Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Feignants et fiers de l’être !

Feignants et fiers de l’être !

Le Figaro vient de faire sa Une sur une enquête des plus scientifiques qui prouverait que, de tous les Européens à l'exception notable du Finlandais, le Français est celui qui passe le moins de temps au boulot. Médaille d'argent de la flemme en quelque sorte. La réaction, si j'ose dire, n'a pas tardé. Elle est tristement convenue. Syndicalistes, politiques, socio-machins, tout ce qui, de près ou de loin, se proclame progressiste, a entonné le même couplet : Flemmards, nous ! Mensonge ! Calomnie ! Manipulation patrono-gouvernementale !

Et d'aligner des arguments : - COE-Rexcode, la structure qui a pondu le document en question, est une entreprise financée par le patronat et spécialisée dans la promotion des idées du MEDEF et de ses succursales. - Une étude de l'OCDE (qui n'est pas précisément un repaire de gauchistes) aboutit à une conclusion radicalement différente puisqu'elle affiche un temps de travail moyen de 1562 heures pour les Français, contre 1419 heures pour les Allemands. - Une autre étude du bureau européen de statistiques Eurostat souligne lui que sur une base 100 qui serait la moyenne européenne la productivité du Gaulois est de 133,5, contre, seulement, 123,9 pour le Germain., etc, etc, etc...

Sauf que tous ces raisonnements, apparemment bétons, sont affligés d’un inconvénient rédhibitoire : ils se situent sur le terrain de l'adversaire qui garde, par conséquent un avantage qu'il ne se prive pas d'exploiter. Il n'y a que dans les contes de fée que le Petit Poucet ne se fait pas bouffer par l'Ogre quand il a l'inconscience d'aller le défier dans son château. Depuis l'origine du capitalisme, le patronat a un intérêt majeur à faire bosser les gens un maximum de temps pour un minimum de fric. Il s’emploie donc à persuader les salariés, en employant pour ce faire toutes les ficelles, y compris les plus grosses, qu’ils doivent travailler toujours plus pour gagner toujours moins. Chercher à prouver le contraire est un combat perdu d’avance. Continuer à le mener est non seulement inutile, mais nuisible. Face à ceux qui veulent culpabiliser les Français en les traitant de feignants, il n’y a donc qu’une seule attitude possible : comme les Jacques, comme les Croquants, comme les Gueux de jadis, ramasser l’injure et en faire un drapeau. Oui douce Laurence Parisot, aimable Alain Minc, gentil Nicolas Sarkozy, tendre Christophe de Margerie, sensibles Françoise et Liliane Bettencourt, charmant François Pinault, nous sommes feignants et fiers de l’être. Certes, nous sommes conscients de l’intérêt général. On ne saurait proscrire totalement toute activité. La société a besoin de plombiers, d’ingénieurs, de maçons, de conductrices d’engin, d’écrivaines, de chocolatières et plus généralement de professionnels de toutes sortes de professions. Mais, surtout quand les chômeurs se comptent par millions, rien n’oblige à exiger de ceux qui ont un emploi qu’ils se crèvent à l'ouvrage. On le sait depuis longtemps : l'homme (et la femme) ne sont pas faits pour le travail, la preuve, c'est que ça les fatigue. Comme l’a victorieusement montré jadis le regretté Paul Lafargue, génial auteur du Droit à la paresse, c’est à la fainéantise que l’Humanité doit la totalité de ses progrès scientifiques, techniques et intellectuels. L’homme( et la femme) ne sont pas faits pour passer leur temps entre métro, boulot et dodo. Lire un beau livre, voir un grand film, faire l’amour, pêcher le gardon, mitonner une daube ou peigner les girafes si on a pour cet ongulé artiodactyle et ruminant, une affection particulière, sont des activités bien autrement épanouissantes que d’emboutir à la chaîne des pièces de carrosserie ou de s’user les yeux sur un écran d’ordinateur pour faire gagner à des quidams qui ne sauront pas comment les dépenser, les milliards qui suffiraient à sortir de la misère les claque-dents du monde entier. Camarade Arlette, tu avais tout faux ! Au lieu de commencer tes discours par « Travailleurs ! Travailleuses ! » C’est « Feignants ! Feignasses ! » que tu aurais dû dire, nous n’en serions, peut-être, pas là.

Chambolle


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • zadig 14 janvier 2012 07:57

    Bonjour,

    Quelle idée d’aller consulter un journal pareil !
    Vous n’avez pas été prévenu par votre maman ?

    Cordialement


    • Robert GIL ROBERT GIL 14 janvier 2012 09:31

      Quand des gens perdent leur emploi, ce n’est pas en fonction de leur paresse. Lorsqu’ils se blessent ou tombent malades, ce n’est pas dû à leur paresse. Lorsque des mauvaises décisions sont prises par des responsables politiques, ce n’est pas la faute à leur paresse. Et lorsque pour faire plus de profits des entreprises délocalisent c’est simplement parce que le système capitaliste détruit tout ce qui l’empêche de faire plus d’argent. Les individus ne sont que des variables d’ajustement !
      Voir :
      http://2ccr.unblog.fr/2011/04/08/travail-famille-patrieet-petits-mensonges/


      • oncle archibald 14 janvier 2012 09:31

        C’est en forgeant que l’on devient forgeron, c’est en feignant (de travailler) que l’on devient le champion des fainéants ... Vive la France et la langue française !


        • exocet exocet 14 janvier 2012 20:22

          Fonctionnaire ?


        • Judex Judex 14 janvier 2012 21:18

          La morale de l’histoire, tonton, c’est qu’il ne faut jamais vouloir faire de l’humour avec des cons ignorant l’orthographe...
          On peut feindre de travailler, mais le fainéant (fait-néant) est celui qui ne fait rien.
          Tu aurais mieux fait de feindre de ne rien faire, sur ce coup... l’humour suppose un référentiel commun, qui ici semble ne l’être que trop... je me comprends, et toi aussi sans doute.
          Bienvenue au XXIème siècle !


        • miha 14 janvier 2012 11:13

          fainéant, non, contre l’esclavagisme, oui... nuance.


          • @JHUST

            FAUX vous faites le jeu du MEDEF ET DU FN...

            le francais refuse les arnaques des cdd...et autres contrats bidons.si on compare avec l’allemagne que l’avorton essaye d’imiter 60% DES TRAVAILLEURS SONT A TEMPS PARTIEL IMPOSé... 


            • Lea Andersteen Lea Andersteen 14 janvier 2012 14:19

              Un article très pertinante : non seulement ils mentent éhonteusement quand aux chiffres (et omettent en plus de rappeler que l’esclavagisme est de nouveau d’actualité en allemagne - cf les emplois à 1 euro de l’heure sans aucune protection sociale, sans assurance, sans cotisation retraite & chômage...).

              Effectivement, le travail n’a JAMAIS été la santé. Le pire, c’est que les robots pourraient en plus réaliser à notre place dans les 80% des emplois. Une société de loisir est possible... Et que faisons-nous ? Nous préférons laisser le libéralisme qui fait souffrir une majorité, enrichir une minorité, détruit la planète, épuise les ressources et nous entraine dans une gigantesque catastrophe.

              Une mécanisation la plus poussée possible, une fin de l’obolescence programmée, une meilleure répartition des richesses, et l’humanité serait dans l’abondance... Car l’humanité n’a jamais connu, dans l’histoire une telle abondance. Que ce soit de biens, de services et même de nourriture (les dernières famines ne sont qu’un manque d’argent et non de nourriture...)


              • easy easy 14 janvier 2012 15:22



                Je vous rejoins sur le fond et pour la faire courte, c’est parce que les Français sont les plus intelligents qu’ils sont les plus fainéants.

                Cette intelligence est bien entendu complexe à analyser. Mais pour synthétiser au plus vite, elle est désormais telle dans l’esprit de chacun, que chacun s’efforce à édifier, à encourager, à consolider, à renforcer un Corps social tel qu’il permet à ce chacun (à cet individu qui se considère isolément ou enrichi de ses proches) de survivre sans se casser le cul.

                Rapporté à des abeilles de ruche, tout se passe comme si chacune devenait si intelligente qu’elle réduirait son effort personnel tout en feignant s’affairer, son véritable boulot consistant désormais à prôner plus que jamais le collectivisme et le devoir de solidarité afin d’en tirer le meilleur profit de paresseux.

                Dans la réalité d’une ruche, il est sans doute difficile de feindre produire, mais dans nos sociétés hiérarchisées et compartimentées où le secret est un droit voire un devoir, il est tout à fait possible de feindre. Nos députés en savent quelque chose.

                Le problème de cette intelligence supérieure c’est qu’elle aboutit à une situation où tout le monde feint produire des réalités et qu’il ne s’en produit plus aucune.

                Il y a vraiment à s’interroger sur le pourquoi de cette spécificité française à la paresse (Pour autant qu’elle soit réelle. Pour ma part, je pense qu’elle l’est)





                La productivité :
                Si on la calcule en mesurant (boulot d’abeille devenue rusée) les temps que mettent deux carreleurs de pays différents pour poser proprement 100m² de carrelage, on aura un résultat pertinent en termes de mesure de productivité manuelle, laquelle peut produire, à elle seule, des biens matériels, tel du pain et des maisons.

                Si on la calcule en mesurant ce que deux avocats de pays différents génèrent comme chiffre d’affaire ou marge nette, on aura un résultat pertinent en termes de productivité intellectuelle, laquelle ne produit jamais, à elle seule, le moindre bien matériel, la moindre carotte. 

                Il me semble que l’INSEE ne calcule d’aucune de ces deux manières.
                Il me semble que l’INSEE ne calcule qu’à l’échelle nationale. Elle prend le PNB et le divise par le nombre d’heures travaillées en France telles qu’elles ressortent des livres compables des entreprises par le biais de lURSSAF. 
                A la limite, dans un pays de supernintelligents, il n’y aurait plus que des gens produisant de la pensée. Le rapport entre le PNB et les heures de travail montreront une productivité très forte (Dieu n’est pas le seul à savoir que les honoraires des penseurs sont chers) pendant que le pays ne produira strictement rien de concret, qu’il ne vendra rien à l’étranger et devra absolument tout importer.



                • exocet exocet 14 janvier 2012 20:31

                  Easy a écrit :
                  « Je vous rejoins sur le fond et pour la faire courte, c’est parce que les Français sont les plus intelligents qu’ils sont les plus fainéants »

                  Faux :
                  -selon une étude d’universitaires anglais, le QI moyen des Français est dans la moyenne basse de l’Europe, après celui des Italiens et des Serbes.
                  -D’autre part, prétendre que les Français sont fainéants est méconnaitre le fait que la productivité des entreprises Françaises par individu est la plus élevée d’Europe, au sens de l’OCDE.
                  -D’autre part encore, si malgré cette productivité nos entreprises rencontrent des difficultés, c’est dû au poids de l’état, le plus élevé en Europe, avec le nombre de fonctionnaires et homme politiques par habitant le plus élevé d’Europe (=plus de bouches inutiles à - bien - nourrir).


                • Scual 14 janvier 2012 15:25

                  En même temps je ne sais pas trop s’il y a vraiment le moindre intéret à essayer de critiquer le tract qu’est le Figaro.

                  Je veux dire que ceux qui le lisent ne s’intéressent pas à la vérité et n’auront jamais vent des ces critiques, quand à tout les autres, il savent avant même d’avoir lu que c’est des conneries et n’ont même pas besoin qu’on leur démontre la supercherie...

                  Perso je conseillerait plutôt de se pencher sur les cas, du Monde ou de Libé qui ne sont plus du tout ce qu’ils sont dans l’imaginaire collectif et depuis plusieurs années maintenant.


                  • restezgroupir44 restezgroupir44 14 janvier 2012 15:37

                    Nous sommes tellement feignants qu’il arrive que des feignants se suicident voir france telecom,edf etc......même les djeunes sont feignants voir l’augmentation du taux de suicides chez eux !

                    Il y à des crimes que le grand patronnat est responsable et dont il devra rendre compte un jour !

                     smiley


                    • RESTEZGROUPIR44 A TOUT A FAIT RAISON si la vraie gauche passe avec le ps

                      IL FAUDRA JUGER SARKO ET SES MINISTRES INCOMPËTENTS ET BANQUIERS ARROGANTS ET LE MEDEF....POUR TOUS LES SUICIDES

                      DE JEUNES AU CHOMAGE ET CHEZ LES MERES DE FAMILLE ISOLEES AVEC DES GOSSES

                      c est trop facile de donner plus aux riches et rien aux necessiteux IMPUNEMENT............


                    • exocet exocet 14 janvier 2012 20:51

                      Tout est un probleme de gestion.

                      Les entreprises Françaises ont la productivité la plus élevée d’Europe au sens de l’OCDE. Dans les PME on y pressurise les salariés à la limite du possible : NON, ces Français là ne sont pas des fainéants !

                      Si les Pays latins s’en sortent moins bien, c’est que, par manque de civisme, le contrat social y est moins bien respecté qu’ailleurs.

                      Entre les fonctionnaires et politiques Grecs corrompus jusqu’à la moelle, les fonctionnaires et politiques Français les mieux payés, les plus nombreux et les moins productifs d’Europe, l’argent part dans nos Pays à nourrir des improductifs.

                      Le probleme vient de ce que pour certains, être élu ou haut fonctionnaire constitue « une planque », et la possibilité de favoriser les uns contre les autres, c’est à dire, diriger par la démagogie.

                      A partir de là, la valeur travail s’en trouve diminuée, cette valeur qui doit pourtant être à la base d’une société cohérente.
                      Tout le reste suit : dès lors le parasitisme est élevé au rang d’art de vivre, et c’est à celui qui tire le plus la couverture à lui.

                      Ne vous plaignez pas : vous avez les représentants que vous méritez : ils sont, censément, « l’émanation du peuple », si ça pue, c’est que quelque chose est à revoir...


                    • Absolute 14 janvier 2012 18:12

                      Moi je sais par extérience, pour avoir travaillé autant dans le public que dans le privé, dans des PME et dans une grande banque que ceux qui se plaignent le plus sont généralement les moins à plaindre. Si vous saviez comme les gens se plaignent dans certaines administrations qui ont tout du paradis professionnel... C’est hallucinant.


                      • grangeoisi 14 janvier 2012 18:42

                        On a surtout besoin de pognon. Va être marrant quand la Chine va se casser la gueule.Là du coup, on placera l’argent chez nous, au pays des fromages qui puent, hélas de moins en moins d’ailleurs !

                         

                        2012 on ne sait pas qui sera la président mais sûr on aura un sacré chambardement vers l’Asie, Ho ! La surchauffe, va être marrant comme tout. D’ici que l’on attrape une immigration jaune ; c’est que des millions d’individus à caser , c’est pas être facile !


                        • fredleborgne fredleborgne 14 janvier 2012 19:16

                          On a reproché aux français d’avoir choisi un empereur (Napoléon) dans un peuple (le peuple corse) dont les romains ne voulaient pas pour esclaves.

                          Si les français étaient impropres à la servitude des ultra-libéraux grâce aux corses ?


                          • aliante 14 janvier 2012 19:17

                            Après la phase délocalisation ,la phase rincez les marchés financiers sur le dos du peuple
                            voici la nouvelle etape ,travailler pour la gloire pour contenter l’Oligarchie dont Dassault fait parti ,Monsieur allez vous faire mettre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès