Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Grande Borne : plus de répression, mais toujours pas d’ascenseur (...)

Grande Borne : plus de répression, mais toujours pas d’ascenseur social

Avez-vous remarqué que les événements tels que ceux de Viry-Châtillon, le jet de cocktails Molotov sur la police, n'arrive jamais dans les quartiers riches, mais toujours dans les quartiers pauvres ?

Tout être humain poussé à une survie précaire se rebellera. Dans un premier temps il trouvera un moyen de se nourrir, malgré son oppresseur, quitte à transgresser la loi. On voit donc apparaître des trafics illégaux en tous genres. Mais si cela ne suffit pas, il passera au cran du dessus : la contestation de rue. Ainsi la majorité des émeutes, des révoltes et des révolutions ont cette même origine : la misère.

Pour éviter ces désagréments, les gouvernements ont deux options : soit sortir les individus de leur condition précaire, soit envoyer la police, voire l'armée, et pourquoi pas la milice, pour imposer par la force aux individus de rester dans leur misère. En pratique on constate que la première solution marche à tous les coups, tandis que la seconde mène irrémédiablement vers une escalade de violence, se terminant par une révolution.

Le problème de Viry-Châtillon ne déroge pas à la règle. Ceux qui connaissent la Grande Borne savent dans quelle indigence on laisse cette population, en termes d'emploi, de transport, de culture, d'éducation. Comment dès lors s'étonner de ce qui arrive ?

Depuis 40 ans les gouvernements ont poussé au chômage et à la pauvreté des territoires entiers, et s'étonnent aujourd'hui qu'ils soient devenu des « zones de non droit ». Pire, ils enfoncent le clou, et ce sera à qui aura la réponse la plus violente et autoritaire : plus de police, plus d'armes pour la police, des armes de guerre de préférence, plus de rétention administratives sans contrôle judiciaire, obliger les juges à être plus sévères sans égard pour la loi, … Bref, ils ont opté pour la seconde solution, celle de l'escalade de la violence, menant à la révolution.

Je leur suggère donc de réviser leur position, en commençant par leur rappeler que la révolution coupe en général la tête des gouvernants qui ont oppressé le peuple. Je leur suggère d'envisager plutôt de faire enfin le travail pour lequel ils ont été élus : fournir à chaque citoyen la possibilité d'un ascenseur social, c'est-à-dire l'emploi, l'éducation, les services publics, sans oublier aucune « zone » géographique.

Et s'ils me répondent « il n'y a pas d'argent », je leur suggérerais de récupérer tout ou partie des 70 milliards d'euros qui échappent au budget de l’État chaque année, sous couvert « d'optimisation fiscale ». On ne les a pas élus pour qu'ils autorisent des intérêts privés à nous dépouiller de notre du, mais bien pour qu'ils se servent de cet argent, que nous avons durement gagné, pour fournir à chaque citoyen la possibilité de vivre dignement.

Illustration : Mana Neyestani (Iran)


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Perceval 21 octobre 12:09

    Un ascenseur ça marche dans les deux sens, la montée (durant les 30 glorieuses) et la descente (depuis les années 80)
    Pour inverser la marche il faudrait bien plus et mieux travailler, toutes choses qui indisposent ceux qui ont fait du temps libre et du socialisme des produits d’appel.


    • Samson Samson 21 octobre 16:58

      @Perceval
      « Pour inverser la marche il faudrait bien plus et mieux travailler ... »
      TINA ! A en croire l’obscurantisme de ces dogmes de la Pensée Unique que vous bêlez avec une conviction aussi méritoire que celle du plus abruti des prêcheurs jihadistes, la restauration de la Sainte Compétitivité impose la réduction du niveau de vie d’une majorité de la population €uropéenne - classes moyennes comprises - jusqu’aux standards de conforts déjà de rigueur en Grèce, avant de s’aligner sur ceux du Bangladesh.
      La « gauche réformiste » Hollando-Vallso-Macronaise s’y attache avec un certain succès !

      Malheureusement, votre credo esclavagiste si cher à ces quelques actionnaires avides de profits toujours plus démesurés ne tient plus : même réduit aux conditions les plus abjectes, le travailleur moderne est désormais moins rentable que la machine qu’on lui substitue.


    • ZenZoe ZenZoe 21 octobre 12:21

      Parlant d’ascenseur, savez-vous que les ascenseurs de la grande borne sont plus souvent vandalisés et mis hors d’usage que ceux de neuilly sur seine ? Que faut-il en conclure ?


      • oncle archibald 21 octobre 12:31

        « en commençant par leur rappeler que la révolution coupe en général la tête des gouvernants qui ont oppressé le peuple »

        Ah bon ?? Ils n’ont pas droit aux allocs, à l’école et aux soins gratuits à Viry Chatillon ? Première nouvelle !

        Et si vous appelez « le peuple » une bande de nuisibles fainéants et désoeuvrés qui ont envie pour s’amuser un peu de rotir les flics dans leur bagnole, vous insultez le peuple, le vrai, et il vous fera savoir qu’il n’aime pas ça par la voie des urnes. Parce que le peuple, le vrai, il a envie qu’on lui rende justice mais il n’a rien à voir avec les illuminés excités dont vous vantez les mérites !

        Il est à vomir votre article !


        • flourens flourens 21 octobre 12:40

          @oncle archibald
          ça dérange la vérité, hein ? le poète a dit la vérité, il doit être exécuté, tagada tsoin tsoin
          et puis vous êtes vous demandé pourquoi le « le peuple » une bande de nuisibles fainéants et désoeuvrés qui ont envie pour s’amuser un peu de rotir les flics dans leur bagnole,est devenu tel que vous le fantasmez non bien sur, alors que l’auteur tente d’y répondre mais il faudrait réfléchir et manifestement vous n’êtes pas équipé pour


        • foufouille foufouille 21 octobre 12:46

          @oncle archibald
          ta justice défend surtout les riches, comme ta police.


        • aimable 21 octobre 12:47

          @oncle archibald
          ils vous répondrons, c’est excités , qu’ils agissent sur les ordres de dieu donc ils ne sont pas responsables


        • oncle archibald 21 octobre 13:58

          @flourens : les quelques neurones qu’il me reste m’autorisent à vous rappeler qu’une société a besoin de règles pour fonctionner et que si ces règles, qui existent, étaient appliquées notre société se porterait beaucoup mieux. Appeler un assassin un assassin au lieu d’un enfant défavorisé, c’est une des règles sur lesquelles il n’y a pas lieu de déroger. C’est celle la la vérité qui vous dérange, vous et quelques autres écervelés, très présents sur AV ce qui lui vaut d’ailleurs cette désaffection croissante.


        • Samson Samson 21 octobre 17:14

          @oncle archibald
          " ... une société a besoin de règles pour fonctionner et que si ces règles, qui existent, étaient appliquées notre société se porterait beaucoup mieux."
          Absolument ! Mais pour faire respecter les règles, une société nécessite tant un minimum de cohésion et de consensus social - on ne peut plus dire que ce soit encore le cas ! - que prendre les moyens de les faire respecter - ce qui n’est pas plus le cas avec la réduction des budgets et la suppression par Sarko de 10.000 des fonctionnaires qui y étaient affectés !
          Si bomber le torse suffisait à rétablir l’ordre et la paix publique, on aurait déjà eu l’occasion de le constater ! smiley


        • oncle archibald 21 octobre 18:39

          @Samson : « la suppression par Sarko de 10.000 des fonctionnaires qui y étaient affectés ! »

          Quatre ans après sa prise du pouvoir Hollande s’aperçoit qu’il manque des flics ?? Pourquoi ne les a-t-il pas réembauchés à peine arrivé au pouvoir ? Quand j’entends les Hollandais cinq ans après leur arrivée au pouvoir dire que tout ce qui va mal est la faute de leur prédécesseur ça me fait braire !

          C’est au moment ou il va, j’espère, quitter le pouvoir que notre monarque bien aimé découvre tout à coup que la police n’a pas les moyens de remplir ses missions. Ça n’est pas possible et c’est tout simplement inadmissible.

          Quand on a tout fait tout pour couper la France en deux on ne vient pas se plaindre du manque de cohésion de la société ! Si les socialistes espèrent revenir aux affaires un jour il faudra bien qu’ils perdent de leur superbe, qu’ils renoncent à leur prétendue supériorité intellectuelle et morale autoproclamée et qu’ils arrivent à regarder en face les conneries qu’ils ont faites quand on leur a confié les manettes.

          Si l’alternance politique ne sert pas à faire mieux que celui qu’on a remplacé elle ne sert à rien, et c’est ça le drame de Hollande. En cinq ans il nous aura laissé le mariage des tatas et c’est tout. Magnifique bilan qui fait que cinq ans après on a plus de chômeurs et plus de dettes que quand il est arrivé, Moi Président, Normal premier.

          Ah si j’oubliais : il est aussi très doué pour aller partager le deuil de ceux qui se sont fait massacrer par des chiens enragés. C’est une des rares circonstances ou il risque moins de se faire huer ! La Hollandie, l’autre pays du « hommage ». Cependant si un autre flic se fait descendre, à sa place je demanderai un arrêt maladie à mon médecin pour le jour de l’enterrement !


        • Samson Samson 21 octobre 20:59

          @oncle archibald
          Je partage en tout point ce point de vue !

          « Si l’alternance politique ne sert pas à faire mieux que celui qu’on a remplacé elle ne sert à rien »

          En ces temps régis par la Pensée Unique, l’alternance politique ne sert qu’à entretenir ce qui reste d’illusion « démocratique » : on peut bien changer et alterner hommes et partis tant qu’on veut, s’ils appliquent tous aussi scrupuleusement la même doxa néo-libérale - TINA ! -, nul électeur n’a encore le choix du programme, seulement du triste bouffon qui en assurera le désolant spectacle !

          Au delà des slogans racoleurs, Sarko, Fillon, Juppé, Hollande, Valls, Macron ou Le Pen nous vendent exactement le même programme économique et social. Rien que de très normal, il est dicté par des lobbies dont ils ne sont que les zélés larbins. smiley


        • HELIOS HELIOS 22 octobre 11:55

          @Samson

          désolé de vous dire que Le Pen ne vous vend pas le même programme économique.
          Si la liberté d’entreprendre reste la même, le FN veut redonner des frontières a la France pour que puissent s’appliquer les règles de loyauté économiques.

          quand... dans le cout d’un produit fabriqué en France, il y a notre protection sociale, l’ecole, la santé, la retraire et les armée -entre autres- inclus dans leurs parts de taxes ..... alors que dans le même produit fabriqué quelque part en Asie ou en Afrique il n’y a rien de tout cela, et je ne parle pas d’environnement, de securité, de recherche... il est impossible, même en ajoutant les frais de transport d’etre compétitifs.

          Le FN veut rééquilibrer tout cela et cela donnera de l’opportunité a des milliers d’entreprises en France de renaitre, d’embaucher des travailleurs, de payer des impôts etc et notre pays de revivre et d’avoir des comptes sociaux équilibres.

          Pour cela il faut bloquer le plus vite possible les importations déloyales, comme d’ailleurs les accords déséquilibrés avec les autres pays de l’UE... et qui propose cela du coté du PS, des Verts, des LR etc ? personne !... et pire ils veulent signer des accords de type TAFTA ou CETA qui s’attaquent non plus au simple cout mais a la qualité intrinsèque des produits... viande aux hormones, méthode de culture -et pesticide- et avec les lois qui vont avec, comme les tribunaux arbitraux qui balayent d’un coup les lois et la démocratie des pays qui vont signer ces torchons.


          OU AVEZ VOUS MIS LE BON SENS POPULAIRE ???

          Il n’y a qu’un axe d’orientation pour nous en sortir, c’est de revenir, vite, a la maitrise de la souveraineté de notre pays, sinon, demain, lisez bien ce que je vous ecris, les editeurs canadiens vont attaquer -et gagner- l’education nationale qui les empeche de gagner leur vie en France en choisissant nos programme, ... mais encore les chaines de cliniques canadiennes vont attaquer la secu pour financement deloyal de la santé publique en remboursant les soins... et c’est d’actualité -pourquoi pas- attaquer la police parce qu’elle empeche les sociétés de securités privées, vous savez les gardes aux porte des magasins ici, de se developper.

          NON, Marine Le Pen ne propose pas le même programme anti-France que les autres, Elle propose la preservations de valeurs de notre pays et c’est la seule.

        • Samson Samson 22 octobre 20:24

          @HELIOS
          « ... le FN veut redonner des frontières a la France pour que puissent s’appliquer les règles de loyauté économiques »
          J’entends bien que cela fait partie des slogans de campagne du FN, mais il y a loin de la coupe aux lèvres, et je ne doute pas un seul instant que - si d’aventure elle emporte la Présidentielle - l’égérie brun-Marine se couche devant les exigences du Medef et du CAC40 au premier claquement de doigts. Histoire de ne pas lui faire perdre totalement la face, ils feront le cas échéant mine de céder sur quelques exigences haut clamées, mais qui ne mangent pas de pain !
          Il est même fort probable qu’ils aient déjà accordé leurs violons sur un certain nombre de points !

          Et qu’elle compense cette soumission au grand capital et au patronat en réservant sa fermeté pour les contrôles au faciès, les réductions de droits et allocations sociaux (avec préférence nationale pour caresser son public dans le sens du poil), la réduction de la liberté d’expression et autres joyeusetés n’est pas moins certain !

          Croyez bien que j’en suis désolé pour tous ceux qui reportent leurs espoirs sur le FN, mais ce n’est pas lui qui sortira les Français de la galère mondialiste : il y faudrait une envergure qui lui manque absolument ! smiley


        • foufouille foufouille 21 octobre 12:48

          ce genre de chose n’arrive pas non plus dans les villages.
          pourtant les services sont proches de zéro.
          dans les quartiers riches, tu as beaucoup plus de police ..............


          • foufouille foufouille 21 octobre 12:54

            http://www.liberation.fr/france/2016/10/10/a-la-grande-borne-le-silence-apres-la-violence_1521052

            « Il a fallu quinze ans de mobilisation politique pour avoir un commissariat, ouvert en 2005 et déclassé en 2009 pour devenir un bureau de police. Pourquoi l’avoir fermé après trois ans ? Les politiques d’austérité touchent les instituteurs et les forces de l’ordre. Sous Sarkozy, 13 000 postes de policiers ont été supprimés, 9 000 ont été recréés. Il en faut plus et il faut plus de justice. Les relations entre la police et les habitants sont complexes, mais en voie d’amélioration. Après la fin de la police de proximité, la relation s’est distendue.


            • Leviet40 (---.---.163.1) 22 octobre 05:19

              @foufouille

              Je ne suis pas sur du chiffre de 9000 policiers engagés depuis Hollande.verifier vos chiffres,il me semble erroné. Entre départ à la retraite et engagement le solde positif ne serait que 2000 policiers en plus.ce qui semble insuffisant.de plus il faudrait mieux utiliser la police,les décharger des tâches administratives,diminuer les contrôles de vitesse ,etc..


            • Trelawney Trelawney 21 octobre 13:26

              J’ai lu un article ici qui disait que l’ascenseur social dans le Donbas fonctionnait bien. On pourrait suivre cette exemple smiley


              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 14:21

                Des millions et des millions d’euros ont été déversés dans ces cités en pure perte, pour la simple raison que ses habitants n’acceptent pas notre mode de vie et ne respectent pas les bâtiments qui sont mis à leur disposition.

                Si vous y mettiez des asiatiques, le quartier serait bientôt florissant. C’est comme cela, juste une question d’éducation et de culture, la misère n’a rien à voir là-dedans.


                • philouie 21 octobre 15:42

                  @Gilles Mérivac
                  Ils ne se plaisent pas dans leur ghetto ?
                  tiens donc.


                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 20:20

                  @philouie
                  Voir plus bas la réponse de Oncle Archibald que je partage entièrement.


                • fred.foyn fred.foyn 21 octobre 15:23
                  Grande Borne..et petite France envahie par des rebelles qui ne veulent que la casse de votre pays..Quand les Français comprendront ils cela ?
                  Serait temps de réagie non...

                  • philouie 21 octobre 15:40

                    @fred.foyn
                    Vous dites des choses stupides.
                    La grande borne fait partie de ces quartiers inhumains dans lesquels ont à parqué les immigrés, qu’on a faire venir pour construire la France sans se rendre compte du coté déstructurant de ce type d’habitat.
                    Ces gens ne sont pas des envahisseurs puisqu’on les a fait venir. Comme les noirs d’amériques ne sont pas des envahisseurs des Amériques. Les envahisseurs sont les blancs, les black ne sont que leur esclaves.


                  • fred.foyn fred.foyn 21 octobre 16:53

                    @philouie....Ce sont les braves petits enfants des immigrés qui mettent le bordel..radicalisés ils sont aux ordres de l’islam pour couler votre pays...Moi personnellement je m’en tape...c’est vous les cocus.. !


                  • ZenZoe ZenZoe 21 octobre 16:58

                    @philouie
                    Figurez-vous que j’ai vécu dans ces « quartiers inhumains » il y a longtemps. Ils étaient considérés comme très confortables à l’époque, bien chauffés, lumineux, de l’eau chaude, une baignoire et des vide-poubelles, tout ça pour un loyer dérisoire. Il n’y avait pas de tags, pas de vandalisme, pas de dealers dans les cages d’escalier. Je n’ai jamais eu l’impression de vivre dans un habitat « déstructurant ». Au contraire, c’était convivial souvent, animé toujours.

                    A qui la faute tout ça philouie ? Pas de l’architecture, mais des gens qui y vivent, parce qu’on se fait son nid soi-même. On en prend soin. On ne tague pas les murs, on ne jette pas des sacs d’ordures du haut du 5ème étage, on évite de casser les abribus, de se garer sur les plate-bandes fleuries, on ne défèque pas dans les caves et on ne met pas le feu aux poubelles pour rigoler un peu.


                  • ZenZoe ZenZoe 21 octobre 17:04

                    @philouie
                    Et aussi, on évite de racketter les petits commerçants, de les voler en bandes organisées, de braquer les docteurs, d’agresser les agents à la CAF locale. Sinon, les commerçants, les docteurs, la CAF vont fermer et aller voir ailleurs, laissant le territoire à son triste sort.
                    A Grigny récemment, le seul centre commercial du coin a fermé et personne ne veut le reprendre. Et vous dites que c’est la faute à qui ?


                  • philouie 21 octobre 17:46

                    @fred.foyn
                    Les petits enfants des immigrés, des envahisseurs. Allons, leurs parents déjà sont nés en France et eux ils sont nés là, que voulez vous qu’ils envahissent ?
                    Sinon, non, ce n’est pas du côté des immigrés qu’il faut chercher les causes de la destruction de la France. La destruction de la France, c’est à New York et Tel aviv que ça se décide, relayé en France par les réseaux maçonniques.

                    Il faut chercher les responsables chez ceux qui mènent les guerres, qui détruisent des pays et qui font de faux attentats. Et vous allez voir qu’il n’y a personne au RSA dans cette catégorie de criminel.


                  • philouie 21 octobre 18:03

                    @ZenZoe
                    Figurez-vous que j’ai vécu dans ces « quartiers inhumains » il y a longtemps. Ils étaient considérés comme très confortables à l’époque, bien chauffés, lumineux, de l’eau chaude, une baignoire et des vide-poubelles, tout ça pour un loyer dérisoire.
                     
                    J’ai vécu également, comme beaucoup de français, dans ces logements. A l’époque on accédait à la modernité. Le Corbusier avait tracé la voie. Donc j’en parle en connaissance de cause. Ce type d’habitat a fait beaucoup de dégât chez les français de souche, mais sans commune mesure de ceux provoqués dans les populations d’Afrique du Nord. En Afrique du nord, la famille, c’est la famille élargie, avec les grands parents, les oncles, les tantes, les cousins, les cousines et le modèle éducatif est collectif. Les parents sont sous la tutelle des grands parents et les enfants sous la responsabilité de tous.
                    Donc, c’est simple, vous prenez des gens la-bas, vous les mettez ici dans ces perchoirs et vous détruisez leur humanité, c’est à dire leur culture, puisqu’il n’y a rien ici, qui permette de la faire vivre, cette culture. Ils en sauvent ce qu’ils en peuvent.
                    La France leur a-t-elle proposée quelque chose en échange ? Non. Puisqu’ils ont été parqués, entre eux mais brisés, et que ce n’est pas l’école, déjà débilitante pour le reste de la population qui apporte quoique ce soit, à par deux additions et un bout de lecture. Donc rien.
                    Donc effectivement, ces gens sont d’abord des victimes. Victimes de politiques criminelles. Politiques qui se perpétuent dans une violence qui ne cesse de croitre.


                  • oncle archibald 21 octobre 19:07

                    @philouie : moi quand j’ai accédé à « ces logements », j’étais adolescent et je n’ai plus eu besoin d’aller me laver aux douches municipales comme quand j’habitais un quasi taudis, parce que dans « ces logements » il y avait effectivement une baignoire. Le seul point d’eau du logement précédent c’était un robinet d’eau froide sur un évier en pierre, un seul WC pour l’immeuble au rez de chaussée. Aors qi Si vous n’avez pas fait cette expérience vous n’avez pas idée de ce que ça peut changer une vie de pouvoir aller pisser chez soi et ne plus avoir à subir la tête d’un vicelard qui vient vous mater sous la douche en se hissant au dessus de la cloison voisine.

                    Et « ces gens là » comme vous dites, on est allé les chercher par la peau du cul « la bas » ? Ou bien ils sont venus parce que c’était mieux ici que « la bas ? On leur avait promis qu’ils seraient logés à Versailles pour les appâter ? N’y a t-il pas encore aujourd’hui des gens de »la bas« qui viennent en France en toute connaissance de cause ?? Il faut croire que ça leur va mieux que de rester »la bas« non ?

                    Je crois rêver quand je lis ce que vous osez écrire, quand je vois les budgets engloutis en »réhabilitation« d’immeubles qu’ils ont massacrés, quand je vois les dégradations qu’ils infligent aux biens publics mis à leur disposition à proximité. Les quartiers ce sont eux qui les ont rendus inhumains en les transformant en supermarchés de drogues en tout genre, en terrorisant les filles qui ne se conduiraient pas »comme il faut« , en faisant tout ce qu’ils peuvent pour empêcher les flics de s’en approcher. Une ville avec ses propres lois dans une ville qui fonctionne avec les lois de la république.

                    Et si la république prétend montrer un peu son autorité ces »pauvres victimes" crament les flics au cocktail Molotov.


                  • Leviet40 (---.---.163.1) 22 octobre 05:26

                    @philouie

                    Aller habiter à la grande Borne, ou m’en direz des nouvelles .si vous êtes encore indemne. Il y a une minorité d’individus dans ces quartiers qui fout le bordel et qui empêche les autres de vivre normalement. Ils dealent, cassent,salissent,attaquent les services publiques : Oh ,les pauvres c,est la faute à la France C’est la faute à Voltaire ... De plus ces délinquants, ces assassins sont le terreau de l’islamisme et du terrorisme.


                  • spearit 22 octobre 10:57

                    @ZenZoe
                    La faute à qui...
                    On te la dit plus haut, la faute à ceux qui les ont fait venir pour les parquer dans un zoo (assez cosmétique pour qu’ils ne se plaignent pas, hein...) et une fois leur oeuvre fini (celle de reconstruire la belle france après guerre) on les à laisser à leur triste sort
                    Quand on ne regarde et ne juge que sur les effets sans en comprendre les causes on fait aussi bien de se taire


                  • philouie 22 octobre 11:13

                    @Leviet40
                    Aller habiter à la grande Borne, ou m’en direz des nouvelles .
                     
                    Est-ce que vous avez lu ce que j’ai écrit et si oui, l’avez vous compris ?


                  • philouie 22 octobre 11:29

                    @oncle archibald
                    Je vous parle de lien social, d’acculturation, d’éducation et vous me répondez eau chaude eau Froide.
                    Vous ne comprenez pas que le simple confort matériel n’est pas suffisant quand les conditions psychologiques minimums ne sont pas présentes ?
                    Essayer de graduer l’importance des différents plans et vous verrez que votre WC et SdB ne pèsent rien.
                    Est-ce qu’au moins vous avez compris qu’on ne met pas impunément des familles à structure communautaires dans des cages à poules, sans s’assurer d’un véritable modèle éducatif.
                    Savoir si ces gens ont été cherché par la peau du cul, importe peu. Il ’agit des méthodes modernes de l’esclavage qui se passe fort bien de négriers, mais dont le résultat est le même : disposer de main d’oeuve à bon marché pour effectuer les travaux pénibles et assurer la maximisation du profit.
                    Pour le reste vous vous plaignez que les cités soient massacrées, mais c’est juste la preuve de l’inhumanité des conditions de logement et des conditions sociales. Ce n’est que le symptôme de la maladie mais la maladie n’est pas là. La maladie est dans l’immigration, dans l’incapacité à intégrer, dans la défaite de la république.
                    Mais cette défaite, ce ne sont pas ceux qui en sont victimes et qui sont désignés par la pouvoir pour être des bouc-émissaires, qu’il faut en tenir pour responsable.
                    Les responsables sont en haut et s’ils veulent vous faire croire que ce sont ceux d’en bas, les pauvres, les miséreux, les exclus, c’est qu’ils ont peurs que vous vous en rendiez compte.
                    Mais ils sont bêtes parce que manifestement, vous êtes bien incapable de vous rendre compte de quoique ce soit.


                  • Trelawney Trelawney 22 octobre 14:31

                    @philouie
                    1 Quand l’Algérie a réclamé et fini par avoir son indépendance, il me semble qu’elle a obligeamment demandé aux « français d’origine » de foutre le camp du pays. Ils ne se sont d’ailleurs pas fait prier et ont pu ainsi apprécier le confort à l’européenne qui leur manquait tant de l’autre côté de la méditerranée.

                    2 Quand ces même français que nous appelions en France « Pieds noirs » on vu débarquer des algériens d’origines voulant eux aussi gouter au confort à l’européenne, parce qu’en Algérie c’était (et ça l’est encore) plutôt craignos à tout point de vu, ils ont bien rigolé et ça c’est arrêter là.

                    3 Lorsque vous dites que là ou ces même algériens habitent, c’est à dire logements avec eau courante, salle de bains, wc, chauffage, au milieu d’école de commerces et de collèges, ce sont des ghetos , je vous répondrez, mais qu’est-ce que vous attendez pour repartir d’où vous venez, histoire de voir si l’herbe et plus verte là bas. Mais il me semble qu’il n’y ait pas trop de volontaire.

                    4 J’ose croire que vous Philouie, vous êtes une erreur de la nature, un marginal dans la pensée comme dans les actes et qui fait honte à tout ces braves gens venus ici pour fuir la misère du nord de l’Afrique. Parce que la vérité est que vous êtes infoutus de créer la prospérité dans votre propre pays. Il faut bien se rendre à l’évidence : depuis l’indépendance, l’Algérie comme ses pays satellites c’est la merde ! mais si vous préférez raler ici, je connais beaucoup de vos compatriotes qui rien qu’en entendant ce que vous dites seraient prés à vous faire traverser la méditerranée à coup de pied au cul

                    Aussi, triple con que vous êtes, ne vous faites pas le porte parole d’une communauté qui vous méprise


                  • oncle archibald 22 octobre 16:19

                    @philouie : « Je vous parle de lien social, d’acculturation, d’éducation et vous me répondez eau chaude eau Froide. »

                    Oui, je maintiens, vous vous branlez avec des mots. Tous les hommes sont comme ça, les méchants gaulois comme les gentils de « la bas ». Ils veulent d’abord avoir de quoi bouffer, un toit sur la tête et un pull chaud quand il fait froid, sans oublier une école gratuite pour apprendre quelque chose à leurs enfants, des soins gratuits quand on est malade ou accidenté, des services publics qui fonctionnent, des routes sur lesquelles on peut rouler sans casser une roue, etc etc ....

                    Et si ceux de « la bas » sont venus chez les gaulois c’est parce « la bas » les quelques éléments de confort précités ils ne les avaient pas. Rien d’autre, et personne ne saurait le leur reprocher. C’est l’instinct de survie.

                    Pour autant n’est pas inclus dans le « package » de l’immigrant ni dans celui de ses gniards nés en Gaulle l’autorisation de pisser dans les poches des autochtones, ni celle de détruire les biens communs payés par les impôts de tous, ni celle de laisser leurs gamins aux cerveaux embrumés caillasser les flics et les pompiers sensés assurer la sécurité de tous ou pire, plus récemment, de faire rôtir les poulets dans leur bagnole de service.

                    Vous parliez d’éducation me semble-t-il. Vous la trouvez réussie celle de ces branquignoles ? Il leur ont appris quoi leurs parents aux mômes qui font ça ?? Ils leur ont appris à haïr ceux qui leur donnent les moyens de vivre (voir plus haut) ?

                    Il faut dire que les mecs comme vous ont beaucoup fait pour expliquer à ceux qui ne l’avaient pas encore compris qu’ils avaient tous les droits et aucun devoir, que les flics et plus généralement la société d’accueil étaient leurs ennemis !


                  • WakeUp 22 octobre 16:35

                    @oncle archibald
                    Une des réponses possibles à cette détestation du pays d’accueil est la frustration.
                    La frustration de voir que le pays des kufr est plus prospère que son pays musulman.
                    La frustration de vivre dans un monde totalement occidentalisé et la difficulté incroyable à nourrir sa fierté communautaire.
                    Le frustration sexuelle due au rapport totalement délétère avec la femme.
                    La frustration du petit Mamadou Keita qui ne réussit pas à l’école, alors que la petite Mélanie Chen s’en sort avec les honneurs... en totale contradiction avec le discours d’idolâtrie du petit mâle servie par ses parents.
                    La frustration inavouable de vouloir retourner en France après de trop longues vacances passées au bled.
                    La frustration de cracher dans le vide, sans personne pour pouvoir répondre. De n’avoir rien en face pour justifier cette haine.
                    La frustration de vouloir jouer les victimes sans en être véritablement une.
                    La frustration de l’homme fier que le monde ignore totalement.


                  • philouie 23 octobre 09:57

                    @WakeUp
                    Une des réponses possibles à cette détestation du pays d’accueil est la frustration.
                     
                    pure fantasme parce qu’il n’y a pas plus de pays d’accueil que de beurre en branche puisqu’il s’agit de gans né ici, dont souvent les parents sont également né ici.


                  • philouie 23 octobre 09:59

                    @oncle archibald
                    Vous parliez d’éducation me semble-t-il. Vous la trouvez réussie celle de ces branquignoles ? Il leur ont appris quoi leurs parents aux mômes qui font ça ??
                     
                    C’est marrant que vous me posiez cette question parce que mes post précédant consistait à dire ce que je pensais de l’éducation de ces gens.
                    En fait je vous ai dit des choses, mais dans le vide le plus complet.


                  • philouie 23 octobre 10:02

                    @Trelawney
                    mon pays c’est la France.
                    Pour le reste, dans les années soixante les algériens n’ont pas débarqué. On est allé les chercher, les recruter pour les faire venir et pour construire vos routes, vos hôpitaux et vos cages à poules.


                  • Samson Samson 21 octobre 16:27

                    « En pratique on constate que la première solution marche à tous les coups, ... »
                    Disons qu’elle limite les désagréments ! Mais il faut bien comprendre que la première solution implique un investissement dans des politiques sociales, éducationnelles, culturelles qui ne produisent leur fruits qu’à moyen et long terme. Après plusieurs décennies de sous-investissement, les dégats sont énormes, tout est à reprendre et çà prendra du temps !

                    « Pire, ils enfoncent le clou, et ce sera à qui aura la réponse la plus violente et autoritaire : plus de police, plus d’armes pour la police, des armes de guerre de préférence, plus de rétention administratives sans contrôle judiciaire, obliger les juges à être plus sévères sans égard pour la loi, … »
                    Derrière les musculations et autres discours de fermeté circonstanciels, il faut tout de même rappeler que ce sont au doigt mouillé 10.000 postes qui ont été supprimés dans la police et la sécurité par Sarkozy, et que l’État s’est effectivement privé des moyens du minimum de sécurité à garantir à ses concitoyens.

                    Pire ! La police de proximité qui constituait un outil essentiel tant de prévention que de contrôle et de connaissance du terrain (bouche à oreille, contacts, rumeurs, connaissance des gens, ...) a été supprimée. En même temps qu’il se désinvestissait des services citoyens de proximité, l’État a délaissé le rôle policier de « gardien de la paix » pour un rôle purement répressif de « forces de l’ordre », mais ce faisant a supprimé les yeux et les oreilles de la police, comme pour mieux la rendre aveugle et sourde à la réalité d’un terrain réduit au statut de « Terra incognita » et désormais livré tant aux prêcheurs et recruteurs jihadistes qu’aux bandes et gangs qui y font régner leurs propres lois.

                    Substituer au patient travail de terrain l’investissement dans des technologies toujours plus pointues et onéreuses de surveillance électronique ne suffit manifestement pas à pallier sa carence : on en arrive à ce paradoxe de policiers grillés et massacrés au pied de la caméra qu’ils sont sensés protéger, et dont plus d’une semaine après les faits les agresseurs ne semblent toujours pas identifiés.

                    « On ne les a pas élus pour qu’ils autorisent des intérêts privés à nous dépouiller de notre du, mais bien pour qu’ils se servent de cet argent, que nous avons durement gagné, pour fournir à chaque citoyen la possibilité de vivre dignement. »
                    TINA ! Çà ne fait jamais que 40 ans que çà dure, mais on arrive bel et bien à l’os ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

HClAtom

HClAtom
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès