Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > France-Roumanie : jamais deux sans trois

France-Roumanie : jamais deux sans trois

Adieu les roulottes direction illico presto vers la Roumanie. Finies les balades dans le métro et les risettes aux touristes, retour au bercail et à sa dure réalité. Car si l’Europe a accueillie la Roumanie le 1er janvier 2007 à bras ouverts, aujourd’hui elle n’en veut plus ! Dehors les prétendus casseurs, voleurs, délinquants. Serait-ce l’écho du fameux : « La France tu l’aimes ou tu la quittes ! » ?
 
Après l’identité nationale et le port du voile intégral, plus de quartier pour les étrangers ! Jeudi prochain, le gouvernement français a d’ailleurs bien l’intention d’expulser un troisième wagon de Roumains. Au total 160 personnes quitteront l’hexagone, contre 86 lors du premier départ le jeudi 19 août, jour pendant lequel les expatriés avaient bénéficié par l’Etat français d’une aide financière de 300 euros par adulte et 100 euros par enfant.

A l’instar de son ancien allié américain qui traque les migrants mexicains, la France semble aujourd’hui prendre le chemin d’un pseudo isolationnisme visant à se séparer des clandestins ayant atterris sur son sol. Sauf qu’elle n’use pas de la même force pour les faire déguerpir. Une décision du Chef de l’Etat qui est d’ailleurs bien loin de ravir la majorité.
 
En effet, si en Roumanie selon le Nouvel Obs, Valentin Mocanu secrétaire d’Etat roumainpense que la décision du Chef de l’Etat donne « une mauvaise image de la France (...) contraire à la tradition française de respect des droits de l’homme ». En France, Noel Mamère, du parti des Verts considère que « cette nouvelle décision du président de la République, qui pour mieux faire oublier l’affaire d’Etat dans laquelle il est empêtré, invente une nouvelle diversion et une nouvelle catégorie de boucs émissaires  », d’après le quotidien Marianne.
 
Qu’importe ce que les autres en pensent, le gouvernement français entend bien ne pas se laisser faire. Luc Chatel, porte-parole de ce dernier a déclaré : « On a beau être rom, gens du voyage, parfois même français au sein de cette communauté, eh bien on doit respecter les lois de la République » selon Libération.
 
Boucs émissaires en marge de la société, les Roms ne semblent ne plus être du goût de la République. Si depuis 2007 la France cherche à protéger sa fortune avec la création du bouclier fiscal, elle semble aujourd’hui vouloir protéger également son territoire. Mais cette différence, celle qui dérange, ne date en réalité pas d’hier, en 1999 Claude Barzotti chantait déjà : « Retournez donc chez vous, on a déjà donné, du balai, du balai, la France est aux français…. ». Et bien plus tôt, dans les années 1940 les Roms étaient traqués par les nazis. A croire que l’Etat français ne tire aucune leçon de l’Histoire.

Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 24 août 2010 10:43

    C’est pas grave pour les ROM, après avoir fait un magnifique voyage en avion, embrassé leur famille, il vont revenir en France, comme ils en ont légalement le droit, au moins pour trois mois, mais comme ils vont certainement rester un peu plus longtemps, ils se feront de nouveau expulsés, pour leurs prochaines vacances en Roumanie.
    Et ce n’est pas moins qui les blâmeraient, après tout, si Sarko veut leur payer des vacances ...

    Décidément, le sakozysme, c’est n’importe quoi fait par n’importe qui.


    • vinvin 30 août 2010 02:14

      Votre analyse est très ironique !


      Bref, une façon originale de voir les choses......



      VINVIN.

    • jakback jakback 24 août 2010 10:45

      Il est vrai que la Roumanie et son EXCELLENT ministre Valentin Mocanu, donne une image positive de leur pays.

      1

      • Fergus Fergus 24 août 2010 11:22

        Bonjour, Elodie.

        Il est indéniable qu’une partie de la population Rom de France pose des problèmes de délinquance (je pense notamment à ces gamines pickpocket du métro à qui j’ai déjà eu affaire à plusieurs reprises), mais ni plus ni moins que d’autres personnes vivant sur le territoire français et confrontées à la misère et à l’exclusion.

        Mais cela n’est pas nouveau, et le zèle déployé par Sarkozy et ses hommes de main pour désigner les Roms comme boucs émissaires et les rafler de manière scandaleuse pour mieux masquer les échecs d’une politique calamiteuse est indigne. Un calcul politique de caniveau qui justifie les condamnations quasiment unanimes et venues de toutes les grandes démocraties.

        On savait que Sarkozy était complètement amoral et prompt à saisir sans vergogne toutes les opportunités pour servir ses intérêts et ceux de ses amis des classes fortunées. En l’occurrence, il a manifestement été beaucoup trop loin et, ce faisant, a sapé un peu plus la confiance que plaçaient encore en lui les électeurs gaullistes et catholiques.

        Jusqu’au ira-t-il dans sa délirante fuite en avant ?


        • LE CHAT LE CHAT 24 août 2010 14:20

          jamais on aurait acceuillir ce pays où règnent des pratiques d’un autre âge !

          rendez vous compte , ils ont même racketté ACDC  !!! smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 24 août 2010 17:02

            La photographie de début d’article oublie quelque chose.
            Voici la rectification
             smiley


            • Will Will 24 août 2010 18:10

              « article », quelle prétention, c’est un fatras de mots vides et creux qui n’apportent rien en terme d’information, et vous vous prétendez journaliste !

              Ne soyons pas surpris que cette profession soit décriée.

              Avox devient de plus en plus médiocre, dommage.


              • asterix asterix 24 août 2010 20:02

                Les Juifs, les Roms, mais d’abord nos frères handicapés mentaux, tel fut le souci des nazis...


                • xray 25 août 2010 11:41


                  Comme chacun le sait, la misère est le fondement de la société de l’argent ! 
                  (Le malade, l’industrie première.) 


                  Attention 
                  Attention aux faux humanitaires,  « les humanitaires autorisés ». 
                  Ils volent au secours des miséreux,  pleurent en prétendant défendre la cause des défavorisés. 

                  Dans la réalité, ils sont au service du capital de la Dette publique (Pour la France, six fois le budget net de l’État). Ce qui n’est pas la même chose, même si le discours est identique

                  L’hypocrisie religieuse 
                  http://echo-athees.over-blog.com/ 

                  L’EUROPE des CURÉS 
                  http://mondehypocrite.midiblogs.com 



                  • vinvin 30 août 2010 02:21

                    Bref, l’ avion rempli de ROMS a fait WROOOUM au décollage !...... hahaha......


                    (Bon débarras ! )




                    VINVIN.


                    • vinvin 30 août 2010 02:21

                      Bref, l’ avion rempli de ROMS a fait WROOOUM au décollage !...... hahaha......


                      (Bon débarras ! )




                      VINVIN.


                      • vinvin 30 août 2010 13:02

                        Je constate une fois de plus que sur A-VOX vous avez un sens de l’ humour a faire dérailler un train de marchandise !




                        VINVIN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès