Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Face à la PMA, des médecins courageux

Face à la PMA, des médecins courageux

 Le CNAFAL salue l’initiative courageuse du Professeur René Frydman, du Professeur Israël Nisand, du Professeur François Olivennes et de 130 de leurs confrères. Lors d’un manifeste, ces médecins et biologistes ont reconnu avoir réalisé de nombreuses PMA illégales sur des femmes dont le projet d’enfant ne pouvait être réalisé en France, car ne rentrant pas dans le cadre de la loi (actuellement la PMA est réservée aux seuls couples hétérosexuels).

Dans ce texte, ils dénoncent la frilosité de la France devant la PMA, par rapport aux autres pays européens, les incohérences du système et l’importance de mettre rapidement en place un véritable plan contre l’infertilité.

Le CNAFAL, qui dès le début du débat sur les lois de bioéthique s’était prononcé pour la possibilité de réaliser des PMA pour les femmes seules, dénonce depuis longtemps les incohérences de la France sur ce sujet.

Incohérence lorsqu’il s’agit d’autoriser l’adoption pour les célibataires et de refuser la PMA.

Incohérence de laisser les femmes aller à l’étranger, afin de réaliser une PMA dans les pays où cela est autorisé, engendrant ainsi des inégalités. Compte-tenu du coût (prix des examens, du transport, de l’hébergement) seules les personnes ayant des moyens financiers suffisants peuvent y accéder. A l’heure où l’égalité des droits des femmes est plus que jamais revendiquée, c’est inconcevable. De plus, il faut préciser que pour les couples de femmes, tous les jugements rendus récemment autorisent la mère, qui n’est pas biologique, à adopter l’enfant de sa conjointe, nous sommes bien dans une hypocrisie totale.

Incohérence et hypocrisie devant le recours de plus en plus nombreux aux bricolages (insémination artisanale) sans sécurité, puisque l’insémination avec don de sperme n’est pas autorisée pour les célibataires et couples homosexuelles.

Incohérence de refuser le DPI pour certaines pathologies, alors qu’il est possible d’effectuer un dépistage pour ces mêmes pathologies, lorsque la grossesse est déclarée et qu’en cas de détection positive, il peut être procédé à une IVG thérapeutique. Que de détresse, de sentiment d’échec pour les couples et d’argent gaspillé.

Le CNAFAL regrette que les engagements du candidat François Hollande ne soient restés qu’au stade de projets et que le gouvernement ait reculé devant les vitupérations des participants de la manif pour tous.

Pour autant, il n’est jamais trop tard, de plus en plus de nos concitoyens sont favorables à cette démarche, le défenseur des droits, Jacques Toubon, a pris position en faveur de la PMA lors d’une audition au Sénat et de nombreuses associations, dont le CNAFAL, soutiennent ce projet.

Le CNAFAL rejoint le Professeur Frydman lorsqu’il proclame que les propositions de ce texte, en cas d’adoption, seraient une étape décisive de la liberté des femmes à disposer de leur corps.

Le CNAFAL réaffirme sa volonté d’une véritable égalité de tous face à la procréation.


Moyenne des avis sur cet article :  1.81/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • baron 21 mars 19:56

    C’est un progrès pour les parents, mais pas pour les enfants. Fabriquer des enfants sans père est contestable à tout les niveaux Surtout que cela viol le principal droit des enfants est d’avoir ses deux parents.

    Cette loi n’a rien de moderne, l’insemination existe depuis des siècles
    . On joue avec le feu, la stérilté peut s’hériter et la nature effectue des choix pour maintenir l’espèce en vie.Un jour, la popualtion pourrait être constitué que de personnes stériles, c’est une logique de fous et dangereuse.
    C’est une logique de marché poussé encore un peu plus loin sans vision à long terme des probables conséquences.
    Les associations familiales gagneraient à s’interroger un peu plus sur le sens de ce genre de démarche qui n’ont rien d’anodines.

    • La mouche du coche La mouche du coche 22 mars 12:47

      Ce ne sont pas les associations familiales qui poussent à la PMA mais la LGBT.


    • foufouille foufouille 21 mars 20:23

      new !
      pour faciliter vos accouchements multiple, CNAFAL PHARMA a inventé la césarienne à fermeture éclair !
      finit les séances d’hôpital avec risques d’infection pour accoucher un ARYEN TM de 7 kilos !
      accoucher quand vous voulez et ou vous voulez avec CNAFAL PHARMA !
      CNAFAL PHARMA l’avenir de la femme libérale !
      libérez le ventre des femmes qui ont les moyens !
      faites MERE PONDEUSE !
      ( métier accessible dés 14 ans avec autorisation parental ou de CNAFAL PHARMA )


      • marceau2 (---.---.53.92) 21 mars 23:05

        La modernité et le progrès c’est désormais de priver un enfant d’avoir un père et une mère, c’est désormais deux pères ou deux mères.

        L’étape suivante, dans la voie de la modernité et du progrès sera, dans un futur proche, d’avoir des enfants sans père et sans mère. 

        Rêve absolu, aboutissement final, plénitude sociétale les parents n’auront plus d’enfants et les enfants plus de parents !


        • fred.foyn Le p’tit Charles 22 mars 08:25
          Face à la PMA ?...Il y a 9 milliards d’âmes sur terre.... ??????????????????? dont un milliard qui crève de faim... !

          • Zolko Zolko 22 mars 09:04

            « un véritable plan contre l’infertilité »
             
            Nous sommes déjà trop nombreux sur cette Terre, pourquoi fabriquer des enfants pour ceux qui ne peuvent en avoir ? Je suis CONTRE la manipulation génétique, et la PMA est une manipulation génétique (on introduit mécaniquement des gènes externes dans une cellule).
             


            • confiture 23 mars 11:56

              @Zolko
              « Nous sommes déjà trop nombreux sur cette Terre » d’où sortez vous cette ineptie ?


            • fcpgismo fcpgismo 22 mars 09:28

              Interdiction total de la PMA GPA pour tous les couples hétérosexuels ou homosexuels tant que l’immense problème démographique n’aura pas été résolu,l’anéantissement de la biodiversité n’a pas besoin qu’on dépense des fortunes pour obtenir de futurs destructeurs de l’environnement.


              • njama njama 22 mars 10:02

                Un couple d’homosexuel(le)s est « par nature sexuelle » infertile, c’est à dire incapable en l’état de reproduction. Est-ce une inégalité par rapport aux couples hétéros ? L’égalité n’est pas une notion biologique - enfin, il me semble - puisque tous les êtres sont différents, c’est une notion mathématique, juridique, politique, sociale. Si égalité entre les sexes, il est possible qu’elle se manifeste dans d’immenses domaines, mais elle n’est pas de nature sexuelle puisque justement les sexes nous différencient homme et femme, et que la capacité de reproduction est liée à cette association. Les revendications de LGBT veulent renverser cette donnée anthropologique d’essence naturelle.

                Si le CNAFAL... s’était prononcé pour la possibilité de réaliser des PMA pour les femmes seules, ce n’est pas l’égalité non plus, puisque pour les hommes la PMA n’est pas possible.

                Revendiquer la PMA au non de l’égalité, il y a quelque chose qui sonne faux là-dedans ... il serait peut-être préférable d’avouer un désir d’enfant, et que la « technologie » médicale leur permettrait d’en avoir, mais il faut être clair, c’est de la « technologie » dans le cas d’homosexuelles, pas de la médecine. 


                • njama njama 22 mars 10:12

                  Ce n’est pas parce que 130 médecins revendiquent cette cause avec LGBT qu’elle serait nécessairement juste, et partagée d’un point de vue éthique avec des confrères. Leurs avis révèlent également un conflit d’intérêt puisqu’ils sont praticiens et ont effectué clandestinement des PMA.
                  Et parmi les médecins, dans cette spécialité il y a parfois des fous !!! ou des pervers ? en proportion équivalente que dans le reste de la société.

                  Bertold Wiesner serait le père de 600 à 1500 enfants

                  British scientist ’fathered 600 children’ by donating sperm at his own fertility clinic

                  http://www.dailymail.co.uk/health/article-2126761/Bertold-Wiesner-British-scientist-fathered-600-children-donating-sperm-fertility-clinic.html


                  • Albert123 22 mars 11:07

                    Le CNATRUC parle de progrès ... fuyez pour vous même si ce n’est pour vos gosses.

                    après les logements sociaux pour mieux vous faire accepter la misère.

                    voici qu’ils nous vantent la PMA pour mieux la développer (la misère).

                    J’espère au moins que vous êtes bien payé pour jouer à l’idiot utile du 4eme reich ?

                    • njama njama 22 mars 14:12

                      « Compte-tenu du coût (prix des examens, du transport, de l’hébergement) ... »

                      et si on parlait « prix » !
                      Autant la question d’un remboursement par la Sécu peut se comprendre pour les pathologiques d’infertilité avérées chez des couples hétérosexuels, que rembourser des PMA , même partiellement, pour des couples homosexuelles ne paraitrait pas justifier. En théorie la Sécu c’est pour permettre au gens de se soigner, de compenser des handicaps (vue, ouïe, orthopédie, ...) ... ce n’est pas pour rembourser de la chirurgie esthétique ou des PMA de confort pour homosexuelles.
                      Au nom de « l’égalité », on ne peut pas mettre ces cas sur le même plan.

                      On peut aussi comprendre en voyant les coûts des FIV que c’est un business qui intéresse les professionnel de santé, c’est tellement moins risqué que de la chirurgie, et certainement très rentable au royaume des honoraires libres.

                      Qu’en pense le CNAFAL ? peut-on mettre sur le même plan des couples hétéro et des couples homos sur la question de l’infertilité ?

                       L’Espagne, royaume de la procréation médicalement assistée
                      (16/09/2010) Selon les établissements concernés, le taux de réussite de la première FIV avoisinerait les 40%, contre 30% au mieux en France. Mais les couples ont également 60% de chances de revenir et de payer à nouveau plein pot pour une seconde tentative. A 7000 euros en moyenne la FIV avec don d’ovocytes (contre 3000 euros en France), l’aventure se paie au prix fort.
                      http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/l-espagne-royaume-de-la-procreation-medicalement-assistee_919738.html

                      Le coût d’une FIV Don d’ovocyte varie entre 4500€ et 9000€ selon les cliniques en fonction des services et des prestations proposées.
                      les patientes françaises peuvent bénéficier d’une prise en charge des soins par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) à hauteur de 1.550€, sous conditions.
                      http://www.fiv.fr/fiv-en-espagne/

                      France : Le cout d’une FIV
                      Une particularité française : la prise en charge à 100% de 4 tentatives de FIV sous conditions [...]
                      Le coût moyen pour la Sécurité Sociale d’un cycle de FIV complet est d’environ 4100 € et se décompose de la façon suivante : ...
                      http://www.fiv.fr/cout-fiv/


                      • kimMOUT 22 mars 15:41

                        et qui paiera la note de PMA ? Encore le peuple pour le plaisir d’une minorité alors que les frais dentaires essentiels ne sont même pas couverts !


                        • njama njama 22 mars 16:31

                          @kimMOUT

                          oui tout à fait, la question n’est jamais abordée dans les médias, dans les revendications. C’est ce que je demande à CHALOT, parce que au final, les FIV ne marchent pas souvent du premier coup, donc les prix peuvent se situer dans une fourchette de 4.000 € à 2, 3, 4 ou 5 fois plus.

                          Son argument « seules les personnes ayant des moyens financiers suffisants peuvent y accéder » ne tient pas trop la route, car seules les personnes aisées peuvent s’offrir de la chirurgie esthétique, des implants, de la balnéothérapie, osthéopathie, coaching, ...

                          Les PMA resteront chères (tant mieux ça limitera) et ce n’est pas aux salariés de les financer sur les cotisations versées à la Sécu. Même autorisée, légalisée, la PMA restera chère ... et si pour le confort d’homosexuelles elles payent plein pot, c’est qu’elles assument que leur infertilité n’a aucune cause pathologique. Peut-être que leurs revendications aboutiraient plus vite si elles assumaient complétement cet aspect financier sans espérer en tirer quelques prébendes des pouvoirs publics. J’espère tout de même que le législateur ne sera pas assez c.. pour les faciliter financièrement.

                          Qu’en pense le CNAFAL ? peut-on mettre sur le même plan des couples hétéro et des couples homos sur la question de l’infertilité ?


                        • njama njama 22 mars 22:31

                          Bon on attend encore la participation du CNAFAL dans ce fil de discussion...
                          CNAFAL, où es-tu ?

                          Je réitère mes suggestions, si les homosexuelles sont décidées d’assumer financièrement l’intégralité des frais de leurs PMA sans aucune aide publique, elles feront avancer leurs revendications à pas de géants.


                          • njama njama 22 mars 22:35

                            message à la modération
                            Le CNAFAL semble être aux abonnés absents ...
                            merci d’en tenir compte avant de valider des articles de cet @uteur.


                            • sarcastelle 4 mai 18:08

                              Le CNAFAL réaffirme sa volonté d’une véritable égalité de tous devant la procréation 

                              .
                              Réaffirme, réaffirme ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

CNAFAL


Voir ses articles






Les thématiques de l'article

PMA


Palmarès