Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Jacques Vergès veut mettre les pieds dans le bourbier irakien

Jacques Vergès veut mettre les pieds dans le bourbier irakien

A 83 ans, Jacques Vergès demeure un homme dérangeant. Avocat de réputation mondiale sulfureuse, il vient de se saisir à travers la défense de Tareq Aziz, ancien ministre de Sadam Hussein, du dossier irakien et des relations troubles. Comme à son habitude derrière la défense de son client, il entend mener le procès des relations troubles entre les puissances occidentales et le dictateur. Seul problème, les autorités irakiennes se font tirer l’oreille pour lui accorder un visa.

Peut-on comprendre la personnalité complexe de Jacques Vergés ? Barbet Schroeder dans son film, L’Avocat de la terreur s’est employé à le décrypter. Né d’un père réunionnais et d’une mère vietnamienne, ancien militant communiste et anticolonialiste, Jacques Vergés a construit sa réputation dans des procès retentissants, toujours prêt à défendre soit l’indéfendable, soit des hommes qu’il considère comme instrumentalisés par un système (Klaus Barbie, Georges Ibrahim Abdallah, Moussa Traoré, Paul Barril, Omar Raddad, Carlos, Bernard Bonnet, Slobodan Milosevic, notamment …)

Tareq Aziz s’inscrit parfaitement dans cette longue lignée. Le chef d’inculpation de l’ancien dignitaire baasiste est d’avoir participé, en 1992, à une décision de justice de droit commun d’exécuter 42 commerçants qui spéculaient sur le prix des aliments. Pour ces faits, il encourt la pendaison.

Le site Bakchich info est l’un des rares à avoir couvert et relaté la conférence de presse de Jacques Vergés du 3 juin dans laquelle ce dernier dénonce la volonté de faire du procès de son client une parodie expéditive de justice. Selon lui, Washington, Paris et Bagdad ont tout intérêt à éviter un enlisement et des risques de révélations sur « les amis d’hier », les ventes d’armes, les intérêts pétroliers et la générosité du dictateur défunt.

Une crainte renforcée par la puissance médiatique de Vergés dont on sait par avance que sa stratégie de défense visera à renverser l’accusation. Le procès du régime déchu pourrait ainsi dévier vers celui d’une guerre d’occupation, de la torture des prisonniers irakiens. Celui d’un silence coupable des démocraties occidentales.


Vergès retourne contre l’Occident le procès de Tarek Aziz
envoyé par bakchichinfo

Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Avatar 11 juin 2008 13:14

     

     

    A l’auteur,

    Merci pour l’article.

    En effet il semble bien y avoir un black-out médiatique sur le procès de celui qui fut le porte-parole à l’étranger de Saddam Hussein de 1979 à 2003.

    Procès dont la première séance débuta fin avril et qui fut reporté au 20 mai car l’avocat de tareq aziz, maître Badie Izzat Aref, qui réside à Amman, ne pouvait assister au procès pour "raisons de sécurité".

    Malheureusement, je crains que le procès de l’unique chrétien du cercle étroit des puissants de la dictature de Saddam Hussein,soit encore plus expéditif que celui du dictateur.

    Procès bâclé, incomplet avec nombreux changements "accidentels" d’avocats...pour finalement médiatisé la pendaison.

    Tareq Aziz en sait effectivement bcp sur les interactions du régime hussein avec les réprésentants des démocraties occidentales...qui préfèreront voir rouler sa tête plutôt que d’en voir d’autres tombés aux USA & en Europe.

    La justice restera donc la raison du plus fort.

     

     


    • Serpico Serpico 11 juin 2008 14:01

      Heureusement qu’il y a encore des gens comme Jacques Vergès.


      • Proudhon Proudhon 11 juin 2008 20:26

        Vous dites :

        "Le chef d’inculpation de l’ancien dignitaire baasiste est d’avoir participé, en 1992, à une décision de justice de droit commun d’exécuter 42 commerçants qui spéculaient sur le prix des aliments."

        Ca vous donne pas des idées tout ça en ce moment ? Ah ça ira, ca ira, ca ira, les spéculateurs à la lanterne ?


        • Emile Red Emile Red 15 juin 2008 13:52

          @ Proudhon

          Si vous pouviez avoir raison, quelle liberté retrouvée...


        • SANDRO FERRETTI SANDRO 15 juin 2008 13:59

          Red,

          Sans rapport avec le fil, je voudrais vous inviter à lire cet article.

          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=40843

          Je pense qu’il vous plaira, et on y est entre gens de gout et de bonne compagnie.

          Ca me ferait donc plaisir que vous soyez des notres...


        • K K 12 juin 2008 11:18

          de toute facon, il n’y a aucune chance pour que ce proces soit equitable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès