Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > J’ai mal à ma France…2.0 !

J’ai mal à ma France…2.0 !

La France est devenue schizophrène, le mal est profond, et les remèdes incertains.

Ce matin j’ai eu le plaisir de recevoir le bulletin d’informations de ma commune, qui vante les mérites de la nouvelle municipalité et blâme la précédente avec des raccourcis qui parfois m’irritent mais en individu sage que je suis, je me suis dit, le pouvoir donne des ailes, peut-être trop, celles de la vengeance, ou de l’autocongratulation, l’ego est ainsi fait. Bref, je vous passe les détails et referme ce nouvel opus délivré à la population. Puis, habituée des articles sur le site d’Agoravox, j’apprends que des élus d’autres territoires sont allés chercher l’industrie chinoise pour l’aider à s’implanter dans notre pays afin de développer l’économie de notre territoire à des échelles géo-politico-économiques qui me dépassent :

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/installation-en-france-de-20-000-159576

Bon sang, mais que nous arrive-t-il, à nous peuple de France pour aller aider à l’implantation de ces multinationales étrangères qui, ne soyons pas dupes, ne paieront jamais leurs impôts en France !

Boum ! Dans ma tête les idées fusent et là le constat est affligeant. Les Français empêtrés dans des guerres intestines de clocher préfèrent vendre à l’étranger plutôt que de s’entraider, à l’image de cette nouvelle municipalité qui au lieu de chercher la coopération locale préfère encore tirer sur l’ambulance. De grâce !...prenons de la hauteur !... si nous aidons nos compatriotes à créer leur entreprise, à développer leur entreprise, c’est toute la richesse du pays que nous relevons avec les emplois en plus !

Pourquoi gagner de l’argent est-il mal vu en France ? Pourquoi accepterions-nous que les chinois (en référence à l’article de « vêtements made in France » sur Agoravox) soient riches et pas nous ?

Une prise de conscience s’impose, comme l’indiquait en son temps le journaliste Gilles Verdez : « J’ai mal à ma France » !

Ingrid Terrancle


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • sophie 22 novembre 2014 08:47

    Bonjour Ingrid, « Puis, habituée des articles sur le site d’Agoravox, » hum hum


    • Ingrid Terrancle Ingrid Terrancle 22 novembre 2014 09:18

      Je précise Sophie, habituée à lire des articles sur le site... (merci pour la remarque pertinente !)


    • mmbbb 22 novembre 2014 10:09

      a l’auteur c’est notre salle mentalite qui nous précipitera dans les abîmes Les guerres intestines nous excellons dans ce genre et dans notre histoire il y a toujours eu deux france celle qui voulait la mort de l’autre Petit rappel historique en lien avec la propagande que vous avez recu en 1981 Jack Lang n’avait il pas dit « nous sommes passes de l’ombre a la lumiere » pour un socialo c’est un comble cette phrase pourrait figuree au premier paragraphe de l’ancien testament Et c’est vrai a force de tirer a boulet rouge sur les PME PMI bientot ce pays deviendra un parc de loisir Pourquoi vouloir creer de la richesse dans ce pays ? etre massacre par les impots et etre blamer par les citoyens L’absurdite a ses limites .


      • jjwaDal jjwaDal 22 novembre 2014 11:21

        Je pense que vous avez dû rater un épisode de l’histoire humaine, sans doute trop proche de vous pour être visible.
        J’incline à penser que dans une encyclopédie de la fin de ce siècle on décrira le siècle précédent ainsi ; « XXième siècle : période durant laquelle une bande de salauds ne représentant pas 15% de la population mondiale sur cette période, a choisis de cramer (entre autres) la moitié du pétrole conventionnel et de dilapider au maximum de leurs possibilités la plupart des ressources alors connues, en se foutant éperdument des droits des 85% restants et de l’humanité à venir (incluant leurs propres enfants). ».
        Comment des élus issus de ces 15% et poussés par eux dans une direction et une seule, pourraient-ils faire autrement que ce qu’ils font ?
        Piégés dans une idéologie de tumeur cancéreuse, le développement durable (de la croissance économique) ils font la seule chose qu’ils savent faire, à savoir essayer de paupériser leur voisin bien plus que ce dernier ne le fera d’eux.
        Mettre toutes voiles dehors quand une grande tempête arrive, quel bricolage de moussaillons d’eaux douces.


        • Ingrid Terrancle Ingrid Terrancle 22 novembre 2014 11:34

          Ce qui m’interpelle, c’est que beaucoup de personnes pensent comme vous et moi mais pour autant personne ne se décide à faire une vraie révolution. Une personne m’a dit dernièrement, il suffirait que les consommateurs décrètent de ne faire aucun achat pendant toute une journée pour mettre le système à mal (puisque nos banksters sont les pros du fond de roulement optimisé). Alors qu’attendons-nous ? Qu’un énième chômeur s’immole devant pôle emploi ?


        • mmbbb 22 novembre 2014 12:38

          Vous revez les francais sont trop divises et les revolutionnaires des bons bourgeois de gauche qui vivent du systeme comme ces ecolos audacieux qui sont deja senateurs bonne planque C’est vrai que de trop blamer les petits patrons de Pme Pmi nous arrivons a cette situation mon frere qui etait artisan decorateur n’a jamais voulu embauche trop d’emmerdes avec l’urssaf les impots etc Il vaut mieux etre assite par un Chalot avoir toutes aides la protection des associations c’est moins usant et fatiguant.


        • Algunet 22 novembre 2014 14:33

          La france, elle n’existe plus si ce n’est que par son armée ou ce qu’il en reste et pas pour longtemps... T tout le reste est sous contrôle et aux ordres de l’Europe et des banques (justice monnaie budget...)


          Quand on est mort on n’a plus mal du tout !

          • jjwaDal jjwaDal 22 novembre 2014 14:34

            En démocratie la minorité (surtout infime) soit convainc la majorité soit subit le souhait du plus grand nombre à moins d’être tentée par la dictature.
            Qu’a donc fait la minorité qui pilote l’économie mondiale sinon convaincre la « majorité » (des 15% toujours) de faire la fiesta sans se soucier des autres ni du lendemain ?
            L’absence d’intentionalité n’implique jamais l’absence de culpabilité dans le carnage et l’orgie qu’aura été le siècle passé.
            L’internet change la donne en donnant accès à des informations gênantes pour le système en place. La seule question est de savoir si la prise de conscience tardive par la majorité des gens de ce que quelques-uns savent déjà sera assez précoce pour parer les coups que nous nous préparons à recevoir.
            Je pense que non. Notre aveuglement collectif me fait penser à l’hubris de la tumeur qui pendant des années a décuplé de taille à plusieurs reprises sans soucis et qui arrivant à la taille de 1cm ne peux concevoir que quelque chose d’inédit se passe si elle décuple à nouveau.
            Vous vous imaginez une cellule cancéreuse (voir la tumeur) se disant « Non dix centimètres pas possible, ou c’est croissance zéro ou on disparaît...). Individuellement comme collectivement nous sommes incapables d’avoir un tel raisonnement vis-à-vis de notre environnement qui est qu’on le veuille ou non, l’organisme que nous parasitons.
            A part un »Wes Jackson« un »Jared Diamond" ,une minorité, personne ne peux imaginer ce qui est devant nous. Allons voir chez les Grecs...


            • joletaxi 22 novembre 2014 18:34

              notre environnement qui est qu’on le veuille ou non, l’organisme que nous parasitons.

              pas plus que les rats, les microbes, les pandas, etc

              toujours la même rengaine, et toujours aussi faux,

              autre chose, selon la doxa en vogue ici, c’est qu’un riche doit nécessairement voler les autres, pour devenir riche, autres qui sinon seraient aussi riches.
              A voir le nombre croissant de riches sur notre planète( oups, la planète que nous squatons), et le nombre croissant de populations qui sortent de la pauvreté, cet argument ne tient pas une seconde

              le riche le doit au fait qu’il a apporté une valeur ajoutée, dont il s’est approprié une partie, mais qui profite à tous.
              Quand Jobs, vend des iphones, il n’y a pas de brigades armées pour vous forcer à les acheter, mais vous à votre niveau, vous allez créer de la valeur pour satisfaire votre envie ou votre besoin d’achat.
              Il n’ a appauvri personne, au contraire, preuve, le nombre de GSM en Afrique.
              Se focaliser sur le riche, pour espérer remédier au problème de la pauvreté est parfaitement idiot.
              Et il en est de même au niveau du pays.Quand une compagnie exploite une ressource dans un autre pays, elle apporte une valeur, car cette ressource n’a de valeur que par une transformation, une utilisation.Bien sur, ce qu’en font les gens sur place, cela va des monarchies pétrolières, jusqu’aux pires détournements.Mais le fait est là, nous ne volons rien, nous pourrions certes payer plus, mais jusqu’à ce jour, nous ne nous lancions que dans des opérations créant de la valeur( depuis que la mouvance donne des leçons, bien sur, nous cramons des masses de pognon, qui ne sont rien d’autre que de la valeur accumulée, à des imbécilités, mais paraît que c’est durable ?)

              Quand on capable de mourir pour rien,on ’est dans le dogmatisme, genre guerre de religion, il ne restera que ruine et misère


            • jjwaDal jjwaDal 22 novembre 2014 20:26

              Joe....

              J’avoue avoir dévissé à la deuxième phrase...
              L’espèce humaine, soit près de 8 milliards de grands mammifères carnivores avec toute notre technostructure aurait donc autant d’impact sur les ressources naturelles qui assurent notre développement que les rats, les bactéries, les pandas...
              Je comprend mieux votre tranquilité d’esprit.
              Donc, avec notre style de vie, que nous soyons 7 millions, 700 millions ou 70 milliards sur Terre aucune incidence notable sur nos chances de poursuivre cette grande boulimie.
              Je suis riche, je n’ai rien « per se » contre eux. Je dis juste que la pression agrégée de notre nombre et de nos besoins finis nécessairement par nous envoyer dans les décors et qu’on commence à les apercevoir.
              Quant à la théorie du « sprinkling down » (des richesses) je ne vous conseille même pas de vous en servir de pecul. On a bien vu en 2008 a quel point le talent de vos amis a profité à l’ensemble de la planète.
              J’imagine sans peine que pour vous la colonisation, c’était pour leur bien, les atteintes à la biodiversité du pipeau, le pic pétrolier une menterie pour attardés, etc...
              Heureux homme...


              • joletaxi 22 novembre 2014 21:28

                Donc, avec notre style de vie

                ben voilà, avec ce style de vie ,on ne peut qu’être coupable non ?

                la planète peut sans problème faire profiter de notre style de vie à 7 milliards d’individus, même 10 milliards, même 20 milliards,
                imaginez une seconde que nous employons la totalité des moyens investis dans nos moyens militaires, à développer le reste du monde, j’ai l’impression que tout le monde pourrait se nourrir, se déplacer, se soigner, se divertir au moins aussi bien que nous aujourd’hui non ?
                Donc les ressources sont là, et ne sont limitées que par notre capacité à les employer intelligemment, ce qui ,je le concède, n’est pas le cas, mais cela n’a rien à voir avec une limitation du fait d’un manque de ressources.
                Vous citez la crise de 2008, mais ne trouvez-vous pas que l’on a fait de grands progrès ?Certes le niveau de vie a souffert, du moins dans certains pays, mais je n’ai pas vu des images telles celles vues en 29, les routes sont toujours bondées tous les WE,il se vend des millions de voitures ,des yachts, des avions, et les stades sont remplis pour le grand spectacle du sport.

                Concernant la colonisation, autre sujet où nous devrions être coupables, je vous suggère de tenter de visionner un reportage fait par un journaliste de la RTB, qui est allé sur le terrain voir ce qu’était devenue l’ex colonie. 50 ans plus tard,édifiant

                Les religions avaient parfaitement compris qu’un bon moyen d’asservissement intellectuel était de culpabiliser les gens, l’écologisme adopte ces vieilles recettes, mises au goût du jour et malheureusement, cela marche, comme quoi, on a pas beaucoup avancé sur ce plan là.
                Et le refus du progrès est évidemment le meilleur moyen pour tenter de s’opposer à cette société.

                Revoyez toutes les prophéties de vos gourous, Malthus, Dumont avec son dernier verre d’eau, et tous les autres Philipulus du genre, ils se sont trompés sur tout, tout le temps, ce qui n’est pas grave en soi, par contre ils ont trompé des tas de gens sincères, et dernièrement, un jeune homme est même mort inutilement pour une cause absconse,utilisée par la clique verte pour avancer son « agenda »

                Le peakpetrolier, mais, cela fait 40 ans que l’on devrait être sans pétrole et l’on est littéralement noyé
                l’atteinte à la biodiversité, je crois que les plus grandes extinctions de notre ère ont eu lieu lors des grandes explorations non ? Vous avez une exemple d’espèce disparue ces 30 dernières années ?
                Comme dirait Ensenbach, qui a fait là dessus un article bien documenté : montrez nous les corps


              • Abou Antoun Abou Antoun 22 novembre 2014 22:00

                Explication de texte svp.
                Que signifie ici 2.0 ????


                • lloreen 22 novembre 2014 23:48

                  Les islandais ont montré la voie en 2010.
                  Mais les français ont visiblement la mémoire courte.

                  Rappel : la révolution islandaise.
                  Elle est indolore pour la population...

                  http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html


                  • lloreen 22 novembre 2014 23:52

                    Les français avaient déjà voté NON au traité de Lisbonne par referendum en 2005.
                    S ’ils devaient revoter le 1er janvier 2015, je pense qu’ il y aurait 83% de NON et 83% de NON au TAFTA.

                    Il faudrait organiser une constituante et faire un referendum pour élaborer une nouvelle constitution.


                    • lloreen 22 novembre 2014 23:56

                      Et il faudrait d’ urgence renvoyer cette caste de malfaiteurs associés appelés politiciens de là d’ où ils sont venus : dans leurs foyers.

                      Il y a des citoyens et une voix par citoyen.

                      Quant aux partis ils doivent être déclarés d’ inutilité publique pour insuffisance de résultats.


                      • lloreen 22 novembre 2014 23:59

                        Il faut aussi selon moi arrêter d’ URGENCE cette comédie politicienne qui n’ a que trop duré et qui n’ en finit pas de faire des dégâts.

                        C ’est de la non-assistance à personnes en danger : crises, conflits, guerres, menaces, racket organisé (impôts) et intimidation.

                        Bref, on est dans l’ antichambre de l’ enfer.
                        L’ Ukraine n’ est pas loin...


                        • jjwaDal jjwaDal 23 novembre 2014 11:02

                          Say it ain’t so Joe

                          « Avec notre style de vie, on ne peut qu’être coupable, non ? » En un mot « oui » mais tout est dans les détails.
                          On pourrait (en accord avec Lester Brown « Plan B ») faire adopter notre niveau de vie à la population humaine actuelle. Je n’ai pas dis « notre mode de vie ». Un ex illustrera à quel point le diable est dans les détails. On peut nourrir un adulte en « squattant » 1500m2/an de terres agricoles (pas de désert). Personnellement j’émarge pas loin de ça et le « Joe » moyen à dix fois ça (15000m2). Pas anodin avec nos effectifs car la différence entre l’humanité actuelle à 1500m2 per capita et la tendancielle c’est 94 millions de km2 (Terres émergées 150 millions et France métro 0,5 millions km2). Comme on ne fait pas l’agriculture en plein désert CQFD pour la biodiversité (et s’il reste 30 rainette et trois cent éléphants oui ce ne sont pas des espèces disparues :/)
                          L’argent consacré au militaire (si ma tante en avait je ne m’étends pas sur le sujet...).
                          « La crise de 2008... ». On est en crise depuis 1973 et tout le reste à l’examen est une longue suite de prise de dopants (bulles diverses) donc post 2008 on est dans un état bien pire (toutes les banques centrales faisant marcher la planche à billets 24/7 ça ne vous gêne pas ?).
                          Vous confondez volonté de faire prendre conscience avec discours culpabilisateur et agenda écolo en coulisse.
                          Un meilleur moyen d’asservissement est encore « le pain et les jeux », il marche à fond et je me vois mal en imputer la cause aux écologistes.
                          Il y a toujours eu un intervalle de prédiction (on connaît pas les stocks exacts) concernant le peakoil et il n’a jamais été centré sur 1974 (il y a 40 ans) et qu’en période de crise mondiale avec tous les exportateurs tentant de faire rentrer des sous et une Arabie saoudite servile faisant le jeu des demandes US , qu’un excédent ponctuel apparaisse ne fait pas une tendance.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès