Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Immigration et identité

Immigration et identité

D’après la théorie des relations objectales, le développement du sentiment identitaire se fonde sur l’introjection, ceci depuis un très jeune âge. Nonobstant, je me contente d’examiner ce concept dans une dimension bien précise, à savoir l’immigration.

En effet, le début de toute expérience migratoire consiste en un état de frustration, d’exclusion et de non-appartenance. Les immigrants n’appartiennent plus à leur culture d’origine, et pas encore à la culture hôte.

Il importe de noter que la culture d’origine de l’immigrant impose fidélité et dévouement à ses normes, ce qui génère un sentiment de culpabilité dès le départ, celui-ci marquant un point de rupture et la fin d’un lien, d’un contact et d’une obéissance.

Une telle situation demeure doublement déchirante, une peur surgit, peur de la perte des repères, des références et de l’assujettissement aux règles de la culture d’origine, ou, à tout le moins, de l’ancienne culture. Subséquemment, une réaction d’isolement émerge.

Sans nul doute, l’immigration est un changement ; considérant que tout changement est déstabilisateur, il s’agit véritablement de ce que Piaget appelle la rupture des équilibres, le changement met l’identité en péril. Concrétisé par la perte des personnes, objets et symboles : membres de la famille, lieux, langue, us, coutumes... pour ne citer que les plus prépondérants, qui bousculent totalement le sentiment de l’identité.

À ces éléments, il convient de le rappeler, sont liés des affects extrêmement intenses.

Dans le dessein d’apaiser le poids de la perte, les membres maintiennent entre eux des liens étroits, d’autant plus qu’ils partagent d’innombrables éléments communs : langue, souvenirs, habitudes...

Prenons comme illustration les repas en groupe ; au-delà de leur dimension utilitaire, ils représentent une espèce de rituel commémoratif susceptible de nous ramener à l’enfance.

Quoique la diversité soit devenue une condition, non seulement de la survie biologique et écologique, mais également de l’épanouissement d’une société du savoir, où le processus est plus important que le produit, on est aujourd’hui contraints à une incontournable redéfinition de l’identité. L’hypothèse de l’identité déterminée en fonction de l’ancestralité est d’ores et déjà remise en question.

Alors que certains prophétisent, à tort ou à raison, la convergence culturelle du globe, serait-on enclin à parler d’identité universelle, donc unique ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • (---.---.162.91) 13 mars 2006 16:43

    Le problème de l’identité ne peut s’arrêter à l’étude du cas pratique de l’immigré. D’autres cas de figure seraient à prendre en compte : * la formation d’une identité nationale à partir d’identité locales ou régionales ; le processus n’est pas encore complètement achevé en France (nationalismes corse, basque, voire breton...) * la formation de comportement sexuels en catégories identitaires. * les problèmes identitaires de « gens de souche », face à une immigration d’autant plus mal vécue quelle est massive et que le différentiel culturel est important. Il faut contextualiser des 2 côtés de la barrières, sans peine d’une vision hémiplégique de la situation.

    L’affirmation identitaire trop forte sur un territoire restreint fait de toute naître des phénomènes de racisme (tant le racisme « classique », que le racisme « anti-blanc »).


    • B-F (---.---.164.51) 14 mars 2006 11:12

      Au secours ! Vous ne pouvez pas écrire en Français ? Ce langage pédant cache une grande misère intellectuelle....


      • Marsupilami 14 mars 2006 11:26

        C’est pire que de la misère, c’est du néant intégral.

        Sur le même thème, il vaut mieux lire ça


      • (---.---.219.26) 15 mars 2006 18:33

        quand on ne peut attaquer le message on attaque le messager !


      • zoï (---.---.58.60) 14 mars 2006 17:34

        Cher ami,grâce à votre « style », tous les espoirs vous sont permis pour une carrière dans le haut fonctionnariat.


        • alex (---.---.177.121) 16 mars 2006 10:31

          VIDEOCLIP : l’immigré. le choc des mots et des photos

          Je me permets de vous présenter une chanson sous forme d’un videoclip qui s’intitule l’immigré. Etant moi même un immigré j’ai voulu crier ma révolte contre l’horrible traitement qu’on fait subir aux immigrés. Si la chanson vous intéresse vous pouvez peut-être la présenter dans votre site.

          http://www.musical-hits.com

          musical-hits

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

HASSI


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès