Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > J’ai même rencontré un maire laïc et républicain

J’ai même rencontré un maire laïc et républicain

Le maire de Draguignan (Var) est soumis au chantage des responsables de l’Association culturelle des musulmans de la Dracénie qui veulent une subvention municipale pour construire une mosquée.

Tous les maires ne sont pas des Martine Aubry ou des Edmond Hervé (par charité d’âme, je ne citerai pas MM Delanoë, Collomb ou Gaudin) qui n’ont de cesse de violer allègrement l’article 2 de la loi de 1905 (tout en se gargarisant du terme de laïcité qu’ils assimilent à une coquetterie nécessaire…) en favorisant toutes les demandes communautaristes, notamment celles venant de « la communauté musulmane » ( Ah bon, la France serait une mosaïque de communautés ?), qu’elles concernent le financement de la construction de mosquées ou la primauté de la loi coutumière sur la loi générale élaborée démocratiquement (horaires « féminins » dans les piscines municipales, subventions à des associations et des établissements scolaires confessionnels, menus spécifiques dans les restaurants scolaires, acceptation du costume discriminatoire féminin dans l’espace public municipal…)

Non, il existe (encore ?) des maires laïcs et républicains qu’il convient d’honorer, fussent-ils représentants de la droite « traditionnelle »… Ainsi le maire de Draguignan dont il faut lire la lettre qu’il a adressée au quotidien Var Matin à propos de la pression qu’exercent sur sa municipalité les musulmans organisés de sa commune exigeant l’aide publique pour construire une mosquée (et ses annexes culturelles – sic !!!)…

Un élu de la République qui se réclame de la stricte application de la loi de 1905, qui considère que la religion n’est pas un service public, qui renvoie l’exercice de la religion à la sphère privée et qui refuse le moindre euro à l’exigence formulée par les représentants locaux de l’islam « modéré  », ça devrait être la règle, c’est devenu l’exception en notre pays aux fondements laïcs approuvés par trois Français sur quatre…

Peu me chaut qu’il soit UMP… Mon seul regret, justement, c’est que je n’ai pas d’autres exemples de même nature procédant d’élus d’autres sensibilités… Le lecteur voudra bien m’en adresser : une campagne sur le thème « Mesdames et Messieurs les maires, respectez et faites respecter la loi de 1905 » pourrait être engagée et une lettre ouverte pourrait être adressée à tous ces élus de la République en ce sens… Si l’on veut vraiment se mobiliser pour défendre le socle laïc de notre République, il y a là un champ d’action à parcourir d’urgence… que ne manqueront pas d’arpenter sans aucun doute les 145 associations à l’origine d’une précédente pétition de défense de la laïcité, qu’elles avaient alors présentée comme un premier (et seul à ce jour) pas (voir www.appel-laique.org).

Qu’on m’entende bien : il n’est pas question d’empêcher une association musulmane créée selon la loi générale d’envisager la construction d’un lieu de culte, si besoin il y a… Ce dernier point, d’ailleurs, devra être bien étudié, tant il y a manipulation de maintes structures islamiques pour amplifier les besoins réels… Il s’agit tout simplement d’éviter toute utilisation du moindre financement public, qu’il soit direct ou indirect… D’ailleurs, n’est-il pas curieux que de (trop) nombreux maires, qui vitupèrent contre les lourdes charges qui incombent aux communes et contre la faiblesse de leurs ressources (ce qui leur sert de justification pour voter de lourds impôts territoriaux) trouvent, comme par miracle, de l’argent pour des subventions et des réalisations illégales ? Etonnant, non… ?

Si cette association musulmane dûment reconnue veut donc construire son lieu de culte, elle achète un terrain adéquat aux documents d’urbanisme de la commune, elle dépose un permis de construire selon les termes de la loi et des règles d’urbanisme, elle présente un plan clair de financement, un cahier des charges précis pour la gestion et l’exploitation du lieu… Bref, elle finance par ses propres moyens la totalité de son projet et s’insère dans les règles nationales et locales en vigueur. Et si des obscurités apparaissent, si – plus tard – des prêches enflammés appellent à la violence, l’Etat a les moyens de contrôle et d’action pour mettre un terme à ce qui serait hors la loi… car ce n’est pas en finançant par l’argent public qu’on se donne de soi-disant moyens « de contrôle » (ce qui serait aussi contraire à la loi de 1905…)

Mais l’exemple de Draguignan est, aussi, révélateur de ce qui apparaît comme la manifestation d’un communautarisme « politicien » qui s’empresserait de « surfer » sur un vote communautariste dans le cas d’une reconnaissance officielle des « diversités » ou de l’octroi du droit de vote aux étrangers… Certes, le « vote communautariste » existe : Lille, Rennes, Lyon, Marseille… en sont de bons exemples, et on voit combien il se révèle dangereux avec le chantage conduit par les musulmans à Draguignan face à une municipalité qui ne veut pas se laisser faire et qui entend respecter la loi générale. Mais les projets d’inscription de la notion de « diversité » dans le préambule de la Constitution que réécrit actuellement une commission présidée par Simone Veil, ou les exigences portées par le Parti socialiste en faveur du vote des étrangers ou de la reconnaissance des langues régionales et minoritaires balisent le terrain dangereux du communautarisme, islamique certes, mais pas seulement… On peut se préparer à des lendemains de souffrances laïques et républicaines, à des lendemains de souffrances tout court.

Que le maire de cette commune du Var soit soutenu par TOUS les défenseurs de la laïcité devrait aller de soi…

Que ce qui se passe en cette cité préfigure ce qui attend notre pays dans les mois à venir, c’est une certitude.

Que le combat doive s’engager contre TOUS ceux, d’où qu’ils viennent et quels qu’ils soient, qui portent atteinte, même « petitement », aux principes fondateurs de la loi de 1905, et à la laïcité institutionnalisée par ce texte historique, c’est une nécessité qui ne met que trop de temps à se concrétiser.

Fait le 20 / 05 / 08
Robert Albarèdes
www.laic.fr

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

201 réactions à cet article    


  • Gazi BORAT 21 mai 2008 12:34

    "Saviez vous que dans certaines villes du nord, des maires (socialistes) recrutaient des gens de confession musulmane pour leur liste electorale en leur promettant un travail à la ville ?"

    • Selon la même source, de hauts responsables UMP auraient de même attiré d’innocentes jeunes femmes de confession musulmane en leur promettant des postes de secrétaire d’état voire même de ministres !

    gAZi bORAt


  • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:44

    @SEB59

    "je parle d’un cas de m’a rapporté verbalement la personne contactée."

    • Et cette personne aurait refusé ? Il y a donc en notre beau pays des chômeurs qui refusent le travail qu’on leur propose ? Mais que fait Nicola Sarkozy ?

    gAZi bORAt


  • Pierre de Vienne Pierre Gangloff 21 mai 2008 12:04

    Quand même curieux que vous ne voyiez dans l’attitude de ce maire Républicain rien d’autre que la stricte application de la loi. Moi j’y vois surtout un clin d’oeil appuyé à son electorat réactionnaire !

    Aurait-il eu la même véhémence dans la presse si il s’était s’agit de la construction d’un collège privé catholique ?

     


    • Gazi BORAT 21 mai 2008 12:12

      "un clin d’oeil appuyé à son electorat réactionnaire"

      Où comment joindre l’utile à l’agréable...

      • On voit ainsi certains élu invoquer la laïcité quand elle les arrange et prendre des positions parmi les plus réactionnaires sur des questions comme l’avortement, en invoquant des principes chrétiens ..

      gAZi bORAt


    • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:28

      @ seb59

      "Les travailleurs n’ont pas de patrie !"

      La notion de "classes sociales" est impossible à intégrer par votre cerveau nationaliste.. Quand bien même il n’y aurait pas d’étrangers en France, vous souffririez qu’il vous encerclent..

      gAZi bORAt

       


    • cza93 cza93 21 mai 2008 14:33

      @ seb59 :

      je ne vois pas où se situe le lien entre insécurité et immigrés / sans-papiers ...

      Vous pourriez développer ?


    • docdory docdory 21 mai 2008 17:24

       @ Pierre Gangloff

      Vous dites n’importe quoi : auriez vous cette même véhémence si ce maire avait été socialiste et non UMP ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 mai 2008 19:05

       Bravo au maire et bravo à l’auteur.

      @ Ganglofff : " même véhémence s’il s’était s’agit de la construction d’un collège privé catholique ?" Je l’espère bien !

      @ Thierry Jacob : si on me parlait des kangourous chaque fois que je parle de quoi que ce soit, je finirais par me lasser de ces bête pourtant bien sympathiques...

       

      PJCA

       

       


    • Gazi BORAT 21 mai 2008 12:06

      @ l’auteur

      Lorsque vous écrivez :

      • "Que le combat doive s’engager contre TOUS ceux, d’où qu’ils viennent et quels qu’ils soient, qui portent atteinte, même « petitement », aux principes fondateurs de la loi de 1905, et à la laïcité institutionnalisée par ce texte historique, c’est une nécessité qui ne met que trop de temps à se concrétiser."

      Vous pensez à un certain président de la république actuellement en exercice ?

      gAZi bORAt


      • Robert Albarèdes Robert Albarèdes 21 mai 2008 13:02

        Erratum : en titre, lire "laïque" (ce qui est différent de "laïc")

        A tous ceux qui s’interrogent sur le concept de laïcité, sa concrétisation politique ( au sens premier du terme), son institutionnalisation, et les différents adversaires auxquels elle doit se confronter aujourd’hui, je conseille la visite du site que j’anime www.laic.fr dont le contenu répondra aux différentes questions que l’on peut se poser...


        • Emile Red Emile Red 21 mai 2008 13:25

          Je ne comprends pas très bien le but de cet article.

          Adresser des louanges à un maire qui respecte, peut-être, la loi, n’a rien de normal, dénoncer un maire qui ne suit pas la législation est bien plus nécessaire.

          D’autre part, je me pose la question, y a-t-il une église à Draguignan ? Et le maire demande t-il un loyer aux utilisateurs ? Demande t-il aussi le remboursement des frais d’entretien engagés dans les batiments publiques utilisés à fins spirituelles et dérivées de quelque confession que ce soit ? Lutte-t-il ouvertement contre le gouvernement qui subventionne l’école privée confessionnelle ?

          Si une seule réponse à ces question est négative, il est fortement concevable de penser que ce maire agit plutôt dans le sens de la xénophobie que dans le sens de la laïcité.


          • 5A3N5D 21 mai 2008 16:35

            @ Seb 69,

            Les eglises chretiennes font partie de notre patrimoine, ne l’oublions pas.

            Non, non, on n’oublie pas : on sait même que ça nous coûte la peau des fesses, surtout dans les petites communes.


          • Emile Red Emile Red 22 mai 2008 09:47

            Les églises ne sont pas plus chrétiennes que shintoïstes, chacun a le droit d’y voir ce qu’il veut puisque chacun participe à son entretien. Ce ne sont que des monuments.


          • Lapa Lapa 21 mai 2008 13:27

            vous confondez tout.

            la religion est du domaine de la sphère privée, oui, mais en quoi cela interdit à la mairie d’aider à la construction (ou entretien) d’un lieu de culte ?

            les municipalités donnent bien des subventions pour des clubs de foot ou autres, la pratique sportive est aussi du domaine de la sphère privée que je sache.

            Vous ne pourrez pas renier le sentiment religieux qu’ont la plupart des êtres humains ; c’est à prendre au minimum avec autant de considération que l’envie de faire du sport ou que sais-je moi, l’envie de pratiquer un loisir (c’est aussi de la sphère privée)

            Vous préférez peut être que la mosquée soit construite sur des fonds saoudiens ou islamistes radicaux ?

             

            la différence entre interdire la piscine aux hommes à certaines heures, et autres dérives et subventionner un lieu de culte qui tient à coeur pour la vie d’une partie de la population de la ville c’est que dans le premier cas c’est effectivement du communautarisme qu’il faut combattre ardemment, là où pour le second il s’agit juste de particper aux aspirations de citoyens qui , a priori, ne gènent personne nan ?

             

            bref autant je suis d’accord sur le devoir de respecter la loi générale et républicaine, autant je trouve certaines tirades proche du "fanatisme laïc" (on dit généralement laîc pour ne pas dire athée voir ostensiblement anticlérical ) qui ne veut pas accepter que la religion est pour beaucoup de personne aussi important, voire plus qu’un match de foot... et qu’il faut l’accepter dans la politique de la ville, cela évidemment c’est possible sans pour autant succomber aux sirènes communautaires dont malheureusement les exemples abondent pour des élus de droite comme de gauche...


            • Emile Red Emile Red 21 mai 2008 13:43

              L’état et le collectivités publiques n’ont pas vocation à financer quoi que ce soit de cultuelle, c’est la loi, enfin c’était.

              Aucun rapport avec le sport ou le culturel qui utilisent un champs publique et où il n’y a pas de notion de sphère privée c’est votre perception qui n’est pas celle de la nation.

              Quant à dire que la plupart des êtres humains ont sentiments religieux, vous prèchez pour votre paroisse mais n’amenez aucun élément objectif, et démontrez par là même pourquoi le religieux doit rester privé.


            • Lapa Lapa 21 mai 2008 18:51

              "Quant à dire que la plupart des êtres humains ont sentiments religieux, vous prèchez pour votre paroisse mais n’amenez aucun élément objectif, et démontrez par là même pourquoi le religieux doit rester privé."

               

              La religion est une pratique substitutive de l’Homme, je ne vois pas pourquoi la municipalité subventionnerait une salle pour les amateurs de tango ou de rap, et pas un lieu de culte. Vous avez l’esprit très obtus et finalement peu ouvert au dialogue. Vous avez vos propres dogmes , bouffi de certitudes à l’athéisme daté.

               

              C’est pour vous :

               

              "La lecture de Marx, de Nietzsche, de Freud, de Sartre nous invite à penser à l’effacement du religieux. Mais il n’est pas moins évident que ces analyses destructrices n’ont pas entraîné, comme on a cru jadis qu’elles le feraient, la disparition de la religion, et que celle-ci reste d’une étonnante vitalité : même dans les pays les plus développés et les plus sceptiques, où elle a connu une crise indiscutable, qui l’a fortement marginalisée, son rôle a été redéfini (s’intégrant sans trop de heurts dans un cadre politico-philosophique fondamentalement laïque) plus qu’il n’a disparu. Et c’est en fait l’athéisme radical qui paraît aujourd’hui daté, et qui a cessé d’apparaître comme une position intellectuelle avancée : l’influence notamment de l’anthropologie, qui montre dans le fait religieux une des formes les plus universelles de la culture, a souvent conduit à sa relégitimation intellectuelle même par ceux qui se déclarent personnellement incroyants."

               

              vous pouvez revoir vos cours de philo concernant l’Homme et la Religion.

               

               


            • Emile Red Emile Red 22 mai 2008 09:57

              Cher Lapa,

              Vous oubliez un détail dans votre pseudo démonstration : la provenance de votre ditirambe.

              Si je semble peu ouvert à la discussion, je m’appuie sur la nature de notre constitution, et je ne vois en rien le dogme dans la défense de ce qui régit notre société, par contre si je suis bouffi de certitude, je vous trouve bien péremptoire, vous montrez, vous, la nature du dogme spirituel qui ne tolère ni critique ni remise en cause. Oui l’athéïsme existe et heureusement, il contrebalance les excés constants des religions et l’influence néfaste qu’elles ont sur la cohésion sociale.


            • kolymine 25 mai 2008 22:25

              plutot que de nous dire pkoi on devrait subventionner des ... conneries ... , on devrait plutot se rapeller qu’on devrait faire payer au vatican un loyer pour les eglise, ou les reconvertir en MJC.

               


            • Emile Red Emile Red 21 mai 2008 13:35

              Dois-je vous répondre, vous le chantre du communautarisme sectaire, raciste et sexiste.


            • Emile Red Emile Red 21 mai 2008 13:50

              L’état n’a à financer ni mosquée, ni église, ni synagogue, ni temple.

              Pourquoi revenir sans cesse là dessus, Jacob, Israël finance-t-elle les mosquées en terre judaïque ? Et les synagogues ?


            • ouallonsnous 1er juin 2008 22:18

              "Pourquoi aider à construire des mosquées" , parce que des milliers de synagogue-blockaus ont été subventionnées et construite à partir de fonds publiques en toute opacité.

              La conséquence en es un prosélytisme effréné des intégristes juifs, une violation de plus de la loi de 1905 à l’encontre de laquelle ce gouvernement de vendus se garde bien de réagir.


            • Emile Red Emile Red 21 mai 2008 14:01

              On y croit tous, surtout moi qui ai un petit vécu là bas.


            • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:02

              @ Thierry Jacob

              Vous êtes islamophobe.. comme d’autres sont antisémites, négrophobes ou racistes...

              Comme dans ce passage du film "La vie est belle" où Roberto Benigni, surpris devant un écriteau "interdit aux juifs et aux chiens" explique que c’est en fait tout à fait normal.. et que d’autres commerçants affichent des "interdit aux irlandais et aux kangourous".

              Ce qui vous anime n’est pas un combat pour la laïcité, mais l’exportation d’un conflit nationaliste/raciste du Proche Orient dans le contexte français.

              Tout ceci dans la plus pure symétrie avec les radicaux du bord que vous haïssez et dont vous partagez la même logique.

              gAZi bORAt


            • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:18

              @ Thierry Jacob

              Avant 1964, les Etats Unis se considéraient à eux seuls comme le monde libre... Monde Libre : à condition de ne pas être noir ! La France de même comme la "Patrie des droits de l’Homme" : à condition alors de ne pas relever du "Code de l’Indigénat.

              Ces attitudes sont semblables au déni, phénomène bien connu des psychologues.

              A moins que la Démocratie soit un concept associable à la torture légalisée et au régime d’apartheid.

              gAZi bORAt


            • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:56

              Les "Merveilles de l’Islam ?"

              MMMmmmmhhh !

              gAZi bORAt


            • abelard 21 mai 2008 19:51

               

              Israël ?

              Un état qui se définit comme état juif et ne reconnais comme citoyens à part entière que les Juifs est donc un état laïque ?

              Eh beh... C’est assez suprenant comme conception !

              Quant à la laïcité en terre d’Islam... As tu déjà entendu parler de la Turquie ? Alors, c’est à qui d’aller se raser ?

              Allez-va, t’es un peu neuneu mais on t’aime bien Thierry. Tu es sans doute plus islamophobe que je suis connardophobe.

               


            • Emile Red Emile Red 22 mai 2008 10:03

              Pas seulement la Turquie, mais la dictature Irakienne était laïque, la Syrie l’est toujours. 


            • ouallonsnous 1er juin 2008 22:21

              Sans blague ?


            • Bulgroz 21 mai 2008 13:56

               

              L’Islam met en danger la laïcité, c’est l’Islam. C’est comme cela qu’il faut comprendre les diverses interventions de notre Président sur le sujet. Le message n’est pas destiné aux laïcs (il ne veut pas toucher à la loi de 1905, clairement), il s’adresse aux extrémistes.

              Voir à ce propos, le message laissé par zem zem sur le site le Matin.dz d’Algérie sur un fil consacré à ce pasteur américain sommé de quitter le pays, à ce prêtre catholique condamné, et sur le fait que l’hebdomadaire Express a été saisi par les autorités pour un dossier intitulé "Ces Français qui ont sauvé des juifs".

              Mais lisez zem zem.

              Posté par zem zem, 16 Février, 2008 08:40:25

              • Toute l’hypocrisie de certains Algériens et certains musulmans est là : Ils sont allergiques à d’autres religions dans leur pays, mais dès qu’ils sont à l’étranger, sur une terre chrétienne ou autre, ils ne cessent d’exiger leur droit de vivre leur religion pleinement. Ils revendiquent des salles de prière dans les écoles, ils demandent à être libérer tôt du travail pendant le ramadhan, ils (les hommes) exigent que leurs femmes soient soignées par des médecins femmes, ils font tout pour faire accepter le port du voile, ils ouvrent des mosquées où ils font du prosélytisme à longuer de prêches, bref, ils profitent des libertés individuelles sacrées en Occident pour assurer leurs pratiques cultuelles avec de surcroît un regain de religiosité et de repli identitaire.

              • Pendant ce temps, en Algérie, des Chrétiens sont diabolisés, lynchés par un pouvoir et une pressee incultes, alors que la Constitution du pays garantit la liberté de culte. On continue, au pays de Saint Augustain, le père des Confessions, de casser du chrétien ! Comme Aicha Ammarice, je pense aussi que le problème réside à la fois dans l’Islam et les musulmans. Il faut avoir le sourage de le dire et d’en débattre : Cette religion a grandement besoin d’être réformée, car elle repose sur une dangereuse dualité : si tu n’es pas musulman, tu es voué à l’enfer et tu es potentiellement un ennemi.

              • Il y a un verset coranique qui dit approximativement ceci : « celui qui embrasse une autre religion que l’Islam, sera parmi les perdants le jour du Jugement dernier ». Avouez que c’est dangereux pour une religion qui prêche par ailleurs la tolérance. Bien sûr, ce qui est aussi frappant dans tout ça, c’est l’hypocrisie des musulmans qui acceptent de vivre aux pays des chrétiens, considérés comme impies et koufars, tout en voulant imposer leur diktat. Il est curieux de constater que les plus grands problèmes d’intégration ches les immigrants en Occident se retrouvent chez la communauté musulmane.

              • D’aucuns diront que les musulmans sont stigmatisés et victimes de préjugés, mais force est de constater que le problème, le vrai, est ailleurs : il est dans leur incapacité à accepter les autres comme ils sont et dans leur obsession à vouloir tout imposer aux autres, surtout leur religion.

              http://www.lematindz.net/news/chretiens-dalgerie-leglise-protestante-dalgerie-denonce-au-quai-.html

              • Emile Red Emile Red 21 mai 2008 13:59

                Ce que j’aime avec vous Bulgroz ce sont vos liens si objectifs.


              • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:10

                @ Bulgroz

                Où l’on voit confondue allègrement laïcité et islamophobie !

                Et au fait, qu’en est-il des fonctionnaires de la mosquée de Paris qui sauvèrent en 1942 des Israelites du quartier de la Roquette en leur confectionnant des faux papiers ottomans (La Turquie était pays neutres et ses ressortissants intouchables) ? Pourquoi ne figurent-ils pas sur la liste des Justes ?

                Le fait est cité in :

                • Le Bosphore à la Roquette, d’Esther Benbassa (L’Harmattan).

                Le fait sort peut-être des lieux communs racistes régulièrement débités sur ces fils et qui voient, tels carpes et lapins, s’associer ultranationalistes israeliens et lepenistes avérés dans la haine de l’ennemi commun.

                gAZi bORAt


              • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:20

                @ SEB59

                "Qu’attendons nous pour faire la meme chose ?"

                • Ca c’est un appel au pogrome.. où je ne m’y connais pas !

                gAZi bORAt


              • Bulgroz 21 mai 2008 14:30

                L’ouverture aux immigrés provenant des pays arabo-musulmans s’est faite comme ça, en toute discrétion sans que nous nous en rendions compte,sans que cela soit un débat de société, sans qu’on donne des chiffres et avant que la réislamisation de ces populations ne se soit engagé. Ce processus, les musulmans installés en France l’ont connu et il ne fait que progresser par l’apport constant de nouveaux immigrés.

                Beaucoup d’immigrés de cette religion refusent l’intégration, les musulmans revendiquent une place de plus en plus grande pour leur culture politico-religieuse et veulent imposer les règles de celle-ci à l’ensemble de la société.

                En effet, un musulman ne peut vivre pleinement sa foi que dans une société musulmane.
                Il ne peut pas manger n’importe quelle nourriture, il doit prier 5 fois par jour, il doit respecter les fêtes musulmanes, il ne doit pas fréquenter de femmes ni même les voir, idem en matière de santé, etc.

                D’où le refus de la mixité, la demande récurrente de l’introduction de la viande halal dans les écoles, le refus de certains élèves de chanter ou de dessiner des personnages, la revendication de pouvoir porter le voile dans les lieux publics y compris dans les établissements scolaires, la revendication d’heures de pose dans les entreprises afin de pouvoir prier, la revendication de ne pas avoir d’examens ou de contrôles pour les élèves le jour de leurs fêtes, etc..

                Nous voyons donc que la présence d’une communauté musulmane de plus en plus importante, entraînera automatiquement de plus en plus de pressions, afin que la société française évolue vers une société en accord avec les préceptes coraniques.

                Tout ceci s’organise logiquement par le développement de territoires que l’Etat ne contrôle plus, de la remise en cause des valeurs républicaines comme la laïcité, la mixité, etc.

                Le terrorisme intellectuel est l’arme la plus utilisée (et l’école est une cible privilégiée), dans le conflit que connaît la France.. il prend la forme du politiquement correct, d’accusations de racisme parfaitement infondées, de la volonté de culpabiliser la France pour son passé colonial, etc..

                Les réactions de Gazi Borat, Morice et autres faux nez islamistes et tant d’autres sont à ce titre, exemplaires : interdiction d’en parler sous peine d’être insulté : « nazi, bas du front, raciste, xénophobe  » pour clôre et prohiber toute discussion.

                Si des musulmans représentent 25-30% de la population, en 2025, la France atteindrait un seuil de non-retour et si les prévisions démographiques se réalisent, les musulmans devraient à un moment donné prendre obligatoirement, le contrôle politique de la France.

                En effet, l’accroissement du nombre de musulmans en France s’accompagnera automatiquement d’une prise de conscience de leur poids politique et d’une volonté de détenir les instances représentatives du pays, et cette conscience a pris naissance lors des manifestations de 2004 contre la loi sur les signes religieux à l’école, lorsque des femmes voilées brandissaient leurs cartes d’électrices.
                 

                La loi de 1905 ne peut rien contre tout ça.

                 


              • Bulgroz 21 mai 2008 14:35

                Enquète de la TV Allemande dans un quartier de Bruxelles déja dirigé par l’islam.

                Sur le marché, les blancs ne sont pas désirés et invités à dégager.

                http://www.youtube.com/watch?v=VYDuSptRR00&feature=related

                 


              • Gazi BORAT 21 mai 2008 14:37

                @ BULGROX

                "L’ouverture aux immigrés provenant des pays arabo-musulmans s’est faite comme ça, en toute discrétion"

                • Vous venez seulement de vous apercevoir qu’il y a des Musulmans en France, c’est bien cela ? Malgré cent trente ans de colonisation de l’Algérie, la présence d’un épicier algérien en bas de chez vous, le phénomène ne vient qu’aujourd’hui de vous sauter aux yeux.
                • C’est ainsi, depuis la fin des persécutions des Protestants, l’égalité accordée par Napoléon aux Juifs et les mouvements de population dus à la colonisation, la France est un pays multiconfessionnel !

                gAZi bORat


              • gaiaol 21 mai 2008 14:55

                encore un message de celui qui a bien profité des pays arabes avant de venir hurler sa haine contre l’immigration en france...

                ne serait ce que sur les cantines scolaires, les menus variés existent depuis la dernière guerre. et étaient faits pour les enfants qui ne mangeaient que casher ou les cathos le vendredi... pourquoi se réveiller dès qu’il s’agit des respecter les enfants d’autres croyances dans un pays justement laic fait pour respecter les croyances de chacun ? de plus lorsque il s’agit d’enfants, qu’il n’y ait pas de différence entre eux, ne peut être qu’un signe positif.


                en meem temps quand je lis qui brame à chaque fois sur les meems sujets, en boucle et sur tous les articles...je me dis que ses arguments extrémistes sont toujours bien faiblards et qu’il n’a toujours rien compris à l’esprit de la démocratie qu’il croit défendre mais qu’il éclabousse chaque jour un peu plus. non mais quel crétin !


              • gaiaol 21 mai 2008 15:22

                bulgroz : La fécondité moyenne des femmes vivant en France s’établit à 1,94 enfant par femme en 2005, celle des Algériennes de 4,4 enfants par femme, et à la 2ème génération à 3,5 enfants par femme, celle des Marocaines à 5,8 enfants par femme puis à 3,5 pour la 2ème génération, celle des Tunisiennes à 5,1 et à 4,2 à la 2ème génération.
                c) Déjà aujourd’hui, la France parvient à 1,94 enfant par femme, grâce à la fécondité des femmes issues de l’immigration

                 

                indices 2007 :

                en tunisie le taux de fécondité est de 2,01 ; au maroc : 2,4 ; en algérie, 2,3. pratiquement le meem que le chiffre officiel en france. et il parait que l’influence de la diaspora maghrébine en europe y est pour quelque chose... alors vos chiffres m’étonnent... encore de la désinformation ? je crois que comme souvent vous nagez en plein fantasme. sur cette question comme sur tant d’autres...

                http://reseaudurandal.hautetfort.com/archive/2008/01/23/societe-fecondite-natalite-francaise-en-2007-la-desinformat.html

                 

                http://www.ac-strasbourg.fr/sections/enseignements/secondaire/pedagogie

                 

                 


              • gloagf 21 mai 2008 16:21

                @gaiol

                "encore un message de celui qui a bien profité des pays arabes avant de venir hurler sa haine contre l’immigration en france..."

                Et moi j’ai 23 ans et je n’ai pas profité de la colonisation. Aussi, j’aimerai que cet argument foireux arrête de me bassiner à longueur de temps. Les gens qui en ont profité sont à la retraite (je ne considère pas que ceux de moins de 20 ans en aient profité avec le service militaire et les appelés...), et je ne vois pas pourquoi je devrais payer pour les erreurs de mes aînés : si on commence comme ça, on ne s’en sort plus, il faut remonter encore et encore dans le temps pour faire payer de plus en plus d’erreurs (et quelle civilisation n’en a pas commise ?). Non, arrêtons ça et regardons l’avenir avec de préférence le plus d’optimisme possible.

                @ Gazi Borat

                Pour ma part je supporte l’action de ce maire (quelles que soient ses raisons), car il a fait respecter la loi Française (bonne ou mauvaise) : je ne veux pas donner un centime pour quelque religion que ce soit ! Et la loi est avec moi. Aussi, marre de se faire traiter de fashiste, rasciste et tout le tsoin tsoin dès lors qu’on exprime une telle opinon. Je le prends à la rigolade, mais ce genre de discours radicalise d’autres personnes, ce qui extrêmise la France des deux côtés, et pousse à l’affrontement. Respecter les avis d’autrui même si ceux ne sont pas les votres. Si une personne se montre ignoble dans sa pensée, ne lui répondez pas, ignorer-la, méprisez-la, mais ne vous prêtez pas à son jeux en l’insultant. Nous sommes tous de grandes personnes, et nous pouvons réaliser un dialogue sans insulte.

                Merci de votre compréhension

                gloagf

                 


              • gaiaol 21 mai 2008 17:05

                 gloagf, j’ai nommé la personne à qui je m’adressais et personne ne vous demande de payer pour que ce soit. par contre qui se sent morveux se mouche...


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 mai 2008 19:17

                Il est aberrant et dangereux de faciliter l’immigration d’une minorité qui veut se définir par un refus des valeurs de la majorité. Je trouve dommage qu’il soit considéré inconvenant de le dire. 

                 

                http://nouvellesociété.org/5170.html

                 

                Pierre JC Allard 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès