Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Islamisme et antisémitisme

Islamisme et antisémitisme

Depuis l’Holocauste et la fin de la dernière guerre mondiale, nous avons l’impression, en Occident, que l’antisémitisme a été quasiment éradiqué, même s’il en subsiste, ici et là, des manifestations nombreuses. Du fait de la permanence de la guerre israëlo-palestinienne, un fort sentiment antisémite demeure, en particulier dans le monde arabe, mais nous croyons- ou voulons croire- qu’une fois la paix établie dans cette partie du monde, le peuple juif pourra y vivre en paix, et que, de fait, l’antisémitisme aura été alors vaincu.

De nombreux éléments me donnent à penser que nous n’en sommes pas nécessairement arrivés à ce stade de l’acceptation de l’existence des juifs, et que le feu couve toujours sous la cendre.

Le premier est l’antisémitisme exprimé par le premier dirigeant de l’Iran, qui s’est déjà prononcé pour la disparition pure et simple d’Israël, et a osé organiser une conférence révisionniste pour nier, pas moins, la réalité de l’Holocauste, avec l’aide d’ailleurs d’un ancien professeur révisionniste français, le professeur Faurisson. Conférence qui a reçu une couverture médiatique importante, même dans les pays occidentaux, et surtout contre laquelle vous n’avez entendu aucune condamnation dans le monde arabe, ni au Caire, ni à Ryad, ni à Djakarta ou à Lahore. Un silence assourdissant également des cinquante-sept membres de l’Organisation de la conférence islamique.

Autre élément très inquiétant, un article du Figaro, le 20 décembre dernier, de l’ex-députée néerlandaise d’origine somalienne et musulmane, Ayaan Hirsi Ali, dont j’ai eu l’occasion de vous parler dans un article précédent, et qui nous affirme la totale ignorance dans les pays musulmans de l’existence de cet Holocauste, qu’elle-même n’a découvert qu’à l’âge de vingt-quatre ans, dans le cadre des programmes d’éducation obligatoires pour obtenir la nationalité néerlandaise ! Au cours de son éducation en Arabie Saoudite, ses professeurs, sa famille ou ses voisins lui répétaient quasi quotidiennement, dit-elle, que les juifs étaient l’incarnation du mal, les ennemis jurés des musulmans et que leur but était de détruire l’islam. En revanche jamais la moindre information sur l’Holocauste qui, pour un musulman, n’est donc même pas un évènement historique majeur.

Plus inquiétant, quand elle vivait en Afrique, dit-elle toujours, toute cérémonie s’accompagnait d’insultes envers les juifs, qui étaient rendus responsables de toutes les guerres, des épidémies, et présentés comme capables de tout pour tuer les musulmans. La conclusion était qu’il fallait prier Allah pour qu’il les détruisent, et se préparer à les exterminer si « nous- les musulmans- ne voulions pas nous-mêmes être exterminés ».

Il est clair pour elle que nos dirigeants occidentaux se ferment les yeux volontairement sur cette réalité, et que la conférence d’Ahmadinejad n’est qu’une manifestation de ce qui ne semble pas être un négationnisme a posteriori, mais une ignorance organisée et voulue dans le monde islamique d’un évènement historique pourtant majeur. Pour elle, si la propagande nazi s’est terminée par la Shoah, il y a un risque que le même décervelage dans le monde musulman n’aboutisse à terme à quelque chose de semblable, d’autant plus que le cancer de la guerre israélo-palestienne l’y pousse.

J’ai eu l’occasion d’aller voir le film Borat, celui qui représente un soi-disant journaliste kazakh visitant les Etats-Unis, et ai été un peu choqué par la représentation, en début de film, d’une sorte de kermesse de village au Kazakstan, durant laquelle les spectateurs se moquent d’une « Grosse Tête » de carnaval à doigts crochus et nez busqué représentant un juif sur lequel on tape à coups de bâton. Et dans une scène ultérieure, aux Etats-Unis, Borat et son compère, allant passer une nuit dans un Bed and Breakfast tenu par des juifs, sont montrés comme terrorisés à l’idée que le couple de vieux juifs puisse les empoisonner, les tuer pendant la nuit. J’ai pensé que le film, fort grossier au demeurant, faisait dans l’excès de caricature, pour en arriver à de telles descriptions.

Une autre émission sur l’Holocauste et le négationnisme, que je vous invite à écouter, est l’interview du Père Dubois, un catholique qui poursuit avec obstination le devoir de mémoire sur une partie de l’Holocauste oublié, en Ukraine, là où il a déjà découvert des dizaines de fosses communes. C’est sur www.guysen.tv/ ? vida. Que dit-il sur le négationnisme et sur les propos de monsieur Ahmadinejad ? Que les négateurs ne se comportent en négationnistes que pour commencer à justifier le génocide suivant. De quoi nous faire frissonner, comme la totalité de son interview.

A la lecture de l’article d’Ayaan Hirsi Ali, je me demande maintenant s’il ne présentait pas une vérité à peine retouchée de l’antisémitisme quotidien dans certains pays, dans lesquels il était virulent au début du siècle, et perdure peut-être encore confortablement sur le terreau d’une ignorance historique maintenue, et d’une certaine volonté de ne pas l’éradiquer.

Il est curieux de constater combien il est difficile, dans notre monde pourtant sur-informé et médiatisé, de se faire une idée de la situation réelle de grands et graves sujets de société comme celui-ci. Messieurs nos journalistes, si ceci est véritablement la situation de l’antisémitisme chez les 1,2 à 1,5 milliard de musulmans dans le monde, comment se fait-il que vous n’ayez jamais fait d’émission sur ce sujet, pour en établir la réalité éventuelle ?

Je ne prétends pas que ce que dit Ayaan Hirsi Ali soit vérité d’évangile, ni que ce que le film Borat nous montre soit une représentation factuelle de la réalité plutôt qu’une manipulation toujours possible, mais à tout le moins, leur rapprochement m’a fait réfléchir comme, je pense, il peut vous faire réfléchir également.

Pour votre réflexion...


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (119 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • bastita bernard 29 décembre 2006 12:47

    L’antisémitisme va de pair avec ignorance et inculture qui sont justement la définition de l’islamisme... Je dis bien islamisme et non islam j’espère que l’on comprendra la différence. bb


    • Kirikou 29 décembre 2006 13:14

      L’antissemitisme est vraiment une plaie de la société.

      L’ignorance en est une autre et tout aussi difficile a éradiquer.

      Selon Socrate c’est la définition de Socrate c’est le fait de ne pas même savoir que l’on ne sait rien... Alors que penser d’un auteur appuyant son argumentation sur un comique de mauvais goût et sur une anciennne femme poitique dégouté de son pays et connues pour deverser une haine farouche jusqu’au mensonge sur ces ex compatriotes et correligionnaires.

      Votre propos et PEUT ETRE SIMPLEMENT FAIT POUR INITIER UNE REFLEXION. Ce queje respecte mais alors pourquoi tant de provocation et d’amalgame.

      Je ne nie pas les demonstrations dantissemitisme que vous citer et le fait qu’il faille les combattre, bien aucontraire.

      Je nie par contre l’ignorance supposé du monde musulman dans son ensemble tel que vous semblez le soutenir.

      Le président irannien n’est pas le pendant musulman du pape... Alors pourquoi voulez vous que des gens par ailleurs plutot eloigné des médias s’en rapproche d’un coup pour nier la calomnie... D’autant que l’image est si bien ancré que vous seriez acclamé pour votre discours conforme au politiquement correcte et moi raillez et taxez d’exeption lorsque je prononce contre vos amalgames... ?

      Je vous ferais néanmoins ce plaisir car je ne pense pas dans le fond que votre propos cherche autres chose que la conversation malgres sa maladresse.

      Et j’affirme qu’en tant que musulman, je croit en l’existence de la SHOAH, et à ses valeurs d’exemple pour eviter l’existence d’un nouvel holocauste... Et j’affirme en avoir été parfaitement instruit en afrique musulmanne ainsi que la plupart des musulmans que je connaisse.

      Alors peut etre que le dialogue sera plus simple quand les parties en présence se sentiront comprise et écouté pour ce qu’elle dise et non sur la base de préjugés et d’amalgames.


      • miaou miaou 29 décembre 2006 13:49

        Contrairement aux commentateurs précédents, je ne lie pas forcément le racisme et la bêtise : les nazis n’étaient pas tous des abrutis, la théorie de l’infériorité de certaines races fut élaborée par certains scientifiques du 19 ème siècle... Le racime n’a pas à voir avec l’absence d’intelligence, mais avec le manque de morale (ou d’éthique, comme cela se dit de nos jours).

        Bien évidemment, la dissimulation de la Shoah n’arrange rien, mais au fond, il y a toujours moyen pour certains de passer outre (concours de « caricatures » sur la Shoah, dénonciation d’une prétendue manipulation de l’histoire...)


        • Kirikou 29 décembre 2006 14:14

          @ miaou Vous me suivez ???  smiley


          • Yvance77 29 décembre 2006 14:43

            Attention à un petit détail Ahmadinejad représente dans son pays moins de 20% de l’électorat global, suffisant de tout manière à conduire un pays. Chirac y est arrivé lui aussi avec le même score cela ne vaut pas dire que tout un peuple pense comme le grand Jacquou le croquant, donc idem pour le chef iranien.

            Maintenant d’un arriére on en fera pas une lumière, et pour un guide suprème le mieux est d’avoir en face des abrutis à mener à la baguette, car si on lui met que des gens qui réfléchissent en face jamais il ne se retrouvera dans la position de gouvernant.

            Je ne vois pas le monde arabo musulman s’en sortir sous peu ... et c’est malheureux mais appelons un chat un chat la majorité de ses pays sont arrièrès sur bien des plans et cela ne continuera que de plus belle pour quelques decennies encore.


            • Bill Bill 29 décembre 2006 14:51

              Voila ce qu’on trouvait dans les pages opinions d’un journal algérien :

              « Plus incisif, l’écrivain irakien Hani Nakchabandi signe dans le magazine »Elaph« ce point de vue dont nous extrayons l’essentiel : »Assurément, le Pape a commis une erreur mais est-il le seul à être tombé dans l’erreur avec ses déclarations contre l’islam et les musulmans ? Je dis non ! Nous commettons tous les jours mille fois plus d’erreurs que lui. Dans chaque prêche du vendredi, nous insultons les pères des pères des chrétiens et les aïeux des aïeux des juifs. Dans chaque prêche du vendredi, nous demandons à Dieu de les détruire, de faire de leurs épouses des veuves et de leurs enfants des orphelins. Dans toutes nos écoles, nous apprenons à nos écoliers que les chrétiens sont impurs et voués à l’enfer. Dans chaque foyer nous apprenons à nos enfants qu’ils sont notre ennemi principal, que nous devons les tuer ou être tués. Nous interdisons même d’invoquer le salut pour leurs défunts même s’ils ont été des hommes de bien et utiles à l’humanité... "

              Article écrit par un musulman, je le précise...

              Bill


              • donegale 29 décembre 2006 15:11

                @ l’auteur !

                Le premier est l’antisémitisme exprimé par le premier dirigeant de l’Iran, qui s’est déjà prononcé pour la disparition pure et simple d’Israël, et a osé organiser une conférence révisionniste pour nier, pas moins, la réalité de l’Holocauste...............

                1 erreur : Ahmadinejad n’est pas le 1er dirigeant d’Iran. c’est ayatollah Khamenei et puis les douze sages qui décident pour le pays. le president n’a qu’une role présentative et pas décisive.

                2 erreur : il a parlé de disparition pure et simple de sionisme et pas d’Israel.

                3 erreur : une partie des invités de la conférence etaient des rabins juifs antisionistes que vous avez oublié de préciser.

                vous faites beaucoup de bruits pour rien !


                • CAMBRONNE CAMBRONNE 29 décembre 2006 15:37

                  BONJOUR A TOUS

                  Je suis persuadé que l’antisémitisme traditionnel n’est pas mort et qu’il n’est pas réservé aux musulmans , il couve sous la cendre en occident.

                  En Pologne pour ne citer que ce pays de l’Est que je connais bien pour y avoir vécu trois ans on tient des propos antisémites sans aucune retenue . J’ai entendu à plusieur reprises des catholiques polonais , voire des prêtres dire que finalement Hitler s’il leur avait fait beaucoup de mal les avait au moins débarrassé des Juifs . Ce qui est un fait : La Pologne est « Judenrein » !

                  Pour confirmer ce que dit un intervenant , les Nazis n’étaient ni des ignorants ni des abrutis et ils avaient intellectualisé leur antisémitisme .

                  Lisez , chers amis « Les bienveillantes » de jonathan LITTELL . Vous verrez des Herr Doktors parler savamment de l’extermination des Juifs . Cette action monstrueuse qu’est la shoah a été exécutée par des êtres humains et non par des monstres . C’est ça qui dérange :Cela peut donc se reproduire .

                  Vive la république quand même .


                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 décembre 2006 15:48

                    Dans l’antisémitisme il faut distinguer deux choses :

                    1/ Un racisme ancien inspiré par le christianisme.

                    2/ Un anti-communautarisme d’origine républicaine qui dénonce par ailleurs le racisme latent du judéocentrisme et de la théorie du peuple élu.

                    Seul le 1/ est condamnable.


                  • Bill Bill 29 décembre 2006 15:55

                    Courouve

                    Pardon mais je ne vois pas très bien pourquoi l’un serait condamnable et pas l’autre ? Hitler était d’extrème gauche (parti des travailleurs national socialiste allemand) et a sans doute fait plus de mort que le catholicisme dans les rangs des juifs !

                    Alors là pardon, mais je ne vois pas très bien !

                    Bill


                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 décembre 2006 16:06

                    Je n’ai jamais dis que Hitler relevait du 2/ !

                    Par ailleurs, si le communautarisme juif actuel, incarné par le CRIF, est un mal, le remède ne doit en aucun cas être pire que le mal.

                    Il faut ramener les juifs, et leur histoire, dans le droit commun.

                    D’où la nécessité de supprimer la loi Gayssot, qui institue un « privilège d’incontestabilit » contraire à l’égalité républicaine.

                    De supprimer aussi les doubles nationalités.

                    Dans ce genre d’affaire, il faut toujours aller vers l’égalité en se gardant de tomber dans l’excès inverse.


                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 29 décembre 2006 16:11

                    COUROUVE

                    Je ne peux pas vous laisser dire ça .C’est le second cas (réaction à un communautarisme juif)qui en Allemagne a créé les conditions de la Shoah .L’antisémitisme allemand est beaucoup plus récent que le français qui a des origines religieuses parceque nous sommes un pays catholique .

                    L’antisémitisme allemand s’est développé à la suite de la défaite de 1918 et des mouvements révolutionnaires communistes dont les chefs étaient des Juifs . En Allemagne le Juif a été rendu responsable de la défaite et des désordres bolchéviques .Ce qui n’était pas infondé .

                    Soljenitsine a consacré un livre aux relations entre russes et juifs et on comprend bien qu’il y avait un refus de se laisser assimiler de la part des Juifs qui a provoqué nombre de pogroms.

                    Pour conclure on ne peut pas définir un antisémitisme « normal » car ce serait une justification des massacres passés et à venir . Par contre si on ne peut pas justifier on peut essayer de comprendre pourquoi les choses se sont passé ainsi et là je peux vous rejoindre .

                    Salut et fraternité .


                  • Adama Adama 29 décembre 2006 16:15

                    Courouve, drôle de commentaire qui ne fleure pas très bon. L’antisémitisme n’est pas le produit du Christianisme avant la Chrétienté la haine des Juifs était très virulente.

                    la « théorie » du peuple élu. Il est textuellement écrit dans la torah que le peuple d’Israël a été choisit par adonaï non pas du fait d’une quelconque suprématie sur les autres peuples, mais par le simple fait que : « c’est le peuple qui m’a choisit »(Dieu s’exprime),en hébreu : « Am she bahar bi ». Dans la torah donc pour faire court, le peuple Hébreu est choisit, si lui même choisit Adonaï, ce qui dans l’histoire du peuple Juif ne c’est guère produit... Ajoutons que comme le disent les sages d’israël, le peuple Juif n’a pas plus de droits que les autres peuples du monde, mais plus de devoirs !


                    • Adama Adama 29 décembre 2006 16:23

                      Excuse me pour les fautes

                      Est choisi


                    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 décembre 2006 16:24

                      Si c’est écrit dans la Torah, y a plus qu’à s’incliner ...


                    • Bill Bill 29 décembre 2006 16:43

                      @ Adama

                      C’est un peu ce que dit Paul, un autre juif :

                      1Que dirons-nous donc qu’Abraham, notre père, a obtenu selon la chair ? 2 Si Abraham a été justifié par les oeuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu. 3 Car que dit l’Écriture ? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. 4 Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due ;

                      Bien à vous

                      Bill


                    • caramico 29 décembre 2006 17:18

                      L’anti-sémitisme récent dans les pays musulmans date du sionisme.

                      Où peut-être n’est-ce que de l’anti-sionisme ?

                      Le nombre d’anti-sémites a augmenté depuis qu’on le confond avec l’anti-sionisme.


                      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 29 décembre 2006 21:13

                        ... et avec l’anti-communautarisme.

                        D’où la blague :

                        « Avant, un antisémite, c’était quelqu’un qui n’aimait pas les juifs. Maintenant, un antisémite, c’est quelqu’un que les juifs n’aiment pas. »


                      • Ariel Sharon 1er janvier 2007 04:58

                        ou le nombre d’antisionistes a explose dans le monde depuis que c’est devenu un cahce excellent pour les antisemites... cést fous quel point les deux departement frncais de la palestine accaparent les esprits jusqu’en Malaisie ou l’Isran il y a que des millions d’antisionistes virulents...


                      • mcm 29 décembre 2006 20:59

                        Petites anecdotes très révélatrice de l’antisémitisme ordinaire qui sévit dans le monde arabo-musulman :

                        Dans un jeu de carte nommé « ronda » le fait de frapper une carte de l’adversaire est ponctué par les exclamations : « ouahed ! ihoudi ! » c.à.d : « et d’un ! le juif ».

                        Pour marquer un évènement exceptionnel et heureux, l’expression consacrée est : « un juif est mort dans le quartier ! »

                        La pire insulte à dire à une musulmane « bent lihoud ! » c.à.d « fille de juif ! ».

                        Une bonne blague mahométanne : Un jour dans un cimetière on retrouvait tout les cadavres déterrés, même les vers fuyaient les tombes ! Une seule tombe était intacte, les squelettes se mirent à parler en disant : « Pourquoi vous avez enterré un juif à côté de nous ? »

                        Non monsieur caramico votre affirmation : « L’anti-sémitisme récent dans les pays musulmans date du sionisme » n’est pas vraie.

                        A témoin l’exécution des Banû Quraydha (Sîra, II, 58-60). Le Prophète recommanda à ses compagnons : « Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le ».

                        A témoin les passages du coran « De tous les hommes, vous trouverez certainement les Juifs... comme étant les plus intensément haïs de tous les croyants.Ils sont vendeurs de l’erreur et cherchent à vous égarer de la voie... Mais Dieu les a maudits pour leur incroyance. »

                        Moi qui étais mahométan de naissance, je déclare que tout mahométan qui nie l’antisémistisme de l’islam est un menteur !

                        Et pour les nazillons qui viendront prétendre que je fais de l’intox et que je n’étais mahométan de naissance, je peux toujours leur mettre ma circoncision sur le nez en guise de lunette !


                        • Fra Dolcino 29 décembre 2006 22:26

                          Bonsoir MCM,

                          Loin de nier l’antisémitisme latent (anti-judaïsme pour les « pointilleux ») en islam -je confirme même vos dires- je me permettrais cependant d’effectuer une petite « comparaison » entre orient et occident sur ce même sujet.

                          Aussi loin qu’on puisse remonter par le passé, aucun juif n’a été mené au bûcher de par le seul fait de sa judaïté en orient ! Qu’on le veuille on pas, l’orient (plus précisément l’afrique du nord) a été une terre d’accueil pour les juifs expulsés d’Espagne. Jusqu’en 48, la cohabitation entre juifs et musulmans y a été (presque) parfaite ! Ce qui nous mène directement au sujet traité par l’auteur de l’article : Le sentiment de culpabilité n’existe pas chez les musulmans pour la simple raison que ce ne sont pas eux qui ont commis le crime !

                          Ceci ne nie pas que le monde musulman n’a aucune idée de ce qui est arrivé aux juifs. Juste qu’il ne figure pas dans leurs priorités dans leurs « questions de société »...

                          Si maintenant on veut parler de l’antisémitisme récent, je préfère ne pas trop m’aventurer sur un terrain ayant beaucoup plus rapport avec la psychologie des masses qu’avec l’Histoire... Je dirais juste que je suis d’avis que le conflit au moyen-orient pèse beaucoup dans ce sentiment. Voilà au moins un point sur lequel nous sommes à peu près tous d’accord.


                        • caramico 30 décembre 2006 10:08

                          J’ai vécu 10 ans dans une ville, Tanger, anciennement internationale, où coexistaient des communautés, des races, des religions, des langues et des nationalités différentes. On allait indifféremment aux fêtes des uns et des autres, et je n’ai dans ces années soixante jamais entendu le moindre mot raciste.

                          Comme j’ai découvert en rentrant en France pour la première fois les mots servant à désigner péjorativement les arabes.


                        • Serpico Serpico 31 décembre 2006 23:53

                          mcm

                          Tu peux garder ta circoncision dans le slip. Les juifs aussi sont circoncis.

                          Ton pseudo te va comme un gant : tu es une chaîne musicale à toi tout seul.

                          Ce dont tu parles existe bel et bien mais relève bien plus de l’antijudaïsme religieux que de l’antisémitisme. Le même qui existe entre christianisme et judaïsme.

                          S’il y avait de l’antisémitisme au sens de celui qui a sévi en Europe, les juifs ne se seraient jamais réfugiés chez les musulmans.

                          C’est bête, n’est-ce pas ?

                          Je me demande où tu veux en venir avec ton zèle -de « l’extrait » de zèle même- à vouloir salir l’Islam et les Arabes.

                          Bien sûr que tu n’es pas musulman ni d’origine musulmane. Je dois être nazillon sur les bords pour oser dire ça... smiley


                        • Serpico Serpico 1er janvier 2007 00:05

                          A l’auteur : « Du fait de la permanence de la guerre israëlo-palestinienne, un fort sentiment antisémite demeure, en particulier dans le monde arabe »

                          *******************************

                          Donc : si les Arabes n’acceptent pas qu’Israel méne la politique qu’il mène, c’est qu’ils sont antisémites ?

                          Ils ne sont pas normaux ces arabes : pourquoi n’acceptent-ils pas de se faire massacrer gentiment ?

                          Parce qu’ils sont antisémites, bien sûr.

                          Pourriez-vous une seconde cesser d’user de mauvaise foi ? les Arabes sont contre Israel. Israel est leur ennemi. Qu’Israel soit un Etat juif, ce n’est pas de leur faute.

                          Sinon, on détesterait les vipères parce qu’elles sont laides et non parce qu’elles sont venimeuses. On aimerait le feu parce qu’il est brillant et on se brulerait comme un moustique.


                        • Ariel Sharon 1er janvier 2007 04:51

                          on le sait bien les antisemites ca existe pas il y a que les antisionistes qui voudraient que les juifs degagent de la palestine et aillent aiileurs... Ce n’est pas de l’antisemitisme naturellement que de vouloir detruire israel et chasser ses habitants voyons... et puis c’est de leurs faute que tous les juifs soutiennent leurs patrie... si il la soutiennent c’est qu’ils sont sionistes... Donc tout juifs partout dans le monde est sioniste...

                          donc etant antisioniste on fait d’une pierre deux coups on reste formellement hors d’accusation d’antisemitisme, mais on est contre tous les juifs... CQFD

                          Vous croyez phraiment qu’on peut etre un amis des kurdes et vouloir qu’ils restent domines par les voisins arabo-turques ?

                          Faut arreter de fumer, critiquer la gestion par Israel des territoires est une chose vouloir sa destruction comme une bonne partie du monde musulman en est une autre et celle la s’appelle vraiment de l’antisemitisme !!!

                          Un peu comme Jean Marie : « Les etrangers on les aime bien chez eux »


                        • Ariel Sharon 1er janvier 2007 04:56

                          >S’il y avait de l’antisémitisme au sens de celui qui a sévi >en Europe, les juifs ne se seraient jamais réfugiés chez les >musulmans.

                          Une reflexion absurde puisque l’antisemitisme fonctionne par periodes !!! En Europe malgre l’antisemitisme il y avait plein de juifs, plusiaurs millions meme !!! Et alors l’Europe etait pas antisemite... ????

                          Quand les pogroms se calmaient les juifs revenaient, 50 ans plus tard ca recommencait... C’est a peu pres le cycle des pogroms enti- juifs que ce soit dans le monde arabe ou europeen...

                          L’essentiel des juifs sefarades se sont installes sous la domination TURQUE ! Pas arabe car les turques ont en bonne intelligeance garde plutot de bonnes relations avec les juifs jusqu’au 20e siecle... C’est Soleman le Magnifique qui a accepte l’essentiel des juifs chasses par Philippe d’Espagne...


                        • Serpico Serpico 1er janvier 2007 18:56

                          Ariel : « Une reflexion absurde puisque l’antisemitisme fonctionne par periodes !!! »

                          **********

                          Le mot-clef c’est « PUISQUE ».

                          Et donc vous seriez, vous ou je ne sais quel philosophe de télévision, les nouveaux Toynbee ?

                          Un article si pauvre d’un si dérangé çadérange ne contribue en rien à la propagande sioniste.

                          Il l’affaiblit.

                          Et c’est tant mieux.


                        • Ariel Sharon 1er janvier 2007 22:34

                          @Serpico :

                          rien compris a votre charabia... lisez un minimum l’histoire de l’antisemitisme vous verez que les pogroms c’etait pas toujours et a tout moment, mais par periodes extremement violentes suivies de longues periodes d’accalmie et de conciliation, souvent suite au changement du pouvoir...

                          Cessez de perler votre inculture et de voir un sioniste (ce qui veut dire dans votre langage juif) partout...


                        • Fra Dolcino 29 décembre 2006 21:57

                          Je voudrais tout d’abord saluer cette belle incitation à la réflexion dont l’auteur nous a si généreusement gratifiés ! Rarement j’ai eu l’occasion de lire des articles aussi bien argumentés !

                          Le titre est en lui-même tout un programme : « Islamisme et Antisémitisme ». D’autant plus qu’ici, on ne parle pas de l’islamisme extrémiste, mais bien des « 1,2 à 1,5 milliard de musulmans dans le monde ». Par la sainte vierge ! Comment se fait-il que près d’un humain sur cinq ignore la réalité de la shoah ! Il y a là de quoi les traîner devant les tribunaux pour délit de blasphème ! Peut-être même que nous devrions songer à une nouvelle mission civilisatrice pour ces pauvres brebis égarées !

                          Prenons garde à ces antisémites-nés, qui nient comme ils respirent ! Regardez Ahmadinejad ! Voyez « Borat » le film ! Lisez ce que dit Ayaan Hirsi Ali ! J’en reste moi-même tout retourné encore !

                          Réagissons !


                          • pazuzu pazuzu 30 décembre 2006 00:00

                            Monsieur çadérange,

                            De quoi avez-vous besoin ? Vous recherchez la gloire et la notoriété ? Vous avez besoin d’argent ? De nourriture ?

                            Comment un rédacteur peut rédiger un article fort agréable sur l’environnement, puis passer à un article si peu documenté comme l’antisémitisme ?

                            J’ai tout simplement le sentiment que vous avez pris un article de Redekher, vous l’avez amélioré, et vous l’avez collé. Je sais que dans le réel ce n’est pas ce que vous avez fait, mais rien de nouveau à l’ouest.

                            Alors comme ca les Arabes sont antisémites ? J’ai d’abord cru que les Arabes étaient des Sémites, mais à vous lire ils ne le sont pas. Passons. Les Arabes que je peux rencontrer évoquent tous la question Palestinienne pour justifier leur rancune à l’égard d’Israel. J’ai bien écris Israel, et non des Juifs. Mais comme la question Palestinienne embarasse bien du monde, on préfère accuser les Arabes de racisme, enfin d’antisémitisme. Même si je ne fais toujours pas la différence entre racisme et antisémitisme, on va utiliser ce dernier terme.

                            Les Arabes sont donc antisémite, mais le seul lieu au monde où les Juifs sont en sécurité, c’est justement chez les Arabes. Les 100 000 juifs d’Iran ne semblent pas se plaindre d’exaction commises contre leur comunauté. Pas plus que les Juifs du Maroc, au nombre de 30 000. D’ailleurs le Maroc avait un ministre Juif.

                            Ce n’est pas les Arabes qui ont chassés et exterminés les Juifs, et c’est encore moins les Arabes qui ont donné les habitants Juifs aux allemand pendant la guerre. Et pourtant, quand on parle des Arabes, on a peur de l’histoire. Mais l’histoire humiliante qu’a connu les Juifs, c’est de notre faute, pas celle des Arabes.

                            Dans Marianne de cette semaine on peut lire que 36% des Ukrainiens sont antisémites. Qui en parle ? Ce taux dépasse de loin celui de la communauté musulmane de France, avec son 3¨. Pourtant, vous écrivez qu’ils sont antisémite.

                            Vous parlez ensuite de l’antisémitisme du président de l’iran. Mais je vous lance un défi public. Celui de trouver l’original de ces fameuses phrases du président appelant à la destruction d’Israel. Ses discours sont en lignes, mais vous vous appuyez sur des interprétations douteuses. Il a appelé à détruire le « régime sioniste » et non « israel ». Dois je vous rappeler que y a pas longtemps des présidents Occidentaux ont appelé à la destruction du régime d’appartheid d’Afrique du Sud ? Pourtant, l’Afrique du Sud existe encore, mais plus d’appartheid. Le sionisme n’est pas vécu de la même manière ici et là-bas en orient. Ne pas en tenir compte, c’est aller droit au mur. Ce que nous faisons depuis 60 ans.

                            A cette conférence était présent des rabbins antisionistes, mais vous n’en parlez pas. Leur message me semble intéressant pourtant. Que peuvent faire là-bas des rabbins ?

                            Vous dites que la conférence islamiste et les pays Arabes n’ont pas condamnés cette conférence. Mais c’est normal, politiquement c’est impossible. Grâce à notre ami bush il a fait ressurgir au moyen orient le spectre des guerres de religion. Alors le silence est le meilleur allié de ceux qui refusent de voir les sunnites ou les chiites dominer la région. C’est de la gestion politique, et non un avis partagé.

                            Vous parlez de l’ex députée Ayaan Hirsi Ali, mais quelle crédibilité peut on accorder à cette femme qui a trompé le peuple qui l’a élue ? Elle a mentie pour obtenir sa nationalité, et vous lui accordez votre confiance pour le reste. Ca vous arrange bien, avouez-le ? Et son récit concernant l’éducation anti-juive reçue en Afrique est un roman amusant, merci beaucoup. D’autant plus amusant que la communauté est particulièrement bien implantée en Afrique. Vous avez des sources ? Et en prenant pour vrai ce qu’elle déclare, on ne peut imputer à la communauté Musulmane de 1 milliards, ce qu’un éventuel pays intégriste pratique.

                            D’ailleurs, vous parlez des musulmans, mais toujours des musulmans Arabes, qui représentent 30% seulement des musulmans. Si l’islam était responsable, pourquoi les 70% restants ne sont jamais mis en cause ?

                            Pour conclure, permettez-moi de prendre la permission de vous dire que le sujet que vous avez abordé vous dépasse manifestement. Vous surfez sur une vague porteuse, comme un bon surfeur.

                            Les Arabes parlent de sionisme, vous leur répondez antisémitisme. Je vois accorde que tandis qu’on parle d’antisémitisme, on évite d’aborder le sionisme. Ce qui arrange bien du monde.

                            A l’avenir, ne regardez pas le doigt, mais la lune :)

                            Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

                            Très cordialement


                            • ZEN etienne celmar 30 décembre 2006 08:55

                              @ Pazuzu

                              Je vous approuve sur cette mise au point nécessaire et assez juste. Il fallait réagir de cette manière face à ce texte ultra-simplificateur...Même si dans certains milieux islamistes (mais pas seulement, comme vous le dites), un antisémitisme virulent existe bien. Mais qui a intérêt à l’entretenir et à l’exploiter ?


                            • ZEN etienne celmar 30 décembre 2006 09:05

                              Erreur technique : Etienne Celmar=ZEN

                              Je renvoie l’auteur à deux études moins simplificatrices que son texte, écrites par des Juifs ouverts et nuancés. Je choisis volontairement les plus modérées, pour ne pas être taxé d’antisémitisme (mais je le serai de toutes façons tant est courant et bien entretenu l’amalgame antisionisme/antisémitisme, antisémitisme/critique de la politique israëlienne) :

                              Edgar Morin :« Le monde moderne et la question juive »

                              Esther Benbassa et JC Attias :« Les Juifs ont-ils un avenir ? »


                            • rayautra 30 décembre 2006 13:22

                              Africain ayant de l’empathie sinon plus pour certaines posititions musulmanes(pas toutes)et capable d’analyse, donc de comprendre je n’arrive toujours pas a expliquer a mes petits enfants l’origine et le fondement du rejet du juif depuis ....des temps tres eloignes. J’ai trouve sur ce forum des personnes tres cultivees sinon erudites. Quelle est la bonne volonte qui pourra me dire avec des mots simples l’origine de cet ostrascisme quasi universel ...avant 1948 c’est a dire avant les evenemnts recents(j’inclus dans les faits recents la creation d’Israel)


                            • Ariel Sharon 31 décembre 2006 13:25

                              Si je pouvais le resumer je dirais ainsi :

                              Une communaute fermee et refusant de se melanger qui sert de puissant concurrent economique aux corporations locales qui marche bien et fait des envieux...

                              C’est essentiellement ca :

                              - jalousie economique
                              - ressentiment envers l’etranger ferme

                              Les roms sont dans une situation semblable sauf que eux sont pauvres et le ressentiment envers eux est surtout comme envers les bandits libres et independants de tout pouvoir... Mais toujours aussi etrangers et impenetrables


                            • Le péripate Le péripate 31 décembre 2006 14:35

                              @pazuzu.

                              Merci de ce commentaire qui relève le niveau déplorable de cette confusion qui prétends être un « papier ».

                              Confusion entre révisionnisme et négationnisme, confusion entre Arabes et musulmans, confusion entre antisémitisme et antisionisme, confusion entrez Holocauste et Shoah, entre Iran et Arabes... Sans compter les affirmations mensongères...

                              Le Peripate.


                            • Le péripate Le péripate 31 décembre 2006 15:01

                              mcm, t’es lourd. Si tu es mahgrébin comme tu dis, tu devrais savoir que ça ne veut pas dire arabe. Et puis on s’en fout de ce qu’à fait Momo, il n’y avait pas la télé à cette époque.

                              La question de l’article est islam(isme) (on se demande pourquoi le isme, surement pour faire plus « sale ») et antisémitisme. Pour mémoire le terme sémite tire son origine d’une théorie de l’histoire de l’humanité aujourd’hui abandonné (fils de Sem). Le terme lui même a été forgé par les théoriciens nazis.

                              Bref, prenons au hasard le plus grand pays musulman du monde, l’Indonésie je crois, et regardons s’il y a un antisémistisme véhiculé par la religion. De la réponse dépends la pertinence de la question.

                              Le Peripate.


                            • mcm 30 décembre 2006 09:47

                              Je me doutais que le blog allait être assailli d’anti-judaïques refoulés !

                              Ha ces nazillons, toujours subtils pour nous vanter le distinguo entre antisionisme et antisémitisme, peu leur importe si l’antisionniste Ahmadinejad organise comme par hasard une conférence révisionniste !

                              Peu leur importe si tous les anciens musulmans dénoncent l’antisémitisme musulman, peu leur importe si on leur montre les versets du coran incitant à la haine du Juif, peu leur importe si historiquement mahomet était un grand pourfendeur de juifs devant allah.

                              Ils s’enragent contre le sionisme, dénonçant un état de 20 millions d’habitants comme source de malheur de 300 millions d’arabes, ils nous rassurent, meuh non ce ne sont pas les juifs qui doivent être détruits mais l’état d’Israél, meuh non les musulmans ne sont pas plus anti-judaïques que les ukrainiens !

                              Ils s’entêtent avec opiniatreté, meuh si il était gentil le sanguinaire mahomet, un peu pédophile, assassin et pillard, mais très spirituel ! Ils s’indignent, mais comment osez vous dire du mal des terroristes, ces braves martyrs qui donnent leur vie pour la noble cause islamiste ! Ils argumentent avec véhémence, les pauvres mahométans affamés n’ont pas de quoi s’acheter du pain, ils on du racler le fond de la tirelire pour se payer des milliers de missiles et de AK47.

                              Comment l’islam n’est pas une religion de paix d’amour et de tolérance !!! Répète ça et t’es un homme mort !


                              • ZEN etienne celmar 30 décembre 2006 10:08

                                @par mcm

                                Et voilà, réaction prévisible et programmée !CQFD...toujours la même langue de bois , qui ne se donne même pas la peine de lire. Mais il est vrai que l’on est ici dans la passion et la démesure...

                                Spinoza (un juif que j’admire, comme bien d’autres) avait raison de stigmatiser l’ignorance et la peur comme sources des passions aveugles...


                              • donegale 30 décembre 2006 10:51

                                @mcm

                                ............ les versets du coran incitant à la haine du Juif, peu leur importe si historiquement mahomet était un grand pourfendeur de juifs devant allah.................

                                si c’est vrai ce que tu dis, alors expliques moi pourquoi les juifs n’ont pas été éradiquer de moyen-orient par les arabes depuis des siècles de leur domination !!!

                                oh, tu veux dire le charia a été appliqué en allemagne !!!

                                et puis sache que mohamet s’est initié au monothéisme en rencontrant les juifs de la Médine pendant ses voyages de business !!!

                                expliques moi, la présence de la plus grande communauté juive de moyen-orient en iran ! 25000 juifs et 11 synagoques à Téhéran !!


                              • pazuzu pazuzu 30 décembre 2006 15:06

                                Monsieur ou Madame MCM,

                                J’aurai pu débuter ma réponse par un « je regrette le regard que vous portez sur mon analyse ».

                                Mais j’ai choisi une autre introduction.

                                Je ne suis pas surpris de votre réaction. A la lecture de l’intégralité de votre texte, je vous situe un peu mieux politiquement. Et puisque vous avez la délicatesse de me traiter de -nazillon-, moi je vous traite de pauvre perroquet.

                                Un perroquet, c’est bien connu, ca répète ce qu’on lui apprend. Et comme on ne lui apprend pas à réfléchir, même dans un zoo, alors le perroquet se contente de répéter quelques mots. Vous concernant, on vous appris quelques phrases types « antisémitisme » ou « le coran est violent ».

                                Vous me direz, il vaut mieux connaitre 2 phrases que pas de phrase du tout.

                                Je vais vous montrer ô combien votre accusation ne résiste pas à une analyse.

                                Le coran est violent selon vous. Quelques passages sont délicats je l’accorde. Mais le judaisme ne l’est pas ? Dans quel livre sacré pouvons-nous lire ces textes à votre avis ?

                                Dieu ! si tu voulais massacrer l’infidèle ! Hommes sanguinaires, éloignez-vous de moi... Seigneur, comment ne pas haïr ceux qui te combattent ? Je les hais d’une haine parfaite, ils sont devenus mes propres ennemis (Ps. 139, 19-22). « Par ta fidélité tu extermineras mes ennemis et tu feras périr tous mes adversaires, car je suis ton serviteur » (Ps. 143, 12). « Allons servir d’autres dieux » - ces dieux que ni toi ni ton père vous ne connaissez, parmi les dieux des peuples proches ou lointains qui vous entourent d’un bout à l’autre du pays - tu n’accepteras pas, tu ne l’écouteras pas, tu ne t’attendriras pas sur lui, tu n’auras pas pitié, tu ne le défendras pas ; au contraire, tu dois absolument le tuer. Ta main sera la première pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple suivra ; tu le lapideras, et il mourra pour avoir cherché à t’entraîner loin du Seigneur ton Dieu. » (Deut. XIII, 7-11)

                                Alors mon mcm, pour la violence, vous réviserez vos leçons. J’en ai des pleines pages à votre disposition. Il y a aussi les passages « racistes » prônant la race supérieure, comme un certain moustachu jadis. Je n’en suis pas l’auteur, c’est écrit dans vos livres saints. Ouvrez-les au lieu de lire une certaine presse. Le coran incite à la haine du juif selon vos dires, mais vous ne citez aucun texte, quel dommage. Mais si le coran mentionne une éventuelle religion à combattre, c’est tout simplement que la religion musulmane est la petite dernière, et que donc elle a le nom des religions précédentes. Ce que ne peut faire votre livre saint puisque il est apparu le premier. Mais rassurez-vous, afin de n’oublier personne, la thora condamne tout le monde sans distinction de race ou de religion "« Toi, Éternel, Tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais » (Ps 12, 8) « Tu n’auras pas d’autres dieux face à moi »

                                Concernant votre amalgame antisionisme et antisémitisme. Je dois reconnaitre que vous disposez là d’une arme redoutablement efficace contre quiconque veut ouvrir le débat sur le sionisme. Le sionisme est un projet politique, l’antisémitisme est du racisme tout court. A vous lire, débattre du projet politique ferait de son auteur un raciste. Bien curieuse expression de la démocratie et du débat vous ne trouvez pas ? Dans le monde on peut s’exprimer sur de nombreux sujets, mais le sionisme est un tabou. Qu’avez-vous à cacher pour éviter autant le débat ? Si le sionisme est une entreprise juste et droite, alors débattez au lieu d’accuser vos opposants de nazis et de raciste. Si le sionisme est bon et juste, alors vous ne devriez manquer d’aucun argument, pourquoi fuir le débat ?

                                Concernant les « terroristes islamistes ». Je condamne toute action violente. Toutefois, permettez-moi de vous demander de ne pas rajouter islamiste. Sauf oubli de ma part, je n’ai jamais vu un terroriste revendiquer un droit pour sa religion, ni même une aide ou une mosquée ou une convertion. En revanche, j’en ai vu mourir pour défendre leur pays, en israel ou en irak par exemple. Le terrorisme politique, est différent du terrorisme religieux. N’oubliez pas non plus, que les importateurs du terrorisme au moyent orient, sont les sionistes. Hôtel king david, destruction de la ville de jaffa, et j’en passe. Avant eux, pas de terroriste. Il faut le dénoncer, et vous ne le faites pas.

                                Sur Agoravox, je suis certain que le débat peut s’enrichir et nous apprendre à tous quelque chose. Voilà pourquoi vous méritez mieux que répéter ce qu’une certaine presse vous a soufflé. Aujourd’hui, l’information est presque gratuite sur le web. Vous avez de quoi vous forger votre propre opinion à peu de frais.

                                Faites un tout petit effort, et venez nous apprendre des choses, on a soif.

                                Passez de bonne fêtes.

                                PS/ Je ne suis pas croyant, mais athé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès