Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Et si on se faisait du bien ?

Et si on se faisait du bien ?

Malgré la fin d’année et cette période que l’on appelle « les fêtes », la majorité des sujets sont graves et lourds. Voici des arguments positifs pour envisager l’année qui vient et l’avenir en général avec plus d’optimisme. De plus, la source est assez inattendue…

Pour voir le monde d’un œil un peu meilleur, on peut se pencher sur les propos d’un personnage qui ne manque pas de conviction et qui tente d’aider toute un chacun à mieux vivre ses émotions et ses relations. Tout d’abord dans le milieu professionnel, mais aussi, par extension, dans toutes les situations. 

Chade-Meng Tan est un ingénieur de la première heure de chez Google, un pionnier de la technologie et de la Sillicon Valley. Rien jusqu’ici qui ne laisse présager la recette du bonheur… Mais il se trouve que la valeureuse société octroie à ses salariés la possibilité de passer 20% de leur temps à développer un projet personnel. Les conditions de travail chez Google pourraient à elles seules nourrir plusieurs articles, mais ce qu’il faut en retenir pour ce qui nous intéresse, est qu’un jour par semaine peut être consacré à une initiative ou création personnelle. Meng, de culture bouddhiste, se disant que l’on est plus efficace lorsque l’on est heureux, mais aussi qu’être heureux rend le monde meilleur, a développé une méthode basée sur la méditation et la compassion appliquée au milieu du travail. Le résultat est plus qu’intéressant.

Le principe mis en avant est de développer sa capacité de concentration et de connaissance de soi, en utilisant des techniques de méditation, pour maîtriser ses émotions et les utiliser positivement. Ce qui ne veut pas forcément dire les étouffer, mais décider de ce que l’on veut faire ou non. Laisser par exemple éclater sa colère ou l’ignorer. Quant à la relation aux autres, elle est basée sur la compassion. Même s’il n’est pas toujours simple de projeter ce principe sur une sphère professionnelle, Meng y arrive très bien, avec cette force de conviction que l’on trouve souvent chez les bouddhistes.

Maitriser ses émotions si on le souhaite, mais aussi passer de l’état où l’on se demande ce qui pourrait nous rendre heureux, à l’état où l’on se demande ce qui ferait que nous ne pourrions pas l’être. Et la différence n’est pas subtile, elle est fondamentale.

Sa méthode, basée sur la pleine conscience et l’intelligence émotionnelle, donne ainsi des clés accessibles à tous pour l’efficacité au travail et la compassion pour la relation avec les autres. L’alliance de l’état d’esprit bouddhiste et du pragmatisme américain en font un outil puissant et facile à utiliser.

Visiblement reconnu et soutenu par Matthieu Ricard, voire le Dalaï Lama, Meng dispense sa méthode à travers toute sa société, mais aussi bien au-delà. Pour en avoir un aperçu, voici par exemple une de cette conférence de Meng (en anglais), ou cette présentation (en français) et avec Matthieu Ricard.

Si vous êtes de ceux qui répètent à longueur de journée « je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste ! » et que vous trouvez ça définitivement naïf ou ringard, c’est dommage, vous ratez quelque chose qui pourrait vous aider à éviter les aigreurs. Si en revanche, vous pensez que la solution est en l’Homme, que vous trouvez plus constructif et agréable de voir le verre à moitié plein, si vous pensez que votre voisin est quelqu’un comme vous, qui a juste envie d’être heureux et qu’il est simplement plus agréable de voir les choses ainsi, alors n’hésitez pas à jeter un œil. Il n’y a pas de mal à se faire du bien. Cette énergie et cet optimisme communicatifs sont déjà en soi, un message profitable.

Je vous souhaite tout le bonheur pour cette année… et les suivantes !


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 25 décembre 2014 09:55

    Le bonheur reste une émotion personnelle...qui ne se partage pas pour la simple raison que chaque individu le ressent selon sa propre ouverture d’esprit...Il y a 7,2 milliards façons de le ressentir.. !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 28 décembre 2014 16:22

      LES GROS CONS DE L’ UMPFN D ANGOULEME A MOITIE CHOUANS ET A MOITIE DEBILES COMME LEUR CON DE MAIRE qui MET LES BANCS EN PRISON CROYANT SUPPRIMER LES SDF ET LES PAUVRES ..... OUILLE OU OUILLEES LES CROQUEURS DE CROQUANTS SONT DES BONNETS BLANCS QUI PRIENT AU 1ER RANG DE LA CATHEDRALE LE DIMANCHE MATIN !!!!GOTT MIT UNS !!!!!!!

      A QUAND LA TORTURE ET LES CAMPS DE VOS aieux  ???? INQUISITION OU NAZISME MEIN GOTT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MEME COMBAT

      BANDE DE CLOWNS TRISTES ET SANS C..... OUILLES §§§§ TROP PAYES !!!!!!!!!!!!!!


    • Loatse Loatse 25 décembre 2014 11:23

      Bonjour,


      le bouddhisme, le yoga et toutes les techniques de méditations et de maitrise de soi, j’ai essayé plus jeune...

      Cela reste une forme de gymnastique couplée d’auto hypnose induite par les mantras qui vous fait oublier qu’à l’intérieur de vous, gronde la tempête.. en surface tout parait paisible mais les vagues sont là. prêtes à vous submerger un jour ou l’autre alors que vous pensez être au summum de la maitrise de soa

      Puis j’ai redécouvert le christianisme.. et les moments ou vous sentez que l’émotion, la vague qui tente de vous submerger se transforme à l’intérieur de vous en vaguelette puis s’évanouit tandis qu’un calme surnaturel vous habite et que la « Source » emplit votre coeur de paix, de force tranquille même si à l’extérieur règne le chaos...

      C’est ce que l’on appele la Grâce, c’est gratuit, pas besoin de techniques de respiration, de contrôle, pas besoin de pauses ni d’ateliers spécifiques ou de réciter en boucle « om mane padme om » en position inconfortable du lotus.. Vous pouvez rester à votre poste de travail, là ou vous êtes et continuer à faire ce à quoi vous étiez occupés et même soutenir à votre grand étonnement ceux qui en ont besoin..

      Sur ce, Joyeux Noël à tous !







      • dithercarmar dithercarmar 25 décembre 2014 18:36

        En bref, pour accepter l’inaceptable : abonnez vous à « La croix ». La tonsure est déja là pour les électrodes, La robe de bure et les sandales sont destinées à rafraîchir et aérer les « parties » non spirituelles et enfin la « GRÂCE » vous frappe... aux premières décharges.
        Ça se passe pas chez Google mais à la salpétrière-service psychiatrique- ; c’est rien que pour vous et c’est 100% de votre temps !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès