Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Examens adaptés pour élèves handicapés

Examens adaptés pour élèves handicapés

Ce projet de décret est un des rares textes soumis au CSE (Conseil Supérieur de l’Education) des 7-8 juillet derniers à n’avoir pas été rejeté !

Dans son discours du 6 juillet, Gilles de Robien disait : "1 - La politique en faveur de l’égalité des chances se traduira par une première série de textes présentés au conseil supérieur de l’éducation ou au comité technique paritaire, en application de la loi. [...]
- Les examens et les concours de l’enseignement scolaire ou supérieur seront mieux aménagés pour les candidats présentant un handicap."

Le nouveau texte s’inscrit en application de la nouvelle loi, votée en février 2005, "loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées".
Cependant, à bien lire le projet, et en le comparant à la dernière circulaire en date, celle du 25 juin 2003, on ne trouve aucune avancée ou modification sensible en matière d’adaptation d’organisation des examens. La circulaire du 25 juin 2003 est même davantage précise, puisqu’elle passe en revue les différents cas de figure :
-Accessibilité des locaux : "la salle d’examen doit être rendue accessible aux candidats (exemples : plan incliné, ascenseurs aux dimensions, toilettes aménagées et infirmerie à proximité...)"
-Installation matérielle de la salle d’examen : on y détaillle l’utilisation des machines à Braille, des PC ; la nécessité d’un bon éclairage pour les élèves handicapés auditifs pratiquant la lecture labiale ; la présence d’interprètes en LSF pour les oraux, les conventions d’écriture Braille en mathématiques.
Ainsi que la présence d’un secrétaire.

Elle prévoit aussi de ménager un temps de récupération indispensable pendant la pause méridienne : en effet, avec le tiers-temps accordé pour rédiger, les candidats finissent bien souvent après les autres.

La possibilité d’ouvrir un centre d’examen spécial pour les élèves handicapés hospitalisés était déjà prévue. La seule (mini) nouveauté est l’ajout, dans le projet actuel de "Les autorités académiques ouvrent des centres spéciaux d’examen pour les examens ou concours dont elles assurent l’organisation, si certains candidats accueillis dans des établissements hospitaliers pour des séjours de longue durée ou recevant des soins en liaison avec ces établissements ne peuvent aller composer dans des centres ouverts dans les établissements scolaires."
Le texte de 2003 disait : " S’agissant des examens ou concours du second degré ou des BTS, les autorités académiques doivent prendre les mesures permettant l’ouverture de centres spéciaux d’examen si certains candidats accueillis dans des établissements hospitaliers pour des séjours de longue durée ne peuvent, quelles qu’en soient les raisons, aller composer dans les centres ouverts dans les établissements scolaires."
La montagne et la souris ?

Le texte du projet de décret


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Gabrielle


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès