Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Hortefeux veut des heurts et l’argent du Beur

Hortefeux veut des heurts et l’argent du Beur

Depuis l’invention des Cités médiévales, de la politique, nous avons fixé nos sens, nos idéaux et opinions, nos économies sur un support physique : La parole. Dans les temps modernes : Les médias. C’est le monde de la communication sur les consciences, le monde de l’instrumentalisation des faits. Brice Hortefeux, fruit de cette école, n’aurait pu l’ignorer. Toute cette accumulation de savoirs tant historiques que sociaux,lui a donné bien des égards à l’endroit d’un commis de l’Etat, qui s’est pris de glossolalie : Le préfet Paul Girot De Langlade. Le nouveau monde qu’ Hortefeux incarne est celui, où tout représentant de l’Etat, doit avoir de la réserve et de la maîtrise de soi comme valeurs cardinales.

Menacé par l’opposition qui a demandé sa démission, ce thuriféraire du régime de Sarkozy, a appelé tous ses amis au secours, pour banaliser une parole, un précédent politique et historique.

Il aura fallu la rupture de la fin du jeûne de Ramadam ce 11 septembre à Clermont-Ferrand, pour réconcilier le ministre des cultes avec le monde qu’il dit n’avoir pas fustigé dans ses gouailles : Les Beurs. Cette sortie, loin d’être banale, a tout l’air d’un aveu et d’un mea culpa d’un système en perte de vitesse. A-t-il mangé à la rupture du jeûne du cochon Hallal à Clermont ? 

  Faire ombrage à Le Pen

Peut-on en tant qu’homme politique s’attaquer à une communauté en esquivant toute assimilation raciste ? Peut-on forger une paix sociale, en biaisant sur les vrais problèmes auxquels sont soumis les minorités visibles en France ? Permettre à l’opinion de renouer avec la politique, sans rompre les tabous de race et de religion tels sont les épreuves auxquelles doivent s’affranchir la droite française et ses affidés. C’est le pari de Nicolas Sarkozy, à la recherche des voix pour les élections futures : régionales et présidentielle. Il faut des voix au parti présidentiel, toutes les voix et par tous les moyens. C’est à cette manière de mener le débat, attribuée à la realpolitik que s’affaire les hommes de mains de Sarkozy. Hortefeux. 

 L’élection présidentielle française du 21 avril 2002 a montré sans équivoque que le Front National de Jean-Marie Le Pen est sorti de la marginalité. Le terme de populisme ou de souverainisme remplace celui de néo fascisme. A la veille de chaque élection d’importance, et bientôt les régionales, il faut une trouvaille. Hortefeux a décroché ce chelem : Les Beurs. Pour plaire à un certain électorat, ce jour là à Seignosse, Brice Hortefeux était dans sa logique à lui : Identitaire ! "Il en faut toujours un. Quand il y en a un , ca va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes." En Auvergnat, ça s’appelle du parler franc ! Il ne s’attendait pas à ce que sa piteuse et minable sortie médiatique fasse autant de tapage. Par ailleurs, étant sûrs de leur emprise sur les médias, il ne pouvait pas s’inquiéter, d’autant plus que Publics Sénat a confisqué l’information six jours durant. Les révélations du journal Le Monde, ne pouvaient rien changer dans cet univers où le sophisme est l’arme la mieux partagée en politique. 

 Les Alliés

 De Villiers le nouvel allié de Sarkozy, décrie sur tous les toits l’islamisation des cités et des quartiers populeux. C’est son fonds de commerce communautariste. Ô combien a-t-il bien accueilli par le régime de Sarkozy ! Alors que, ses doctrines, si elles ne frisent pas le racisme, elles s’y apparentent. La droite à cours d’idée sur le long terme, ressuscite les démons des races et des communautés pour assouvir ses élans machiavéliques. C’est une évidence qu’il est bon de rappeler : contrairement à ce que suggère parfois le discours utopistes des dirigeants de gauche : l’UMP n’est pas une ONG oeuvrant pour le bien de l’humanité. C’est une écurie politique. Son but est de rester au pouvoir.

Avec tout l’arsenal médiatique qui est le leur, ils paraissent sur la scène politique comme ces messies qui vont changer les conditions des couches défavorisées. Il faut faire ombrage à celui qui clame tout haut les aspirations de la France des couches populaires, celle qui se reconnaît dans la filiation du jus : Le Pen.

 Le populisme

Il faut pêcher dans les eaux troubles d’un Le Pen vieillissant, et tous les autres partis nationalistes et souverainistes. Tous les populistes d’Europe, de La Lega Nord d’Italie en passant par le Vlaams Blok en Belgique, ont des programmes identiques. Ils mêlent l’autoritarisme au libéralisme et utilisent les inquiétudes populaires pour stigmatiser les immigrés, la mondialisation ou l’intégration européenne. Usant habilement des signes de la modernité médiatique, dont Sarkozy est passé maître. Ces partis de la droite conservatrice monopolisent , au détriment de la gauche politique, les inquiétudes suscitées par la mondialisation néolibérale. 

  Si l’immigration est de tous les dossiers, cela est peut-être lié au fait que Sarkozy veut accaparer tous les dossiers, pour mieux asseoir sa présidence, mais c’est surtout du fait que l’immigration est incontournable, qu’on la souhaite ou qu’on la rejette. Si certaines personnalités politiques prennent ombrage de Sarkozy, ce n’est pas parce qu’elles sont en désaccord avec lui, mais parce qu’elles ont une carrière politique à mener .  

 L’Etat policier

 Le respect de la loi sur l’entrée et le séjour en territoire français est la prérogative du ministère de l’intérieur, de l’immigration et un peu de la justice. Mais, cette loi touche à la diplomatie (visas, le droit d’asile, la nationalité française), aux finances ( la douane plus sollicitée, les redevances exigées pour les étrangers et leurs accueillants sont à la hausse), à la construction européenne (l’espace Schengen), aux affaires sociales (le regroupement familial, la protection sociale, le code du travail), aux transports (aéroports, routes de frontière) et même au ministère du commerce (car il y a mise en œuvre des techniques de pointe de contrôle social pour tenter de contenir toute misère du monde qui frappe à la porte de la France).
Un effort massif pour contenir une prétendue invasion est une nouvelle étape vers une société policière. Car, après chaque loi sur l’immigration, de nouveaux acteurs (des fonctionnaires, des maires, des services sociaux) deviennent parfois, malgré eux, des auxiliaires de police.

Alors, Hortefeux étant le premier flic de France, un blagueur politique Auvergnat, nous n’avons plus à nous inquiéter.

 

AIME MATHURIN MOUSSY


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • geo63 14 septembre 2009 10:28

    Cher auteur : Merci pour votre article. Cependant, je ne sais pas ce que signifie « un blagueur politique Auvergnat », Brice Hortefeux n’est pas Auvergnat d’origine mais plutôt de Neuilly (à vérifier). Il est vrai que depuis plusieurs années il tente d’imposer sa brillante candidature en Auvergne, mais il n’y arrive pas ...comme c’est bizarre.
    Puisque l’actualité met le phare sur l’Auvergne et les Auvergnats (dont je suis), je souhaiterais que l’on réfléchisse à la façon dont cette région est totalement ignorée voire méprisée, notamment en ce qui concerne les chemins de fer modernes (liaisons vers Paris, Lyon, Bordeaux, Béziers...). C’est plutôt une région qui vote à gauche (sauf Cantal et Haute-Loire), doit-on y voir une relation de cause à effet ?


    • french_car 14 septembre 2009 11:46

      Effectivement Hortefeux n’a rien d’Auvergnat puisque né à Neuilly et ayant fait carrière dans l’ombre de Sarko dans les Hauts-de-Seine mais il tente de se parachuter dans votre belle région - celle de ma grand-mère paternelle smiley. Rappelons que malgré tout Giscard était d’origine auvergnate même si né en Allemagne et élevé à Paris - et surtout Pompidou un pur enfant de Cajarc aux confins de l’Auvergne et du Rouergue.


    • Fergus Fergus 14 septembre 2009 12:52

      Le bon Auvergnat que je suis ne peut laisser passer cette erreur (malgré tout bénigne) : Pompidou n’était pas de Cajarc (où il a longtemps résidé) mais du village cantalien de Montboudif, près de Riom-es-Montagne.

      Je profite de ce commentaire pour approuver les propos de Geo63 sur la misère des transports en Auvergne. Une misère dont sont responsables la SNCF, qui n’a de cesse de détricoter le réseau ferré, mais aussi les Conseils généraux qui ne sont pas capables, contrairement à ce qui existe dans les départements bretons, d’entretenir des liaisons par car digne de ce nom.

      Cela dit, l’Auvergne bénéficie (et il s’agit là d’un avantage indéniable) d’une 4 voies totalement gratuite qui la traverse de part en part.


    • geo63 14 septembre 2009 13:00

      @ French. Merci pour cette mise au point.
      Vous évoquez Giscard et Pompidou, il faut avouer, en dehors de toutes considérations politiques, qu’il s’agit là de deux « calibres » politiques d’un autre niveau. Malgré cela Giscard, par exemple, n’a pas pu conquérir la mairie de Clermont-Ferrand et s’est fait évincé de la Région.


    • geo63 14 septembre 2009 13:12

      @ Fergus. Absolument d’accord, merci.
      Ce qui me « donne les boules » c’est de voir que le doublement des lignes de TGV est à l’ordre du jour pour la Côte d’Azur et pendant ce temps le centre de la France, pourtant magnifique, peuplé de gens calmes avec un excellent climat (mais oui) est ignoré dans le cadre d’un développement harmonieux de notre pays.


    • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 17:02

      Par geo63 (xxx.xxx.xxx.131) 14 septembre 13:12

      @ Fergus. Absolument d’accord, merci.
      Ce qui me « donne les boules » c’est de voir que le doublement des lignes de TGV est à l’ordre du jour pour la Côte d’Azur et pendant ce temps le centre de la France, pourtant magnifique, peuplé de gens calmes avec un excellent climat (mais oui) est ignoré

      Euuuuhhhh.

      Vous êtes bien bon, mais, hélas, la ligne TGV pour Nice (alors qu’elle existe actuellement déjà jusqu’à Marseille ; donc entre Marseille et Nice), ne se fera pas avant une bonne dizaine d’années : une éternité...

      Quant à votre région, je ne doute pas qu’elle soit magnifique, et jouisse d’un excellent climat (quoique....), mais quant aux « gens calmes » ; je dois dire que, étant moi-même du sud, je ne sais comment l’interpréter.... peut-être m’y aiderez vous ??


    • malqp 14 septembre 2009 11:32

      Hortefeux sera sauvé, non pas malgré le fait qu’il ait révoqué le préfet Girod de Langlade, mais précisément parce qu’il l’a révoqué.
      La réalité des politiques conduites est évidemment autre : lorsqu’il était ministre de l’Immigration Hortefeux a fait beaucoup de bruit pour dire qu’il expulsait plus de 20.000 clandestins par an. Mais, dans le même temps, il a accordé 200.000 titres de séjour aux étrangers. Cela, les immigrationnistes le savent. C’est pour cela que les médias et les maîtres de l’idéologie dominante sauveront le soldat Hortefeux.


      • Gazi BORAT 14 septembre 2009 11:40

        @ malqp

        « Cela, les immigrationnistes le savent. »

        Mais qui donc, précisément seraient ces « immigrationnistes » qui, à vous entendre ont la main-mise sur les medias ?

        gAZi bORAt


      • cubrad 14 septembre 2009 13:59

        ça tourne au grand-guignolesque : les propos d’Hortefeux sont bien plus racistes que ceux qui ont couté sa place au préfet. Mais ici toute une machinerie s’ébranle pour dire que non ce n’était pas du racisme. C’est la tactique de la sémantique à géométrie variable, depuis quelques années les mots non plus de sens et la logique n’a plus court dans l’espace médiatique.


      • Fergus Fergus 14 septembre 2009 11:35

        Très bon article qui stigmatise les dérives et les dangers potentiels que porte la politique de Sarkozy. Une politique populiste dont le noyau dur, évidemment à visée électorale, place les problèmes de sécurité et d’immigration (souvent en les amalgamant) au coeur de l’action exécutive. Une politique qui vise à accaparer un électorat déboussolé en flattant ses instincts au détriment de sa raison. 


        • french_car 14 septembre 2009 11:53

          Honnêtement la blague d’Hortefeux n’est pas raciste, un beur à l’UMP ça fait un peu comme le black de service au FN effectivement - j’aurais pu la faire mais ce qui ne porte pas à conséquences vendant du pékin lambda que je suis se révèle plus préoccupant venant d’un élu ou d’un ministre du gouvernement.
          Comme le disait fort justement Coluche les blagues juives ne valent que racontées par un juif et les blagues sur les aveugles racontées par un aveugle ...
          Hortefeux inquiète non pas par son supposé racisme mais par son opportunisme - il fait ce qui le sert - si Sarko veut des expulsions il expulse - s’il faut donner un préfet en pâture à la population il le sacrifie.


          • Polemikvictor Polemikvictor 14 septembre 2009 12:03

            C’est vrai que ces propos sont scandaleux ( hormis leur aspect humoristique) : il est bien connu qu’il ya pas plus de problemes dans les zones ou il y a beaucoup d’arabes qu’ailleurs en France, ce sont des zones ou l’harmonie regne entre les citoyens et ou la police ne vient que pour vendre des tickets pour leur kermesse annuelle !


            • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 12:51

              Par Abgeschiedenheit (xxx.xxx.xxx.74) 14 septembre 12:21

              « Quand la guerre ethnique éclatera, vous serez où, Monsieur, qui parlez beaucoup pour ne pas dire grand-chose ? »

              Abgeschiendent,

              Et vous, vous la préparez ?

              Vous êtes déjà armé ?


            • Gazi BORAT 14 septembre 2009 12:56

              « Guerre ethnique »

              Un dérapage du grand ordonnateur des rafles présidentielles et hop ! on se retrouve plongé dans une thématique de l’avant-guerre : la « race blanche » menacée par les « Barbares » lesquels, à en croire la vidéo si souvent commentées ces derniers jours, n’hésitent pas à singer nos coutumes (manger de l’alcool, boire du cochon, etc..) pour mieux nous envahir !

              gAZi bORAt


            • french_car 14 septembre 2009 17:17

              Gazi, gageons qu’après 6 millions de morts leur façon de parler changerait ... mais bon vous me direz qu’on peut aussi essayer d’éviter les inconvénients d’un tel « détail » pour y parvenir. 


            • CAMBRONNE CAMBRONNE 14 septembre 2009 12:29

              SALUT A L’AUTEUR

              L’immigration est de tous les dossiers parce que l’immigration est un problème . il est évident que la greffe ne prend pas bien et que le communautarisme dont personne ne veut est bien là .

              L’afflux massif de jeunes en détresse en provenance d’afrique sub saharienne n’est pas un non événement .

              Les solutions je ne les connais pas plus que vous mais ce n’est certainement pas en laissant entrer tout le monde .

              Arabes ou blacks , l’aspect des villes de la grande couronne parisienne est fortement marqué par eux .

              Je ne pense pas être plus raciste que vous mais je m’en tiens à la notion de France du Général De Gaulle : Pays européen, de culture chrétienne et de race blanche .

              Une proportion d’immigrés est possible dans la mesure où le pourcentage reste sous contrôle, ce qui n’est pas le cas .

              Je souhaite que l’on privilégie les européens de l’Est .

              Bien à vous et vive la république quand même .


              • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 12:57

                Par CAMBRONNE (xxx.xxx.xxx.180) 14 septembre 12:29


                « Une proportion d’immigrés est possible dans la mesure où le pourcentage reste sous contrôle, ce qui n’est pas le cas . »

                ah !

                Et cambronne va nous dire à quel pourcentage il fixe le seuil susceptible de pouvoir être « sous contrôle »

                Par la même occasion, ce serait intéressant de savoir à quel pourcentage le seuil des racistes français (bien blancs, bien de culture chrétienne) est en mesure de pouvoir être « sous contrôle » ; ça peut aider..


              • Makan 14 septembre 2009 13:04

                @Cambrone,

                Ce n’est pas vous qui êtes allés dans ces pays, le fusil en bandoulière (et pas d’ailleurs qu’en bandoulière), pour apporter la civilisation ? Devant votre échec évident dans cette entreprise, ceux qui aiment la « civilisation » ont décidé de venir la vivre avec vous. Ne vous en plaignez donc pas.

                D’ailleurs, comme vous continuez à protéger des dictateurs incapables, le reste des troupes arrive. Vous devriez plutôt apprendre à vivre avec vos nouveaux compatriotes au lieu d’émettre des souhaits qui ressemblent à des voeux pieux.

                Et si vous étiez de culture chrétienne, vous auriez vu qu’il y a un vieux livre que les Chrétiens lisaient autrefois, mais que presque plus personne ne lit dans l’Europe cupide et impie de ce siècle, qui décrit tout cela à merveille : Malheur à celui qui pille... Quand tu auras fini de piller, toi aussi, on te pillera. Malheur à celui qui batit une maison avec le sang... etc..


              • Gazi BORAT 14 septembre 2009 13:13

                « Exit les Musulmans » ?

                Au nom de la laïcité ?

                Curieuse conception.. Quid des Israelites, des Protestants ?

                Constitution laïque ne signifie pas "défense des intérêts de l’Eglise catholique, apostolique et romaine..

                gAZi bORAt


              • Loan 14 septembre 2009 13:22

                D’accord avec Cambronne, j’ajoute que ça commence à bien faire, c’est le 4ème ou 5ème article sur Hortefeux. Je ne le porte pas dans mon coeur mais si le principal intéressé ne se plaint pas pourquoi cette polémique ? 


              • non666 non666 14 septembre 2009 13:25

                1) L’immigration

                Sisyphe, Cambronne exolique xlairement que ce pays EST le NOTRE.

                Les thèses de toutes les guerres de « liberation » ont validé « pour les autres » , le « chacun chez soi ».
                Pourquoi laissez chanter « l’Algerie aux algeriens » et justifier « la valise ou le cerceuil » sinon ?
                Pourquoi justifier la creation artificielle d’israel (Plan de partage de l’ONU de 1947) , le nettoyage ethnique des palestiniens (Tzipi Livni) , justifier « une terre pour les juifs » sinon ?

                Les gaulois n’ont pas moins de droit chez eux que les arabes en afrique d’une nord (ou ils sont eux aussi des colons d’ailleurs) ou les juifs en Palestine occupée.
                La grosse difference est que nous, nous sommes chez nous et que nous n’avons JAMAIS validé notre coloniation par l’Afrique.
                Or nous ne pouvons que constater que les memes partis qui justifiaient la decolonisation « chez les autres » justifient la colonisation « chez nous ».
                Les memes partis qui refusaient l’influence etrangère et l’autonomie des peuples ailleurs la denie chez nous.

                A qui profite le crime ?

                Aux partisans de la mise en concurrence des peuples au nom du grand marché mondial..
                Mais ils n’ont meme pas besoin de le dire eux meme : ils ont leurs idiots uitles, les gauchistes de merde !
                Pourquoi defendre soi-meme un sujet qui va prendre votre marque alors que vos ennemis s’en chargent ?.

                2) La manipulation médiatique.
                Chaque élément d’information est traité diffrement par nous selon son emetteur.
                Un emeteur « credible » va rendre l’information acceptable , un emetteur identifié comme servant certains interets ou certaines causes, va nous faire mettre un filtre positif ou negatif sur l’element tranmis.

                Exemple : si le journal de 20 h00 reçoit Daniel cohn bendit, le message subliminal est que son vote est acceptable (pour ceux qui controlent l’information et le devient pour ceux qui la recoivent)
                Idem pour le fait de voter OUI au TCE, ou pour limiter les choix acceptables aux présidentielles au Traitre ou à l’Idiote

                Si par contre si ce communiste de merde de Miller, pseudo psychiatre de télé-Ruquier et authentique connard, vous dit que voter Sarko c’est voter Lepen , alors le message subliminal pour ceux qui le croient (et ne voteront pas a droite de toute façon) est que la droite reste fachiste , raciste et lebrale quoiqu’elle presente.
                PAR CONTRE le message filtré que NOUS autres, gens de droite recevont , est que les infos de cet abrutis soint a prendre en NEGATIF et donc, que voter LePen est equivalent a voter Sarko...ce qui va bien aux think tank qui ont fait la campagne de l’austro-hongrois....

                Aujourd’hui, en pleine chute dans les sondages, l’UMP de Sarkozu sait que sa chute se fait au detriment des idées souverainistes,nationalistes qui se trouvent TOUTES justifiées par la crise et l’ensemble de nos problemes....
                Après avoir fait en urgence une OPA sur DeVilliers, il est desormais Urgentissime de recuperer MAINTENANT l’electorat de Lepen Avant que sa fille (ou un autre) ne recupere les fruits de cet effondrement.

                En ce sens, « l’affaire Hortefeu » , est a lire dans ce canal de donnée la.
                Plus les fournisseurs de talk-show gauchistes brocardent Hortefeu, le compare a lepen, plus il credibilise dans l’electorat Lepen qui met un filtre inverse inconscient sur toute element fournit par ces lobbyistes de gauche....

                Nous avons assisté en direct a une subtiel , mais tres efficace , tentative de reprise de l’electorat souverainiste en jouant sur ses caricatures les plus grossieres.


              • Loan 14 septembre 2009 13:26

                Makan, « Malheur à celui qui pille... Quand tu auras fini de piller, toi aussi, on te pillera. Malheur à celui qui batit une maison avec le sang... etc.. » Ca doit se rapporter à votre prophète épileptique et aux dérives qu’il a engendré.


              • Makan 14 septembre 2009 13:31

                @Loan

                De quel prophète épileptique parlez-vous ? Je ne suis disciple d’aucun prohpète épileptique. Ces passages se trouvent dans la Bible chrétienne et comme Cambronne se prétend de culture chrétienne, le les lui rappelle.


              • armand armand 14 septembre 2009 14:02

                Bonjour Gazi,

                En fait, dans le célèbre discours d’Aristide Briand, à l’Assemblée Nationale en 1905, celui-ci affirmait qu’il y avait en France non pas une église (la catholique) mais trois, la catholique, la protestante et l’israëlite.

                Maintenant tout est de savoir où se place la culture majoritaire, d’origine religieuse. Si on célébrait en France les fêtes religieuses catholiques comme on célèbre en ce moment (moins après les pluies torrentielles !!) le Ramadan au centre d’Istanbul, on crierait à la théocratie.


              • Gazi BORAT 14 septembre 2009 14:12

                Armand, bonjour,

                La confrontation identitaire tend à remplacer la lutte des classes.

                Certains s’en félicitent (pas moi) d’autres s’en désolent..

                En cette affaire, m’indiffère totalement l’embarras d’Hortefeux (on a connu victimes plus sympathiques) mais m’amuse cette disparation du « off » chez nos politiques.

                Schneiderman leur recommande aujourd’hui de faire comme naguère De Gaulle, Mitterand et Chirac : se tremper dans l’amidon et se contrôler en toutes circonstances, marque, autrefois de la bonne éducation.

                Cette dernière remarque sur un détail passé inaperçu lors de la mise en scène de la visite de notre président à l’usine : il mâchait sans discrétion un chewing gum..

                Inaperçu ? Non !

                Philippe Bilger l’avait remarqué et rappelait qu’il y trouvait matière à rappel à l’ordre lorsque de telles « inélégances » se produisaient dans les tribunaux.

                http://www.marianne2.fr/Le-chewing-gum-de-Sarkozy_a182043.html

                gAZi bORAt


              • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 14:27

                Par non666 (xxx.xxx.xxx.232) 14 septembre 13:25

                « 1) L’immigration

                Sisyphe, Cambronne exolique xlairement que ce pays EST le NOTRE. »

                C’est qui le nous du « notre » ?

                Ce pays est celui de ceux qui l’habitent, y vivent, et en possèdent la nationalité ; quelles que soient leurs origines.

                44% des français ont un parent d’origine étrangère ; c’est un fait.

                Vous n’avez aucune légitimité à vous approprier une identité, à vous réclamer de ce pays, plus qu’un autre.

                Et les gauchistes, ils vous emmerdent.


              • Gazi BORAT 14 septembre 2009 15:35

                « Ce pays est le nôtre.. »

                Ô ironie... Le titre du plus célèbre poème de Nazim Hikmet, écrivain communiste turc :


                CE PAYS EST LE NOTRE

                Ce pays qui ressemble à la tête d’une jument
                Venue au grand galop de l’Asie lointaine
                Pour se tremper dans la Méditerranée,
                ce pays est le nôtre.

                Poignets en sang, dents serrées, pieds nus,
                Une terre semblable à un tapis de soie,
                cet enfer, ce paradis est le nôtre.

                Que les portes se ferment qui sont celles des autres,
                Qu’elles se ferment à jamais,
                Que les hommes cessent d’être les esclaves des hommes,
                cet appel est le nôtre.

                Vivre comme un arbre, seul et libre,
                Vivre en frères comme les arbres d’une forêt,
                cette attente est la nôtre.

                1948

                Ô double ironie :

                C’est aussi le titre d’un ouvrage écrit par un militant du FLN et consacré à ....
                la Révolution Algérienne !

                http://www.blogger.com/profile/07154368088056260275

                gAZi bORAt


              • zvalief 14 septembre 2009 15:41

                pour votre info, penser qu’il existe une race blanche alors qu’il n’existe qu’une seule race d’être humain, les homo sapiens, c’est être raciste.
                enfin dernière infos, ne vous en déplaise, la religion chrétienne n’est pas une religion exclusivement occidentale, d’ailleurs elle est originaire du moyen-orient.


              • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 15:52

                Juste pour reprendre quelques unes des énormités proférées :

                La grosse difference est que nous, nous sommes chez nous et que nous n’avons JAMAIS validé notre coloniation par l’Afrique.
                Or nous ne pouvons que constater que les memes partis qui justifiaient la decolonisation « chez les autres » justifient la colonisation « chez nous ».
                Les memes partis qui refusaient l’influence etrangère et l’autonomie des peuples ailleurs la denie chez nous.

                Ah bon ?
                Et qui justifie la « colonisation » chez nous ?
                Et quelle est cette « colonisation » ? 8% d’immigrés dans la population globale française, dont 37% d’arabes (n’ayez pas peur des mots) ; c’est une colonisation ?
                Les arabes ont donc pris le pouvoir en France ? Ils occupent les postes du gouvernement, des administrations, les télés, les radios, ils ont pris le contrôle de l’armée ? Ils édictent des lois ? 

                « On » refuse l’autonomie des pauvres français, confinés dans des camps, qui n’ont pas le même droit que les arabes ? Nos églises sont transformées en mosquées ? La charia est proclamée ?


                Aujourd’hui, en pleine chute dans les sondages, l’UMP de Sarkozu sait que sa chute se fait au detriment des idées souverainistes,nationalistes qui se trouvent TOUTES justifiées par la crise et l’ensemble de nos problemes....

                Ah oui !?!
                La crise justifie donc les idées nationalistes et souverainistes ?
                La crise, bien sûr, c’est la faute à ces salauds d’immigrés qui bossent sur les chantiers, ou débarrassent nos poubelles...
                Rien à voir avec la finance, le libéralisme, la spéculation, la création d’une bulle spéculative par les banques, le marché ; non, non ; tout ça c’est de la faute à ces salauds de crouilles qui viennent manger notre pain, et, bientôt, violer nos femmes dans des tournantes à la gloire d’Allah, of course !

                Tant que les dépeceurs de la planète, les vampires de la finance et les banksters n’auront qu’à affronter ce type d’arguments néanderthaliens, et d’affrontements des sodomisés entre eux, on peut dire qu’ils ont le champ largement ouvert devant eux, pour continuer tranquillement leur poker meurtrier ; les imbéciles vont continuer à déigner des boucs émissaires, à se déchirer entre eux, en les laissant perpétrer, pèpères, leur entreprise d’affameurs.

                Quand ils lisent des conneries du genre de celles que vous écrivez, qu’est-ce qu’ils doivent se marrer, sur leurs yachts, dans leurs marinas privées, en trinquant à votre honneur !
                Allez, encore une bouteille de champagne !


              • non666 non666 14 septembre 2009 16:06

                Sisyphe.
                Dans chaque pays, il y a une ou des populations autochtones.
                Chez nous, ce sont les gaulois.
                Ils n’ont pas céssé d’exister sous le pretexte que des masses africaines, italiennes, austro-hongroises ou sémites ont accepté notre genereuse hospitalité (malgrès nous...sans notre consentement explicite)

                Il y a meme eu des melanges entre ces colons et les autochtones : c’est dire si nous sommes infiniment plus ouverts que ceux qui sont venus « chez nous » apres nous avoir chassé de « chez eux ».

                Tant que le gateau est gros, on peut le partager a plusieurs...
                Seulement maintenant, le gateau n’est plus si abondant , et en plus, nous decouvrons un combat pour la survie de NOTRE identité que nous avions cru eternelle du temps de notre splendeur.

                Encore 1 million de chomeur mis dehors pâr les patrons qui se croient desormais tout permis grace à Sarkozy et le risque de revolte incontrolée contre ces gens la et de leurs mercenaires salariés importés deviendra important.

                Les liberaux atlantistes de l’UMP croient que la crise est le meilleur moyen de tuer notre pays en mettant le français en concurrence sur son sol avec la mondialisation importée de force, coute que coute.
                Les gauchistes idiots utiles de cette mondialisation en sont désormais a justifier ces « jaunes » sous le pretexte desopilant qu’ils sont noirs ! (ou gris , ou vert....).

                Ici, je le precise pour les mal-comprenants professionels de la bien-pensance, le terme jaune designe les ouvriers briseurs de greve, briseurs de conditions de travail).
                Or c’est ce qu’est EXACTEMENT la justification de l’immigration : un chantage social pour les autochtones, sur leur sol.

                Et cette question, ne peut evidemment qu’embarasser les factions de gauche internationnalistes que nous subissons sur notre sol.
                c’est aussi une des raisons de leur effondrement chez nous .
                Doivent ils defendre les travailleurs français face aux mains d’oeuvre importées  ?
                OU
                Doivent ils defendre LA classe ouvriere (y compris les colons importés casseurs de niveau social) , comme au bon vieu temps alors qu’ils ne croient meme plus à la lutte des classes ?....

                Sur ces questions la, les bons sentiments affichés sont aussi flou que la dureté apparente de la lutte pour les quotas d’expulsion de l’UMP....Car l’immigration profite assurement aux liberaux, selon leurs propres thèses.

                Pourquoi croyez vous que Sarkozy qui a fait main basse sur l’electorat LePen ait des resultats aussi mediocres dans les reconduites à la frontières ?.....qui ne representent qu’a peine 10% des entrées illicites annuelles !
                Tout simplement parceque c’est le discours affiché qui fait l’election mais que c’est la pratique reelle qui fait la doctrine.
                Si nous avions, une vraie presse independante , les contradictions seraient soulignées.

                Heureusement, les medias de Bouyghes, Dassault, Bolloré, Lagardère , Beterlsmann et Rottschild controlent tout !

                Ceci dit, je veux bien te voir argumenter la dessus « sisyphe »
                Tiens pour commencer, explique nous ta « gauche atttitude » et comment tu la justifie l’immigration pour les travailleurs français qui perdent leur boulot ?

                Sinon, fait comme dab : insulte moi sur des declarations politiquement correctes et fuit au lieu de repondre.




              • Gazi BORAT 14 septembre 2009 16:14

                @ NON666

                A titre de curiosités, pourriez vous citer des mots français que l’étymologie renvoie aux parlers gaulois ?

                Cette liste, à comparer avec celle des mots d’origine étrangère en usage dans notre langue, vous donnerait une juste appréciation de ce qu’il reste de « gaulois » dans la France actuelle.. Quasiment rien..

                Le Gaulois est un fantasme cher à la Troisième République qui faisait ânonner son fameux « nos ancêtres les Gaulois » dans tout son empire colonial.. et personnifié par les sept mêtres de bronze de la statue de Vercingétorix..

                http://www.soldatiki.ru/2008/images/kartinki/4/statue-mer-vercingetorix-alesia-cote-657858.jpg

                gAZi bORAt


              • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 16:25

                @ non 666
                Mon brave, comme chacun ici peut le constater, je n’ai pas l’habitude de « fuir » : et j’oppose toujours des arguments aux poncifs, clichés et idées reçues comme les tiennes...

                Par exemple, celle-ci :

                Ici, je le precise pour les mal-comprenants professionels de la bien-pensance, le terme jaune designe les ouvriers briseurs de greve, briseurs de conditions de travail).
                Or c’est ce qu’est EXACTEMENT la justification de l’immigration : un chantage social pour les autochtones, sur leur sol.

                (Outre l’utilisation du terme de la novlangue droitiste-décomplexée « bien-pênsance », signe de l’esprit formaté d’un rabacheur), cette idée est FAUSSE.
                Il existe, en France, un code du travail, ainsi qu’un SMIC (mensuel ou horaire), qui fait qu’on ne peut payer les travailleurs, DE QUELQUE ORIGINE QU’ILS SOIENT, en dessous d’une certaine somme.
                Par ailleurs, il est prouvé, statistiquement, que les travailleurs immigrés exécutent les tâches dont les français ne veulent pas ; il n’y a donc pas concurrence.

                Alors, certes, l’entreprise de démolition Sarko and Co fait tout ce qu’elle peut, pour démanteler le code du travail, et le droit des travailleurs, mais cette démolition s’adresse à L’ENSEMBLE DES TRAVAILLEURS ; dont la population immigrée ne représente qu’une infime partie.

                Cet argument est,donc, largement utilisé depuis belle lurette, par la droite extrème, un MENSONGE absolu ; uniquement destiné à opposer des catégories de travailleurs entre eux, à diviser le « front du travail », pour mieux le réduire à merci.

                Tu ne fais donc que colporter, stupidement, sans y reflêchir, comme un perroquet, une idée fausse, une contre-vérité, comme toutes celles sur lesquelles tu essaies d’asseoir ton pauvre raisonnement ; forcément faussé.
                Tant que cela ne concerne que toi, ma foi, tant pis pour toi ; mais dès le moment où tu t’en fais l’écho, tu es, pour le coup, l’imbécile utile de ceux qui divisent pour mieux rêgner, et réduire progressivement les droits des travailleurs FRANÇAIS : tu es nuisible à la cause que tu prétends défendre.

                J’ose simplement espérer que c’est par inconscience.


              • zvalief 14 septembre 2009 16:28

                « Dans chaque pays, il y a une ou des populations autochtones.
                Chez nous, ce sont les gaulois. »
                relisez l’histoire de france, il y a bien longtemps que les gaulois n’existe plus, comme je l’ai dis dans un autre message, entre toutes les colonisation grecs, romaines ou celles des peuples « barbares », personne aujourd’hui ne peut se prétendre gaulois, de plus le mot france ne vient pas du gaulois, mais d’un peuple germanique appelé Francs.


              • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 16:44

                Tiens pour commencer, explique nous ta « gauche atttitude » et comment tu la justifie l’immigration pour les travailleurs français qui perdent leur boulot ?

                Pas besoin de « gauche attitude » pour ça ; juste un peu d’intelligence, et un minimum d’information, pour comprendre que le chômage n’a STRICTEMENT rien à voie avec l’immigration ; mais alors, vraiment strictement rien ; puisque : - il touche autant (et même beaucoup plus) les immigrés que les français « de souche »
                - et que, d’autre part, il est entièrement dépendant des politiques menées par les entreprises, et de la crise financière où, que je sâche, les immigrés n’ont ABSOLUMENT aucun rôle.

                Alors, essaies un peu de te sortie de ta « droite attitude », et de faire fonctionner ton cerveau, au lieu de gober tout cru la propagande mensongère qu’en plus, tu te permets de répercuter, comme un vulgaire écho...


              • french_car 14 septembre 2009 17:23

                Cambronne mais c’est plein de Musulmans en Europe de l’Est !

                Il y a des Bosniaques, des Albanais, des Turcs, des Bulgares, même des Polonais ...

                Et puis - quelle horreur - il y a des chrétiens qui sont arabes, Egyptiens, Syriens, Libannais ...

                Vous-vous mélangea les pinceaux entre race et religion mais on sent bien que c’est la race qui vous préoccupe.


              • décurion 14 septembre 2009 21:14

                Il est vrai que les immigrés prennent le travail que les français ne veulent pas faire ( encore que celà soit aujourd’hui de moins en moins vrai ), mais un minimum de précisions serait tout à l’honneur de celui qui énonce celà . Le fait est que les français ne voulaient pas exercer certaines activités aux salaires pratiquées par les entreprises.
                Par exemple : Etancheïté à base de produits bitumineux, losqu’ils fallaient se coltiner les rouleaux de 50 kgs, à l’épaule, jusqu’au toît, et faire fissa, fissa, et travailler sans sécurité, ni protection. Pendant des années, les français dans cette activité, c’était à partir du chef de chantier, et pas au dessous.
                Les immigrés, ont toujours été utilisés comme instruments de chantage, et on continuera encore parce que tout n’est pas délocalisable.
                L’immigration, qu’on le veuille ou non, est un probleme aussi parce que c’est un tonneau de danaîde.Les immigrés qui s’adaptent et font leurs nids deviennent inexploitables au rendement maximum et doivent etre remplacés par des tout neufs, rentables.
                Et ils en est pour s’offusquer, que parmi les râleurs de l’immigration, il y ait des descendants d’immigrés.
                Ce qui est paradoxal, c’est que l’humanisme dans son application concrète, sur ce point précis, contribue à maintenir un système qui exploite les plus faibles, et stigmatise ceux qui fils ou petit fils d’exploités refusent de subir le même sort.


              • abdelkader17 14 septembre 2009 12:57

                @Cambronne
                bonjour
                vous vivez dans un passé légendaire ,vous n’avez pas saisi les effets de la mondialisation néolibérale,la destruction de l’état nation, la disparition des cultures régionales,la montée en puissance de revendications identitaires.
                A quoi à servit l’immigration si ce n’est à faire tourner les usines Françaises,les mutations de l’appareil industriel, les déplacements du champ de production mondial vers les pays d’Asie du sud à vue le discours sur l’immigration prendre un tournant radical à l’orée des années 75 et 80 dû à l’apparition du chômage structurel.
                Que faire maintenant de tous ces laissés pour compte de la société d’abondance ?de ces jeunes aculturés drogués au rap qui quoi qu’on en dise ont parfaitement intégré les codes de la société libérale(diktat ,du fric et des apparences).
                Vous êtes sur des schémas de pensée d’il y à au moins 30 ans.
                Plus les individus seront en manque de perspective au sud et plus les phénomènes migratoires s’accentueront ,combien ont déjà laissé leur vie dans les eaux de la méditerranée, ce qui ne semble pas décourager les nombreux candidats à l’exil.
                On peut construire tous les murs et les barrières qu’on veut ça ne changera rien.


                • HASSELMANN 14 septembre 2009 13:00

                  Trés bon effectivement !
                  Belle analyse et belle lucidité, mais le Ministre en cause est un non événement !
                  pour LIBR’ACTEURS (www.libracteur.fr) votre billet est une douce musique.
                  « L’UMP n’est pas une ONG oeuvrant pour le bien de l’humanité (ni pour celui des français de tout poil NDR) C’EST UNE ECURIE POLITIQUE,SON BUT EST DE RESTER ! »
                  et
                  « Si certaines personnalités politiques font de l’anti -sarkozisme, ce n’est pas par désaccord, mais pour mener une carrière politique ( la continuer et garder les mandats attachés NDR) ».
                  Tous est dit et bien dit ;
                  Il y a éffectivement danger a laisser l’écurie politique tisser sa toile, car si elle peut continuer préparer ses Yearling (jeune poulain de l’année cher a MORIN et BAYROU), BERTRAND,CHATEL et consorts de 2012 a 2017, alors là on est parti pour longtemps !!!
                  Mais en face, si on netrouve pas l’homme ou la femme, qui comprendra et sera le porteur d’un vrai projet avant d’être porteur de son égo, on sera également mal ;
                  Enfin il faut que tous les Français, et ceux, étrangers, qui ont choisi de vivre sur cette terre, regardes aussi les réalités sans angélisme « dégoulinant de miel. »
                  les classes les plus défavorisées, occupées a essayer de survivre ne maitrisent plus leurs enfants, happés par le renouveau du sectarisme religieu, ou infectés par les dangers des NTIC (Nouvelles technologies d’inforamtion et de communication).Il faut donc commençer par une politique forte de la famille de la petite enfance et de la femme.
                  L’américain est généreux, le Français est SOLIDAIRE, l’un donnes un$ IL achéte son paradis mais ne veut pas entendre parler du plan OBAMA pour la santé, l’autre (le Français) donnes et participe, mais attend une réciprocité en retour.C’est cela la solidarité et la mutualisation, soyons donc solidaires avant d’être généreux !!!


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 14 septembre 2009 13:09

                    Si malgré toute l’ attention que nous apportons au contrôle de nos produits ils ne vous donnaient pas entière satisfaction , merci de joinde les références de l’ article (date de péremption , article faisant doublon , impression de déjà lu , ou toute autre remarque ,

                    écrire à Cybion ,
                     
                    Rue Bla .

                    Parisse .


                    • sisyphe sisyphe 14 septembre 2009 13:14

                      Données statistiques sur l’immigration 
                      Europe 

                      Si la plupart des pays européens sont aujourd’hui des terres d’immigration, la situation est très différente d’un pays à un autre. Dans les pays d’Europe du Sud, l’immigration, plus récente, concerne surtout l’agriculture, le bâtiment et les services alors qu’elle est plus diversifiée dans les pays d’Europe du Nord, où le regroupement familial favorise par ailleurs la constitution de communautés.

                      Les droits des immigrés dépendent du pays d’accueil et de celui d’origine ; les pays de l’Union accordent (sous conditions minimales, la plus courante étant la réciprocité) un droit de vote et d’éligibilité aux résidents étrangers pour les élections locales aux citoyens des autres pays de l’Union ; certains pays l’accordent aussi à des citoyens d’autres pays.

                      L’importance de la nationalité et la façon dont elle s’acquiert est un autre paramètre très variable et très important, avec grosso modo trois approches :

                      • droit « du sol » (exemple : tradition française bien antérieure à la Révolution)
                      • droit « du sang » (exemple : tradition germanique)
                      • manifestation de volonté et décision des autorités (exemple : tradition britannique basé sur le passeport accordé de façon très libérale )

                      Ceci affecte directement la quantité et la proportion d’immigrés, chaque pays adoptant ses propres normes pour les identifier et les compter. Ceci étant précisé, les pays de l’Union européenne comptaient en 2004 environ 25 millions de ressortissants non-nationaux, soit près de 5,5 % de la population totale, d’après Eurostat [2],

                      Ainsi pour les pays de plus de 10 millions d’habitants :

                      Pays Nationaux (x1000) Non-nationaux : x1000 et % Pays d’origine le plus représenté Allemagne 75 192 7 342 8,9% Turquie Espagne 39 426 2 772 6,6% Maroc France 55 258 3 263 5,6% Maroc Grèce 10 149 891 8,1% Albanie Italie 55 898 1 990 3,4% Albanie Pays-Bas 15 556 702 4,3% Turquie Pologne 37 530 700 1,8% Allemagne Portugal 10 169 239 2,3% Cap-Vert Royaume-Uni 55 636 2 760 4,7% Irlande République tchèque 10 016 195 1,9% Ukraine

                      La population immigrée en 2004 [

                      À la mi-2004, la France métropolitaine comptait 4,9 millions d’immigrés d’après l’INSEE[4], soit 760 000 de plus qu’en 1999 et 8,1 % de la population totale. 40% d’entre eux avaient la nationalité française, qu’ils ont pu acquérir par naturalisation ou par mariage :

                      Immigrés : 4 930 000
                      Français par acquisition nés à l’étranger :
                      1 970 000 Étrangers nés à l’étranger :
                      2 960 000 Étrangers nés en France :
                      550 000
                      Étrangers : 3 510 000

                      Ces chiffres proviennent des enquêtes annuelles de recensement de 2004 et 2005.

                      Origine géographique [modifier]
                      • 1,7 million d’immigrés, soit 35% des immigrés et 2,7% de la population totale étaient originaires d’un pays de l’Union européenne à 25. La baisse progressive du nombre d’immigrés italiens, espagnols ou polonais est compensée par l’arrivée d’immigrés en provenance d’autres pays, en particulier le Royaume-Uni. Le nombre d’immigrés portugais est stable par rapport à 1999. Les immigrés en provenance de pays européens extra-communautaires sont au nombre de 250 000, en forte hausse.
                      • 1,5 million d’immigrés, soit 31% des immigrés et 2,4% de la population totale, sont originaires du Maghreb. Ce nombre est en hausse de 220 000 par rapport à 1999.
                      • 570 000 immigrés, soit 12% des immigrés et moins d’1% de la population totale, sont en provenance d’Afrique sub-saharienne. Ce chiffre est en hausse de 45 % par rapport à 1999. 2 Africains sur 3 proviennent d’anciennes colonies françaises. Sur les 15 millions d’Africains sub-sahariens qui vivent hors de leur pays d’origine, seulement un sur 30 vient en France.
                      • 830 000 personnes, soit 17% des immigrés et 1,3% de la population totale, viennent du reste du monde, principalement d’Asie. La part de l’Asie, Turquie comprise, dans la population immigrée est de 14 % contre 12,7 % en 1999 et seulement 3,6 % en 1975.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès