Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Fruits et légumes de qualité et sains à prix raisonnables ? la vente (...)

Fruits et légumes de qualité et sains à prix raisonnables ? la vente directe du MODEF en Ile de France montre que c’est possible ! [18 août]

Cette année encore, les agriculteur du MODEF lancent une grande opération de vente géante de fruits et légumes de France à Paris, une vente direct du producteur au consommateur . Une vente militante de plus de 50 tonnes de fruits et légumes dans plus de 40 points de vente dans toute la région parisienne, pour démontrer que des fruits et légumes de qualités, sains, à prix raisonnables et respectant le producteur c’est possible.

Ils dénonceront particulièrement cette année le dumping sanitaire qui participe de la destruction de l’agriculture paysanne en France. Un dumping organisé notamment par l’Union Européenne, pour remplir les poches des agro industriels et de la grande distribution c’est à dire des monopoles capitalistes : le PAC (politique agricole commune) subventionne massivement l’agriculture intensive industrielle – un modèle à bout de souffle – au détriment de l’agriculture familiale.

Les propositions des militants du PRCF, formulées par leur programme candidat, rejoignent d’ailleurs largement les revendication des syndicats paysans.

3.3. Instaurer une planification démocratique nationale ancrée sur le secteur public bancaire et industriel de manière à valoriser harmonieusement tout le territoire national ; mettre en place une stratégie industrielle et agricole nationale ; cette planification devra largement solliciter l’intervention des travailleurs et des citoyens.

3.6. Mettre en place des mécanismes économiques permettant de payer le prix du travail des paysans et des marins-pêcheurs, de favoriser l’agriculture paysanne de qualité et non les gros agrariens ou les actionnaires des grandes surfaces, de soumettre la grande distribution aux consommateurs, aux paysans et à l’intérêt de la nation ;

8.7. Mettre en place de manière concertée une gestion nationale et démocratique des ressources cynégétiques et halieutiques, refuser tout diktat de Bruxelles sur ce terrain ; défendre les productions agricoles et la gastronomie françaises sous toutes leurs formes (bien entendu en s’ouvrant à toute autre forme de gastronomie !) ; programme candidat du PRCF

www.initiative-communiste.fr

Retrouvez la liste des points de ventes partout en ile de france ce 18 aout, ci-dessous

DUMPING SANITAIRE – OPERATION VERITE SUR LES IMPORTATIONS !

VENTE GEANTE DE FRUITS ET LEGUMES DE FRANCE A PARIS « BASTILLE » ET BANLIEUE

Action du MODEF pour protéger la production française de fruits et légumes et défendre la santé des consommateurs et l’environnement face aux importations concernées par des pesticides interdits en France.

La production française de fruits et légumes est en grande difficulté, 50% des agriculteurs ont disparu et nous produisons seulement 60% de nos besoins. La France subit un déficit chronique qui met en danger notre indépendance alimentaire.

Il faut faire la clarté et dire la vérité sur l’utilisation des produits phytosanitaires par les pays qui exportent en France.

DE GRAVES CONSEQUENCES SUR LA SANTE

Le MODEF dénonce la concurrence déloyale que subissent les producteurs français. Il est clair que l’utilisation massive par des pays tiers de produits chimiques interdits en France ont de graves conséquences sur la santé des Français et l’activité économique et sociale agricole.

L’action de vente au juste prix en direct des producteurs aux consommateurs organisée par le MODEF en collaboration avec des élus d’Ile de France aura lieu :

JEUDI 18 AOUT 2016 à PARIS PLACE DE LA BASTILLE à partir de 8 H

Ainsi que dans de nombreuses villes d’Ile de France

Deux semi-remorques soit 50 tonnes (tomates, melons, prunes, poires, pommes de terre, salades, nectarines et haricots verts) seront acheminées sur Paris et banlieue depuis le Lot-et-Garonne.

PRENDRE DES MESURES FERMES ET URGENTES

L’Etat doit prendre ses responsabilités pour informer les consommateurs afin de rompre le silence qui est fait sur cette question. Il doit également prendre des mesures fermes et urgentes pour :

Interdire les importations de fruits et légumes touchées par des produits phytosanitaires proscrits en France
Afficher à l’étalage en plus de l’origine, le nom des produits interdits en France qui ont été utilisés dans le pays exportateur.
Contrôler les marges des GMS
Les consommateurs français doivent pouvoir acheter en toute sécurité pour leur santé et en toute connaissance de cause et les agriculteurs de France doivent pouvoir vivre dignement de leur travail.

Le Vice-Président du MODEF national,
Le Président du MODEF Lot et Garonne
Raymond GIRARDI, 06 87 66 26 66

La lettre ouverte du MODEF au ministre de l’agriculture

Monsieur le Premier Ministre,

Les organisations internationales qu’elles soient politiques, sociales ou économiques considèrent que la réglementation sur l’homologation et le mode d’utilisation des produits phytosanitaires en agriculture est de la responsabilité des Etats, même si parfois des négociations ont lieu pour essayer d’harmoniser l’utilisation de ces produits.

Dans la réalité en définitive chaque pays fait ce qu’il veut en termes d’autorisation pour leur agriculture respective et crée ainsi une situation extrêmement grave pour les consommateurs français du fait des importations. En effet, de nombreux produits d’alimentation, notamment de fruits et légumes, sont importés et mis à la consommation alors qu’ils sont traités avec des molécules chimiques de toute nature interdites en France parfois depuis plus de 30 ans.

Comment peut-on continuer à accepter une telle situation qui se dégrade chaque année un peu plus au détriment de notre pays avec pour conséquence une grave atteinte à la santé publique et une concurrence déloyale pour les producteurs français qui subissent les importations à très bas prix dû au dumping sanitaire et social.

Ce que demande le MODEF par cette lettre à votre attention, Monsieur le Premier Ministre, c’est que vous interveniez pour rétablir une situation équitable pour nos agriculteurs et garantir aux consommateurs français la même protection sanitaire que lorsqu’ils consomment des fruits et légumes cultivés en France.

Pour cela il faut arrêter les importations dont nous avons la certitude qu’ils sont concernés par les molécules chimiques interdites en France ; la réglementation internationale nous autorise à le faire.

Pour régler le problème nous vous demandons de faire procéder à une enquête internationale qui définira pays par pays les molécules utilisées et le mode de contrôle mis en place dans ces pays pour respecter les préconisations du fabricant. Le devoir de transparence est pour nos concitoyens une valeur essentielle afin que chacun puisse acheter des fruits et légumes en toute sécurité.

Dans le cas où les fruits et légumes importés ne seraient pas porteurs de traces de produits chimiques interdits en France, il faut quand même informer les consommateurs français sur les traitements effectués et avec quels produits phytosanitaires. L’enquête internationale permettra de le définir clairement.

Si les consommateurs ont l’information par un affichage à l’étalage, ils pourront choisir en toute connaissance de cause. La santé publique, la garantie sanitaire et une concurrence loyale pour les agriculteurs français méritent de prendre rapidement en compte les propositions du MODEF qui répondent tout simplement à un besoin majeur.

Monsieur le Premier Ministre, nous comptons fermement sur votre engagement pour régler ce problème.

En fait nous ne comprenons pas pourquoi un procès aussi violent est fait aux producteurs français sur l’utilisation des produits phytosanitaires d’autant plus qu’ils font un effort considérable de remise en cause pour changer leurs modes de production et respectent à la lettre la réglementation.

Alors que l’on cache totalement ou que l’on ignore volontairement ce qui se passe dans les pays exportateurs qui ne respectent aucune règle, qui n’ont aucun contrôle et pour le moins ont une réglementation beaucoup moins stricte qu’en France.

Le MODEF organise le 18 AOUT une vente massive de fruits et légumes au juste prix sur Paris (place de la Bastille) et en Ile de France pour informer nos concitoyens de ce dumping sanitaire.

Le MODEF vous invite à venir nous rencontrer à cette occasion afin d’échanger sur ce sujet de santé publique et de concurrence déloyale. Je reste à votre disposition, Monsieur le Premier Ministre, pour voir avec vous la suite à donner à notre démarche. Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de mes salutations respectueuses.

Angoulême, le 1 août 2016

Le Vice-Président,

Raymond GIRARDI

Les lieux d’actions : vente direct de fruit et légume

« POUR ROMPRE LE SILENCE, VENTE DIRECTE DE FRUITS ET LEGUMES
LE 18 AOUT 2016 à partir de 7h30 A LA BASTILLE ET REGION PARISIENNE »

Deux aspects seront mis en avant lors de cette initiative nationale de vente en direct : les marges abusives de la distribution et le non-respect des normes sanitaires françaises pour les produits importés.

Lieux de distribution hors Paris pour cette année 2016 :

 (77)SEINE ET MARNE

MITRY MORY

8h30 : place de la République

8h30 : Mairie Annexe

(92)HAUTS DE SEINE

GENNEVILLIERS

9h30 – 10h30 : quartier des Agnettes parking Victor Hugo

10h45 – 11h30 : Place du marché du Luth

12h – 13h : Ferme de l’horloge au Village
14h45 – 15h45 : Grésillons face à l’Espace
16h – 17h30 : parvis de la mairie

NANTERRE

9h : quartier du Petit Nanterre (5 allée des Iris)
11h : Quartier Parc Nord (Esplanade Charles de Gaulle)

BAGNEUX

10h – 11h30 : cité de la Pierre plate (devant le Centre social et culturel Prévert)
 (93) SEINE SAINT DENIS

AUBERVILLIERS

  • 17h30 quartier de la Maladrerie 156 rue Danielle Casanova (angle allée Georges Le-blanc)

BAGNOLET

  • 10h30 quartier Malassis place 17 octobre 1961
  • 10h30 Centre Sud et couture devant 78, rue Robespierre
  • 12 h avenue Gambetta, dos Mairie

 BOBIGNY

  • 10h Espace citoyen 160, avenue Jean Jaurès

BONDY

  • 9h-13h 93 avenue de la République

DRANCY

  • 17h30 Cité Roger Salengro

LA COURNEUVE

  • 12h poste du centre ville – avenue Gabriel Peri
  • 18h devant le Famprix Centre – tramway hôtel de ville

LE BLANC MESNIL

  • 17h30 au 8 bis rue Claude Terrasse

MONTREUIL

  • 17h Quartier de la Noue- barrière de l’AFUL
  • 17h place Le Morillon
  • 17h au 10 rue Victor Hugo
  • 17h Quartier Bel Air/Grands Pêchers au château d’eau

NOISY LE SEC

  • 17h30 au local du PCF, 27 rue Henri Barbusse

PANTIN

  • 17h30 devant Ciné 104 avenue Jean Lolive
  • 17h30 gare RER E

PIERREFITTE

  • 13h30 quartier des poètes
  • 15h cité Fontaine rosée – centre ville
  • 17h quartier sud Lavoisier

SAINT-DENIS

  • 18h30 Place du 8 mai 1945, en face arrêt T5
  • 18h30 Floréal promenade de la basilique
  • 18h30 quartier Franc-Moisin devant la poste

SAINT-OUEN

  • 17h Vieux Saint-Ouen devant la Boulangerie du haut
  • 18h30 place de la mairie
  • 18h30 Rosiers les puces boutes en train
  • 18h30 Les Docks, angle rue clé des champs et bateliers
  • 19h Payret/Zola Angle rue Palouzié

TREMBLAY EN FRANCE

  • 15h – 17h 65 rue Ronsard

VILLEPINTE

  • 16h quartier Pasteur devant espace Jacques Prévert

 (94) VAL DE MARNE

ALFORTVILLE

  • 10h Local PCF, 1 Square Veron

BOISSY ST LEGER

  • 10h30 Quartier de la Haie Griselle, Face au centre social Michel Catonné

BONNEUIL

  • 10h : Quartier des Libertés, place des Libertés
  • 10h : Av Colonel Fabien devant la Pharmacie
  • 10h : Av de la République
  • 10h : Laboratoire d’analyse de Bonneuil, Av de Verdun
  • 12h : Mairie de Bonneuil, rue Estienne d’Orves

CHAMPIGNY SUR MARNE

  • 10h : Bois l’Abbé, Place Rodin
  • 10h : Mordacs, Maison pour tous
  • 12h : Mairie
  • 14 h30 : Plateau – Sur le parking, Avenue de Coeuilly
  • 17h Quartier du Maroc, Parking Théâtre Jean Villar
  • 17 h : gare de Boullereaux

CHEVILLY- LARUE

  • 18 h 30 : à la « Maison pour tous » 23, rue du Béarn.
  • 19h15 : Quartier Anatole France (Angle rue Edison et rue Arthur Rimbaud)

CHOISY

  • 18h : Esplanade Jean Jaurès

CRETEIL 

  • 10 h 00 : Marché du Mont Mesly

FONTENAY SOUS BOIS

  • 10h30 : Dalle Romain Rolland, Quartier La Redoute
  • 18h : Dalle Maximilien Robespierre –Quartier Bois Cadet
  • 18 h : Quartier des Larris – place des Larris
  • 18h : Quartier Jean Zay, Place du Bi-Centenaire

GENTILLY

  • 17h30 Devant la Mairie (Henry Barbusse)

IVRY

  • 7h : esplanade de la Mairie
  • 18h : Maison de quartier Monmousseau
  • 18h : Place Parmentier

LE KREMLIN BICETRE

  • 17h30 : devant la Piscine du Kremlin Bicêtre 48 av Charles Gide

ORLY

  • Section d’Orly Aéroport, 2 rue Georges Baudelaire

VALENTON

  • 18 h 00 – Place du Marché

VILLEJUIF 

  • 1030 : Esplanade Pierre Yves Cosnier
  • 17h : Place Auguste Delaune

VILLENEUVE LE ROI

  •  18h : cité Raguet Lépine

VILLENEUVE SAINT GEORGES

  • 16h : devant la mairie
  • 17h30 : cité Sellier
  • 18h30 : devant la Maison Pour Tous, Bois Matar

VITRY

  • 12h : Mairie de Vitry
  • 14h : Place de l’Eglise
  • 10h : Maison de quartier Colonel Fabien
  • 18h : Place du 8 Mai 1945
  • 18h30 Cité Balzac
  • 17h Stalingrad

Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Perceval 18 août 20:21

    Il y a 12 millions de personnes à nourrir en Ile de France, avec les circuits courts on couvre sans doute à peine 1 % de la population.
    Si les Français pauvres veulent des fruits et légumes moins chers il faudra qu’ils acceptent de baisser le coût du travail (et donc le social qui va avec).
    On ne peut pas avoir les fruits sans le travail.


    • tonimarus45 19 août 14:12

      @Perceval-peut etre que les fruits et legumes seront moins cher((je dis bien peut etre) mais les salaires (cout du travails) et «  »le social", etants serieusement rabotes, cela reviendras au meme ; les pauvres n’auront pas les moyens d’acheter. ;CQFD !!!!


    • Jeekes Jeekes 19 août 18:40

      @Perceval
       

      Si tu réfléchissais une seconde, tu pourrais trouver une autre option ; que les enflures que tu as l’air d’admirer (et de servir) acceptent de cesser de s’en mettre plein les poches sur le dos des pauvres ! 

      Pauv’ naze... 

    • fred.foyn fred.foyn 19 août 07:47

        Les sols et l’eau peuvent être pollués par les activités humaines, agricoles, industrielles et domestiques car elles y déversent en trop grande quantité des substances chimiques ou organiques. Les activités humaines, agricoles, industrielles et domestiques renvoient dans les eaux et les sols de nombreux déchets.

      Regardez une carte sur le net de cette situation en France et vous changerez d’avis sur vos produits vendus même directement dans la rue.
      On voue enfume !

      • zygzornifle zygzornifle 19 août 08:25

        dépêchez vous d’en acheter avant que les lobbys fassent pression sur ce gouvernement afin qu’il interdise ce commerce et qu’il distribue des amendes .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès