Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « J’appelle cela la charia… »

« J’appelle cela la charia… »

La prise de position sans nuance du patron d’Ouest-France F. R. Hutin (« Mariage homosexuel ?  » 13/01/13) est des plus surprenantes. Contrairement à son habitude, ce démocrate- chrétien ne donne guère dans la modération. Dans un pays qui a eu un président qui, en cours de mandat, divorce pour la 2e fois et se remarie, pays qui vient d’en choisir un autre « concubin notoire » comme on disait autrefois (et récidiviste puisqu’il a eu quatre enfants avec une concubine précédente) affirmer que « le mariage structure fondamentalement la société  » est pour le moins osé.

Prétendre avec un Rabbin, fut-il Grand que le mariage « c’est l’institution d’une famille, c’est-à-dire qui crée une relation de filiation directe entre ses membres  » relève de l’idéologie hors sol, totalement coupée de la réalité de la société. Prétendre que « le mariage structure fondamentalement la société dans son présent, son passé, son avenir  » c’est énoncer des contre-vérités historique et sociologique et une improbable prévision sur l’avenir. Et si le mariage est « un des fondements de notre société », notre base est bien fragile. Toutes ces péremptoires affirmations ont dû avoir cours au moment de la réinstauration du divorce en 1884.

Sans remonter à Sparte, dans le passé ou faire appel aux ethnologues pour décrire des configurations « familiales  » diverses, il faut d’abord rappeler à l’église catholique que l’invention du sacrement du mariage est tardive (1215). La seule mention d’un mariage dans les évangiles est un miracle (à faire bondir les viticulteurs), l’eau changée en vin aux noces de Cana. Sans parler des rois, princes et seigneurs, le mariage fut longtemps une opération patrimoniale, pour ceux qui avaient du bien. Quant à l’enfant, fruit bénit du mariage chrétien, dans les nobles familles du Grand siècle, il était confié à des nourrices lointaines (cf E. Badinter). Dans les grandes familles bourgeoises du XIXe et de la 1ère moitié du XXe, les bonnes prirent le relai et les enfants, vers 10-11 ans, débarrassaient le plancher familial pour des pensions qui ne les libéraient qu’aux vacances (voir l’excellent film « Les femmes du sixième étage »). Donc l’idyllique représentation d’une famille toute tournée vers le bien de l’enfant est quelque peu controuvée. Quant aux classes populaires, relisez Zola et songez à l’opprobre qui s’abattait sur les filles-mères et les enfants dits « naturels ».

Pour le présent, plus de la moitié des naissances ont lieu hors mariage. Pour cent mariages il y a cinquante divorces. Familles dé et re-composées se multiplient. Un quart des enfants est élevé dans des familles monoparentales. Ne parlons pas, s’agissant de « filiation » des naissances sous X, ni de la procréation médicalement assistée où, à la limite, un enfant peut naître de deux gamètes anonymes ! Voilà qui peut « brouiller la chaîne des générations » chère à Gilles Bernheim, le Grand Rabbin.

Le futur immédiat, après la manif de la crispation réactionnaire, verra s’instaurer « un droit nouveau pour les uns, les homosexuels, sans en retirer aucun aux autres », comme dit Franck Riester, député UMP. L’enfant est assez impudemment mis en avant par les contempteurs de cette avancée. « Il y a de 30 000 à 40 000 enfants élevés dans des familles homoparentales. Ces enfants sont-ils malheureux, maltraités ou dépravés ? Non. Dont acte. » écrivent, dans une tribune du Monde (08/01/13), J-P Mignard et B. Stéphan, co-directeurs de Témoignage Chrétien. Et le mariage pour tous peut permettre de traiter du problème de parentalité qui se pose aussi dans les couples hétérosexuels. Droits du beau-père ou de la belle-mère dans les familles recomposées ne sont pas éloignés de ceux de la compagne qui a co-élevé l’enfant de son amie.

L’union sacrée des religions qui jouent les expertes en anthropologie en faisant d’une approche scientifique une « vérité » normative, n’empêche pas le constat que le mariage homosexuel n’a provoqué aucun cataclysme dans les pays où il existe. Divorce, contraception, IVG, PACS… comme d’habitude l’église catholique essaye de bloquer une évolution sociétale. Une fois encore, « en se prononçant contre le mariage pour tous, l’Eglise veut imposer la loi religieuse sur la loi civile » constate J. P. Cluzel, proche d’A. Juppé (Le Monde 12/01/13 supplément culture & idées). Il ajoute « J’appelle cela la charia…  »


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (92 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • petrol 15 janvier 2013 09:25

    Et allez encore un qui tente de justifier la déviation de la société, quand on doit justifier c’est qu’il y a un problème.
    Toujours la même histoire, les anti réforme du mariage sont des conservateurs religieux et rétrogrades. N’empêche que l’hétérosexualité a fait ses preuves, même les hommes préhistoriques.
    Il faut aussi arrêter de penser que hétéro signifie alcoolique, violent etc...


    • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 15 janvier 2013 09:44

      Tiens un « homme de Cromagnon » expert en sexualité des hommes pré-historiques. Qui vous dit qu’il n’y avait pas des bougres à l’époque ?

      On connaît les « déviations routières », mais celles de la société sont mystérieuses ? Le divorce ? la contraception ? l’IVG ? des « déviations » ou des déviances ?

      En quoi des droits nouveaux accordés aux homosexuels nuiraient à ceux des hétéros ? L’AMP empêche-t-elle l’immense majorité des « papas et mamans » de continuer de coïter pour faire des enfants... ou pas ?


    • petrol 15 janvier 2013 10:14

      Merci de ne pas m’insulter, je ne suis pas un cro-magnon, je montre simplement en citant la préhistoire que sans le sexe male et femelle, vous entre autres ne seriez pas là pour m’insulter.
      Cette loi enlèvera le droit au hétéro d’être reconnu comme père et mère, ils ne seront plus que des parents.
      Qu’en sera t’il pour l’enfant élevé dans une famille homo, mais qui malheureusement sera confié à une famille d’accueil , devra t’elle être homo ou hétéro ? Si hétéro, double peine, séparation des ses parents, famille d’accueil qui sera différente de sa famille d’origine.
      Vu l’impossibilité des rapports homos à enfanter , il faudra adopter l’enfant du conjoint, cela revient à fabriquer des enfants adoptables.
      Cette nouvelle loi va permettre de considérer en cas de séparation, la vie d’un enfant avec un parent unique comme une famille ou permettre l’interchangeabilité entre des nouveaux parents. C’est l’entrée de l’État dans la vie de la famille qui est en jeu.La maman ou le papa n’ayant plus d’importance puisque tout le monde peut être papa ou maman, même et surtout les instances d’État.


    • cogno4 15 janvier 2013 10:29

      Mouarf : préhistoire, animal.... les animaux se branlent de vos moeurs, et il y a fort à parier que l’homo préhistorique faisait de même... d’ailleurs que dire des Grecs de l’Antiquité ?

      Mon pauvre petrol, vous êtes nul, simplement parce que vous mélangez tout.
      Soit on est des animaux, et on baise pour se reproduire.
      Soit on est des êtres évolués et on baise surtout pour le plaisir.
      Pour vous, la première cause est la seule valable.... sauf que vous niez alors la réalité, car il y a bien longtemps qu’on a inventé l’érotisme, le kamasutra, etc.
      La bête reproductrice que vous êtes ignore donc tout cela, vous n’êtes donc qu’un vulgaire animal frustré ?

      Enfin vous parlez de déviation de la société, mais saviez que l’homosexualité n’est pas récente ?
      L’évolution que j’en vois, c’est que les gens se cachent moins, c’est peut être ça qui vous troue le cul, ces dégénérés mentaux ne se cachent plus !

      Moi je m’en fous, je suis pas pd, ils font ce qu’ils veulent, mais vous et votre clique, vous êtes une bande de connard qui prétends imposer son point de vue à d’autre.... je n’ai qu’une chose à vous dire : allez vous faire foutre !

      Sinon que pensez vous des bonobos ?


    • cogno4 15 janvier 2013 10:32

      C’est l’entrée de l’État dans la vie de la famille qui est en jeu

      Rien du tout tocard, menteur, escroc, malhonnête, c’est le retour de la religion et de ses dogmes dans la vie de l’état qui est en jeu !
      Expliques moi donc en quoi un mariage quelconque va « entrer dans ta vie de famille » ?

      C’est facile de débiter des conneries, c’est plus dur de s’expliquer après hein ?


    • petrol 15 janvier 2013 10:51

      Bein les fondamentalistes de la laïcité, cette religion pas du tout tolérante, l’église tolère la religion laïque, les laïques exècrent l’église ...
      Il se trouve que je ne suis pas catholique, pas la peine de m’insulter, j’insulte personne que je sache.
      Il ne faut pas confondre « baise » pour procréer et « baise » pour baiser. Je rejette le discours catho disant que faire l’amour ça n’est que pour procréer, c’est renier le droit de l’être humain. Et je crois que jamais dans la bible il a été dit que faire l’amour ne servait qu’a cela, je suis pas spécialiste, si quelqu’un peut me contredire.
      Enfin comme beaucoup, j’ai des amis homos, et ils sont contre la modification du mariage, j’y peut rien, j’ai peut être mal choisit mes amis, ils auraient dû être pour, zut j’ai pas eu de chance.
      L’homosexualité n’est pas récente, elle a toujours existé, mais elle a jamais procréé.


    • Yvance77 15 janvier 2013 11:14

      Salut,

      Aucun intérêt de remonter si loin dans le temps, ou au Grecs et que sais-je encore. La vérité la plus bête est qu’à ce jour avec les évolutions de notre société... la majorité est tout simplement contre. La logique voudrait que l’on attende et lorsque les moeurs auront évolué on pourra encore en débattre et si le oui devait l’emporter et bien « à la grace de Dieu »

      Toujours est-il que pour le moment ce n’est pas le cas ! C’est idiot pour les tenants du oui mais ils doivent s’incliner !

      Je suis opposé à ce que Patrick et Jérôme puisse avoir un enfant, qu’ils ne pourront concevoir, l’idéal restant que le fiston soit issue d’une cellule hétérosexuelle, même imparfaite. La protection psychologique de l’enfant touche cette limite à ne pas dépasser.

      Cela fait de moi certainement un retardé, un conservateur un crétin sous-évolué... et bien j’assume et vis très bien avec mes tares.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 janvier 2013 14:21

      Merci de ne pas m’insulter, je ne suis pas un cro-magnon


      Vrai, un cro-magnon est plus intelligent.

    • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 janvier 2013 14:26

      l’église tolère la religion laïque


      L’ Eglise ne tolère rien du tout. Elle ne s’est toujours pas remise des lois de 1905 qui l’ont renvoyée devant leurs autels et elle n’a de cesse d’essayer de reprendre pied dans la société civile.

      Son intrusion injustifiable dans le débat civil en est la preuve : les curés n’ont pas à se mêler de la société civile, comme la société civile ne se mêle pas des intrigues de presbytères ou du contenu de la Bible.


    • oui ras le bon des CHOUANS...

      OUI RaS LE BOL D EELV qui est contre en étant pour.

      le peuple en a marre du clivage chouans« / bobos écolos...
      RAS LE BOL DE CET ENFUMAGE.............

      pendant ce temps on oublie LE CHOMAGE....LES PETITES RETRAITES....L EXPLOITATION DE SALARIES au profit des ACTIONNAIRES demis salaires pour DOUBLE LOYER (voir paris)

      A TOUS CES LOBBYISTES ELUS NOUS DISONS QU IL EST TEMPS DE SORTIR LES BAIONETTES POUR OCCUPPER L ASSEMBLEE NATIONALE aucun ouvrier élu ni employé ni agent de maitrise seulement des »fumistes" trop payés.ou de vieilles badernes genre santini...gaudin...lang qui dorment pendant les séances..
      CE NE SONT PLUS NOS REPRESENTANTS MAIS LES REPRESENTANTS DES FRIQUES........retraite des elus OBLIGATOIRE A 65 ANS.....


    • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:21

      Outre qu’« homme de Cromagon » n’est pas une insulte, faut-il vous rappeler que c’est vous qui, en expert, venez nous parler de la sexualité des hommes préhistoriques ?


    • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:23

      @TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE sante social (c’est tout ?)
      Le rapport direct entre ce commentaire et l’article m’a un peu échappé...


    • JL JL 15 janvier 2013 09:34

      Je suis désolé J-F Launay,

      votre article est décousu. J’ai peiné pour comprendre où vous vouliez en venir.

      Comme je n’ai pas envie de commenter ce qui l’a cent fois été, je me permettrai de lire l’excellent article de Geneste paru ce jour : ’Bienvenue à Gataca’ et de recycler ce que j’ai posté ailleurs sur ce sujet. :

      e crois que cette affaire est une arnaque démocratique, une mystification. J’explique :

      « Je suis le chef, et on m’accuse de deux choses : d’être mou ; de cumuler tous les pouvoirs. »

      Ce mariage gay est un bon moyen pour : 1, me montrer ferme ; 2, mécontenter les Français contre l’équipe en place, afin qu’aux prochaines élections mineures, la donne change.

      On était l’opposition, On tenait les régions ; maintenant On est au pouvoir, On va donner les régions à nos meilleurs ennemis politiques. Ainsi, On pourra continuer le même petit jeu qu’avant, toutes choses inversement égales par ailleurs. Notamment, faire payer encore et toujours, plus, les régions dont les dirigeants actuels, Nos amis pourraient bien finir par râler. Qu’On y mette des UMP, On leur fera ce qu’ils Nous ont fait, et les gens des régions râleront contre l’UMP.

      On ne change pas une tactique qui gagne. Et les Français qui n’y verront que du feu, croiront encore et toujours en la démocratie.

      Je pense que les médias ont mis le paquet sur la ringardisation à droite et catho des opposants, parce que s’ils ne l’avaient pas fait, ce n’est pas 500 000 personnes qu’il y aurait eu, mais une manifestation monstre. Aujourd’hui les médias pérorent et disent exactement ça : ce n’est pas la rue qui décide. Non, en effet ! Parce que même la rue est instrumentalisée par le pouvoir.

      ps. « Laïque fondamentaliste » ? Est-ce à dire aussi : adepte de la novlangue ?


      • Irina leroyer Irina leroyer 16 janvier 2013 00:29

        exact JL !


      • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:26

        Vous ne voulez pas commenter... alors allez ailleurs au lieu de nous réciter vos resucées !


      • eugene eugene 15 janvier 2013 09:39

        Qualifier Régis Hutin de personnalité modérée ne manque pas de sel.
        Ces articles, en tête d’affiche de ouest france ne font pas dans la dentelle de Quimper et en révulse plus d’un.
        Pour le reste, manipulation pour une autre, le votre ne fait pas non plus dans la dentelle de Quimperlé. Photos à l’appui, on comprend que les opposants ne seraient que des ringards, des vieux, des cathos pur jus.

        En dehors du fond, la forme est insupportable.
         Gardez vos vérités historiques approximatives, et déroulées à l’emporte pièces. Vous n’impressionnerez que les gogos.
        Convoquer au garde à vous les bonnes d’enfants des siècles passés, ( La Badinter n’est pas loin, avec son concept niant l’amour maternelle, elle qui n’a jamais eu d’enfants....) pour montre que tout est relatif, et que l’enfant s’adapte à tout ( on le sait et même au pire....) ressemble à une démarche militaire, où en quelques coups de clairon bien sonnés, on est prié d’avaler les grosses couleuvres.
        « Il y a de 30 000 à 40 000 enfants élevés dans des familles homoparentales. Ces enfants sont-ils malheureux, maltraités ou dépravés ? Non. Dont acte.
        Risible....Même face à des parents sadiques, un enfant les défendra, et niera la maltraitance devant les autorités.....
        Comment peut-on écrire de telles âneries ? Seuls les zélateurs et les sectaires sont capables de déformer ainsi la réalité, et de l’interpréter à leur façon.

        Cette affaire dépasse les clivages gauche-droite traditionnels. Elle mériterait évidemment un référendum.
        Le packs est suffisant juridiquement pour sceller un couple d’homosexuel. A chaque condition choisi, il faut bien assumer les exigences. On ne peut tout de même donner des ailes aux tortues, comme nous le rappellerait cette vieille fable de la fontaine, dont beaucoup feraient mieux de se rappeler.
        Il semble que ce gouvernement fasse front de tout bois. On le comprend. Voilà une réforme qui ne lui coute rien, et qui s’avérera incarner toute « la modernité » et le sens de la réforme.

        Reste que les dégâts collatéraux seront évidents, et au delà de ce qu’ils avaient imaginé, en ouvrant cette boite de pandore.
        Oui, un enfant est bien la consécration d’une rencontre entre un homme et une femme.
        On peut difficilement prôner l’intervention de la psychologie, avoir lu Freud et tutti quanti, sans passer par perte et profit le socle de l’humanité.


        • JL JL 15 janvier 2013 10:02

          Bonjour eugène,

          Cette affaire dépasse les clivages droite gauche. Je dirai même qu’elle les enterre. Je ne dis pas autre chose dans mon com ci-dessus.

          Et j’ajouterai cette citation de Pierre Bourdieu, en soulignant ce qui va bien ici  : « ... l’Etat s’est désisté au profit (de ces) puissances financières et commerciales en démantelant les services publics et en essayant de leur inculquer une nouvelle vision du monde, une métaphysique néolibérale où le marché financier est roi. A l’instabilité économique et au dispositif de soumission sociale de l’évaluation généralisée s’ajoute la fabrique de l’opinion par des médias qui perdent toujours plus le sens de l’analyse critique et politique propre au journalisme pour se rapprocher davantage de l’exploitation des faits divers et des émotions collectives qu’ils mobilisent. Le »fait divers fait diversion« disait Pierre Bourdieu. »

          Ceci dit, je ne crois pas que certains médias aient perdu le sens : ils sont complices.

          nb. Pour ceux qui l’ignoreraient, en plus de la de broderie, Quimper est aussi et surtout réputé pour ses fameuses »crêpes dentelles".


        • cogno4 15 janvier 2013 10:35

          « Il y a de 30 000 à 40 000 enfants élevés dans des familles homoparentales. Ces enfants sont-ils malheureux, maltraités ou dépravés ? Non. Dont acte.
          Risible....Même face à des parents sadiques, un enfant les défendra, et niera la maltraitance devant les autorités....

          Risible ? oui, toi t’es risible, car tu sous entends pour contrer une vérité que les enfants avec un seul parent seraient maltraité.
          Prose à chier, commentaires orientés, de mauvaise foi, la réthorique des mensonges et des manoeuvres grossières.
          En fait non, t’es pas risible, t’es pitoyable.


        • Anakin Anakin 15 janvier 2013 17:49

          Bonjour

          C’est connu un hétérosexuel adopte par humanisme , un homosexuel par égoïsme.

          Avec des arguments comme celui là les anti mariage et adoption ont perdu d’avance.

          Sur Tweeter « les hétéros ont le droit d’abandonner leurs enfants mais les homos n’ont pas le droit de les adopter »

          Ce sera je crois un de leurs slogans le 27.


        • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:30

          sacré « Eugene » à part insulter il sait faire quoi ?
          Il insulte Hutin, bien qu’il soit d’accord avec lui. Il insulte Badinter dont il n’a pas dû lire une demi-ligne. et il m’insulte ce qui venant d’un telle plume est d’une importance mineure.


        • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 15 janvier 2013 09:52

          « La Badinter n’est pas loin, avec son concept niant l’amour maternelle(sic), elle qui n’a jamais eu d’enfants... » La vulgarité du ton n’a d’égale que la malhonnêteté de l’affirmation ; Mme E. Badinter, dont cet insultant personnage n’a pas dû lire une ligne, a trois enfants !
          Cela suffit pour jauger de la prose insane de cet anonyme !


          • eugene eugene 15 janvier 2013 14:40

            JF

            En effet, mille excuses, je n’avais pas vu les chères petites têtes blondes derrière les vitres teintées de la Mercedez de madame Badinter.. Ouf....voilà un bel os à ronger qui semble invalider pour vous la pertinence du reste de mes propos. 

            Avec quelle dilligence vous avez sauter la dessus !
            Ne s’attarder que sur un détail montre bien la difficulté à s’attaquer à l’ensemble de la critique. Pas très noble., et combien révélateur...

            Ne vous attendez pas à des mignardises et des courbettes, une fois déballés de si étranges propos. Ou alors faites un article sur les fleurs, votre arrière-pays, que sais-je !.
            Mais sortir des sophismes à la pelle comme celui où vous légitimez le sort des enfants parce qu’ils ne se plaignent pas, ce n’est plus du sophisme, c’est de l’escroquerie de bateleur de foire.
            Un peu tout et n’importe quoi dans votre article, mais on n’a bien du mal à suivre le sens. Beaucoup d’énergie pour montrer que le mariage n’a guère de sens, qu’il n’est même pas fondé sur l’histoire, car il n’a que mille ans..(sic...)

            On peut faire dire tout et n’importe quoi à l’histoire, et s’en emparer même demain, pour faire l’apologie de la pédophilie, puisque ces pratiques existaient dans la Grèce antique....

            Alors ne convoquez pas le sort des enfants au fil des siècles.
            Il est lié simplement aux conséquences socio économiques, aux pandémies. On sait bien que les peintures de Le Nain ont une valeur sociologique sur leur époque, quand il montre les enfants mangeant sous la table, entre les chiens.
            Tout cela est simplement révélateur que la mortalité était si importante, qu’il valait mieux ne pas trop s’attacher à sa progéniture, au risque de devenir fou.

            Les rapports évoluent lentement, en tout cas pas par décrets, tel qu’on voudrait nous l’imposer, en niant des évidences, que les beaux esprits auront bien du mal à ignorer. La représentation des deux sexes, en tant que parents, est fondamentale pour un enfant.

            ironique de voir comment on fait intervenir des psychologues pour tout et n’importe quoi, en inventant des débats là où un peu de bon sens serait suffisant : " Peut on être nu devant son enfant ? Comment parler de la mort ? Faut-il aller voir un psychologue si le cher petit ange a joué au docteur avec son copain ? .........Et enfoncer les portes les plus fondamentales de la construction d’un coup d’épaule, en gueulant plus fort que les autres.

            Freud, réveille toi ! Ils sont en train de devenir fou !

            Signé : L’anonyme à la prose insane.


          • Aldous Aldous 15 janvier 2013 16:31

            N’empêche que les délires abjects de Madame Badinter sur l’absence d’instinct maternel demeurera au panthéon de l(Histoire des manipulations.


          • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:34

            mastermind
            Cet « à l’auteur » s’adresse à qui ?


          • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:36

            @eugene
            Décidément une "tête d’haineux’ qui, incapable d’argumenter, vocifère !


          • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:37

            @aldous
            N’empêche que ce commentaire imbécile ne marquera pas ce site.


          • cogno4 15 janvier 2013 10:19

            Il faut détruire un modèle pour que deux hommes puissent avoir un enfant...

            Quel modèle ?
            Le mariage est devenu une curiosité dans la vie, combien de gens se marient soit pour des raisons administratives, soit pour faire plaisir aux grands parents ?

            Franchement, vous êtes à la ramasse, et je reste poli.


          • Anakin Anakin 15 janvier 2013 17:53

            Bonjour

            Pourquoi feindre que la PMA est déjà autorisée pour les couples hétérosexuels.

            Le mariage des homos ne changera rien à cela !

            Quand à la GPA, c’est un fantasme des antis puisque jamais cela n’a été prévu.

            Alors si l’argument c’est de dire mais on y viendra si on autorise les homos à la PMA, on peut alors dire interdisons la PMA pour les hétéros voire le mariage civil ! Puisque ca mène les homos à revendiquer les mêmes droits !


          • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 20 février 2013 22:48

            @eldeweiss
            A long terme nous serons tous morts !
            Ceci dit, essayez d’expliquer en quoi un mariage entre deux personnes du même sexe va nuire au mariage ( ou à l’union « libre ») de deux personnes de sexes opposés comme chantait Béart ? en quoi, les enfants de couples homos - qui existent déjà d’ailleurs - nuiraient à la fécondation la plus fréquente, modêle artisanal ?
            Le « modêle bourgeois » - mariage en grandes pompes devant le maire et surtout le curé, enfants et fidêlité - en a pris un sérieux coup dans l’aile depuis pas mal de temps, mais il subsiste encore, minoritaire et fragile. Mais le mariage homo, outre qu’il ne va pas provoquer un raz de marée, même chez les homosexuels, ne remettra pas en cause l’union - sous les formes les plus diverse - des hétérosexuels.
            Et vous le savez bien !


          • Rounga Roungalashinga 15 janvier 2013 10:04

            Un article qui y va à fond dans la mauvaise foi, la bêtise et la caricature.

            Mettre en doute l’affirmation selon laquelle le mariage fonderait la société, et ce au prétexte que le président que nous avons a divorcé relève du total non-sens, car le président de la République française n’a pas vocation à être un modèle pour les français, et son mode de vie n’est en aucune manière censé fonder la société.

            Prétendre que le mariage « c’est l’institution d’une famille, c’est-à-dire qui crée une relation de filiation directe entre ses membres  », c’est rigoureusement exact. C’est à cela que le mariage sert en premier lieu. D’ailleurs, au nom de quel motif les homosexuels réclament le mariage homo ? Au nom de d’une filiation qu’il est présentement impossible d’instituer entre les enfants d’un homosexuel et son concubin. Vous voyez donc que si les homos réclament le mariage, c’est précisément parce que le mariage « c’est l’institution d’une famille, c’est-à-dire qui crée une relation de filiation directe entre ses membres  ». Vous vous êtes tiré une sacrée balle dans le pied.
            Et qu’on ne vienne surtout pas répondre que des gens se marient sans faire d’enfants. Une voiture sert à se déplacer, mais des propriétaires de voitures ne se déplacent jamais par ce moyen, donc, etc. Je n’ai pas besoin de développer davantage pour réfuter cette objection qui serait sortie à tous les coups.

            Vous faites également un contre-sens énorme, en feignant de croire que le mariage en Europe ne date que de 1215. Vous citez simplement la date à laquelle le mariage est devenu un sacrement, au même titre que le baptême ou l’extrême-onction, ce qui ne veut pas dire qu’il n’était pas institué avant.

            Vous récidivez encore en assimilant l’usage de nourrices, de pensions, de domestiques, à une éducation peu soucieuse du bien de l’enfant. Ai-je besoin de développer pour montrer à quel point ce raccourci est trompeur ?


            Je continue à lire (oui, je rédige ma réponse « en direct », si je puis dire), et je vois que vous nous dévoilez avec une benoîte tranquillité ce secret de polichinelle : le divorce, les familles monoparentales et recomposées foisonnent en France. Vous auriez pu en profiter pour vous demander si ce symptôme n’est déjà pas assez alarmant sur l’état de la famille et sur l’équilibre affectif de toute une génération. Je sais pas vous, mais il m’arrive de regarder ces émissions poubelles sur TF1 ou autres, Confessions Intimes, Le Grand Frère, etc. Ca me détend. Eh bien c’est quasi-systématique : les familles à problèmes sont la plupart du temps monoparentales. Le manque de père se voit comme le nez au milieu de la figure et une bonne dose d’autorité paternelle aurait évité bon nombre de ces soucis qui font les choux gras des chaînes de télé. Si vous ne voyez pas les foudres divines s’abattre sur notre pays, vous pourriez examiner quelques minutes ce cataclysme en douce.


            • cogno4 15 janvier 2013 10:36

              Un article qui y va à fond dans la mauvaise foi, la bêtise et la caricature.

              Ah t’es un expert toi c’est sur, dans l’art de brasser de l’air et de faire du vent avec des paroles.


            • Rounga Roungalashinga 15 janvier 2013 10:42

              Oui, oui, c’est une technique commode quand on ne sait pas répondre à l’argumentation de quelqu’un : il n’y a qu’à nier qu’il dit quelque chose, sans aucune justification. T’es devenu un spécialiste de cette méthode, toi qui n’a jamais rien à dire à part des insultes.


            • eugene eugene 15 janvier 2013 14:57

              Roungalashinga (

              Bravo pour votre analyse brillante !


            • cogno4 15 janvier 2013 10:16

              J’ai vu un florilège hier à la télé (j’étais pas chez moi), c’était à la foi hilarant et affligeant de bêtise, les QI de moules étaient de sorti, certains de leur représentants sont venus écrire au dessus de moi.


              • Alpo47 Alpo47 15 janvier 2013 10:22

                Ce que l’on peut également constater c’est la « psychiatrisation » de la société. Ici, il s’agit de traiter de malades « homophobes » ceux qui ne partagent pas une attirance envers les personnes de leur propre sexe. C’est la vieille technique de l’URSS où les opposants étaient forcément « fous » est remise au goût du jour.

                On voit donc un tout petit groupe tenter d’imposer son mode de vie au reste de la société et un parti politique au pouvoir en profiter pour créer un débat artificiel... pour détourner l’attention de ses insuffisances et compromissions avec « les marchés ».

                La même technique de communication (manipulation) est opposée à ceux qui regardent nos sociétés et gouvernement avec un oeil critique, ce sont des « conspirationnistes » ou envers ceux qui critiquent la politique raciste d’Israel, ce sont des antisémites.

                Ce constat nous montre surtout que l’on nous manipule, avec l’intention de faire de l’homosexualité la norme, donc de briser la cellule familiale qui en est le coeur depuis ... très longtemps.

                . Mais quel genre de société veulent ils nous imposer ? J’ai « un peu » peur pour l’avenir de nos enfants.


                • cogno4 15 janvier 2013 10:38

                  Mais quel genre de société veulent ils nous imposer ?

                  Facile, celle des bigots bien pensant, la caste de ceux qui savent mieux que les autres, et qui imposent aux autres par la force s’il le faut, car c’est pour leur bien.

                  Ces gens ne pensent pas, ils obéissent.


                • ricoxy ricoxy 16 janvier 2013 09:37

                  La « psychiatrisation » est en effet une arme redoutable contre les opposants. Quiconque n’adopte pas la ligne gouvernementale n’est plus asocial, mais sociopathe. Il faut noter que Napoléon faisait de même.

                  Quant à cette manœuvre pour détourner l’attention des problèmes sociaux, cela a semble-t-il réussi : pas trop d’échos, pas de manifs contre la signature de contrat de « flexi-sécurité ».


                • CHALOT CHALOT 15 janvier 2013 10:37

                  Très bon article qui montre entre autres que cette manifestation était réactionnaire sur toute la ligne et que la presse dite objective comme Ouest France l’ont bien aidé.
                  J’ai bien aimé le titre plein...
                  C’était « amusant »de voir les islamistes et identitaires presque au coude à coude  !?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès