?

      Hélas, ce que l’on retrouve constamment avec ce gouvernement totalement incapable -et prisonnier des décisions libérales de l’UE-, c« est l’art du mensonge, de la falsification. Bon, chez les gouvernants, on appelle cela »de la commu-nication« .

      Mais où est donc la VERITE chez nos élus ? Quand ? Lorsque commu-niquer consiste à tromper, les plans de licenciement deviennent des »plans de préservation de l’emploi« , les actes d’agression et de guerre deviennent des » plans de maintien de la paix" ... etc ... etc ... Tout est à l’unisson.

      La constante, c’est le mensonge généralisé.

      PS : Evidemment, il en va de même pour les autres candidats au Pouvoir


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 février 16:54

        @Alpo47
        Mais alors quoi ?
        C’est ce quoi d’autre que j’aimerais lire. En réalité, je ne lis que des plaintes. Moi également, des plaintes, je peux en écrire mais sur tout Agora, je ne lis vraiment que très peu de propositions réalisables (j’exclus la révolution, le coup d’état, l’émergence d’un obscur inconnu qui serait élu en 2017, etc ...). En 2017, Hollande ou clone versus Juppé/Sarkozy ou clone et peut être une MLP perdante au 2e tour. 2017 sera donc 2012 ou 2007. Mais alors quoi ?


      • Alpo47 Alpo47 25 février 18:21

        @Frédéric Van der Beken

        Je ne crois pas que les élections puissent apporter une vraie alternative. Le système captateur est trop bien en place et toutes les pseudo alternatives sont des illusions. Et l’état d’urgence avec ses mesures répressive a, à mon sens, davantage pour but de préparer à contrer un soulèvement populaire que de lutter contre le « pseudo-terrorisme ».

        L’eau de la casserole est trop chaude, la pauvre grenouille ne peut plus sauter.

        Logiquement, il va falloir passer par une période de chaos pour pouvoir concevoir un autre système. Or, l’économie peut s’effondrer à tout moment, ou nos gouvernements irresponsables semblent bien envisager de plus en plus l’éventualité d’une guerre contre la Russie et la Chine, deux puissances nucléaires.. Très incertain est pour nous tous l’avenir. Et le plus probable est un système totalitaire, déjà bien installé.

        Heureusement, il y a encore une solution. Elle est totalement pacifique, mais ce n’est pas encore le moment de développer.


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 février 19:11

        @Alpo47
        Personne ne parle de dénatalité mondiale. Enfant, futur chômeur ou pas d’enfant à naitre ? Ça joue aussi sur l’écologie dont tout le monde parle.


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 février 19:14

        @Alpo47
        Il faut également jeter les bases du 6e république. Ça devient urgent de sortir de cette politique verrouillée à l’infini.
        https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


      • Alpo47 Alpo47 25 février 19:46

        @Frédéric Van der Beken
        Ne « grillez pas » vos neurones à réfléchir à une alternative. Je crains qu’il soit trop tard et que ce stade soit dépassé. Les changements politiques n’auront lieu que s’ILS le décident. Et ILS ne décideront que ce qui sert leurs intérêts.


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 février 19:52

        @Alpo47
        "Ne « grillez pas » vos neurones à réfléchir à une alternative. Je crains qu’il soit trop tard et que ce stade soit dépassé. Les changements politiques n’auront lieu que s’ILS le décident. Et ILS ne décideront que ce qui sert leurs intérêts.« 
        Je ne vous donne pas tort mais j’insiste et au vu où ça attire les signataires, j’aurais dû mettre dans le titre »Encore un chat à la queue coupée, urgent de faire la déviation" :)


      • Abou Antoun Abou Antoun 25 février 21:34

        @Frédéric Van der Beken
        Personne ne parle de dénatalité mondiale.
        C’est tabou. Même et surtout chez les écolos.


      • JBL1960 JBL1960 25 février 22:18

        @Alpo47 Ben justement, pourquoi voulez-vous attendre leur permission ? Parce que y vont pas vous dire OUI alors si fatiguons-nous les neurones franchement y’a même que ça qui vaille la peine. Tenez, heureusement que des gens comme Udo Ulfkott n’a pas attendu et s’est décidé à dire NON ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/25/ulfkotte-alors/ Maintenant, concernant les derniers chiffres du chômage, derrières les chiffres y’a des gens, des vrais gens et des drames parfois ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/25/patdu49-a-la-rescousse/ Alors, certes le Pépère faut pas l’enterrer trop vite, mais la prestidigitation ça va un moment, non ? A force de tirer sur la corde, elle va bien leur péter à la tronche ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/24/arretez-de-tirer-sur-la-corde/ smiley


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 26 février 10:11

        @Abou Antoun
        La dénatalité est portant une évidence écologique et environnementale avec une répercussion sur l’économie, la société et ... son chômage.


      • Abou Antoun Abou Antoun 26 février 19:25

        @Frédéric Van der Beken
        La dénatalité est portant une évidence écologique et environnementale avec une répercussion sur l’économie, la société et ... son chômage.
        Le fait que cela ne puisse être compris par les verts est pour moi la preuve que ce sont des politiciens d’opérette, en fait seulement des rouges recyclés n’ayant vraiment aucune préoccupation écologique.


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 26 février 20:02

        @Abou Antoun
        "Le fait que cela ne puisse être compris par les verts est pour moi la preuve que ce sont des politiciens d’opérette, en fait seulement des rouges recyclés n’ayant vraiment aucune préoccupation écologique.« 
        Vous avez le triste spectacle des 3 »pseudo" verts entrés au gouvernement avec assez d’appétit pour manger des couleuvres. Vos dires sont déjà vérifiés ... malheureusement.


      • colere48 colere48 25 février 11:36

        Les « en fumeurs » à la manœuvre !!!


        • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 février 11:38

          En dehors de toutes réactions partisanes, virulentes, anti ce que vous voulez. Je ne vois que très, très rarement des personnes, quelle que soit la fonction, l’idéologie, le parti ou pas, annoncer que le plein emploi est soit fini, soit pas près d’être retrouvé sur une ou deux générations.
          En 74, on avait environ 3% de chômeurs. La courbe n’a fait que monter malgré 3 périodes de petite baisse qui ont donné 8% en 90, 7.5% en 2001 et 7% brièvement en 2008. Ceci est vérifiable sur le site de l’INSEE. 10.2 aujourd’hui, à peu près ce que l’on avait en 94 (quel progrès !!!).
          Aucun président n’a quitté sa fonction avec moins de chômeurs que le jour de sa prise de fonction. Plus de 40 ans de hausse.
          Certains trouveront des causes nationales aux petites baisses (yabon untel ou untel) et moi je préfère y superposer la courbe de la croissance mondiale. J’estime que l’une entraine l’autre.
          Cette croissance mondiale est initiée par l’augmentation naturelle de population doublée de l’émergence des nouvelles classes consommatrices. Mais si le gâteau mondial augmente de volume naturellement, il est aussi à partager avec les nouveaux consommateurs chinois, indiens, etc .. Ce qui provoque le glissement de nos vieux pays.
          Cette petite analyse me fait dire que tant que vous n’acceptez pas de reconnaitre que le plein emploi ne peut revenir, vous ne pouvez imaginer une bonne solution. Mauvaise analyse de la cause ne peut donner que des mauvaises solutions. Nous allons donc tourner en rond entre une recherche de compétitivité, baisse des coûts d’un côté, une recherche de protection au moins constante de l’autre malgré des frais plus élevés de par la durée de la vie, une imposition qui ne peut diminuer globalement (je ne parle pas de répartition, texte au sens général), etc ... soit beaucoup de choses qui s’opposent dès le départ. Chacun ayant sa paroisse.
          La question qui va surgir est « oui, mais quelles solutions ? ». Il y en a éventuellement, elles ne seront pas miracle de par la concurrence mondiale mais elles forcent à une profonde réforme de nos différentes politiques. Il est aujourd’hui impossible d’imaginer faire mieux avec un appareil politique, un système décisionnaire aussi archaïque et totalement incompatible avec la vitesse à laquelle, on devrait décider. Je ne parle pas de révolution, je dis simplement qu’une vraiment bonne amorce de solution décidée aujourd’hui verrait son application échouée car on aurait déjà changé de majorité. Beaucoup trop de choses dépendent de l’électoralisme, de la pression médiatique, de la posture et peu de choses sont décidées sur la logique, l’analyse froide et non partisane, etc ...
          A une époque, j’avais avancé ceci pour les curieux et non les fous furieux. Je n’avais d’endroit pour le mettre donc j’avais fait un sous répertoire de mon site boulot ( merci de ne pas le polluer). Lisez le, ce n’est pas partisan du tout.
          C’est dans le même style que ce que le député Laurent Grandguillaume a réussi à faire expérimenter (pour avoir suivi, c’est donc avec beaucoup de temps et beaucoup de mal tellement c’est rigide à mettre en place) mais avec un sens plus large. Toute inertie ne peut s’interrompre que par une grande force doublée d’une 2e pour l’inverser. Il faut donc un gros choc d’emplois (le million qui ne sera jamais celui du MEDEF) plus ou moins artificiels mais utiles et productifs à la société (pas de stages parking et de tontes de pelouses à la mairie). Ce choc doit être rapide et avoir une certaine durée garantie afin de lancer un nouveau mouvement inertiel mais dans le bon sens. Combien de mots et maux négatifs, pouvez vous associer à chômage et combien de mots positifs pour emploi ?


          • Et hop ! Et hop ! 25 février 21:45

            Les deux seuls chiffres significatifs sont :

            - nombre de chômeurs qui se sont désinscrits parce qu’ils ont repris un emploi salarié : 101 000.
            - nombre de nouveaux inscrits : ???

            Il peut aussi y avoir la différence entre le nombre d’emplois supprimés et celui d’emplois créés, mais c’est plus difficile à établir.


            • zygzornifle zygzornifle 26 février 08:45

              mon fils au RSA a été radié ainsi qu’un de ses amis car soit disant il ne se serait pas déplacé a une convocation qu’il n’a jamais reçue ( merci Rebsamen qui a fait supprimer avant de partir les rappel par SMS) et pour se réinscrit il faut attendre 2 mois et pour contester la radiation il faut passer par une Cour d’Appel Administrativeporter plainte et prendre un avocat .....


              • zygzornifle zygzornifle 26 février 08:46

                Avant de quitter la présidence de l’Assemblée Nationale, Jean Louis Debré, nouveau président du conseil constitutionnel, a fait un joli cadeau à ses amis députés de tous les partis : une loi, votée en catimini par tous les groupes, permettant à tous les députés non-réélus , de continuer à percevoir leur indemnité parlementaire pendant encore 60 mois c’est a dire 5 ans sans passer par pole-emploi et sans aucune justification de recherche d’emploi......


                • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 26 février 10:07

                  @zygzornifle
                  Quand on se vote ses propres lois ... ça dérive forcément.
                  Moi, ça me choque et au vu des signataires de la pétition, ça ne gène pas grand monde.
                  https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


                • zygzornifle zygzornifle 28 février 16:31

                  Hollande a ressorti son avion renifleur et l’a envoyé renifler au dessus de pole-emploi .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès