• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Immobilier : faire du fric facile en France

Immobilier : faire du fric facile en France

Rien de plus simple que d’être rentier de l’immobilier en France.
Le ou les locataires, nous payent INTEGRALEMENT notre patrimoine, et ensuite ça nous assure une rente.
A moins d’avoir hérité, là, la rente est encore plus directe bien evidemment.

 
Prenons l’exemple numéro 1, je n’ai pas hérité.
 
En 1980 j’ai "acheté", (je devrais dire, mon locataire, m’a acheté), à crédit, un bien immobilier pour le mettre en location :
 
- "achat" 90 000 €
- remboursement taux fixe 400€/ mois sur 25 ans
- loyer 450€
 
En 1995, mon loyer, 650€, bénef 250€/mois
 
En 2010, mon loyer 800€, bénef 800€/mois
 
Je me retrouve avec un bien qui vaut aujourd’hui 30 ans + tard, 200 000€ qui ne m’a pas couté un seul centime au final.
 
et avec une rente de 800€ par mois en 2010, soit de 9 600 € par an
 
 
Ce ne sont pas les quelques cotisations, impots, et un changement de ballon d’eau chaude et un changement de moquette, qui vont me faire voir la chose négativement.
 
Pour conclure, je dis VIVE LA FRANCE, vive LES LOCATAIRES qui nous payent nos patrimoines, nous assurent des rentes, patrimoines qu’on peut léguer à nos amours d’enfants-rois, quasi sans aucun frais aujourd’hui par donations ou héritages ( merci UMP d’avoir assoupli )
 
Ayant des biens immobiliers, donc une certaine richesse, les financiers seront evidemment tout disposés, à m’aider à renouveler l’opération, afin de multiplier mes gains, une sorte de Jackpot
 
Maintenant, plus sérieusement, dans le cadre d’un partage plus équitable des richesses, je serais à tître personnel, pour l’INTERDICTION de la MULTIpropriété privée.
 
Quitte à doubler les aides au logement, pour aider les moins favorisés à accéder + rapidement à la propriété, à noter que sur la durée, ça restera toujours ULTRA MOINS COUTEUX pour la collectivité que de payer des APL qui terminent aujourd’hui, à vie et de générations en générations dans la poches de rentiers.
 
De + ça relancerai assez rapidemment le pouvoir d’achat.
 
Quelques pistes, soyons utopistes, si ma vision des choses était mise en place, politiquement parlant, pour accélérer le processus :
 
- Doublement des APL pour les foyers modestes
- Taxation progressive et incitative, des logements invendus, par les multipropriétaires d’aujourd’hui.
 
exemple, logement vendu 1er semestre 2011 ( pas de taxe )
logement vendu 2eme trimestre 2011 ( 20% sur le prix de vente en impots)
logement vendu en 2012 (40% sur le prix de vente en impots)
logement invendu en 2013 (saisie du bien immobilier et mise en vente par la collectivité)
 
- Garder un petit parc locatif restreint qui restera du domaine public, donc qui ne sera pas là, donc, pour enrichir des intérêts privés.
 
* remarque : mes chiffres dans ma démonstration, sont purement inventés (au ressenti), juste afin de démontrer le principe, je n’ai pas effectué de recherches approfondies, sur l’augmentation de l’immobilier, et des loyers, sur ces 30 dernières années.
 
Merci pour vos remarques, suggestions, révoltes positives ou négatives selon votre vision de DROITE ou de GAUCHE sur la question.
 
Sinon mon idée intermédiaire de gauche molle cette fois ci : limiter déjà la multipropriété à 2 logements par foyer fiscal.
 
Et j’ai une question, aussi aux multiproprios actuels, que feriez vous, sincèrement, de votre argent issue de vos ventes de patrimoines, si l’on vous obligeait donc à vendre demain ?
 
-placements
-dons à vos enfants
-profiter davantage de la vie
-voyages
-rejouer au monopoly dans un autre pays qui favorise la rente
-monter une entreprise et créer des emplois
-autre ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • Krokodilo Krokodilo 29 septembre 2010 11:59

    Votre idée n’est pas assez pensée : entre deux ou même trois studios miteux et une seule propriété mais au bord de la méditerranée o u de l’Atlantique, avec plage privée, ou un mas en Provence, il y a un monde de différence.
    En outre, vous oubliez la psychologie, l’envie de transmettre quelque chose aux descendants, dans le fol espoir qu’ils galèrent moins. L’héritage est effectivement injuste, puisque celui qui hérite n’y est pour rien et démarre dans la vie avec plus que l’autre, mais la vie elle-même est injuste, selon que vous serez né ici ou là, de parents normaux ou déglingués, etc. ; la taxation lourde des héritages est une mesure équitable que tous les pays appliquent, mais tous doivent aussi trouver un compromis entre l’équité et la volonté populaire (pas seulement celle des nantis). La majoration de l’abattement il y a qq années répondait aussi à la flambée des prix de l’immobilier, qui obligeait la plupart des héritiers à emprunter ou vendre pour payer les droits (sauf en Corse, exonération totale !).
    Pour l’enrichissement à crédit, c’est effectivement possible, mais pas si facile que ça, pas mal de pièges.
    C’est un sujet compliqué que vous n’avez fait qu’effleurer.


    • Jma Jma 29 septembre 2010 12:05

      Article intéressant.

      Les prix des loyers ont augmenté considérablement ces 10 dernières années, le cout de la vie aussi, à tel point qu’il est quasi impossible à un ménage modeste d’économiser à coté pour enfin pouvoir acheter et être chez soi.

      Vous parlez des moquettes à changer, vous ne parlez pas des locataires qui ne paient plus, pourtant ils existent, et parfois la location devient un gouffre pour les proprios qui doivent rembourser leur crédit bancaire.

      Par contre votre idée de doubler les apl pour ceux qui voudraient acheter, c’est une très bonne idée.

      En conclusion je dirais article intéressant.


      • foufouille foufouille 29 septembre 2010 12:39

        il a pas non plus des proprios qui renovent jamais
        et qui sont majoritaire


      • voxagora voxagora 29 septembre 2010 13:25

        Foufouille, pourquoi « proprio » ? 

        c’est soit proprio et locato, soit propriétaire et locataire, pour moi.

      • oncle archibald 29 septembre 2010 12:40

        Il y a des tas de lois qui protègent les locataires et c’est très bien ainsi, mais il y a aussi des locataires totalement indélicats (euphémisme), qui sacagent un logement qui leur a été donné en bon état, qui ne paient pas leur loyer et que le « salaud de propriétaire » ne peut pas faire partir avant minimum un an.. Loyers perdus plus honoraires d’avocats, plus frais d’huissier, plus remise en état du logement, voila les deux ou trois années suivantes « sans bénéfices » en esperant qu’on n’est pas retombé sur le même mauvais payeur ...

        Votre vision des choses est à sens unique. Si le propriétaire avait la certitude que le contrat serait respecté il ne mettrait peut etre pas des conditions honteuses (cautions multiples, dépots de garantie exhorbitants, vérification des revenus des locataires potentiels, etc ..) à l’entrée dans les lieux . Les loyers ne seraient pas aussi élevés, bref .. Personellement j’ai hérité d’une maison que j’aurai pu louer pour assurer un complément de reveus a ma retraite et que j’ai préféré vendre parce que je ne me voyais pas capable d’assumer les difficultés d’etre un bailleur dans les conditions d’aujourd’hui, c’est à dire devenir client des huissiers, des avocats et des juges, gens que je ne souhaite pas fréquenter .. ... 

        Bailleur, à ce jour, c’est un métier... Seuls les offices HLM ou de grosses organisations privées sont capables de gérer convenablement un parc immobilier.. Et avec des précautions aussi drastiques que celles des bailleurs privés.

        • foufouille foufouille 29 septembre 2010 12:44

          le pass-grl ca existe
          les proprios renovent rien
          y compris HLM
          les loyers sont cher car le bailleur croit que tout le monde gagne 1800€ et as un cdi


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2010 12:53

          Les proprios ne rénovent rien ?


          et il dit ça au bout du comptoir en même temps qu’ il commande son dixième pastis ...


        • foufouille foufouille 29 septembre 2010 13:55

          « Les proprios ne rénovent rien ? »
          peut etre quand le logement est cher
          pas pour les pauvres, en tout ca jamais
          sauf si trop pourri pour louer


        • 65beve 65beve 30 septembre 2010 11:01

          @archibald,
          Quand le locataire ne paye plus son loyer, c’est la caution qui prend le relais.
          Aujourd’hui, dans les grandes villes, il n’est plus possible de se loger si l’on n’a pas des parents aisés.
          J’ai dû fournir un tas de documents confidentiels sur mes revenus à des propriétaires et agences pour couvrir la garanti du loyer de mes enfants ; c’est une honte !
          Vous trouverez des loyers sans garantie, mais c’est pour des taudis.
          Ensuite , relisez l’article de Pat, il ne met pas tous les propriétaires dans le même panier.
          Je pense qu’un multi (gros) propriétaire qui touche plusieurs dizaines de loyer par mois, et bien on pourrait faire l’économie de lui verser une retraite. Il serait auto-entrepreneur agent immobilier à vie.

          Une grosse révolution dans ce domaine serait pour moi souhaitable.

          cdlt
          bv


        • foufouille foufouille 29 septembre 2010 12:41

          @ pat
          tu as oublier la taxe fonciere, l’assurance et les impots dans ton calcul
          taxe d’habitation quand le logement est vide


          • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 15:20

            non non j’ai rien oublié

            j’ai bien précisé que c’etait lucratif, même après impots et taxes, et entretien courant.

            de toutes façons c’est le locataire qui PAYE TOUT sur la durée, INTEGRALEMENT.

            le multi-proprio en est pas de sa poche, JAMAIS, je précise bien sur la durée.
            il ne loue pas à perte, ... alors les discours de ceux que j’enerve quand je dis cette vérité ... ils me passent largement au dessus de la tête lol ..

            une fois de + c’est le LOCATAIRE qui OFFRE ce patrimoine au proprio, quand il ne l’a pas déjà hérité, INTEGRALEMENT ...
            donc c’est bien un VRAI JACKPOT... dans 98% des cas, .. t’auras toujours un couillonné ou 2 pour faire exception à la rêgle .. qui aura été baisé par + apaté que lui même ...


            en parlant d’impots locaux les miens viennent d’augmenter de 30% cette années, et quasi autant l’an passé ..


          • foufouille foufouille 29 septembre 2010 15:23

            et entretien courant.

            de la poche du locataire tres souvent

            pour tes impots locaux, faut demander une remise gracieuse par mail


          • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 15:45

            oui je sais, j’ai déjà fait par le passé, mais là, il y longtemps que je demande pu rien de gracieux ...

            que je veux même pu voir la gueule d’une assistante sociale etc ...

            de toutes façons entre ça, l’augmentation des clopes, des assurances, etc .. ça va leur péter à la gueule dans peu de temps ..

            et si ça pête pas, bah je ferais comme certains autres à un moment donné, je rentrerais dans l’illégalité ... en essayant de pas me retrouver en taule.



          • foufouille foufouille 29 septembre 2010 16:00

            « mais là, il y longtemps que je demande pu rien de gracieux ... »
            le faire par mail fonctionne
            pas de deplacement

            en plus, pas besoin d’ecrire en gracieux
            aux impots ils repondent a la main par mail
            (avec ma tronche de sale djeun, je me deplace pas non plus, etpis j’ai pas de rides)


          • titi 29 septembre 2010 12:45

            Allez je me lance...

            je suis propriétaire d’un appartement que je loue...

            Cet appartement a été évalué à 170000 euros (Je reviendrai sur ce point plus tard)
            Je le loue 850 charges comprises.
            Après paiement des charges locatives il me reste 600 euros (chiffres 2009)

            Petit calcul : 12 x 600 = 7200 - 700 (foncier grande ville) - 600 (charges propriétaires qui restent) - 540 (agence qui « gère ») = 5360 / an
            rendement maximun pour une occupation 12/12 : 3,15 %... (auquel s’applique la CSG mais les exemples qui vont suivrent sont hors CSG donc doivent être comparables). je n’ai pas de remboursement d’emprunt car j’ai déjà tout remboursé.

            J’ajouterai :
            - Sur 24 mois d’activité, il a été vacant 8 mois. Soit 33%.
            - Pour le louer j’ai du faire des travaux (c’était la condition des locataires allergiques à la moquette.. tiens la moquette !!!) = 2100 euros.

            Moralité :
            - Concernant l’aspect rente c’est minable : on est très loin du Jackpot même aujourd’hui les banques proposent du 5,8% sur certains placements.
            - Concernant le patrimoine.
            Là on touche à l’habituel question de la liquidité du patrimoine.
            J’ai acheté cet appartement 90 000 euros en 1999 cet qui représente 106 000 aujourd’hui (érosion monétaire) .
            Je l’ai acheté à crédit pour lequel j’ai payé des intérêts.
            Il a été évalué à 170000 euros. L’enrichissement n’est pas foudroyant.
            Surtout que le vrai prix d’un bien c’est le prix qu’un acheteur serait prêt à y mettre. C’est à dire dans mon cas 0. Je l’ai mis en vente pendant 10 mois et je n’ai eu aucune proposition.
            Il faut dire qu’en 10ans le quartier est devenu minable. Il est donc invendable.

            Du coup avec la location il ne me coute rien. Mais clairement je préférerai récupérer ma mise.

            Depuis j’ai pas mal analysé la situation...
            1. Paradoxalement être propriétaire bailleur dans une grande ville n’est pas interessant : le cout d’investissement est beaucoup trop élevé + taxe foncière + taxe logements vacants (Paris, Lyon, Marseille)
            2. Les petites surfaces sont les plus interessantes.
            3. C’est pas mal s’emmerder pour un résultat moyen.

            En fait c’est bien pour celà que le marché est aussi tendu : ce n’est pas le Jackpot.
            C’est aussi pour cela que les pseudos organismes qui vendent du Scellier démarchent principalement « ceux qui démarrent » dans cette activité : un appartement « neuf » dans une des villes « en pénurie » ca ne peut pas devenir rentable.

            A noter que le vrai Jackpot existe... c’est la location de locaux commerciaux.

            « Et j’ai une question, aussi aux multiproprios actuels, que feriez vous, sincèrement, de votre argent issue de vos ventes de patrimoines, si l’on vous obligeait donc à vendre demain ? »
            D’après votre définition j’en suis. Donc je réponds.
            Jeeeeeeeeee veuuuuuuuuuuxxxxxxxxxxxxx vendre.. Mais j’y arrive pas. Si il fallait forcer quelqu’un ce serait plutot les acheteurs.


            -placements oui.
            -dons à vos enfants  j’en ai pas.
            -profiter davantage de la vie  je profite pas mal. Mais je suis plutot simple.
            -voyages bof
            -rejouer au monopoly dans un autre pays qui favorise la rente plus tard
            -monter une entreprise et créer des emplois  déjà fait... marre...
            -autre ? retraite anticipée dans un autre pays où il fait toujours beau.

            voilà

            • foufouille foufouille 29 septembre 2010 13:58

              c’est un metier
              pas une rente
              si le credit est paye, loue moins cher
              8 mois pour trouver un locataire  ?
              c’est un mouton a 5 pattes ?


            • titi 29 septembre 2010 14:04

              "C’est un metier’
              On est bien d’accord

              Je ne cherchais pas le mouton à 5 pattes... en fait je ne cherchais rien...car j’avais mandaté une agence pour le faire...
              Visiblement la mauvaise, car la suivante a trouvé à louer en moins d’une semaine.

              Ce qui m’amène à plusieurs conclusion :
              - Il faut être physiquement à proximité des biens pour s’en occuper ;
              - On ne confie pas la gestion d’un patrimoine à une personne en instance de congé maternité. C’est moche mais c’est comme ça.


            • foufouille foufouille 29 septembre 2010 14:14

              tres mauvaise agence alors
              faut si c’est le genre kiloge ou APL locations
              ils ont meme d’APN
              donc pas de photos

              c’est mieux d’etre tout pres, oui
              pas trop envahissant quand meme


            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 15:29

              titi montre nous donc tes annonces concernant ton bien immobilier que tu dis vouloir vendre impérativement.

              au moins ça me rassurera sur la véracité de tes dires.

              sur le bon coin ou autres, ou directement sur le site des agences dans lequel il est mis en vente.

              de + je te dirais ce que j’en pense.
              peut etre l’évalues tu tout simplement trop cher ..

              ton appartement ne te coute rien et ne t’as rien couté, ou ne te couterais rien sur la durée.
              ton appartement a pris de la valeur.
              ton appartement te rapporte du fric.

              je me demande ou est le soucis cela dit.

              merci en tout cas, pour ta réponse assez détaillée.


            • King Al Batar King Al Batar 29 septembre 2010 15:34

              Bonjour TItI, je me permet d’intervenir, car je passe mon temps a effectuer des montages comme le votre dans ma proffession

              Permettez moi de vous dire que si vous payez 540 par an de frais d’agence (soit 45 euros par mois) et que vous n’avez pas d’assurance de loyer impayé, ni de loyers VACANT, car ca existe dans les agencs immo, et bien vous vous faites un peu avoir...

              Après avoir lu votre post, je vais vous poser une question, j’espere que vous ne le prendrez pas mal. Avez vous bien étudier votre projet d’investissement locatif, avant de le réaliser, car il ne m’a pas l’air très bien ficelé.

              Je ne sais pas, moi j’ai à peu près 150 familles dans mon portefeulle client qui ont réalisé des projets similaire au votre (sur la ville de Boulogne Billancoourt certes) et qui s’en sorte magnifiquement bien.


            • titi 29 septembre 2010 16:35

              « ton appartement ne te coute rien et ne t’as rien couté, ou ne te couterais rien sur la durée. »
              Euh a votre avis les 90 000 euros (<=> 106 000 euros de 2010) + intérêts je les ai sorti du chapeau ?
              Je les ai imprimés avec ma HP ?
              Bah non c’était mes économies + rembousement de l’emprunt.
              Si je me base que sur le loyer (sans enlever la CSG, et autres taxes), et si je ne compte pas les intérêts versés à ma banque, je gagnerai de l’argent dans 14 ans si d’ici là mes mongolitos de voisins y ont pas mis le feu (ne serait-ce pas la bonne solution ?) et qu’aucune grosse rénovation n’arrive.
              Waouuuuuuuhhhhhhhhhhh..... rentabilité en 14ans quelle pro-di-gieuse-ma-chine-a-fric !!!


              Concernant le fric qu’il me rapporte bah pour 2009 j’ai déclaré du déficit foncier. Donc loupé.
              Pour cette année je pense que ce sera bon. Un 3,6%. Ce n’est pas négligeable, mais c’est ridicule comparer à un bête compte à terme sur 5 ans.
              C’est donc tout sauf un jackpot comme vous l’indiquiez dans votre article.

              Concernant la vente il est resté environ 10 mois dans 4 agences différentes pour un résultat nul.
              Le prix au départ avait été évalué par les agences.

              En fait il y a 3 prix pour un appartement.... le prix que voudrait le vendeur X. Le prix que conseil l’agence Y. et le prix où il se vend réellement Z.
              Pour ma part Z = 0.


            • foufouille foufouille 29 septembre 2010 16:43

              @ titi
              l’immo est un placement a long terme
              tu as mal compte des le depart
              le CA est pas le benefice
              c’est comme confondre la caisse avec le porte monnaie
               


            • titi 29 septembre 2010 16:43

              « Permettez moi de vous dire que si vous payez 540 par an de frais d’agence (soit 45 euros par mois) et que vous n’avez pas d’assurance de loyer impayé, ni de loyers VACANT, car ca existe dans les agencs immo, et bien vous vous faites un peu avoir... »
              C’est cela 45 euros/mois.
              Vu que l’appartement a été vacant 8 mois, je n’étais pas vraiment en position pour négocier.
              Qui plus est, étant donner la rapidité de cette « seconde » agence à trouver preneur, je trouve qu’elle a gagné ses 45 euros/mois.

              « Après avoir lu votre post, je vais vous poser une question, j’espere que vous ne le prendrez pas mal. Avez vous bien étudier votre projet d’investissement locatif, avant de le réaliser, car il ne m’a pas l’air très bien ficelé. »
              Bah forcément, puisqu’au départ ce n’est pas un projet d’investissement locatif.
              C’est mon premier appart que j’ai conservé et mis en loc.
              Ce qui est sur c’est que ma petite calculette me dit ceci...
              Un F3 dans mon secteur (LYON) c’est entre 170 et 200 kE. Si je le loue 600 euros/mois, ca veut dire que dans le meilleurs des cas il faut plus de 30 ans pour l’amortir.
              Conclusion : investir dans le locatif dans une ville comme Lyon (et donc je pense dans le top 20 des villes fr France) c’est tout, sauf un Jackpot comme l’indique l’auteur.


            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 16:56

              titi t’es d’une mauvaise foi .. mais c’est normal, 98% des multi-proprio tiennent ton discours ..

              tu ne prend pas dans ton taux de rentabilité, le fait de la prise de valeur du logement...
              le fait que c’est ton locataire qui paye ton crédit etc ...
              tu calcules ton taux de rentabilité sur le cours terme... etc .. en le comparant avec une assurance vie .. 

              donc si j’ai bien compris, t’es incapable de me démontrer que tu cherches à vendre ton logement ..
              donc ton témoignage est mensonger quand tu dis ne voulour qu’une chose, LE VENDRE ..

              sinon t’auras des annonces GRATUITES au moins sur le web ... 

              t’es comme ceux qui tiennent le discours « les chomeurs veulent pas travailler, on trouve personne », dés que je leur demande leur numéro d’annonce d’offre d’emploi, GRATOS, chez pole emploi, comme par hazard, y a pu personne ... 

              tout comme quand je demande à voir les comptes du patron du BTP, qui facture ses client, on se demande si il travaille avec des outils en or massif, qui dit pas pouvoir mieux payer ses ouvriers, car trop de charges patati patata etc ... il se sauve en courant ...


            • titi 29 septembre 2010 16:59

              « @ titi
              l’immo est un placement a long terme
              tu as mal compte des le depart
              le CA est pas le benefice
              c’est comme confondre la caisse avec le porte monnaie »

              Euh... j’ai pas mal compté. je n’ai pas compté puisqu’au départ ce n’est pas un investissement locatif.
              Il n’empêche que pour m’être bien rattrappé depuis, entendre l’auteur dire que l’immobilier est un Jackpot, ca me fait doucement rigoler.


              Un appartement rentable à 30 ans je suis désolé mais ce n’est pas un bon placement.
              C’est une grosse immobilisation. C’est chronophage. C’est multi emmerdement.

              Comme indiqué précédemment, le ticket d’entrée aujourd’hui pour du locatif sur du F3 à Lyon c’est 170 kE (donc emprunt et frais). pour un rendement de 3,6%...
              Sur de l’immobilier commercial je suis à 8%.
              Périodiquement certaines banques lancent des obligations à 6-8 ans à 5-6%.
              Les comptes à termes 5ans sont à 4,5%.

              Donc non parler de Jackpot, c’est vraiment du grand n’importe quoi.
              Alors forcément la question du loyer touche tout le monde et crystallise la rancoeur. Mais dire que par ce loyer on alimente un Jackpot c’est du délire.
              Comme le montre les chiffres que j’indique.


            • titi 29 septembre 2010 17:08

              « tu ne prend pas dans ton taux de rentabilité, le fait de la prise de valeur du logement... »
              UN LOGEMENT NE PREND DE LA VALEUR QUI SI IL TROUVE PRENEUR.
              Je sais c’est difficile à comprendre.
              D’autre part vu la gueule du quartier, je pense pas qu’il prenne beaucoup de valeur dans les années qui viennent...

              ’le fait que c’est ton locataire qui paye ton crédit etc ...’
              Je vous rassure j’ai déjà payé le crédit.

              Et je ne nie pas qu’il me rapporte de l’argent. Il me rapporte 3,6% de la somme immobilisée.
              Le terme Jackpot n’est donc pas adapté.


            • foufouille foufouille 29 septembre 2010 17:09

              @ tit
              tu peut renogocier les mensualites
              bien sur que le fric est immobiliser
              mais si c’est du solide, ca rapportera toujours dans 50a


            • titi 29 septembre 2010 17:15

              « je me demande ou est le soucis cela dit. »

              Le souci, c’est que maintenant que je connais un peu mieux la musique, je m’apercois que l’investissement locatif, c’est pas terrible.

              Du coup, je récupererai bien l’argent immobilisé pour jouer une autre partition...


            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 17:19

              oui c’est vrai Jackpot n’est pas approprié, car aux machines à sous, on ne gagne pas a toutes les fois.
              contrairement à quand on se fait payer intégralement sur la durée notre bien immobilier, et qu’ensuite ce dernier rapporte une rente à vie.

              et qu’au final donc il ne nous à pas couté un seul centime d’euro.

              et qu’ensuite cerise sur le gateau, grace aux lois de défiscalisations UMP, on peut même quand on est bien informé, le léguer, (héritage et donnations) sans aucun frais quasimment .... + le temps passe, + c’est lucratif ...

              dailleurs c’est comme ça que fonctionne les dysnasties, les ghettos de rîches, en France, ...
              toi evidemment là dedans t’es un petit joueur, c’etait même pas vraiment dans tes projets de +, si j’ai bien compris, ... t’es devenu bailleur, pour raison mutation professionnelle ou sentimentale ...


            • titi 29 septembre 2010 17:21

              «  ca rapportera toujours dans 50a »
              Tu seras ou dans 50 ans ?
              Moi je tiendrai compagnie aux vers de terre...

              Donc je préfère mieux ne pas avoir à attendre...


            • titi 29 septembre 2010 17:25

              « et qu’ensuite cerise sur le gateau, grace aux lois de défiscalisations UMP, on peut même quand on est bien informé, le léguer, (héritage et donnations) sans aucun frais quasimment .... + le temps passe, + c’est lucratif ... »

              Pour info, la défiscalisation, c’est sur 156 000 euros maxi (renouvelable tous les 10 ans il est vrai)...
              Donc faut m’expliquer comment on lègue des apparts à 200kE qu’on met 30 ans à payer.

              « sans aucun frais quasimment » Là c’est un gros mensonge. Car la loi différencie l’aspect fiscal de l’aspect successoral. Là ou il y a cadeau fiscal, y a pas cadeau successoral. Et vice versa.
              Là encore faudrait pas fantasmer.


            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 17:48

              La commission des finances de l’Assemblée nationale a ainsi calculé qu’un couple de 50 et 52 ans, marié sous le régime de la communauté légale et avec deux enfants, pouvait transmettre en totale franchise d’impôt un patrimoine de 1,5million d’euros par donation et succession. Si l’ensemble avait été transmis par succession, le montant des droits à payer se serait élevé à 200370 euros avant la réforme.

              suppression des droits de successions, niches fiscales, bouclier fiscal, allocs familiales aux riches, remboursement de domestiques, etc etc ...

              allez allez ..
              arretons de tourner autour du pot ...

              pendant ce temps là les locataires vivent ça en gros :

              RSA socle montant annoncé par quasi tous les médias : 460,09€
              RSA socle réel : 404,88€ en effet si vous n’êtes pas SDF un forfait logement est ôté du montant médiatique, même si vous êtes hébergé à titre gratuit.
              APL : 259,45€
              TOTAL : 664,33€

              Dépenses incompressibles : 
              Loyer nu : 450€
              EDF-GDF chauffage : 50€
              eau : 20€
              assurance habitation : 10€
              internet/téléphone : 30€
              abonnement carte bleue : 5€
               
              TOTAL : 565,00€
               
              Reste à vîvre mensuel : 99,33€ reste à vîvre journalier si 30 jours  : 3,31€
               
              Pour :
              • nourriture, boisson, hygiène corporelle et domestique
              • déplacements, convocations pôle-emploi, entretenir, assurer un éventuel moyen de locomotion, carburant.
              • tabac, timbres, recherches d’emploi, photocopies, encre imprimante ..
              • vie sociale, noël, anniversaires, fêtes des mères etc ..
              • parer aux pannes, renouvellement électroménager, multimédias etc
              • prêt à porter, sous-vêtements, chaussures





            • foufouille foufouille 29 septembre 2010 17:56

              sauf que un F2 HLM dans une tres petite ville est a 300€
              un peu pourri quand meme


            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 18:02

              oui mais pour combien de personnes sur la liste d’attente ? en HLM ?

              en schant que si pas de piston, le prioritaire, devrait etre le SDF, et pas celui qui à « la chance » d’être hébergé, ou déjà locataire.


            • titi 29 septembre 2010 18:27

              « oui c’est vrai Jackpot n’est pas approprié, car aux machines à sous, on ne gagne pas a toutes les fois. »

              Ont beaucoup gagné au jeu de l’immobilier, ceux qui ont acheté leur bien en 1990 et qui l’on revendu en 2005.
              Ont gagné au jeu de l’immobilier, ceux qui ont acheté leur bien en 1990 et qui le revende en 2010.

              Mais il y a aussi des gens qui ont acheté en 2005 et revendu en 2010. Et là c’est clair que c’est pas joli joli.
              Comme ceux qui ont acheté en 1986 et qui ont revendu en 1990.

              Donc non. Dans l’immobilier on ne gagne pas à tous les coups.



            • foufouille foufouille 29 septembre 2010 18:49

              @ pat
              zero, si tu prend le 4e etage
              ya 6000h tous commerces
              et c’est pas trop la zus


            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 19:35

              zero personne sur liste d’attente pour F2 à 300€ ... ça m’etonnerait hein

              exagère pas ..

              ou alors t’habites pas ou je discute avec des tas de gens, qui en peuvent pu, d’etre au bord de l’expulsion de leur logement au loyer trop cher, d’autres d’être chez leurs parents, ect .. d’autres en foyers d’urgence ...

              ou y a pas d’etudiants par chez toi, d’universités ou que sais je ...
              c’est quasi introuvable des logements a ce prix là, en général t’as 50 demandes au moins pour un logement qui se libère ..

              ou alors c’est moi qui me fait des films ?


            • foufouille foufouille 29 septembre 2010 19:48

              @ pat
              avec le chauffage
              et non ya rien
              sauf les commerces
              la fac est a 70km
              ya pas bcp de boulot non plus
              mais si tu as pas de voitures .........
              tu as encore mieux
              une mobylette et le bled de 500h
              le logement communal
              ....... un truc de planque
              et tu peut avoir souvent un jardin pour pas cher
              par contre rien a faire sans bagnole
              (elle peut etre en panne)
               


            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 20:06

              ouai enfin bref, si je suis pas mort avant, arrivé à la retraite, vu que je serais toujours sous le seuil de pauvreté, je serais bien content d’avoir ZERO€ de loyer ...

              même si ma ruine est pu étanche, et qu’il faut que je mettent une canadienne dedans pour me proteger de la pluie lol

              et j’espère que le climat va se rechauffer, car le plus dur à passer, c’est quand même les hivers ... smiley 


            • titi 29 septembre 2010 20:34

              @l’auteur

              « donc si j’ai bien compris, t’es incapable de me démontrer que tu cherches à vendre ton logement ..
              donc ton témoignage est mensonger quand tu dis ne voulour qu’une chose, LE VENDRE .. »

              Mais puisque tu parles de mensonges...

              « de 50 et 52 ans, marié sous le régime de la communauté légale et avec deux enfants, pouvait transmettre en totale franchise d’impôt un patrimoine de 1,5million d’euros par donation et succession. Si l’ensemble avait été transmis pa »
              La loi c’est 150 000 euros de franchise fiscale par enfant et tranche de 6ans.
              Donc pour éclusez le 1,5 millions de patrimoine avec 2 enfants il faut 5 periodes de 6 ans soit 30 ans.
              Donc techniquement la donation ne pouvants être faites qu’a des personnes majeures j’en conclue donc que les enfants ont au moins 48 ans... ce qui pour un couple de 50 et 52 ans est très très fort.
              D’autre part il s’agit d’un acte notarié : le notaire ne travaille pas pour les beaux yeux des donateurs...


            • Trashon Trashon 30 septembre 2010 05:11

              Titi,

              Vous nous faites une démonstration par l’exemple individuel que l’investissement immobilier n’est pas rentable.

              Le problème c’est que vous êtes le mauvais exemple :

              Vous n’avez pas acheté en vu d’un investissement donc sans un minimum d’étude de marché.
              Il semble, de plus, d’ailleurs que vous ayez acheté ce bien dans un quartier pourri.

              Personnellement j’ai acheté un studio il y a 17 ans à 35000 euros pour y vivre.
              Lors de cet achat j’ai un minimum étudié le marché et ai choisi un quartier avec un potentiel de développement important, en effet pour moi un investissement de ce prix ne pouvait ce faire à la légère et je savais que j’aurais un jour à le revendre.

              Résultat, je l’ai revendu en 48 heures 97000 euros (soit 4000 de plus que le prix de mise en vente).

              Ce bien pouvait être loué plus de 700 euros mensuel et se louait aux alentours de 300 à l’époque de l’achat.

              Vous pensez vraiment que si je l’avais acheté en but locatif à l’époque je n’aurait pas fait la culbute ?????

              En de 10 ans le locataire m’aurait remboursé le prix d’achat plus les intérêts.
              Sur les 7 suivants j’aurais plus que doublé la mise et je l’aurais presque triplé à la revente !

              D’ailleurs sur les 40 acheteurs potentiels, près de la moitié étaient des investisseurs.

              Si votre dans votre cas personnel c’est un raté dans une majorité de cas c’est la poule aux œufs d’or.


            • patdu49 patdu49 30 septembre 2010 05:18

              déjà il me semble que c’est + 180 000€ que 150 000€, il y a une histoire de 30000€ en + etc ..

              ensuite c’est par personne, il me semble aussi, donc dans le couple, tu multiplies sans doute par 2...

              maintenant je veux bien que la commission du gouvernement mente etc .. ou que tu la contredises, moi en tout cas, je ne suis pas là pour mentir...

              alors que toi ton : « je veux vendre mais j’y arrive pas » ... et ta façon de très fortement ne pas admettre, que ça vaut archi le coup, d’être multiproprio ... c’est du NIHILISME tout ça ..


            • patdu49 patdu49 30 septembre 2010 05:24

              voilà, merci Trashon

              d’admettre que c’est bien la poule aux oeufs d’or, pour l’ENORME majorité des bailleurs.
              merci pour ta franchise, et la transparence de l’explication de ta transaction.


            • titi 30 septembre 2010 07:52


              « Il semble, de plus, d’ailleurs que vous ayez acheté ce bien dans un quartier pourri. »
              Le problème c’est que lorsque j’ai acheté le quartier n’était pas pourri.
              Quand j’ai acheté, le quartier à éviter absolument c’était le 9ème.
              Sauf qu’entre temps le maire du 9ème est devenu maire de Lyon et y deverse des tonnes de subventions. Du coup le 9ème c’est là où il faut être.

              Et c’est le problème c’est que la politique urbaine change tous les 10 ans...

              Il y a 15 ans Raymond Barre disait qu’il ne se construirait plus un mètre de métro car 100 fois plus cher que le mètre de Tram. Aujourd’hui, Barre n’est plus là, et deux lignes de métro ont été prolongées.
              Du coup les appart situés près de la ligne ont pris énormément. Et d’autres trois rues plus loin ont hérité de la rampe d’accès aux parking pour que les usagers puissent laisser leur voiture. Ceux là ne valent plus rien.

              Ce marché est encore plus aléatoire que la bourse...

              Je remarque vous avez appliqué ce que j’indique un peu plus loin à savoir : privilégier les petites surfaces pour que le cout du financement ne grève pas l’investissement. Et d’autre part que vous avez eu le bon timing : acheter il y a 17 ans ca veut dire au debut des années 90 et revente il y a quelques mois.
              Malheureusement ce timing ne peut pas être tenu par tous.


            • Vincent 30 septembre 2010 09:21

              patdu94

              Pour info, les annonce Pole Emploi ne sont pas gratuite, les employeurs les payes sous la forme de la cotisation chômage et facture pour une TPE, c’est notre cas 50 € par mois, quand vous leur fournissez une annonce, ils vous envoient quelques CV rarement en adéquation avec le poste en espérant qu’en forçant un peu la personne et / ou le poste s’adapteront.

              Quand à demander les comptes d’une société, c’est du domaine privé, une société à l’obligation de déposer ses comptes annuellement donc si vous voulez les consulter, vous pouvez toujours le faire par l’intermédiaire de sites spécialisé mais c’est payant, il existe aussi une option pour ne pas les dévoiler, mais c’est aussi payant pour l’entreprise cette fois.

              Schématiquement, les tarifs pratiqués par un artisan se répartissent de la façon suivante :
               30% de matière première, 30 % payer les salaires, 30 % pour payer les autres frais dit de fonctionnement, les 10 % qui restent sont affectés soit aux investissement soit à l’entrepreneur sous forme de dividendes.


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2010 12:49
              Prenons l’exemple numéro 1, je n’ai pas hérité.
               
              En 1980 j’ai « acheté », (je devrais dire, mon locataire, m’a acheté), à crédit, un bien immobilier pour le mettre en location :
               
              - « achat » 90 000 €
              - remboursement taux fixe 400€/ mois sur 25 ans
              - loyer 450€


              T’ es naze ou quoi  ?

              Mon locataire m’ a acheté , il est niqué ton locataire , pourquoi il achète pas directement ce logement  ?

              Le retour du pleurnicheur est de retour .

              Il passerait autant de temps à travailler que de raconter des âneries il aurait déjà dix maasons à lui ...

              • Arno_ Arno_ 29 septembre 2010 13:50

                Ben le locataire il n’achète pas car :

                1. Il n’a pas d’apport et la banque ne veut pas lui prêter
                2. Il a un CDD ou temps partiel ou emploi précaire et la banque veut pas lui prêter
                3. Il doit changer de région tous les ans pour taffer, donc il ne peut pas acheter
                4. Il a un problème de santé donc la banque ne veut pas lui prêter
                etc...
                etc...
                rajoutez, les même soucis avec le conjoint, des gosses etc...

                Le locataire, ses 500 Euros par mois, il ne peut les mettre QUE dans une location, il a pas trop le choix. C’est pas qu’il aimerait pas devenir propriétaire...


              • foufouille foufouille 29 septembre 2010 14:00

                « C’est pas qu’il aimerait pas devenir propriétaire... »
                sissi les supercoco, ils veulent pas


              • titi 29 septembre 2010 14:17

                Allez j’y vais d’un de mes bons conseils...

                Si c’est pour y demeurrer et que vous êtes en ville, alors n’achetez pas...
                1. Vous aller choisir quelque chose qui vous convient, mais qui risque de ne convenir qu’à vous... il sera invendable ;
                2. Vous serez « immobilisés » avec l’impossibilité de partir ailleurs si le besoin ou l’envie se fait sentir.

                Mais achetez quand même... mais pas pour vous. Achetez pour louer.
                Vous verrez que ce sera déjà plus simple avec la banque : vous générez un nouveau revenu.

                Je reprends mon exemple du dessus :
                80 m2 dans une grande ville, valeur 170 000 euros loué 600 euros.
                et un autre
                20 m2 dans une ville moyenne, valeur 50 000 euros loué 230 euros.

                Moralité : il vaut mieux acheter 3 studios de 20m2 pour loger les autres que le 80m2 pour se loger...
                En plus ca peut se faire progressivement : pas besoin d’un gros crédit qui coute les yeux de la tête.

                Ainsi parlait titi...


              • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 15:58

                oui le soucis principale, c’est les banques.

                qui ne prettent pas, même si le montant mensuel des remboursements se trouve inférieur au montant parfois du loyer que le locataire paye ...

                moi même, j’en ai chié GRAVE, à l’époque, pour arreter d’engraisser la vieille bique qui me louait mon T1bis et sa fille ... et donc pour avoir mon petit prêt ..

                je suis tombé MIRACULEUSEMENT, sur un banquier sympa et humaniste qui c’est battu contre sa direction, pour que j’optienne mon prêt.
                SANS LUI, je serais aujourd’hui A LA RUE, SDF au prix des loyers actuels.

                ça serait aujourd’hui en 2010, IMPOSSIBLE .. dailleurs j’ai retenté le coup, pour des travaux d’isolation, + refection toiture, avec auto-financement intégrale via des panneaux photovoltaiques, et je me suis ait envoyer CHIER PAR TOUTES LES BANQUES ...

                ils ne prêtent pas aux petits, POINT BARRE.
                même quand toutes les garanties apportées, etc .. ils sont formatés comme des cartes de crédits etc .. c’est même invraissemblable ... ça donnerai envie de les étriper carrement .. et je parle pas du petit conseillé financier, qui lui est souvant moins con, que son directeur d’agence ... etc .. + tu montes dans la hiérarchie, + ils sont épouvantables.

                et surtout ne pas leur demander de se justifier, encore moins par écrit .. ils s’en contre-foutent, ils sont tout puissants ...

                déjà à l’epoque ou j’ai pu faire mon prêt, c’etait déjà invraissemblable, puisque j’empruntais pour rembourser moins cher que le montant de mon loyer à fond perdu, et ils refusaient aussi ...
                sous pretexte que pas en CDI, mais intérimaire ..

                j’aurais même pas une place de parking, pour mon montant de remboursement 14 ans après.

                enfin bref, vous l’aurez compris, pas mes copains les banquiers ...


              • Vincent 30 septembre 2010 09:38

                @ patdu94
                Autofinancement via des panneaux photovoltaïque, vous les avez trouvé au rabais vos panneau, parce que pour les amortir faut environs 10 à 15 ans, durée au bout de laquelle ils seront nazes, alors si vous réussissez à avoir un bilan positif pour financer votre toiture et des travaux d’isolation dès la première année, c’est qu’ils doivent être tombés du camion, enfin c’est ce qu’à du se dire le banquier et comme c’est fragile un panneau photovoltaïque, je comprends que le banquier ne soit pas tombé dans le paneau…


              • xbrossard 29 septembre 2010 12:52

                une meilleur solution pour d’abord mettre sur le marché les appartements vides (et ils sont très nombreux) : multipliez par 10 la taxe sur les logements vides, et avec l’argent collecté, alimenter un fond de garanti pour les impayés des locataires.


                Dès qu’il y aura plus de logements sur le marché, les prix baisseront.

                L’ajustement offre et demande se fait dans n’importe quel domaine économique car le producteur doit vendre s’il ne veut pas se retrouver avec des dettes, alors que ce principe n’existe presque plus pour l’immobilier, car c’est un marche captif ; il faut donc le remettre en place

                Trouvez vous normal que dans notre civilisation soit disant « avancé », le droit d’avoir un toit sur la tête est le plus mal partagé ?
                J’ai regardé l’autre fois à la télé un reportage sur un pays d’afrique noire où les gens n’ont pas les moyens d’acheter un vélo, et pourtant ils avaient tous un toit sur la tête...

                Qui est le plus avancé : celui qui a un vélo dans un appart en colocation ou chez ses parents, où celui qui a sa propre maison mais ps de vélo (au moins loué) ?



                • titi 29 septembre 2010 13:15

                  « une meilleur solution pour d’abord mettre sur le marché les appartements vides (et ils sont très nombreux) »

                  Turlututu...
                  Des logements vides il y en a énormement : dans la Creuse, l’Indre, le Cher...
                  Mais ca n’avance à rien ils ne sont pas là ou il y en a besoin.

                  Des logements vides il y en a... au 4ème étage sans ascenseur, sans place de parking, trop loin de l’école, trop loin du bus, ou trop près du bus, etc...

                  Il n’y a pas de pénurie de logements. Il y a penurie de logements satisfaisant aux critères qui sont les notres en 2010.
                  Taxés ces logements vides serait absolument débile.


                • foufouille foufouille 29 septembre 2010 14:08

                  Des logements vides il y en a énormement : dans la Creuse, l’Indre, le Cher...
                  Mais ca n’avance à rien ils ne sont pas là ou il y en a besoin.

                  tres pourri alors

                  Des logements vides il y en a... au 4ème étage sans ascenseur, sans place de parking, trop loin de l’école, trop loin du bus, ou trop près du bus, etc...

                  quand on est jeune on s’en fout

                  ridicule !


                • titi 29 septembre 2010 14:26

                  "Des logements vides il y en a... au 4ème étage sans ascenseur, sans place de parking, trop loin de l’école, trop loin du bus, ou trop près du bus, etc...

                  quand on est jeune on s’en fout« 

                  bah j’en conclue que vous n’avez pas du recontrer souvent des »jeunes" locataires ou en passe de le devenir.
                  Des jeunes qui pour un appartement au 1er étage s’inquietent du bon fonctionnement de l’ascenseur.
                  Des jeunes qui trouve trop long les 7 minutes de marche pour atteindre la bonne ligne de bus qui conduit à la bonne fac.
                  Des jeunes qui demandent que le sol en marbre soit recouvert d’un parquet flottant parceque c’est tendance...

                  Au contraire ce sont le vieux qui s’en foute. Mais eux le logement ils l’ont déjà trouvé...


                • foufouille foufouille 29 septembre 2010 15:07

                  @ titi
                  ya des cons partout
                  le marbre ca casse
                  vaut mieux eviter

                  les vieux comme tu dit, ont pas trop le choix
                  quand ca devient trop pourri, je demenage
                  6x en 15a


                • xbrossard 29 septembre 2010 16:46

                  @titi


                  il y a au moins 16000 logements vide à Paris

                  Si vous avez des infos sur l’état des logements, faite le savoir
                  je doute que les gens préfèrent s’entasser en colocation ou dans un appartement pourri plutôt qu’un appartement à 10 minutes d’un bus
                  Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, il y a une loi économique qui s’appelle l’offre et la demande : si l’appartement 4ème sans ascenseur ou sans parking ou trop loin, etc... ne trouve pas preneur, c’est qu’il est trop cher par rapport aux prestations, qu’il faut donc baisser.

                  Vous vendriez des téléviseurs trop chers pour ce qu’ils valent, vous metteriez la clé sous la porte ; si un appartement est trop cher pour ses prestations, il faut baisser son prix jusqu’à ce qu’il soit loué ou vendu, c’est comme ça que ca marche, même si, j’en suis sûr, cela doit vous horripiler...
                  ben oui mon vieux, c’est ça le commerce, c’est pas comme être rentier, hein !


                • titi 29 septembre 2010 21:59
                  « Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, il y a une loi économique qui s’appelle l’offre et la demande : si l’appartement 4ème sans ascenseur ou sans parking ou trop loin, etc... ne trouve pas preneur, c’est qu’il est trop cher par rapport aux prestations, qu’il faut donc baisser. »

                  Je sais bien qu’il existe une loi d’offre et de demande.
                  Comme dans tout. L’emploi, etc...

                  Notez bien que je ne me pleins pas.
                  Je relève simplement les mots de l’auteur qui qualifie le investissement locatif comme un jackpot : bah non.

                • sleeping-zombie 29 septembre 2010 13:14

                  D’accord sur le constat, mais pas sur les solutions.

                  Sur les APL : l’APL est le seul moyen qu’ait trouvé l’état pour assurer des locataires solvables aux bailleurs-rentiers. Sans les APL, un 20m² parisien a 800€ par mois ne trouverait jamais preneur. Du coup, c’est comme si l’APL était versée, non pas au locataire, mais au bailleur, et les doubler ne permettrait qu’une hausse généralisée des loyers.

                  Plutôt qu’une taxation, qui proportionnellement ne frapperait que les propriétaire pratiquant un loyer modéré, je verrais plutôt un Argus de l’immobilier. La collectivité (état, ville, région.. a définir) fixe le prix du m², selon la surface et l’age du logement. Et les logements perdraient de la valeur avec l’age. Car finalement, ce qui permet la rente immobilière possible, c’est pas le loyer, c’est surtout le fait que le logement prenne de la valeur avec le temps (compare les prix de l’immobilier en 90 et maintenant : 50% d’augmentation), le loyer est une cerise sur le gateau. Une bonne grosse cerise, mais une cerise quand même...

                  Mais bon, comme tu l’as dis, « soyons utopistes », parce que la rente immobilière, j’appelle ça la nouvelle aristocratie, et les seuls qui veulent s’y attaquer sont d’emblée classés a l’extrême gauche.


                  • titi 29 septembre 2010 13:27

                    « . La collectivité (état, ville, région.. a définir) fixe le prix du m², selon la surface et l’age du logement. Et les logements perdraient de la valeur avec l’age. »

                    Il fut un temps où je m’émerveillais devant une maison de maitre en pure style Art Deco avec un petit parc privé.
                    Il y a environ 10 ans elle était à vendre 1 000 000 d’euros ce qui n’était pas dans mes moyens et ne l’est toujours pas.
                    Cette maison jouxtait une autre maison de maitre d’un style plus quelconque.
                    Cette dernière a été vendue, rasée et à la place un immeuble de 8 étages a été construit depuis lequel les occupants peuvent allégrement jeter leurs mégots dans le petit parc de la maison Art Deco.

                    Aujourd’hui cette maison Art Deco, on me la donnerait que je n’en voudrais pas.
                    Elle est donc passée de 1 000 000 euros il y a 10 ans à 0 euro aujourd’hui.
                    Par contre les apparts au dernier étage de l’immeuble ont une superbe vue.... jusqu’à la vente de la maison d’à coté qui sera rasée pour y construire un immeuble de 10 étages.

                    C’est ca qui est imortant dans la valeur de l’immobilier : ce ne sont pas les m2, ni l’age de la batisse. C’est l’environnement. Un métro pas trop loin (pour se déplacer sans voiture) mais pas trop près (pour ne pas être déranger par les noctambules), etc...
                    Fixer un prix arbitraire serait totalement débile et déconnecté de la réalité.

                    « compare les prix de l’immobilier en 90 et maintenant : 50% d’augmentation), »
                    Vous n’êtes pas sans savoir que l’immobilier en 90 était à un niveau bas des suite de l’explosition d’une bulle spéculative. Comparer les deux extrèmes de la courbe donne forcément la vision d’une inflation délirante. Remontez de 10 ans de plus...
                    Tous n’ont pas eu la chance d’acheter en 1990...


                  • foufouille foufouille 29 septembre 2010 14:10

                    « Elle est donc passée de 1 000 000 euros il y a 10 ans à 0 euro aujourd’hui. »
                    faut la donner a un CRS


                  • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 15:36

                    sleeping t’as pas compris ma proposition ..

                    l’APL ne ferait pas augmenter les loyers, puisque le mot LOYER n’existerait quasi pu du vocabulaire.

                    je parle pour l’accession à la propriété des + modestes, concernant le doublement au besoin des APL.


                  • sleeping-zombie 29 septembre 2010 16:24

                    ... si tu supprimes le loyer du vocabulaire, tu supprimes également l’APL vu qu’elle ne s’applique qu’aux locataires. Ou alors je n’est vraiment rien compris. Ce qui est probable.

                    hmmm... mais supprimer le mot loyer reviens a donner un gros coup de hache au mot propriété. J’suis pas contre, d’ailleurs on y viendra peut-être quand on s’apercevra qu’on aura plus de pétrole, et rien pour remplacer la tuture sur laquelle repose 75 ans d’aménagement du territoire...

                    Mais je suis assez pessimiste de nature, et je pense que ce mur ne sera vraiment pris en compte que lorsqu’on se l’aura pris en pleine poire... Bref, le prochain chaos social est imminent, sachons profiter de ce moment pour construire un monde un peu plus vivable...


                  • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 16:45

                    effectivement sleeping, tu n’es pas bien informé ..

                    l’APL s’adresse aussi bien aux locataires, qu’aux accedants à la propriété de leur habitation principale.

                    par contre à montant égale loyer ou remboursement d’emprunt, l’APL est + élevée quand c’est pour engraisser donc un multi-propriétaire...

                    ce qui va à l’encontre même, de la facilité donnée pour faire une france de propriétaire, pour ça dailleur que Sarkozy, entre ses actes et ses discours ... il y a un gouffre .. quand il dit qu’il veut faire une france de proprio .. et que la France reste parmis ceux en queue de peloton en europe.


                  • CTPC CTPC 29 septembre 2010 14:58

                    bonjour je trouve cette idée plus qu’ intéressante ,j’apporte ma sensibilité... il faudrait créer en plus et bde toutes urgence un indice« plafond » du prix a la location (ex :7.50 € / M²) et taxer par tranche tout propriétaire qui les dépassent allègrement, ensuite ces fonds récoltes pourraient etre reverser sous forme de près immobilier aux foyers les plus démunie ;une taxe de 100%( selon le barème sus nommés) aux propriétaires de logements vides ,qui influe sur la flambé des prix ,et aussi oblige certaine municipalités a créer des lignes budgétaire , qui pourraient être affectés a d’autres activités (sportives,culturel ,ou social) voila ce qui me parait être une mesure complémentaire a votre article merci !!!!


                    • King Al Batar King Al Batar 29 septembre 2010 15:20

                      Bonjour à l’auteur.

                      C’es interessant l’article que vous avez ecrit, mais je pense que vous n’êtes pas assez précis, et surtout que vous êtes trop catégorique.

                      Je ne pense pas que ce soit possible d’interdire la multipropriété car au nom de quel droit peut on empecher celui qui a travailler toute sa vie de s’acheter une maison pour y passer ses vacances, ou un studio à la neige.

                      En revanche, là ou je suis d’accord avec vous c’est en ce qui concerne l’investissement locatif.

                      Mais si vous le permettez, pour que cela sot plus simple à comprendre, je vais détailler un peu ce qui me revolte.

                      Premièrement, un simple chiffre 58%. 58% c’est le nombre de propriétaires de leur Résidence Principale, on est bien loin des 80% Espagnols ou 71% Anglais (même si chez ces derniers, on n’est pas réellement propriétaire, ou alors c’est une forme de CDD). Cela veut dontc dire que 42% des Francais louent leur residence principale. En gros la moitié des Francais loue un bien a des personnes qui doivent tout au plus constituer 15% de la population.

                      Deuxièmement, la possibilité d’acquerir un bien immobilir en France. La ou dans d’autre pays, la possibilité d’être propriétaire est égale au salaire moyen (comme les USA, l’Espagne, l’Allemagne ou l’Italie), en France la possibilité d’emrunter n’est réelle que lorsuqe l’on gagne à peu près 2,1 fois le salaire moyen francais.... Autrement dit acheter n’est pas donné à tout le monde. Forcément, au prix ou les biens sont loués, il faut bien que le propriétaire empoche quelque chose pour se priver de sa rente...

                      Enfin les dispositifs mis en place par les différents gouvernements pour inciter à l’investissement locatif (autrement dit pour permettre au gros de s’engraisser d’avantage).
                      Ce sont tous les dispositifs Besson (encore lui), Robien, Scellier, Malraux, Borloo etc.... Le principe est absolument génial. En gros ce sont les riches qui construisent les HLM à la place de l’Etat. Tout simplement, vous achetez un bien dans le neuf, que vous êtes obligé de louer (avec des plafonds de loyers, quand même un peu de social). Dans le cadre de ces dispositifs, vous reduirez de vos impots de 25% de LA VALEUR du bien, sur une durée totale allant de 9 ans. Autrement dit, vous beneficiez de -25% sur la valeur de l’appartement, Incroyable non ! magnifique vous ne trouvez pas ? Je vous fait un petit calcul simple. Un bien acheté 300 000 euros (c’est le prix maximum autorisé), Loué 700 euros le mois. Vous empruntez de telle manière à ce que le credit soit couvert par le loyer. En meme temps, si vous gagnez 45KE par an, vous beneficiez donc d’une reduction d’impots de 75 000 euros à repartir sur 9 ans, soit 8333 euros de credit d’impot annuel. Superbe non ! exonéré d’impot pendant 9 ans, en achetant quelque chose qui est payé par le locataire, et qui au bout de neuf ans, vaudra toujours 300 000 euros, et que je pourrai revendre !

                      En fait ces dispositifs permettent à l’état de ne plus construire de HLM (puisque je le rapelle les loyers sont plafonnés). En même temps cela permet au riche de devenir bien plus riche, sans quasiment rien dépenser, et en faisant fructifier son capital investit. Et pendant ce temps le locataires (qui ne gagne bien sur pas 2.1 fois le salaire moyen des francais) continue de se faire beurrer la raie (passez moi l’expression) !


                      Alors oui j’ai une solution qui serait radicale, mais pas aussi extrème que la votre. De plus ca aiderait grandement les caisse de l’état et ca ferait baisser les prix de l’immobilier. Il faut multiplier par 4 le montant de l’impot sur les revenus foncier, et plafonner les loyers au montant qu’ils ont actuellement, ou carrément à un montant au m2 defini en focntion du type d’immeuble, de l’étage etc, etc.... Et bien sur supprimer tout ses privilèges du type de ceux expliqué dessus, qui ne sont qu’un sorte de féodalisme moderne.

                      LE but étant de surtaxer les investisseurs locatifs, pour qu’ils arretent de faire travailler leur argent, plutot qu’eu même. Soit ils payent plein pot, soit ils vendent ! C’est simple, et puis avec de l’immobilier, il n’y a pas d’évasion fiscale possible. S’il vendent et c’est le but, les prix baisseront forcément si l’offre se multiplie, c’est la loi du marché. Cela contribuera, in fine, a mieux repartir les richesses immobilières de ce pays qui ont été accaparés de manière nuisible, par une toute petite tranche de la population.

                      Le but étant, à terme de supprimer totalement la possibilité d’être un bailleur privé. En gros, soit on est propriétaire, soit on est locataire d’un bien immobilier qui appartient à l’Etat.....


                      • foufouille foufouille 29 septembre 2010 15:27

                        "Le but étant, à terme de supprimer totalement la possibilité d’être un bailleur privé. En gros, soit on est propriétaire, soit on est locataire d’un bien immobilier qui appartient à l’Etat....."
                        sauf que les HLM sont geres par des copains et pas entretenu


                      • King Al Batar King Al Batar 29 septembre 2010 15:39

                        OUi aujourd’hui !

                        Aujourd’hui tout est très mal fait.

                        Avec un peu d’espoir on peu améliorer les choses. dans ce que je vous dit c’est simple, ca reduirai les prix de l’immo forcément si les bailleurs privés perdent de l’argent ils vendront. Si les prix de l’immo baisse, cela veut donc dire que les possibilité d’acquisition pour les classe moyennes augmentent, jusqu’à etre en adequation avec le salaire moyen des francais. Les locataires qui resteront, et on peut eseprer 25ù des Francais, seraient donc soit des jeunes actif, en attendant de devenir plus riches, soit effectivement des classes sociales très basses, et là, et bien c’est l’état avec son propre patrimoine immobilier (et il est conséquent quand même) qui les prends en charge.


                      • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 16:06

                        salut,

                        merci aussi pour ton intervention

                        oui ta solution, je le trouve pas moins radicale franchement que la mienne, et elle arrive au même résultat, donc j’achète lol

                        la seule difference entre nous 2, c’est que je pense que même concernant « résidence secondaire » tant que tout le monde aura pas un toit sur la tête, je trouve presqu’indécent qu’on puisse parler de résidences secondaires ...

                        en tout cas je suis étonné, de voir une personne comme toi qui dit travailler dans ce millieux, avoir des idées si humanistes ...(si je me plante pas, c’est bien toi + haut qui me semble il disait bosser dans le domaine)


                        j’aurais pensé que pour bosser dans ce milieux, fallait pas etre trop révolté par ce qui se passe, voir même carrement complice et très interressé par le système d’aujourd’hui ...

                        perso j’aurais un peu de mal, à monter des dossiers pour enrichir les riches, sur le dos des pauvres ..


                      • oncle archibald 29 septembre 2010 17:04

                        pour une fopis je vais etre d’accord avec Foufouille quand il écrit : « En gros, soit on est propriétaire, soit on est locataire d’un bien immobilier qui appartient à l’Etat, sauf que les HLM sont geres par des copains et pas entretenu »...

                        J’ai bossé pour des stés de HLM qui il y a qqs années n’hésitaient pas à investir des fonds propres en plus du financement de l’état . Ils arrivaient à construire des appartements plus que convenables, et à les entretenir parce qu’ils étaient bien construits, avec des matériaux de qualité ... La même société aujourd’hui est « rentrée dans le moule » .. elle construit des apparts limite règlementation avec des entreprises de merde. A l’ouverture des offres, on va directement au bas de la page, seul le prix est regardé, jamais la compétence de celui a qui on va confier le marché de travaux. 

                        Pendant ce temps elle fait fructifier la capitalisation des loyers sans la réinvestir sauf .. dans les salaires primes et avantages divers de ses dirigeants et de ses cadres qui prettent la main à la manoeuvre ... Le but social est perdu de vue, et ces bailleurs pro, s’ils se vantent de loger effectivement tous les laissés pour compte, les logent souvent dans des conditions indignes du XXIeme siecle .. 

                      • King Al Batar King Al Batar 29 septembre 2010 17:44

                        Salut PAt,

                        En fait si je bosse dans ce domaine, c’est tout simplement parce qu’en sortant de mes études, il fallait que je bosse le plus vite possible, compte tenu du fait que je vivais seul avec une mère handicapé dans une cité du 93...

                        Ils m’ont proposé un bon contrat, avec un bon salaire, et quand on est un gosse de cité, fils de pauvre et ben on prend....

                        Après ce que je fais, ca me fais franchement chier de le faire, et je suis en train de chercher du trevail ailleurs pour arreter de ne pas être en paix avec moi même.

                        Mais il est vrai que je maitrise assez bien tout ce qui est défiscalisation par l’immobilier.

                        Tiens par exemple, tu veux que je t’apprenne autre chose d’un peu déguelasse qu’on ne sais pas. C’est que le patrimoine immobilier, s’il rentre dans le cadre d’une société de location de meublés ne rentre pas dans le cadre de l’ISF ! C’est pas déguelasse ca ! L’ISF n’est pas un impot sur le revenus mais sur le patrimoine, on est d’accord. Une société de location de meublé paye des impots sur les revenus qu’elle percoit et c’est normal, mais par contre le propriétaire des bien est exonéré de taxe sur son patrimoine....
                        Donc celui qui dispose, voir pir hérite d’un patrimoine immobilier conséquent pourra très bien le transformé en meublé et ne pas se le faire taxer. Classe non ?

                        Franchement, on s’emeut sur le bouclier fiscal, mais en vrai c’est une minuscule cerise sur un énorme gateau.... Toutes les loies et dispositif d’exonération fiscale dont je parle ne date pas d’hier, certaine on même été mis en place sous des gouvernements de gauche. Et bizarement quand on parle de niches fiscales a supprimer on ne parle pas de celle ci....

                        Bref tout ca pour dire que mon boulot c’est de monter des prets, aux particuliers comme aux entreprises, que je connais très très bien la défiscalisation immobilière, et que c’est au moins autant nuisible pour l’économie de notre pays que la spéculation boursière qui est au centre des polémiques en ce moments. Et qu’en France, sans que cela se sache, on agrandi la fracture sociale en permettant aux riches d’augmenter leur patrimoine immo, et en empechant les plus basses couches d’acceder à la propriété...


                      • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 17:53

                        oh la la je t’aime toi ...

                        bon en même temps pour te consoler, c’est quand même bien, même si pas un taf qui colle à tes convictions etc, d’avoir aussi des témoignages de l’intérieur, de mec comme toi, qui sont pas formatés comme des cartes de crédit ..

                        et qui ont pas oublié d’ou ils arrivaient non plus ..... car defois les pires c’est pas toujours les héritiers, .... lol ...


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2010 15:36

                        Curieux comme chacun y va de son idée pour acheter un logement , multiplier par dix la taxe sur les logements vides , apl , etc...

                        Y a encore personne qui a fait remarquer comment faisaient les anciens pour y arriver , je laisse le soin aux observateurs attentifs la pertinence de leurs avis .


                        • foufouille foufouille 29 septembre 2010 15:56

                          « Y a encore personne qui a fait remarquer comment faisaient les anciens pour y arriver »
                          c’etait 10x moins cher

                          une grange valait 10000ff — 1500€
                          une petite baraque habitable 60000ff — 9000€

                          regarde les prix moyens sur leboncoin


                        • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 16:13

                          sur le bon coin, on peut parfois trouver des petits trucs très sympas, qui perso me font envie ..

                          parfois des trucs à 60000€ etc .. tout à fait habitables ..
                          avec petit bout de terrain, sans trop entretien, pour se faire bronzer ou des grillades, ...

                          certains parisiens, defois quand je les lis, quand je vois la vie de patachon qu’ils menent à la capitale ... des privés de boulot ou des travailleurs pauvres .. qui se sentent au final bein seuls même dans la foule ...

                          ils ne savent pas a coté de quelle vie ils passent ..
                          y a des petits bijoux à dégoter, pour ceux qui aiment le calme, les petits oiseaux, la nature ..


                        • foufouille foufouille 29 septembre 2010 16:17

                          pour 60000, tu peut trouver avec un grand jardin

                          le must est en haute saone, 88000 avec 4ha


                        • sleeping-zombie 29 septembre 2010 16:32

                          Entendu d’une collègue (la cinquante passée) :
                          « Quand j’étais jeune, un salaire de secrétaire débutante était suffisant pour s’acheter un F2 à Paris intra-muros ».

                          Ben voilà comment ils faisaient.
                          Compare la courbe du revenu médian et celle du prix de l’immobilier...


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2010 16:09

                          Un ami de mon fils a acheté une maison en Roumanie pour une bouchée de pain .
                          En la retapant il pourra la vendre un bien meilleur prix qu’ il l’ a achetée .

                          Actuellement les prix là-bas sont ceux d’ il y a trente ou quarante ans ici .

                          Fastoche tu vas en Roumanie et tu t’ enrichis .


                          • foufouille foufouille 29 septembre 2010 16:15

                            les prix ont vachement grimpe quand meme la bas aussi
                            finit la baraque a 3000


                          • titi 29 septembre 2010 17:12

                            Là je suis d’accord !!! Ca s’applique même en France.

                            Acheter un bien à réfraichir et même un peu plus.
                            Faire tomber le prix d’achat dans la négo.
                            Le retaper pour le rendre « louable ».

                            Et là c’est le Jackpot ! Le reste c’est du fantasme.


                          • foufouille foufouille 29 septembre 2010 17:17

                            en roumanie c’est souvent du torchi
                            en france on a de la pierre
                            y en a plein qui achetes, font les travaux eux memes et revendent
                            faut aimer la caravane quand meme


                          • Vincent 29 septembre 2010 17:20

                            Hum, le prix des caravanes serait-il en hause... pourtant Hymer, roi des camping car, a fait faillite dernièrement.
                            A propos des baraques à retaper, maintenant les vendeur se sont mit en tête de vendre du potentiel pour demander des prix exorbiant pour des taudis.


                          • King Al Batar King Al Batar 29 septembre 2010 17:28

                            Les prix actuels en Espagne, et nottament à Barcelone, sont très peu élevès.....


                          • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 1er octobre 2010 14:19

                            en Espagne, oui, mais dans Barcelone, dans les quartiers ou vont les touristes, pas tellement !


                          • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 16:37

                            de toutes façons je pensais que mon article serait même pas publié lol

                            on touche a un sujet brulant et tabou en france, ... qui est celui des richesses du patrimoine ..

                            ou il y a encore bien + d’inégalités que concernant les salaires etc ..

                            il m’est arrivé fréquemment dans des forums de discuter de tout ça, et evidemment, les rentiers, héritiers, etc sortent facilement les crocs, dés qu’on évoque la possibilité de toucher au Jackpot...

                            entre les simples opportunistes, et ceux avides de parties de Monopoly, ...
                            les futurs héritiers, les familles qui disposent de residence(s) secondaire(s), à la mer, à la campagne, à la montagne etc ... mes idées, mes explications dérangent ENORMEMENT ..

                            de toutes les manières, là même avec leurs copains Politiques UMP et compagnies, tout ces rentiers, + ou - nantis, va bien falloir qu’ils payent un peu + à la collectivité, ... car là on est rendu à un stade ou ça se terminerait mal ...

                            ce système pyramidale, ou l’argent mène à l’argent, ou faut bouffer et ecraser la gueule des autres pour monter + haut dans la pyramide, est en train d’arriver à ses limites, comme tout vulgaire système pyramidale dailleurs .. qu’est le capitalisme ..


                            • douce france 29 septembre 2010 16:50

                              un toit,du riz,l’acces au soins, et un minimum d’energie pour tous.( remarque..on en est pas loin...)

                              pour le reste chacun ce démerde.... !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! faut pas charier non plus..... smiley


                              • xbrossard 29 septembre 2010 16:56
                                @l’auteur

                                concernant le prix des résidences secondaire, pourquoi ne pas appliquer un multiplicateur de prix selon le nombre de maisons déjà possédés ? par exemple, le primo accédent achèterai une maison à son prix normal, celui qui voudrait l’acheter en tant que maison secondaire paierait 1,5 fois le prix, puis 2 fois le prix, etc...

                                la différence serait réutilisé pour la construction de logement neuf ou pour un fond de placement d’assurance pour les impayés des locataires...

                                • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 17:26

                                  ouai encore une idée à étudier ça aussi ... pas mal.

                                  c’est pas les possibilités qui manquent, si on voulait réduire vraiment les inégalités etc, vraiment rétablir de la justice sociale, fiscale .. et bien utiliser l’argent public ..




                                • easy easy 29 septembre 2010 16:57

                                  On s’enrichit aussi en achetant des briquets 1 € et qu’on revend 2 €

                                  C’est un commerce compme un autre, à ceci près qu’on peut l’exercer en plus de son job principal.

                                  C’est quand on achète sans emprunter et qu’on n’a que 4 % de rendement net que ça devient inintéressant.
                                  Mais quand on parvient à emprunter 100% (ça arrive) et qu’on se retrouve in fine avec ce capital remboursé par les loyers, c’est pas mal du tout. Même si en raison d’impayés il faut y aller de sa poche de temps en temps. 
                                  Ainsi, emprunter 1 M€ sans apport personnel, devoir injecter 500 K€ de sa poche au long de 25 ans en raison de tas de problèmes mais se retrouver avec 1M€ réévalué, c’est un commerce intéressant.


                                  • foufouille foufouille 29 septembre 2010 17:15

                                    ben oui
                                    mais faut etre un matheu
                                    et de la place pour stocker
                                    le bon plan est le scooter electrique chinois homologue
                                    mais un container ca en fait 30


                                  • douce france 29 septembre 2010 17:22

                                    le vrai problème ce sont les tres grande ville ou le prix du m2 est astronomique.
                                    sinon pour le reste de la france il n’y a pas vraiment de problème.
                                    dans ma region (la bourgogne) les loyer vont de 380 pour un f2 a 750 pour une villa avec
                                    600m2 de terrain.
                                    et quand au prix ca va de 45000 pour un f2 a 140000 pour une villa neuve de 90 m2.
                                    et ça ce rembourse en 15 ans.
                                    voila..,donc deux smicar peuvent ce payer un logement ,et sans etre avec le couteau sous la gorge ; et avoir une vie agreable.
                                    et quand a faire du bizzz avec l’immobilier..........,ben c’est un bizz comme un autre.

                                    conclusion : barrer vous de ces grosse ville........,et de fait les prix tomberons.


                                    • Julien Julien 29 septembre 2010 20:14

                                      Le vrai problème, il est partout, pas seulement dans les grandes villes.


                                      Regardez l’évolution des prix depuis 1998. Je prends une région de vacances, mais les autres sont du même acabit :


                                      Pendant ce temps, l’INSEE nous dit que les salaires n’ont pas augmenté entre 1987 et 2007 (en tout cas, c’est vrai pour les salaires d’ingénieur, ça n’a quasiment pas bougé).

                                    • Vincent 29 septembre 2010 17:22

                                      Patdu49,

                                      Allez y lancez vous dans l’immobilier vous êtes mûr….

                                      Sans déconner, vous avez accès au ternet alors renseignez-vous avant d’écrire des inepties comme votre article. Pour acheter un bien immo, vous devez disposer d’une capacité d’emprunt pour laquelle vous devez remplir beaucoup de critères.

                                      Une fois que vous aurez tout bien fait dans les règles, vous devrez trouver un locataire de bonne volonté qui vous payera régulièrement.

                                      Vous serrez imposé sur les revenus fonciers de votre bien immobilier, vous devrez vous acquitter de différentes taxes ou charge. De telle sorte que le rendement locatif tourne autour de 3-4% maxi.

                                      Par ailleurs en reprenant votre exemple, 90 000€ aujourd’hui avec les taux actuels sur 25 ans cela représente environ 520 € de remboursement mensuel. Et pour 90 000 € vous n’avez pas un manoir.

                                      A ces 520 € vous ajouterez soit un mandat de gestion de l’ordre de 6 à 7 % du montant des loyers perçus soit une assurance assistance juridique et loyer impayés car vous serrez vous-même bailleur.

                                      Ajoutez-y encore les charges non récupérables de copropriété la taxe foncière, les impôts sur les loyers perçus et vous verrez que dans un premier temps vous y serrez de votre poche.

                                      Et cela à condition d’avoir un taux de remplissage de 100% de votre bien.

                                      C’est con à dire mais la location de bien est un commerce et comme tout commerce répond à la loi de l’offre et la demande.

                                      Enfin dernier truc, en gros à l’heure actuel, on peu raisonnablement penser que vers l’age de 25-30 ans on remplit les condition d’accession à la propriété, donc dans un premier temps on va s’endetter pour payer son propre logement. Ensuite en admettant qu’on gère super bien, que l’inflation gagne et donc comme on a pris un taux fixe ou variable capé, notre salaire augmente mais pas le remboursement du prêt, on rembourse plus vite et au bout de 15 ans on a tout remboursé. Vous êtes déjà entre 40 et 45 ans. Avec en principe une paire d’enfants en age de commencer des études longue et coûteuses. Mais comme vous êtes un super gestionnaire vous décider de vous remettre un emprunt sur le dos pour 20 ans histoire d’assurer un complément de retraite. A ce rythme, enfin de vie vous transmettrez deux biens et encore il est probable que vous en vendiez un sur les deux pour assurer la maison de retraite. Et tout ça dans l’hypothèse où votre femme ne vous aura pas saigner au cours d’un divorce.

                                      Vous voyer des fois être locataire c’est plus reposant. Moins prise de tête et au final le locataire à revenu égal avec le propriétaire se sera beaucoup amusé et sera moins stressé que le propriétaire. Mais le nain a décidé qu’il voulait une France de propriétaire, alors les locataire se sentent laisés.


                                      • foufouille foufouille 29 septembre 2010 17:51

                                        "Vous voyer des fois être locataire c’est plus reposant. Moins prise de tête et au final le locataire à revenu égal avec le propriétaire se sera beaucoup amusé et sera moins stressé que le propriétaire. Mais le nain a décidé qu’il voulait une France de propriétaire, alors les locataire se sentent laisés."
                                        ca depend du salaire de depart
                                        du coin ou achetes
                                        du loyer : faible locataire a vie
                                        etc

                                        la plupart laisse pourrir leur bien


                                      • easy easy 29 septembre 2010 18:24

                                        Oui Vincent,

                                        Mais je répète ici que le TRUC c’est d’emprunter un max. Si on achète cash et qu’on n’a que 4% de rendement après tant de soucis, bof.
                                        Mais quand on peut emprunter un paquet de thune qui rendent toujours aussi peu mais qui capitalisent, bin, là c’est jack pot.
                                        C’est la proportion de l’emprunt qui fait la différence entre valable et non valable.

                                        Et en ce moment que l’argent est bon marché, c’est le moment d’acheter (en essayant d’obtenir 100% du montant de l’investissement)


                                      • patdu49 patdu49 30 septembre 2010 05:48

                                        NON vincent, pas 520€

                                        Pour votre emprunt de 90 000 Euros sur 25 ans au taux de 3,91% assurance incluse :

                                        Le montant de vos mensualités s’élève à 479,98 Euros dont 27,00 Euros d’assurance.

                                        Taux utilisé : 3,55% + assurance : 0,36%.

                                        Le coût total de votre crédit sera de 53.993,47 Euros dont 8.100,00 Euros d’assurance.

                                        et c’est sans parler des prets à taux zero, ou sans parler des multiples niches fiscales et cadeaux fiscaux, speciaux pour les investisseurs immobiliers ...

                                        pas d’ineptie dans ce que je marque donc, .. merci de moderer tes propos.

                                        et toi aussi arrête de réagir sur du court terme ... je sais que les mentalités enfants gatés qui veulent tout tout de suite se faire du fric sur le dos des autres, c’est jamais assez rapide à leurs gouts ... mais bon quand même ...

                                        le point ou je te répond que je suis ok avec toi, c’est bien quand tu marques, qu’il faut de solides garanties financières, là oui je suis OK avec toi, pour jouer au monopoly, c’est pas réservé aux petits ...
                                        ou alors ils bidouillent du black avant .. le temps d’avoir un fond de roulement, un bon appart perso, et c’est des mecs qui sont du batiment, ou alors qui utilisent des sans papier pour faire des travaux etc ...

                                        et pour d’autres, certains se font baiser par des marchands de biens, des marchands de crédits, etc .. ils achetent sur plan etc, à des marchands de rêves, bref à des escrocs qui ont pignon sur rue, .... qui engloutissent eux mêmes les aides de l’etat etc, en gonflant les prix etc ... ça c’est encore un autre sujet ..

                                        Normal qu’il y ai une minorité de couillonnés, dans ce marché Jackpot, viennent evidemment se glisser tout un tas de requins ... c’est pas le monde des bisounours ..


                                      • Vincent 30 septembre 2010 10:10

                                        patdu94,
                                        vous oubliez dans vos 90 k€, les frais de notaire et les frais de garantie bancaire, ce qui fait au minimum 7500 e supplémentaire en plus, ça c’est pour le cas où vous trouvez un bien en direct avec le propriétaire et cela fait bien 520 € / mois,
                                        mais la plus part des ventes passent soeint par des agence qui se gavent, elle demandent au mini 7% dans les fait après négo elles obteinnent env 5% ET LES NOTAIRE DEMANDE 3ù en plus des frais d’actes.
                                        Dans la réalité siu votre bien à 90 ke net vendeur est vendu par une agence vosu devrez trouver 105 k€ pour l’obtenir.


                                      • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 17:35

                                        propriétaires de leur logement en Europe (moyenne européenne 69%) :

                                        - Bulgarie 94%
                                        - Chypre 85%
                                        - Espagne 84%
                                        - Royaume Unis 70%
                                        - Italie 68%
                                        - France 58%
                                        - Allemagne 45%
                                        - Suisse 37%

                                        chiffres à vérifier, varient de qq % en fonction des sources ..


                                        • Castor 29 septembre 2010 18:41

                                          Ce n’est pas tellement que l’article enfonce quelques portes ouvertes qui me gène.

                                          Non, c’est bien plus cette généralisation qui est faite de l’eldorado immobilier pour en tirer une « réforme » qui ne tient pas debout.

                                          Acquérir son logement est déjà difficile, alors se lancer dans l’immobilier locatif n’est certainement pas une sinécure.

                                          Entre les travaux à réaliser (voir par exemple les obligations de mise en conformité, les taxes de parking et autres surprises qui peuvent plomber le budget de tout entrepreneur...) et les surprises liées aux locataires, l’affaire n’est pas sans risque et je connais beaucoup de mes clients qui sont allés de déconvenue en déconvenue.

                                          Et puis il faut avoir du temps pour louer, réparer, entretenir...

                                          Bien entendu, il est possible de recourir à un professionnel pour s’occuper de tout ça.
                                          Mais la rentabilité s’en ressent immédiatement et il est finalement assez rare de trouver à l’achat un bien qui permette de toucher en loyer plus que ce que l’on doit payer en prêt et charges.

                                          Lorsque vous constaterez qu’en outre votre IRPP sera calculé sur l’intégralité de vos revenus du travail auxquels s’ajouteront les loyers perçus, sans qu’il soit possible de déduire plus que les intérêts de l’emprunt...vous aurez une idée du temps que vous mettrez à faire une jolie culbute sur l’opération (en gros, ça devra patienter le temps que le prêt soit remboursé).

                                          Alors c’est bien gentil de vouloir benoîtement empêcher ci ou ça, mais on arrivera finalement à créer autant d’injustice qu’en taxant à l’ISF des retraités qui ont le malheur de vivre depuis toujours dans un immeuble dont la valeur a explosé sans que leurs conditions de vie n’aient évolué.

                                          • foufouille foufouille 29 septembre 2010 18:53

                                            "Lorsque vous constaterez qu’en outre votre IRPP sera calculé sur l’intégralité de vos revenus du travail auxquels s’ajouteront les loyers perçus, sans qu’il soit possible de déduire plus que les intérêts de l’emprunt."
                                            faux
                                            ya plein d’astuces
                                            SCI entre autre


                                          • Castor 29 septembre 2010 18:59

                                            Deux options pour la SCI : IS et IR.

                                            Si vous choisissez l’IS, effectivement, vous pourrez déduire l’emprunt en totalité, l’immeuble faisant l’objet d’un amortissement.
                                            Ceci étant dit, le résultat est donc en général déficitaire et aucun revenu n’est donc distribuable.

                                            Deuxième écueil, en cas de revente, il y aura imposition au titre de la plus-value qui sera carabinée (prix de vente - valeur nette comptable).

                                            Dans ce cas de figure, donc, pas d’espoir de gain avant paiement complet du prêt.

                                            Si vous choisissez l’IR, le système est identique à celui de la détention directe de l’immeuble, c’est à dire pas de déduction de l’intégralité des échéances de prêt.

                                            L’administration fiscale n’est pas folle, elle ne va pas vous permettre de déduire alors que vous êtes en train d’acquérir un bien.

                                          • Castor 29 septembre 2010 19:03

                                            La meilleure astuce est de ne pas être imposable au titre de l’IRPP.

                                            Point barre.
                                            Certes, il y a des spécialistes de la question, mais croyez-moi, l’idée n’est pas pour eux d’acquérir un bien dans le but de profiter du loyer mais de bénéficier de toutes les déductibilités fiscales sur leurs revenus par ailleurs conséquents.

                                            Cette marge de propriétaires est suffisamment à l’aise pour se foutre que l’immeuble qu’ils ont acquis en défiscalisation n’ait en réalité aucune chance d’être revendu, ce qui les intéresse n’est pas là.

                                            Pour le commun des mortels, point de salut dans l’immobilier hors le coup de chance de trouver un bien en bon état, un locataire qui paye et reste dans les lieux et surtout un taux d’imposition correct, entendre que le loyer n’explose par le taux d’imposition.

                                          • Castor 29 septembre 2010 19:10

                                            Foufouille, 

                                            je veux pas jouer mon rabat-joie, mais une petite lecture du Code général des impôts vous éclairera certainement sur ce qui est le revenu imposable du contribuable.

                                            Vous constaterez que l’administration fiscale considérera toujours que les loyers que vous percevez sont un revenu, peu importe que vous ayez des charges d’emprunt.

                                            Ces charges ne sont considérées comme telles qu’à hauteur des intérêts et non du capital.

                                            Encore une fois, vous croyez vraiment que vous pourrez déduire ce qui vous permet chaque mois d’acquérir du capital foncier ?

                                          • Castor 29 septembre 2010 19:12

                                            Quant au taux de rentabilité, il est de l’ordre de 3 à 5 % maxi, à mettre en comparaison avec le taux de l’emprunt.

                                            En général, l’opération est juste équilibrée.
                                            Le moindre impondérable et c’est vite la chute.

                                          • foufouille foufouille 29 septembre 2010 19:19

                                            la pierre se comprend sur 50a
                                            tu as toujours ton bien
                                            sufit de bien compter
                                            et paye au debut


                                          • Marc Bruxman 29 septembre 2010 19:33

                                            Non ! Foufouille a raison ! (Si si ca arrives !). 


                                            Il est possible de déduire ses intérêts d’emprunts de ses revenus. Par exemple ici : 

                                            Ce qui encourage beaucoup la surenchére car qui vient de finir de rembourser un bien en location a intérêt à se réendetter dare-dare pour en acheter un nouveau (à mettre en location aussi). 


                                          • foufouille foufouille 29 septembre 2010 19:42

                                            ben ouais
                                            faut juste bien comprendre le systeme
                                            le locataire a vie
                                            faut pas non plus hesiter a deboucher l’evier
                                            des fois que c’est des debiles


                                          • Castor 29 septembre 2010 20:50

                                            Max,

                                            Ben oui, les intérêts d’emprunt, pas la part correspondant au capital...

                                            Foufouille,
                                            précisément, c’est ce que je dis, investissement à long terme.
                                            Vous lisez ce que j’acris ou pas ?

                                          • Castor 29 septembre 2010 21:13

                                            Pour info, c’est moi qui disais qu’il n’était possible de déduire que les intérêts d’emprunt.

                                            Ce à quoi Foufouille répond : faux.

                                          • Magnon 29 septembre 2010 18:43

                                            Ma fille loue un deux pièces à Paris 1000 € par mois, cet appartement vaut à la vente 300 000 €, pour l’acheter pour ce loger, il faudrait entre l’épargne à constituer ou le remboursement de l’emprunt y affecter quelques charges et impôts, 2800 € par mois, bilan, merci madame la propriétaire...


                                            • Marc Bruxman 29 septembre 2010 19:42

                                              Ben non ! 


                                              Sur 20 ans, avec un prêt amorti (hors avantages fiscaux) c’est 1663 € que vous remboursez ! ! ! 

                                              Dont : 750 € d’intérêt le premier moi et la part des intérêts décroit rapidement. 

                                              En clair, le premier mois vous épargnez déja 250 € si vous achetez et en fin de cinquiéme année vous accumulez 428 € par mois de capital. Ce n’est pas un cadeau que l’on vous fait croyez moi ! ! ! (D’autant que le vendeur a peut être déja amorti son capital). 

                                              C’est avec ce genre de calcul que les gens traversent la vie sans accumuler de capital. 



                                            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 19:46

                                              Pour votre emprunt de 300 000 Euros sur 30 ans au taux de 4,08% assurance incluse :

                                              Le montant de vos mensualités s’élève à 1.474,24 Euros dont 90,00 Euros d’assurance.

                                              Taux utilisé : 3,72% + assurance : 0,36%.

                                              Le coût total de votre crédit sera de 230.728,12 Euros dont 32.400,00 Euros d’assurance.

                                              avec de l’APL selon les ressources de votre fille, y aurait quand même sans doute moins de perte seiche à ne pas payer 12000€ tout les ans à fonds perdus.

                                              madame la propriétaire doit etre effectivement très heureuse d’encaisser 1 SMIC par mois, sans se briser les reins à faire des ménages, ou à être à l’usine ... etc ..


                                            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 19:48

                                              et encore, j’ai pas compté du PTZ qui ferait baisser un peu les mensualités, ...


                                            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 19:58

                                              sans parler que le loyer lui va augmenter tout les ans ..

                                              donc à un moment donné, même dépasser le montant des remboursements mensuels du prêt.

                                              et sans compter aussi les remboursements d’une bonne partie des intérêts d’emprunts, les 5 premières années, mesure encore valides aujourd’hui ..


                                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2010 19:58

                                              Rien de plus simple Pat du 42 ,

                                              t’ en achète dix des apparts comme la dame et tu as 10 SMICS qui tombent fin du mois .
                                              Si c ’est pas assez t’ en rachète encore dix .


                                            • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 20:12

                                              qu’est ce que tu veux que je fasse de 10 smics ..

                                              j’ai pas 10 estomacs à nourrir.

                                              1,5 smic me suffirait amplement, déjà pour vivre correctement.

                                              2 smic si faut bosser, et donc payer des déplacements et bouffer sur place etc ..


                                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2010 18:48

                                              La location comme dirait Fernand Raynaud ça eût payé .....


                                              • Marc Bruxman 29 septembre 2010 19:30

                                                Ben ce n’est pas évident partout. Un appartement vous offrira une rentabilité brute allant de 2 à 3% jusqu’à plus de 10% si vous négociez bien. Mais une fois que vous avez pris en compte le taux de vacance, et les frais c’est un produit financier pas top du tout. 


                                                Mais c’est le seul produit peu risqué offrant un effet de levier facile accessible au grand public. En clair, on va vous interdire de jouer en bourse avec un effet de levier mais pas d’acheter une baraque. (Puisque l’emprunt est bien un levier). 

                                                Bien sur lorsque ca monte, vous bénéficiez du levier et vous les dorez à l’or fin. Mais si ca baisse vous perdez gros. 

                                                Mais bon à l’auteur, la multipropriété est ce qui finance la plupart des constructions neuves en France. Et puis si vous louez à quelqu’un vous lui rendez service c’est bien normal de toucher du fric dessus non ? 

                                                • patdu49 patdu49 29 septembre 2010 20:17

                                                  ah ouai je croyais que c’etait les livrets A qui finançaient une bonne partie des prêts ..

                                                  rémunérés 2% env ..
                                                  et que le banquier se mettait 2% lui aussi dans sa poche, à rien faire .. si pret à 4% ..

                                                  je parle par rapport aux taux grosso modo d’aujourd’hui.

                                                  perso mon taux etait de 7,65% en 1996 (hors assurance)


                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 septembre 2010 20:14

                                                  Le mieux c ’est d’ acheter en viager à un vendeur de 143 ans .


                                                  • moebius 29 septembre 2010 21:23

                                                     j’ai acheté en 86 un studio pour étudiant dans l’Est. Studio intégralement payé par les locataires. une opération blanche... Je l’ai revendu un bon prix au moment ou j’aurais du payer des charges . 


                                                    • moebius 29 septembre 2010 21:27

                                                       Moi j’ ai pas attendu 143 ans pour vendre cette merde a ces fils à papa qui préparaient sciences po. Avec cet argent induement gagné je suis parti faire un tour du monde


                                                      • patdu49 patdu49 30 septembre 2010 06:02

                                                        ah oui ...

                                                        bah la caravane, tu la gares OU ?

                                                        c’est pas gratuit les gens qui vivent dans des caravanes, en camping, même à l’année, faute de trouver un logement.
                                                        et souvant pas d’APL.

                                                        même pour les gens du voyage, c’est pas gratuit, les collectivités qui leur reserve des terrains, avec point d’eau etc ...

                                                        et pour info, une bonne caravane, coute + cher bien souvant que le prix ou j’ai acheté mes 4 murs ...

                                                        par contre une caravane aux séchelles, pour terminer mes vieux jours, pourquoi pas lol
                                                        je connais pas ce pays, ni le cout de la vie, faudrait voir..


                                                      • Rough 30 septembre 2010 08:42

                                                        pat du 49 est un parasite social ! Sa place est au goulag !


                                                        • foufouille foufouille 30 septembre 2010 10:06

                                                          en fait il y a une astuce que certaines mairies acceptent
                                                          un terrain de loisir avec eau et edf
                                                          3000 le terrain
                                                          caravane d’occase 3000 - 5000

                                                          ensuite tu squatte


                                                        • Pascalou 30 septembre 2010 09:44

                                                          Cher Patdu, à lire votre bafouille, votre fiche et à voir votre bobine sur la photo, j’ai compris que vous étiez un looser, un vrai, un pur, un dur.

                                                          Qui veut partager les richesses des autres, ceux qu’on appelle les battants, les winners ou leurs héritiers.

                                                          Vous devriez commencer par partager vos richesses à vous avec de plus pauvres. Avec un tout petit effort (rassurez-vous ! vraiment tout petit…) vous trouverez un plus pauvre que vous avec qui commencer votre généreux programme.


                                                          • Martin D 30 septembre 2010 10:07

                                                            c’est bien beau tout ça, mais il y a des pauvres en France qui sont incapable d’acheter quoique ce soit car ils ont DEJA des difficultés rien que pour manger à sa faim...et je ne parle pas de retraités, mais de jeunes couples de moins de 30 ans !
                                                            donc heureusement qu’il y a des âmes charitables qui proposent leur logement à la la location, même si certains abusent.

                                                            paradoxalement, j’ai été abusé 2 fois par des propriétaires indélicat qui ne voulaient pas me rendre mon chèque de caution qu’on donne quand on emménage...


                                                            • Martinyuk Martinyuk 30 septembre 2010 13:08

                                                              Le toit est un bien de première nécessité, comme la nourriture. Il y a des gens qui spéculent sur le prix du blé, pas étonnant d’en voir qui cherchent à faire de l’argent avec la pierre. Si l’être humain pouvait remplacer sa cupidité par de l’empathie, nous vivrions dans un paradis. Mais ce n’est pas pour demain, et c’est certainement ce qui nous mènera à notre perte.

                                                              La vraie injustice, c’est que les prix de l’immo, selon les époques, n’ont rien à voir, et ne réclament pas du tout le même effort financier. Ceci ajouté au fait que, de nos jours, le travail est beaucoup moins sûr, donc la capacité de remboursement d’un emprunt moins évidente sur le long terme.

                                                              Effectivement, à moins d’hériter, la certitude d’avoir un toit sur la tête toute sa vie n’est désormais plus sûre. Bienvenue dans le XXIe siècle...


                                                              • Bart 30 septembre 2010 13:48

                                                                Cher Pat,
                                                                Même combat, mais attention aux clichés et généralités !!

                                                                J’aimerais apporter mon témoignage sur le sujet pour rassurer les dits « pauvres » qui sont , dans votre article, apparemment, tout ceux qui ne sont pas propriétaires.
                                                                 Inutile de préciser que certains préfèrent louer un type 6 plutôt que de se payer un type 4, ceci a déjà été évoqué plus haut, ils font le choix de dépenser, plutôt que de capitaliser.
                                                                Personnellement j’ai acheté mon premier studio avec mon premier CDI, payé au smic bien sur (1991). Je l’ai revendu et j’ai pu acheter un peu plus confortable (toujours a crédit, toujours en essayant de finir les fins de mois difficiles). 20 ans plus tard, je suis propriétaire de 2 appartements (en location) et de mon habitation principale (célibataire dans 150 m² en centre ville, un joli loft) .
                                                                A 1ere vue je suis un affreux capitaliste, sauf que :

                                                                Un de mes locataires a perdu son emploi et ne paie plus depuis 8 mois (8 x 570 €) ...je n’ai entamé aucune démarche contre lui, l’idée que j’offre un toit a un sans-emploi suffit a me rétribuer (et je sais qu’il cherche activement). Je pense que les organismes HLM n’aurait pas la même patience (m’enfin je n’en sais rien non plus).
                                                                J’aurais fini de travailler dans 2 ans (avant mes 40 ans) car je n’ai plus besoin d’argent (et je suis très très loin de devoir payer l’ISF pourtant, c’est juste une question d’avoir des besoins raisonnables). Maintenant je vais répondre a vos questions, si je peux juste vous faire admettre qu’il n’y a pas les riches d’un coté et les pauvres de l’autre mais X millions d’individus avec chacun son système de valeur, son parcours et ses aspirations, on aura progressé pour un monde plus sein. Votre mode de pensée est exactement ce à quoi les dirigeants veulent vous amener, l’envie des pauvres d’un côté, les privilèges des riches de l’autre. Il existe pourtant une autre manière de voir les choses.

                                                                -placements >> non
                                                                -dons à vos enfants >> oui mais pas les miens, depuis 5 ans maintenant.
                                                                -profiter davantage de la vie >> J’en profite chaque jour un peu plus que je m’éloigne de l’argent
                                                                -voyages >> oui un peu, mais sac a dos et auto-stop.
                                                                -rejouer au monopoly dans un autre pays qui favorise la rente >> l’argent ne rentre pas dans mes passions., le monopoly non plus.
                                                                -monter une entreprise et créer des emplois >> non, travailler a changer les mentalités, oui.
                                                                -autre ? >>>>> parrainage de 3 enfants au vietnam et subventions de micro-crédits en Afrique. et j’espère franchement revendre mes biens avec une grosse marge à des Français qui honnetement ne manquent pas de grand chose (riches ou pauvres , tout ceci est tres relatif)...car l’argent est deja attendu par des enfants, dans des pays pauvres, qui eux ne sont même pas sûr de pouvoir passer l’année.
                                                                Voila, il existe une vie après l’argent et même avant d’ailleurs, je pense entamer ma « 2eme vie » et la finir avec pas un sou en poche...et c’est la ma plus grande chance. Pourra-t-on en finir un jour avec l’argent comme unique système de repère ?? Il est un outil, rien de plus, les plus grandes richesses n’ont rien a voir avec l’argent du tout.
                                                                Je vomis sur le capitalisme tout autant que vous, le critiquer ne fera que le renforcer. Il existe d’autres moyens que de pleurnicher ou de réclamer pour faire avancer les choses. Je vous laisse relire l’article sur Odon Vallet pour vous aider à passer les frontières qui vous bloquent actuellement et ne plus ranger les gens dans des cases en fonction de leur « argent ».

                                                                Pour info je suis fils d’ouvrier et j’ai connu les frigo vides avec une mère en pleurs.

                                                                Cordialement.
                                                                Bonne journée a tous.


                                                                • foufouille foufouille 30 septembre 2010 14:04

                                                                  « parrainage de 3 enfants au vietnam et subventions de micro-crédits en Afrique. »
                                                                  et pourquoi pas en france ?
                                                                  ton locataire a droit a l’APL ou ALS ?


                                                                • Bart 30 septembre 2010 21:41

                                                                  Bonsoir Foufouille,

                                                                  Courte réponse car je viens d’effacer par erreur 20 min de clavier :(

                                                                  APL = je ne pense pas qu’il les touchait, peut-être il va pouvoir y prétendre maintenant qu’il est sans emploi.

                                                                  Pourquoi Vietnam / Afrique et pas France
                                                                  -je fais autour de moi en France, quand je peux.
                                                                  -Je paie pas mal d’impôt (et c’est normal) pour que notre gouvernement en face lui aussi un peu autour de lui (on peut rêver..là c’est moins normal). C’est aussi par opposition au système ’politique’ que je vais arrêter de travailler / produire / cotiser, je ne veux plus alimenter ce monstre (droite ou gauche c’est idem) qui entretient la dynamique du déséquilibre.
                                                                  -Je trouve plus juste d’aider les miséreux (rien a manger / pas de soins / pas d’eau etc..) que les pauvres dans l’hexagone...(qui sont déjà « aidés », voir les 2 lignes au dessus).

                                                                  Voilà , l’humain en premier, sans préférence nationale, ceci n’engage bien sûr que moi, chacun fait comme il veut ou peut.

                                                                  bonne soirée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès