• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Et maintenant l’interdiction des manifestations ! #loitravail vs (...)

Et maintenant l’interdiction des manifestations ! #loitravail vs #démocratie

Interdiction des manifestations : La dernière fois qu’un gouvernement a interdit de manifester, c’était pendant la guerre d’Algérie.

En tentant d’interdire la manifestation intersyndicale à Paris le 23 juin, le gouvernement, Hollande, Valls, Cazeneuve et le préfet Cadot s’inscrivent en héritiers des Laval, Clémenceau, Moch ou Papon. Car il faut bien rappeler quels sont les noms de ceux qui ont dans l’histoire de France interdit des manifestations syndicales, réprimé la CGT.

Pour imposer par la force la Loi Travail transposition directe des directives européennes, à laquelle les français, les travailleurs, la jeunesse s’opposent massivement, c’est donc le choix du coup de force, de l’autoritarisme et de la violence, de la fuite en avant dans la fascisation que fait ce gouvernement.

Bien sûr, le 1er mars 2012, le candidat François Hollande déclarait « Le seul droit que nous avons, c’est le droit de manifester autant que nécessaire. ». Mais Hollande, Valls et Cazeneuve, en s’attaquant aux droits sociaux et démocratiques en France ne font ici que décliner la même politique fascisante qu’ils soutiennent ailleurs dans le monde, et exécuter ici les ordres de la plus en plus fascisante l’Union Européenne du Capital, dont la figure de proue Juncker est venu déclarer à Paris il y a quelques jours « la loi travail est le minimum que l’on puisse faire », donnant l’ordre du passage en force à Hollande et Valls.

Les attaques gouvernementales et les interdictions visant les organisations syndicales au premier rang desquels la CGT font ainsi écho au soutien politique, logistique et financier déployé par l’Elysée et Bruxelles à la junte fasciste qu’elle a porté au pouvoir à Kiev en février 2014 par le coup d’état d’EuroMaidan. Une junte dont on se souvient que la prise de pouvoir s’est traduite par l’interdiction et la répression des communistes, et le massacre le 2 mai 2014, lendemain du 1er mai, dans la maison des syndicats d’Odessa de centaine de syndicalistes et d’antifascistes. Mais également à la répression anti communiste dans les pays baltes et en Pologne.

C’est d’ailleurs en menaçant d’attaque de « groupes paramilitaires nationalistes » venus des pays de l’Est que le préfet de police de Toulouse à demander l’interdiction de l’euro des luttes qui devait se tenir à Toulouse le 20 juin 2016.

Ni les droits sociaux, ni les droits démocratiques ne sont négociables : Hollande, Valls, Cazeneuve, Gattaz, vous ne nous enlèverez pas notre liberté de manifester !

valls hollande laval pétain liberté de manifester loi travailC’est dans la presse que l’intersyndicale a appris le 20 juin 2016 – après une semaine de campagne médiatique – la décision du préfet de Paris d’interdire aux citoyens de manifester à l’appel de l’intersyndicale le 23 juin 2016, entre Bastille et Nation. Le ministre de l’intérieur a ensuite adressé en milieu d’après midi un véritable ultimatum à la CGT. Un courrier grotesque : adressé à la CGT alors que la manifestation est initiée par une large intersyndicale, exigeant que l’intersyndicale renonce à manifester le 23 juin. Car dans son courrier du 20 juin, le ministre de l’intérieur, indique qu’il a donné ordre au préfet de n’autoriser « qu’un rassemblement statique, place de la Nation ». Et le ministre de l’intérieur tente de justifier ce qui est une interdiction de manifester sous le prétexte de possibles menaces terroristes contre l’Euro de Football.

valls euro loi travail repressionD’une part, il est totalement absurde d’interdire une manifestation intersyndicale, au prétexte de menaces visant l’Euro de Football. Si l’euro de Football est générateur de menaces telles qu’il ne permet pas au gouvernement d’assurer les droits constitutionnels, alors c’est l’Euro de Football qui constitue un trouble à l’ordre public est qui doit être annulé ou dont les modalités doivent être modifiées par ses organisateurs. Une compétition sportive ne saurait en aucun cas dans une démocratie être le prétexte pour supprimer la liberté d’expression, interdire et réprimer des manifestants.

D’autre part, la soi-disant proposition du ministre Cazeneuve est totalement irresponsable. Organiser un rassemblement statique exposerait bien plus les manifestants aux violences de certains casseurs et de la police. Et ce alors que la police a démontré son étrange incapacité ou son absence de volonté à protéger le droit à l’expression démocratique des français lorsqu’ils manifestent.

Déjà, sur une pétition en ligne plus de 120 000 citoyens s’adressent au gouvernement Valls UE MEDEF et lui disent « je ne respecterai pas l’interdiction de manifester »

L’intersyndicale maintient son appel à manifester les 23 et 28 juin, pour les libertés démocratiques, pour les droits sociaux, pour le retrait de la Loi Travail, chaque travailleur, chaque citoyen doit être dans la rue !

source : http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/et-maintenant-ils-interdisent-les-manifestations/

www.initiative-communiste.fr


Lettre ouverte de la CGT – FO – FSU – SUD – UNEF – UNL – FIDL

interdiction de manifester 23 avril lettre CGTMonsieur Bernard CAZENEUVE
Ministre de l’Intérieur
Place Beauvau – 75008 PARIS

Montreuil, le 20 juin 2016
Monsieur le Ministre,

Nous venons de prendre connaissance de votre courrier daté du 20 juin nous demandant de
renoncer à la tenue de la manifestation prévue ce jeudi 23 juin.

Cette manifestation déclarée à la Préfecture de police par courrier daté du 16 juin devait
se tenir de la place de la Bastille à la place de la Nation.

Vous nous avez proposé d’étudier l’alternative consistant à renoncer à ce parcours au profit
d’un rassemblement statique.

Or, ceci est une remise en cause d’un droit fondamental, la liberté de manifester puisque
votre proposition ne constitue par une réelle alternative. En effet, nul doute qu’un tel
rassemblement serait beaucoup plus dangereux pour la sécurité de nos militants.

En effet, lors des dernières manifestations, il ne vous aura pas échappé que c’est dans les
lieux d’arrivée des manifestations que les tensions ont été les plus vives. Les « casseurs »
n’étant pas stoppé dans leur progression, ils se retrouvent face aux forces de l’ordre et à
notre service d’ordre au point d’arrivée. Nous avons tous pu constater que les échauffourées
les plus graves ont eu lieu à ce moment-là.

Nous réfutons d’ailleurs l’affirmation contenue dans votre courrier selon laquelle certains militants syndicaux auraient délibérément agressé des forces de l’ordre.

Ce semblant d’alternative n’est pas acceptable. C’est la raison pour laquelle nous vous demandons de nous faire une nouvelle proposition de manifestation garantissant la sécurité
de tous.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, nos salutations distinguées.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • tf1Groupie 21 juin 2016 14:41

    Ramassis de bêtises, une sorte d’inventaire de tous les slogans pétés d’une gauche moisie.

    Imaginez qu’on est en état d’urgence... Vous vous rappelez ?

    Alors quand on voit le bordel qu’il est possible de mettre en toute impunité dans le cadre d’un Etat D’Urgence, parler de fascisation et d’état policier est un immense gag.

    Combien de pays accepteraient un tel défi des autorités ?
    Quelle dictature accepterait que les forces de l’ordre soit caillassées ?
    A part la France je ne vois pas.

    Tout est excessif est insignifiant.


    • bibou1324 bibou1324 21 juin 2016 15:12

      @tf1Groupie
      On est en état d’urgence, c’est vrai. Pourquoi au fait ?


      Est-ce à cause du ras le bol de la populace envers les politiques, ou bien à cause d’hypothétiques barbus venant se faire sauter sur notre territoire ?

      Juste une petite mise au point : il y a dans le monde 32 000 victimes d’attentat chaque année. Soit, en faisant une rapide règle de trois, 320 victimes d’attentat par an en moyenne dans un pays de 70 millions de personnes comme la France.

      Dis autrement, si on avait chaque année en France un attentat comme Charli Hebdo plus un attentat comme le Bataclan, on resterait dans les pays les plus sûrs du monde. Regardez ces 10 dernières années, combien de victimes d’attentat en France ? Quelques centaines seulement.

      Je sais que c’est spectaculaire, un attentat. Mais rapportez ça à la pollution atmosphérique, contre laquelle le gouvernement ne fait rien, ou le tabac ou l’alcoolisme ou même les accidents de voiture, et vous vous rendrez compte que rien, en France, ne justifie un tel état d’urgence.

      Avoir 200 ou 300 morts par an dans divers attentats islamiste, c’est être un pays qui a de la chance d’être parmi les pays les plus épargnés.

    • Auxi 21 juin 2016 16:00

      @tf1Groupie
      Tout est excessif est insignifiant.


      Gné ? Toi y’en a vouloir dire quoi ? Une citation n’a jamais rien prouvé, surtout quand elle est employée à tort et à travers par un analphabète.

    • flourens flourens 21 juin 2016 16:15

      @tf1Groupie
      ben si on est en état d’urgence, voire en GUERRE, il ne fallait pas faire venir des millions de supporters tous plus excités les uns que les autres et où des méchants barbus pouvaient se cacher, sauf que les supporters ce n’est qu’amour et fraternité, Marseille peut en témoigner, donc il fallait interdire l’Euro, pourquoi tu le demandes pas ?
      Sarko et les tiens demandent que la CGT rembourse les dégâts, oubliant qu’il s’agit de 7 syndicats, ou va se cacher la haine, mais pourquoi on ne vous entend pas demander le remboursement des dégâts de Marseille et d’ailleurs à l’UEFA, hein, pourquoi ?
      tu as raison tout ce qui est excessif est insignifiant mais toi tu es l’inverse, insignifiant et excessif


    • La mouche du coche La mouche du coche 21 juin 2016 19:07

      L’interdiction de manifester est une excellente chose. Cela prouvera excellement aux gens que nous ne sommes pas et n’avons jamais été en démocratie. Tant que les gens iront manger des saucisses dans les manifestations, ils croiront qu’ils sont en démocratie. Il faut arrêter ça immédiatement. La manifestation est l’alibi du système pour nous faire croire que nous ne sommes pas en dictature. Bravo à cet excellent gouvernement ! smiley


    • Ar zen Ar zen 21 juin 2016 19:26

      @La mouche du coche

      La liberté de manifester est incrite dans la constitution. Il faut maintenir celle ci mais s’adapter à notre époque. C’est ce que veut faire le gouvernement pour respecter la constitution et le peuple de France.

      Après la manifestation avec rassemblement statique, je viens d’entendre évoquer la possibilité du rassemblement « virtuel ».

      En effet, celui ci n’aurait que des avantages. Il suffirait de cliquer, comme pour une pétition en ligne, sur un onglet d’un site dédié à cette fin. Il s’agirait, toutefois, d’une manifestation virtuelle qui devrait être prise plus au sérieux qu’une pétition puisque d’une autre portée au plan intellectuel.

      Plus d’erreur de comptage entre organisateur et préfecture, moins de frais pour tout le monde, plus de risques de troubles à l’ordre public, beaucoup d’énergie préservée.

      Les médias TV pourraient rendre compte de la manifestation virtuelle en montrant des images d’archives ou des photos montage comme lors du rassemblement des dirigeants suite à « je suis Charlie ».

      Par ailleurs, la manifestation virtuelle aurait l’avantage de pouvoir être reconduite de jour en jour attirant ainsi l’attention des médias. Le gouvernement socialiste défend corps et âme la liberté de manifestation en se mettant toutefois au goût du jour et au plus près des nouvelles technologies.

      Comme le parlement européen a le droit d’être consulté, comme le parlement européen a le droit de donner son avis, le peuple de France aura le droit de manifester virtuellement, ce qui est normal et tout à fait démocratique. Nos droits fondamentaux sont ainsi respectés.


    • La mouche du coche La mouche du coche 21 juin 2016 23:26

      @Ar zen
      Bonne idée ! Des manifestations virtuelles pour une démocratie virtuelle smiley


    • flourens flourens 21 juin 2016 23:32

      @La mouche du coche
      ceci dit, tu n’as pas tord, ils nous mettent la laisse juste à la bonne longueur pour qu’on se croit libre


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 2016 07:33

      @La mouche du coche
      « L’euro et la compétitivité ».
      Les Français sont souvent des gens insouciants et qui aiment faire la fête, mais cela suffit-il à les rendre responsables des décisions européennes ?


      Cela suffit-il à passer sous silence la responsabilité de l’euro qui plombe la compétitivité des produits français à l’exportation ? Car c’est au nom de la compétitivité que l’UE s’attaque au modèle social, pour faire baisser le prix du travail. Puisqu’il est impossible de dévaluer l’euro, qui n’arrange que l’ Allemagne et ses exportations, l’euro est 30 ou 40% trop cher pour les produits français.

      Ce qui va sans dire, va encore mieux en le disant, sauf que syndicats et partis de Gauche se gardent bien de l’expliquer. C’est plus facile de s’en prendre aux Français qu’aux banksters européens...

      PS : L’euro est aussi responsable en partie du chômage. Les 10 pays européens qui ont gardé leur monnaie nationale, ont 4 points de chômage en moins que la zone euro.


    • tonimarus45 22 juin 2016 10:38

      @Ar zen— votre champion n’est pas «  »asselineau" ???? et ceci explique votre post


    • Ar zen Ar zen 22 juin 2016 11:02

      @tonimarus45

      Mon post fonctionne comme les dispositions des traités de l’U.E. Il y a la première lecture, peut-être celle que vous faîtes, et la seconde lecture.

      Dans les traités il est expressément indiqué que le parlement participe au processus législatif. C’est vrai, mais ce n’est pas totalement vrai. C’est simplement un leurre. Le parlement européen n’a jamais l’initiative législative. Par ailleurs, il est écarté de certaines procédures. En effet, la procédure ordinaire, celle qui prévoit le processus de « codécision », est la norme sauf quand « les traités en disposent autrement ». C’est génial comme formulation. C’est ainsi que l’ on découvre que le parlement européen peut être consulté, mais que son avis n’est, en aucun cas, contraignant. La commission européenne fait comme elle l’entend. Le parlement européen peut aussi donner son avis, mais celui ci n’engage toujours personne. C’est simplement une mascarade à laquelle nous assistons sous couvert de « processus démocratique ». Ceci est soigneusement caché aux peuples de l’UE. Sans explication, il est impossible de comprendre. Les analyses de l’UPR et de François Asselineau sont donc déterminantes pour comprendre le fonctionnement dictatorial et totalitaire de l’Union Européenne.

      Lorsque je parle de « manifestation virtuelle », vous retenez la première lecture et non la seconde. En matière d’organisation de l’UE est-ce que vous retenez également la première lecture, celle qui est utilisée par berner et manipuler les peuples ? La première lecture de mon post théorise ce que notre gouvernement « démocratique » pourrait nous laisser entendre en cas de projet de manifestation virtuelle. Un piège grossier dans lequel nous pourrions tomber parce que nous le valons bien puisque nous sommes aveugles aux autres manipulations.

      Mais je ne peux que croire que vous aviez saisi le sens de mon post. Cette réponse sera donc un argument en faveur de la sortie de l’UE et un éclairage sur les manipulations grossières dans nous sommes collectivement victimes. Merci de m’avoir permis de m’étendre davantage.


    • Allexandre 22 juin 2016 12:18

      @tf1Groupie
      Votre réaction est tout à fait normale. Vous êtes de ceux qui auraient voté les pleins pouvoirs à Pétain. Vous en êtes resté aux vieux conflit droite/gauche de votre grand-père. Mais vous ne pigez rien à la réalité géopolitique et vous vivez dans une bulle de bisounours. Et dire que vous enseignez me semble-t-il !!!! Quelle misère ;.


    • tf1Groupie 22 juin 2016 12:55

      @flourens

      Pourquoi tu n’interdis pas les soldes et la fête de la musique tant que tu y es ?

      Tu es courant que l’Euro est prévu depuis près d’une dizaine d’année ?
      Que des pays ou équipes qui se comportent mal sont sanctionnés ?
      Alors c’est toi qui devrait demander que, de la même manière, les manifestations irresponsables soient sanctionnées.


    • tf1Groupie 22 juin 2016 12:56

      @Allexandre

      Quand tu arrives aussi vite au point Godwin on se demande vraiment où se situe la misère intellectuelle !!


    • Laulau Laulau 21 juin 2016 15:07

      Vous commentez par :

      Un ramassis de conneries, une sorte d’inventaire de tous les slogans pétés d’un pétainisme renaissant.


      • oncle archibald 21 juin 2016 15:22

        Rappel de la loi en vigueur en France :

        Lorsqu’une association veut organiser un événement occupant temporairement le domaine public, elle doit déclarer préalablement la manifestation envisagée aux autorités compétentes.

        L’autorité publique vérifie que l’association :

        • fait preuve de bon sens dans la conception de l’événement pour assurer la sécurité des biens et des personnes,
        • fait attention à ce que le secours reste facile à apporter (relation avec les pompiers, mise en place éventuelle d’un poste de secours, etc.),
        • démontre que les installations éventuellement prévues (tentes, enceintes, gradins, scènes, manèges, etc.) répondent toutes aux obligations légales et réglementaires.
        Remise en état

        L’association doit prendre les mesures utiles pour être certaine de laisser le domaine public dans le même état que celui dans lequel il se trouvait avant le début de l’événement.

        Aide des pouvoirs publics

        Les administrations peuvent apporter leur soutien technique (prêt de matériel, mise à disposition de personnels techniques, prêt de salles, etc.). Les forces de police ou de gendarmerie peuvent contribuer à la concrétisation des dispositifs de sécurité.

          Attention :

        le concours des pouvoirs publics est parfois facturé à l’association.

        Assurances

        L’autorité peut demander à ce que l’association prouve qu’elle a pris toutes les garanties d’assurance utiles.

        Autorisation conditionnelle

        L’autorisation peut être donnée si un certain nombre d’engagements est respecté (paiement d’une redevance, modification du parcours, changement d’horaires, etc.). 

        Interdiction

        L’interdiction ne peut être motivée que par le maintien de l’ordre public.

          À savoir :

        le fait d’organiser une manifestation publique sans autorisation ou d’avoir faussé une déclaration pour obtenir l’autorisation est puni de 6 mois d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende.

        Contestation de la décision

        La contestation d’une autorisation conditionnelle ou d’une interdiction s’effectue par le dépôt d’une requête devant le juge administratif.


        • oncle archibald 21 juin 2016 15:28

          Il est donc totalement erroné de prétendre que c’est à l’état d’assurer l’ordre public autour d’une manifestation, fut-elle autorisée en bonne et due forme.

          S’agissant de responsables nationaux de syndicats ouvriers ce serait leur faire injure que de sous entendre qu’ils ne connaissent pas le texte que j’ai cité plus haut.

          Donc lorsque Monsieur Martinez prétend que c’est à l’état d’assurer la sécurité des biens et des personnes autour des manifestions passées et à venir il ne commet pas une erreur mais fait sciemment une affirmation mensongère.


          • tonimarus45 22 juin 2016 10:45

            @oncle archibald— et bien sur pour l’euro ce sont les organisateurs qui assurent la securite dans l’espace public ??????


          • CN46400 CN46400 22 juin 2016 11:48

            @oncle archibald

            Sauf que la pratique, depuis 68, veut que les organisateurs prennent en charge la manif elle-même et la police les alentours, devant, derrière, et sur les trottoirs. Par exemple le casseur qui, derrière les policiers, a essayé de briser les vitre de l’hosto Necker, aurait dû être interpellé par la police. Les organisateurs n’ont pas le pouvoir, et c’est heureux, d’interpeller un quidam. Tout juste peuvent-ils l’éjecter, manu militari, de la manif !


          • oncle archibald 22 juin 2016 12:52

            @CN4640 : étiez vous né en 68 ? 


            La manif ? Quelle manif ? Des barricades avec des voitures brûlées, des lanceurs de pavés en guise « d’organisateurs » et des CRS qui prennent les pavés sur la geule sans rien dire parce que ce sont les ordres, laisser pourrir jusqu’à ce que l’opinion publique se retourne contre les « organisateurs » ... qui plus tard sont devenus des prod de la politique et même pour certains députés comme Cohn Bendit ....

          • CN46400 CN46400 22 juin 2016 21:25

            @oncle archibald

            Pour votre info, en 68 il y eu des manifs autorisées (13 mai, 29 mai etc ) sans aucune casse et celles, sauvages, de Cohn Bendit et consort .....


          • oncle archibald 23 juin 2016 08:11

            @CN46400 : pour votre info j’étais étudiant en 68, j’ai vu de près, et j’étais même le « massier » de mon atelier, c’est à dire le représentant élu par les élèves .....


          • zygzornifle zygzornifle 21 juin 2016 16:45

            CGT Dieudonné même acharnement a clouer le bec .....


            • zygzornifle zygzornifle 21 juin 2016 16:45
              “Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.” Montesquieu


              • Coriosolite 21 juin 2016 18:06

                Interdiction des manifestations : La dernière fois qu’un gouvernement a interdit de manifester, c’était pendant la guerre d’Algérie.

                Titre complètement ridicule.

                Il y a un mois une manifestation a été interdite à Rennes, une autre à Nantes. Toutes les marches pour le climat ont été interdites pendant la COP21. Manifestation de PEGIDA interdite à Calais en février. Manifestation pro_palestinienne, etc. etc. on pourrait en citer des dizaines.

                Documentez-vous avant d’écrire des âneries.


                • Le421 Le421 21 juin 2016 19:38

                  Hé, le p’tit gros à lunettes !!
                  Attends 2017.
                  On va te montrer la sortie.
                  Quand au petit nerveux, pas mieux, on a donné.
                  Restera la blonde*, au moins, on sait de quel bord elle est, et pareil pour « méluche »...
                  Faites vos jeux, rien ne va plus.
                  A moins d’être un peu autiste. Et encore !!
                  Même dans ce cas, on reconnais vite la connerie, passé une certaine dose.
                  Et l’espingouin, je serais lui, je prévoirais un reclassement quelque part chez Dassault ou chez Rothschild...

                  *Remarquez, ça fait des lustres, au moins 60 ans, qu’on se fait enculer par la droite.
                  Autant continuer.
                  ’est-ce pas ??


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 2016 08:18

                    @Le421
                    La Droite a bien des défauts, mais elle ne trahit pas son électorat !
                    On ne peut pas en dire autant de l’électorat de Gauche, sans cesse trahi.
                    Le meilleur exemple en est Mitterrand. Déjà présent en 1948 au Conseil de l’ Europe à la Haye, à partir de 1983, il a vendu la souveraineté de la France aux Américains et aux banksters européens, il a dérégulé, privatisé à tout va...
                    la SFIO, puis le PS, depuis le Traité de Rome jusqu’au MES et au TSCG, a voté tous les Traités européens.... La construction européenne a été la grande affaire de sa vie.


                    Et comble de machiavélisme, il a propulsé le FN dans les médias, pour souiller et pourrir tous les débats sur la souveraineté. A tel point que nombre d’électeurs et de militants de Gauche pensent maintenant que la Nation est un idée d’extrême-droite, alors que la Nation est, dans la tradition républicaine, le moyen de faire respecter l’égalité des droits de chacun.

                  • Hector Hector 23 juin 2016 08:16

                    @Fifi Brind_acier
                    Sans oublier le vrai-faux attentat de l’observatoire en 59. Belle mentalité.


                  • rocla+ rocla+ 22 juin 2016 18:54

                    Oncle Archibald ,


                    Tenez le pour dit .

                    Vous êtes un minus . 

                    Ceux qui sont pas nés dans le midi depuis 77 ans sont des minus . 

                    Liberté Egalité Fraternité 

                    Vive  la  Rance .

                  • tonimarus45 22 juin 2016 23:11

                    @rocla+-bonjour— Ayez l’amabilite et la gentillesse de m’ignorer comme moi je le fais a votre encontre —merci-


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juin 2016 21:17

                    Les casseurs sont les antifas au service du Gouvernement, pour déconsidérer les manifestations aux yeux de l’ opinion publique, ils font le jeu du gouvernement. Les antifas sont violents vis à vis de ceux qui veulent sortir de l’UE et qui critiquent les USA, ils les traitent de fachos, mais ils sont d’une discrétion de violette sur les néo nazis de Kiev....


                    Alors que la majorité des Français est opposée à cette loi, tout le monde ment dans cette affaire.
                    Les antifas qui font croire qu’ils font partie des manifestants, alors qu’ils sont en service commandé.

                    Les syndicats qui font croire que la loi El Khomri, est une invention du gouvernement, alors que ce sont des décisions européennes. Les adhérents UPR syndiqués, qui essayent de l’expliquer dans leurs syndicats respectifs, se font rembarrer par les responsables syndicaux...

                    Le Gouvernement qui cache qu’il n’est qu’une marionnette qui applique des décisions prises en dehors de France, par des non élus à Bruxelles, pour le profit du patronat. Il cache aussi qu’il est illégitime à supprimer le droit du travail, car il n’a pas été élu sur ce programme.

                    La CGT qui s’agite pour rester le 1er syndicat de France...

                    Mélenchon et « sa France insoumise », qui soutient les manifestants, tape sur Hollande, mais se garde bien de dire s’il est pour le Brexit ou pas ? Et s’il faut, ou pas que la France sorte de l’ UE pour arrêter la casse sociale ... .

                    Ils se trompent tous de cible, et c’est le bal des faux-culs.
                    Pourquoi en sommes-nous arrivés là, alors que tous les acteurs se disent de Gauche ?? Parce que les syndicats et les Partis de Gauche refusent de débattre de la question de la souveraineté.

                    • glenco01 22 juin 2016 07:33

                      @Fifi Brind_acier
                      Pourquoi les antifas veulent rester dans l’UE et sont du côté des états unis ?



                    • glenco01 22 juin 2016 11:58

                      @Fifi Brind_acier Merci et félicitations pour tous vos commentaires.


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 juin 2016 22:38
                      La gouvernement connait les casseurs un par un, il a juste peur de dire la vérité. Valls veut ainsi utiliser l’action de casseurs pour casser la CGT ! 

                      Je dis aux responsables syndicaux : N’ACCEPTEZ PAS LE CHANTAGE ET LE CONFINEMENT CAR IL Y A PAS D’ACTION SANS MOUVEMENT  ! 

                      • Ar zen Ar zen 22 juin 2016 08:13

                        Certaines voix, dont celle d’Eloi Laurent, un chercheur, font la démonstration que la loi « travail » « GOPE UE -1015 pour la France » ne peuvent pas améliorer la sacro sainte compétitivité mais seulement détruire le modèle français. Une courte vidéo en lien qui résume ses recherches. Nous faisons fausse route mais ceci indiffère totalement à notre gouvernement vendu à des intérêts plus puissants que ceux qui concernent la France et ses habitants. Ce chercheur indique également que c’est « le travail » et non « la compétitivité » qui devrait être au centre des préoccupations du gouvernement. Étonnant non !

                        Une « erreur » de programmation de la part de France Inter à une heure de grande écoute. La direction a laissé échapper une voix dissidente. Ce n’est pas tous les jours.

                        http://www.vincentdidier.net/2016/03/eloi-laurent-les-mythologies-economiques.html


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 2016 08:29

                          @Ar zen
                          Le FMI aussi, explique maintenant que la fin du contrôle des mouvements de capitaux et l’austérité budgétaire sont néfastes pour l’économie....

                          "Les économistes déroulent en effet une série d’arguments solidement étayés, qui sont autant de critiques en règle des politiques de dérégulation menées partout dans le monde depuis quarante ans, sous l’égide…du FMI ! Mieux vaut tard que jamais.

                          L’article égratigne en particulier deux piliers de la doctrine économique dominante : la libre circulation des capitaux, et la priorité donnée à la réduction des déficits."

                          Mais avant que l’information arrive jusqu’aux cerveaux de tous ceux qui soutiennent l’ Union européenne et l’euro, il faudra un certain temps....
                          Chaque fois que je mets en lien ce qu’ont fait les Islandais en 2013, ils trouvent toujours des arguties ...


                        • tonimarus45 22 juin 2016 10:54

                          bonjour— comme par hasard les liberalistes et ultra liberalistes ,grands defenseurs de la loi ’komri«  » tous sur le pont pour defendre l’interdiction de manifester et pour le travailler plus pour gagner moins car ne serait ce que les heures suplementaires a 10% de plus c’est clairement cela

                          Et au fait ’l’inversion de hierarchie des normes, qui fait que l’on contournera les elus syndicaux ,si on l’appliquait aussi au niveau gouvernemental et que l’on consulte les français par referemdum en contournant les elus de la nation, tiens par exemple sur cette loi ??????

                          • Liber8 (---.---.200.190) 22 juin 2016 11:03

                            Est c’est Manuel Valls qui lance le bal du 3e Reich. La dictature c’est maintenant.

                            AUX ARMES CITOYENS

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès