Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Hausse du chômage : avis de faillite de Hollande ?

Hausse du chômage : avis de faillite de Hollande ?

C’est peu de dire que le président sortant est dans une situation difficile. Sa côte de popularité est au plus bas. Il est donné battu dès le premier tour de la présidentielle, sa loi travail suscite l’hostilité de près de trois-quarts de la population, sa réforme constitutionnelle est engluée dans les échanges entre l’Assemblée et le Sénat. Et pour couronner le tout, le chômage a rebondi vivement en février.

 
Le Munich social des « socialistes »
 
Les chiffres sont accablants et démontrent l’échec complet de la politique de baisse du coût du travail, pour laquelle cette majorité a investi la bagatelle de plus de 50 milliards d’euros entre le CICE et le pacte dit de compétitivité. Comme quoi, cela confirme Paul Krugman quand il critiquait « la politique de la droite la plus bète  » menée par cette majorité. A quoi bon investir de telles sommes si elles ne font pas reculer les chiffres du chômage ? Notre pays compte désormais près de 3,6 millions de chômeurs de catégorie A dans la métropole (plus de 3,8 millions avec les DOM) et près de 5,5 millions en catégorie A, B et C, (et 5,8 avec les DOM) sachant que la Tribune précise que le nombre total d’inscrit à Pôle Emploi approche les 6 millions et demi. En réalité, c’est 20% de la population active qui est concernée.
 
Ceci démontre que les politiques de l’offre ne fonctionnent pas dans notre pays, ce qui est assez logique puisque nous avons des voisins qui sont allés plus loin que nous dans la baisse du prix du travail, avec pour seul résultat une légère baisse du chômage, mais d’un niveau de départ encore plus élevé que le nôtre. Bien sûr, le gouvernement rebondit sur cette mauvaise nouvelle pour promouvoir sa loi travail. Mais la ficelle est un peu grosse. Pourquoi croire que cette loi créerait le moindre emploi sachant que ceux qui disent cela sont ceux qui nous annonçaient un renversement de la courbe du chômage avec la baisse de 50 milliards du coût du travail. Bref, cette nouvelle hausse du chômage démontre l’échec complet de Hollande sur sa promesse emblématique de retournement de la courbe du chômage.
 

Malheureusement, tout n’est peut-être pas perdu pour ce président. Il a déjà lancé de nombreuses mesures et une refonte des statistiques du chômage qui pourraient l’aider. Et le vent de la conjoncture se fait un peu moins mauvais, entre taux au plus bas, pétrole et euro bon marché. Et avec de mauvais opposants et des mesures politiciennes assumées, il pourrait paradoxalement encore être hasardeux de le considérer battu, même si son cas semble réglé aujourd'hui.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 25 mars 09:54

    C’est le résultat de la « politique de l’offre » ... Quelqu’un pensait vraiment que cela pouvait aider la population à aller mieux ? La politique de l’offre, c’est juste pour améliorer les marges de l’entreprise.
    Or, la variable d’ajustement pour les entreprises, c’est d’abord la masse salariale et les charges. Combien de milliards pour les entreprises qui avaient promis un million d’embauches ?
     
    Malheureusement, Hollandouille a encore une chance d’être réélu, parce qu’on aura encore le choix entre un mal et un moindre mal supposé. C’est le résultat de notre système à deux tours.

    Et, de toutes façons, il faut le redire, nous sommes pris dans la nasse de l’europe et des décisions de ses fonctionnaires. Quelque soit notre président ...


    • erichon 25 mars 10:21

      Tant qu’on aura pas compris que voter ne sert plus à rien sinon à légitimer des oligarques mafieux sur la scène internationnale . 




      • Jason Jason 25 mars 11:05

        Bonjour,

        Vous comptez sur un président (quel qu’il soit) pour remplir les carnets de commandes et relancer la demande ? Dites-moi comment vous comptez vous y prendre !

        Ca fait plus de 30 ans que le marasme dure. C’est pas avec un capitalisme galopant, une Europe libérale, et des pressions salariales insoutenables qu’une embellie serait en vue.

        Vous croyez vraiment en l’homme providentiel ?


        • flourens flourens 25 mars 11:15

          juste quelques petits raisonnements de bon sens
          tout d’abord, un adage dit « on ne change pas une équipe qui gagne », à contrario, on change une équipe qui perd, mais ce conseil de bon sens ne peut s’appliquer à nos « élites » qui bien entendu savent tout sur tout
          ensuite les romains (loin d’être cons) nous ont enseigné « errare humanum est » bien entendu on a le droit à l’erreur et la suite est importante « perseverare diabolicum », qui veut dire que l’on ne doit pas s’enfoncer dans l’erreur, le problème est que nos « élites » ne font pas d’erreur tant ils sont supérieurs
          ensuite, il y a un simple humain, mais quel humain, qui a dit ceci qui se rapproche de l’adage latin ci-dessus « la folie c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent », il ajoute même « un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été crée », c’est de Einstein, mais nos « élites » ne sont-elles pas considérablement supérieures à cet analphabète
          ceci dit il a aussi écrit « il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise, mais pour l’univers je n’ai pas de certitudes absolues », ce qui expliquerait bien des choses
          et un petit dernier pour la route afin de réveiller le peuple « un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres n’est pas victime, il est complice », c’est de Orwell


          • Alpo47 Alpo47 25 mars 12:23

            L’erreur consiste à penser que nos dirigeants sont en échec. Ce serait le cas si on supposait que leur objectif est de servir l’intérêt collectif, d’améliorer la société et le sort du plus grand nombre.
             Or, ce n’est pas cela du tout. Ils mènent parfaitement à bien leur « carnet de route », c’est à dire favoriser l’expansion et les profits des entreprises, donc de leurs actionnaires et maintenir une société apeurée-obéissante.
            Réussite complète donc.


            • flourens flourens 25 mars 15:19

              @Alpo47
              toutafé


            • zygzornifle zygzornifle 25 mars 13:33

              si Juppé est élu président il nous fera 6,5 millions d’emplois fictif ce qui est sa spécialité et on aura enfin un chômage a zéro .....


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 mars 18:23

                Voyons votre conclusion «  »Malheureusement, tout n’est peut-être pas perdu pour ce président. Il a déjà lancé de nombreuses mesures et une refonte des statistiques du chômage qui pourraient l’aider. Et le vent de la conjoncture se fait un peu moins mauvais, entre taux au plus bas, pétrole et euro bon marché. Et avec de mauvais opposants et des mesures politiciennes assumées, il pourrait paradoxalement encore être hasardeux de le considérer battu, même si son cas semble réglé aujourd’hui.«  »


                On comprend alors que 01) Ce n’est pas le vote des Français, ce n’est pas le cirque électoral, ce n’est pas la démocratitude qui vont décider... Ou bien 02) que les Français sont satisfaits de tout ce qu’a fait Hollande (qui a eu la chance de cette conjoncture et la malhonnêteté de tromper les gens) et le reconduiront ...Parce que « tout n’est peut-être pas perdu pour ce président. » 

                ------------------------------

                Mon avis est tout autre :

                C’est le printemps)s Hexagonal !!! 

                La courbe du chômage de Hollande a poussé comme une liane dans la jungle, elle est monté plus haut que l’Obélisque pharaonique de la Concorde et... maintenant elle fleurit pour montrer toute l’exubérance de l’économie hollandaise ! 

                Encore un mandat pour Toto, un !!! 

                Voulez-vous que je me présente en 2017 ? Je vous jure que j’ai pour vous toutes les solutions ! La première d’entre-elles fera beaucoup de mal aux malades milliardaires, mais presque tous les tous les traitements font mal, non ? 

                • mmbbb 25 mars 20:16

                  @Mohammed MADJOUR ni Hollande ni Sarko 10 ans de politiques mediocres Mais je preferais presque Sarko Hollande a fait pire une vraie salope que le MEDEF adore Sarko en avait reve Hollande l’a fait


                • Jean Pierre 26 mars 00:27

                  La stratégie de Hollande est cousue de gros fil blanc. Le gouvernement prépare un maximum de formations au rabais dans les organismes dépendants de l’Etat (Greta, AFPA). La difficulté c’est de lancer cela au bon moment pour qu’un maximum de stagiaires soient sortis des statistiques du chômage pile dans les mois précédant les élections. Cela permettra d’annoncer une inversion de la courbe en pleine campagne électorale (avec l’idée induite que cette embellie est durable). Pour que le tempo soit bon, à la rentrée, il va y avoir de nombreuses nouvelles formations d’ouvertes et le Pole Emploi va mettre la pression pour que les inscrits entrent en formation de gré ou de force. On parie ?



                  • zygzornifle zygzornifle 28 mars 16:10

                    il y a plus de radiations a pole emploi qu’a Fukushima.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès