Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Intégration et communautarisme

Intégration et communautarisme

L’intégration est devenue irréalisable !

L’intégration consiste à accueillir des populations étrangères issues de divers pays venues de leur propre gré en France afin de s’y établir, d’y travailler, d’y fonder une famille et d’y rester en devenant Français (s’ils le souhaitent) pour les primo arrivants et en l’étant de fait pour leurs enfants nés sur le sol Français.
 
La France est incontestablement un pays ou l’intégration a fonctionné pendant des décennies.
 
Elle a accueilli des Russes, des Italiens, des Espagnols, des Portugais, des Polonais...au gré des guerres, crises économiques, crises politiques en Europe. Tous ces Européens se sont parfaitement intégrer en France. La génération née sur le sol Français a été à l’école, suivi des études, pratiqué des activités sportives, culturelles, a eu des copains, des copines, s’est marié avec des jeunes filles...comme tous les Français de leur age. Il n’y a pas eu de problèmes majeurs avec ces populations.
 
Aujourd’hui la France en ait à la troisième, voire quatrième génération de Français dont les parents ou grands-parents sont d’origine Maghrébine ou Africaine et ces Français ne sont toujours pas intégrés voire pour certains rejettent cette intégration.
 
On nous dit que c’est l’urbanisme, le chômage, le racisme qui sont responsables de cette non-intégration. Or les Européens ont vécu ensemble sans problèmes dans les mêmes cités, les mêmes villes de banlieue, ont subi eux aussi le chômage et sont pourtant intégrés.
Reste le racisme. Qu’en est-il ?
Les Maghrébins et Africains se sont progressivement et massivement installés dans ces cités. Ils ont alors vécu, entre eux, selon leurs coutumes, leurs traditions, leurs cultures, leur religion. Résultat prévisible de deux mondes qui s’entrechoquent : les Européens sont partis de ces cités. Est-ce du racisme ?
 
Puis la délinquance à grande échelle s’est développée dans ces cités et aux alentours (dégradations de lieux publics, vols, viols, agressions, trafics...). Résultat prévisible : les Européens ont quitté ces villes de banlieue appelées maintenant "sensibles". Est-ce du racisme ?
 
Un autre effet pervers de cette ghettoîsation est que l’école républicaine laîque, autrefois facteur essentiel de l’intégration, se trouve confrontée dans ces villes à un problème majeur : elle ne peut plus jouer son rôle dans des conditions normales.
En effet dans les classes ou 95% des élèves sont d’origine Africaine et ou Maghrébine (les Européens ayant fui) dont certains rejettent carrément l’enseignement voire agressent les enseignants, comment assurer une certaine réussite scolaire. Est-ce du racisme ?
 
Et il y a enfin, et ce n’est pas le moindre, le poids de la religion. On aurait pu penser que la religion même différente de celles des Européens aurait pallier aux défauts d’éducation parentale, assuré une certaine morale, recadré les délinquants, voire faciliter l’intégration. Et bien pas du tout !
On ne compte plus les entorses à la laîcité, voire à la loi : port du voile à l’école, port du voile intégral, exigences de menus exclusivement hallal à la cantine scolaire, préemption de la voie publique pour les prières, jours de piscine exclusivement réservés aux femmes, importation politique du conflit israélo-palestinien, polygamie, prosélytisme exacerbé, prêches anti chrétiens, anti occident, soutien aux pires extrémistes...
 
L’intégration autrefois réussie est devenue la réalité du communautarisme, contraintes de partger un territoire, les populations se rejettent mutuellement.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • courville courville 9 août 2010 10:34

    100% d’accord


    • pigripi pigripi 9 août 2010 10:47

      Bonjour,
      C’est simplement dit, fondé sur les faits et bienveillant dans l’intention. Merci.

      Toutefois, je fais des distinctions dans ce que vous appelez globalement « intégration ». Il y a trois niveaux d’installation dans une société d’accueuil :

      -insertion
      on accepte les lois, les règles et les usages dans la vie professionnelle et sociale à l’extérieur. On vit selon ses propres coutumes chez soi et on privilégie les relations avec la communauté d’origine.
      On se marie entre soi.
      C’est souvent le cas des communautés asiatiques.

      -intégration
      On vit à la française, on respecte les lois et l’esprit de la République, on respecte les coutumes et les usages traditionnels des français tout en gardant des liens forts avec sa communauté d’origine.
      On a des amis français et des amis de sa communautés. On peut se marier avec des gens du pays d’accueil sans phagocyter leurs coutumes, en opérant une synthèse.

      -Assimilation
      La culture, les traditions, les usages, les lois et les règles, l’histoire sont totalement assimilés, intégrés et acceptés. On se sent avant tout français même si on n’oublie pas ses origines proches ou lointaines et qu’on en conserve des éléments.


      • pigripi pigripi 9 août 2010 10:55

        Encore une illustration de la non intégration des jeunes d’origine maghrébine. Un jeune de 15 ans qui conduisait feux éteints la voiture de ses parents tente d’échapper à la police en sautant dans la Seine et se noie.

        http://www.lepoint.fr/societe/un-adolescent-se-noie-dans-la-seine-en-fuyant-la-police-l-igs-saisie-09-08-2010-1223273_23.php

        Pour l’instant il n’y a pas d’émeute mais on dira bien sûr que « les flics racistes ont tué un jeune innocent ».
        On dira aussi qu’il n’y a aucun lien entre la délinquance et l’immigration.
        On érigera une stèle au « martyr » comme à Clichy sous bois.

        Cela ne m’empêche pas d’être triste pour ce jeune mort de sa propre bêtise et inconscience. Et aussi de sa vanité. Son cousin présent dans la bagnole avait aussi sauté dans la Seine mais a accepté de se rendre aux flics. C’est bien et il est vivant en liberté.


        • Causette Causette 9 août 2010 11:33

          Salut Gavroche
          Salut Pigripi  smiley

          il y a une vidéo sur l’histoire de l’immigration en France (je n’ai pas encore tout visionné)
          http://www.histoire-immigration.fr/main.php?period=0&sous_sequence=0


          • Causette Causette 9 août 2010 12:21


            certaines personnes en France réfutent totalement la déclaration universelle des droits de l’homme
            (fr) La déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 sur le site du ministère français de la justice
            Article 1 - Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

            mais soutiennent des textes qui vont à l’encontre de la liberté individuelle et de l’égalité homme/femme
            Texte de la Déclaration des droits de l’homme en islam sur le site de l’AIDH.
            Convaincus que, dans l’Islam, les droits fondamentaux et les libertés publiques font partie intégrante de la Foi islamique, et que nul n’a, par principe, le droit de les entraver, totalement ou partiellement, de les violer ou les ignorer, car ces droits sont des commandements divins exécutoires, que Dieu a dictés dans ses Livres révélés et qui constituent l’objet du message dont il a investi le dernier de ses prophètes en vue de parachever les messages célestes, de telle sorte que l’observance de ces commandements soit un signe de dévotion ; leur négation, ou violation constitue un acte condamnable au regard de la religion ; et que tout homme en soit responsable individuellement, et la communauté collectivement..

            et les élus et bureaucrates européens ne sont pas là pour aider
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_europ%C3%A9en_de_la_fatwa


            • Iren-Nao 9 août 2010 13:24

              Les polaks et autres rital, portos et chauffeur de taxi russes, voire des hongrois, se sont assez vite assimiles.
              Sans parler plus avant des francs, Normands, Goths et autres tribus barbares.

              La connerie c’est de chercher l’integration qui parce que elle fait la part trop belle aux moeurs des nouveaux empeche precisement l’assimilation.

              Jamais dans l’histoire des hommes on a vu cohabiter durablement et serainement des races/etnnies /religion. (ewxemple : Liban, yougoslavie, Irlande, Afrique, Inde etc et meme la Belgique.
              En gros on s’assimile ou on fait du nettoyage ethnique....des contre exemples ?

              Il est clair que la religion n’y est pas pour rien et on doit cette merde en premier aux laicards qui veulent stupidement mettre tout le monde a egalite de droit.

              La France, meme laique, est fondamentalement chretienne depuis plus de mille ans, ca n’est pas rien....Meme si l’on est bouffeur de cures.

              Quand on veut rester et profiter d’un pays etranger, il importe de commencer par respecter ses moeurs et coutumes parce que a priori c’est mieux que dans son bled d’origine. Et simple politesse. En plus en France on beneficie du droit de partir.

              J’ai vecu la plus grande partie de ma vie en pays Muzz, civilisation que j’aime assez bien au demeurant, j’ai pris garde a ne pas offenser mes hotes, et je n’ai jamais eu de probleme.

              Salut

              Iren-Nao


              • anty 9 août 2010 14:26

                Dans les pays anglo saxons la réalité communautarisme est plutôt bien accepté
                je me demande pourquoi cela fait tant débat chez nous

                Même chez US pourtant pragmatique personne ne s"aviserait a changer la mentalité et les coutumes des populations qu’ils acceptent (sauf evidement la barbarie:lapidation,mains coupées etc...°
                Le Canada à même voulu accepté la charia pour les musulmans dans sa version allégé
                Nous ne pourrons pas vraiment résoudre les problèmes des nos immigrés si on veut rester sur nos positions rigides ( malheureusement )de notre démocratie républicaines
                les musulmans eux ne changeront pas
                il faut se résoudre à cette réalité


                • Iren-Nao 9 août 2010 14:44

                  Anty

                  Nous n’avons pas a resoudre les problemes de nos immigres.

                  Certains peuvent en certain cas justifier leur presence parce que ils travaillent.

                  De la a en faire des nationaux Francais, c’est juste grotesque. Et pourquoi d’ailleurs.

                  Pour certains nous avons deja essayer de vivre ensemble, ils nous ont dit « la valise ou le cercueuil ».

                  C’est un principe tres repandu dans le monde. Ca doit vouloir dire qq chose.

                  Se faire naturaliser dans la plupart de leur pays d’origine est quasi impossible.

                  Iren-Nao


                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 9 août 2010 14:46

                  En même temps se faire naturaliser dans un pays religieux c’est pas comparable à se faire naturaliser dans une démocratie laïque smiley


                • Vladdrak1476 Vladdrak1476 9 août 2010 15:05

                  En bon bougnoulou de 34 ans qui se respecte, jusqu’à mes 25 ans (2001, tiens c’est bizarre.....), on nous cassait pas trop les c...... avec l’islam ; je faisais le ramadan sans que personne n’y trouve manière à discuter.....
                  Et comme par magie, depuis presque 10 ans, on serait les nouveaux bolcheviks prêts à manger des nenfants infidèles ?
                  Je plussoie !!!


                  • Causette Causette 9 août 2010 16:21


                    En France, les associations qui souhaitent manifester doivent déposer une demande d’autorisation préalable, en indiquant notamment le parcours précis (sur une carte A3 dans la plupart des préfectures) et les horaires de convocation et de dispersion de la manifestation. Les autorités peuvent interdire une manifestation si elles la jugent propre à troubler l’ordre public ou si ses mots d’ordre sont contraires à la loi.

                    De même toujours en France, en vertu de l’article 431-3 du Code Pénal, « tout attroupement ou rassemblement sur la voie publique ou dans un lieu public » qui pourrait porter atteinte à l’ordre public peut être dispersé par la force, après les sommations d’usage. Appeler à une manifestation non autorisée est considéré comme un délit.

                    Au mépris de toute réglementation, des centaines, voire plus d’un millier, de musulmans réquisitionnent les rues voisines pour se prosterner en direction de La Mecque.

                    Il est à noter que seuls les hommes participent à la prière, rares sont les femmes qui sont vues dans le quartier à cette heure fatidique... La chaussée comme les trottoirs ne sont plus praticables et le passant se voit contraint de modifier son trajet s’il ne veut pas « heurter » la foi des croyants. La police est curieusement absente alors qu’elle y est omniprésente habituellement du fait du trafic de drogue et de la prostitution qui y sont pratiqués. Il faut probablement y voir l’héritage de la méthode Sarkozy qui préférait flatter les fondamentalistes plutôt que faire respecter les principes laïques.

                    http://www.atheisme.org/barbes.html


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 01:37

                      C’est sûr qu’on a jamais vu de français « blanc » parler le malawi, le haoussa ou le zoulou.


                    • Iren-Nao 10 août 2010 02:32

                      @ Peres 99

                      Vision un peu exageree qui surtout ignore que la grosse majorite des Francais en question ne sont aucunement des « immigres » mais plutot des gens en affectation temporaire qui restent rarement plus de 3 ans.

                      Que leur camp de bobo friques soit agacant, j’en conviens, il heberge aussi en general leurs freres de classe indigene.

                      Les autres vivent en general beaucoup plus integres dans le paysage, tres rarement assimiles car la plupart du temps la loi locale ne le permet pas, les moeurs encore moins.

                      Salut

                      Iren-Nao


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 02:40

                      J’ai vécu 6 ans là bas, je sais de quoi je parle.

                      Aucun des parents d’élèves ne parlait arabe, les enfants un petit peu à cause de l’école et des camarades de classe.

                      La plupart sont restés plus longtemps que moi là bas et y étaient avant moi, donc la théorie des 3 ans...

                      On ne peut pas s’intégrer lorsque l’on n’essaie même pas d’apprendre la langue (c’est valable en France aussi), n’essayez pas de le nier.

                      C’est votre vision qui est diminuée.


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 02:42

                      Et en quoi une loi ne permet pas de s’intégrer ?

                      C’est de la magie ?

                      Pour ce qui est des moeurs, c’est explicable, mais dans ce cas ne critiquez pas les immigrés en France qui n’y arrive pas smiley


                    • Iren-Nao 10 août 2010 03:01

                      @ celui qui chausse du 48

                      Vous repondez vite, j’ai de la peine a suivre....Pour moi il est biento 0800, ou etes vous ?

                      Vos 6 ans ou ?

                      Je disais que l’assimilation etait souvent quasi impossible, pas l’integration.

                      L’integration, justement c’est vivre en ghetto..

                      Bon, je m’absente, il faut conduire le petit bonhomme a son ecole Thai a temps pour le lever des couleurs, en chantant la pomponette...

                      @ +

                      Iren-Nao


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 02:08

                      Je ne cherchais pas d’excuse, j’ai été à la mission française 6 ans, je suis « bi-national », et j’ai bien vu comment les français là bas traitaient les arabes (programmes différents pour les arabes par exemple), et le sectarisme des ambassades.

                      Ils sont dans leur monde grillagé quoi...


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 02:16

                      Ca je confirme totalement.

                      J’en ai jamais vu.


                    • Iren-Nao 10 août 2010 02:43

                      Eh bien je ne sais qui vous frequentez, mais moi j’en ai connu beaucoup, dont moi qui parle largement plus de 2 mots.

                      En Thailande ou je vis maintenant je connais pas mal de Farang qui en fait parlent fort convenablement Thai (ce qui est estimable, car c’est une langue vraiment etrangere et passablement imprononcable.(quant a le lire, bonjour...)

                      En Indonesie la plupart des « blancs » parlent Indo, langue facile et fort prononcable, et lisible.

                      Pour m’etre marie avec une « arabe » j’ai du vivre assez longtemps arme.
                      Mon fils Franco Thai ne sera jamais considere par les autres Thais comme Thai, et la bas il est quasi impossible pour un etranger de devenir resident ou d’acheter du terrain .
                      Ils ne sont pas cons eux !!!

                      Salut

                      Iren-Nao


                    • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 02:55

                      Peut être que le ressenti est différent en Thaïlande qu’au Maroc (On entend beaucoup moins de critique pour les population asiatiques dans la presse natio-facho genre fdesouche et consort, et la guerre d’Algérie a beaucoup plus marqué les français).

                      En tout cas le cours sur la colonisation, et sur la première guerre mondiale (occultant, mais c’était au collège, donc je ne sais pas si c’est partout pareil, le fait que des soldats des colonies aient été envoyées), étaient épiques, les parents d’élèves se sont même réunis à cause de ça smiley

                      Je suis encore en contact avec certains anciens camarades de classe, et les français ne parlent toujours pas arabe, ou le minimum pour marchander.


                    • Iren-Nao 10 août 2010 04:17

                      @ 48 et 99

                      Evidemment que le ressenti asiatique est different.

                      Heureusement tout le monde n’a pas encore perdu sa personalite nationale.
                      Et heureusement le monde n’est pas un village habite par des cretins de citoyens du monde.

                      Si en France on entend beaucoup moins de critiques au sujet des asiatiques, c’est surtout parce qu’eux, pratiquent l’integration facon ghetto qui ne fait pas de vague, et ne se melangent guere.

                      Quant au Maroc, Algerie, Senegal et autres debris de l’empire on y est peu tente de parler local puisque le Francais y est toujours langue quasi officiel et en tout cas usuel.

                      Il est vrai que la guerre d’Algerie a laisse de mauvais souvenirs ou a l’independance le nettoyage ethnique a ete mis en oeuvre vigoureusement (chacun chez soi les mecs, la valoche ou le cercueuil...)avant que ce pays suive la voie du succes que nous admirons tant et qui ne manque pas d’alimenter la fuite de ses citoyens liberes des infames colons richissimes vers le pays du General Aussaresses qui est si acceuillant et tolerant comme une maison du meme nom.

                      Pour ce qui est des programmes d’histoire, en tout pays vous devriez savoir qu’ils ne sont pas la pour servir une hypothetique verite historique, mais bien plutot une legende nationale.

                      Iren-Nao


                      • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 11:48

                        1) Heureusement tout le monde n’a pas encore perdu sa personalite nationale.

                        Et heureusement le monde n’est pas un village habite par des cretins de citoyens du monde.

                        On leur demande pas d’être des citoyens du monde mais de faire la même chose que les français demandent aux imigrés en France, il faut pas que cela soit à sens unique !

                        2) Si en France on entend beaucoup moins de critiques au sujet des asiatiques, c’est surtout parce qu’eux, pratiquent l’integration facon ghetto qui ne fait pas de vague, et ne se melangent guere.

                        « Intégration façon ghetto » et « ne se mélangent guère », ce ne serai pas totalement contradictoire, intégration et ne pas se mélanger ?

                        3) Quant au Maroc, Algerie, Senegal et autres debris de l’empire on y est peu tente de parler local puisque le Francais y est toujours langue quasi officiel et en tout cas usuel.

                        C’est l’arabe classique la langue officielle, c’est pas le français. Le français est appris à l’école de la même façon que l’anglais. Et c’est pas parce que les français sont « peu tentés » qu’ils doivent s’isoler« , il n’y a qu’à dire pareil que sarko/le pen : »Le Maroc tu l’aime ou tu le quitte" (ça, je sens que les identitaires pourront l’utiliser pour une vanne vaseuse).

                        4) Pour ce qui est des programmes d’histoire, en tout pays vous devriez savoir qu’ils ne sont pas la pour servir une hypothetique verite historique, mais bien plutot une legende nationale.

                        Je ne dis pas le contraire, mais faire du négationisme (bon, c’est pas non plus nier la nature violente de la colonisation ou nier la shoah, mais c’est quand même du négationnisme) devant la population concernée, il faut oser. Par contre au lycée (en France), les cours que j’ai eu étaient assez critique envers la France.


                      • Iren-Nao 10 août 2010 12:58

                        Cher 48

                        Integration, c’est justement vivre avec sa communaute sans se melanger, sans quoi cela commencerait a etre de l’assimilation.

                        Essayez d’epouser une beur et vous verrez de quoi je parle,meme si vous etes arabisant, voire muzz.
                        Je le sais, je l’ai fait, nous avons du fuir vite fait.

                        Arabe classique, vous voulez rire, au mieux les gens vraiment instruits parlent l’arabe egyptien (ou dit journalistique) quant au langages du Maghreb c’est quasi incomprehensible pour un Arabe d’Arabie (et reciproquement) et c’est le plus souvent melange avec du Francais.

                        D’ailleurs ces Maghrebins sont plus souvent berberes qu’Arabes, autre langue de colonisateur.

                        Parlons pas du kabile..

                        Quant au negationisme, il me parait sain en ces temps de communication forcenee de ne pas s’en priver car il faut bien mettre en doute la doxa de ces gouvernement de menteurs.
                        A tout le moins, vive le revisionisme et il faut le dire vive les nombreux bienfaits du colonialisme.

                        D’ailleurs ils ne sont pas fous les bicots, a peine les joies de l’independance decouvertes les voila qui rapliquent en masse chez le sale colon ou la soupe est quand meme plus grasse et le coup de pompe dans le cul moins sauvage. (surtout si c’est du 48 !)

                        Iren-Nao


                      • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 10 août 2010 14:07

                        L’intégration c’est vivre ensemble mais avec ses différences, ce que vous prônez, c’est le communautarisme, des quartiers blanc, noirs, jaune, etc... rien d’autre !

                        La langue officielle c’est celle qui est utilisée par l’Etat et par l’administration. Donc l’arabe classique est la langue officielle.

                        Je suis arabe, donc je n’aurai pas de problème pour épouser une arabe au Maroc. Mais je ne suis pas musulman. Je connais la difficulté pour une marocaine d’épouser un non-marocain.

                        Pour ce qui des berbères, je n’ai pas nié leur importance (40% de la population), d’ailleurs dans certaines régions, les panneaux de la route sont bilingues et ils ont maintenant le droit (c’est relativement récent) d’apprendre le berbère à l’école au lieu de l’arabe, et certaines administrations ont tout traduit en berbère afin de faciliter les démarches.

                        Pour ce qui est des bienfaits du colonialisme : esclavage, matérialisme, propagation en masse de l’alcool (la france est bien dotée également), pouvoir corrompu imposé par la France (Qu’est-il arrivé à Ben Barka, il voulait la démocratie, on l’a plus revu et on a foutu un monarque absolu), Veolia qui s’occupe de nombreux travaux urbain (eau potable, barrages, etc...), mais l’eau à Casablanca a un goût d’hydrocarbure, jamais je n’en bois.

                        Donc si c’est pour vivre dans un système imposé par la France, autant aller directement en France.

                        Donc non merci smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès