Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Et si Merah n’était que l’instrument d’une puante (...)

Et si Merah n’était que l’instrument d’une puante manipulation ?

Sous l’effet des médias, sous le jeu de la société du spectacle, les hommes ne fonctionnent plus au niveau du néocortex mais à celui du cerveau reptilien !

Il faut regarder les faits précisément.

Mohamed Merah était bien connu des services de renseignement, de la DCRI et en tête de liste des 15 individus pointés, surveillés par ceux-ci en région PACA… D’autant qu’il avait fait parti d’un groupement dissous par le gouvernement pour sa dangerosité.

Ses nombreux voyages entre autres en Afghanistan et au Pakistan l’avaient signalé aux renseignements des Etats-Unis, ce d’autant plus qu’il avait été repéré pour avoir suivi un entraînement militaire. Il avait aussi participé à des réunions fondamentalistes en Espagne. A ces éléments alarmants s’ajoute le contexte psychologique et juridique du tueur : père absent, narcissisme observé lors de son séjour en prison, il avait besoin de se faire « voir » (look, vêtements de marque…etc.), amertume d’avoir été rejeté par l’armée.

Bref Merah était bien connu, était parfaitement contrôlable et l’on pouvait l’empêcher de tuer…

Il est probable qu’à l’instant où Merah commence sa descente aux enfers en tuant à Toulouse le 11 mars (meurtre de Imad Ibn Ziaten) et surtout lors des deux meurtres suivants à Montauban le 15 mars (Abel Chennouf et Mohamed Legouad) il était au premier rang des suspects possibles. Ce d’autant plus que les échanges via l’internet pour acheter un scooter permettaient AUSSI de le repérer en tant qu’assassin possible…

On remarquera que la signature des crimes (armes utilisées, etc.) était vérifiée et que la police savait qu’elle avait affaire à un serial killer…

 Deux questions, au moins, découlent de ce curieux laxisme.

Pourquoi Merah n’a pas été mis en observation dès le 16 mars ?

Pourquoi sachant ses inclinations idéologiques, son parcours, n’a-t-on pas mis en place sur la région toulousaine une vraie protection des lieux publics sensibles ?

953b105e

Gageons que les services de police ont mis en œuvre tous les moyens nécessaires…

 MAIS…

 Mais alors pourquoi ceux-ci, après les ignobles assassinats d’enfants de Toulouse et connaissant le profil du tueur, pourquoi ceux-ci ont-ils attendus pour neutraliser cette bête immonde ?

Pourquoi le ministre Guéant (car c’est à lui en premier ressort qu’appartient la décision de l’assaut final) a-t-il laissé « prendre la sauce » (pour parler vulgairement) pendant plus de trente heures ???

 Pour moi, qui ne vois cette triste affaire que par le petit bout de la lorgnette, il me semble que cette dernière a été instrumentalisée par le pouvoir…

 Cela survenait au bon moment…

Juste lorsque la gauche intelligente et propositionnelle, au travers de l’immense et joyeux sursaut de la Bastille, devenait visible médiatiquement.

Il fallait casser la montée inexorable du Front de Gauche…

Déjà sur les médias complaisants Sarkozy s’agitait en improvisant déclarations sur déclarations… Il voulait faire le buzz…

Que voulez-vous une alternative construite, réfléchie et résultant des discussions et propositions d’un nombre immense de personnes engagées politiquement, syndicalement ou dans le milieu associatif faisait peur au petit Egocentré !

 Il fallait donc, au moment ou la campagne officielle des présidentielles débute faire durer l’assaut de la demeure du sombre crimininel Merah.

Tous s’accordent, et notamment le commandant Prouteau, que l’utilisation des gaz lacrymogènes eussent pû neutraliser le tueur très rapidement… Sans le déploiement de plus de 300 flics et militaires, sans l’interruption du courant…

 Et d’ailleurs que signifie cette mise en route du plan Vigipirate écarlate alors que celui-ci, pour les attentats de Saint Michel n’en était resté qu’à la couleur rouge ???

 Que signifie le déplacement d’un ministre pour régler une affaire de droit commun ???

 Il fallait servir encore, encore et encore la société du spectacle…

Faire durer 30 heures l’assaut c’est déjà ça de pris sur le temps des propositions démocratiques…

Et ca pose un chef d’état, n’est ce pas ?

Tout en agitant sa marionnette compensatoire, la Marine, celle qui souffle sur le feu de la xénophobie morbide

Car sous l’effet des médias, sous le jeu de la société du spectacle, les hommes ne fonctionnent plus au niveau du néocortex mais à celui du cerveau reptilien !

 CIMG0449 - Copie

Comme la droite le fait toujours :

- individualisme --- cerveau reptilien

- absence d’empathie --- cerveau reptilien

- tout pour ma gueule --- cerveau reptilien

- xénophobie (marquage à l’urine du 

 territoire) --- cerveau reptilien

- rejet des pauvres et exclusion (abandon des plus faibles) --- cerveau reptilien

 

Seuls le mensonge qui relève de l’usage de la parole est malheureusement rattachable à l’influence néocorticale !

 Déjà les écaillés du bulbe entonnent dans leur porte voix les revendications les plus éculées :

- peine de mort rétablie

- encore plus de prison

- la haine des musulmans….

 

Le petit chef est content : il préfère supprimer des écoles, des postes d’enseignant.

La construction de nouvelles prisons au moins cela remplit les poches de Bouygues !!!!


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • anomail 24 mars 2012 10:16

    <<Le petit chef est content : il préfère supprimer des écoles, des postes d’enseignant.

    La construction de nouvelles prisons au moins cela remplit les poches de Bouygues !!!!>>

    Normal qu’il mettent le paquet sur les prisons. Parce qu’à l’école, ils savent qu’ils ne vont pas y retourner. Tandis qu’en prison, ’faut voir...
    (Coluche)


    • Ouallonsnous ? 24 mars 2012 19:49

      Que d’affirmations gratuites dans cet article, alors que l’on a l’impression que les pouvoirs publics ont été pris au dépourvu, mais ont « manipulée » l’affaire comme si ils avaient tout prévu, ce que l’on peut leur reconnaître est qu’en effet ils avaient prévu la « manipulation » et le « buzz » pour l’orienter suivanyt les grandes orientations anti-arabes et islamistes du « régime » sarkozy !

      Ce que le français moyen en conclu est bien différend ;

      La parade trouvée par le conducator « Sarkosescu l’anti France » et son système, pour casser la dynamique de libération nationale, exprimée dans les campagnes de tous les candidats, et reprendre la main à l’audimat « mérdiatique », est « l’affaire Merah » et l’instrumentalisation des événements malheureux de Montauban et Toulouse, manipulés au pied levé par le ministre de l’intérieur.

       

      En témoignent le matraquage sur les « merdias » officiels depuis le 19 mars de dénonciation de l’assassinat de trois militaires, ce qui est une affaire extrêmement grave au niveau national, accompagnée de la mise en place de l’énorme opération cousue de fils blanc de la confusion de cette affaire avec le meurtre de 3 écoliers toulousains – affaire confessionnelle celle-ci, si elle est réelle, ceux-ci auraient été juifs et abattus devant une école juive – dont nous ne pourrons pas voir les corps, suivis  du simulacre d’arrestation du présumé auteur, trouvé de manière « ultra rapide » (comment ?), reconnu comme  responsable (comment si rapidement ?) des  événements de Montauban et Toulouse, le tout commenté par le ministre de l’intérieur, remplaçant en violation du code pénal le procureur en charge de l’affaire si toutefois il en a été nommé un. !

       

      Matraquage « merdiatique » passant sans désemparer de l’assassinat des militaires à celui des écoliers toulousains - y ingérant l’étranger en sous mains - et convoquant le banc et l’arrière banc du communautarisme étranger sioniste le plus repoussant  -, précédé de l’immonde et grotesque déculottage à la télé de « Sarkosescu l’anti France » devant le CRIF et l’ambassadeur de Tel Aviv, suspendant la campagne électorale (de quel droit et de quelle autorité ? ), qui pour lui va de mal en pis !

      Il s’agit bien d’une provocation en vue d’instaurer plus de « chaos » en France, après les « réformes » et démantèlements des années du quinquennat, c’est la vie civile quotidienne qui est visée  en  collaboration avec les européistes sionistes de l’UE mondialiste anglo-yankee  pour venir en aide à leur « gauleiter » en mauvaise posture électorale dans son « proconsulat » de France !

      Quels nouveaux traquenards le « système » et son conducator vont-il imaginer pour casser  encore la campagne et bâcler l’élection ? Où la descente dans l’indignité de celui qui est censé représenter le peuple français s’arrêtera t’elle, si nous n’y mettons un terme rapidement ?


    • Ouallonsnous ? 24 mars 2012 20:18

      1ère Suite de mon post :

      En témoignent le matraquage sur les « merdias » officiels depuis le 19 mars de dénonciation de l’assassinat de trois militaires, ce qui est une affaire extrêmement grave au niveau national, accompagnée de la mise en place de l’énorme opération cousue de fils blanc de la confusion de cette affaire avec le meurtre de 3 écoliers toulousains – affaire confessionnelle celle-ci, si elle est réelle, ceux-ci auraient été juifs et abattus devant une école juive – dont nous ne pourrons pas voir les corps, suivis du simulacre d’arrestation du présumé auteur, trouvé de manière « ultra rapide » (comment ?), reconnu comme responsable (comment si rapidement ?) des événements de Montauban et Toulouse, le tout commenté par le ministre de l’intérieur, remplaçant en violation du code pénal le procureur en charge de l’affaire si toutefois il en a été nommé un. !

       

      Matraquage « merdiatique » passant sans désemparer de l’assassinat des militaires à celui des écoliers toulousains - y ingérant l’étranger en sous mains - et convoquant le banc et l’arrière banc du communautarisme étranger sioniste le plus repoussant -, précédé de l’immonde et grotesque déculottage à la télé de « Sarkosescu l’anti France » devant le CRIF et l’ambassadeur de Tel Aviv, suspendant la campagne électorale (de quel droit et de quelle autorité ? ), qui pour lui va de mal en pis !

      Il s’agit bien d’une provocation en vue d’instaurer plus de « chaos » en France, après les « réformes » et démantèlements des années du quinquennat, c’est la vie civile quotidienne qui est visée en collaboration avec les européistes sionistes de l’UE mondialiste anglo-yankee pour venir en aide à leur « gauleiter » en mauvaise posture électorale dans son « proconsulat » de France !

      Quels nouveaux traquenards le « système » et son conducator vont-il imaginer pour casser encore la campagne et bâcler l’élection ? Où la descente dans l’indignité de celui qui est censé représenter le peuple français s’arrêtera t’elle, si nous n’y mettons un terme rapidement ?


    • Ouallonsnous ? 24 mars 2012 20:20

      Seconde suite de mon post ;

      Il s’agit bien d’une provocation en vue d’instaurer plus de « chaos » en France, après les « réformes » et démantèlements des années du quinquennat, c’est la vie civile quotidienne qui est visée en collaboration avec les européistes sionistes de l’UE mondialiste anglo-yankee pour venir en aide à leur « gauleiter » en mauvaise posture électorale dans son « proconsulat » de France !

      Quels nouveaux traquenards le « système » et son conducator vont-il imaginer pour casser encore la campagne et bâcler l’élection ? Où la descente dans l’indignité de celui qui est censé représenter le peuple français s’arrêtera t’elle, si nous n’y mettons un terme rapidement ?


    • Ouallonsnous ? 24 mars 2012 20:22

      Fin de mon post ;

      Quels nouveaux traquenards le « système » et son conducator vont-il imaginer pour casser encore la campagne et bâcler l’élection ? Où la descente dans l’indignité de celui qui est censé représenter le peuple français s’arrêtera t’elle, si nous n’y mettons un terme rapidement ?


    • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 27 mars 2012 00:27

      Où tu vas là ?
      Il faut pas faire de copier-coller depuis Word, c’est mal.


    • anomail 24 mars 2012 10:21

      <<Et si Merah n’était que l’instrument d’une puante manipulation ?>>

      L’idée m’a effleurée aussi.
      Au début je l’ai repoussée car elle sort du cadre de ma névrose conspirationniste smiley



      • pissefroid pissefroid 24 mars 2012 10:59

        Et après « le début » qu’avez vous pensé ?


      • anomail 25 mars 2012 00:04

        Qu’à des ficelles aussi grosses on pourrait certainement suspendre un pont autoroutier.


      • pissefroid pissefroid 24 mars 2012 11:05

        Je pense que merah a été laissé en circulation pour des motifs que j’ignore.
        Ce qui me paraît évident,
        c’est que ce laisser en circulation n’a pu venir que du patron de la dcri.


        • Lorelei Lorelei 24 mars 2012 19:09

          moi aussi je trouve hyper bizarre qu’un mec aussi fou soit laissé en liberté car il a présenté des images violentes, abominables à des enfants et ados, depuis quand dans ce pays a t on le droit de présenter des vidéos de scenes de décapitations de meurtres de vrais être humains horribles sans en subir les conséquences et en plus la mère a porter plainte à la police, est ce possible que l’on puisse dans ce pays traumatiser ainsi les enfants sans que ça fasse bouger les polices ?? Il s’agit littéralement du viol de l’esprit d’un enfant, et en plus ce taré a dit aux enfant s de regarder ça en boucle


        • Gandalf Claude Simon 24 mars 2012 23:00

          Pourquoi ? Pour un NDAA à la française ? un anti-pousse au crime ? 


        • Talion Talion 24 mars 2012 11:44

          Bien !... Résumons les faits...

          Le tueur a donc été membre de Forsane Alizza, une structure pseudo islamiste sous influence saoudienne composée d’ersatz de musulmans en carton-pâte, anciens voleurs de poules et convertis en prison à un wahhabiste saupoudré de quelques gris-gris salafistes censés les aider à justifier leur haine du gaulois de base.

          En somme, de parfaits pantins constituants (avec d’autre groupuscules ayant proliféré ces 5 dernières années... En particulier grâce à des financements qataris et saoudiens dans nos banlieues) un magnifique lit de braises sur lesquelles il suffit de souffler le moment venu pour qu’un imbécile sorte du lot et fasse une connerie.

          Par ailleurs, ce gouvernement a pendant 5 ans joué dans la sur-enchère communautariste, toléré ce groupuscule de demeurés (entre autres), le laissant prospérer et diffuser tranquillement ses métastases avant d’ordonner sa dissolution (sous le prétexte d’un Nième débordement) en plein milieu d’une campagne que Sarkozy était jusqu’ici destiné à perdre.

          Pas besoin d’être sorti de Saint-Cyr pour deviner ce qui allait se passer...

          Bref... Le scénario était écrit à l’avance et le légendaire cynisme des connards qui nous dirigent nous permet de raisonnablement déduire que ce qui est arrivé était attendu, ou au moins espéré.

          Seulement voilà : Le bon peuple de France qui désormais ne peut plus décharger sa frustration sur la dinde qu’on vient de fourrer (avec une balle dans la tête) va très logiquement demander des comptes à l’imbécile qui a réduit de 12000 hommes en 5 ans le nombre de policiers et gendarmes dans notre pays et ainsi laissé prospéré et s’y démultiplier un certain nombre de nids de vipères.

          On pourra donc résumer en disant que la morale de cette histoire, c’est que lorsque l’on ouvre la porte du saloon théâtralement avec un grand coup de pompe, il faut bien faire attention à ce que cette dernière ne vous revienne pas en pleine gueule -ou pire- droit dans les couilles !


          • Ribroson 24 mars 2012 13:16

            Sarkozy a financé sa campagne avec les 50 millions de Kadhafi,
            mais parce que Merah est musulman, les Lybiens musulmans,
            et que Merah était un monstre, dans la tête de certains électeurs,
            l’accusation des Lybiens ne tient pas la route, puisque ce sont des monstres !

            Les médias ont compris qu’avec Merah, ils pouvaient faire passer cette nouvelle,
            sachant que dû à la surmédiatisation, et au discrédit qu’il allait porter contre les musulmans,
            l’affaire des 50 millions allait fair pschit ! Et c’est ce qui s’est passé !

            Plus personne n’en parle ! Tout le débat est focalisé sur Merah et le RAID !


            • vivacuba vivacuba 24 mars 2012 13:20

              Tout à fait daccord pour penser que cette triste affaire n’est pas claire du tout.

               Merci de me laisser voir que je ne suis pas la seule à imaginer qu’on nous prend encore pour des imbéciles et que le pouvoir en place et le futur ex président compte bien sur cette histoire pour redorer son blason auprés des imbéciles , des naifs et des fachos .

              Depuis le début , cette histoire sent le coup-fourré.

              Je souhaite de tout coeur que la vérité éclatera et pointera les négligences, les incohérences et pourquoi pas les malveillances des véritables responsables de ces tueries.


              • Pyrathome Pyrathome 24 mars 2012 13:45

                Depuis le début , cette histoire sent le coup-fourré.

                Effectivement, ça sent très mauvais.....
                Nous étions prévenu pourtant....
                http://www.lesvolubiles.com/blog/?p=61

                Ne pas manquer de lire ceci !
                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-etrange-relation-entre-mohamed-113234#forum3273582
                .
                ..


                • Zangao Zangao 24 mars 2012 13:48

                  Grand spectacle en technicolor pour une population sous influence !


                  • gonzales gonzales 24 mars 2012 14:09

                    avec les politiques surtout sarkozy il faut s’attendre a tout cette triste affaire me fait penser aux
                    tours du wade trade center en amerique je me suis toujours demande et je me demande encore comment on fait tomber trois tours avec deux avions de toute facon je pense qu’il est grand temps de mettre fin au regne de sarko avant que la france ne devienne comme les pays du tiers monde


                    • PapaDop PapaDop 24 mars 2012 14:13

                      " (...)

                      Mohamed Merah avait donc 23 ans. Il était connu de tous dans son quartier, et au-delà. Gentil, disaient-ils, serviable et ne correspondant en rien, selon eux, à cette image du « salafiste jihadiste extrémiste » prêt à tuer pour une cause religieuse ou politique. Son avocat l’a connu et défendu pour des délits allant du vol au brigandage et il n’avait décelé aucune inclinaison religieuse et encore moins salafiste. Il venait d’être condamné par la justice, il volait, conduisait sans permis et, deux semaines avant les faits, se trouvait en boîte de nuit tout sourire et, selon les témoins, d’humeur très joyeuse et festive. Il s’était rendu en Afghanistan et au Pakistan en 2010 et 2011 et il avait également essayé d’intégrer l’armée française mais sans succès compte tenu de ses antécédents judiciaires. A la lecture des faits et de sa courte biographie, Mohamed Merah apparaît comme un grand adolescent, un enfant, désœuvré, perdu, dont le cœur est, de l’avis de tous, affectueux, mais dont les pensées étaient brouillées, perturbées et particulièrement incohérentes, comme on s’en est rendu compte pendant les longues heures de son dialogue avec les forces de police alors qu’il était assiégé. Il était un peu équilibré, provocateur, assassin assumé sans, nous dit-on, être suicidaire. Il voulait, disait-il, « donner une leçon à la France ».

                      Le problème de Mohamed Merah n’était ni la religion ni la politique. Citoyen français frustré de ne pas trouver sa place, sa dignité, et le sens de la vie dans son pays, il va trouver deux causes politiques pour exprimer son dépit : les peuples afghan et palestinien. Il s’attaque à des symboles, l’armée, et tue juifs, chrétiens, musulmans sans distinction. Il exprime une pensée politique d’un jeune adulte dérouté qui n’est habité ni par les valeurs de l’islam, ni par des pensées racistes ou antisémites. Jeune, désorienté, il a tiré sur des repères qui avaient surtout la force et le sens de leur visibilité. Ni plus ni moins. Un pauvre garçon, coupable et à condamner, sans l’ombre d’un doute, même s’il fut lui-même la victime d’un ordre social qui l’avait déjà condamné, lui et des millions d’autres, à la marginalité, à la non reconnaissance de son statut de citoyen à égalité de droit et de chance. Mohamed, au nom si caractérisé, fut un citoyen français issu de l’immigration avant de devenir un terroriste d’origine immigrée. Son destin fut très tôt enchaîné à la perception que l’on avait de ses origines. Dans la provocation, il a bouclé la boucle : il s’est perdu dans cette image, autant déformée que dégradante, pour devenir « l’autre » définitif. Pour les Français de France, il n’y a plus rien de français chez l’Arabo-musulman Mohamed.

                      Il n’y a pas à excuser son acte. Espérons néanmoins que la France entende une leçon que Mohamed Merah n’avait ni l’intention ni les moyens de lui donner : il était français, comme toutes ses victimes (au nom de quelle logique étrange, d’ailleurs, les a-t-on différenciés et catégorisés sur la base leur religion ?), et s’est senti systématiquement renvoyé à ses origines par sa couleur et à sa religion par son nom. L’immense majorité des Mohamed, des Fatima ou des Ahmed des cités et des banlieues sont français et ce qu’ils veulent c’est l’égalité, la dignité, la sécurité, un travail et un logement. Ils sont culturellement et religieusement intégrés et leur problème est avant tout d’ordre social et économique. L’histoire de Mohamed Merah renvoit la France à son miroir : il finit jihadiste sans réelle conviction après avoir été un citoyen sans réelle dignité. Cela n’excuse rien, encore une fois, mais c’est bien là que se terre un enseignement crucial.

                      On nous a annoncé que la campagne électorale s’était arrêtée pendant deux jours. Il n’en fut rien. Cet arrêt même fut politique. A un mois des élections, tous les analystes et les journalistes, se demandent qui saura le mieux rebondir, ou instrumentaliser l’affaire. Nicolas Sarkozy, en position de Président rassembleur, a dans les mains des atouts conséquents. Les meurtres de Toulouse vont naturellement déplacer le curseur des élections présidentielles sur les thèmes favoris de la droite et surtout de l’ extrême- droite, avec les débats sur la question de l’insécurité, de l’immigration, de l’islamisme violent, et bien sûr la scène internationale en relation avec l’Afghanistan, Israël et la Palestine. C’est dans ces domaines que le Président Sarkozy est le mieux à son aise : gestionnaire de crise, il pourra à la fois naturellement chasser sur les terres du Front National et exposer jusqu’à l’hypertrophie sa stature internationale où son bilan est moins mauvais. Les jeux ne sont pas faits et les prochaines semaines peuvent nous apporter leur lot de surprises. En France comme à l’étranger. Tous les autres candidats sont dans l’attente, comme tétanisés à l’idée de faire un faux pas : Nicolas Sarkozy est en position de force symbolique. Ce statut aura un poids certain même si rien n’est assuré.

                      A l’observation de ces jeux et gesticulations, on se sent envahi par un malaise. Les victimes, les morts, les familles, les vraies questions sociales et politiques semblent être secondaires. Nous sommes dans le temps du calcul et des stratégies : les politiques jouent du pouvoir des symboles autant que Mohamed Merah visaient ces symboles dans son impuissance. Les thèmes s’invitent dans la campagne électorale au gré des émotions et du spectacle. On parlera de l’intégration, de l’islamisme, de l’islam, de l’antisémitisme, de la sécurité, de l’immigration, des banlieues perdues, des relations internationales et ce non comme des démocrates à l’écoute des peuples mais de plus en plus comme des populistes, qui instrumentalisent les événements et se jouent des peuples. Le Président joue au Président et ses opposants veulent prouver qu’ils sont de dignes prétendants. On aurait aimé de vrais débats politiques, on devra se contenter de numéros d’équilibristes, de mises en scène, de tentatives de récupération aussi habiles que malsaines.

                      A Toulouse et Montauban, la France s’est effectivement retrouvée face à son miroir : cette crise a révélé, si besoin était, que les candidats ont cessé de faire de la politique, non pas seulement deux jours durant en hommage aux victimes, mais depuis bien des années. Cela fait bien longtemps en effet que les vrais problèmes sociaux et économiques ne sont pas abordés et qu’une partie des citoyens français sont traités comme des citoyens de seconde catégorie. Mohamed Merah était un Français (dont le comportement était aussi éloigné du message du Coran que des textes de Voltaire) : Est-ce donc si difficile à concevoir et à admettre ? Cela fait donc si mal ? Tel est bien le problème français."

                      Source : 
                      Tariqramadan.com 

                      • NeverMore 24 mars 2012 14:22

                        Quand il a a ce point la haine de lui-même, un Japonais sait ce qu’il lui reste à faire.

                        Il le fait tout seul, sans rien chercher à partager ou « expliquer ».

                         


                        • ETTORE ETTORE 24 mars 2012 15:28

                          Si cette affaire est un soufflet gonflé à outrance [ce que je crois depuis le début, et c’est mon intime conviction] il ne tient qu’à nous de le laisser retomber mollement.

                          Et la recette sera invendable.
                          Peut être que les premières actions étaient prévisibles et peut être « commandées »
                          Peut être que la dernière à été « LE » dérapage hors contrôle.
                          Difficile de bloquer la marionnette en plein mouvement [Sauf au saut du balcon] ! l’inertie des cordes nuit à un ordre direct
                          Et maintenant que la chose est faite..... faut bien en tirer les avantages, faut pas gâcher !
                          Mais ça risque de laisser un goût amer dans la bouche de certains qui y ont moins à y gagner.

                          Je pense aussi que l’on tient un certain nombre d’individus « limites » en état de veille soporifique !
                          ils seront toujours bon à quelque chose, si le besoin se fait sentir.
                          C’est un peu comme un cv en attente chez Pôle Emploi, l’occasion fait le larron !


                          • 3615_anon 3615_anon 24 mars 2012 15:51

                            ben quand on mène une enquête, la majorité du temps celui pour qui l’événement est positif est le suspect n°1 de cette enquete.
                            Qui a récupéré l’affaire (médiatiquement je parles)
                            Qui aurai eu le pouvoir de laisser cet individu acter ?

                            Mais bon , moi aussi je suis conspirationniste, et me discrédite par ces simples allégations...


                            • OMAR 24 mars 2012 16:27

                              Omar 33

                              Buridan « Sarkozy s’agitait en improvisant déclarations sur déclarations… ».

                              Sarkozy a eu son 11/9.

                              Grâce au sang d’innocents soldat et enfants français.


                              • colza 24 mars 2012 17:33

                                Je n’ai pas écouté la radio durant les trente heures et je n’ai pas la tv.

                                Mais j’ai l’impression que personne n’a entendu ce qui s’est dit entre la police et Merah durant cette période. On peut bien nous raconter ce que l’on veut.
                                Effectivement, Sarko avait besoin d’un bouc-émissaire pour redorer son blason, de préférence mort plutôt que vivant.

                                • goyave 24 mars 2012 21:00

                                  comme on dit dans les feuilletons policiers à la tivi :
                                  A qui profite le crime.....

                                  Nicola Lepen, + 2 points dans les sondages...cherchez l’erreur !


                                  • xantrius 24 mars 2012 21:06

                                    En Allemagne une bande des néonazis a tué pendant des années des immigrées et une policière. A chaque fois le constat était qu’ils agissais des règlement des comptes. De la, on a découvert que le services de renseignement sont bloquer toutes les enquêtes sur cette bande. Les groupuscules néonazi sont infiltrées des « agents » a un point ou la question était soulevé si ce n’est pas les services de renseignement qui sont infiltrées. … Depuis toujours ces services tirent des ficelles pour créer a un moment donné des situations sur commande.


                                      • Hijack Hijack 24 mars 2012 22:39

                                        Thierry Prungnaud n’a pas sa langue dans sa poche. Et quand il a quelque chose à dire, il n’hésite pas. Héros de la prise d’otage de l’Airbus de Marignane en décembre 1994, cet ancien sous-officier du Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) a suivi avec intérêt le siège de l’appartement de Mohamed Merah, l’ennemi public numéro 1, à Toulouse. Et le verdict est sans appel.

                                        Pour lui, aucun doute, les policiers du Raid « se sont fait retapisser comme des amateurs » lors du premier assaut :

                                        "Est-ce qu’ils sont arrivés avec leurs gros sabots ou le gyro deux tons, je ne sais pas [...] Mais il y a eu une erreur manifeste."


                                        • Hijack Hijack 24 mars 2012 22:42

                                           ???

                                          1ère partie de mon post ci-dessus qui n’avait pas été publiée  :
                                          ---

                                          Toulouse : « C’est de l’amateurisme de bout en bout »


                                          Héros de la prise d’otages de l’Airbus de Marignane en 1994, Thierry Prungnaud, ancien sous-officier du GIGN, fustige l’intervention du Raid à Toulouse qui a mené au décès de Mohamed Merah.


                                        • Mykimi 24 mars 2012 22:42

                                          je trouve cet article plus que pertinent : cela tombe trop bien
                                          Sans faire de paranoïa, j’irai plus loin mais une manipulation est même possible par les services de la DCRI.
                                          La peine de mort est rétablie apparemment de facto.
                                          Il y a me semble t il aujourd’hui d’innombrables moyens de neutraliser ce genre de desaxé
                                          et ces moyens n’ont pas été employé.
                                          La présence du ministre durant toute l’opération est plus que déplacée
                                          elle démontre que quelque chose cloche,
                                          ce son félé, quelque chose ne tourne pas rond dans cette histoire effectivement ca pue trop fort
                                           comme Sartre qui aimait faire sentir de camenbert pourris à ses conquètes....
                                          Pour moi cela reseemble trop à une arêne avec une mise à mort donc une mise en scène
                                          ce qui entraine une manipulation
                                          Tout y concourre !


                                          • phiconvers phiconvers 24 mars 2012 22:42

                                            Ben voyons... Faut-il que Mélenchon et ses séides se croient importants pour imaginer qu’ils font frémir jusqu’au patron de la DCRI ! Quoique, celui-ci gagnerait probablement à envoyer quelques agents pour s’intéresser à certains alliés du sénateur mégalo... Y a de doux dingues, et de moins doux aussi...


                                            • Mykimi 24 mars 2012 22:45

                                              Les fruits seront là
                                              quoiqu ’’il en soit
                                              après l’election 15ans avant de savroi la vérité
                                              mais un jour on l’aura
                                              et entre temps.....


                                              • Zobi Aldo Rifort 24 mars 2012 22:52

                                                C’est la poule qui chante qui a fait l’œuf.


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 mars 2012 23:03

                                                  LE XXIe SIECLE SERA RELIGIEUSEMENT CORRECT

                                                  Il sera violent, tricheur et lâche…

                                                  Ce n’est pas annoncé dans les premières pages d’Agoravox mais ça existe. C’est ici  :

                                                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-vingt-et-unieme-siecle-sera-113119


                                                  • moebius 24 mars 2012 23:34

                                                    Et si.. la piste pakistano afghane etait un leurre. En gros Merha n’y a fait que du tourisme il ’a rapporte des photos une tourista, des souvenirs de vacance comme des cassette de décapitation qu’on peut d’ailleurs se procurer sur internet pour impressionner ses potes Il y eszt rester pas assez longtemp pour recevoit une verirable formation. et puis il a aussi voyagé aillleurs en israel en jordanie en syrie ect.. C ’est un voyageur plus qu’un apprenti terroriste a ce moment là. ...la veritable piste searit l’Irak la Syrie le Yemen ou al Quaeda est encore actif et ou le frere avait des contacts...Ce qui est troublant c’est la non revendication des attentats ....a part une revendication maladroite du tueur et une revendication d’al quaeda qui dans sa situation actuelle est prete a revendiquer n’importe quoi..Qu’on pretente qu’il sagirait d’un acte isole donc incontrolable. A part deresponsabiser l’état dans cette periode de transition delicate du pouvoir n’est pas satisfaisant non plus... On a le sentiment que depuis les revolutions arabes ou le terrorisme a perdu sa raison d’etre qui etait de prendre le pouvoir par la terreur, celui ci est en train de mourrir ou de chercher de nouvelles marques d’autres buts peut etre improbables..il faudra qu’il se decide par un coup sans precedent ou qu’il ;accepte de s’éteindre pout laisser la place a quel autre peur et qui se reclamerait de qui ou de quoi cette fois ci.... La faille de nos services serait peut etre là : Ce ne serait plus une faille mais c’est un canyon d’incomprehension mutuelle qui s’ouvre et qu’il faudrait combler au plus vite d’un cote comme de l’autre avec la precipitation du terrassier febrile....une crise qu’on resoudra une fois pour toute et qu’on se le dise en penalisant les voyages qui
                                                    qui ne serait pas vraiment touristique....qui ne serait pas vraiment des voyages. On croit rever mais on ne reve pas


                                                    • FRIDA FRIDA 24 mars 2012 23:50

                                                      A ceux qui pensent toujours qu’il n’était pas possible de pister et de surveiller Merah, on nous dit qu’en France il n’y a pas de délit d’opinion (Merah avait commencé la préparation de son crime, s’il n’était pas possible de l’arrêter pour meurtre, il avait déjà consommé le délit du port illégal d’armes), pourtant l’affaire de julien Coupat (affaire du Tarnac) nous donne une bonne illustration du zèle des enquêteurs quand ils ont quelqu’un dans le collimateur, voici un autre exemple moins connu cité dans un article de médiapart

                                                      « Encore plus caractéristique est le cas d’Adlène Hicheur, jeune physicien au Cern, qui doit être jugé devant le tribunal correctionnel de Paris les 29 et 30 mars prochains, là encore pour «  association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste  ».

                                                      Pendant des mois, en 2009, la DCRI avait intercepté les courriels de ce Franco-Algérien et pisté ses navigations sur des forums Internet islamistes. L’accusation repose d’ailleurs presque exclusivement sur une trentaine de courriels échangés sous divers pseudonymes, de janvier à juillet 2009, entre Adlène Hicheur et un homme rencontré sur un site djihadiste francophone et qui sera ensuite identifié comme Mustapha Debchi, un membre d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), depuis arrêté en Algérie.

                                                      Ces 35 courriels ont suffi à maintenir Adlène Hicheur en détention provisoire à Fresnes pendant deux ans et demi. En l’absence, selon son avocat, du moindre projet précis de passage à l’acte et encore moins d’élément matériel de préparation...

                                                      Selon Jean-Pierre Lees, chercheur au CNRS et président du comité de soutien d’Adlène Hicheur, un procureur aurait affirmé à l’occasion d’une audience de demande de remise en liberté : « Je ne pense pas que deux ans de prison suffisent pour qu’il revienne sur ses convictions radicales.  » «  En gros, Adlène Hicheur fait de la prison pour redressement idéologique », en avait conclu l’ancien professeur du jeune homme. »


                                                      • pissefroid pissefroid 25 mars 2012 11:21

                                                        Ce commentaire est d’une pertinence remarquable.

                                                        Les moyens existaient donc pour mettre hors d’état de nuire merah puisqu’ils existaient pour hicheur.

                                                        De plus dans le cas de merah l’action était avérée par son parcours au pakistan.

                                                        Cela indique que le pouvoir a plus peur de la pensée (hicheur est un scientifique) que de l’action (merah est un primaire).

                                                        Normal, notre président est inculte (au sens de montaigne et même de rabelais).


                                                      • ykpaiha ykpaiha 25 mars 2012 00:15

                                                        Franchissons le pas..et dieu sait que je force a peine ! ;

                                                        De complotiste devenons un instant Parano
                                                        Oui parano du genre de ceux qui pensent que tout cela est un peu fort de café...

                                                        Commencons par la fin
                                                        Un individu suspect et dénoncé de maniere plus que vague,
                                                         On se rend compte que cet individu est fiché mieux que c’est un touriste Islamiste !
                                                        On pourrait lors d’une simple promenade ou l’achat q’un paquet de clope l’interpeler et discetement l’emmener au diable !!
                                                        Que nenni un aréopage de bruyants s« arment de patience durant 32 heures histoire d’en parler un peu.

                                                        Un petit retour en arriere s’impose.
                                                        Non pas un retour sur les évenments, meme si le quidam qui se ballade arme au poing et qui par un hasard malencontreux rentre dans une école juive me laisse perplexe.
                                                        Non je veux parler des rappots assez anciens qui démontrent que les banlieues sont noyautées par la cia avec l’entremise désintéressée des »amis’ saoudien et qataris.

                                                        Puis un bref retour a la réalité d’un imbécile utile a un systeme en mal de reconduite, qui se rend compte que sans évenement exceptionnel il passera sur le grill, et défaire ainsi tout un édifice pro-américaniste se foutre en l’air..
                                                        Les tontons merkel, cameron, banania, fmi...ne suffisent pas meme dans le poste de télé...alors qu« est ce que tonton peut faire pour que c »a dure ???

                                                        On cherche alors un « lee Oswald » basanné et cuit a point (au fait dans l"anecdote qui payait les menus amuses gueules de la famille ainsi que loyer et autres menues dépenses de ce petit systeme ?)

                                                        Ceci n’est qu’une vue d’un esprit malade non, ? Mais sur le coup j’aimerais croire que c’est le mien...


                                                        • jege117 25 mars 2012 00:19

                                                          Je m’interroge aussi, les français s’interrogent. Est-ce qu’une imposture de ce genre est possible ? sans nul doute oui. Est-il possible qu’un pouvoir à l’agonie soit capable de cela ? je dis oui.
                                                          Nul ne saura jamais le fin mot de l’histoire, le principal intéressé a été criblé de balles après 32 heures d’enfermement dans une maison facile à investir dés la première heure par 300 hommes armés jusqu’aux dents. La mise en scène de ce dernier scénario est à peu près certaine pour garder les médias indécents sur le feu pendant deux jours de plus. La campagne boycottée pendant trois ou quatre jours à très largement fait perdre à Hollande son léger avantage et surtout à Mélenchon le bénéfice médiatique de son Meeting de la Bastille. C’est ce que voulait Sarkozy et sa bande.
                                                          Cette atmosphère de campagne devient délétère, malsaine, dangereuse mais dans la recherche de clasch gageons que l’UMP et son mentor seront au premières loges pour faire monter la peur, et la violence, et donner aux médias l’occasion d’encenser la politique du président sortant. JG. 


                                                          • ETTORE ETTORE 25 mars 2012 10:28

                                                            A propos du financement occulte du Quatar aux divers groupuscules ......

                                                            surveillons l’équipe du PSG..... on ne sait jamais à combien de bars sont gonflés les....balles !

                                                            lol !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès