Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Génération sacrifiée : les jeunes préfèrent l’étranger

Génération sacrifiée : les jeunes préfèrent l’étranger

Malgré le regain d'activité au troisième trimestre, la croissance française reste insuffisante pour créer des emplois. Toutefois, l’institut CSA croit distinguer une légère amélioration du moral des Français au début du mois de novembre. Cependant, Christophe Mazurier (du groupe CIC-Crédit Mutuel) et Pierre Antoine Gailly (CCCI Paris) s’inquiètent d’une situation qui pousse « les forces vives de la Nation » à quitter notre pays. Un constat qui dérange également le député UMP Luc Châtel, alors que le socialiste Yann Galut minore le phénomène…

Dans le baromètre CSA sur le moral des Français pour BFMTV, on affirme que « 28% des Français se déclarent confiants pour l'avenir de la société, soit une progression de 5 points en un mois ». Une bonne nouvelle qui s’accompagne de surcroît d’une petite amélioration de la croissance au troisième trimestre. Ces signes encourageants ne suffisent toutefois pas pour inverser la courbe du chômage qui reste l’une des premières préoccupations des Français selon l’étude de Marek Kubista.

Cette situation n’est de surcroît pas nouvelle, depuis plusieurs décennies le sentiment de déclassement touche la population française, voire européenne. Pour décrire ce contexte les sociologues évoquent le passage de la lutte des classes à la lutte des places. De son côté le banquier Christophe Mazurier met en cause « le poids de l’immobilisme et la force des conservatismes qui nous poussent vers le mur en réduisant en poussière nos espoirs de reprise, laminant la croissance et construisant in fine une machine à fabriquer du chômage ».

La première victime de ce déclin c’est évidemment la jeunesse qui se considère souvent comme une « génération sacrifiée ». D’ailleurs deux récents sondages montrent qu’ils sont de plus en plus nombreux à envisager leur avenir ailleurs. Ainsi, pour Opinion Way, 45% des 18-24 ans pensent à quitter le pays ; Deloitte et la chambre de commerce et d’industrie de Paris ont également réalisé une enquête sur les jeunes diplômés. En 2013, ils étaient 27% à vouloir poursuivre leur avenir professionnel à l’étranger. Pour Pierre-Antoins Gailly, président de la CCI de Paris, l’explication est simple, « ils vont là où il y a de la croissance, autrement dit, du travail ».

Récemment, c’est le parlement qui s’est penché sur la question, notamment lors de la commission d’enquête sur « l’exil des forces vives de France ». Sur ses travaux, les avis étaient partagés. Si pour certains comme le socialiste Yann Galut, ce constat est la simple conséquence de la « dynamique de la mondialisation », d’autres députés tel que Luc Chatel considèrent que « ce qui est particulièrement préoccupant, ce sont les motivations des candidats à l’exil et le risque qu’ils ne reviennent pas »…


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 13 décembre 2014 12:34

    Qu’ils aillent vivre où ils veulent, franchement on s’en tape grave. smiley


    • ecolittoral ecolittoral 13 décembre 2014 14:36

      Normal ! Un diplômé des pays de l’Est ou d’Asie ne coûte pas grand chose. Autant les faire travailler à la place des Allemand ou des français. Français qui s’exilent ou ? Dans des pays sur le point de sombrer sous le poids de leurs dettes publiques et privées. Ils reviendront ces jeunes. Quand aux indices ISM ou PMI (moral..., confiance...), ils n’ont de valeur que pour les croyants et n’ont rien à voir avec l’économie.


      • blablablietblabla blablablietblabla 13 décembre 2014 20:05

        Bonsoir je crois que c surtout par gout du voyage , je vois ma fille 25 ans et à rome elle bosse la bas .


        La mouche du coche troll bien connu sous le sobriquet de mouche à merde , décidement il est toujours là cuilà et vu ses postes il a pas changé d’un iota .
        Ben oui les c... ça ose tout comme disait l’autre !

        • Le421 Le421 13 décembre 2014 20:53

          le baromètre CSA sur le moral des Français pour BFMTV...

          A partir de là, j’arrête de lire, tout est dit.
          Si la référence, c’est « BFN TV », alors, bonjour les infos !!


          • blablablietblabla blablablietblabla 13 décembre 2014 21:26

            c’est ce que j’allais dire , en plus l’institut de sondage est bien connu surtout par l’ancien président de la république !


          • Jeff84 14 décembre 2014 08:05

            Article très insuffisant. Il y aurait pourtant tellement à dire sur les causes de ce phénomène.


            • fred.foyn Le p’tit Charles 14 décembre 2014 08:37

              STOP..à l’enfumage avec cet article..La France est en faillite..Aucune amélioration à attendre..Notre pays est vendu en petits morceaux par les mafieux au pouvoir...ça c’est la réalité... !


              • marauder 14 décembre 2014 10:24

                C’est tellement souvent des connards de droite qui menacent de se barrer, les memes qui n’aiment pas voir les connards de droite des autres pays arriver chez eux.

                En plus s’appuyer sur le témoignage d’un banquier en début d’artile, ca m’empeche carrément d’aller plus loin.

                En plus j’ai cru voir plus loin « bfmtv », la tv préférée des gens anti-systeme c’est ca j’ai bon ? Nan parce que iTélé, c’est du systeme et meme de gauche ma pov’dame, me dira-t-on ....

                 Et parait-il, franc-macron et reptiliens satanique.

                Surement un coup des juifs musulman pro-paiens.

                Allez comprendre ma pov’dame


                • Gemini Gemini 14 décembre 2014 15:23

                  En même temps, il est assez aisé de comprendre ces jeunes : les patrons français sont les plus pingres et archaïques qui existent : ils paient mal, offrent des conditions de travail déplorables et en demandent toujours plus.

                  Pas étonnant avec un tel patronat les jeunes aient des envies d’ailleurs.


                  • zygzornifle zygzornifle 16 décembre 2014 17:38

                    Il sont remplacés par les 260 000 immigrés « chance pour la France » qui rentrent en France chaque année, les jeunes qui partent deviennent des « chance pour l’étranger » .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

GiseleP


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès