Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Femmes voilées, vous n’accompagnerez plus vos enfants lors de sorties (...)

Femmes voilées, vous n’accompagnerez plus vos enfants lors de sorties scolaires

Femmes voilées, vous n’accompagnerez plus vos enfants lors de sorties scolaires : le 31 mai 2011 ainsi en a décidé l’assemblée

Le 31 Mai 2011 a été adopté par l’assemblée nationale avec les seules voix de l’UMP un texte sur la laïcité, un énième texte sur la laïcité….

Ce texte comprenant 14 propositions indique entre autres que les parents accompagnateurs à l’école des sorties scolaires ne pourront pas être des mamans portant le voile

Quelques élément historiques sur la laïcité en France

La France a un long passé de guerres de religion sur son sol, un rapport proche entre l’Eglise et l’Etat. La France a longtemps été la fille ainée de l’Eglise. Non sans douleur..Les guerres de religion entre protestants et catholiques, l’inquisition, le maintien d’une seule opinion possible…

En 1789, par la révolution, il y a eu la volonté de renvoyer aux orties et à la guillotine les représentants proclamés d’une charge divine, ceux-ci n’ont rien pu faire, ils ont perdu la tête ! Le peuple, ses bourgeois aussi, ont renversé cette royale destinée, qui s’était mis le manteau de protection de Dieu.

Peine perdue…C’est peu dire comme c’est important la laïcité en France. Petit à petit, le principe de laïcité devait être le garant de la notion d’égalité d’opinion, de droits. Au fur et à mesure du développement de l’instruction pour tous, cela s’est imposé encore davantage, par les lois de Jules Ferry. Par l’école, la laïcité a fait un bond en avant. Instruction, égalité, laïcité…pouvons nous le dire ?

Puis en décembre 1905, la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, non sans affrontement idéologique, a été promulguée.C’est un événement fondateur de la société.

Je vous recopie le titre premier ci-dessous, article 1 et article 2 extrait de la loi de 1905

Article premier. - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

Art. 2.- La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes. Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d'aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons. Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l'article 3.

La Constitution du 4 octobre 1958 est le texte fondateur de la Ve République. L’article 1er de la constitution de 1958 pose le principe de la laïcité.

Art. 1. - La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

Réflexion actuelle

Il n’y a pas de religion d’Etat en France officiellement, il est de moins en moins rare de voir pourtant, nos responsables politiques apparaître comme de bons catholiques pratiquants, et de remarquer toujours, des usages marqués de la religion catholique.

Quid du président Sarkozy qui est allé chercher son titre de chanoine ?

Quid du ministre Fillon, ministre, se déplaçant pour la béatification du pape Jean-Paul II ?

Quid du tocsin qui sonne encore toutes les heures dans des villages en France, dans une France catholique de moins en moins catholique pratiquante mais de culture catholique toujours…tocsin qui gène ceux qui comme moi, ont le sommeil léger, et une montre largement suffisante pour connaitre l’heure !

Nous sommes en France, dirons certains, quoi de plus normal ! Catholiques nous sommes, au moins par un passé, par une culture…

Certains signes d’usagers sont donc bien évidemment présents dans l’espace public.

Pas de signes ostentatoires dans les espaces publics

Il existe une charte de la laïcité en France produite pour réguler ce qui peut exister dans les établissements publics, charte de 2009.

Cette charte, que je vous invite à regarder de plus près, fait une nette distinction entre l’usager et l’agent du service public.

Extrait :

« Les usagers des services publics ont le droit d’exprimer leurs convictions religieuses dans les limites du respect de la neutralité du service public, de son bon fonctionnement et des impératifs d’ordre public, de sécurité, de santé et d’hygiène. »

L’usager peut donc présenter des signes religieux, il n’a pas le droit de faire état de proxénétisme religieux. Mais il peut « exprimer » ses opinions, et porter un signe identifiable Cà, c’est dans la charte.

L’espace public, c’est aussi l’école.

Cette école de Jules ferry où les « bons parents » devraient au maximum de leur possibilité entourer leurs enfants, agir en co-éducateurs-trices avec les enseignants.. .

Lors des sorties scolaires, des mamans, des papas accompagnent. Certaines de ces mamans accompagnatrices portent un voile. Et maintenant cela fait polémique.

On ne parle pas de personnes en burqua, on parle de femmes avec un foulard, un simple foulard. Les parents accompagnateurs ne viennent qu’en renfort, pour accompagner au cinéma, à la bibliothèque, en forêt. Certaines sorties sont annulées faute de parents accompagnateurs.

Le ministre de L'Education,Luc Chatel, a énoncé en mars 2011 que "les parents d'élèves se placent dans une situation comparable à celle des agents publics".

En quoi, ces parents font office d’agents publics ? Ils en ont pas le statut, ils n’ont pas à faire de proxénétisme dans le cadre de cet accompagnement, ces mères accompagnent, ne sont pas responsables de la classe, et ne prennent que le rôle confié par l’enseignant.

Ces parents ont, de toute façon, le droit de venir chercher leurs enfants à l’école avec un foulard sur la tête, elles sont donc vues des enfants de cette manière là.

L’école est l’endroit où s’enseignent la citoyenneté, la laïcité, le droit de chacun à développer ses propres opinions. Cela devrait être un lieu de débat et d’ouverture. Pourquoi la consigne est donc de fermer la porte, à des personnes de bonne volonté qui font la démarche volontaire de vouloir accompagner les classes de leurs enfants ? L’école, pour l’égalité des chances, que nenni...Cette mesure stigmatise des mères qui devraient donc rester chez elles, entre elles, dans leur communauté ? Qu’en est-il par extension pour la préparation des fêtes d’école ? de leur égalité reconnue par rapport aux autres parents ?

Implication des parents, des mères…

En janvier 2011, est paru un autre décret au journal officiel pour « lutter contre l’absentéisme scolaire ».

La mesure : suspension des allocations familiales si absentéisme scolaire des élèves supérieure à 4 demi-journées par mois… Initiatives approuvées entre autres par Roselyne Bachelot qui a dit, que cela « montre l'engagement continu du gouvernement pour favoriser la responsabilité des parents d'élèves et leur implication dans la scolarité de leur enfant ».

Cela concerne tous les parents bien sur, mais en ces temps où l’immigration est un sujet qui revient souvent sur le devant de la scène, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec cette implication à l’école et ce décret de janvier 2011…si l’on ne prend que le cas d’enfants de parents musulmans, comment d’un coté refuser des mamans avec un voile qui veulent s’impliquer dans la vie scolaire de leurs enfants au nom de la laïcité et d’un autre, en appeler à la responsabilité des parents d’élèves dans l’implication de la scolarité de leur enfant…

Et ce symbole du foulard...

D’autre part, pour conclure, même si le débat devrait pouvoir s’ouvrir, ce foulard, souvent décrié comme un symbole de la femme opprimée musulmane, n'a été vu sur bien des têtes de femmes courageuses, qui se sont levées pour leur liberté lors de ce printemps arabe. Sans pour autant faire un obligatoire amalgame entre musulmanes et femmes arabes, n’opprimons pas des femmes en France, à la tête voilée, qui veulent accompagner leurs enfants à l’école …

 

Liens :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/31/97001-20110531FILWWW00681-laicite-l-assemblee-vote-la-proposition.php

http://fr.wikisource.org/wiki/Loi_du_9_d%C3%A9cembre_1905_concernant_la_s%C3%A9paration_des_%C3%89glises_et_de_l%27%C3%89tat

http://www.eglise.catholique.fr/actualites-et-evenements/actualites/nicolas-sarkozy-installe-chanoine.html

http://www.sante.gouv.fr/la-charte-de-la-laicite-dans-les-services-publics.html

http://s1.lemde.fr//mmpub/edt/doc/20110303/1487927_f549_reponse.pdf

 

Moyenne des avis sur cet article :  2.49/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • LE CARDINAL 10 juin 2011 10:41

    Femmes voilées, vous n’accompagnerez plus vos enfants lors de sorties scolaires : le 31 mai 2011 ainsi en a décidé l’assemblée

    très très bonne loi...continuons en ce sens.
    Les enfants n’ont pas à subir ce carnaval...


    • Bovinus Bovinus 10 juin 2011 11:48

      Ont-ils à subir l’idiotie de nos élus et des imbéciles qui les cautionnent ?


    • terreetciel terreetciel 10 juin 2011 10:43

      Il existe une loi très ancienne qui prevoit que pour des raisons de sécurité, tout le monde doit pouvoir être identifié par son visage sur la voie publique (masques autorisés le jour de carnaval). Il ne sert à rien d’inventer de nouvelles loi, il suffit d’appliquer celles qui existent


      • Rounga Roungalashinga 10 juin 2011 11:06

        Il existe une loi très ancienne qui prevoit que pour des raisons de sécurité, tout le monde doit pouvoir être identifié par son visage sur la voie publique

        Pourriez-vous me dire quelle est cette loi s’il-vous-plaît ? J’ai demandé à de multiples intervenants de me la citer, mais pour l’instant aucun n’a pu me satisfaire. J’en suis arrivé à la conclusion que cette loi n’existe pas en France (elle existe en Belgique), alors si vous pouviez m’éclairer...


      • Lili Barbeuze Lili Barbeuze 10 juin 2011 15:27

        Bien sur.mais on ne parle pas de burqua ici ou autre,je ne parle que de voile.Et une femme voilée,on peut l’identifier par son visage.
        Ce n’est pas le sujet dont je parle


      • Marc Viot Marc Viot 10 juin 2011 15:28

        Un voile laisse le visage visible. Mais est-il précisé voilée de façon à masquer le visage ?


      • Antoine Diederick 10 juin 2011 10:56

        Bonjour,

        "En quoi, ces parents font office d’agents publics ? Ils en ont pas le statut, ils n’ont pas à faire de proxénétisme dans le cadre de cet accompagnement, ces mères accompagnent, ne sont pas responsables de la classe, et ne prennent que le rôle confié par l’enseignant.
        « 

        si je puis me permettre, le mot proxénétisme est-il le bon ? » Prosélytisme " ne serait-il pas plus approprié ?


        • missionaryman missionaryman 10 juin 2011 12:47

          Un petit commentaire en passant : ce lapsus de proxénétisme en place et lieu de prosélytisme est on ne peut plus révélateur. Si une femme n’est pas voilée, c’est qu’elle est une pute !
          L’auteur à beau habiller son argumentation d’un salmigondis pseudo-républicain, son inconscient musulman parle !
          Avis à tous, la couleur est annoncée !


        • Lili Barbeuze Lili Barbeuze 10 juin 2011 15:25

          Merci,c’est pas du tout le bon mot en effet,vous avez completement raison.C’est mon 1er post sur agoravox,et j’ai vu que l’on ne peut pas modifier de suite son erreur une fois le texte mis...
          je peux modifier maintenant vous savez ?


        • Bovinus Bovinus 10 juin 2011 12:49

          @ juluch

          Vous n’avez pas tort sur le fond, mais vous vous trompez en citant la loi de 1905 et en criant à la laïcité. Les pratiques vestimentaires, marquées culturellement, ne peuvent pourtant être assimilées à des pratiques religieuses. C’est un amalgame dangereux.

          De cette religion, de ces moeurs, de ces coutumes on en veut pas !!

          En revanche, quand vous parlez de coutumes, vous êtes dans le registre adéquat. Mais ce n’est pas avec des lois que l’on règle ce genre de problème (en admettant que c’en est un). On les règle soi-même. En se mobilisant, en dialoguant fermement, en créant une pression sociale. L’attitude lâche qui consiste à se retrancher derrière des principes « républicains » ou « laïcs » ne peut qu’être contreproductive. Déjà, parce que ces principes n’ont pas vocation à viser des usages ou des coutumes, car ils ont été adoptés pour remplir d’autres objectifs (tenir l’Église à distance du domaine politique), mais aussi parce que interdire le port du foulard au nom de la religion est hypocrite et discrédite finalement le principe même de laïcité. Le résultat ne peut qu’être catastrophique. Les populations visées voient bien qu’on leur ment, et par mauvaise foi ne font que persister, se replier dans le communautarisme, adopter une attitude antagoniste et agressive.

          Une bonne engueulade entre parents d’élèves vaut mieux qu’une mauvaise loi. Encore que pour cela, il faudrait que la partie censée protéger les intérêts de la culture « autochtone » soit unie et d’accord, ce qui est loin d’être le cas. En fait, la plupart des gens s’en tapent. Croire que la défense des traditions et de la culture catholiques et françaises est une chose qui préoccupe les gens est une illusion. Si cela était en effet le cas, ces problèmes seraient « tués » dans l’œuf dès les premières manifestations, des mesures efficaces seraient prises par les fonctionnaires du logement, de la police, etc. Les éléments trop manifestement allogènes ne pourraient pas sortir dans la rue sans subir de remarques, de regards appuyés, parfois pire.

          L’individualisme est un cancer social et vous semblez ignorer un fait important : la communauté des musulmans n’en souffre pas. C’est pour cela qu’ils gagnent du terrain. L’hypocrisie des mœurs et des lois est une chose qui dessert finalement ceux qu’elle est censée protéger, mais c’est fait exprès. Le gouvernement ne cherche qu’à détruire le tissu social et se fout pas mal en vérité de savoir comment tu t’habilles et quelle est ta religion ou ta culture (à partir du moment où tu consommes...). Ce qui l’intéresse, c’est la destruction sociale et culturelle, afin que les gens soient isolés, dispersés, désunis, incapables de se mobiliser. C’est à dire, à sa merci.


        • vivacuba vivacuba 10 juin 2011 14:17

          Juluch, son char et ses pataugas FN ..un grand moment de délicatesse et d’humanité.
          Juluch et sa clique Fn s’en donne à coeur joie pour commenter cet article.

          Cette interdiction du port du voile en accompagnement scolaire n’est qu’une nouvelle façon de stygmatiser les musulmans et de permettre à Sarko d’esperer récuperer quelques voix à l’extréme droite.
          Rien ne justifie une telle mesure et c’est une insulte et un manque de respect pour ces femmes .
           
          Pour paraphraser Juluch,j’écris :"De cette politique fascite, de ces intolérants, de ces racistes on n’en veut pas .


        • Robert GIL ROBERT GIL 10 juin 2011 20:16

          Nous sommes un état laïc, c’est à dire qu’il y a séparation entre l’église et l’Etat, pourtant l’Etat subventionne des lycées privés confessionnels. Dans les villes les réparations des églises sont effectuées avec des deniers publics, néanmoins l’utilisation des édifices est soumise au bon vouloir de l’évêché ! Les jours fériés religieux sont reconnus par l’Etat et le président de la république est chanoine de Latran. Lors de catastrophes, il fait donner des messes pour les victimes auxquelles il assiste en tant que président et effectue le signe de croix. Et lorsque nos politiques rencontrent officiellement le pape, combien d’entre eux s’agenouillent et lui baisent la main  ?

          lire ci-dessous la laicité a la française :

          http://2ccr.unblog.fr/2011/01/25/vous-avez-dit-laicite/


        • ali8 10 juin 2011 11:15

          la République Française est un état catholique, le Président de cette République est un catho confirmé : il pénétre dans les Cathédrales pour accompagner les soldats morts en service commandé par son ordre
          cette nouvelle brimade s’inscrit encore dans la discrimination et la stigmatisation des musulmans par ce gouvernement qui n ’hésite pas à partir en croisade et pense être réélu en prenant des voix au FN
          une nlle brimade est en cours : la longueur des jupes de certaines écolières est considérée comme étant un signe ostentatoire religieux
          tout ceci est orchestré par des catholiques tous bâptisés portant allégence au Pape auquel ils rendent visite et l’on note que pas un seul mot de leurs discussions n’est connu du public
          pour l’instant il s’agit d’une guerre déclarée au musulmans qui ne tomberont pas dans le panneau d’une réplique violente et espérée du gvt
          nous vivons parmi un peuple injuste : ô allah, délivre nous de tout peuple injuste
          après le niqqab ils s’attaquent au hijjab, ce que j’avais prévu lors de la parution des articles concernant la burqa, à la longueur des robes qui sera probablement réglementée d’ici peu
          il faut s’attendre à de nlles attaques avant les élections perdues d’avance pour eux car personne n’oublie les lois antisociales qui ne seront jamais cachées par une burqa fumigène


          • Kookaburra Kookaburra 10 juin 2011 11:57

            Vous voulez interdire les cloches de l’église et autoriser le voile ? Vous pensez que les deux choses sont comparables ? Certains érudits musulmans maintiennent que le voile «  n’a rien à faire avec islam  », et effectivement, on peut difficilement trouver une référence dans les textes saints. Couvrir les cheveux est une tradition bien plus ancienne que l’islam, et n’est pas spécifiquement islamique. D’ailleurs, dans certains pays beaucoup de musulmanes ne portent pas le voile. En Europe le port du voile à l’inconvénient d’afficher très visiblement sa religion, ce qui est contraire aux coutumes européens, et qui est, pour cette raison, ressenti comme un refus de s‘intégrer ou une revendication contestataire du droit à la différence. Si tout le monde portait un signe ostentatoire de sa religion, catholiques, protestants, juifs etc., la cohésion sociale en souffrait, au profit du communautarisme. Dans certains pays musulmans le port d’un tel signe est obligatoire pour les chrétiens : c’est une contrainte qui les isole. Porter le voile en Europe est comparable. Accuser les non-musulmans d’intolérance à ce sujet c’est oublier le fait que pour nous autres il est difficile à comprendre et à admettre qu’une religion peut prescrire les vêtements qu’on porte et la nourriture qu’on consomme. De telles prescriptions ne sont pas totalement absentes dans l’Ancien Testament, il est vrai, mais peu de croyants les considèrent comme obligatoires. Ce sont des choses matériels qui pour la religion et la foi sont peu importants.


            • Lili Barbeuze Lili Barbeuze 10 juin 2011 16:06

              Merci pour votre commentaire,je recommence ma réponse,je ne la vois pas.J’entends votre reflexion.
              Le voile est une pratique tres ancienne apparue bien avant l’Islam,et des musulmans ne portent pas le voile,et selon une lecture de l’Islam,n’ont pas à mettre le voile.
              Ce n’est pas une obligation de la religion musulmane,apres il y a différentes lecture du coran etc..
              Je suis d’accord avec vous.
              J’aurais du le préciser dans mon article.

              Pour autant,en France,on stigmatise beaucoup les musulmans à partir du voile,et donc je voulais repondre à ça.
              Je ne veux pas interdire les cloches des eglises,je reconnais la culture de base de la France.
              Je veux aussi faire remarquer que nous sommes à la fois tres attachés a la notion de laicite, j’adhère complètement.

              Toute fois,je voulais faire remarquer que la laicite,c’est permettre aussi l’expression et visiblement certaines expressions passent mieux que d’autres.Les catholiques ont souvent des signes ostentatoires qui ne sont même pas relevés car la France étant de culture de base chrétienne,cela fait partie du paysage....Certains signes sont de plus en plus ostentatoires d’ailleurs,un ministre en tant que ministre se rend a la beatification du Pape,c’est ostentatoire,non ?

              Dans mon article,je fais aussi la différence entre l’usager et l’agent public,car il y a différence.

              Je reviens à ce texte,faut il interdire des mamans visage découvert,absolument pas dans la propagande,parce qu’elles ont un voile sur la tête ?


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 juin 2011 12:05

              Il ne faut pas oublier que le coran, base de l’islam contient des passages faisant explicitement l’apologie des discriminations négatives à l’encontre des non musulmans et des femmes.

              Est il admissible que des personnes témoignent de leur attachement à l’apologie de la discrimination négative lors de déplacement scolaires ?

              La réponse est bien évidemment NON !

              Les signes témoignant d’une volonté d’adhésion à un texte liberticide doivent être proscrits et une religion quelle qu’elle soit ne peut être exemptée de s’abstenir de faire l’apologie de la discrimination négative.

              La liberté de conscience et de religion n’autorise pas la violation des autres droits de l’homme !


              • Lili Barbeuze Lili Barbeuze 10 juin 2011 16:17

                Les religions de maniere generale,sont discriminantes a l’égard de ceux qui n’ont pas la même et à l’égard des femmes.
                relisez SAint Paul,Saint Augustin,Saint Jerome,et autres et autres, c’est pas mieux franchement.
                Des personnes de tout bord,franchement c’est dur d’être une femme parfois.et les religions en general ne nous aident pas.

                Les discriminations a l’égard des femmes sont a combattre,les femmes voilées ne sont pas à combattre.
                Refuser des femmes parce qu’elles sont voilées à l’ECOLE en tant qu’accompagnantes,c’est les discriminer à elles.Les eloigner de leur droit de participer a la vie scolaire etc...


              • manusan 10 juin 2011 12:23

                La République doit dompter l’islam par la force comme elle l’a fait avec l’église. Et si l’islam n’est pas d’accord avec ça, alors il devra être chasser.


                • LE CARDINAL 10 juin 2011 12:39

                  l’islam ???

                  c’est quand même ATATURK qui en parle mieux...laïc oblige !

                  "Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux sheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies."

                  Mustapha Kémal Atatürk


                  • Robert GIL ROBERT GIL 10 juin 2011 20:22

                    Ataturk c’est bien beau mais dieu qu’est-ce qu’il en pense. ?....voir ci-dessous :

                    http://2ccr.unblog.fr/2011/04/11/et-dieu-dans-tout-ca/


                  • Lili Barbeuze Lili Barbeuze 11 juin 2011 18:59

                    Le CARDINAL

                    Je vous réponds,pour ceux qui vous liront surtout.
                    La raison de ces posts c’est de discuter,d’echanger des points de vue,et que tout homme/femme s’élève pour lui/elle et le monde qui l’entoure.

                    ce post soulevait le débat sur l’application d’une certaine laïcité qui finalement stgimatise une religion : l’Islam, des personnes : les musulmans,les musulmanes.
                    porteurs de voile ou non.
                    Vous incarnez à travers toutes vos réponses,et vos posts le prototype absolument non laïc qui prône la haine de l’étranger.Voilà la dérive justement de cette application discutable de la laicité : l’intolerance,le rejet de l’autre etc..la faute à l’autre

                    L’etranger musulman serait la cause de tous les maux de la sociète française,pour vous.Le FN n’est pas la solution,il faudrait d’autres ecrits,etc...pour le montrer

                    Vous ne parlez pas de laïcité,vous attaquez L’islam,et mélangez intégrisme musulman et islam modéré.vous surfez sur l’amalgame ...


                  • Loatse Loatse 10 juin 2011 12:48
                    Le hijab.
                     C’est le voile islamique classique, le plus répandu en France, où il est souvent assimilé au « foulard ». Il couvre la tête et le cou, parfois même les épaules, mais laisse voir le visage de celle qui le porte. Il est souvent complété par une tunique ou un imperméable. Il s’est généralisé dans le monde musulman. Il est formé sur la racine arabe « hajaba », qui signifie cacher, dérober aux regards, mettre une distance. (AFP pour le figaro)

                    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/04/22/01016-20100422DIMWWW00349-les-differents-types-de-voiles-islamiques.php

                    Rien à voir avec le foulard, simple élément décoratif..

                    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.coiffuresafricaines.com/wp-content/uploads/2009/05/alicia_keys_foulard.jpg&imgrefurl=http://www.coiffuresafricaines.com/2009/05/06/accessoiriser-sa-coiffure-comme-alicia-keys-en-foulard/&usg=__87MmEjy0J7hMNCy8h-a0gvmem74=&h=462&w=397&sz=20&hl=fr&start=43&zoom=1&tbnid=ArulVz8FJya-zM :&tbnh=107&tbnw=92&ei=xfTxTYvJOc2s8QOE8oS0Aw&prev=/search%3Fq%3Dfoulard%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26biw%3D1348%26bih%3D528%26tbm%3Disch&um=1&itbs=1&iact=rc&dur=203&page=3&ndsp=30&ved=1t:429,r:15,s:43&tx=42&ty=75
                    Le hijab. C’est le voile islamique classique, le plus répandu en France, où il est souvent assimilé au « foulard ». Il couvre la tête et le cou, parfois même les épaules, mais laisse voir le visage de celle qui le porte. Il est souvent complété par une tunique ou un imperméable. Il s’est généralisé dans le monde musulman. Il est formé sur la racine arabe « hajaba », qui signifie cacher, dérober aux regards, mettre une distance. AFP
                    Le niqab. Ce voile est généralement utilisé en France par celles qui portent le voile intégral. Composé d’un voile pour couvrir les cheveux et d’un autre pour couvrir le visage, il ne laisse apparaître que les yeux. Le niqab s’est répandu sous l’influence de l’islam wahhabite dans le monde musulman, notamment dans les pays du golfe Persique, et surtout en milieu urbain. Certaines femmes y ajoutent des lunettes de soleil et des gants, voire un masque.
                    Le sitar. Signifie « rideau » en arabe. Il s’agit d’un voile intégral qui ressemble beaucoup au niqab mais qui couvre entièrement le visage, y compris les yeux. Il est très fin pour permettre aux femmes de respirer et de voir. AFP
                    La burqa. C’est le voile le plus complet. Bleu ou marron, il couvre complètement la tête et le corps. Un grillage dissimule les yeux. Cette tenue traditionnelle des tribus pachtounes afghanes est devenue aux yeux du monde le symbole du régime des talibans en Afghanistan, qui l’ont rendue obligatoire. Il est quasiment inexistant en France. AFP
                    Le tchadri. Très similaire à la burqa, il est aussi porté en Afghanistan. Il couvre moins complètement le corps de la femme que la burqa, laissant apparaître ses mains et le bas de ses jambes. Il est adapté pour que les femmes puissent sortir leurs bras pour faire le marché, par exemple. AFP
                    Le tchador. Très répandu en Iran, le tchador est un vêtement traditionnel porté principalement aujourd’hui par les pratiquantes. Il s’agit d’une grande pièce de tissu posée sur la tête, laissant apparaître l’ovale du visage, tenue fermée de l’intérieur à l’aide des mains, voire des dents si la femme a besoin d’utiliser ses bras. Le port du tchador n’est pas obligatoire dans la République islamique, à la différence du port d’un voile sur la tête. AFP
                    <SCRIPT language=javascript type=text/javascript>
                    D20100422DIMWWW00349 = new FigDiapo('A20100422DIMWWW00349',6,'V20100422DIMWWW00349',9);
                    </SCRIPT>

                    • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 10 juin 2011 17:26

                      Merci de remettre les choses à leur place. Bien que finalement ça ne change rien à la confusion ambiante... Niqab ou hijab, la distinction n’empêchera pas l’amalgame, puisque volonté est clairement affichée, ici, de se payer la tête des musulmans.
                      C’est pathétique, j’en ai l’estomac noué.
                      Je viens de prendre conscience qu’en guise de révolution, nous aurons droit à une bonne guerre civile entre nos chères têtes blondes et nos chères têtes brunes. Musulmans de France et de Navarre, jusque quand allez-vous accepter de vous faire marcher sur les pieds ?

                      @ l’auteur : merci pour cet article.


                    • LE CHAT LE CHAT 10 juin 2011 12:56

                      encore une histoire de voile qui revient sur le tapis ( de prière  smiley )

                      très bonne loi , comme je trouverai anormal d’avoir des accompagnants habillés en tenue d’Adam ou Eve , de SS ou de KKK , ou tout autre costume folklorique ! ou alors seulement pas accompagner les enfants au Carnaval !


                      • Rholala Rholala 10 juin 2011 14:42

                        Vive Carnaval !

                        Réponse simple & concise : excellent !


                      • Robert GIL ROBERT GIL 10 juin 2011 13:14

                        pour le plaisir une autre histoire de voile :

                        http://2ccr.unblog.fr/2010/11/01/religion-et-soumission/


                        • spanio 10 juin 2011 13:39

                          Mais que lui reprochez a l’Islam ?? Mais pourquoi cette religion vous fait elle tant peur ? LA CONNAISSEZ VOUS AU MOINS POUR LA JUGER ?

                          Quand je vois ces comm , je me dis que la plupart sont ignorants , et sont aveuglés par les médias islamophobes , à la solde du pouvoir en quete des électeurs du FN..Posez vous la question.C est un simple fichu qui vous fout la trouille ?? Inquietez vous plutot de la situation économique de la France , le pouvoir d achat pour lequel Sarko 1er a été élu , le meme qui , pour masquer ses nombreux échecs , lance des débats inutiles sur la burqa , l identité nationale , la laicité , l islam et j en passe.Comment pouvez vous tomber aussi facilement dans le panneau ?? Le monde est en train de changer , ne basculez pas dans l obscurantisme et le musulman n est pas un bouc émissaire .C est pas l Islam qui est responsable de la crise , des délocalisations ,du chomage , de l insécurité , de la baisse du pouvoir d achat.Prenez vous en plutot aux politiques incompétent qui se succèdent depuis plus d un demi siecle , aux banksters qui sont en train de nous mettre sur la paille , aux va- t en guerre qui ne respectent plus aucune souveraineté des pays , au capitalisme sauvage etc...

                          Les médias sont sous contrôle et je pensais que les lecteurs d agoravox étaient plus éclairés mais quand je vois l’intolérance des comm , j me suis trompé .Ya un papy de 93 ans qui nous dis actuellement de nous réveiller , de nous indigner..Big up pour Mr Hessel.

                          Alors indignez vous au lieu de chippoter pour qques détails aussi insignifiant q un foulard...

                           

                           


                          • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 10 juin 2011 17:40

                            Pareil, merci spanio ! Je crois que certains ont besoin d’un ennemi pour justifier la frustration engendrée par leur médiocrité...


                          • Lili Barbeuze Lili Barbeuze 10 juin 2011 19:24

                            Merci à vous 3.En faisant cet article,je voulais parler de cette "défense de la laicite qui finalement empeche des mamans parce qu’elles sont voilées de participer a des sorties scolaires en tant qu’accompagnantes.
                            Le voile n’appartient pas a la religion musulmane etc...

                            je ne m’attendais pas à autant de commentaires.
                            mais quand je regarde de plus pres,ce qui m’attriste,c’est que la plupart de ces commentaires montrent une haine de l’autre, qui d’abord vient d’une peur,et d’un certain obscurantisme,et de tout ce dont vous parlez...

                            peu de personne parlent du lien que l’on peut du coup établir entre ce texte décidé a l’assemblée et des mères,une catégorie de mères,mises en situation d’éloignement de l’accompagnement scolaire de leur enfant.Ca me parait grave cette conséquence.Au lieu de favoriser un laicité,cela isole,cela sépare,cela coupe...c’est ça la laïcité ?


                          • Jean-Pierre 11 juin 2011 07:19

                            Je chipote:pourquoi parle-t-on sans cesse des « mamans » ?!Maman,cela s’emploie dans la sphère privée .Les femmes qui ont des enfants sont:des mères,point ! C’est exaspérant,ce « maman »prononcé avec 4 M.Encore une confusion !C’est l’ère des bisounours ! « Maman »,c’est gnan-gnan !Non mais !


                          • Loatse Loatse 10 juin 2011 14:30

                            Spanio,

                            la tolérance c’est pour tous... J’ai parfois accompagné des enfants dans le cadre des sorties scolaires, à ces occasions je n’ai pas porté ma croix egyptienne qui ne me quitte jamais au quotidien, mes filles elles mêmes se sont vu interdire leurs croix de bapteme au collège.. tout ceci est parfaitement normal, AUCUN signe distinctif religieux ne doit rentrer à l’école..

                            Le hijab, improprement nommé foulard et qui est en fait un signe distinctif religieux n’y a pas sa place non plus...

                            Pourquoi donc crier au scandale, à la discrimination bref chouiner comme s’il y avait mort d’homme quand il petit effort suffit de faire un petit effort ???

                            Le hic, c’est que depuis quelque temps, on nous prend pour des imbéciles en exigeant que nous fassions nous, les non musulmans de plus en plus de concessions..

                            En belgique par exemple, il a été décidé (par un non musulman je précise) que dans les prisons, lors du ramadan les prisonniers non musulmans seront privé de repas de midi pour ne pas offenser leurs co-détenus... ! A molenbeck (quartier de bruxelles), les employés municipaux ne peuvent déjeuner ou même manger une barre mars ni boire dans les locaux administratifs lors du ramadan !!!

                            L’islam que nous avons connu il y a quelques décennies encore n’est pas comparable avec sa radicalisation qui gangrène aujourd’hui les sociétés qu’elles soient occidentales ou non... et avec la bénédiction des pouvoirs publics...

                            Donc pas de tribunaux de charia ici (comme en angleterre), pas de halal ou casher dans notre assiette sans que nous soyons au courant, pas de medecins femmes obligatoires dans les hopitaux..

                            Traitement identique pour tous les citoyens quelques soient leur confession. Le religieux doit rester dans la sphère privée.. point barre, non négociable !






                            • Triodus Triodus 10 juin 2011 15:24

                              Bravo ! C’est pourtant simple. +1


                            • ali8 10 juin 2011 20:24

                              moi, j"entends un bruit de bottes


                            • yazan 10 juin 2011 15:09

                              nous vivons dans une société ou l’intolérance se retrouve de plus en plus instrumentalisée depuis 4 ans.... Ceci est d’autant plus malsain que les amalgames sont légion : religion, islam, immigration, on mélange un peu tout et n’importe quoi, et cela est souvent contraire à nos principes fondateurs (il est d’ailleurs très amusent de voir comment certains parlent de nos « vraies valeurs » en les associant à cette notion de « français de souche », vu qu’il réinventent ce faisant l’histoire !!!).
                              Tout ceci contribue à la lepénisation des esprits, au point de réduire toute alternative au silence. Et ça, c’est assez insupportable !!! Il est urgent de rétablir certaines valeurs touchant aux droits de l’homme. Ce n’est rien de plus que de se rappeler de la devise de la France :« Liberté, égalité, fraternité ».... C’est quand même plus sympa que « Flicage, précarisation, guerre civile », non ? (Bon, OK, nous n’en sommes pas encore à la guerre civile, mais reconnaissons que cette intolérance croissante tend à opposer les courants de pensée, à diviser les français)...
                              Alors, en bon gaulois, je m’indigne contre tout cela, et vous invite à en faire de même au travers d’un appel contre l’intolérance à signer !


                              • Loatse Loatse 10 juin 2011 15:22

                                Yazan

                                Il ne s’agit pas d’intolérance mais bien du refus du retour de l’obscurantisme... de préserver les valeurs qui sont les nôtres et du respect des lois de la république..




                                • yazan 10 juin 2011 15:39

                                  Justement, nos valeurs ne sont elles pas dans l’égalité et la fraternité ? L’islam n’est pas plus un ennemi que le christianisme. Les mosquées de France sont fréquentées par des français. Comment l’égalité inscrite dans notre devise peut elle être respectée dès lors que tout est fait pour stigmatiser l’islam alors qu’on fait tant les yeux doux à l’église catholique jusqu’au plus haut niveau de la république ? N’est ce pas du rejet de l’inconnu ? Car au fond, tout cela est basé sur la méconnaissance, sur une perception de l’islam comme étant forcément intégriste (ce qui est une énorme erreur). Et n’est ce pas là la définition de l’intolérance ?
                                  S’il y a quelque chose à combattre (outre cette intolérance rampante), ce sont les intégrismes et extrémismes quels qu’ils soient : islamiques comme catholiques, activistes, sectaires, voire même politiques. Mais rejeter ainsi l’islam ne résoudra rien, et ne nous grandira pas plus.


                                • Loatse Loatse 10 juin 2011 16:27

                                  @Soulmanfred,

                                  Les valeurs qui sont les nôtres sont celles qui ont permis aux femmes de s’émanciper, d’acquérir l’égalité des droits, bref d’être placées sur un pied d’égalité par rapport aux hommes également de protéger les citoyens contre un prosélytisme agressif. (je pense à celui qui fait que dans beaucoup de cités, les jeunes filles ou femmes se sentent OBLIGEES de se voiler pour ne pas subir l’opprobe de leur communauté...

                                  Il y a une forme de violence à vouloir répandre l’idée qu’une femme respectable est uniquement une femme qui se couvre la tête ou qui dissimule une grande partie de son corps.. c’est également une forme d’exclusion et de rejet de l’autre.. Pour certaines inconsciente pour d’autres parfaitement consciente...

                                  Mettez vous bien dans la tête, soulmanfred, qu’il y autant d’intolérance d’un coté comme de l’autre... et que le seul moyen de remédier à cela est, non pas d’uniformiser notre société mais d’être intransigeant en ce qui concerne la place et l’influence des religions dans celle ci, et ceci vaut pour le christianisme et l’islam.


                                • Loatse Loatse 10 juin 2011 17:32

                                  @Yazan

                                  Mais je ne peux que rejeter une religion qui apprend à ses fidèles qu’il est normal voir recommandé de battre sa femme si celle ci se refuse à vous,

                                  Que le voleur doit avoir la main coupée

                                  et enfin et surtout qu’il est INTERDIT sous peine de mort d’en changer (pas de main, de religion)


                                • Lili Barbeuze Lili Barbeuze 10 juin 2011 19:48

                                  @ Loatse,

                                  j’ai lu plusieurs de vos interventions.Je refuse comme vous qu’une religion,et je ne pense a aucune en particulier ou plutot à presque toutes,ne m’empêche de me sentir libre.
                                  certains textes religieux,ont des passages affreux et si le texte est appliqué à a lettre,nous,femmes,nous ne sommes plus rien.ou tellement peu de choses.Mais qui sont ces personnes qui traitent alors la moitié de leurs semblables comme des sous-choses ?C’est dangereux,c’est bas.
                                  Je suis d’accord.

                                  Discuter d’une religion,en parlant de sa version intégriste,c’est ne pus parler de cette religion mais seulement de la version intégriste de cette religion.

                                  Le coran est un texte ancien,il y a plusieurs tendances au sein de l’Islam,et plusieurs lectures
                                  Tout est dévié vers l’islam,et l’amalgame est fait entre le musulman modéré et l’integriste.Ce qui est trés différent.

                                  Mais pas d’amalgame,surtout pas.
                                  Mon sujet de départ c’est des mamans qui veulent accompagner a des sorties scolaiires leurs enfants,dans le cadre d’une sortie décidée par l’enseignant,sortie s’intégrant le plus souvent dans un projet d’ecole etc...
                                  C’est ces mamans là dont on parle,c’est ces mamans qu’on stigmatise,c’est leurs enfants qu’on traite moins bien par extension.


                                • Loatse Loatse 10 juin 2011 23:10

                                  @Lili,

                                  J’en avais parlé au tout début de cette affaire... Mon avis était proche du vôtre concernant cette maman, car je n’avais pas saisi vraiment la signification religieuse et politique (les deux sont liés en islam) de ce couvre-chef d’apparence anodine...

                                  Croyez que je suis bien consciente qu’une grande majorité de nos concitoyens musulmans ne sont pas des « extrémistes » loin de là mais la pression d’un petit groupe apparemment très influent peut bouleverser voire freiner le processus d’intégration et l’assimilation de nos concitoyens de religion musulmane...

                                  Or qui dit assimilation ne veut pas dire renoncer à sa culture, mais respecter celle du pays ou l’on choisit de vivre, s’adapter en quelque sorte afin qu’il y ait le moins de distance possible entre les individus quelques soient leur origine...

                                  Préserver la paix sociale, ce n’est pas dire oui à tout sous couvert de tolérance qui pour certains représente plutôt un aveu de faiblesse...

                                  Nos lois permettent à tout un chacun de se vêtir de la facon dont il le désire dans l’espace public du moment qu’il est identifiable...Le hijab, le boubou et les papillottes des juifs, les crucifix se retrouvent donc dans les rues...

                                  Récemment d’ailleurs un rabbin qui portait sa kippa dans un tribunal s’est vu exclu pour refus de la retirer... va t’on crier au retour des heures les plus sombres de notre histoire ????

                                  On ne peut faire deux poids deux mesures et crier scandale quand il ne s’agit finalement que d’un manque de bonne volonté quand à respecter les lois...

                                  Et celle ci est appliquée tout simplement... qu’on soit chrétien, juif ou musulman elle est la même pour tous...





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lili Barbeuze

Lili Barbeuze
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès