Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Hijab day », une atteinte à la République !

« Hijab day », une atteinte à la République !

Le 20 avril, des étudiants de la prestigieuse école "Sciences Po Paris" ont lancé une opération intitulée "Hijab day". Ces étudiants ont souhaité banaliser et "sensibiliser sur la question du foulard en France". Entre fond antiraciste et communautariste, cette journée marque une inquiétante réalité : la mainmise grandissante de la religion sur l'esprit laïque.

Définition du "Hijab day" : le port du voile islamique pour une journée. 

Ce 20 avril 2016, il était demandé aux étudiants parisiens de "Sciences Po" de porter, par solidarité, un foulard islamique, qu'on leur présentait à l'entrée de l'établissement. Plusieurs questions se posent : premièrement, comment une institution censée représenter les futures élites françaises peut-elle accepter cette entorse à la laïcité ? Des étudiants auraient-ils pu réaliser la même opération s'il s'agissait d'offrir, pendant une journée, une croix du Christ sur l'ensemble du torse ? Evidemment, au nom de la laïcité cette opération n'aurait pu voir le jour (et heureusement). Concernant le port du voile, la pression médiatique et morale est trop forte pour imposer le même modèle. On comprend bien, dès lors, qu'il y a une peur de s'attaquer à une certaine vision de la religion musulmane, par crainte d'être taxé d'islamophobe ou de raciste. Pis, le nouveau paradigme désigne ceux qui acceptent ces opérations antirépublicaines comme les chantres de l'antiracisme et de la liberté... Les fondamentalistes religieux de l'Islam ont donc gagné une petite bataille. En prônant le voile islamique dans un lieu public, où la laïcité devait être la règle, le voile est devenu le sens du combat antiraciste. Une contradiction que certaines associations antiracistes ont l'air d'accepter. 

Il s'agit là, avec le "Hijab day", d'un forcing rondement mené pour imposer, aux yeux des autres, une coutume qui serait décrite comme "sympa", "totalement libre" et "fashion". Un danger pour la liberté de penser et de pensée. Par une fausse idée de liberté, on instaure le concept que porter le voile doit devenir banal et un signe de liberté. Les organisateurs du "Hijab day" ont souhaité "démystifier" le voile. Mais, le voile, qu'est-il en réalité ? Car en faisant son apologie, on évite le débat et le sens du port du voile. On évite de sensibiliser les femmes (et aussi les hommes) libres sur cet acte de soumission. Malgré le discours bancal des organisateurs du "Hijab day", le voile a bel et bien une signification et un symbole religieux, parfois politique. Selon une certaine vision de l'Islam radical, le voile a pour essence de cacher la féminité de la femme. Selon ce précepte, sans ce voile, l'homme serait soumis au vice et à la tentation du sexe faible. Sexe faible puisqu'il va de soi que la femme n'est pas l'égal de l'homme : on ne demandera pas à l'homme de porter un voile et de se cacher une partie du visage. Instituer le port du voile comme un acte de liberté est tout aussi paradoxal que d'expliquer que la femme sera plus libre si elle s'engage à le porter. On banalise le port d'un habit qui deviendrait, pourquoi pas, une norme pour les jeunes filles de 6, 7 ou 8 ans.

La République, à travers la laïcité, a désigné un cadre de liberté sain. A leur domicile ou dans la rue, les femmes musulmanes ont évidemment le droit de porter le voile si elles le désirent... Comme une nonne de se promener avec ses habits... Quant à en faire la promotion ou le prosélytisme dans des lieux institutionnels, publics, républicains, la République doit dire "non" par principe laïque. Encore une fois, la liberté des uns ne doit pas empiéter sur celle des autres. En tant que catho, juif, athé, bouddhiste, je n'ai pas à subir, dans les lieux scolaires et institutionnels, la foi des autres ! Celle-ci doit rester de l'ordre du privé. Au second plan. La République engage la nation à considérer ses citoyens comme égaux. Personne n'est supérieur à cette égalité. De cette égalité, le contrat social imposé à la nation est de considérer sa citoyenneté au-dessus de toute appartenance (telle que la religion). Il n'est pas concevable de voir une école publique où tous les enfants doivent, par communautarisme, porter la kippa, la croix du Christ, le turban, le voile, etc. L'égalité supprime toutes ces appartenances pour n'identifier que des citoyens égaux. 

En ce sens, le "Hijab day" ‪‬ à Sciences-Po. est une forme de racisme anti-catho-juif-déiste-athé-laïque. Il rentre dans un jeu communautariste, profondément antirépublicain.

Petite satisfaction, peu de têtes couvertes en ce 20 avril... Les étudiants n'ont pas forcément bien ressenti le "Hijab day".

 

Article également disponible sur mon blog : http://leblogdejonas.kazeo.com/hijab-day-une-atteinte-a-la-republique-a125756638


Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Pere Plexe Pere Plexe 27 avril 18:11

    Vous pouvez être contre cette manifestation.

    Je suis moi même assez réservé.

    Mais vous posez très mal le problème.
    Cette action militante n’a rien d ’anti républicain.Elle n’est même pas anti laïque.
    Sauf à considérer la laïcité comme anti religieuse ce qu"elle n’est pas.
    Elle est au contraire dans l’esprit d’une république laïque qui garantie la liberté de culte de pensé et d’expression.

    Ce qui, encore une fois, ne préjuge en rien de la dangerosité du message en question. 

    • V_Parlier V_Parlier 27 avril 22:30

      @Pere Plexe
      Liberté de culte ne signifie pas faire de la publicité pour une seule religion alors qu’on passe son temps à dire que les religions « n’ont pas leur place » dans les affaires publiques. Et il s’agit bien là d’une campagne publicitaire bien sélective pour le foulard islamique, rien que parce-que ça vient d’ailleurs, par principe. Comme l’écrit l’auteur :
      « A leur domicile ou dans la rue, les femmes musulmanes ont évidemment le droit de porter le voile si elles le désirent... Comme une nonne de se promener avec ses habits... Quant à en faire la promotion ou le prosélytisme dans des lieux institutionnels, publics, républicains... »

      En plus ils n’ont même pas assumé. Ca c’est le foulard « soft », à l’iranienne, qui peut garder un aspect aspect d’habillement classique. Les photographiées auraient du le mettre à la façon qui se voie bien plus souvent (et pourquoi pas la burqa, la différence n’est que dans l’indice de couverture car le message serait le même ici).


    • Habana Habana 28 avril 11:31

      @Pere Plexe
      Mais personnellement, j’en ai rien à foutre de la laïcité !!

      Nous sommes Chrétiens et si on veut porter des croix autour du cou ou mettre des crèches dans les rues on doit être libre de le faire.
      Permettez moi de vous rappeler ce qu’est « sensé » être la laïcité : ce terme n’a d’ailleurs fait surface que pour justement interdire ce genre d’accoutrement ostentatoire chez nous (niqab, bourqa et tutti quanti...) et propre à une certaine religion (et on constate que, comme d’habitude, c’est toujours les mêmes qui se torchent le cul avec notre code civil et qui ne veulent pas respecter nos lois (leurs code civil étant le Coran, comme l’a justement dit E.Zemmour)). De surcroît, je ne vois pas comment il est possible de conduire avec un tel farda ! C’est totalement inacceptable !
      Bref, on nous casse les couilles avec l’éternel débat de la laïcité et quand ça les arrange autrement on nous dit que c’est de la diversité !
      Fatigué de tout ce foutage de gueule !
      Celui qui veut rester en France se met au pli sinon dehors ! 

    • hunter hunter 27 avril 18:47

      J’espère qu’un jour toutes ces petites dindes, connaîtront ce qu’est une vraie domination des valeurs de l’Islam, pour les femmes, car là, pas question pour ces apprenties« executive bitches », de jouer aux malines !

      Je suggère que ces pimbêches aillent voir comment vivent les femmes en Arabie Séoudite par exemple !
      J’ai été élevé là-bas, je sais de quoi je parle !

      Ce ne sont que des délires de petits nantis, en manque de reconnaissance !

      A noter qu’en français, on écrira « hidjab », car le son « d » n’est pas inclus dans la lettre « j », contrairement à l’nglais, où le « j » se prononce « dj », comme par exemple le prénom john !

      Adishatz

      H/


      • Ouam2 (---.---.41.186) 27 avril 23:54

        @hunter : Un simple mot : Merci .


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 avril 08:18

        @hunter

        Le « carré Hermès » peut-il être islamique ?
         smiley


      • hunter hunter 28 avril 10:04

        @Jean-Pierre Llabrés

        Oui Jean-Pierre, absolument ! Mes anciennes tâches au sein d’une grosse multinationale ( US bien entendu) de la finance, me permettent de vous dire que ce bout de tissu est très apprécié des femmes musulmanes riches, (très très riches mêmes, origine pétrodollars, vous l’aurez compris), qui dévalisent régulièrement les boutiques de l’Avenue Montaigne !

        Vous ne pouvez pas imaginer les sommes englouties en vanités : des 5 chiffres ( en euros, 5 moyens voire gros chiffres) ne sont pas rares !

        Tout cela bien entendu, sous la supervision d’un chaperon masculin !

        Donc je pense que vous avez raison, le carré Hermès doit être considéré comme « islamo-compatible »

        Enfin, au moins ça fait bosser un peu notre commerce extérieur !

        Adishatz

        H/


      • colere48 colere48 27 avril 18:51

        Le directeur de l’école devrait être limogé sans délai !
        Or rien de cela, le pouvoir endosse cette entorse faite à la laïcité et par le fait le cautionne !

        Climat de décadence en cette fin de quinquennat français et délitement des élites en pleine perdition morale...


        • Pere Plexe Pere Plexe 11 mai 22:13

          @colere48
          Pour calmer les cons qui ne savent même pas que de toutes façons il ne pouvait pas empêcher cette manifestation ?


        • COVADONGA722 COVADONGA722 27 avril 18:55
          Les musulmans et leurs imams le proclame eux même ce foulard est l’étendard rappelant aux mécréants et a la géhenne française que l’islam vaincra et les sœurs doivent participer au combat en le portant !
          Mais ça cesconasses éduquées font semblant de ne pas le voir.
          Dans la mesure ou pour elles tout ce vaut tout est égal , les volontaires porteuses
          devraient pousser l’expérience jusqu’ aux bordels de daech !

          • hunter hunter 29 avril 16:52

            @COVADONGA722

            Salut Cova,

            Éduquées ces connasses... ? hum, je n’en suis pas sûr !
            Programmées oui, conditionnées, mais pas vraiment éduquées !

            Même le terme « instruites » leur est impropre !

            Adishatz

            H/


          • Pierre-Yves Martin 27 avril 20:30

            La laïcité n’est pas la lutte contre les religions, ni leur stigmatisation.

            Quand j’étais jeune, les femmes portaient des foulards. Tout le monde trouvait cela normal et j’en ai d’ailleurs offert à mon épouse (nous ne sommes pas musulmans).

            Ces mesures contre le voile sont de la démagogie, voire pire.

            L’action de ces étudiants est un geste de résistance à la pression dominante.

            C’est sain et je les approuve.


            • francesca2 francesca2 27 avril 21:02

              @Pierre-Yves Martin


              Si je comprend bien Il ne faut pas stigmatiser l’islam, mais si l’Islam stigmatise les femmes vous n’y voyez aucun probléme.

              L’action de ces étudiants est un geste de résistance à la pression dominante.

              C’est sain et je les approuve.


              Ca bafoue une bonne partie des nos valeurs, mais ça vous vous en foutez aussi je suppose.


              Nous ne sommes pas musulmans.......... smiley







            • philouie 27 avril 21:13

              @francesca2
              Nous ne sommes pas musulmans.......
               
              oui, bon.
              en même temps rien n’est immuable ....


            • Pierre-Yves Martin 27 avril 21:21

              êl.@francesca2
              On peut approuver ou désapprouver les valeurs de l’Islam. Ce n’est pas le problème posé ici.
              Le problème, ici en France, c’est la liberté de pensée, de conscience et le droit ou non d’exposer publiquement ses convictions.
              Bien entendu, je désapprouve totalement le fait que des pays imposent légalement le voile et plus généralement la Charia. Et je désapprouve tout autant les règles d’origine religieuse imposées par l’état d’Israël et dont personne ici ne s’offusque.
              Il y a beaucoup de femmes musulmanes qui le sont sincèrement et sans contraintes ; elles sont d’ailleurs parfois plus attachèes à ces règles que leurs maris.
              J’ignore si « nos valeurs » sont les vôtres ou aussi les miennes. Je soupçonne cependant qu’’il doit y avoir pas mal de différences. Et, quand je discute, je ne dis pas « vous vous en foutez », car je respecte la liberté de pensée et d’expression de mes interlocuteurs.


            • francesca2 francesca2 27 avril 21:23

              @philouie


              Haha, trés drôle.
              C’est un propos du comm auquel je réponds.

            • francesca2 francesca2 27 avril 21:32

              @Pierre-Yves Martin


              Le problème posé ici est celui d’une religion qui salafise à grand pas et dont la caractéristique principale est de nier l’égalité entre hommes et femmes. 
              Alors, je ne sais si ça occupe une place dans l’échelle des vos valeurs mais à vous lire je suis presque sûre que vous vous en foutez royalement.

            • francesca2 francesca2 27 avril 21:37

              @Pierre-Yves Martin


              Et je désapprouve tout autant les règles d’origine religieuse imposées par l’état d’Israël et dont personne ici ne s’offusque.


              Et bien voilà. Il fallait commencer par là, Pierre -Yves Martin (et pourquoi pas Dupont). 

            • Pierre-Yves Martin 27 avril 21:53

              @francesca2
              Vue votre manière de polémiquer, je n’ai effectivement pas l’intention de partager avec vous quelque valeur que ce soit.


            • francesca2 francesca2 27 avril 22:09

              @Pierre-Yves Martin


              Comme si vous aviez besoin de l’écrire....

              Il y a philouie, O et plusieurs islamo-gauchistes avec qui vous pouvez partager plein de choses. 

            • Ouam2 (---.---.41.186) 28 avril 00:08

              @philouie
              « Nous ne sommes pas musulmans.......

              oui, bon.
              en même temps rien n’est immuable ....
               »

              Pour une fois, je dois admettre la lucide vision de tes propos


            • pergolese 28 avril 10:50

              @Pierre-Yves Martin Vous « désapprouvez ». Seulement ?


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 28 avril 11:44

              @francesca2


              on se demande si il y aurait les mêmes appels à la tolérance et au respect des différences si un-e allumé-e organisait un stahlhelmtag pour honorer la déesse Krieg ( aux nombreux avatars tels que blitzkrieg, stellungkrieg, rattenkrieg .... ) où les deux sexes seraient invités à porter un casque de fer allemand de la dernière guerre toute la journée par esprit d’ouverture à l’autre et de tolérance...






            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 28 avril 11:50

              @Alois Frankenberger
              Et après on réclamerait de la thune aux maires pour ouvrir des lieux de cultes dédiées à Krieg où on pourrait organiser des compétitions de wargames en sirotant de la bière et du pinard tout en dégustant su saucisson ...




            • Donbar 27 avril 20:48

              D’accord avec Pere Plexe et avec Pierre-Yves Martin : la laïcité est la neutralité des pouvoirs publics et rien de plus. Si l’on entend combattre l’islamisme dans la société, en tant qu’idéologie, que ce soit par d’autres voies que par les interdits juridiques.


              • Bastien Gouly Bastien Gouly 27 avril 21:00

                @donbar @Pierre-Yves Martin @Pere plexe : 


                Non la laïcité, dans l’esprit de la République française n’est pas la possibilité pour toutes et tous d’exposer leurs identités religieuses dans les institutions. 

                Pour protéger toutes les religions, notamment les minorités, dans les lieux où la République est représentée (comme l’école), la laïcité sous-entend que la religion ne doit pas être ostensible ou la marque d’une identité supérieure à la nation.

                Imaginez une société où dans les écoles la majorité porterait une aube, l’accepteriez-vous si vous étiez athés ? Notre laïcité respecte l’égalité entre tous les citoyens. Elle ne permet pas qu’une religion puisse faire pression (même implicite) sur autrui.

                • philouie 27 avril 21:14

                  @Bastien Gouly
                  Pour protéger toutes les religions, notamment les minorités, dans les lieux où la République est représentée (comme l’école), la laïcité sous-entend que la religion ne doit pas être ostensible ou la marque d’une identité supérieure à la nation.
                   
                  ah et pourtant la DUDH dit l’inverse.
                  qui croire ?


                • Bastien Gouly Bastien Gouly 27 avril 21:21

                  @philouie
                  La Déclaration universelle des droits de l’homme ne dit pas l’inverse. Dans la rue, tu as très bien le droit de porter un voile ou une croix sur ton torse. 

                  La France a ensuite une constitution pour encadrer cette liberté.

                • philouie 27 avril 21:44

                  @Bastien Gouly
                  quand l’abbé Pierre venait discourir à l’assemblée nationale en tenue de prètre ça ne dérangeait personne.
                  Quand je rentre dans une mairie je ne me dessaisie pas de ma personnalité.
                  ce que vous dites est une invention très récente mais sans réalité historique.


                • Pierre-Yves Martin 27 avril 21:48

                  @Bastien Gouly
                  dans ce genre de question, je me méfie de « sous-entend ». Il est clair que nous ne voyons pas les mêmes sous-entendus et cela correspond d’ailleurs à un débat réel et sérieux dans notre société.

                  Je ne crois pas que notre constitution dise quoi que ce soit à ce sujet. Elle se limite à un principe d’égalité assez peu explicite. Il ne faut pas confondre la loi de 1905 et la constitution. Par exemple, le régime appliqué aux trois départements d’Alsace-Lorraine n’est absolument pas laïc : il est concordataire avec aumôneries dans les écoles publiques et ministres des cultes rémunérés par l’Etat. On peut le déplorer, et moi je le désapprouve, mais cela n’a rien d’inconstitutionnel. J’observe que les pourfendeurs du voile dit islamique ne semblent guère gênés par cette situation.

                  Je n’ai pas plus d’opinion sur les aubes que sur Paris dans la fameuse bouteille. Mais, encore une fois, les catholiques ont longtemps porté des foulards, y compris dans les écoles publiques, sans que cela ne choque personne. Deux poids, deux mesures...


                • Jonas Jonas 27 avril 21:51

                  @philouie


                  Ne mélangeons pas tout... ;)

                • Ouam2 (---.---.41.186) 28 avril 00:04

                  @philouie
                  Un simple mot pour toi aussi : l’abbé

                   

                  Ou peut etre ta culture ignore ce mot ? comme celui de Immam, ou de Rabbin, ou de Moine, ou de ....

                  De plus il représentait un cause « caritative », puis cela etait aussi déja une autre époque...

                  Désespérant !


                • philouie 28 avril 08:12

                  @Ouam2
                  c’est quoi la pertinence de cet argument.
                  Il était curé, et alors !


                • Ouam2 (---.---.41.186) 28 avril 22:05

                  @philouie

                  Et alors....

                  Tu mélage tout dans ton petit cerveau : les fonctions, les époques, les causes.

                  C’est un peu normal remarque ....


                • philouie 28 avril 22:11

                  @Ouam2
                  je vois surtout que vous avez des principes qui s’adaptent selon les circonstances et qui ne valent donc pas tripettes.


                • Ouam2 (---.---.41.186) 29 avril 00:58

                  @philouie
                  L’hopital qui se fout de la charité  smiley

                  Philouie, tu est un de mes grands bonheurs de lecture des commentaires de AV.


                • sampiero sampiero 27 avril 21:20

                  Sacrifiant à la mode et de nature très tolérant (non ce n’est pas une insulte comme disait César à Marius) ce matin j’ai mis un foulard sur ma tête.


                  Je me suis rendu à la messe et le curé m’a engueulé en disant qu’un homme ne rentre pas dans l’église la tête couverte !! 

                  Marre de ne plus savoir comment faire. Du coup je vais me raser le crâne en laissant juste une mèche, , mais là encore je risque de passer pour un adorateur de quelque divinité d’extrême orient...haré haré...

                  • njama njama 28 avril 08:36

                    @sampiero

                    et à la synagogue si t’as pas ta kippa, tu ne rentres pas ! 

                    La seule atteinte à la république, c’est d’entraver la liberté d’expression ...


                  • alinea alinea 27 avril 22:18

                    Vous savez ce qu’il vous dit le sexe faible ? Eh bien que ces filles veulent juste dédramatiser, rendre anodin ce qui excite toutes les conversations, portez le voile, on s’en tape. Voilà. Et si tout le monde pensait ça, elles n’auraient plus longtemps envie de le porter, le voile.


                    • foufouille foufouille 27 avril 22:30

                      @alinea
                      si un jour c’est obligatoire comme dans certains pays, sous peine de viol en groupe, ce sera moins amusant.
                      certaines femmes sont pour également.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès