Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Fatima Saiah, disparue mais pas oubliée

Fatima Saiah, disparue mais pas oubliée

Tous les ans, plus 44 000 personnes disparaissent en France. Officiellement ce sont en grande majorité des fugues et des disparitions volontaires, mais il reste plus de 9 000 disparitions jugées inquiétantes (et c’est un euphémisme !).

Concernant les fugues il y a un risque (très) important de mauvaises rencontres, de nombreuses fugueuses sont par exemple victimes d’agressions et de viols (et pas seulement dans les grandes villes), les phénomènes des « pirates de la route » deviennent très inquiétants dans les campagnes et les petites villes. Retour sur une disparition dont plus personne ne parle…

Pour les enlèvements, leur nombre est quasi impossible à évaluer en raison du fait qu’il s’agit encore d’un sujet tabou dans la plupart des pays du monde. Le nombre de bandes criminelles et de tueurs en série ne cesse d’augmenter, c’est un élément très inquiétant qui explique en partie ce grave fait de société. Et puis, il y a les suicidaires, les amnésiques et les malades souffrant d’Alzheimer. Chaque année, ils sont prêts de 5 000 à disparaître et à être retrouvés morts plus ou moins rapidement. Il y a aussi ces disparitions qui s’avèrent être des fuites organisées : un homme s’en va pour refaire sa vie à l’autre bout du monde. À cela s’ajoute un phénomène émergeant : les 500 enlèvements familiaux, c’est-à-dire ces histoires de gardes d’enfants mal vécues et qui dégénèrent.

Fatima Saiah, 21 ans, a mystérieusement disparu le 7 mai 2008 à la sortie de la station de métro Malpassé alors qu’elle se rendait à un rendez-vous pour un job de baby-sitter. Deux heures après l’avoir accompagnée vers le lieu de rendez-vous puis l’avoir laissée à sa demande, le fiancé de Fatima reçoit un mystérieux texto lui indiquant qu’elle a rencontré une copine et qu’elle sera de retour dans quelques jours. Depuis, famille et amis sont sans nouvelle de la jeune fille qui n’a donné aucun signe de vie.

Un comité de soutien s’est formé pour retrouver Fatima Saiah. Un site Internet a été créé www.fatima-asfd.fr. Vous pouvez aussi découvrir le livre de Marc Leras, Guide de Marseille des faits divers aux éditions du Cherche Midi

Pour voir le reportage, cliquez ici.

Juliane Damon-Scowcroft - News of Marseille


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

NewsofMarseille

NewsofMarseille
Voir ses articles







Palmarès