Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > États-Unis : la version enfantine du harcèlement sexuel

États-Unis : la version enfantine du harcèlement sexuel

Aux États-Unis, la peur du procès incite les autorités scolaires à alerter la police au moindre attouchement dans les cours de récréation.

L’inquiétant phénomène a fait l’objet d’un article, publié par lefigaro.fr. Randy Castro, 6 ans, traîne déjà une lourde erreur. Un rapport intitulé « Attouchements sexuels contre un étudiant, comportement odieux » restera à jamais dans son dossier scolaire. L’origine de ses ennuis ? Une malheureuse fessée, donnée à une camarade de classe.

Si cette affaire paraît étonnante, il ne s’agit pourtant pas d’un cas isolé. L’Amérique puritaine compte d’autres histoires du même ordre. La directrice d’une école new-yorkaise a interdit à ses élèves de se toucher lorsqu’ils se disent bonjour. Au Texas, un garçon de 4 ans a été accusé de harcèlement sexuel : il a pressé son visage contre la poitrine d’une assistante maternelle. Mieux, l’an dernier, en Virginie, pas moins de 255 élèves du primaire ont été suspendus pour des « contacts physiques inappropriés » avec leurs pairs. Il existe une quantité de cas identiques sur l’ensemble du territoire américain. Quelquefois, les fautifs se trouvent toujours... à la crèche.

Alors que les directeurs d’école ne doivent avertir les autorités policières qu’en cas d’incident « impliquant armes, alcool ou drogue, blessure volontaire ou autre infraction sérieuse », les rapports se multiplient dangereusement. Pourtant, les psychologues s’accordent à dire qu’il est impossible qu’un enfant de 6 ans comprenne ce qui lui arrive, faisant référence à l’ « affaire Randy Castro ». La crainte des procès intentés par les parents pousse les autorités scolaires à appliquer la « tolérance zéro ». Dans les années 1990, la Cour suprême a confirmé la responsabilité des établissements qui ne rempliraient pas leurs obligations, c’est-à-dire mettre fin au harcèlement sexuel, défini comme toute « pression ou contact jugé indésirable par la victime ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 11 avril 2008 12:22

    Et ....

    L’article portait sur un sujet interessant, mais on juste eu le droit à l’introduction.

    C’est qui ce Randy Castro ?

     


    • Jonathan Fanara 11 avril 2008 13:21

      Vous avez entièrement raison. En raison du peu d’informations dont je disposais, il m’a été impossible de fournir plus de détails. Cela dit, le sujet étant interpellant, j’avais envie de vous en faire part.

      L’article initial, dont je fais mention, vous paraîtra peut-être plus complet. Je vous encourage à le lire. 


    • roOl roOl 11 avril 2008 13:22

      heu c’est marqué ...

      "Randy Castro, six ans, traîne déjà une lourde erreur. Un rapport intitulé « Attouchements sexuels contre un étudiant, comportement odieux » restera à jamais dans son dossier scolaire. L’origine de ses ennuis ? Une malheureuse fessée, donnée à une camarade de classe."

       

      Il n’y a bien que notre president pour encore defendre le modele americain.


    • Spyc 11 avril 2008 13:26

      À ce rythme-là les bébés nus sur la plage vont être taxés d’exhibitionnisme !

      À force de vouloir vivre dans une société totalement aseptisée et dénuée de contact humain, on en arrive à de telles abérrations...


      • Vincent 11 avril 2008 13:51

        Nous ne sommes plus le premier avril pourtant, je ne comprends pas ?

         

        Il sont vraiment un peu barres ces américains, s’ils punissent des mômes savant à peine marcher d’abus sexuels, par des rapport inscrits à leur dossier, comment ces gamins vont-ils entrer dans l’adolescence, dans leur début de sexualité ?

         

        Par définition plus on interdit un truc à un gamin, plus il va avoir envie de le faire, vous voyez ce que je veux dire, on risque par ces méthodes de fabriquer plus d’obsédés que d’ados normaux.

         

        Tout ça pour quelle raison, le pognon, car le but d’un procès aux état unis est bien de faire des ronds, pas d’avoir une quelconque justice ou morale, non le but est de plaider pour récupérer un maximum de dollars.

         

        Aller combien d’année de maison de correction pour une galoche dans la cour du collège, combien d’année de pénitencier pour une petite main au cul dans les escaliers et la peine capital pour avoir toucher les seins de sa copine en sport ?

         

        Nan franchement ce pays et sa coutume pseudolégaliste ne m’attire pas du tout et ce qui me fait le plus peur c’est que notre prézydent nous y conduit tout droit et sans détour.

         


        • Serpico Serpico 11 avril 2008 22:39

          Vincent : "Nous ne sommes plus le premier avril pourtant, je ne comprends pas ?"

           

          ****************

           

          Aux Etats-Unis, le calendrier est bloqué sur le 1/4....


        • Serpico Serpico 11 avril 2008 22:41

          C’est un pays de malades.

           

          Rien d’étonnant à ce qu’ils croient à ce que raconte Bush. Il aura beau leur sortir les plus grosses conneries, ils frissonneront toujours d’émotion en pensant à leur chère patrie élue par dieu et autres déchets Mayfloweriens...


        • docdory docdory 11 avril 2008 15:14

           @ Jonhatan Fanara 

          C’est à se demander si les parents auront le droit dans 10 ans de changer les couches de leurs enfants aux USA !

          Affaire grotesque à rapprocher du lobby anti-fessée , qui vise rien moins qu’à criminaliser la tape sur les fesses des enfants sur tout le territoire de l’Union Européenne ! ( Il paraît que ce serait le cas dans un pays scandinave , la Suède , je crois ) ...


          • Gilles Gilles 11 avril 2008 16:46

            Ert merde...moi qui prend encore des bains avec ma fille de ..... 16 mois, faudra que je fasse gaffe à ses instincts !


          • tashidelek 14 avril 2008 14:16

            Oui, je confirme, je vis en Espagne et ici, depuis quelques mois, une fessée est un délit !! Les parents se gardent bien d’en donner à un enfant vilain pendant leurs courses au supermarché !!


          • loplop005 11 avril 2008 15:53

            je citerais la pièce de théatre " les monologue du vagin" aux states, le port d’arme est encouragé mais dans certains etats il est interdit de s’acheter un gode


            • loplop005 11 avril 2008 15:54

              je pense que ca résume bien les usa


            • 5A3N5D 11 avril 2008 18:51

              dans certains etats il est interdit de s’acheter un gode

              Ah ? Alors, "in gode we trust", ce serait donc faux ?

              Un peu plus sérieux : le problème ici n’est pas une affaire de pudibonderie, mais de gain d’argent. Aux USA, tout et son contraire sont prétexte pour grapiller de l’argent, intenter des procès.

              Ainsi, il y a quelque temps, une fabrique de poussettes a été condamnée. Depuis, elle a inscrit très lisiblement sur le mode d’emploi desdites poussettes : "Enlever le bébé avant de replier."

              Ben oui, on ne pense pas à tout !

              "In God we trust", c’est imprimé sur les billets et gravé sur certaines pièces. Plus on en a, et plus on est croyant. Selon eux.


            • dup 11 avril 2008 16:24

              Depuis les frasques de Clinton qui confondait bureau ovale et .... ovale , ce pays s’appelle ziziland. Quand même curieux un pays oû le président ’bricole’ au bureau et les enfant envoyés au clou pour moins que ça. Ils sont tellement dénaturés qu’ils viennent au monde en costard cravatte

               


              • Vincent 11 avril 2008 16:40

                Si la cravate est de notaire, ça sent la prison


              • Gilles Gilles 11 avril 2008 16:56

                Fin de l’article du Figaro

                Le directeur de Potomac View refuse de s’expliquer sur le cas de Randy, arguant de la confidentialité du dossier. Mais il a rejeté l’appel de la mère de l’enfant, Claudia Castro, réclamant que l’accusation de délinquant sexuel soit retirée de son carnet scolaire.

                Commentaires de lecteurs

                Après avoir récupéré mon fils de 3 ans avec les fesses irritées en fin de journée, j’ai appris que le personnel de l’école (nos bonnes "dames de service") n’était pas autorisé à nettoyer les parties intimes des enfants après leur passage aux toilettes. Même si à cet âge, il me semble normal d’envisager qu’ils ne soient pas au point en la matière...(en france)

                 Cette affaire, n’est pas unique ! Un petit garçon ayant fait la bise sur la joue d’une petite fille dans une cour de récré, a fait scandale, toujours aux USA !

                On s’y met quand en France ? Allé Nico trouve nous un petit garçon qui a fait un gros bisou à sa petite copine, fais nous en un scandale à TF1 chez ton pote Bouygues et puis on va y penser. Fait nous un plan de com’ sur quelques années histoire de nous mettre tout ça dans le crâne et après c’est Monsanto qui fera nos bébés à notre place. Comme quoi parmi les elcteurs dui Fig ya pas que des réacs

                L’une de mes parentes habite sur la côte ouest. Elle vit dans la terreur que son fils de 14 ans ne soit emprisonné en raison de la pénalisation (entre autres) de tout comportement qui relève de l’attirance entre garçons et filles, qui serait jugé comme sans gravité ici. Elle se sent concernée au point qu’elle envisage même de quitter le pays.

                Le Professeur américain de droit constitutionel de mon école de droit (située aux USA) s’ était recemment inquiété de l’ évolution de son pays qui entrerait selon lui dans un "dark age". Entre le viol (rendu légal par la Cour Supreme) du droit international, la légitimation de la torture par le Président et le retour en force du puritanisme le plus intransigeant, je vais finir par le croire....

                J’ai vécu quelques années aux USA en Salt Lake City et Boston. Les américains ont un grave problème d’identité d’existence. Nous relevons tous à travers cet article un blocage profond dans le domaine sexuel qui est reporté sur de pauvres enfants. Mais les américains ont une autre facette tout aussi équerrant tel que d’organiser entre parents ou autorités « d’église », des sorties entre deux adolescents de sexe opposés et parfois contre leurs grés (surtout pour les jeunes filles). Et ce, en leur spécifiant que si ils ne le font pas, alors, ils ne respect pas les commandements de Dieux et par conséquent, ne pourront avoir la vie éternel. Par exemple les Mormons sont très FORT dans ce domaine. L’Utah par exemple est un des états où est enregistré le plus grand nombre d’inceste et de jeunes filles mères etc, etc, etc......

                 


                • Deneb Deneb 11 avril 2008 18:07

                  Lo monde est dominé par trois dictatures : la Russie, la Chine et les USA. Le constat fait peur : on se rend compte que l’Europe est finalement la seule democratie qui reste sur la Terre. Depuis que Bush est au pouvoir, le regime américain derive dangeureusement vers une oligarchie juridico-religieuse, dominée par les états du "Bible belt", le reservoir electoral du clan Bush.

                  L’exemple de Genarlow Wilson est edifiant. Cet adolescent de Georgie est condamné pour pedophilie, parce qu’il a reçu une fellation par sa copine, cadète d’un an. Après les années de prison, il est finalement libéré en automne dernier.

                  http://en.wikipedia.org/wiki/Genarlow_Wilson

                  Vu l’admiration que les gens qui nous gouvernent vouent aux USA, nous allons bientôt avoir droit au même traitement. L’histoire des caricatures de Mahomet, ou tous les politiques ont ch*** dans leur froc devant quelques barbus est un avant goût de ce qui va arriver à nos libertés.

                   

                   

                   

                   


                  • docdory docdory 12 avril 2008 01:44

                     @ Deneb .

                    L’Europe n’est plus une démocratie depuis que les votes français et néerlandais contre le TCE ont été anihilés par voie parlementaire avec le vote du TCE bis sans référendum dans ces deux pays ! Nous sommes au début de l’EUROFASCISME . Seule la République d’Irlande peut encore , par son référendum , sauver la démocratie en Europe . 

                     

                    Il n’y a plus que 3 pays réellement démocratiques en Europe : l’Islande , la Norvège et la Suisse ! Mais c’est parce qu’ils sont en dehors de l’UE ...


                  • Savinien 11 avril 2008 19:19

                    Toute cette phobie du corps me fait songer à "Solaria", roman SF du grand Isaac Asimov, où est décrite une société qui prohibe absolument le contact physique entre les individus. Dans ce monde étrange, quelque vingt mille humains se partagent à eux seuls une planète aussi vaste que la terre, Solaria. Chacun d’entre eux est assisté d’une armée de robots et vit en complète autarcie, ne communiquant avec ses semblabes que par écrans vidéos interposés. Un roman vraiment visionnaire quand on sait qu’il a été écrit dans les années cinquantes... Surtout qu’Asimov, d’un naturel plûtot techno-optimiste, sait se montrer trés critique envers ce monde où régne un puritanisme hypertechnologisé. Il nous montre les mécanismes d’un crime commis à distance, sans aucun contact entre le meurtrier et sa victime, crime accompli avec l’aide de robots qui ont, pourtant, été programmé pour respecter en toutes circonstances les êtres humains (les fameuses lois de la robotique imaginées par Asimov lui-même). Bref, un roman qui s’accorde pleinement avec notre monde présent, où la mort prend de plus en plus l’aspect d’un jeux vidéo...


                    • Gasty Gasty 11 avril 2008 19:29

                      Très beau livre, l’intrigue est policière. Pour ceux qui préferent les policiers, ils peuvent le lire, ils ne seront pas déçu.


                    • Ciucilon Ciucilon 11 avril 2008 19:36

                      Le monde ne s’appèle pas plutôt Aurora ? Ultra technologique et future rivale de la Terre.

                       

                       

                      Sinon, je trouve également abérent ces histoires aux USA, je vais faire gaffe en y allant.


                    • Gasty Gasty 11 avril 2008 21:36

                      Il y a Aurora, Solaria, Tyrann.On retrouve pratiquement une suite logique à tous ses romans. En lisant les robots de l’aube, il est pratiquement necessaire ensuite de lire "Face aux feu du soleil", "les cavernes d’aciers" et " Les robots et l’empire".


                    • Gasty Gasty 11 avril 2008 19:26

                      Le petit Nicolas est un pervers,il fait des attouchements et traite les gens qui se rebiffent de cons. Ca s’est passé au salon de l’agriculture.

                      Nous avons des preuves Mr Bush


                      • Guil 11 avril 2008 19:46

                        Bin quoi, il faut bien les enfermer ces sales pédophiles pervers quand même non ? Notre grand président n’a t-il pas dit qu’il faut détecter la délinquance dès la maternelle ? Et que la pédophilie est génétique ? Et je rappel que c’est à vie qu’on va les enfermer, avec les centre de détention après le prison...

                        Il n’y a que comme ça que nos enfants seront en sécurité !

                        (oui les notres hein, les victimes potentielles, pas ceux des autres, les agresseurs potentiels, ça va de soi !!)

                        ...

                        Voilà où mènent les excès en matière de "protection" de l’enfance... A une société aseptisée où l’enfant ne pourra plus connaitre de contact physique de la part de personne, adulte comme enfant. En France on n’y est pas encore mais on en prend sérieusement le chemin. Soyons plus vigileant !!!

                         


                        • loplop005 11 avril 2008 23:17

                          en effet observont bien les usa pour prendre une autre route...


                          • ernst 13 avril 2008 01:35

                            Ah !... qu’il est bon, après les chinois, de tirer à nouveau sur les américains !...

                            En ignorant que notre président se fait traiter de ’ingénu" (connard en espagnol )par des traficants de drogue, de lâche par Kosciusko-Morizet, de mythomane par maman Bétancourt.À force de critiquer la paille américaine, on finit par prendre plaisir à s’asseoir sur la poutre qu’on a dans le...

                            Cette sodomie collective et enthousiaste qui recueille dans vos pages tant de suffrages convergents vous mènera un jour, si ce n’était déjà fait, à vous retrouver en faillite, dirigés par des incompétents sans que vous trouviez à redire...sinon sur le voisin.


                            • Victor Rugueux 13 avril 2008 18:09

                              Ah ah Ernst la perspective d’une sodomie collective, petit gourmand…

                              Pour " les incompétents " : vous êtes comme l’incompétence personnifiée : le généralissime Weygand : une guerre de retard… Ceux qui nous dirigent depuis 2002 brillent par une incompétence crasse à défendre les intérêts de la majorité du Peuple, incompétence doublée d’une surdité remarquable même face aux scrutins…

                              Et je crains fort qu’ils ne s’agisse point d’une maladresse et ce sans vouloir vous bouleverser. Allez veuillez retourner sagement à votre partie de Mikado dominicale.

                              Pour mon voisin, Ernst vous lui ressemblez tant, cela en est troublant, cela en est navrant…

                               Bien le bonjour chez vous !

                               !


                            • Bobby Bobby 14 avril 2008 12:49

                              Je ne comprends pas que toutes les mamans ne soient pas encore condamnées... elles donnent le sein à leurs enfants !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès