Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > J’habite un container, et c’est la classe

J’habite un container, et c’est la classe

L’éco-construction innove toujours plus, cette fois-ci en recyclant des containers. Des logements, hôtels et bureaux qui ont la classe, tout en étant très propres.

Car oui, un container, ça ce recycle, surtout en temps de crise où ils ne sont plus utilisés, laissés pour compte dans les zones industrielles près des ports. Et ce alors que se loger dans les grandes villes devient de plus en plus compliqué (cherté des logement, manque de disponibilité, etc). Si les premières conceptions d’habitat en container avaient été bien médiatisées, depuis, peu ou pas de nouvelles, alors que concepteurs, architectes et consultants en économies d’énergie ont construit parfois des habitations étonnantes à partir de vieux containers. Voyez plutôt (AltDot) :


Il s’agit d’un hôtel. Construction 25% plus rapide et 10% moins cher. Situé à Londres, les chambres y sont à partir de 30 € la nuitée.



Petite maison de campagne, en Autriche. Espace Mobile en vend plusieurs entre 55 000 et 95 000 €, adaptable aux goûts et désirs particuliers de l’acheteur.



Enfin, une application commerciale de type immeuble de bureau, ici à Londres. 73 containers recyclés en 22 bureaux tout confort, le tout monté en… une semaine.

TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Philippe D Philippe D 3 juillet 2009 10:59

    J’ai vu plusieurs projets d’habitations individuelles à base de containers, au Guggenheim, au Moma ou à la biennale de Design de St Etienne par exemple. L’idée est très intéressante, même si cela rejoint la construction préfab type Algeco, Cougnaud, Touax ou autres, qui n’avaient pas très bonne presse il y a quelques années, mais avec l’idée supplémentaire de recyclage.

    Je n’avais pas vu de projet collectif, immeuble, hôtel ou bureaux.
    Mais là je suis surpris et déçu par la faible économie du coût de la construction que vous indiquez : Seulement 10% moins cher pour l’hôtel de Londres ?
    Il me semblait possible d’envisager une économie largement supérieure à ce faible niveau.


    • La mouche du coche La mouche du coche 3 juillet 2009 12:16

      .
      .
      Article débile pour parisiens qui habitent dans les plus vieux quartiers et les plus chers et proposent pour les pauvres de vivre dans de la tôle et des couleurs criardes. Pouah ! smiley
      .
      .


    • Cascabel Cascabel 3 juillet 2009 22:57


      Bien des Parisiens échangeraient leurs placards lilliputiens contre un loft spacieux aménagé intelligemment dans un container.


    • La mouche du coche La mouche du coche 4 juillet 2009 09:22

      Si les gens voulaient vraiment habiter dans ces trucs, cela fait longtemps qu’on leur en proposerait.


    • Cascabel Cascabel 4 juillet 2009 12:07

      Et bien on verra si l’idée trouve preneur.


    • LE CHAT LE CHAT 3 juillet 2009 11:09

      c’est bien pour faire une cabane de jardin avec un vingt pieds , mais pour y habiter , ça demande vraiment beaucoup de boulot .
      Les vieux containers frigo sont t ils mieux adaptés , ils sont calorifugés , non ?


      • paprika 3 juillet 2009 11:22

        Solution qui permettrai de loger de nombreux SDF


        • Echo Echo 3 juillet 2009 11:36

          Cote isolation thermique et accoustique ca craint.


          • Cascabel Cascabel 3 juillet 2009 22:50

            Pas plus qu’une autre construction en structure et bardage métallique. En isolant convenablement il ne devrait y avoir aucun problème.


          • Echo Echo 4 juillet 2009 03:53

            L’isolation, en plus de son prix, c’est de l’espace en moins.

            Je ne vois pas trop ou est l’economie dans ce genre de bricolage.

            La corrosion doit aussi causer bien du souci.


          • Cascabel Cascabel 4 juillet 2009 12:01

            Rien n’est gratuit.

            Quand à l’isolation elle a toujours occupé un peu de place et n’est pas l’élément le plus cher de la construction, loin de là même. 


          • goc goc 3 juillet 2009 12:17

            @ l’auteur

            avec tout ça vous avez oublié le plus important

            combien ca coute un contenaire d’occaze ??


            • Manuel Atreide Manuel Atreide 3 juillet 2009 16:10

              @ l’auteur ...

              parisien bobo vivant dans un vieil immeuble, je trouve quand même que cette idée est intéressante et pas seulement pour les « pauvres ». Nous avons besoin, y compris à Paris, d’une masse de logements (près de 100 000 demandes de logements sociaux en souffrance) et le fait d’avoir une solution permettant de construire des imeubles modulaires me semble suffisament intéressante pour qu’on se penche plus avant dessus.

              Il faut tout de même etre clair sur certains points :
              - le confort et la qualité ne doivent pas être à minima
              - je me demande comment des structures vieilliront dans le temps et quels seront les couts d’entretien nécessaire !

              En tout cas, la petite maison à la mode autrichienne me semble très séduisante : il y a comme un parfum d’architecture des années 50 !

              Manuel Atréide


              • stef stef 3 juillet 2009 18:52

                Un container neuf (40 pieds - 65 m3) coûte environ 4000€. En occasion, environ 2000€.


                • Cascabel Cascabel 3 juillet 2009 22:37

                  L’idée n’est pas nouvelle.
                  Kurokawa au Japon avait déjà construit un immeuble d’habitation suivant le principe de modules préfabriqués s’empilant les uns sur les autres, comme un légo.

                  http://www.archicool.com/entrenous/viewtopic.php?pid=42

                  En ce qui concerne le mouvement métaboliste :
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Kisho_Kurokawa


                  • vinvin 8 juillet 2009 02:14

                    QUOI ? NOOOON !........ Un container neuf a 4000 euros ?


                    Et moi qui me suis fait chier a dépenser 23000 euros dans un petit « bungalow » de construction traditionnelle de 35 mètre carré, si je comprend bien je me suis fait N*qué, c’ est ça ?.....

                    Mais bon, c’ est vrai aussi qu’ un container, comment peut-on faire pour avoir une bonne isolation termique, et accoustique ?
                     Car je pense que dans ce truc en féraille en été, ( meme torse nu on doit bronzer,....) et en hiver, si on ne porte pas au moins 3 slips les uns sur les autres, ( on doit ce geler les noisettes !....).


                    Et puis deux autres problèmes surviennent, lorsque l’ on a un jardin dans le centre du village, encore faut-il que la municipalité accepte l’ instalation « très standing » en plein centre du village, ce qui n’ est pas gagné d’ avance !

                    (En effet un container au fond d’ un jardin entouré d’ ancienne maisons toutes en pierres ressorties, je ne suis pas sur que cela s’ accorde au paysage !.....)

                    Et puis lorsque l’ accès a la propriété sur laquelle doit etre installer le container se trouve etre dans une petite rue, ( un container sur une grosse semi-remorque étant impossible, ) un héliportage s’ impose.

                    Donc reste a savoir combien peut couter l’ héliportage d’ un container par un hélico prévu a cet effet ?


                    J’ en déduit que la solution d’ habitation de containers est une bonne idée a la base, et une solution pour certaines personnes, mais cela ne peut etre applicable que dans des endroits prédestinés, en dehord des villages, sur un terrain vague en campagne, montagnes ou forets.


                    Bien cordialement.




                    VINVIN

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès