Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > FaisMesdevoirs. Com

FaisMesdevoirs. Com

Une « heureuse » initiative pour tirer une ressource de la misère intellectuelle de jeunes argentés.

Se faire aider pour faire ses devoirs, qui n’est pas passé par là, entre les mains des parents, d’amis, de voisins, gratuitement, de profs ou d’étudiant spécialisés ou de société d’aide à la scolarité rémunérés

Sauf que ces diverses structures établissent un constat humain avec ceux qu’ils aident, au travers duquel chacun avec ses moyens peut mesurer l’efficacité de son aide par la compréhension de ses explications par l’élève.

Dans le cas de FaisMesDevoirs, il ne semble pas que l’objectif soit de fournir une aide pédagogique, mais de trouver une source de profit en utilisant la modernité des technologies pour vendre une solution à un problème posé, et quid des conséquences qu’il en résultera, puisque le créateur du site n’a pas en charge la conscience morale de chacun. 

Il a trouvé un créneau en innovant sur une demande qui est la garantie d’une source inépuisable, puisque la recherche de la facilité est dans la nature de l’homme dès qu’il nait.

Sauf que la recherche de la facilité n’est pas créatrice d’innovation dans tous les cas de figure, si elle à permis aux hommes de s’extraire des tâches pénibles, le défi de la complexité lui a permis d’élever sa compréhension des choses en se soumettant, sous la contrainte d’abord, et volontairement ensuite, à l’effort de l’apprentissage.

Ce site propose donc de soustraire à l’effort, tous ceux, qui en situation d’apprentissage de la contrainte qu’exige l’accession à la civilisation aussi imparfaite soit-elle, peuvent se dispenser  de ce qui les contraint à l’apprentissage de l’effort indispensable.
Bien sûr il existe d’autres lieux pour apprendre les vertus de l’effort, sauf que la perversité que propose ce site, conduira tous ceux qui s’en serviront pour s’éviter l’effort de la réflexion, à se retrouver dans des emplois où l’on ne leur demandera pas de réflexions, mais beaucoup d’efforts pour exercer des travaux pénibles que laissent aux autres ceux qui ont fait l’effort d’apprendre.

Alors rien n’interdit au propriétaire du site de proposer ses services, et il ne pourra en l’état de la loi être tenu responsable de l’échec scolaire de ceux qui en feront l’usage. Chacun est libre de rester un cancre s’il n’a ni les moyens sociaux ni intellectuel d’être meilleur qu’un autre, mais de là à en développer la culture pour s’en enrichir, voilà un pas que mes convictions ne m’auraient pas fait franchir.

Je pense tout de même qu’il y a une faille juridiquement exploitable, c’est que chacun peut faire le commerce qu’il veut dans son intérêt pourvu qu’il ne lèse pas l’intérêt d’un autre.

Il suffit donc d’attendre un résultat statistique de l’incidence de se site sur les résultats scolaires, qui seront inévitables si des élèves pour se débarrasser du devoir pédagogique par facilité y font appel. Alors ils n’auront même plus à faire l’effort de s’intéresser au cours puisque ils auront toujours leur nègre pour les aider, sauf le jour du contrôle ou de l’examen.

Déjà internet est utilisé pour trouver des réponses toutes faites qui parfois limitent la réflexion que l’on veut solliciter chez les élèves, mais la démarche de recherche est en soi un enrichissement, là ils n’auront même pas ce bénéfice.

De plus dans une société où la scolarité est perçue comme ne débouchant plus directement sur un emploi, où la fracture sociale renvoie des lycées et des collèges dans des spécificités de difficultés avérées, en rajouter une couche dénote que des hommes, pour réaliser du profit, oublient sans vergogne leur éthique.

Le plus triste dans cela, est que ces élèves vont payer pour avoir le privilège d’occuper en conséquence de leur inconséquence un emploi où ils seront rémunérés au prix de l’échec.

Je ne crois pas qu’il soit utile d’interdire ce site, il sélectionnera de fait tous ceux qui n’ont pas l’envergure de s’élever dans la société et fera peut-être une place à ceux qui n’ayant pas les moyens financiers de leur fainéantise devront se courber sur leur devoir en ignorant que les plus riches leur laissent la place qu’ils ne pourront occuper malgré leurs ressources.

Ce site va peut-être apporter une solution à la panne de l’ascenseur social.

Sauf si les parents d’élèves y mettent bon ordre. C’est tout de même amusant cette inversion de l’inégalité sociale à laquelle cela pourrait conduire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 5 mars 2009 10:22

    à l’auteur

    "Se faires aider pour faires ses devoirs..."

    Au moins, il est évident que vous n’avez pas fait appel à ce site.


    • hunter hunter 5 mars 2009 18:53

      Salut à tous ,

      Petit copier/coller de ce formidable site (je mets les guillemets) :

      Il s’agit d’un extrait de la FAQ du site en question

      	

      	 "Fais mes Devoirs est-il réservé aux majeurs ? 	

      	

      Absolument pas. Fais mes Devoirs concernent tous les étudiants du Collège ou du Lycée quelque soit leur âge. L’inscription nécessite cependant l’accord parental. "

      Si on considère que "fais mes devoirs" est un site, donc on peut facilement s’y référer en utilisant "il"

      Dans ca cas, le verbe "concerner" de la première ligne devrait être conjugué à la troisième personne du singulier du présent de l’indicatif, donc "concerne" et non pas "concernent" comme écrit !

      Bonjour la qualité des futurs "travaux" fournis par cette équipe !
      Franchement les mômes, fuyez, vous allez gaspiller votre pognon !

       smiley

      H /
       


    • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 20:12

      bonjour jean pierre

      merci pour ton humour, je dois avoir les doigts trop larges.

      cordialement.


    • Fergus fergus 5 mars 2009 11:09

      Ce site est malheureusement emblématique de la société actuelle, individualiste et égocentrique, où tout est bon, et dans toutes les catégories sociales, pour faire son chemin, y compris la triche, les magouilles et la fraude.

      Le "système D" d’autrefois a désormais pignon sur rue, et je prends le pari que de telles officines ont de beaux jours devant elles.

      Sans doute faut-il voir là la rançon du discours libéral exacerbé qui nous est servi depuis des années et qui loue les gagnants et rejette impitoyablement les perdants de la grande comédie humaine ! 

       


      • faxtronic faxtronic 5 mars 2009 13:52

        le systeme D d autrefois avait aussi pignon sur rue. Il y avait pas le web, mais il y avait le reste.


      • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 20:56

        bonjour fergus

        certainement que tous ces personnes existent, aucun système ne peu éviter de générer des effets pervers, sauf que parfois ils tirent la société ver le haut, tandis que là j’en doute.

        cordialement


      • raoul coutant 8 mars 2009 17:39

        D’accord avec toi, la création de ce site a eu l’avantage de souligner le désarroi de nos jeunes collégiens (c’est le public visé...) qui sont pris dans une spirale de "peur de l’évaluation".
        Car le but ducollège aujourd’hui, ce n’est plus de former des jeunes, de les insérer dans la société, c’est de les évaluer et de les classer pour les orienter...

        Beurk, on devrait interdire les devoirs à la maison et les évaluations écrites en temps limité, il faut d’abord que nos jeunes collégiens (25 ème rang mondial d’après les études OCDE, et en baisse constante ...) reprennent confiance en eux et en leur avenir !
        J’ai repéré un site nouveau qui a l’air d’être fait par des jeunes et sans discours idéologique, sur l’envie de faire quelque chose pour prendre sa place dans la société, à l’abri du regard évaluateur et censeur des profs, des parents , etc... :

        http://nous-utiles-et-solidaires.blog4ever.com/blog/index-294976.html

        Et si tu es prof, merci de me répondre , moi je suis parent de trois collégiens-lycéens à Montpellier !




      • Neozenith 5 mars 2009 12:09

        Effectivement, le créateur de ce site est d’une idiotie sans nom. 

        On peut cependant imaginer que cela permettra aux enfants les plus riches de se payer les services de ce site (et donc de rester ignorants) alors que les enfants plus défavorisés devront continuer à travailler sans pouvoir se payer ces solutions. Cependant, il reste un bémol puisque les DM (Devoirs Maison) restent notés et pourraient donc être intégralement corrigés via faismesdevoirs.com. On peut aussi imaginer une classe se cotiser pour avoir les corrections...


        • faxtronic faxtronic 5 mars 2009 13:51

          non il est pas stupide le creatur du site web. Et puis il a j iamgine tout une equipe derriere lui. Et pis va repondre en deux pasge a la question debile d une redac en Francais : " Vous ets sur une ile deserte et vous ne devez prendre qu un objet, lequel rendriez vous gnagnagna" Je l ai eu en quatrieme ce sujet en 89. Chais pas moi, une carte de credit Fortis peut etre...


        • foufouille foufouille 5 mars 2009 16:12

          une caisse a outil pleine


        • hunter hunter 5 mars 2009 20:05

          Neozenith,

          Le créateur de ce site un idiot ? Je ne crois pas malheureusement !
          Un bon petit businessman, en accord avec les excellents commentaires de Fergus et Faxtronic : il va se faire des c..... en or, à mon avis !
          Il y a le trombinoscope de l’équipe créatrice sur le site, une jolie brochette de bonnes têtes de vainqueurs !
          Pratiquement tous issus des sacro-saintes "écoles de commerce", bref des "winners", des "entrepreneurs" (George W Bush a toujours cru qu’il s’agissait d’un mot...anglais), des "killers", des gens qui se lèvent tôt, qui vont profiter de la misère intellectuelle, surtout si cette dernière émane de rejetons de catégories socio-professionnelles à fort revenu !

          Ce n’est ni plus ni moins que la parfaite illustration d’un système où celui qui à de la thune (ou bien Papa et maman dans ce cas précis), peut tout avoir facilement, sans effort !
          J’ai vu sur le site, qu’ils ont mis en place des cartes pré-payées, sur le modèle des téléphones GSM !
          Ainsi le cancre, pour peu qu’il ait vu le jour chez des friqués, pourra faire illusion, en ayant tapé des notes terribles sur les trucs faits à la maison, et s’il se tape des notes toutes pourries aux devoirs faits en classe, on dira que ce jour là, il n’était pas en forme, qu’il était un peu malade, etc, etc....

          En tout cas, comme chaque prof fait une moyenne entre les notes des "homeworks" et celles des devoirs faits en classe, eh bien le petiot s’en tira bien, même s’il est nul !
          Et puis d’ici quelques temps, il y aura un site dérivé de "faismesdevoirs.com", qui sera "passelebacavecmoi.com" : il suffira de se connecter pendant l’es épreuves, depuis son téléphone 3G, de donner son numéro de carte de crédit et le sujet, et une palanquée de sur-diplomés de qualité, pour une centaine d’euros (dont 70% reviendront à nos "winners" créateurs du site), plancheront sur le sujet qu’ils enverront sur la boîte mail du candidat ! Ce dernier n’aura plus qu’à recopier, et hop, un bon bachot avec mention pour quelques centaines d’euros !

          Va falloir interdire le iphone au bac !!! smiley

          Ca ne manquera pas les gens diplômés et compétents, qui seront bien content de gagner quelques brozoufs, quand le chomage touchera 20 à 30 % de la population active ! (on y va les gars, on y va à grands pas....)

          Une fois le bac en poche, l’étudiant fréquentera "jaiachetémonentréeàHEC.com", et là, même procédé !

          Comme ça, ça permettra à ce bon nullos, de se trouver une super place dans une entreprise dont papa en plus connaît bien le boss, ils ont fait "l’Ecole Des Cadres" ensemble, où il pourra rien branler, mais attention, en se tapant au minimum ses 5000 brozoufs par mois ! (et sa secrétaire aussi bien entendu)

          Quand il aura un truc important à rendre, il trouvera toujours un crève-la-dalle surdiplômé qui lui a ramé pour faire ses études, qui ne s’est jamais fait aidé par un quelconque site marchand (ben oui, il avait pas trop de thunes lui) sur la toile, et qui en plus est compétent, mais qui n’a pas d’autre choix que de croupir dans une boîte à même pas 1000 euros par mois, faut bien payer les factures et le taff ne court pas les rues.

          Joli modèle de société non ? Rassurez-vous, le schéma est déjà en application, et depuis longtemps (je crois qu’un certain Karl M appelait ça "reproduction des classes sociales"), seulement maintenant, pour encourager le népotisme, la triche et la magouille, on reçoit un prix de la part de BFM.....( vérifiez, c’est mentionné sur le site ) !

          Remarquez, un prix de la part de BFM......allez pas d’autre commentaire, où je risque de devenir grossier !

          Bienvenue au XXIème siècle !

          H /


        • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 21:00

          bonjour néozenit

          l’on peut effectivement faire se genre d’hypothése, les enfants ne sont pas à court d’imagination.

          mais d’évidence si ce site faisait fortune il y aurait vraiment raison de s’interroger sur la transmission des valeurs de notre société.

          cordialement.


        • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 21:11

          bonjour hunter

          je crois que tu as bien saisi, moi aussi je pense que tous ceux qui sont en admiration devant ces inovateurs, pur produit d’HC, et bien je leur souhaite d’avoir un jour à faire à un jeune ipur produit de ce site, et qu’il ne vienne pas se plaindre si ce dernier l’agresse pour gagner sa vie. pourquoi pas voler, c’est aussi intelligent pour survivre et ne demande pas de faire de grande école.

          cordialement.


        • morice morice 5 mars 2009 12:12

           Je ne crois pas qu’il soit utile d’interdire ce site : si, car il est discriminant. On ne réussit pas à coups de fric. Ou alors, on remplace toutes les écoles par des Star Academy.


          • faxtronic faxtronic 5 mars 2009 13:54

            Il est discrimant. Oui en effet seules les idiots qui considerent l ecole comme un travil et non comme une formation vont y aller, il est bien discriminant Et alors ?


          • kimono 5 mars 2009 14:35

            Je ne suis pas d’accord avec ce que propose ce site. Le gamin qui y adhère (enfin celui dont les parents sont assez fortunés pour) va prendre l’habitude d’attendre les réponses sur le réseau. Et le jour de l’interro surprise au bahut, c’est même pas la peine qu’il y aille !

            Et une fois les études terminées l’ex étudiant va aller sur "fais mon boulot.com" peut-être ?... non vraiment c’est nul. Le seul qui va en tirer du profit c’est le créateur de ce truc pour futur attardé mental.

            Il n’y a pas si longtemps un chômeur allemand ’a gagné un fric fou en acceptant d’aller "enterrer des tamagotchies morts !!!" pour environ 20 euros par "cadavre" !!! Vous savez c’était ces petits animaux en plastique que des parents débiles achetaient à leurs mômes. J’avais bien rigolé.

            Mais aujourd’hui c’est quelqu’un d’autre qui enterre vivant les diplômes et les diplômés. C’est moins drôle ...


          • morice morice 5 mars 2009 17:46

             et alors vous êtes riche et fainéant ?


          • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 21:18

            bonjour morice

            tu as raison de dire qu’il est discriminant, mais son existence sera indicative d’une capacité des adultes parents à réagir, je verrai bien les parents d’élèves aller investir les locaux de ce site.

            cordialement.



          • faxtronic faxtronic 5 mars 2009 13:47

            Ce n est pas nouveau. Tu connais les cours particuliers. J en ai donne. Foin de cours, il s agissait de faire les devoirs, souvent a la place du gamin. Mais bon 50F de l heure pour moi en 1992 pour faire les devoirs d un morveux, c etait bonnard.

            Cela a toujours existe. Meme sous Rome...


            • morice morice 5 mars 2009 17:47

               et hop l’argument qui tue : "ça a toujours existé" : l’internet a toujours existé, c’est bien connu. 


            • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 21:28

              bonjour fratonic

              mais si j’ai bien compris de puis que je te lis, ce n’est pas par cette voie que tu as réussi, ni fait fortune, alors pourquoi vouloir tant de mal pour les autres, tout n’est pas permis quand comme ce jeune homme l’on a conscience de nuire aux autres, avoir la mesure de ses actions évite de recourrir à la loi, et vu le nombre de code et de réglement, voila une chose que nous ne savons pas faire.

              cordialement


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 mars 2009 14:42

              Salut DD,

              j’adore cette formule : Le plus triste dans cela, est que ces élèves vont payer pour avoir le privilège d’occuper en conséquence de leur inconséquence un emploi où ils seront rémunérés au prix de l’échec.

              Il y a longtemps que je m’inquiétais de ce que le net pouvait apporter à l’éducation nationale. J’avais pensé que l’on pouvait retrouver l’écrit de ses cours du jour sur un site officiel, que l’on pouvait le suivre de son lit quand on était malade, que l’on pouvait y faire ses devoirs et envoyer la réponse par mail, que l’on pouvait envoyer des questions auxquelles les autorités répondraient, que l’on pouvait faire une téléconférence en cas de maladie du prof...voire, que l’on puisse remplacer le prof par son cours sur vidéo projecteur et grand écran que l’élève enregistrerait par wifi en deux minutes sur son ordi portable qui lui épargnait un lourd cartable.

              Et, comme par hasard, après la polémique concernant le notage des profs, voici la première application d’un système qui ne cache pas sa haute valeur économique et commerciale.

              Les enfants dès leur plus jeune age sont captivés par l’écran, et l’apprentissage tient une infime part dans la jungle des jeux vidéos sordides. On leur apprend beaucoup plus à faire la guerre à des zombis extra-terrestres qu’à cultiver, voyager ou connaitre le vaste monde. Dès le matin ils passent des heures devant la télé, que n’en profite-t-on pas pour les emmener survoler le Canyon du Colorado ou la plaine des Baobabs de Madagascar... ?

              faismesdevoirs.com ou vendmondiplome.com, n’existe que par le vide immense laissé béant par nos Autorités. 


              • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 21:34

                salut lisa

                merci de ton commentaire, effectivement l’on pouvaient espèrer de cette technologie du net des usages plus noble et valorisant dans ce domaine.


                cordialement


              • HELIOS HELIOS 5 mars 2009 15:17

                On ne peut pas dire effectivement que l’idée de ce site soit tres pertinente.

                Toutefois, il faut bien remarquer que selon l’usage qui en est fait, il peut etre bénéfique. Quelle difference y-a-t-il entre acheter une annale et payer le devoir ? le devoir est actuel me direz vous, mais les annales aussi portent une majorité de réponses.... les profs ne se cassent pas trop le ... pour trouver des sujets differents.

                Il ne reste qu’a preciser, en arrivant en classe que les devoirs doivent etre manuscrits ! Cela oblige au minimum a l’eleve de recopier, ce qui est aussi une maniere d’apprendre.... à lire, à écrire, à comprendre ce qui est ecrit. c’est déja ça !

                pour le reste, puis je considerer qu’en cette periode pré-legislative sur la liberté d’internet il est de mauvais goût d’exposer ce genre de problème. Il ne faut pas le cacher, bien sur, mais un peu de discretion me semble de bon aloi., j’ai fait un commentaire sur un autre article... http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=52471#commentaire2027549 j’espere que l’un ou l’autre de ces liens marche www.agoravox.fr/article.php3


                • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 21:46

                  bonjour hélios

                  je suis allé lire ton lien, fixer des mesures restera toujours d’actualité, il n’y a pas de solution définitive sur aucun sujet, nous ne pourons jamais éviter de nous interroger, alors autant le faire en ayant les moyen intellectuel de le faire.

                  cordialement.


                • tanguy 5 mars 2009 15:47

                  "ce site, conduira tous ceux qui s’en serviront pour s’éviter l’effort de la réflexion, à se retrouver dans des emplois où l’on ne leur demandera pas de réflexions, mais beaucoup d’efforts pour exercer des travaux pénibles que laissent aux autres ceux qui ont fait l’effort d’apprendre".

                  N’est-ce pas le lot de la majorité de se retrouver dans des emplois nécessitant beaucoup d’efforts pour effectuer des travaux pénibles ? Et je rajouterais "mal payés", "stressants", "inintéressants".
                  La majorité ne parle-t-elle pas de son travail (de tripalium, instrument de torture) et non de son emploi ou de son activité ? La motivation de la toute grande majorité pour se rendre au "boulot" est de nourrir sa famille et les possibilités sont (très) restreintes et souvent totalement inintéressantes (du moins après quelques semaines d’activité).



                  • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 22:00

                    bonjour tanguy

                    tu soulèves un problème qui est celui de la répartission des tâches que doit réaliser la société pour que chacun prenne part à l’activité en fonction de ses compétences et en fonction de ses besoins et en recevoir les ressources pour bénéficier de la prospérité qu’il crée. il y a longtemps que ce shèma n’est plus expliqué, et son abandon pour une illusoire recherche du seul argent, fait passer le travail nécessaire pour cela pour de la torture, dont il a pris le nom dans la longue histoire des diverses formes du travail.

                    cordialement.


                  • lineon 5 mars 2009 15:58

                    Etrange, personne ne dit ouvertement que ce site est ni plus ni moins que le site mmmmmmmmmaintenant officiel de la triche. Pas de surprises dans un pays qui encourage ses habitants a jouer aux jeux d’argent, a la delation, au bling bling, ect ect.
                     C’est un site dans l’air du temps. au pays des tricheurs.


                    • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 22:02

                      bonjour linéon

                      non je ne crois pas que cela me gènerais de dire que c’est un site de la triche et j’espère que les parents délèves arriverons à le faire fermer.

                      cordialement.


                    • Tristan Valmour 5 mars 2009 17:41

                      Bonjour DD

                      De nombreux professeurs donnent des exercices extraits des manuels scolaires. Or, ce qu’ignorent les élèves, c’est qu’il existe des « livres du professeur » qui proposent la solution. Ces livres sont en vente libre, il suffit de les demander au libraire.

                      De même, les élèves peuvent demander l’aide de parents, de camarades, de cours particuliers. D’ailleurs, les étudiants qui donnent ces cours particuliers sont incapables de faire cours, ils font les devoirs de leurs clients. Et le jour de l’examen, du DS en classe, ces clients se retrouvent désarçonnés sauf s’ils ont conservé en tête un modèle de résolution d’exercice à appliquer à l’énoncé à traiter. L’ennui, c’est que l’apprentissage par reproduction nuit à la créativité. Or, la première qualité que l’on demandera aux employés dans l’avenir, c’est justement la créativité : trouver une solution inédite à un problème inédit ! Cela suppose de savoir expliquer et appliquer les règles, théorèmes, théories et autres lois.

                      Internet n’est donc qu’un moyen supplémentaire de faire faire ses devoirs par quelqu’un d’autre. Rien de révolutionnaire en cela. De plus, je crois que le prix de la prestation est de 5 €. Je doute de la qualité du travail à ce prix là. Attention donc aux erreurs.

                      De toutes les façons, les exercices à la maison ne servent à rien parce que si la correction est donnée, les élèves n’en retirent rien. En France, les élèves n’apprennent pas de l’erreur. D’ailleurs, on ne parle pas d’erreur mais de faute, comme si l’erreur était un péché ou une maladie.

                      La littérature parapédagogique fourmille de titres supposés aider les élèves. Or, on s’aperçoit bien vite que les corrections de bac, de bts, de concours non seulement comportent régulièrement des erreurs, mais qu’aussi ils ne servent guère aux élèves. La qualité de ces éditions est bien pauvre.

                      Les professeurs connaissent leurs élèves et ne sont pas dupes, même si parfois ils donnent le changent. Ils savent parfaitement si un travail est personnel ou non. Ils pourront donc soit sanctionner la triche, soit la laisser passer au motif que cela relève de la responsabilité de l’élève.

                      Ce genre de site est symptomatique d’une société qui place l’évaluation devant l’apprentissage (pour le cas scolaire) ou le travail (pour la vie active). Mais c’est là un autre débat.



                      • ddacoudre ddacoudre 5 mars 2009 22:16

                        bonjour tristan

                        judicieuse tes observations.

                        l’homme vivant par défaut s’il n’est pas en mesure de tirer la quintescessance, les progrés deviennent alors difficile. et comme tu l’écris, ce n’est pas das cette optique que l’on s’instruit, c’est peut-être pour cela que dans cette crise il y a si peu de monde qui accepte de reconaitre les échecs qui nous y ont conduit de peur qu’on leur dise qu’ils ont commis une faute. et c’est peut-être à cause de cela qu’il est si difficile de trouver des solutions.

                        cordialement.


                      • morice morice 5 mars 2009 17:48

                         Bonjour DD 

                        De nombreux professeurs donnent des exercices extraits des manuels scolaires

                        ce ne sont pas les bons profs ! les bons ne servent pas de photocopieuse !


                        • Philibert 5 mars 2009 19:45

                           Peut-être que les élèves pourraient rester faire leurs devoirs à l’école après les cours . 
                          Si les enseignants pouvaient rester aussi pour les y aider ce serait bien , surtout pour ceux qui n’ont pas des parents suffisamment instruits ou trop fatigués pour les aider .
                          Si les enseignants passaient 35h dans l’établissement ils auraient le temps d’aider aux devoirs et de corriger leurs copies , non ?
                          Ca parait simple ...


                          • HELIOS HELIOS 5 mars 2009 19:51

                            ... sauf qu’il parait qu’il n’y a pas de place pour garder tout le monde (profs et eleves) en même temps dans les batiments de l’education nationale !


                          • 5A3N5D 8 mars 2009 12:01

                            @ Philibert,

                            "Ca parait simple ... "

                            N’ayons pas peur des mots : c’est simpliste, comme le fait de croire que les profs ne passent pas déjà plus de 40 heures dans leur établissement. 

                            Contraindre les profs à rester 35 heures dans l’établissement ? Ils ne demandent que ça ! Et rentrer chez eux les mains dans les poches ensuite... smiley


                          • Philibert 5 mars 2009 20:23

                             Ca doit être ça , je ne vois pas d’autre explication ...


                            • K K 6 mars 2009 08:47

                              Ce style de site ne fait que reprendre a large echelle ce qui existe deja dans les universites. Lorsque j etais etudiant, je vendais a quelques eleves des devoirs entierement traites dans certaines matieres ou alors j’echangeais contre des cours magistraux que j’avais manque. C’etait de l’odre de 50 a 100 f le devoir pour cours de travaux diriges a l’epoque.


                              • ddacoudre ddacoudre 6 mars 2009 11:49

                                bonjour k

                                ce que tu dis et la frontière entre l’amateur et le professionalisme, force est de constater qu’il conduit à l’élitisme, ce que ne fera pas ce site.

                                cordialement.


                              • E-fred E-fred 7 mars 2009 17:01

                                http://eco.rue89.com/2009/03/06/faismesdevoirscom-lance-jeudi-ferme-vendredi

                                "Tu n’y arrives pas... nous sommes là !", promettait Faismesdevoirs. Le site n’est déjà plus là : lancé jeudi, il vient de fermer. Son créateur estime bizarrement que le site ne correspond pas à ses valeurs. Il s’explique pour Eco89. Le message laissé sur la page d’accueil de Faismesdevoirs est énigmatique


                                • chmoll chmoll 9 mars 2009 09:34

                                  savez pas si il existe faismontiercé .com des fois ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès