Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Homophobie, quand tu nous tiens !

Homophobie, quand tu nous tiens !

Le mal Français !

Quelle résonnance faut-il donner à l’homophobie en France ? Les médias pour faire de l’audience n’exagèrent-ils pas certains faits divers qui relèvent seulement d’actes isolés et qui sont loin de refléter l’opinion majoritaire ? D’après les sondages 68% des Français sont favorables au mariage gay et estiment que leur orientation sexuelle ne regarde qu’eux. Ainsi, plus de 2/3 des Français reconnaissent spontanément aux gays les mêmes droits civils et sociaux qu’aux hétéros. Alors où est le problème ? Quels sont les fondamentaux qui opposent une société moderne, civile, libertaire et égalitaire à une société conservatrice qui s’abroge le droit de détenir toutes les vérités en matière familiale et qui se veut ad vitam aeternam la garante séculaire des traditions et des valeurs judéo chrétienne ? Qu’elles sont les véritables motivations des phalanges sectaires et nationalistes qui soufflent le vent de la haine et de la révolte dans le but de désolidariser et de fragmenter la société française ?

En regardant sur France 2 le reportage « Homo la haine », j’ai été touché par les témoignages poignants des personnes qui racontaient avec beaucoup de dignité et d’objectivité les douloureuses épreuves que leurs proches leur font subir quand ils découvrent leur homosexualité.

En voix off, des hommes ou des femmes, sans aucune retenue, vociféraient leur haine en aboyant des propos honteux qui m’ont abasourdis. Epouvanté par ce que je venais d’entendre, ma première réaction a été de me dire mais qui sont ces gens qui osent proférer de telles abominations ? Comment à notre époque peut-on défendre l’horreur d’une thèse démoniaque qui stigmatise l’autre et fait qu’il est, a cause de sa couleur, de ses origines, de son handicap, de ses différences, considéré comme un dégénéré de surcroit nocif pour la Société. Aussitôt, le cycle infernal de l’histoire s’est reconstruit dans ma tête, des juifs, des Tziganes, des homos, frappés à la poitrine du signe de l’infamie me regardaient effarés et criaient leur désespoir : — Non ! Non ! Non ! Plus jamais ça !!!

Il me semble que si j’avais été le réalisateur de l’émission, j’aurais interviewé les acteurs de ces exécrations afin qu’ils expliquent ce qui anime leur haine, leur dégoût des gens qui ne leur ressemblent pas, qui ne partagent pas leurs convictions, leurs religions, leurs idéologies… Dire qu’en haut lieu, des politiques, des grands patrons, des ecclésiastiques, des philosophes et même des humoristes partagent ses idées !

Y aurait-il autant de salauds en France ? Vraiment, je me refuse à le croire.

Autre élément dans ce documentaire qui a heurté ma sensibilité c’est la réaction des familles vis à vis de leurs propres enfants. Je peux comprendre que des parents s’opposent aux choix de leurs enfants, surtout s’ils sont adolescents, pour mieux les protéger où les guider dans la vie. Souvent, ceci les honore car ils se soucient avec bienveillance de leurs rejetons. En revanche, je ne comprends pas comment des parents peuvent à ce point ignorer la nature exacte de leur enfant ! Ne l’ont-ils pas vu grandir ? Ne connaissent-ils pas ses goûts, sa sensibilité ? Ne recueillaient-ils pas ses confidences ? Quels rapports affectifs entretiennent-ils avec leur chair ? Vivent-ils sous le même toit comme des inconnus pour que finalement, aux yeux de tous, ils le considèrent comme un anormal, un paria, un pestiféré, un pervers. Comme la honte de la famille qu’il faut à tout prix extirper du clan familial…

Mais où est l’amour dans tout cela ? L’amour sincère, véritable qui sauve et qui pardonne ? L’amour d’un père et d’une mère qui pressent et construit le bonheur de son enfant ? L’amour qui tend la main et qui donne sans attendre de retour ? L’amour qui ne juge pas, qui respecte, qui encourage et qui protège sa chair au péril de sa vie ? L’amour de la joie, du bonheur, du rêve et de la vie ? Sincèrement, je plains ces parents ! Je suis triste pour eux ! J’ai pitié d’eux ! Avec affliction, je me dis que si des parents sont capables pour des questions de mœurs de faire subir à leur enfant tant de cruauté alors je pense avec tristesse que pour la sauvegarde de notre concorde nationale le pire est à craindre et, qu’un jour, certains d’entre eux, seront parmi ceux qui se distingueront à nous faire vivre l’horreur…

Méfiez-vous, l’histoire est un éternel recommencement !

D’ailleurs, n’ont-ils pas commencé ? En osant parler et afficher au grand jour leurs opinions homophobes, et racistes, ils nous montrent avec fierté qu’ils sont décomplexés, organisés, prêts à toutes provocations et brutalités pour défier les lois et les institutions. 

L’homosexualité est vieille comme le monde et sa nature, n’en déplaise aux anthropologues de tous poils, trouve ses origines sur le même socle ethnologique que celui de l’hétérosexualité. Comment peut-on encore croire de nos jours que l’homosexualité est une déviance, une malédiction, le choix pernicieux d’un Etre alors qu’elle est, dès sa conception, enracinée dans ses gènes qui, plus tard, à l’éveil de la puberté, s’imposera à lui ou elle comme une évidence. Il y a longtemps que la science nous a démontré cette vérité ; toutefois, certains esprits étriqués ou mal intentionnés préfèrent diaboliser tous débats en brandissant bien haut l’étendard de la vertu, invoquant à leur seul profit les versets bibliques tout en dogmatisant comme une sainte écriture leur sphère morale ou sociétale car, selon eux, admettre l’homosexualité comme l’égale de l’hétérosexualité provoquerait, à terme, l’extinction de l’humanité. A croire qu’un jour, même le plus irréductible hétéro, finira « PD ».

Lors des cortèges de la « Manif pour Tous », j’ai vite compris que les slogans hurlés par ces braves gens, venus de tous les diocèses de France et de Navarre nous rappeler que l’altérité homme et femme est un des fondements de notre civilisation prônaient en fait publiquement, sous un langage à peine déguisé, l’intolérance et l’ostracisme à l’égard des homos et, cela, au plus grand mépris des droits régaliens et de nos valeurs républicaines.  

Voilà un an que la loi Taubira est en vigueur et ses opposants sont loin d’avoir déposés leurs armes. Pires, ils qualifient la loi de « scélérate » et remettent en cause le processus démocratique de nos institutions en défiant ouvertement son autorité et sa légitimité. Madame Boutin, portefaix mystique des bonnes familles conservatrices s’autorise même à interférer dans le débat politique national pour faire pression sur un ancien Président afin que dans ses futures promesses électorales il s’engage à faire abroger cette loi. Les voix du parti de Madame Boutin doivent être non négligeables pour qu’elles puissent faire le jour « J » la différence … Ou bien alors, qu’elles sont les contreparties et assurances que la prêtresse de la « fille ainée de l’église » a d’ores et déjà obtenues de l’Ex de l’Elysées ? 

Cette question paraît être sans importance mais pourtant elle est capitale car si l’Ex-Président revenait au pouvoir en 2017, il est fort à parier, qu’il s’emploierait à réformer la loi pour la vider de sa substance égalitaire. Néanmoins, si sa promesse faite aux « catholiques intégraux » est d’abroger purement et simplement la loi, j’ose croire qu’en temps voulu, des millions de Français et d’Européens s’élèveront d’une seule voix pour contrer toutes dérives anticonstitutionnelles inimaginables pour l’honneur et l’image de notre démocratie.

Au sein de l’union Européenne la plupart des nations ont adopté l’union légale et non restrictive entre personnes du même sexe et certaines ont même légalisé pour tous leurs citoyens l’usage de la PMA et de la GPA. Ces pays sont-ils tous mécréants ? La droite conservatrice Française considère-t-elle ces Etats comme apostat et épouse-t-elle sans circonspection les thèses de Vladimir Poutine qui déclare devant un Ex-Premier Ministre Français que : — « L'Europe renonce à ses racines, à son idéologie traditionnelle, culturelle et religieuse, et même sexuelle… » Selon lui, la propagation de l’homosexualité par certains Etats à des conséquences désastreuses sur la capacité à se reproduire et dénonce « la perte d’identité  » due à la « perte de nos valeurs chrétiennes  » et « l’échec du multiculturalisme artificiel imposé de l'extérieur » pour répondre je cite à « la culpabilité de la colonisation ».

Selon eux l’occident chrétien est en danger. La perte de ses valeurs morales, ancestrales et religieuses le poussent au déclin et, n’ayons pas peur des mots, le précipitent dans les abimes infernaux du cynisme, de la débauche, de l’immoralité, de la pédérastie, de la pédophilie et de je ne sais quelles autres abjections…

La démesure de ces assertions m’épouvante et je me demande dans quel siècle je vis. Sommes-nous revenus au temps de l’inquisition où être accusé de sodomie vous menait tout droit au bucher ? Où le seuil de tolérance était dicté par la linguistique moralisatrice des prédicateurs et d’une charité chrétienne bien ordonnée… Les principes de liberté ont-ils dans la tête de nos concitoyens à ce point régressés ?

Mais qu’arrive-t-il à cette France fondatrice des droits de l’homme ? Où sont blottis les Français qui refusent d’être apparentés à ces idéologies malsaines qui fustigent tel un fléau les altérités ? Attention ! Qui se tait consent !!!

Pourquoi les Français ne sortent-ils pas de leur réserve et n’expriment-ils pas leur désaccord ? Ont-ils peurs ? Mais de quoi ? Sont-ils lâches ? Se foutent-ils à ce point de la politique ? Sont-ils à ce point égoïstes pour ne penser qu’à leurs petits privilèges ? Sont-ils devenus médiocres et insouciants ? Sont-ils aveugles ou crédules ? N’osent-ils pas lever le petit doigt de peur de déplaire ? Attendent-ils que l’esprit de haine devienne incontrôlable et stigmatise, voire martyrise, le Juif, l’Arabe, le Noir, le PD… Puis, l’étranger qui, en ce temps de crise, à l’outrecuidance de venir manger le pain des « bons Français » ?

Je refuse d’être le complice passif et contemplatif d’une France régressive qui pactise à nouveau avec le Diable. Aussi, pour avoir le sentiment d’être utile à une juste cause, j’en appelle à tous les humanistes et progressistes ! A tous les Français de souche ! A tous les Français de cœur qui vivent en paix sur notre sol et qui chérissent nos valeurs laïques et républicaines pour combattre démocratiquement toutes les voix qui portent au nom d’un pseudo nationalisme des idées de haine, d’exclusions, d’ostracismes et d’épurations !

Bonnes fêtes à tous !

Gérard Méric-Cadourel

meric-cadourel.over-blog.com/ (@Mericcadourel) | Twitter


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • Pere Plexe Pere Plexe 26 décembre 2014 16:19

    En ces temps traditionnellement de trêve je désespérais de lire un article intelligent profondément humain et optimiste.
    Merci.


    • Meric-cadourel Meric-cadourel 26 décembre 2014 16:24

      Merci beaucoup pour votre message. je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !



    • Meric-cadourel Meric-cadourel 26 décembre 2014 20:44

      Je pense que vous n’avez pas lu mon article.


    • Allexandre 26 décembre 2014 22:46

      Disons comme d’habitude que le beauf que tu es n’a pas pu comprendre, c’était trop subtil pour ta petite cervelle. Donc, tu démontes. C’est une option, mais se taire serait mieux si tu veux mon avis. Certains sujets sont trop complexes pour vous.


    • COVADONGA722 COVADONGA722 27 décembre 2014 06:46

      . C’est une option, mais se taire serait mieux si tu veux mon avis.


       ben votre avis de collabo de cette démocrasouille hein !!
      hé hé l’intellectuel à statut professionnel protégé donnant des leçons mdr .
      L’éduqué indiquant au vulgus pecum ce qu’il est bon de penser sinon le bon vieux stal resurgit. Yep on psychiatrise le contradicteur et on l’invite au silence .
      Hé oui cher crapule diplômé, c’est finit nous savons désormais que votre discours pontifiant et partageur de l’espace de la cité et des jobs des autres ne visait in fine qu’a conforter votre statut protégé de petit profiteur du système bref un hédoniste fonctionnaire .Dis moi 
      d’ou tu parles etc....Bon moi cher donneur de leçon pour la 40e années moi ce matin j’ai usine ....bonne leçons de morale pontifiante à ceux sur le dos desquels tu vis 
      tel un vulgaire accapareur capitaliste que tu conchie parce que semblable à toi .
      asinus : ne varietur 

    • mmbbb 27 décembre 2014 09:31

      @ Par sampiero humain comme vous diantre Vous etes humain avec ceux quio pense comme vous. Arretez votre pseudo tolerance


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 décembre 2014 11:30

      Ah, ah, ah ! bien démonté. Gros Macho, vous pouvez peut-être m’aider :

      Je relève dans l’article cette bien innocente question (on pourrait carrément -et malheureusement- dire cette bien naïve question) :

      « Y aurait-il autant de salauds en France »

      Gros Macho, vous êtes nombreux ?


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 décembre 2014 11:32

      question subsidiaire , Gros Macho :
      Vous avez tous des noms aussi cons ?

      et un cerveau ? (un truc que les gens compliqués ont dans la tête)


    • COVADONGA722 COVADONGA722 27 décembre 2014 12:37

      cher constant né en 1956 j’ai effectué mon service national en 1974 j ’ai par ailleurs été militaire de carrière jusqu’en 83 depuis je travaille en atelier .

      Si vous prenez votre boulier cela cadre , pas bien de jouer les morice en partant sur une hypothèse
      fausse de mémoire je ne crois pas avoir parlé du service national qu’en j’évoquais mon temps en finul

      je vous concede l’ellipse des 40 ans en usine qui signifiait simplement que contrairement à d’aucun donneurs de leçons je travaille et cotise depuis 1974 je vous rappelle qu’en France l’anné légale du SN compte 

      try try again bien à vous 
      asinus 

    • hans-de-lunéville 26 décembre 2014 16:58

      Bonjour Meric, article parfait et fouillé, 100% avec les commentaires des autres lecteurs.


      • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 26 décembre 2014 17:11

        Tous derrière Olivier Philippot et Steve Briois pour lutter contre l’homophobie ! :))


        • Pere Plexe Pere Plexe 26 décembre 2014 23:00

          Que des politiciens proche d’une extrême droite historiquement homophobe puisse être Homo et accéder à des postes de responsabilités est effectivement une forme de normalisation.
          Pas celle que je préfère mais sans doute l’une des plus significatives.


        • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 décembre 2014 02:08

          « Tous derrière Olivier Philippot et Steve Briois pour lutter contre l’homophobie ! »


          Allez les filles, on fait la chenille !!! Youhhhhhh !!!!! 

        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 décembre 2014 12:17

          Réflexion intéressante, Perplexe. La première, c’est pas trop tôt.

          La portée de ce non-évènement, pour positive que soit son analyse (article bien troussé et éloquent, les réactions le prouvent), peut en effet s’étendre à d’autres aspects :

          Normalisation au sein du FN ?

          Effectivement intéressé, perso, de scruter la réaction du borgne et on le voit, la déstabilisation évidente de la base « ébranlée » (ah, ah, ah) dans ses Rangers. C’est le bordel, les vraies valeurs se perdent, on dirait... La rançon du succès... Plus un parti s’agrandit, plus il devient difficile d’en assurer la cohérence et le ciment fondateur. Ah ! les goûts... les couleurs...

          Le plébiciste bananier de la fille , l’avènement de la petite-fille (bienvenue au canal historique), les zigzags de la Marine sur la torture, le financement à contre-courant du Kremlin,... ça n’arrête pas, . A l’évidence le FN traverse une période schyzophrénique d’adaptation au contexte qu’il combat, c’ezt assez rigolo. S’adapter... chose impossible, côté contexte, on n’est plus à l’époque des croisades ou de Jeanne d’Arc, comme côté réalité (virer Philippot est hors de question). C’est le moment de rappeler Buisson (il reviendra tout-seul, à mon avis, le bureau de Wauquiez n’est pas assez grand).

          Ne reste plus qu’à créer des « courants » au sein du FN pour éviter le ridicule. Le parti saura-t-il gérer une apparence de démocratie à l’intérieur en continuant de la pourfendre à l’extérieur ? Le borgne n’est pas éternel et ses suiveurs vieillissent itou. Bientôt sa fille pourra, en crachant sur sa mémoire, ratisser encore plus large à droite et en éliminant du même coup la nièce encombrante. le rêve... les mains libres.

          On vit une époque formidable. Cette histoire de sexualité est la bienvenue dans tous les cas. Y a-t-il déjà eu un premier ministre homo en France ? je ne m’en souviens pas.

          Le Parti le plus coincé risque d’entrer d’en l’histoire d’une façon assez inattendue... On en pense quoi à Riposte Laïque et à la Manif-Pour-(presque)Tous ? On avait les bracelets bleus et les bracelets roses, il va falloir rajouter des bicolores en vitrine !


        • Meric-cadourel Meric-cadourel 27 décembre 2014 16:29

          Excellent !!!


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 décembre 2014 15:39

          Merci Sempe, de toi, j’apprécie, es calena.

          Merde... : De vous aussi Méric ! c’est votre prénom, Méric, c’est breton ?
          (c’est pour mon enquête sur l’anonymat)


        • Phoébée 1er janvier 2015 12:42

          ’On vit une époque formidable. Cette histoire de sexualité est la bienvenue dans tous les cas. Y a-t-il déjà eu un premier ministre homo en France ? je ne m’en souviens pas.’

          Oui, il a été premier ministre de Sarkosy pendant seulement 5 ans .


        • howahkan howahkan Hotah 26 décembre 2014 17:50

          wow............................................................... ?????????????,


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 décembre 2014 12:20

            J’allais le dire.
            Hugh.


          • César Castique César Castique 26 décembre 2014 18:18

            "D’après les sondages 68% des Français sont favorables au mariage gay et estiment que leur orientation sexuelle ne regarde qu’eux. Ainsi, plus de 2/3 des Français reconnaissent spontanément aux gays les mêmes droits civils et sociaux qu’aux hétéros. Alors où est le problème ?"

            Le problème, il est dans la proportion des précédents qui dépose la valise sur le palier, le jour où ils apprennent qu’ils ont un beau-fils plutôt qu’une belle-fille – ce qu’il faudra bien finir pas avouer aux copains… -, et que leur petit-fils aura deux papas appelés « parent 1 » et « parent 2 ».

            Vous pouvez trouver cela normal, lui, croyant, il trouve monstrueux. Moi, en tant qu’agnostique, je trouve juste ignoble.

            « Comment à notre époque... »

            Qu’est-ce qu’elle a, notre époque, ou n’a pas, que les précédentes n’avaient pas, ou avait ?

            « En revanche, je ne comprends pas comment des parents peuvent à ce point ignorer la nature exacte de leur enfant ! Ne l’ont-ils pas vu grandir ? »

            Ils se sont réfugiés dans le refus d’y croire, jusqu’au déni de réalité, parce que, quoi qu’on pense de l’homosexualité et des homosexuels, ce n’est pas quelque chose qu’on souhaite à quelqu’un qu’on aime.

            « Au sein de l’union Européenne la plupart des nations ont adopté l’union légale et non restrictive entre personnes du même sexe… »

            C’est exact et c’est cela qui est très inquiétant, Cela veut dire que les gens se foutent du devenir de la société en tant que société (du moment, on l’a vu, que ça ne les affecte pas personnellement).

            Le mariage pour tous est une étape très importante, dans la diffusion du « J’ai envie, donc j’ai le droit  » qui a suivi de près le «  Il est interdit d’interdire » de Mai 68. N’oublions pas que le mariage entre personnes du même sexe, représentait une folie absolue, inconcevable en même temps que loufoque, il y a une trentaine d’années seulement, et depuis des dizaines de millénaires. Même les Grecs n’ont jamais eu une idée aussi saugrenue, c’est dire.

            Dans le même temps, c’est aussi subversif. Ce n’est pas moi qui le dit, mais un penseur du lobby homosexuel, Didier Eribon : « La revendication du mariage, souvent présentée comme réactionnaire, est en fait plus subversive que le discours de la subversion. Elle a un effet de déstabilisation de l’ordre familial, sexuel, du genre, beaucoup plus fort que la subversion incantatoire. » Regards – Mai 2004

            Hormis ceux qui étaient déjà engagés dans l’action subversive salement dite, rares étaient ceux qui comprenaient ce que pouvait bien signifier « déstabilisation de l’ordre du genre ». 

              Personne, évidemment, ne parlait encore de mettre des robes aux garçons et des étuis péniens aux filles. L’indifférrenciation sexuelle n’était pas (officieiiement) à l’ordre du jour. Mais désormais, Vallaud-Belkacem se situe en plein dans cette perspective. 

            « 20minutees.fr » du 31 août 2011, publiait une interview de la future ministre. 

             A la question : - En quoi la « théorie du genre » peut-elle aider à changer la société ?

             ...la khmère rose ne répondait pas "La théorie du genre n’existe pas...", comme elle le ressassera par la suite, mais :

             

            - La théorie du genre explique « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie…

             

            On en est là. La théorie du genre a été mise au placard, la priorité étant accordée, dans la plus pure application de la « technique du salami », à la PMA et à la GPA. Une fois obtenues, les subversifs remettront l’ouvrage « genre » sur le métier. A moins que dans l’intervalle, un PACS amélioré ait remplacé le démentiel mariage pour tous, coupant ainsi court à la poursuite du dessein subversif.


            • Meric-cadourel Meric-cadourel 26 décembre 2014 20:22

              Bonsoir, effectivement la promotion de mon roman étant terminé le site a été fermé. Vous pouvez si vous le souhaitez consulter mon blog : http://meric-cadourel.over-blog.com. Pour votre information un autre site est en construction et devrait être mis en ligne dans les prochaines semaines. 

              Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.
              G.Méric-Cadourel

            • COVADONGA722 COVADONGA722 26 décembre 2014 20:37

               mais non monsieur ça n’est pas l’hétéro qui est homophobe 

              c est homo qui est bien souvent hétérophe 

              • Allexandre 26 décembre 2014 22:42

                La vérité du naze !! Une de plus. Décidément, partout où se trouve l’arrière-garde, covadonga722 est toujours là.Contentez-vous d’être gentil, mais n’écrivez rien, c’est toujours à côté de la plaque !!


              • COVADONGA722 COVADONGA722 27 décembre 2014 06:36


                a coté de la plaque pas tant que ça 

                allexandre : définition 

                Le parasitisme social institutionnel s’autorise de divers discours sophistiques suivant la place du parasite dans la hiérarchie des Übermenschen légaux. Le plus général est le discours sur les prétendus « droits à » — « droit à l’éducation », « droit au logement », etc. 



              • eric 26 décembre 2014 22:07

                Vaste foutaise démentie par les chiffres ainsi que je le signalais récemment.....
                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gayet-genres-zizis-plugs-hommes-a-159805

                Extrait

                En matière d’homophobie, ce n’est rien de dire que la lutte est dernière nous :

                188 cas de violence du fait de l’homophobie en 2013. On recense sur une période comparable 468 000 violences aux personnes en général. 0,04% ! D ‘après les mouvements LGBT, il y aurait de l’ordre de 10% d’homosexuels en France. Donc, des catégories qui sont sans doute parmi les moins agressées, les moins violentées, parmi toutes celles qu’il est possible de distinguer dans la population française.

                 http://www.insee.fr/fr/mobile/etudes/document.asp?reg_id=0&id=3866

                Par comparaison 1539 actes racistes antisémites et anti musulmans.

                http://www.rtl.fr/actu/politique/racisme-la-france-7766505137

                L’homosexualité bénéficie donc, non seulement d’une excellente perception dans la société française, mais même d’un courant fort de sympathie active pourrait-on dire. A la limite, c’est dans cette situation d’exception que résident les derniers reliquats d’une homophobie réelle mesurable. Les homos sont des gens comme les autres. Le fait qu’ils se fassent casser la gueule beaucoup moins que tous les autres, révèle une sorte de révérence gardée bien suspecte. D’autant que l’on retrouve le même biais qu’avec les adolescentes. Certaines diversités multiculturelles durables ont en effet des approches culturelles durables différentes de ces questions. A ce biais prêt, il est possible que beaucoup d’homos dans des situations border line, ne se fasse pas frapper, uniquement parce qu’ils sont homo. Une stigmatisation à la limite de l’homophobie. Un mouvement LGBT conséquent devrait exiger l’égalité de traitement aussi dans ce domaine.

                Et c’est inquiétant.....

                En réalité, il devrait y avoir pus d’homophobie. L’analyse nous montre que partagé entre ses propres tendance, celui qui choisit l’hétérosexualité, aurait un réflexe de rejet de l’homosexualité pour se défendre de ses propres tendances refoulées. personnellement, je pense que c’est de la daube, mais c’est quand même encore la vulgate du moment.

                Ainsi, il serait spontané, normal, que des hétérosexuels aient une réaction négative confrontées à l’homosexualité et vice versa.

                La très faible prévalence d’actes homophobes, si on en croit les associations LGBT, témoignerait de non dit, non verbalisé, non pensé, non réalisé, qui peuvent laisser prévoir un jour des passages à l’acte.

                En revanche, un fou furieux qui parle de « pacte avec le diable », etc....Là, oui, il y a une hystérisation face à des gens qui ont d’autres opinions qui elle est inquiétante à court terme.

                Dans cette période ou sous dehors de nous vendre des « voitures folles, des pistolets fous, des couteaux fous », on essaye de nous cacher que de tels gens sont en liberté, il serait temps de prendre des mesures préventives, avant que des aiguilles folles aillent s’égarer dans des poupées folles...Parce que l’auteur à l’air bien parti pour cela....


                • Allexandre 26 décembre 2014 22:38

                  Merci à l’auteur pour cet article plein de finesse et de justesse. De réels problèmes sont posés, même si les réponses ne sont pas très simples... encore qu’en y réfléchissant bien... Les homophobes existent toujours, sûrement parce que l’homosexualité les dérange dans ce qu’elle leur renvoie de personnel. Surtout les hommes d’ailleurs. On leur a tellement dit qu’un homme, un vrai de vrai, c’était celui qui se baisait des nanas, évidemment, se baiser un mec ça perturbe. Donc pour être sûr de pas être PD, il faut être encore plus anti PD que le plus homophobe assumé. C’est un minorité en grande difficulté avec leur construction sexuelle qui génère ces troubles. Les hétéros sur d’eux sont cools avec les gays. Mais n’oubliez jamais que le gros des troupes est constitué de BIssexuels. Ceux-là même qui sucent des bites et lèchent des moules. Ils sont nombreux, surtout dans les saunas et les bois de drague. Mais le soir, rien ne se voit plus. Il retrouve bobonne et se retourne dans le lit, car il a eu une journée harassante !!!. Le sexe a suscité la plus grande hypocrisie. Il faut sauver les apparences et se marier. Après, dans l’univers bourgeois, on s’arrange. ; Les pratiques sexuelles des Français sont bien plus variées que vous ne le pensez, et ce à tout âge !! Que chacun s’occupe de son cul et les moutons seront bien gardés !!!!


                  • Gnostic GNOSTIC 26 décembre 2014 23:47

                    Méfiez-vous, l’histoire est un éternel recommencement !

                     

                    TOUT FAUX

                     

                    Le monde et la société changent terriblement vite

                     

                    Dans 20 ans 80% des gens seront gays (lesbiennes ou homos)

                     

                    Les 20% restants seront raillés et méprisés sinon exclus !

                     

                    Dans 50 ans il n’y aura plus de races, plus de racines, plus de différences …

                     

                    Juste des terriens uniformément formatés

                     smiley

                     


                    • Allexandre 27 décembre 2014 13:43

                      Sur QUOI VOUS BASEZ_VOUS POUR DONNER DE TELS POURCENTAGES ? C’est votre fantasme non ? Vous écrivez vraiment n’importe quoi. Quand on ne sait pas de quoi on traite, on se tait.


                    • cyrus cyrus 27 décembre 2014 18:02

                      si tes chiffre était exact , un scientifique en deduirais que 20% sont homo , 20% hetero , et que les 80% de la norme sont « bi ». n’ as tu pas l’ impression de scier la branche sur laquelle tu est assit ?


                    • Alphonse Dé 27 décembre 2014 01:20

                      Agnostic est son vrai nom, puisqu’il ne sait pas qu’en 2019 la vie humaine sera quasiment nulle sur notre planète.
                      Surprise, hein ? ça laisse peut de temps pour s’organiser, faire un stage de taupe chez paul emploi ou un cap de prothésiste pour se blinder d’or.
                      C’est comme ça, peu sont au courant. Je vous transmets donc ce scoop. C’est gratuit.

                      Pour revenir au post, y’a rien a faire, on aura toujours une large bande passante de cons pour ériger la femme en objet sexuel unique. Remarquez qu’il y en a aussi qui lorgnent grave sur les mômes. Demain peut être, nous verrons la ligue des niqueurs de chênes ou les violeurs de tomates prendre le contrôle de notre société.

                      S ivous saviez ce que je m’en fous, mais alors...

                      Bisoux aux amis.


                      • mmbbb 27 décembre 2014 09:59

                        « ériger la femme en objet sexuel unique. » Elles se pretent bien au jeux non Au cine combien de scene d actrices nues pour pimenter le film et soutenir un scenario nul PUb presentrices TV qui jouent a fond dans ce registre meme les miss france se depoilent Societe hypersexualisee et lorsque que l’on aborde le sujet l’argument suivant tu es un obsede Les barbus sont moins hypocriques Quant a l’homophobie c’est une contre reaction a la deferlante de provocation des homos Les femens en ont pris plein la gueule en Russie ils ont encore le sens de l’honneur


                      • Julien30 Julien30 27 décembre 2014 09:18

                        A lire ce genre d’articles on a vraiment l’impression que l’homosexualité est la plus grande souffrance au monde, il n’y a qu’à voir comment l’auteur annonce le sujet : « le mal français » (comme le rappelle Eric les actes homophobes ne représentent que 0,04% des violences aux personnes mais bon). Non monsieur, le mal français, ça pourrait déjà bien plus être la pauvreté, le fait de vivre dans la rue, la perte de repères moraux à laquelle des gens comme vous participent ou encore bien d’autres choses bien plus sérieuses qu’un type qui vit mal son homosexualité.


                        Mais rangeons-nous aux propos de l’auteur, car toute personne qui conteste un activiste LGBT est forcément un homophobe et puis c’est tout. Il n’y a qu’à lire ce passage édifiant dans lequel des millions de personnes sont essentialisées, mises à la même enseigne de la « haine » :
                        « des cortèges de la « Manif pour Tous », j’ai vite compris que les slogans hurlés par ces braves gens, venus de tous les diocèses de France et de Navarre nous rappeler que l’altérité homme et femme est un des fondements de notre civilisation prônaient en fait publiquement, sous un langage à peine déguisé, l’intolérance et l’ostracisme à l’égard des homos et, cela, au plus grand mépris des droits régaliens et de nos valeurs républicaines.  »

                        • cyrus cyrus 27 décembre 2014 15:56

                          c’ est rare que je t’ approuve , mais la je ne peut que cautionner quand tu dit :
                          « qui conteste un activiste LGBT est forcément un homophobe » , c’ est aussi un amalgame a détruire « républicainement » les gay-pride imposé ou le proselythisme on fait autant sinon plus que la manif pour tous pour jeter les base du problèmes.
                          Beucoup d’ homo , ont passé leur vie a s’ intégrer et se faire accepter , la lgbt détruit des année de travail passé « a se planquer pour ne pas choquer les hétéro ».


                        • Julien30 Julien30 27 décembre 2014 16:40

                          Je suis moi aussi globalement d’accord si ce n’est que la manif pour tous est une réaction nécessaire à cette homosexualité militante et revendicatrice, leur montrer que tous les caprices ne leur seront pas cédés et qu’ils commencent à pousser le bouchon beaucoup trop loin. Il faut aussi rappeler qu’il n’y a eu aucun acte ni slogans homophobes en marge de ces manifs.

                          Et plus que simplement « ne pas choquer les hétéros », l’approche de l’homosexualité qui prévalait (et qui prévaut toujours je pense chez beaucoup d’homos) avant l’apparition du lobby gay ne mettait juste pas sa sexualité au centre de la vie de l’homosexuel, 

                        • fred.foyn Le p’tit Charles 27 décembre 2014 09:38

                          Les gouvernants sont incompétents pour s’occuper du pays..alors ils sèment des « PEURS »...pour donner l’illusion d’exister.. !

                          L’homophobie en est une...

                          • mmbbb 27 décembre 2014 10:06

                            la principale preoccupation des chomeuses et chomeurs lorsqu ils se levent le matin est la question suivantes la GPA la ¨PMA doivent etre prise en charge par la secu alors que moi chomeur ayant cotise demain je ne pourrai meme pas me faire soigner L homophobie est la question centrale du futur de la France puisque notre pays a tous les voyants aux verts et qu il ne reste plus que cette question societale a debattre On se fout de la gueule du monde


                          • foufouille foufouille 27 décembre 2014 11:55

                            ce sera une offre d’emploi raisonnable


                          • Pere Plexe Pere Plexe 27 décembre 2014 12:07

                            La GPA et la PMA sont très majoritairement utilisés par des couples hétéros.
                            Quel rapport avec l’homosexualité ?


                          • foufouille foufouille 27 décembre 2014 12:48

                            ce sont les homos qui la demandent dans cet article


                          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 décembre 2014 13:25

                            Salut Foufouille, et bonnes fêtes !

                            Au delà-même du sujet, il me semble que l’article s’étonne et dénonce un état de fait, mais ne demande rien d’autre que compréhension et tolérance. Plaider pour une réflexion est inattaquable. En tordre le sens ne sert à rien. Ce n’est même plus une question de sujet, mais d’ouverture d’esprit.
                            L’amalgame volontairement étriqué et limité au « pour/contre » est une forme entretenue a contrario du fond, et il serait intéressant de voir se développer les arguments objectifs des uns et des autres sans références morales et sociétales, si ce n’est philosophiques, qui sont toutes conjoncturelles par définition.
                            Toujours vivace est la tendance du débat à glisser du moral vers l’anthropologique au moyen d’une idée préconçue de ce qu’on connaît le moins : nous-mêmes.
                            Mais on ne peut être pour ou contre ce qui est : Au lieu de chercher à définir la nature humaine, cherchons à la réconcilier avec elle-même. Ça pourrait aider à concilier et même harmoniser les point-de-vue. A avancer en tous cas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès