Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Facebook, c’est de la merde (replay)

Facebook, c’est de la merde (replay)

A Ariane, pour multiples raisons...

« Allez tous nettoyer vos murs ! » - et chacun a bien saisi que la célèbre Lessive Saint-Marc traditionnellement réservée à cet effet n’y pourrait rien changer : il allait falloir se retrousser les manches et se creuser les neurones pour retrouver illico presto les divagations qu’on avait eu l’inconscience de confier à son réseau social préféré dans les années passées (2009, 2010, 2011 !), protégé que l’on croyait être par le sceau du secret… Manque de bol et confidences pour confidences : c’était la merde sur Facebook, et cette fois pour de vrai !

La nouvelle est tombée sur « Le Monde.fr » à l’heure bénie de l’apéro, en ce tristounet dernier Lundi de Septembre 2012, et s’est répandue sur la toile à la vitesse d’un cheval au grand galop, telle la marée montante autour du Mont Saint-Michel : branle-bas de combat, consternation et panique sur le net, les messages privés dont la confidentialité semblait assurée à jamais étaient devenus « publics », c’est-à-dire visibles par tout le monde !

Oui, le bug qui tue ! Mon Dieu ma réputation, ciel mon mari, au secours les amis, protégez-moi de ce que je n’aurais jamais dû écrire ! Et chacun d’essayer de se souvenir, de se précipiter pour effacer sa prose compromettante, aidé en cela par les nombreux conseils avisés et bien intentionnés de divers sites et blogs expliquant dans l’urgence comment faire pour se débarrasser de ses casseroles virtuelles…

Les secrets de famille enfin dévoilés (ainsi donc, je ne suis pas la fille de mon père ?), les liens sacrés du mariage en urgent péril de coup de canif (qu’est-ce que tu écrivais à cette pétasse en Mars 2011, que tu étais libre comme un écureuil ?), les relations en grand danger de faux-amis (pourquoi t’as dit à Pierre que tu pouvais pas me sentir ?) etc, etc…

Ainsi donc, les sbires de Zuckerberg se seraient mélangé les programmes en entrainant tout le monde dans la grande panade du déballage à tout va, lisez, dégustez et rigolez m’sieurs-dames, on brade et c’est gratuit !

Qui n’a jamais rêvé de fourrer son nez avide de découvertes scabreuses dans le journal intime de sa compagne, de son voisin, de ses amis ? Si vous répondez : « moi », vous n’êtes qu’un sale hypocrite… Personne ne résiste à l’intimité dévoilée !

Reste que Facebook est quand même la cause de 33 % des divorces au Royaume-Uni, et que 81 % des avocats Etazuniens déclarent avoir utilisé au moins une fois un site de réseau social pour étoffer les dossiers de leurs clients. Et cela, en picorant seulement dans les échanges ouverts à tous. Alors, en se sustentant à volonté des révélations inédites des messages privés, vous imaginez l’hécatombe !

Le Choderlos de Laclos actuel se cache peut-être là, au détour de cette nouvelle forme de correspondance on-line ? Lettres croisées autant qu’osées, nouvelle déclinaison de l’aventure épistolaire, ces liaisons dangereuses façon 21 ème siècle fascineraient-elles autant de lecteurs que les échanges savoureux entre le Comte de Valmont et Madame de Merteuil ? La question reste posée, si par hasard un talent se trouve au rendez-vous…

Défi est lancé également à tous les auteurs dramatiques en puissance : la comédie de boulevard est devenue la comédie de la toile, les portes qui claquent se sont transformées en claviers qui crépitent, et les parties de cache-cache dans les placards se déroulent désormais derrière les écrans – ce qui n’est ni moins drôle ni moins dangereux, comme l’existence elle-même, exactement !

Et cela pour en arriver à cette conclusion : la vie semble s’être glissée ici, subrepticement mais solidement, et cette « vraie vie oubliée » dans laquelle nous exhortent de retourner « pour notre bien à tous » les détracteurs des relations virtuelles a trouvé son double désormais incontournable.

P.S. Dernière (et exhaustive ?) nouvelle : il semblerait que les esprits se soient échauffés pour rien, que cette prétendue information sérieuse n’ait été qu’un hoax, et que la direction de Facebook ait fini par démentir… Beaucoup de panique pour pas grand-chose ? Oh que non ! Les réactions multiples et indignées des utilisateurs ont parlé : il y a vraiment eu une immense inquiétude, même pas latente. Que c’eût été vrai ou pas n’y change rien : tout le monde a eu très peur, et elle est là, la vraie découverte sociétale !


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • yt75 25 septembre 2012 08:54

    Dans le contexte actuel de bataille rangée autour de la problématique « identité sur le net »(utilisation compte fb, twitter, g+, etc pour se loguer sur quasi tous les sites/services), et bataille rangée laissée à deux ou trois « monstres » prônant en plus souvent ouvertement la fin de l’anonymat, de l’utilisation de pseudos, et de la privacy sur le net (déclarations claires à ce sujet de E Schmidt ou M Zuckerberg), ou par exemple :
    http://www.slate.fr/story/48099/facebook-tu-me-fais-peur

    N’est t’il pas temps de comprendre qu’il y a besoin de quelque chose de ce genre ? :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

    C’est à dire nouveau rôle dédié aux données clés types login passwod, ne faisant que ça, plusieurs organisations et possibilité de déménager, et séparation claire avec les fournisseurs de services. Et par ailleurs exactement le même pour :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/


    • ricoxy ricoxy 25 septembre 2012 09:53

      Le gouvernement français demande des explications à Face-book ? Certains membres du gouvernement auraient-ils quelques petits secrets inavouables ? Ah ah !


      • ricoxy ricoxy 25 septembre 2012 13:35

        Le « mur » de Face-book, ou le Mur des lamentations ?


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 25 septembre 2012 10:25


        Salut,

        « ...protégez-moi de ce que je n’aurais jamais dû écrire ! »

        Ben fallait pas l’écrire !

        Et le jour où je regretterai d’avoir écrit qqchose sur FB, Agoravox ou autre part sur le net (ou ailleurs, car mes élucubrations ne s’arrêtent heureusement pas à la toile), j’écrirai donc autre chose et je serai heureux de dire que j’ai changé d’avis. C’est d’ailleurs la différence une machine et moi, ça, de changer d’avis.
        Et d’en être fier, peut-être, des fois. smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 13:52

          Emmanuel,

           Vous avez mis le doigt sur le problème : on ne peut effacer ce qui a été écrit.
           A moins que....
           A moins que vous êtes chez vous. A l’ombre des palmiers en fleurs et que vous pouvez corriger une erreur par un amendement, un ajoute qui va renverser la vapeur de l’immédiat.
           Ce qui n’est pas vrai sur cette antenne. Pas moyen d’jouter un paragraphe correctif à un article envoyé.
           Car tout change, tout évolue en dehors de soi, et aussi avec soi.
           Une phrase dit bien qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis.
           C’est un problème déjà signalé de multiples fois à la base de ce forum.
           Une raison qui m’a poussé à m’en extraire et à un réfugier dans mon chez soi, sur mon blog.
           Facebook, comme tout ce qui est donné en pâture en la gente publique, ne fait pas exception.

        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 25 septembre 2012 21:09

          Je vous suis complêtement là-dessus, et c’est un sujet grave. Je pense que non seulement cette non-correction empêche les uns de nuancer leur points de vues, ou de les faire évoluer, mais de plus et au contraire de cela, cela amène certains à se radicaliser, suite à des propos trop vindicatifs, ou mal compris ou même parfois un peu vifs, voire insultants.
          De ceci, les esprits sont ainsi faits que bien des joutes stériles apparaissent et dévient de sujets pourtant intéressants d’où échanges et réflexions disparaissent pour laisser la place aux personnalités : la plus exacerbée ou la plus radicale aura le dernier mot et le système de plus/moins n’arrange rien. J’en connais ici qui me skypait pour gagner un « plus » ! La caricature est la stigmatisation de certains dont il suffit que le nom apparaissent pour les voir « moinssés » sans commentaire derrière.
          Il y a d’ailleurs des acteurs sur ce site dont je sais que la première apparition me vaudra un moins « aveugle » de plus ; j’en rigole, mais le fait est bien triste... à la fois pour le site où plus rien de veut rien dire en terme d’appréciation, mais les fils de commentaires en pâtissent sérieusement.
          Tu parles d’une conscience « citoyenne »... même ce mot perd de son sens dès que l’on donne aux gens une parcelle de pouvoir. Même s’il ne s’agit que du pouvoir, aussi éphémère qu’insignifiant, de « plusser » ou « moinsser », pour le coup non plus un commentaire, mais la personne... Ainsi va la vie : j’irai faire un tour sur votre blog.
          Et vive les changements d’avis !


        • calimero 25 septembre 2012 12:38

          C’est flippant de savoir que tout ce qu’on dit sur soi-même et son environnement social est enregistré, recoupé et exploité. Une seule parade possible : ne pas entrer dedans, ou en sortir même si c’est super pratique.

          Les utilisateurs de Facebook acceptent tout maintenant, ils ne peuvent plus s’en passer. Je suis curieux de voir les étapes suivantes : que vont ils faire de ce pouvoir croissant, de cet ascendant sur les utilisateurs issu de la possession d’une énorme masse de données pertinentes et qui ne cesse de grandir ? L’emprise des grosses sociétés privées sur le net se resserre.


          • plancherDesVaches 25 septembre 2012 14:44

            Facebook serait « c’est super pratique. »....

            Ben v’là aut’ chose.

            Et IRC... ??

            Bon, d’accord, ça fait moins étalage médiatique style vedette de la télé...

            Et pour ceux qui veulent un outil voix-image, voyez dans votre vieil XP un truc qui a été caché et qui s’appelle netmeeting...
            Parfois, les vieilleries ont du bon.


          • calimero 26 septembre 2012 04:18

            Tu ne peut pas comparer irc, parfait pour le chat, avec Facebook qui permet de stocker des données. Et puis va expliquer ce que c’est à un collègue borné, bon courage...

            Pour le coté pratique de Fb c’est pas moi qui le dis, et je ne le nie pas non plus. C’est surtout pratique parce que tout le monde y est maintenant. 


          • alinea Alinea 25 septembre 2012 13:16

            Il faudrait réfléchir plus avant sur ce besoin de « sortir » de soi ces pensées inavouables qui ne peuvent être ( et sont souvent) que de fugaces pulsions ; si je pense que la vérité est toujours bonne à dire, à condition d’être prêt à en assumer les effets, le moindre de nos délires ou phantasmes me semblent bien là où ils sont : au fond de nous !
            Ils sont source de notre inspiration ou simplement des soupapes de nos frustrations, déceptions, humiliations, colères et j’en passe. Tout sentiment qu’il ne me semble pas bon de jeter hors de soi pour s’en débarrasser mais bien de décortiquer pour pouvoir les dépasser et « grandir ».
            C’est bien s’il y a un bing ou un bang qui ramène chacun à sa psyché !
            D’ailleurs dire quoique ce soit, dans la facilité du « non face à face », même si cela est tentant, n’apporte ( à mon sens bien sûr !) rien d’intéressant.
            Il faut alors juste se remémorer le contentement ou au contraire le dégoût de soi éprouvé après ces messages « secrets » !
            Les confidences entre amis, amies plutôt, ont toujours existé, et cela s’est toujours soldé par des fâcheries !!!


            • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 13:45

              Salut Caroline,

               Je vous informe que j’ai fait de la pub de votre article dans le mien. Je vous le laisse découvrir. smiley
               Oui, comme dit calimero, tout ce qu’on dit sur soi-même est enregistré, recoupé et exploité et pas uniquement sur Facebook d’ailleurs. smiley

              • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 13:55

                " Qui n’a jamais rêvé de fourrer son nez avide de découvertes scabreuses dans le journal intime de sa compagne, de son voisin, de ses amis ? Si vous répondez : « moi », vous n’êtes qu’un sale hypocrite… Personne ne résiste à l’intimité dévoilée !"


                Mais chère Caroline, je ne fais que cela. Contrôler le degré d’innocence de mes contemporains. C’est la seule raison pour laquelle je me suis inscrit à FB : pour faire l’espion qui venait du froid, voyons... !!! smiley

              • hunter hunter 25 septembre 2012 13:58

                Salut à tous,

                Ce qui me met hors de moi, c’est de voir deux guignols du gouvernement, qui « montent au créneau », sur un sujet dont personne n’a rien à foutre !

                C’est vrai qu’il n’y a pas d’autres problèmes en France, qu’il faille se préoccuper d’une broutille ?

                L’utilisation de FB n’est pas obligatoire à ce que je sache non ?
                Il y a des CGU que les gens n’ont qu’à lire, et peut-être qu’alors ils comprendront combien l’utilisation de ce site cabaliste peut leur nuire.
                De plus, le net regorge de documents, témoignages sur cette saloperie, ils n’ont qu’à chercher un peu et prendre leur décision en leur âme et conscience.

                Il est vrai que cette structure fascine les adolescents qui sont par définition grégaires : comme « tout le monde » est sur Fb, ils s’y ruent !

                Certes ce truc est dangereux pour les mineurs, mais pour les majeurs, qu’ils arrêtent de couiner dès qu’un « dysfonctionnement » de cette saloperie est signalé.

                L’info existe sur la perversité de ce truc, il suffit de chercher.

                Je ne comprends pas que ce truc puisse intéresser quelqu’un de plus de 18 piges !

                Pour ma part, mes amis je les vois, on se fait des bouffes, on discute, on jardine, on se fait des vides-greniers, voire on se téléphone.

                Cassez-vous de ce site de merde, vivez dans la vraie vie, parlez avec des gens nouveaux de face à face, vous verrez c’est bien plus enrichissant que de raconter des conneries sur FB !

                FB est encore un besoin crée, artificiel ; MZ a bien compris qu’il existe chez de plus en plus de gens, un sentiment de vie vide, de solitude (particulièrement dans les milieux très urbanisés), mais bon, c’est une mode, et comme toutes les modes, ça passera !

                Et plus les gens cesseront de se faire abuser par ces artifices, plus cette saloperie consommatrice d’énergie et de bande passante, disparaîtra dans les fins fonds du réseau.

                Quand je vois la ministre F Pellerin (dont le charme est inversement proportionnel à la pertinence intellectuelle), brandir sa CNIL comme arme contre cette multinationale satanique, c’est à mourir de rire !

                Elle ignore sans doute que FB est une société de droit Californien, et que si la CNIL (qui laisse passer depuis des années, des agissements nuisant à la liberté des citoyens, caméras de rue, caméras dans les entreprises, surveillance des messageries dans les entreprises, etc, etc), fait mine de se manifester, le gugusse en charge va se faire renvoyer dans ses buts vite fait bien fait !

                Si la CNIL travaillait pour la protection des libertés des citoyens français, ça se saurait !

                Ce gouvernement est aussi ridicule que l’ancien !

                Be seeing you

                H/


                • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 14:03

                  Ensuite, il n’y a pas que Facebook, pour s’amuser.

                  Il y a un autre outil bien plus utile : LinkedIn, c’est là que vous trouverez un emploi car c’est là que vous trouverez votre patron et toute la smala des têtes pensantes.
                  En plus, vous atteignez quelqu’un dans votre vase clos et pas le citoyen lambda de l’autre côté de la planète qui n’en à rien à foutre de vous.

                • calimero 25 septembre 2012 14:29

                  Le problème c’est qu’il ne s’agit pas d’une mode : les gens trouvent une utilité réelle à ce site pour des motifs aussi bien professionnels que personnels. Pour l’instant ce site domine mais des alternatives peuvent tout aussi bien surgir de l’évolution technologique : internet n’a pas fini sa croissance.

                  Ce qui est inquiétant en termes généraux c’est l’emprise grandissante des entreprises privées sur le net, se positionnant comme des passages obligés entre les utilisateurs et leur données.


                • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 14:55

                  calimero,

                   « Le problème c’est qu’il ne s’agit pas d’une mode »
                  Tout à fait. Et comme on le sait, les modes vivent comme les roses, l’espace d’un matin comme le disait Ronsard.
                   
                  « les gens trouvent une utilité réelle à ce site pour des motifs aussi bien professionnels que personnels »

                  D’accord, même politique. Mais quand tout est mélangé, on s’y perd un peu.

                  « des alternatives peuvent tout aussi bien surgir de l’évolution technologique : internet n’a pas fini sa croissance. »
                  Absolument. et cela commence déjà. Les gens ont peur d’investir en Bourse depuis leur entrée qui a vu plonger l’action. Je l’ai dit, tout est économique.

                  « Ce qui est inquiétant en termes généraux c’est l’emprise grandissante des entreprises privées sur le net, se positionnant comme des passages obligés entre les utilisateurs et leur données. »

                  Inquiétant pour qui ? Pour vous peut-être. Les agents liants pour les « zombies » que nous sommes souvent, sont très à l’aise avec ces relations interculturels. Ils y puisent ce qui les intéressent. Font de la pub, ou de la propagande. Surveillent ce qu’on dit d’eux et la « machine » tourne. 



                • calimero 26 septembre 2012 04:34

                  Inquiétant pour la liberté de l’internet cette privatisation des accès aux données. Le périmètre universel et non discriminatoire du net se réduit.

                  On est pas loin du viol du principe de neutralité du net, en tous cas dans l’esprit : l’accès aux données Fb est discriminatoire selon la destination, et impose l’utilisation de protocoles fermés, privés, non universels (les API maison), au détriment du caractère universel du réseau.


                • bouboule bouboule 25 septembre 2012 15:04

                  N’importe quoi... Demander à un réseau social qu’il protège la vie privée ...


                  • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 19:49

                    Bouboule,

                     « Demander à un réseau social qu’il protège la vie privée  »’
                    Bouboule tout de même, réfléchissez FB comme tous les réseaux sociaux n’en ont rien à cirer de s’occuper de la vie privée de ses administrés.
                    Il est là pour faire du fric.
                    Leur demander et s’ils ne le font pas, qu’est-ce que vous faites ?
                    Vous allez en justice ? Vous prenez des avocats ?
                    Non, c’est une opération qui doit se faire soit à un niveau d’un pays, soit au niveau de l’Europe.
                    C’est là qu’on s’y emploie à forcer à protéger votre vie privée.

                     
                     

                  • bouboule bouboule 4 novembre 2012 03:57

                    @ l’enfoiré


                    Bien entendu !

                    Il fallait lire la remarque sur un autre ton ...

                  • Acid World Acid World 25 septembre 2012 15:51

                    La relève fera bien pire s’il faut. Et facebook évolue lui-même constamment.


                    • loco 25 septembre 2012 16:40

                       Bonjour,

                       S’écrire sur un post, ici ou sur face-book, c’est s’adresser à la cantonade, à des virtualités, c’est un peu comme parler à son miroir. C’est déposer dans le caniveau ce poids qui vous encombre, sans responsabilité aucune de la pollution sauvage ainsi créée.

                       Et fatalement, l’effet libérateur espéré n’a pas lieu, contrairement au travail possible avec un journal intime sur lequel on dépose une préoccupation en son état du moment, que l’on peut reprendre, comparer, voir évoluer au fil des jours et des réécritures.

                       Un bon exemple avec Ago où bien des posteurs, loin de s’ouvrir, de s’apaiser au fil de leurs œuvres, se montrent au contraire chaque fois un peu plus enragés.

                       Face-book, piège de la facilité : si l’amitié est un précieux soutien, elle ne se « trouve » pas, elle ne vous laisse pas « libre », elle se cultive.

                       


                      • Ariane Walter Ariane Walter 25 septembre 2012 17:36

                        Salut ma belle Caroline !

                        c’est très vrai ce que tu dis : bcp ont dû penser « Zut mais qu’est-ce que j’ai écrit et qui va sortir ! » Même si tu n’as rien à te reprocher de particulier !
                        Car il y a tjrs une urbanité qui fait qu’on ne révèle pas le fond de sa pensée.
                        je ne parle même pas d’histoire d’amour !

                        Cela me rappelle la fameuse scène où Alceste lit en public les lettres de Célimène. Là où elle détruit ses amis, les petits marquis. Instants très gênants !

                        mais je redis aussi qu’il y a , depuis l’introd en bourse de FB, une volonté de démolir un réseau qui est de plus en plus politisé. Et ça, ça doit les énerver.
                        Bises à toi !


                        • Caroline Courson Caroline Courson 25 septembre 2012 19:05


                          Merci Ariane,

                          Instants très gênants comme tu dis ! J’étais écroulée hier soir devant mon ordi. C’était à qui en rajouterait dans la parano ! (Et 60 % de "contre ce billet, c’est parlant !)

                          Quand je dis qui’il y a une pièces de théâtre à concocter (je n’avais pas pensé à Alceste mais c’est flagrant...) A toi de jouer, donc...

                          Moi, j’en ai fait un roman, qui va sortir bientôt, et va bien paniquer quelques petits marquis par-ci par-là. Je n’ai dons pas résisté à commenter cette info à ma sauce, c’était trop beau, cette pub gratuite !!!

                          Bises à toi, et à ton clavier smiley

                        • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 19:15

                          Ariane,

                           Connaissez-vous l’effet de la masse ?
                           De sa connerie ?
                           De son innocence ?
                           De son manque de jugement ?
                           On trouve tout cela dans le social de masse.
                           Mais vraiment êtes-vous limitée à cela ?
                           Vous chantez dans votre bain. Vous parlez tout haut pendant vos rêves.
                           Est-ce que cela intéresse tout le monde ?
                           Un peu de sérieux ;
                           Le prix des patates, c’est peut-être votre préoccupation, mais cela reste très limité.
                           Alceste lit en public les lettres de Célimène parce qu’il veut se justifier.
                           Avez-vous besoin de vous justifier ?
                           SVP ne confondez pas la bourse et les décrépitudes de FB pour être démolie par sa politique, ce serait mal connaitre la Bourse.
                           La Bourse cherche à savoir ce que cela peut rapporter ce vent virtuel qui n’est soutenu que par la pub. Hors, les budgets de la pub sont en période de crise, beaucoup plus limités.
                           Non, cela ne les énerve pas, ça les chatouille du côté du portefeuille.
                           Et les bises dans ce cas.... !!! Laissez moi en rire smiley 

                        • Yaltanne 25 septembre 2012 19:18

                          Qui n’a jamais rêvé de fourrer son nez avide de découvertes scabreuses dans le journal intime de sa compagne, de son voisin, de ses amis ? Si vous répondez : « moi », vous n’êtes qu’un sale hypocrite… Personne ne résiste à l’intimité dévoilée !

                          Mais ! Comment tu me parles ?
                          On ne se connait pas que je sache smiley

                          Si c’était le cas, tu pourrais constater, comme tous ceux qui m’approchent de près ou de loin, que l’hypocrisie n’est vraiment pas ma caractéristique première.
                          Par ailleurs, j’observe une hygiène corporelle tout à fait commune, une douche quotidienne et quelques menus lavages de mains dans la journée…

                          Et je t’assure que non seulement il ne me viendrait pas à l’idée de lire un journal intime, mais que je n’ouvre pas les tiroirs chez les autres, et que récemment en récoltant le courrier des voisins pendant leur vacances je prenais même soin de retourner la pile afin que mes yeux ne se posent pas sur les recto des enveloppes qui identifient souvent l’expéditeur. Ça ne me regarde pas à quels journaux ils s’abonnent, ni de savoir si telle ou telle administration, enseigne, association est en contact avec eux.

                          Ce n’est qu’un exemple, le dernier qui me vienne à l’esprit. Et je connais bien d’autres personnes parmi mes amis de la discrétion desquelles je peux répondre.

                          En fait, plaisanterie d’intro à part, les gens comme toi me font peur. La violence de l’affirmation montre à quel point, toi, tu n’es pas de confiance.
                          Et pour faire bonne mesure tu t’en dédouanes en faisant procès au reste de tes contemporains, décidément… brrrr…


                          • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2012 19:58

                            Moi, je ne suis pas de confiance, parce que je dis que je suis l’espion de service qui a dû s’inscrire à FB pour y analyser les conneries qu’on y trouve ?

                            Il faut s’intéresser à ses concitoyens tout de même, sinon on analyserait que l’espace de son nombril et là on est vite rassasié.
                            Encore plaisanterie d’intro à part, faites-vous ou non partie de FB ?
                            Caroline et sa chère amie, je les ai déjà sous l’aisselle, mais Yaltanne, il faut que je vous connaisse car vous avez compris le fin mot de l’histoire.
                             smiley 

                          • hunter hunter 25 septembre 2012 20:19

                            " Qui n’a jamais rêvé de fourrer son nez avide de découvertes scabreuses dans le journal intime de sa compagne, de son voisin, de ses amis ? Si vous répondez : « moi », vous n’êtes qu’un sale hypocrite… Personne ne résiste à l’intimité dévoilée ! « 

                            Eh bien ne vous en déplaise Caroline, je suis comme Yaltanne, je ne fouille pas dans la vie de mes proches. C’est comme ça, question d’éducation sans doute !

                            C’est aussi sans doute pour ça que je ne fréquente pas FB  :pas assez voyeur...ni égotique non plus

                            Évitez à l’avenir s’il vous plait, de transposer vos propres perversités sur le plus grand nombre en généralisant : il existe encore des gens qui ne prennent aucun plaisir à aller fouiller dans la vie des autres, sauf s’ils y sont invités.
                            Visiblement ici nous sommes déjà 2, Yaltanne et moi.

                            Alors traitez-moi d’hypocrite si cela vous chante, mais à bientôt 48 piges, je suis plutôt satisfait de ne pas me comporter comme un adolescent attardé, même si c’est visiblement à la mode ! Beaucoup de vioques de mon âge et plus, font joujou sur FB, pour »faire jeune« (et à l’occasion s’ils peuvent culbuter une petite jeunette de la moitié de leur âge, ils ne crachent pas sur l’occas’) ; eh oui, c’est aussi ça FB, vu que les sites de rencontres sont payants.....

                            Bonne chance pour votre roman.

                            Ah une dernière question, si vous daignez y répondre : dans quelle région de France résidez-vous ?

                            Be seeing you

                            H/

                            PS :excusez-moi pour l’emploi du terme »égotique«  ; c’est un anglicisme, mais je n’ai pas trouvé l’équivalent français ; »égoïste" n’est pas le terme adéquat dans le contexte de ce texte.


                            • hunter hunter 25 septembre 2012 20:21

                              « égotique » anglicisme francisé bien entendu, puisque l’ortographe est « egotic ».
                              J’aime bien être précis.

                              H/


                              • hunter hunter 25 septembre 2012 20:23

                                orthographe bien entendu.
                                Je suis fatigué là.

                                Bonne nuit à tous

                                H/


                                  • vincem13 25 septembre 2012 23:20

                                    Et pourtant, inquiétude vous pouvez en avoir.

                                    Le fait est que ce n’est pas un hoax mais bien une réalité.
                                    Je l’ai vérifié sur mon propre mur, sur lequel apparaît bien des réponses d’amis à des messages privés... et lisibles par toute personne ayant accès à mon compte.

                                    Du type : après un souci de santé, je préviens en MP mon pote que je ne serai pas dispo pour le week-end prévu de longues dates, et apparaît sur mon mur sa réponse : « tu devrais te dépêcher de consulter »...
                                    Ce n’est que la plus flagrante. Mais j’en dénombre facilement 10 ou 20 pour mon seul cas.
                                    Le pire c’est que ce sont vos réponses à des MP qui sont visibles sur le mur de vos amis, et là, pas moyen de faire de la modération.

                                    Il faut taper sur ces petits cons de Facebook.
                                    Personnellement, ma plainte à la CNIL part demain, étayée de nombreuses copies d’écran bien compromettantes, et prouvant évidemment que ce qui est visible est un échange privé à la base...
                                    Cherchez bien sur vos pages et celles de vos amis, vous serez édifiés...

                                    • anar75 anar75 26 septembre 2012 00:42

                                      Comme c’est bon, faut vraiment être idiot pour se servir de cet outil de la CIA pour y dévoiler sa vie...

                                      Ah vous l’aimez ce Big Brother, ne vous inquiétez pas, vous en aurez à foison bientôt !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès